Trois articles sur le naufrage du gouvernement Ayrault et de la présidence Hollande.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Trois articles sur le naufrage du gouvernement Ayrault et de la présidence Hollande.

Message par John le Dim 16 Fév 2014 - 21:59

Pourquoi François Hollande est au plus bas
Tout va mal pour François Hollande : méthode, résultats, gouvernement, affaire privée et une gauche de plus en plus réticente.

Confidence d'un ministre de premier plan au lendemain de l'abandon de la loi famille, après la manifestation des opposants au mariage pour tous : "Il y a un problème d'amateurisme. Hollande veut décider tout seul et Ayrault ne veut pas qu'il y ait de discussion collective. Du coup, on peut aboutir à ce qui vient de se passer. Personne n'est capable de dire non au Président, il n'y a plus de contre-pouvoir aux lubies." On disait François Hollande "flou", "mou", indécis et vingt mois après son entrée à l'Élysée, même s'il s'est endurci, cette étiquette lui colle toujours à la peau.

"François Hollande est un président de la Ve République qui gouverne comme au temps de la IVe République, il est dans la gestion des uns et des autres, il n'est pas adapté au moment. Il est décalé dans sa gestion de l'autorité", explique Jean-Marc Lech, coprésident d'Ipsos. Selon lui, Hollande ne s'est jamais remis de sa première chute dans l'opinion à la fin de l'été 2012. Et depuis, son image n'a pas changé. "Il y a deux raisons, estime Lech. L'une people, l'autre sociale. En allant au fort de Brégançon en train, il ne se rend pas compte qu'il fait du bling-bling mou. Et en ne baissant que de très peu le prix de l'essence, il fait comme tous les autres. Dès cette période, les Français comprennent que Hollande, c'est pareil que Sarkozy en un peu plus cool, plus mou. Depuis, rien ne s'est arrangé."

C'est, sur le fond, le principal handicap du chef de l'État. François Hollande se présentait en candidat de la croissance et de l'emploi, principale préoccupation des Français. Il a manqué son objectif d'inverser la courbe du chômage fin 2013.[...] La France comptait 3.303.200 demandeurs d'emploi en décembre, un record absolu, soit 375.600 de plus qu'en mai 2012, au moment de l'élection. [...]

"Il faut qu'ils se taisent tous." C'est le cri du cœur d'un parlementaire important qui n'en peut plus de l'équipe gouvernementale, qui en a assez de rencontrer des électeurs lui expliquer "on n'en peut plus de ce qu'ils font là-haut". Depuis vingt mois, les couacs se multiplient et la dernière semaine marquée par les vraies fausses annonces sur le gel de l'avancement des fonctionnaires en a encore été l'exemple.[...]

"S'il change de Premier ministre, Hollande doit prendre les plus populaires, Manuel Valls ou Bertrand Delanoë. Il a loupé le gouvernement, il a préféré prendre Ayrault, quelqu'un de soumis", décrypte Jean-Marc Lech.[...]

Cécile Amar et Nicolas Prissette - Le Journal du Dimanche
http://www.lejdd.fr/Politique/Pourquoi-Francois-Hollande-est-au-plus-bas-653314

Montebourg, un ministre «inutile», selon Jean-Vincent Placé
Jean-Vincent Placé, chef de file des sénateurs écologistes, a estimé dimanche qu’Arnaud Montebourg était un ministre «inutile», jugeant que le gouvernement n’avait pas développé une politique industrielle tournée vers l’innovation et l’avenir.

«Il est impuissant, plutôt inutile en réalité. Pouvez-vous citer une réussite industrielle depuis 18 mois ? Nous continuons malheureusement les mêmes politiques que sous Sarkozy», a-t-il déclaré au Forum Radio J.

Le ministre du Redressement productif court, selon lui, après «des économies qui sont plutôt tournées vers le passé, alors qu’il y a de belles économies d’avenir qui pourraient être créatrices d’emplois pour la France, et cela Arnaud Montebourg le rate».

Interrogé sur la situation de l’exécutif, il a estimé qu’il faudra prendre dans l’année qui vient «des décisions sur les équipes», tout en maintenant Jean-Marc Ayrault à Matignon. «Un remaniement de la même équipe avec, je pense, le même Premier ministre», a-t-il dit.
http://www.liberation.fr/politiques/2014/02/16/montebourg-un-ministre-inutile-selon-l-ecologiste-place_980553


Cambadélis : Arrêtons le massacre !
La France s’est engagée dans une spirale dangereuse. Une opposition déchainée, une presse acharnée, un pays passablement énervé. Notre débat national tourne au massacre à la tronçonneuse pour Jean-Marc Ayrault.

La détestation de la droite pour le pouvoir de la gauche accède à des niveaux jamais atteints. Le jeu de démolition de la presse c’est du jamais vu. Au sein même de la gauche le tir à vue est devenu un « must ». Tout est à ce point systématique que le débat est inaudible.

Dès 18h s’abat sur le paysage audiovisuel un déluge de critiques ou de préjugés. Et pour alimenter ce climat délétère, chacun y va de son irresponsabilité, dans l’espoir un peu vain de devenir « reine » de la minute médias.

Un véritable concours de méchanceté, d’approximations, critiques ou de colères feintent envahit la France. On ne peut pas continuer comme cela. L’overdose guette et les Français vont tirer le rideau. Mais au-delà, la France a besoin d’un débat serein et argumenté sur son avenir. Et non d’un chapelet d’anathèmes plus ou moins argumentés. Le gouvernement Ayrault est sûrement critiquable, mais pas à ce point. On finira par trouver ce qu’on cherche : Le crash.

Pas sûr que ceux qui le souhaitent se trouvent récompensés à la sortie. La désescalade devient une urgence. Car au bout tout deviendra ingérable !
http://www.cambadelis.net/2014/02/15/arretons-le-massacre/

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Trois articles sur le naufrage du gouvernement Ayrault et de la présidence Hollande.

Message par User5899 le Dim 16 Fév 2014 - 22:05

Je trouve curieux que ce soit Montebourg qui soit spécialement qualifié d'inutile. J'en voyais facilement une bonne quinzaine d'autres Rolling Eyes

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Trois articles sur le naufrage du gouvernement Ayrault et de la présidence Hollande.

Message par John le Dim 16 Fév 2014 - 22:21

Valls, Taubira, Sapin, Peillon: Ces ministres forts qui faiblissent
Le désarroi de l'élève Valls
Sa cote de popularité continue de chuter [...]. Affaire Dieudonné, chiffres de l'insécurité, Manif pour tous : le ministre de l'Intérieur perd la première place du classement[...]. Il conserve surtout des amis là où il en a le plus besoin, à l'Elysée.[...] le 3 février, sur RTL, Valls assure que le gouvernement s'opposera à tout amendement parlementaire qui élargirait l'accès à la procréation médicalement assistée (PMA).[...] "Tu fermes un droit, moi je dis que la gauche est synonyme de nouveaux droits ", lui lance au téléphone, quelques minutes plus tard, Bruno LeRoux, président du groupe PS à l'Assemblée, furieux, malgré les tentatives d'explications de son interlocuteur.

Taubira, icône trop sectaire?
La garde des Sceaux a bel et bien commis une faute politique en faisant convoquer le procureur général de Paris par sa directrice de cabinet, pour tenter de lui imposer une mutation. Une faute d'autant plus gênante que, depuis deux ans, la ministre de la Justice porte en étendard son attachement à l'indépendance du parquet [...]

Le Drian: la fin du sans-faute
Non, Jean-Yves Le Drian ne verra pas la photo de son fils affichée dans la galerie des enfants de ministres pris en flagrant délit de népotisme ou de conflit d'intérêts : c'est en accord avec le chef de l'Etat que le choix d'une démission contrainte a été écarté pour le jeune homme... A 29 ans, il vient d'intégrer le comité exécutif de la SNI (Société nationale immobilière), le plus important bailleur immobilier de France, dont le patron a été décoré par le ministre de la Défense. Mais rien à voir avec le fils de Nicolas Sarkozy, Jean, qui voulait diriger l'Epad (Etablissement public d'aménagement de la Défense), se défendent l'Hôtel de Brienne et l'Elysée : "Il n'a pas 21 ans, il n'est pas président, et il a les compétences requises" [...]

Sapin: l'échec de la méthode Coué
Le début de l'année 2014 ne restera pas parmi les meilleurs souvenirs de Michel Sapin. Lui, le fidèle hollandais, a dû se résoudre à enterrer deux promesses présidentielles : l'inversion de la courbe du chômage et le contrat de génération, tant vanté par François Hollande pendant la campagne comme l'outil qui sauverait l'emploi des jeunes et des seniors. A la mi-janvier 2014, le ministre du Travail doit se rendre à l'évidence : moins de 20 000 contrats conclus dix mois après l'entrée en vigueur de la loi, quand le gouvernement table sur 75 000 par an. [...] Certains incitent le ministre du Travail à explorer une nouvelle piste : puisque le pacte de responsabilité doit aborder la question de l'emploi des jeunes et des seniors, pourquoi ne pas fondre le contrat de génération dans les contreparties demandées aux entreprises ? Si tel était le cas, le gouvernement ne chercherait même plus à sauver les apparences. Et enterrerait officiellement l'engagement n° 33 du candidat du changement.

Peillon ou l'excès de zèle
Mercredi 5 février au soir, le téléphone de Bernard Lejeune, directeur adjoint du cabinet de Vincent Peillon, ne cesse de sonner. Les uns après les autres, les leaders syndicaux l'appellent pour exiger des explications. Les Echos viennent de dévoiler l'incroyable proposition du ministre de l'Education nationale : geler pendant deux ans l'avancement et les promotions des fonctionnaires de l'Etat, dont 1 million environ ont Peillon pour patron. Le démenti immédiat du ministre ne calme guère les fortes inquiétudes syndicales. D'autant que le quotidien économique maintient son information. A juste titre : Vincent Peillon a bien lancé cette idée lors d'un déjeuner avec plusieurs journalistes. "Une question de courage politique", leur a-t-il expliqué. L'un d'entre eux, Olivier de Lagarde (France Info), confirme à l'antenne l'information dévoilée par sa consoeur des Echos. La bourde ne passe pas inaperçue à l'Elysée.

"C'est une initiative personnelle. Le président n'était pas satisfait, euphémise l'un de ses conseillers. Le ministre de l'Education nationale n'est pas un débutant. Il sait que parler à cinq journalistes, même en "off", c'est rendre publique une information." Le ministre veut-il tuer cette idée de gel en la faisant fuiter ou, au contraire, montrer qu'il est capable de se dévouer pour la cause budgétaire? Un poids lourd du Parti socialiste opte pour cette seconde hypothèse : "Vincent souffre de ne pas exister, alors il joue au bon élève." Il a un excellent professeur à sa disposition : son directeur de cabinet, Alexandre Siné.
http://www.lexpress.fr/actualite/politique/valls-taubira-sapin-ces-ministres-forts-qui-faiblissent_1323833.html

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Trois articles sur le naufrage du gouvernement Ayrault et de la présidence Hollande.

Message par atrium le Dim 16 Fév 2014 - 22:26

Cripure a écrit:Je trouve curieux que ce soit Montebourg qui soit spécialement qualifié d'inutile. J'en voyais facilement une bonne quinzaine d'autres Rolling Eyes

Un sénateur peut-il réellement traiter qui que ce soit d'inutile?  

atrium
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Trois articles sur le naufrage du gouvernement Ayrault et de la présidence Hollande.

Message par User5899 le Dim 16 Fév 2014 - 23:24

@atrium a écrit:
Cripure a écrit:Je trouve curieux que ce soit Montebourg qui soit spécialement qualifié d'inutile. J'en voyais facilement une bonne quinzaine d'autres Rolling Eyes
Un sénateur peut-il réellement traiter qui que ce soit d'inutile?  
Pas toujours faux Razz
Mais c'est un autre débat...

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Trois articles sur le naufrage du gouvernement Ayrault et de la présidence Hollande.

Message par Daphné le Lun 17 Fév 2014 - 9:31

@atrium a écrit:
Cripure a écrit:Je trouve curieux que ce soit Montebourg qui soit spécialement qualifié d'inutile. J'en voyais facilement une bonne quinzaine d'autres Rolling Eyes

Un sénateur peut-il réellement traiter qui que ce soit d'inutile?  

Bonne question  Twisted Evil 

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum