29 mai 2014 : Environ 3 000 manifestants contre le Front National dans toute la France.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

29 mai 2014 : Environ 3 000 manifestants contre le Front National dans toute la France.

Message par John le Jeu 29 Mai 2014 - 17:32

Plusieurs centaines de jeunes ont commencé à manifester jeudi 29 mai à Paris contre le Front national (FN), arrivé en tête aux élections européennes, à l'appel notamment de plusieurs syndicats étudiants et lycéens.

Les manifestants ont quitté la place de la Bastille vers 14h30 en direction de la place de la République. La jeunesse emmerde le Front national", "Péril FN en la demeure" ou encore "Non au F-Haine", pouvait-on lire sur leurs pancartes et banderoles. Le syndicat étudiant Unef, les organisations lycéennes UNL et Fidl, mais aussi les mouvements de jeunesse socialiste, communiste et écologiste et des associations comme Osez le féminisme ont appelé à manifester jeudi dans plusieurs villes de France. "Face à l'extrême droite, tous et toutes mobilisé(e)s pour l'égalité et la solidarité", résume le mot d'ordre des organisateurs.

Plus de 3 000 personnes, étudiants en majorité, ont défilé dans plusieurs villes de province. Entamés timidement à Rouen avec 200 personnes, les défilés sont montés crescendo dans la matinée pour atteindre de 700 à 1 000 manifestants à Lyon. [...] A Marseille environ 500 personnes, en majorité des jeunes, ont défilé en scandant des slogans comme "FN la haine", ou "Le Pen tu nous casses les urnes". A Nantes, un cortège fort d'environ 500 personnes également, a tenté d'approcher la permanence du FN, rebroussant chemin devant une quinzaine de CRS qui protégeaient le local. A Bordeaux il y a environ 500 manifestants, à Nancy entre 4 et 500, à Amiens 350. A Rouen des étudiants, des lycéens mais aussi des gens venus en famille, se sont rassemblés devant l'Hôtel-de-Ville. [...]

"Nous, les vrais républicains, nous sommes majoritaires", a affirmé Envel Favennec, responsable fédéral de l'UNL (Union nationale lycéenne), appelant à une mobilisation pendant les trois ans à venir jusqu'à la prochaine élection présidentielle en 2017. [...]

Quelque 800 manifestants, selon la police, ont marché jeudi "contre l'extrême droite" dans le centre de Toulouse, aux cris de "la jeunesse emmerde le Front national", arrivé en tête aux européennes dans 71 départements français (sur 101), dont la Haute-Garonne.

Plus spontanées, d'autres manifestations avaient déjà été organisées dans la semaine, rassemblant des centaines de personnes, comme à Lille, Angers, Nantes ou Brest.
http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20140529.OBS8925/les-manifestations-contre-le-fn-s-enchainent-en-province-et-a-paris.html

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum