La surprise Mélenchon ?

Page 6 sur 14 Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 10 ... 14  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: La surprise Mélenchon ?

Message par angelxxx le Ven 18 Nov 2016 - 18:11

@archeboc a écrit:
Les ressources de la planète ne sont pas inépuisables. Si on veut que plus de boliviens mangent correctement, il faut simplement que plus de français mangent moins de viande. C'est cela le rééquilibrage.

On dirait presque du JLM.


@archeboc a écrit:
Sous le seuil de pauvreté français. Pas sous le seuil de pauvreté de la planète.

Ah oui, donc les pauvres en France, OSEF.

@archeboc a écrit:
Oui, on continue comme avant, mais plus vite, plus fort. Comme cela ne marchait pas, cela va finir par marcher.

Tu troll ? Ou... ?
Bon, sérieusement, les 35h, d'après l'INSEE ont crées entre 350.000 et 500.000 emplois.
Pourquoi 32h ? C'est une réduction d'environ 10% du temps de travail. Et y'a combien de % de chômeur ? Environ 10%. Tu as besoin que je t'explique plus ou bien ?
22h? Petit joueur, tant qu'à faire dans la bêtise, autant proposer de ne plus travailler, non ?



Le "Nous", comme indiqué juste la phrase en dessous était pour "La France" en général : on est plus riche que jamais. Un grand nombre de personne n'a pas de travail. Équilibrons cela, tout simplement. Les riches sont de plus en plus riche, les autres (TOUS les autres!) sont de plus en plus pauvres. Équilibrons cela, tout simplement.
Alors oui, d'après toi on pourrait équilibrer cela en mettant les autres au travail (les feignants quoi...) pour produire des choses dont nous n'avons pas besoin, qui donc, pas définition, vont polluer inutilement. Et si les autres ne sont pas riches, c'est simplement parce qu'ils ne travaillent pas assez dur.


@archeboc a écrit:

Très bonne illustration. Dans la rengaine "c'est la faute aux méchants médias"
Merci. Un argument contre plutôt que de l'ironie ?


Bon, moi je m'en vais, si on laisse les trolls sortir c'est dangereux de traîner par ici.
Mais ce qui me rassure, c'est que les autres personnes qui liront le topic se rendront bien compte de cela.




Dernière édition par angelxxx le Ven 18 Nov 2016 - 18:13, édité 1 fois (Raison : bug citation)

angelxxx
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: La surprise Mélenchon ?

Message par cunégonde le Ven 18 Nov 2016 - 18:18

Pour les admirateurs de l'Allemagne, lecture indispensable :
https://www.amazon.fr/hareng-Bismarck-Jean-Luc-M%C3%A9lenchon/dp/2290127949/ref=sr_1_4?ie=UTF8&qid=1479489046&sr=8-4&keywords=melenchon
Une interview intéressante aussi de Todd, passage sur les limites de l'empire romain, entre autres :
http://www.lesoir.be/932378/article/debats/2015-07-09/emmanuel-todd-l-europe-s-autodetruit-sous-direction-allemande

En passant, la retraite à 67 ans, ce n'est pas avant 2030, ne pas oublier les problèmes démographiques spécifiques de ce pays ...

cunégonde
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: La surprise Mélenchon ?

Message par archeboc le Sam 19 Nov 2016 - 23:00

@angelxxx a écrit:
@archeboc a écrit:
Sous le seuil de pauvreté français. Pas sous le seuil de pauvreté de la planète.

Ah oui, donc les pauvres en France, OSEF.

Non : les pauvres, en France, il n'y en a pas des millions. Parce qu'un pauvre, sur cette planète, c'est quelqu'un qui ne sait pas toujours s'il mangera demain, et qui six mois sur douze ne le sait pas pour le mois suivant. Des gens comme cela, il y en a en France, mais ce n'est pas 7 millions.

Les pauvres en France, ce sont les SDF. Les autres, tu les appelles pauvre parce qu'ils gagnent moins de 60% du revenu médian. C'est la définition statistique. C'est une définition amusante : si tu abaisses le revenu médian, tu diminues la pauvreté.

Mais le réalité n'est pas dans ces jeux d'écriture qu'on appelle la monnaie. Elle est dans les flux de marchandises et de services. Prenons un hyper-riche. Il fait quoi avec son fric ? Pas grand chose de plus qu'un riche comme nous. Il dort dans des hôtels et des maisons beaucoup plus chers, il mange de la nourriture plus chère, mais l'impact écologique est faible. Surtout, avec son argent, il devient chaque jour encore plus riche. Cela pose un vrai problème politique, parce que petit à petit, cela lui donne les moyens d'acheter du pouvoir (en particulier avec les journaux, mais pas seulement). Mais sur le plan économique, le super riche n'est pas un problème : même avec tout son fric, il ne va pas manger au dîner la moitié de la production mondiale de céréales. Il n'est pas assez nombreux pour cela. En revanche, le riche comme toi, comme moi, ou comme le post-smicard français, lui pose un réel problème économique : comme il est très nombreux, si il mangeait 20% moins, qu'il se chauffait deux degrés de moins, et qu'il ne partait plus du tout en vacances, il ne perdrait pas beaucoup d'espérance de vie, et on pourrait sortir les vrais pauvres de la misère.

C'est d'ailleurs ce qui vient de se passer sur une ou deux décennies.


@angelxxx a écrit:
@archeboc a écrit:Oui, on continue comme avant, mais plus vite, plus fort. Comme cela ne marchait pas, cela va finir par marcher.

Tu troll ? Ou... ?
Bon, sérieusement, les 35h, d'après l'INSEE ont crées entre 350.000 et 500.000 emplois.
Pourquoi 32h ? C'est une réduction d'environ 10% du temps de travail. Et y'a combien de % de chômeur ? Environ 10%. Tu as besoin que je t'explique plus ou bien ?

Oui. Explique moi pourquoi, avec le passage de 39 à 35 heures, soit une première réduction de 10%, on n'a pas déjà éradiqué le chômage. Le calcul doit être un chouïa plus compliqué que ce que tu dis.

Et toujours un déficit au dessus de 3%. Tout va très bien.


@angelxxx a écrit:22h? Petit joueur, tant qu'à faire dans la bêtise, autant proposer de ne plus travailler, non ?

Exactement. Je ne vois pas pourquoi tu ne le proposes pas directement. Je suppose que tu prévois de le faire par étape. Quand on sera à 32h, il y aura toujours 10% de chômeurs, alors il faudra passer à 28h, puis à 25h. C'est sans fin.


Le "Nous", comme indiqué juste la phrase en dessous était pour "La France" en général : on est plus riche que jamais. Un grand nombre de personne n'a pas de travail. Équilibrons cela, tout simplement. Les riches sont de plus en plus riche, les autres (TOUS les autres!) sont de plus en plus pauvres. Équilibrons cela, tout simplement.

Et plein de gens qui ont des diplômes, à côté de plein de gens qui sortent sans diplôme. Equilibrons cela, tout simplement. Donnons à tout le monde des diplômes. Ah ? ils seront bidons ? Ben oui, on appelle cela l'inflation des diplômes. Pourquoi donc les pays qui équilibrent sans se soucier de la viabilité économique s'enfoncent-ils dans la crise, en particulier avec une forte inflation ? Tant que vous n'aurez pas rendu compte un peu plus rigoureusement des effets pervers des méthodes que vous prônez, vous ne serez pas crédible.

Ensuite, on n'a pas attendu l'actualité récente pour montrer que ne pas être crédible n'empêche pas de gagner des élections.

Alors oui, d'après toi on pourrait équilibrer cela en mettant les autres au travail (les feignants quoi...) pour produire des choses dont nous n'avons pas besoin, qui donc, pas définition, vont polluer inutilement. Et si les autres ne sont pas riches, c'est simplement parce qu'ils ne travaillent pas assez dur.

Oui. Nous vivons dans un monde où si tu ne travailles pas, tu ne manges pas. L'humanité commande de ne pas laisser les gens mourir de faim. Faire plus, pourquoi pas : mais c'est un choix politique, pas un impératif moral. Je pense que c'est le fond de notre désaccord.

@archeboc a écrit:Très bonne illustration. Dans la rengaine "c'est la faute aux méchants médias"
Merci. Un argument contre plutôt que de l'ironie ?
Ce n'est pas de l'ironie. La hargne de Mélenchon contre les média est très inquiétante quant à sa capacité à respecter les contre-pouvoirs si un jour il arrivait aux responsabilités.

_________________
« Champagne, au sortir d'un long dîner qui lui enfle l'estomac, et dans les douces fumées d'un vin d'Avenay ou de Sillery, signe un ordre qu'on lui présente, qui ôterait le pain à toute une province si l'on n'y remédiait. Il est excusable : quel moyen de comprendre, dans la première heure de la digestion, qu'on puisse quelque part mourir de faim ? » ---- La Bruyère

archeboc
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: La surprise Mélenchon ?

Message par Rosanette le Dim 20 Nov 2016 - 0:00

Quand tu parles des médias comme contre-pouvoirs, tu parles bien de toute la lie de la presse quotidienne ? Du genre de celle détenue par des milliardaires ? On rigole bien.

Rosanette
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: La surprise Mélenchon ?

Message par Shere Khan le Dim 20 Nov 2016 - 0:46

Perso, je me méfie de Mélenchon, mais sa hargne de la presse quotidienne, que je qualifierais de "mainstream", je la parrage également. Elle est servile. Il n'est qu'à voir le traitement subi par les professeurs dans ce type de presse, pour que je me méfie un max. Les personnels des hôpitaux sont passablement écoeurés. Pour m'informer, je parcours les sites indépendants, que j'aide un peu, d'ailleurs, les autres, je les lis uniquement pour m'énerver. Et pour savoir ce qu'on veut que les gens pensent, à savoir, tout, sauf la Vérité.

_________________
Les socialistes, ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnaît.. Twisted Evil
Un éléphant (républicain…) ça Trump énormément (celle-là, j'en suis très fier) yesyes

Shere Khan
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: La surprise Mélenchon ?

Message par Leodagan le Dim 20 Nov 2016 - 0:46

Il est vrai que la presse retrouverait son rôle de contre-pouvoir si Mélenchon était élu.

Leodagan
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: La surprise Mélenchon ?

Message par Shere Khan le Dim 20 Nov 2016 - 0:49

Non, je ne dis pas cela, mais de fait, elle n'exerce pas son rôle de contre-pouvoir avec ceux-là, de toute façon.

_________________
Les socialistes, ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnaît.. Twisted Evil
Un éléphant (républicain…) ça Trump énormément (celle-là, j'en suis très fier) yesyes

Shere Khan
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: La surprise Mélenchon ?

Message par angelxxx le Dim 20 Nov 2016 - 9:15

@Leodagan a écrit:Il est vrai que la presse retrouverait son rôle de contre-pouvoir si Mélenchon était élu.

On se demande vraiment qui vous voulez convaincre avec des réflexions aussi bêtes.
1. Le point de départ est que la presse ne veut pas de lui, comme elle ne voulait pas de sasandre.Pas l'inverse. C'est certain que en inversant cause et conséquence, on peut dire nawak. ..
2. Mélenchon est pour libérer la presse des milliardaire, il est pour que le président de FT soit élu par les citoyens et plus par la président (vive la liberté que vous défendez hein) et que les grands chefs puissent etre choisi par les utilisateurs des services.
3. Parler de contre pouvoir alors qu'il veut une sixième république où les citoyens fixeront eux même ses pouvoirs et les règles du jeu, c'est se moquer du monde. Par que tu crois que ya du contre pouvoir quand la france dit non et que Sarkozy dit oui ? Quand on est plusieurs centaines de milliers à faire grève et que Hollande décide de tout passer à coup de 49.3

Franchement par moment vous êtes desesperant, vous devez avoir une telle haine du type ou peur du changement, je ne sais pas, que vous n'êtes même plus capable de trouver la cause et la conséquence, d'ecouter ce qu'il dit ou bien de lire ses propositions. Ou de nous dire que la presse fonctionne tellement bien, alors que...

_________________
"La lumière pense voyager plus vite que quoi que ce soit d'autre, mais c'est faux. Peu importe à quelle vitesse voyage la lumière, l'obscurité arrive toujours la première, et elle l'attend. Terry Pratchett."

angelxxx
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: La surprise Mélenchon ?

Message par angelxxx le Dim 20 Nov 2016 - 9:35

@archeboc a écrit:
Non : les pauvres, en France, il n'y en a pas des millions. Parce qu'un pauvre, sur cette planète, c'est quelqu'un qui ne sait pas toujours s'il mangera demain, et qui six mois sur douze ne le sait pas pour le mois suivant. Des gens comme cela, il y en a en France, mais ce n'est pas 7 millions.
Oui "ma" définition est statistique. Néanmoins a tu déjà vécu avec moins de 1000€ par mois ? Je ne cesse de lire ici sur ce forum que avec notre salaire nous avons du mal à vivre et non à vivoter. Sachant que nous gagnons tous déjà le double de cela. (A peu de chose près). Pour avoir financé mes études moi même en travaillant à côté, je peux te dire ce que c'est de vivre avec seulement "60%" du revenu médian : la galère, le froid, la fatigue.
La galère parce que tu ne sais jamais si tu va t'en sortir à la fin du mois, parce qu'il peut toujours y avoir un imprévu.
Le froid parce que tu vis dans le logement que tu peux te payer, et souvent, il est mal isolé/vieux/presque vétuste. Et ton vieux chauffage, si tu veux avoir 19/20°, il te coûte très très cher.
La fatigue tout simplement parce courir après deux lièvres, c'est éreintant.
Mais je n'étais qu'un feignant, et puis, je suis pas pauvre selon toute les définitions, alors on peut se taire.
Mais je ne me fais guère de souci : tu ne comprendras pas. Mais les gens qui sont dans cette situation comprendront parfaitement qu'ils font parti des pauvres. Ils le savent déjà. Je te parle d'humanisme et tu me parles de définition et de statistique.


@archeboc a écrit:
Oui. Explique moi pourquoi, avec le passage de 39 à 35 heures, soit une première réduction de 10%, on n'a pas déjà éradiqué le chômage. Le calcul doit être un chouïa plus compliqué que ce que tu dis.
Le chômage a diminué à cette époque, entre 350000 et 500000 emplois.  Si le chômage à progressé par après, c'est peut être qu'il y a une cause ? La remède à fonctionné en partie, mais nous n'avons traité que les symptômes et non la maladie : c'est normal que la maladie soit toujours là.


@archeboc a écrit:
Et plein de gens qui ont des diplômes, à côté de plein de gens qui sortent sans diplôme. Equilibrons cela, tout simplement. Donnons à tout le monde des diplômes. Ah ? ils seront bidons ? Ben oui, on appelle cela l'inflation des diplômes. Pourquoi donc les pays qui équilibrent sans se soucier de la viabilité économique s'enfoncent-ils dans la crise, en particulier avec une forte inflation ? Tant que vous n'aurez pas rendu compte un peu plus rigoureusement des effets pervers des méthodes que vous prônez, vous ne serez pas crédible.
Ah oui, y'a aussi des personne qui n'ont qu'une jambe : équilibrons ça en coupant une jambe aux autres. Tu vois que je peux être aussi brillant que toi ? (J'essaie d'équilibrer Wink )
Déjà, si tu me lisais correctement ici et là, tu saurais que je suis,  probablement comme tous les professeurs, contre le fait de donner un diplôme à tout le monde. Mais là il n'y a pas besoin de diplôme : on manque de chaudronniers, de chauffeurs, d'artisans, d'ouvriers qualifiés, de personnels administratifs, de personnels d’hôtellerie. Il suffit simplement de proposer des formations de qualité. Et de créer les conditions pour que ces métiers sont vivables. Parce que non, artisans aujourd'hui, ou hostellerie, ça ne fait rêver personne.

_________________
"La lumière pense voyager plus vite que quoi que ce soit d'autre, mais c'est faux. Peu importe à quelle vitesse voyage la lumière, l'obscurité arrive toujours la première, et elle l'attend. Terry Pratchett."

angelxxx
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: La surprise Mélenchon ?

Message par archeboc le Lun 21 Nov 2016 - 18:39

@angelxxx a écrit:
@archeboc a écrit:Non : les pauvres, en France, il n'y en a pas des millions. Parce qu'un pauvre, sur cette planète, c'est quelqu'un qui ne sait pas toujours s'il mangera demain, et qui six mois sur douze ne le sait pas pour le mois suivant. Des gens comme cela, il y en a en France, mais ce n'est pas 7 millions.

Oui "ma" définition est statistique. Néanmoins as tu déjà vécu avec moins de 1000€ par mois ?

Bien sûr, ce n'est pas facile de vivre avec moins de 1000€ par mois. Mais si tu dis : OK, tout le monde à 2000€ par mois, et bien ce jour-là, c'est à 2000€ par mois que ce sera difficile de vivre. Alors le mois suivant, tu vas dire : OK, il faut 4000€ minimum. Et la semaine suivante, ce sera 8000€.  

Et tu sais pourquoi ? Parce que le pauvre n'a pas froid à cause de son compte en banque. Il a froid parce qu'il y a beaucoup de pauvres, et peu de source d'énergie pour chauffer tous leurs logements. Tu pourras multiplier les zéros sur les comptes en banque, cela ne va pas multiplier les réserves d'énergie, ni le débit des puits de pétrole.  

Aujourd'hui, l'hyper-riche, avec son argent, achète le pouvoir qui lui permettra d'avoir dans vingt ans tout le pétrole pour lui. Mais dans le flux de pétrole d'aujourd'hui, il y en a très peu qui coule pour le plaisir égoïste de l'hyper-riche. Le plus gros du débit coule pour les petits conforts des pauvres riches que nous sommes. Toi, moi, et le smicard inclus.

Je ne cesse de lire ici sur ce forum que avec notre salaire nous avons du mal à vivre et non à vivoter. Sachant que nous gagnons tous déjà le double de cela. (A peu de chose près). Pour avoir financé mes études moi même en travaillant à côté, je peux te dire ce que c'est de vivre avec seulement "60%" du revenu médian : la galère, le froid, la fatigue.
La galère parce que tu ne sais jamais si tu va t'en sortir à la fin du mois, parce qu'il peut toujours y avoir un imprévu.
Le froid parce que tu vis dans le logement que tu peux te payer, et souvent, il est mal isolé/vieux/presque vétuste. Et ton vieux chauffage, si tu veux avoir 19/20°, il te coûte très très cher.
La fatigue tout simplement parce courir après deux lièvres, c'est éreintant.
Mais je n'étais qu'un feignant, et puis, je suis pas pauvre selon toute les définitions, alors on peut se taire.
Mais je ne me fais guère de souci : tu ne comprendras pas. Mais les gens qui sont dans cette situation comprendront parfaitement qu'ils font parti des pauvres. Ils le savent déjà. Je te parle d'humanisme et tu me parles de définition et de statistique.

1- Toutes les peines que tu as vécues, tous les efforts que tu as fait, ne sont pas un argument dans cette discussion
2- Je n'ai jamais dit que tu étais un feignant,
3- Je n'ai jamais dit que tu pouvais te taire,

Alors ta façon de me renvoyer à la figure que je suis un salaud de riche n'a ici qu'une seule fonction : dissimuler que sur le fond du débat, tu es à sec d'arguments. Tu as le droit de parler et je ne te l'ai jamais refusé. J'ai le droit de dire que ce que tu racontes est un roman à l'eau de rose, un miroir aux alouettes, une escroquerie. Tu as le droit de me convaincre en fournissant des arguments un peu plus solides. On n'en prend pas le chemin.

On n'en prend pas le chemin parce que la partie la plus fondamentale de mon précédent message, celle sur les vrais flux de richesse, celle sur la nourriture et sur le travail, tu as préféré ne pas y répondre. Tu te concentres sur l'argent, cette superstition, et tu donnes ensuite des leçons d'humanisme ? Pschit.


@angelxxx a écrit:
@archeboc a écrit:Oui. Explique moi pourquoi, avec le passage de 39 à 35 heures, soit une première réduction de 10%, on n'a pas déjà éradiqué le chômage. Le calcul doit être un chouïa plus compliqué que ce que tu dis.
Le chômage a diminué à cette époque, entre 350000 et 500000 emplois.  Si le chômage à progressé par après, c'est peut être qu'il y a une cause ? La remède à fonctionné en partie, mais nous n'avons traité que les symptômes et non la maladie : c'est normal que la maladie soit toujours là.  

Tu noies le poisson. Rappel de la discussion précédente :
archeboc : Pourquoi est-ce que tu prônes le passage au 32 heures ? Pourquoi pas 22 ?
angelxxx : parce qu'il y a 10% de chômeurs, et que de 35 à 32 heures, cela fait 10%.

Donc il reste toujours à expliquer pourquoi la fois précédente cela n'a pas marché mais que cela marchera la prochaine fois, et nous avons maintenant en plus : comment tu vas maintenant traiter la maladie dont nous n'avons traiter que les symptômes.

@angelxxx a écrit:
@archeboc a écrit:Et plein de gens qui ont des diplômes, à côté de plein de gens qui sortent sans diplôme. Equilibrons cela, tout simplement. Donnons à tout le monde des diplômes. Ah ? ils seront bidons ? Ben oui, on appelle cela l'inflation des diplômes. Pourquoi donc les pays qui équilibrent sans se soucier de la viabilité économique s'enfoncent-ils dans la crise, en particulier avec une forte inflation ? Tant que vous n'aurez pas rendu compte un peu plus rigoureusement des effets pervers des méthodes que vous prônez, vous ne serez pas crédible.

Ah oui, y'a aussi des personne qui n'ont qu'une jambe : équilibrons ça en coupant une jambe aux autres.

Oui, c'est aussi brillant que ta proposition précédente.

Je répète : tant que tu n'auras pas rendu compte un peu plus rigoureusement des effets pervers des méthodes que tu prônes, tu ne seras pas crédible.

@angelxxx a écrit:Déjà, si tu me lisais correctement ici et là, tu saurais que je suis,  probablement comme tous les professeurs, contre le fait de donner un diplôme à tout le monde. Mais là il n'y a pas besoin de diplôme : on manque de chaudronniers, de chauffeurs, d'artisans, d'ouvriers qualifiés, de personnels administratifs, de personnels d’hôtellerie. Il suffit simplement de proposer des formations de qualité.

Il suffit : yaka. Faucon. simplement.
Quand je pense qu'il suffirait de construire des yacht pour qu'on soit tous milliardaires.


@angelxxx a écrit:Et de créer les conditions pour que ces métiers sont vivables. Parce que non, artisans aujourd'hui, ou hostellerie, ça ne fait rêver personne.

Je suis actuellement dans un pays d'Afrique. Je sors dans la rue, je te trouve mille personnes qui rêveraient d'être artisans ou serveurs. Avec ton froid, ta fatigue, et tout.

Je t'entends mugir à trois mille kilomètres de distance : "mais c'est ignoble d'opposer ainsi les pauvres aux très pauvres". Mais ce n'est pas moi qui les oppose. Le monde est comme cela. Tu ne veux pas le savoir. Bouche-toi les oreilles et ferme les yeux.

_________________
« Champagne, au sortir d'un long dîner qui lui enfle l'estomac, et dans les douces fumées d'un vin d'Avenay ou de Sillery, signe un ordre qu'on lui présente, qui ôterait le pain à toute une province si l'on n'y remédiait. Il est excusable : quel moyen de comprendre, dans la première heure de la digestion, qu'on puisse quelque part mourir de faim ? » ---- La Bruyère

archeboc
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: La surprise Mélenchon ?

Message par angelxxx le Lun 21 Nov 2016 - 21:04

Bon, j'ai très peu de temps donc pour faire court :
1. Nous ne sommes dépendant de l'essence uniquement car nous le voulons bien. Evidemment la transition ne peut pas être instantanée, mais il faudra bien l'entamer un jour. De quoi d'autres sommes nous réellement dépendant ? La nourriture ? Nous pouvons faire mieux nous même. Il faut déjà réunir les conditions pour que cela soit possible.
2. C'est ridicule de me faire dit que je veux que tout le monde soit "riche" : je veux simplement que chacun puisse envisager correctement l'avenir (eau, électricité, nourriture). Et cela est possible, ce n'est qu'une question de partage et de mentalité. L'électricité, on en a assez, l'eau aussi. La nourriture on en jette 40% à la poubelle, donc vu qu'il y a pas 40% de la population qui meurt de faim, nous pouvons tous manger ...
3. C'est pire ailleurs, ne faisons rien. Oui mais le changement doit bien commencer quelque part : nous sommes une des plus grandes puissance mondiale, donnons l'exemple. Mais il faut bien commencer chez nous ...
4. La maladie qui nous ronge est le capitalisme : je propose d'en finir d'exploiter tout uniquement parce qu'on peut.
5. Le travail, il suffit de le créer, j'en ai parlé encore et encore, il y a beaucoup d'axe à développer.

Excuse moi si je n'ai pas compris toutes tes interrogations, mais tu peut tenter d'en reformuler clairement une ou deux, j'essayerai d'y répondre, sans troller cette fois ci. Mais arrête de citer la moitié de ce que je dis, ce serait bien.

_________________
"La lumière pense voyager plus vite que quoi que ce soit d'autre, mais c'est faux. Peu importe à quelle vitesse voyage la lumière, l'obscurité arrive toujours la première, et elle l'attend. Terry Pratchett."

angelxxx
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: La surprise Mélenchon ?

Message par Leodagan le Mar 22 Nov 2016 - 0:46


On se demande vraiment qui vous voulez convaincre avec des réflexions aussi bêtes.

C'est un fait: Mélenchon élu, la presse serait contre lui, elle serait un contre-pouvoir et non l'auxiliaire du pouvoir.

Pour qui vous prenez-vous ?

Leodagan
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: La surprise Mélenchon ?

Message par Zagara le Mar 22 Nov 2016 - 7:09

@Leodagan a écrit:

On se demande vraiment qui vous voulez convaincre avec des réflexions aussi bêtes.

C'est un fait: Mélenchon élu, la presse serait contre lui, elle serait un contre-pouvoir et non l'auxiliaire du pouvoir.

Pour qui vous prenez-vous ?
Je ne crois pas qu'on puisse dire que des campagnes de vomissement et d'opposition systématique du fait d'intérêts privés (patrons possédant la presse qui verraient d'un mauvais oeil qu'on augmente leurs impôts, qu'on limite les prédations financières et qu'on socialise le conseil d'administration) puissent être appelées "contre pouvoir".

Un contre pouvoir en démocratie, c'est par définition au service du bien public et pas du bien particulier. La presse est en position de contre pouvoir lorsqu'elle révèle des informations d'intérêt général ou dénonce des dysfonctionnements ou des délits commis contre cet intérêt général. Pas lorsqu'elle s'oppose uniquement pour défendre l'intérêt particulier des patrons. L'intérêt des patrons n'est pas équivalent à l'intérêt général, si ?

Sur cette question particulière, si on élargit, on peut dire que nos sociétés ont perdu de vue l'idée que le tout est plus grand que la somme de ses parties. En réduisant une société à une addition d'humains formant des communautés juxtaposées, on ne peut plus conceptualiser positivement ce qu'est l'intérêt général et l'Etat prend l'aspect d'un méchant Lévianthan qui nous vole notre argent... mais bon ce n'est pas tellement la question ici ; ça m'y faisait simplement penser.

Zagara
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: La surprise Mélenchon ?

Message par Guigues le Mar 22 Nov 2016 - 10:22

J'apprécie son programme mais je me méfie terriblement de l'homme. Il se comparait à Cincinnatus en 2012, mais avec lui j'ai peur que l'on ait Sylla.

Guigues
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: La surprise Mélenchon ?

Message par angelxxx le Mar 22 Nov 2016 - 11:04

Je ne comprends pas cette remarque. A part l'article 16 de la constitution, rien ne lui donne d'incommensurable pouvoir : il y aura soit le contre pouvoir habituel de la cinquième république, soit celui de la future sixieme.

_________________
"La lumière pense voyager plus vite que quoi que ce soit d'autre, mais c'est faux. Peu importe à quelle vitesse voyage la lumière, l'obscurité arrive toujours la première, et elle l'attend. Terry Pratchett."

angelxxx
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: La surprise Mélenchon ?

Message par Guigues le Mar 22 Nov 2016 - 11:23

Durant les proscriptions ce n'est pas le dictateur qui tient l'arme.

Guigues
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: La surprise Mélenchon ?

Message par archeboc le Mar 22 Nov 2016 - 14:34


De même que la lecture des commentaires sous les articles du Point me laisse penser que MLP a ses chances en 2017, de même à lire ce forum je me dis que Mélenchon a les siennes.

_________________
« Champagne, au sortir d'un long dîner qui lui enfle l'estomac, et dans les douces fumées d'un vin d'Avenay ou de Sillery, signe un ordre qu'on lui présente, qui ôterait le pain à toute une province si l'on n'y remédiait. Il est excusable : quel moyen de comprendre, dans la première heure de la digestion, qu'on puisse quelque part mourir de faim ? » ---- La Bruyère

archeboc
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: La surprise Mélenchon ?

Message par Zagara le Mar 22 Nov 2016 - 15:16

@Guigues a écrit:J'apprécie son programme mais je me méfie terriblement de l'homme. Il se comparait à Cincinnatus en 2012, mais avec lui j'ai peur que l'on ait Sylla.
Un "Sylla" qui veut mettre en place une clause constitutionnelle pour pouvoir le virer en cours de mandat, c'est un peu un contresens non ?

Zagara
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: La surprise Mélenchon ?

Message par Guigues le Mar 22 Nov 2016 - 15:50

Pas de contresens si on regarde l'oeuvre constitutionnelle de Sylla. Je pensais surtout aux proscriptions, comme indiqué dans le message suivant. Et puis vue la tradition des constitutions en France, je me dis que cette clause ne verrait jamais le jour.

Guigues
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: La surprise Mélenchon ?

Message par Zagara le Mar 22 Nov 2016 - 15:59

S'il lance une constituante il n'y a pas de raison que cette clause ne soit pas possible. Je ne comprends vraiment pas le rapport avec les proscriptions de la guerre civile, c'est assez nébuleux ta référence historique.

Zagara
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: La surprise Mélenchon ?

Message par Guigues le Mar 22 Nov 2016 - 16:42

Il s'est lui même comparé à Cincinnatus et a fait référence à la dictature (au sens de la magistrature). De Cincinnatus à Sylla, est-ce si nébuleux que cela ?

Guigues
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: La surprise Mélenchon ?

Message par may68 le Mar 22 Nov 2016 - 16:42

A part Mélenchon je ne vois pas qui peut faire un gros score à gauche . Pour la présidentielle on sait bien qu'il faut une personnalité , on peut le regretter mais c'est comme ça !
A mon avis le PS va se faire laminer au premier tour , les écolos feront encore un petit score (hélas) NPA , LO et PC des scores insignifiants s'ils présentent des candidats .

Donc vraiment je ne vois pas qui d'autre à part lui .

may68
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: La surprise Mélenchon ?

Message par jésus le Mar 22 Nov 2016 - 16:48



Je découvre qu'il y aura Alliot-Marie, une candidature MRC, que Valls est déjà choisi...que Guaino est sûr d'y aller...étrange panel.

jésus
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: La surprise Mélenchon ?

Message par Ascagne le Mer 23 Nov 2016 - 1:09

Guaino dit qu'il a "bon espoir" d'avoir des parrainages : comme tous les candidats, en fait. Wink Difficile de déterminer si c'est vrai à partir de sa seule parole et s'il les aura effectivement. Ce n'est pas impossible. Vous allez me dire qu'il n'a pas eu assez de soutiens pour aller à la primaire, mais ce n'est pas le même exercice. Alliot-Marie a elle aussi envie de se présenter et vient de se mettre en réserve de Les Républicains. L'obstacle pour ce genre de candidature vient des éventuelles pressions du parti principal de leur famille politique sur les parrains éventuels (lorsqu'ils relèvent de cette même famille).

Ascagne
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: La surprise Mélenchon ?

Message par Harnache le Mer 23 Nov 2016 - 6:24

Une vague Mélenchon se prépare à gauche, le million et demi d'abonnés à sa chaine youtube en témoigne. Les droitiers du PS vont prendre une raclée en 2017, le deuxième tour est possible en votant utile.

Harnache
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: La surprise Mélenchon ?

Message par XIII le Mer 23 Nov 2016 - 7:33

Enseignant dans une école de 12 professeurs, 8 disent déjà ouvertement qu'ils voteront Mélenchon.

XIII
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 14 Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 10 ... 14  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum