Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Monarque
Niveau 6

Pression arrêt maladie

par Monarque le Mar 12 Déc 2017 - 11:11
Bonjour,

J'ai eu plusieurs arrêts de 10 jours, puis je suis revenue, puis repartie, là ça ne va pas, je dois encore voir des spécialistes (irm et cie). Je ne suis pas remplacée; mon établissement m'appelle pour me dire que les "parents montent au créneau" et me dicter comment prendre mes congés. Je dois dire au médecin quoi mettre comme arrêt autant vous dire qu'il apprécie moyennement... On me rajoute un stress et pression dont je n'ai pas besoin. Comment réagir?
avatar
Lilypims
Grand sage

Re: Pression arrêt maladie

par Lilypims le Mar 12 Déc 2017 - 11:30
Ton établissement n'a pas à te contacter quand tu es en arrêt. Rappelle-le à ton chef et cesse de prendre leurs appels. Préoccupe-toi de ta santé. Tu n'es pas responsable des failles du système.

_________________
...il faut continuer, je ne peux pas continuer, il faut continuer, je vais donc continuer...
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe

Re: Pression arrêt maladie

par Daphné le Mar 12 Déc 2017 - 11:35
+1
Ce n'est pas ton problème...
Et puis quoi encore !
avatar
Monarque
Niveau 6

Re: Pression arrêt maladie

par Monarque le Mar 12 Déc 2017 - 11:44
Je me sens déjà mal, et là c'est horrible, je ne sais même pas encore ce que j'ai, qu'on me stresse avec la gestion de mon remplacement. Je ne veux qu'une chose revenir au travail, mais je fais malaise sur malaise, je suis tombée dans mon établissement déjà deux fois... Ce serait plus au rectorat qu'à moi qu'il faut mettre la pression..
avatar
Cicyle
Grand sage

Re: Pression arrêt maladie

par Cicyle le Mar 12 Déc 2017 - 11:47
Rien de plus que les autres à ajouter leszczynska. Tu es en arrêt, ils abusent clairement, donc ne réponds plus au téléphone à leurs appels.
Courage, en tous cas. Et j'espère que ça n'est rien de trop grave. fleurs2 trefle
avatar
Eleven
Fidèle du forum

Re: Pression arrêt maladie

par Eleven le Mar 12 Déc 2017 - 11:48
C'est grave ! Ne plus répondre aux appels et ne surtout pas culpabiliser !
Courage fleurs

_________________
2015-2016 : Première année contractuelle : sixièmes, cinquièmes.
2016-2017 : Deuxième année contractuelle : troisièmes, quatrièmes et cinquièmes.
2017-2018 : Troisième année contractuelle : sixièmes, cinquièmes.
2018-2019 : Quatrième année contractuelle : troisièmes, quatrièmes et sixièmes.
avatar
Lilypims
Grand sage

Re: Pression arrêt maladie

par Lilypims le Mar 12 Déc 2017 - 11:51
Cesse d'accepter qu'on te charge de cette responsabilité. Ton problème n'est pas celui-là. Occupe-toi de ce qui te concerne : ta santé. C'est à l'administration de s'occuper des remplacements ; pas à toi.

_________________
...il faut continuer, je ne peux pas continuer, il faut continuer, je vais donc continuer...
avatar
maldoror1
Habitué du forum

Re: Pression arrêt maladie

par maldoror1 le Mar 12 Déc 2017 - 11:53
leszczynska a écrit:Je me sens déjà mal, et là c'est horrible, je ne sais même pas encore ce que j'ai, qu'on me stresse avec la gestion de mon remplacement. Je ne veux qu'une chose revenir au travail, mais je fais malaise sur malaise, je suis tombée dans mon établissement déjà deux fois... Ce serait plus au rectorat qu'à moi qu'il faut mettre la pression..

Les remplacements non assurés ne sont pas ton problème ! Si les parents sont mécontents, qu'ils aillent se plaindre au Rectorat. Ne te laisse pas intimider, et surtout bon courage. Préserve ta santé.

_________________
" Le monde a commencé sans l'homme et finira sans lui". Lévi-Strauss

"L'humanité se divise en deux catégories: ceux qui lisent et les cochons". Cioran

"Ever tried. Ever failed. No matter. Try again. Fail again. Fail better". Beckett
avatar
Dimka
Grand Maître

Re: Pression arrêt maladie

par Dimka le Mar 12 Déc 2017 - 12:27
Salut,
Si ton médecin est cool, il appelle ton bahut (avec ton accord) pour pousser une gueulante, que les arrêts, c'est lui qui les fait (et pas toi), et que c'est pas un de chef d'établissement qui n'y connait que dalle en médecine qui va lui apprendre son job.

_________________
Spoiler:
avatar
Pseudo
Demi-dieu

Re: Pression arrêt maladie

par Pseudo le Mar 12 Déc 2017 - 12:38
L'établissement n'a pas à te foutre la pression.
Techniquement, les arrêts de moins de 15 jours ne sont pas remplacés par le rectorat. Si ton médecin te fait un arrêt plus long plutôt que x plus courts, ils pourront avoir un remplaçant. Cela pourrait contenter tout le monde.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
avatar
Une passante
Neoprof expérimenté

Re: Pression arrêt maladie

par Une passante le Mar 12 Déc 2017 - 12:39
Il est bien évident que ce n'est pas à toi de justifier les arrêts donnés par ton médecin, cependant, le corps médical est souvent peu au courant du système de remplacements dans l'EN, il suffit de lui expliquer qu'en dessous de 15 jours, la procédure pour un remplacement n'est pas mise en route, à lui de voir ensuite si au lieu de t'arrêter de 10 jours en 10 jours, il peut t'arrêter pour 15 jours.
Le comportement du CDE est inadmissible dans la façon de faire (on n'a aucune pression à te mettre) mais on comprend que des arrêts inférieurs à deux semaines renouvelés finissent par devenir problématiques (même si, je le répète, tu n'es nullement responsable).
Parfois un peu de communication peut être simplement utile...
wilfried12
Niveau 9

Re: Pression arrêt maladie

par wilfried12 le Mar 12 Déc 2017 - 12:53
C'est du harcèlement, ne réponds pas et repose toi!
avatar
Monarque
Niveau 6

Re: Pression arrêt maladie

par Monarque le Mar 12 Déc 2017 - 13:09
Merci à tous mon docteur a accepté finalement après ma visite et coup de fil. Je lui ai expliqué avec toute la diplomatie possible, mais il m'a bien dit que l'établissement n'a effectivement rien à me demander surtout que je suis encore en arrêt toute la semaine. Il avait envie de les appeler, le médecin est souverain dans ce cas. Comme j'ai reçu un nouvel appel, je leur en ai fait part; cela les a apaisés , le ton a changé, même si apparemment, ils sortaient d'un rdv avec un parent qui râlait pour mon absence. Je le prends vraiment pour moi, même si je sais que je ne devrais pas.
avatar
gnafron2004
Sage

Re: Pression arrêt maladie

par gnafron2004 le Mar 12 Déc 2017 - 13:11
@wilfried12 a écrit:C'est du harcèlement, ne réponds pas et repose toi!

+1

Ils espèrent quoi? Que te harceler va te soigner?
archeboc
Sage

Re: Pression arrêt maladie

par archeboc le Mar 12 Déc 2017 - 13:20
"Vous avez un message à faire passer à mon médecin ? Mais vous n'avez pas reçu mes premiers arrêts de travail ? Ben son numéro de téléphone est écrit dessus."

On doit pouvoir tourner cela de manière plus diplomatique.

Bonne chance pour la suite. Ta santé d'abord.
avatar
WonderWoman
Prophète

Re: Pression arrêt maladie

par WonderWoman le Mar 12 Déc 2017 - 13:54
Pff, tu n'aurais même pas à savoir qu'il y a des parents qui se plaignent de tes absences. Le cde devrait te protéger de ces réflexions, pas t'en faire part. 
Des fois, dire simplement que quand on est malade, le premier emmerdé c'est soi, ça aide à remettre les pendules à l'heure...

_________________

Mes bijoux fantaisie : http://latelierdelalicorne.bigcartel.com/
_______________

"Boys, Boys, its a sweet thing
Boys, Boys, its a sweet thing, sweet thing
If you want it, Boys, get it here, thing
'Cause hope, Boys, is a cheap thing, cheap thing"
avatar
laMiss
Expert spécialisé

Re: Pression arrêt maladie

par laMiss le Mar 12 Déc 2017 - 18:02
@WonderWoman a écrit:Pff, tu n'aurais même pas à savoir qu'il y a des parents qui se plaignent de tes absences. Le cde devrait te protéger de ces réflexions, pas t'en faire part. 

+1000
Gros manque de lucidité de la part de ton CDE.

_________________
Bonne route !
avatar
Binary
Niveau 4

Re: Pression arrêt maladie

par Binary le Mar 19 Déc 2017 - 17:30
Bonsoir,

Tout à fait, ta santé d'abord ! ce n'est pas parce que c'est ton CDE qui t'appelle que cela est parole d'évangile... s'il y a bien quelque chose que j'apprends chaque jour, c'est bien que bon nombre ne connaisse pas les lois... quitte a être considéré de grande gueule, ou à être placardisé... il faut bien montré que le système tu le connais...

Repose toi, met toi au vert, loin de ce forum, loin de ta messagerie académique,

Sinon, je ne sais pas si tu te souviens, on avait conversé sur nos premières affectations ? qu'est-ce qu'il en est pour toi ?

A bientôt

Binary

_________________
Dans l'éducation nationale, ne jamais attendre d'être informé(e), règle numéro 1: s'informer soi-même !
avatar
marc027
Niveau 7

Re: Pression arrêt maladie

par marc027 le Mar 19 Déc 2017 - 18:53
Courage leszczynska !!!
On es tous avec toi !!!
Repose toi bien et laisse tomber tous ces soucis administratifs.........
Contenu sponsorisé

Re: Pression arrêt maladie

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum