un prof jugé pour une relation avec une élève

Page 8 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... 7, 8, 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: un prof jugé pour une relation avec une élève

Message par Reine Margot le Ven 8 Oct - 10:18

Celeborn a écrit:Je pense qu'on mélange beaucoup le droit et la morale, ici.

Ça ne me gêne pas qu'un(e) adulte de l'âge qu'on voudra ait des relations avec un(e) mineur(e) de 15 ans ou +. C'est légal. Chacun peut ensuite en penser ce qu'il voudra sur le plan moral.

La seule question ici est de savoir s'il y a eu relation de subordination. Le tribunal en jugera. Vu l'article, j'aurais plutôt tendance à dire que non (ce n'était plus son prof, ils ont pris leur temps avant de s'y mettre…), mais il faut se méfier des articles Wink

+1

Reine Margot
Demi-Dieu


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: un prof jugé pour une relation avec une élève

Message par Abraxas le Ven 8 Oct - 10:35

Dr Housette a écrit:Je comprends , dans l'absolu, ta position Nateka. Dans un monde idéal, les patrons ne couchent pas avec leur secrétaire, les hommes mariés avec d'autres femmes que la leur, les profs avec des élèves. Oui, je reste "choquée" quand ça arrive ou tout du moins surprise. MAis la vie fait que je ne saurais plus dire "on ne peut pas", "il n'y a qu'à" etc.

L'amour, ça tombe dessus. Point. On peut lutter mais franchement, c'est limite tragique. On ne peut pas faire autrement. Je ne connais pas cette histoire. Il y a du avoir de l'amour et elle se venge. Cela me paraît certains. Comme d'autres se vengent, même à 30-40 ou 50 ans lors d'un divorce.
Je comprends la mère. J'aurais fait la même chose. Encore que... trop peur que le monsieur se suicide...

Bref, oui , on ne couche pas avec son ex élève. Mais, l'amour dépasse l'éthique. On a beau faire..... C'est pour ça que je veux savoir ce qui est "glauque". Quand je lis qu'on ne couche pas avec un ancien élève. Non... ce n'est pas glauque. C'est pas commun et ça ne doit surtout pas l'être mais glauque est moche.... et ne reflète pas la réalité de ceux qui se battent avec leur conscience, les on dit, l'éthique et j'en passe. L'amour ne peut être glauque...

Eh bien voilà : je suis complètement d'accord.

Quant à l'affaire Russier, j'y étais (Gabrielle était une amie de mon père), et Christian Rossi avait 17 ans, et en paraissait 20. Toute l'affaire fut un règlement de comptes politique entre des parents communistes, une prof gauchiste et un juge d'extrême-droite — ligué avec les parents.
Dans les deux ou trois ans qui ont suivi, il n'y a eu personne aux cours des parents Rossi, l'un et l'autre profs à la fac d'Aix. Par protestation.
On pensait très différemment d'aujourd'hui, dans les années 70. Je trouve que certain(e)s, ici, font dans le moralisme à trois balles.
Des histoires d'amour avec de grosses, très grosses différences d'âge, il y en a toujours eu. Et il y en aura toujours. Avec relation d'autorité ou non.

Abraxas
Doyen


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: un prof jugé pour une relation avec une élève

Message par thrasybule le Ven 8 Oct - 11:59

Abraxas a écrit:
Dr Housette a écrit:Je comprends , dans l'absolu, ta position Nateka. Dans un monde idéal, les patrons ne couchent pas avec leur secrétaire, les hommes mariés avec d'autres femmes que la leur, les profs avec des élèves. Oui, je reste "choquée" quand ça arrive ou tout du moins surprise. MAis la vie fait que je ne saurais plus dire "on ne peut pas", "il n'y a qu'à" etc.

L'amour, ça tombe dessus. Point. On peut lutter mais franchement, c'est limite tragique. On ne peut pas faire autrement. Je ne connais pas cette histoire. Il y a du avoir de l'amour et elle se venge. Cela me paraît certains. Comme d'autres se vengent, même à 30-40 ou 50 ans lors d'un divorce.
Je comprends la mère. J'aurais fait la même chose. Encore que... trop peur que le monsieur se suicide...

Bref, oui , on ne couche pas avec son ex élève. Mais, l'amour dépasse l'éthique. On a beau faire..... C'est pour ça que je veux savoir ce qui est "glauque". Quand je lis qu'on ne couche pas avec un ancien élève. Non... ce n'est pas glauque. C'est pas commun et ça ne doit surtout pas l'être mais glauque est moche.... et ne reflète pas la réalité de ceux qui se battent avec leur conscience, les on dit, l'éthique et j'en passe. L'amour ne peut être glauque...

Eh bien voilà : je suis complètement d'accord.

Quant à l'affaire Russier, j'y étais (Gabrielle était une amie de mon père), et Christian Rossi avait 17 ans, et en paraissait 20. Toute l'affaire fut un règlement de comptes politique entre des parents communistes, une prof gauchiste et un juge d'extrême-droite — ligué avec les parents.
Dans les deux ou trois ans qui ont suivi, il n'y a eu personne aux cours des parents Rossi, l'un et l'autre profs à la fac d'Aix. Par protestation.
On pensait très différemment d'aujourd'hui, dans les années 70. Je trouve que certain(e)s, ici, font dans le moralisme à trois balles.
Des histoires d'amour avec de grosses, très grosses différences d'âge, il y en a toujours eu. Et il y en aura toujours. Avec relation d'autorité ou non.
Je n'osais pas le dire et comme dit Celeborn, et j' l'ai dit depuis le début du topic, le plan légal et le plan éthique n'ont pas cessé de se confondre dans la discussion

_________________
Je crie, Regarde,
La lumière
Vivait là, près de nous !

Yves Bonnefoy

Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: un prof jugé pour une relation avec une élève

Message par Invité31 le Ven 8 Oct - 13:01

Moi aussi d'accord avec DH et avec Abraxas.
Et moi aussi je trouve que l'on vit dans une époque moralisatrice et puritaine...

Invité31
Grand sage


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: un prof jugé pour une relation avec une élève

Message par thrasybule le Ven 8 Oct - 13:07

Lynette a écrit:Moi aussi d'accord avec DH et avec Abraxas.
Et moi aussi je trouve que l'on vit dans une époque moralisatrice et puritaine...
Et ben, je suis rassuré de voir que je ne suis pas le seul à penser la même chose

_________________
Je crie, Regarde,
La lumière
Vivait là, près de nous !

Yves Bonnefoy

Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: un prof jugé pour une relation avec une élève

Message par Reine Margot le Ven 8 Oct - 13:13

Disons qu'il y a les principes (non, un prof n'a pas à coucher avec un élève, et ça n'a rien de puritain) et la réalité: certaines histoires prof-élève donnent lieu à des relations longues, on ne peut le nier, jai connu des cas. comme disaient celeborn et thrasy, ne pas mélanger le droit et la morale.

on ne peut parler de puritanisme si on dit que la loi interdit ces relations, quand même...ce qui 'nempêche pas de reconnaître qu'elles existent sans être forcément "glauques"


_________________
"décidément les temps et les oeufs sont durs, et la bêtise n'a plus de limites" Ken le Survivant.

car ton espoir n'est pas si désespéré, à condition d'analyser que l'absolu ne doit pas être annihilé par l'illusoire précarité de nos amours destituées, et vice et versa.

Reine Margot
Demi-Dieu


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: un prof jugé pour une relation avec une élève

Message par thrasybule le Ven 8 Oct - 13:16

marquisedemerteuil a écrit:Disons qu'il y a les principes (non, un prof n'a pas à coucher avec un élève, et ça n'a rien de puritain) et la réalité: certaines histoires prof-élève donnent lieu à des relations longues, on ne peut le nier, jai connu des cas. comme disaient celeborn et thrasy, ne pas mélanger le droit et la morale.

on ne peut parler de puritanisme si on dit que la loi interdit ces relations, quand même...ce qui 'nempêche pas de reconnaître qu'elles existent sans être forcément "glauques"

J'approuvais la notion de puritanisme concernant les mentalités : je ne parlais pas du droit... J'appelle cela, dans mon idiolecte, le grand retour des "normopathes"!!

_________________
Je crie, Regarde,
La lumière
Vivait là, près de nous !

Yves Bonnefoy

Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: un prof jugé pour une relation avec une élève

Message par Mélu le Ven 8 Oct - 18:46

Bon, grâce à tous ces derniers messages, je me sens moins glauque et dépravée de ne pas avoir été outrageusement choquée par le comportement du prof en question, même si dans l'absolu je trouve qu'il aurait mieux fait de s'abstenir d'une si belle connerie.

_________________
"Pourquoi sommes-nous au monde, sinon pour amuser nos voisins et rire d'eux à notre tour ?"
[ Jane Austen ] - Extrait de Orgueil et préjugés

Mélu
Esprit sacré


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: un prof jugé pour une relation avec une élève

Message par deroute le Ven 8 Oct - 19:17

Moi je maintiens, je trouve ça "glauque". Pas qu'un prof couche avec son élève, d'autant plus que c'était son ancienne élève au moment des faits (même si je ne comprends pas parce que j' ai toujours eu des petits collègiens). Ce que je trouve glauque c'est qu'un homme de 40 ans couche avec une fille de 15 ans et qu'il l'engage pour faire du baby-sitting pendant qu'il fait quelque chose avec sa femme. En fait moi c'est ce passage qui m'a fiat employer le mot "glauque"

deroute
Esprit éclairé


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: un prof jugé pour une relation avec une élève

Message par Tristana le Lun 11 Oct - 0:12

marquisedemerteuil a écrit:je ne sais pas s'il était vraiment différent dans le privé, je sais qu'il a rencontré bambou en soirée, qu'il était bourré et qu'il a commencé par l'insulter, et le soir même l'affaire était faite...
Je n'ai pas lu tout le topic, désolée si ça a déjà été dit : il lui a payé un verre, elle a dit "non mais il se croit où ce vieux con ?" et en retour il lui a dit "sois contente qu'on s'intéresse à toi, espèce de cageot" et voilà comment ça s'est fait. L'insulte n'est pas venue de lui et c'était plutôt un jeu entre eux qu'autre chose...
Par ailleurs, Birkin comme Bardot ont toujours affirmé n'avoir jamais rencontré de mec plus tendre et attentif. Je ne sais pas où certains vont pêcher leurs infos mais il y a une énorme différence entre ce qu'il a pu écrire et ce qu'il a pu vivre (et puis même, écoutez l'album Baby Alone in Babylone et vous verrez ce qu'il ressentait pour Jane, qu'il n'a jamais considérée comme une salope).

Revenir en haut Aller en bas

Re: un prof jugé pour une relation avec une élève

Message par Lornet le Lun 11 Oct - 0:17

Ce que j'ignorais, c'est qu'il avait eu une première épouse, Lise Lévitzky. Elle a écrit un livre récemment, Lise et Lulu, ce qui fait qu'on l'a beaucoup vue à la télé. Elle a notamment dit que son père s'appelait Serge était nazi, violent...De là le pseudonyme de Lucien Ginsburg, apparemment.

_________________
Lien vers mes aventures éditoriales : http://lectiole.blogspot.fr/

Ma page pro Facebook (merci de liker  trefle !) : https://www.facebook.com/lectiole.blogspot.fr

Mon autre blog, sur mes lectures : http://lectiole.canalblog.com/

Lornet
Doyen


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: un prof jugé pour une relation avec une élève

Message par Tristana le Lun 11 Oct - 0:18

Fameuse Lise qui d'ailleurs a un souvenir très positif de Gainsbourg... même si c'est elle qu'il a quittée (il me semble) parce que physiquement elle ne lui plaisait plus. Je donne de l'eau au moulin de ses détracteurs, probablement, mais il suffit de lire les propos de Lise (ou des autres) pour voir qu'elles en ont toutes un excellent souvenir.

Revenir en haut Aller en bas

Re: un prof jugé pour une relation avec une élève

Message par Lornet le Lun 11 Oct - 0:24

Elle en a un souvenir positif. Mais je me demande bien pourquoi il a choisi comme pseudonyme le prénom de son beau-père nazi. C'est le même genre de provocation que "Sexion d'assaut", en un sens.

_________________
Lien vers mes aventures éditoriales : http://lectiole.blogspot.fr/

Ma page pro Facebook (merci de liker  trefle !) : https://www.facebook.com/lectiole.blogspot.fr

Mon autre blog, sur mes lectures : http://lectiole.canalblog.com/

Lornet
Doyen


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: un prof jugé pour une relation avec une élève

Message par marlène.N le Lun 11 Oct - 0:31

Mélu a écrit:Bon, grâce à tous ces derniers messages, je me sens moins glauque et dépravée de ne pas avoir été outrageusement choquée par le comportement du prof en question, même si dans l'absolu je trouve qu'il aurait mieux fait de s'abstenir d'une si belle connerie.
idem...je ne juge pas, je trouve cela dramatique que cela tourne ainsi...les sentiments, on ne peut rien contre !

marlène.N
Erudit


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: un prof jugé pour une relation avec une élève

Message par Tristana le Lun 11 Oct - 0:54

Lornet a écrit:Elle en a un souvenir positif. Mais je me demande bien pourquoi il a choisi comme pseudonyme le prénom de son beau-père nazi. C'est le même genre de provocation que "Sexion d'assaut", en un sens.
Ça n'a pas grand-chose à voir, non.
Par ailleurs, dans toutes les biographies que j'ai pu lire, notamment celle de Verlant qui est une référence, il est dit que le pseudo Serge a été choisi pour Serge Diaghilev ou Serge Lifar (deux personnages de la vie culturelle russe). Et puis il a toujours été obsédé par le nazisme mais on peut difficilement dire qu'il en gardait un bon souvenir (cf. l'album Rock Around the Bunker, et des chansons comme Nazi Rock ou SS in Uruguay).

Revenir en haut Aller en bas

Re: un prof jugé pour une relation avec une élève

Message par Nell le Lun 11 Oct - 6:24

Je n'étais pas au courant de cette histoire et je ne l'apprends qu'ici (et je viens de me taper 11 pages à 5heures du mat Suspect ).
Je rejoins Thrasy, Celeborn, DH, Abraxas, Lynette et Mélu (y'a un club pour faire plus court?).
Bien entendu que c'est regrettable tout ce bordel (enfin pas pour tout le monde: les médias doivent s'éclater sur la région et ça occupe les commères du coin), surtout pour l'humain. C'est bien beau de parler des lois & co mais il faudrait veiller à ne pas oublier l'humain et dépasser les cadres (rigides à mon sens) de nos valeurs et principes pour accepter des faits moins conformistes...
Enfin, je ne sais pas... Un type de 40 ans qui se tape une minette de 16 (je rejoins l'hypothèse de DH: elle avait 15 ans en 3ème mais elle a bien dû grandir la jeune fille vu le temps écoulé mais les journaux ne le diront pas trop fort), ça peut paraître complètement fou (ça l'est vu l'issue). mais zut! Ils se sont tournés autour pendant des mois avant qu'ils ne franchissent le pas. Je ne crois pas qu'il s'agisse juste d'une aventure d'un pauvre gars en crise et en quête de chair fraîche. Puis je trouve facile de juger tout cela depuis un pauvre article de journal. Il n'était plus son prof dans les faits, point barre. Un homme et une femme en devenir.
Il va tout perdre, c'est déjà une assez lourde sanction, pour un moment d'amour (j'suis romantique et malade en plus, qu'on m'excuse de ne pas trouver ça glauque).
J'espère (pour lui et elle d'ailleurs) que le tribunal saura faire cette part des choses.

_________________
Impose ta chance, sers ton bonheur et va vers ton risque. A te regarder, ils s'habitueront. (R. Char)

Nell
Bon génie


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: un prof jugé pour une relation avec une élève

Message par Reine Margot le Lun 11 Oct - 9:37

Tristana a écrit:
marquisedemerteuil a écrit:je ne sais pas s'il était vraiment différent dans le privé, je sais qu'il a rencontré bambou en soirée, qu'il était bourré et qu'il a commencé par l'insulter, et le soir même l'affaire était faite...
Je n'ai pas lu tout le topic, désolée si ça a déjà été dit : il lui a payé un verre, elle a dit "non mais il se croit où ce vieux con ?" et en retour il lui a dit "sois contente qu'on s'intéresse à toi, espèce de cageot" et voilà comment ça s'est fait. L'insulte n'est pas venue de lui et c'était plutôt un jeu entre eux qu'autre chose...
Par ailleurs, Birkin comme Bardot ont toujours affirmé n'avoir jamais rencontré de mec plus tendre et attentif. Je ne sais pas où certains vont pêcher leurs infos mais il y a une énorme différence entre ce qu'il a pu écrire et ce qu'il a pu vivre (et puis même, écoutez l'album Baby Alone in Babylone et vous verrez ce qu'il ressentait pour Jane, qu'il n'a jamais considérée comme une salope).

pour l'histoire de Bambou: ouais, enfin ce n'est pas vraiment ce que j'appelle de grandes manifestations de respect, dans un sens comme dans l'autre, après leur relation exacte bon on ne la connaîtra jamais...je suis étonnée d'apprendre que Gainsbourg ait été attentif, si c'est le cas alors en effet c'est très éloigné de ce qu'il montrait à la télé, je me souviens d'une citation de Gainsbourg "toutes les femmes aiment être traitées de salope, même Jane" et j'avais vu une interview de Birkin à la télé où on lui posait la question, elle avait rigolé et dit "ben oui, moi j'aime bien ça qu'on m'appelle salope". de la provoc sûrement, mais bon, enfin why not si elle se sent respectée malgré tout.

_________________
"décidément les temps et les oeufs sont durs, et la bêtise n'a plus de limites" Ken le Survivant.

car ton espoir n'est pas si désespéré, à condition d'analyser que l'absolu ne doit pas être annihilé par l'illusoire précarité de nos amours destituées, et vice et versa.

Reine Margot
Demi-Dieu


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: un prof jugé pour une relation avec une élève

Message par roxanne le Lun 11 Oct - 13:05

oui enfin....
Spoiler:
parfois dans l'intimité on aime bien certains noms c'st pas pour ça qu'il n'y a pas de respect...

roxanne
Esprit sacré


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: un prof jugé pour une relation avec une élève

Message par Reine Margot le Lun 11 Oct - 13:08

Gainsbourg ne précisait pas s'il parlait de l'intimité...

Spoiler:
et entre parenthèses, dans l'intimité, ça voudrait dire qu'un homme ne peut avoir un désir fort pour une femme qu'à condition de la "rabaisser"...
No

_________________
"décidément les temps et les oeufs sont durs, et la bêtise n'a plus de limites" Ken le Survivant.

car ton espoir n'est pas si désespéré, à condition d'analyser que l'absolu ne doit pas être annihilé par l'illusoire précarité de nos amours destituées, et vice et versa.

Reine Margot
Demi-Dieu


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: un prof jugé pour une relation avec une élève

Message par Abraxas le Lun 11 Oct - 14:17

Marquise, vous êtes intolérante.
Si la dame (ou le monsieur) a envie de se faire traiter de noms d'oiseaux, a envie d'être rabaissé(e), voire humilié(e), et que tout cela se passe entre adultes consentants, quelle importance ? Croyez-vous que les adeptes du SM, qui vont parfois très loin, sont des machos irréductibles ? La plupart des gens qui s'y livrent le font avec un infini respect de l'autre — sinon, jusqu'où croyez-vous que ça irait ? Alors, sans imaginer forcément des actes maximalistes, il peut arriver que l'on se dise des tendresses robustes — ça fait rire, ou ça excite, chacun son truc.

Abraxas
Doyen


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: un prof jugé pour une relation avec une élève

Message par Reine Margot le Lun 11 Oct - 18:05

Bien sûr que c'est chacun son truc, ce que je disais n'engageait que moi. Disons que pour moi le respect d'un homme est un point sensible, j'ai trop besoin d'être respectée donc je réagis vivement à ce genre de chose. Mais je ne vois aucun inconvénient à ce que d'autres s'y retrouvent.

_________________
"décidément les temps et les oeufs sont durs, et la bêtise n'a plus de limites" Ken le Survivant.

car ton espoir n'est pas si désespéré, à condition d'analyser que l'absolu ne doit pas être annihilé par l'illusoire précarité de nos amours destituées, et vice et versa.

Reine Margot
Demi-Dieu


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 8 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... 7, 8, 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum