Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
John
Médiateur

Sébastien Rome (PE) à Vincent Peillon : "Tu as agi comme un ministre qui, dès le début, ne l’était plus".

par John le Dim 13 Avr 2014 - 17:48
Il y a d’autres points sur lesquels je peux faire le même exercice et qui montreront que tu as agi comme un ministre qui déjà, dès le début, ne l’était plus ; comme avec cette loi de « refondation » qui s’évertue à cadrer un certain nombre de points, dont les 60 000 postes, où l’objectif est de s’efforcer de protéger l'avenir de l'école (par exemple des postes) ? On peut dire, et c’est assez facile, que si tout cela a été fait si vite, c’est que tu voulais, comme tout ministre, laisser ta marque et que c’est bien le problème des ministres. On peut dire aussi que tu n’as pas eu le temps, te heurtant aux inerties de l’institution, des habitudes. Je pencherais pour une autre interprétation. Tu savais que tu ne resterais pas ministre et qu’une réforme en éducation, aucun ministre n’en voit son effet véritable. Il reste au ministre à agir de telle manière que ce qui est posé doit se poursuivre malgré soi, sans soi. D'une manière parodique, on peut dire que le Dasein du ministre, c’est d’être pour agir et d’agir tel que l’on ne sera plus ministre. Être un ministre déjà parti, une fois déjà là. Peut-être est-ce une manière de le rester dans les esprits ? Ton successeur s’est-il déjà préparé à être parti ? C’est presque tout le mal que je lui souhaite s’il veut poursuivre les réformes entreprises.
http://blogs.mediapart.fr/blog/sebastien-rome/110414/lettre-au-ministre-vincent-peillon-parti

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
PabloPE
Érudit

Re: Sébastien Rome (PE) à Vincent Peillon : "Tu as agi comme un ministre qui, dès le début, ne l’était plus".

par PabloPE le Lun 14 Avr 2014 - 12:01
J'étais persuadée qu'il était très favorable à la réforme à la base

_________________
http://www.villeseducatrices.fr/ressources/page/Appel_de_Bobigny_et_textes_complementaires.pdf




"Et moi qui
me croyais tranquille pour un bout de temps avec mon chat brun."
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum