Macron prêt à assouplir les 35 heures (Le Figaro)

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Macron prêt à assouplir les 35 heures (Le Figaro)

Message par palomita le Jeu 28 Aoû 2014 - 16:37

@egomet a écrit:
@palomita a écrit:
@egomet a écrit:

la meilleure protection de l'employé reste la possibilité d'aller voir ailleurs. La loi ne peut oas tout prévoir.

L'employé peut aller voir ailleurs lorsqu'on est en situation de plein-emploi, ce qui n'est pas le cas aujourd'hui  ;
La loi ne peut pas tout prévoir mais elle existe aussi  et surtout pour protéger les travailleurs , chose dont ils ont besoin plus que jamais étant donné la période de crise profonde que nous traversons.
Justement pas, si c'est la loi elle-même qui empêche le plein emploi. Dans ce cas, elle se retourne contre le travailleur.
Pas d'accord .

palomita
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Macron prêt à assouplir les 35 heures (Le Figaro)

Message par egomet le Jeu 28 Aoû 2014 - 16:39

@sena a écrit:
@egomet a écrit:Les tavailleurs français sont plus productifs, parce qu'ils doivent compenser le surcoût de la réglementation. 

Il est nécessaire que l'Etat interdise les clauses abusives dans les contrats,  mais la meilleure protection de l'employé reste la possibilité d'aller voir ailleurs. La loi ne peut oas tout prévoir.

Le marché a toujours raison n'est-ce pas? La réglementation est l'ennemie. " La France c'est Cuba sans le soleil". Ces idées ressemblent à celles  défendues par une partie du Patronat français le plus  réactionnaire et ce  depuis toujours .  Mais  qui  a reçu  des dividendes énormes cette année?  La crise pour tous?   Après la remise en cause de la durée légale, considères-tu qu'il faut autoriser le travail des enfants? Es-tu comme le chef d'entreprise de Nestlé qui considère que l'eau est  un bien comme un autre qu'il faut faire payer?  '  
Il existe des imperfections de marché,  mais elles ne suffisent pas à justifier un contrôle systématique de toute l'économie. Avant toute tentative de régulation des marchés,  il faudrait déjà savoir comment le marché fonctionne.

Je vais prendre un exemple d'imperfection de marché: les asymétries d'information.  Dans un échange commercial,  les deux parties ne sont pas également renseignées sur l'objet de la transaction. Par exemple, le fabricant d'une voiture est a priori mieux renseigné que le client sur les éventuels défauts techniques. La justice a évidemment quelque chose à dire sur les malfaçons et sur la tromperie. Le fraudeur doit aller en prison. Est-ce à dire que l'Etat doive dire au constructeur comment on fait des voitures?

Pas forcément,  pour au moins deux raisons.
 D'abord l'administration n'est pas forcément mieux renseignée que le client. Elle peut disposer de moyens d'investigation plus grands, mais devant la masse des choses à contrôler,  elle risque de se disperser et le système administratif fausse les outils d'analyse en confondant les instruments de mesure et les objectifs. De sorte que dans une économie planifiée,  l'administration renvoie aux décideurs les informations que ceux-ci veulent entendre. Le marché de son côté dispose d'une information cruciale, quand les clients boudent le produit défectueux ou tout simplement moins performant que ses concurrents. 
Ensuite parce que l'administration fait fi de la diversité des solutions et surtout des choix possibles. On peut faire le choix d'une voiture plus fiable, ou plus belle, ou moins chère.  Il est difficile de tenir tous ces critères en même temps. Le choix doit-il être fait, a priori, par des fonctionnaires qui ne sont pas directement intéressés par la vente d'une voiture?

Encore pour une voiture, il y a des exigences de sécurité qui peuvent intéresser la société, et même là,  il vaut plutôt mieux un contrôle a posteriori, sous forme de class actions par exemple, qu'un contrôle a priori qui risquerait de brider la recherche de nouvelles solutions.
Mais quand on réglemente les caractéristiques des aspirateurs, la contenance des chasses d'eau  ou la taille des cigarettes,  où sont les considérations d'intérêt général qui justifient qu'on vienne perturber le marché?

Quant à l'eau,  c'est un bien que l'on paie, effectivement. Puisque sa purification a un coût,  je vois mal comment il pourrait en être autrement, à moins de boire directement l'eau des rivières...
 Ce qu'il faut se demander:
- Qui paie?
- Comment?
- Quel est le prix?
- Est-on incité à gaspiller?
- Ai-je un choix dans l'affaire? 
- Mes décisions personnelles ont-elles un effet sur ce que je paie?
- Y a-t-il un risque sérieux que quelqu'un se trouve totalement démuni? 

Pour l'augmentation des dividendes, je m'en suis expliqué ailleurs. Elle est l'effet d'une peur d'investir dans un climat d'incertitude juridique et fiscale.

Pour le travail des enfants, c'est sympa de diaboliser l'adversaire. Comme si le fait de compter sur les mécanismes du marché faisait de moi un esclavagiste. 
   Cela dit, c'est un dossier plus complexe qu'on ne le croit. Il est clair que l'enfance doit être réservée à l'apprentissage,  et qu'il faut veiller à la santé des mineurs, et ce d'autant plus qu'ils sont moins que les adultes en mesure de se défendre contre les abus. Dans un pays riche, on peut aujourd'hui se payer le luxe d'interdire totalement le travail des enfants. C'est bien comme ça.    Dans les pays plus pauvres, il faut voir que ça peut recouvrir les réalités les plus diverses, allant de l'exploitation la plus scandaleuse et la plus dangereuse, au simple fait d'apprendre le métier de son père. Et dans certaines villes du Tiers Monde, on a pu constater, contrairement aux idées reçues, que la scolarisation n'entrait pas forcément en conflit avec l'exercice d'un petit métier comme cireur de chaussures, au contraire! On a pu constater que certains, loin de sentir ce travail comme un mal, étaient demandeurs.   Ce n'est évidemment pas généralisable,  et ce n'est pas une raison pour cesser d'être vigilant,  mais il est bon de s'interroger sérieusement sur les raisons et les moyens de lutter contre le travail des enfants, ne serait-ce que pour être efficace dans la lutte.
Il faut aussi s'entendre sur la définition de l'enfance et sur les seuils que l'on met. Faut-il la même limite pour la responsabilité pénale,  pour le mariage, pour le travail?
La protection de l'enfance va-t-elle jusqu'à interdire à un gaillard de 16 ans de faire les fruits et de monter sur une échelle?

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Macron prêt à assouplir les 35 heures (Le Figaro)

Message par egomet le Jeu 28 Aoû 2014 - 16:42

@palomita a écrit:
@egomet a écrit:
@palomita a écrit:

L'employé peut aller voir ailleurs lorsqu'on est en situation de plein-emploi, ce qui n'est pas le cas aujourd'hui  ;
La loi ne peut pas tout prévoir mais elle existe aussi  et surtout pour protéger les travailleurs , chose dont ils ont besoin plus que jamais étant donné la période de crise profonde que nous traversons.
Justement pas, si c'est la loi elle-même qui empêche le plein emploi. Dans ce cas, elle se retourne contre le travailleur.
Pas d'accord .
D'accord ou pas, c'est un fait que certaines lois manquent leur but et produisent des effets contraires. Je n'ai pas dit qu'on pouvait se passer de lois, je dis simplement qu'il faut toujours soumettre les lois à un calcul d'efficacité,  et qu'il vaut s'abstenir plutôt que de faire une mauvaise loi.
Il y a des centaines de milliers de lois aujourd'hui.  Je crois qu'on peut en supprimer quelques-unes sans prendre trop de risques.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Macron prêt à assouplir les 35 heures (Le Figaro)

Message par Tristana le Jeu 28 Aoû 2014 - 17:02

@egomet a écrit:Il y a sans doute une limite à imposer pour des raisons de santé publique.  Mais on n'en est pas là avec les 35 heures.  40 heures, ou même 48 heures, ça relève d'un choix de vie, pas de la sécurité du travailleur.  

Il m'est arrivé que l'agence d'intérim me reproche une journée de 11 heures, parce que c'est illégal.  Mais c'était dans mon intérêt de boucler la mission une bonne fois  plutôt que de revenir le lendemain pour faire la dernière heure. 
Il m'est même arrivé de ne pas pouvoir faire autrement. Je faisais une livraison dans le sud, et j'ai pris du retard à cause d'un problème mécanique.  Une fois sur l'autoroute,  il fallait bien que je finisse le travail pour rentrer chez moi. Pour respecter la loi, il aurait fallu que je renonce purement et simplement à cette mission. Comme je n'avais pas d'autres activités à ce moment,  il m'était indifférent de faire une grosse journée. 

Par ailleurs l'argument de la lutte contre le chômage est un mauvais argument.

Tu veux donc changer toute la législation du travail simplement pour des situations exceptionnelles comme celle que tu as connues ? Il n'est pas besoin pourtant d'aller aussi loin, on peut simplement inclure des entorses permises à la loi en cas de situation exceptionnelle dans le texte.
Par ailleurs, je n'ai pas parlé de sécurité du travailleur. Maintenant, réfléchis un peu : à ton avis, pourquoi l'espérance de vie augmente-t-elle autant ? Bien sûr, la médecine a évolué. Mais les gens cessent de se tuer au travail, aussi.
Si 48h par semaine n'est qu'une question de "choix de vie", pourquoi ne t'y mets-tu pas, de ton plein gré ? Tu peux prendre des heures supp', j'imagine, ou même faire du bénévolat. Après tout, il faut produire, non ? C'est ça l'essentiel, le reste est secondaire.

Tristana
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Macron prêt à assouplir les 35 heures (Le Figaro)

Message par sena le Jeu 28 Aoû 2014 - 17:11

Tu donnes l'exemple de la taille des cigarettes.....cela me semble être un bon exemple de la logique du seul marché concernant la santé publique. Tu me diras que d'un point de vue libéral Malboro et les grands groupes ont été exemplaires dans la défense de l'intéret de leurs actionnaires!

sena
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Macron prêt à assouplir les 35 heures (Le Figaro)

Message par palomita le Jeu 28 Aoû 2014 - 17:12

@egomet a écrit:
@palomita a écrit:
@egomet a écrit:
Justement pas, si c'est la loi elle-même qui empêche le plein emploi. Dans ce cas, elle se retourne contre le travailleur.
Pas d'accord .
D'accord ou pas, c'est un fait que certaines lois manquent leur but et produisent des effets contraires. Je n'ai pas dit qu'on pouvait se passer de lois, je dis simplement qu'il faut toujours soumettre les lois à un calcul d'efficacité,  et qu'il vaut s'abstenir plutôt que de faire une mauvaise loi.
Il y a des centaines de milliers de lois aujourd'hui.  Je crois qu'on peut en supprimer quelques-unes sans prendre trop de risques.
Sur ce point général, je te rejoins .
Mais tu généralises à partir d'un exemple précis que j'ai donné , en rapport avec le code du travail qui a été créé dans le but de protéger les travailleurs .

_________________
"La sagesse, c'est d'avoir des rêves suffisamment grands pour ne pas les perdre de vue lorsqu'on les poursuit"
Oscar wilde.

palomita
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Macron prêt à assouplir les 35 heures (Le Figaro)

Message par egomet le Jeu 28 Aoû 2014 - 17:28

@Tristana a écrit:
@egomet a écrit:Il y a sans doute une limite à imposer pour des raisons de santé publique.  Mais on n'en est pas là avec les 35 heures.  40 heures, ou même 48 heures, ça relève d'un choix de vie, pas de la sécurité du travailleur.  

Il m'est arrivé que l'agence d'intérim me reproche une journée de 11 heures, parce que c'est illégal.  Mais c'était dans mon intérêt de boucler la mission une bonne fois  plutôt que de revenir le lendemain pour faire la dernière heure. 
Il m'est même arrivé de ne pas pouvoir faire autrement. Je faisais une livraison dans le sud, et j'ai pris du retard à cause d'un problème mécanique.  Une fois sur l'autoroute,  il fallait bien que je finisse le travail pour rentrer chez moi. Pour respecter la loi, il aurait fallu que je renonce purement et simplement à cette mission. Comme je n'avais pas d'autres activités à ce moment,  il m'était indifférent de faire une grosse journée. 

Par ailleurs l'argument de la lutte contre le chômage est un mauvais argument.

Tu veux donc changer toute la législation du travail simplement pour des situations exceptionnelles comme celle que tu as connues ? Il n'est pas besoin pourtant d'aller aussi loin, on peut simplement inclure des entorses permises à la loi en cas de situation exceptionnelle dans le texte.
Par ailleurs, je n'ai pas parlé de sécurité du travailleur. Maintenant, réfléchis un peu : à ton avis, pourquoi l'espérance de vie augmente-t-elle autant ? Bien sûr, la médecine a évolué. Mais les gens cessent de se tuer au travail, aussi.
Si 48h par semaine n'est qu'une question de "choix de vie", pourquoi ne t'y mets-tu pas, de ton plein gré ? Tu peux prendre des heures supp', j'imagine, ou même faire du bénévolat. Après tout, il faut produire, non ? C'est ça l'essentiel, le reste est secondaire.

Un retour aux 40 heures serait déjà bien suffisant. C'était juste quelques remarques pour souligner l'inadaptation de la réglementation.  Un seuil général comme celui que l'on a actuellement contraint excessivement les entreprises et n'assure même pas une protection satisfaisante.  On n'y parviendrait même pas si on triplait le code du travail, et il est déjà trop lourd.
Alors qu'on peut largement faire confiance aux acteurs de l'économie eux-mêmes. L'augmentation des niveaux de vie permise par l'amélioration capitaliste des moyens de production suffit la plupart du temps pour obtenir les baisses de temps de travail vraiment nécessaires. Le reste du temps, c'est une affaire entre les syndicats et le patron, au sein de chaque profession. 

30 heures, c'est déjà trop dans certaines professions. L'ouvrier métallurgiste qui travaille dans le bruit et la chaleur sort épuisé de sa journée.  Alors que 48 seraient parfaitement acceptables dans d'autres.  Un vendeur par exemple a un travail poreux, il agit sur une petite partie de son temps de travail. Le reste du temps, il fait acte de présence pour être disponible pour le client. Leur mettre le même seuil n'a pas de sens. Justement, pour les quelques cas qui nécessitent un traitement particulier,  on prétend fixer une règle pour tous. C'est un problème inhérent aux interventions législatives.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Macron prêt à assouplir les 35 heures (Le Figaro)

Message par sena le Jeu 28 Aoû 2014 - 17:39

Le travail poreux du vendeur! Je vois que tu connais le métier!
Concernant la durée du travail as-tu une famille?

sena
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Macron prêt à assouplir les 35 heures (Le Figaro)

Message par fracflo le Jeu 28 Aoû 2014 - 18:04

Je ne comprends pas qu'on critique M. Macron. C'est le nouveau Rastignac français, un talent tout à fait exceptionnel qui a déjà montré son génie des affaires et ses compétences en matière d'économie.
Laissez faire ceux qui connaissent leur métier.

fracflo
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Macron prêt à assouplir les 35 heures (Le Figaro)

Message par egomet le Jeu 28 Aoû 2014 - 18:07

@sena a écrit:Le travail poreux du vendeur! Je vois que tu connais le métier!
Concernant la  durée du travail as-tu une famille?
Tout dépend du type de commerce.
Mais je reconnais que c'est de moins en moins vrai.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Macron prêt à assouplir les 35 heures (Le Figaro)

Message par John le Jeu 28 Aoû 2014 - 18:14

@fracflo a écrit:Je ne comprends pas qu'on critique M. Macron. C'est le nouveau Rastignac français, un talent tout à fait exceptionnel qui a déjà montré son génie des affaires et ses compétences en matière d'économie.
Laissez faire ceux qui connaissent leur métier.
C'est une blague ?
Sur ces critères, autant nommer Madoff ou Kerviel.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Macron prêt à assouplir les 35 heures (Le Figaro)

Message par sena le Jeu 28 Aoû 2014 - 18:14

@fracflo a écrit:Je ne comprends pas qu'on critique M. Macron. C'est le nouveau Rastignac français, un talent tout à fait exceptionnel qui a déjà montré son génie des affaires et ses compétences en matière d'économie.
Laissez faire ceux qui connaissent leur métier.

Il est vrai que les banquiers connaissent ce qui est bon pour la population comme le montre le désastre de 2008! Mais il est vrai qu'avec le gel du point d'indice et l'austérité pour 10 ans tu paies pour eux.

sena
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Macron prêt à assouplir les 35 heures (Le Figaro)

Message par Condorcet le Jeu 28 Aoû 2014 - 18:15

Je ne comprends pas en quoi l'augmentation du nombre d'heures travaillées pour un nombre restreint d'employés serait susceptible de créer des emplois alors que le contexte est déflationniste/récessif.

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Macron prêt à assouplir les 35 heures (Le Figaro)

Message par Tristana le Jeu 28 Aoû 2014 - 18:42

@egomet a écrit:Alors qu'on peut largement faire confiance aux acteurs de l'économie eux-mêmes.

Euh, non. Je ne fais pas confiance aux patrons qui délocalisent quand leur entreprise fait des bénéfices, pas plus qu'aux traders qui nous ont mis l'économie en vrac.
Tu as vu le film Margin Call ? Je te le conseille. Mais attention : tu risques d'en sortir en ayant perdu la confiance que tu donnes si facilement aux "acteurs de l'économie".



@Condorcet a écrit:Je ne comprends pas en quoi l'augmentation du nombre d'heures travaillées pour un nombre restreint d'employés serait susceptible de créer des emplois alors que le contexte est déflationniste/récessif.

+1. Ca risque juste d'être un bon moyen de faire travailler davantage les gens pour moins cher.

Tristana
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Macron prêt à assouplir les 35 heures (Le Figaro)

Message par egomet le Jeu 28 Aoû 2014 - 18:51

Et peut-on mieux faire confiance aux politiques?

Au moins le patron a un pouvoir limité.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Macron prêt à assouplir les 35 heures (Le Figaro)

Message par Dame Tartine le Jeu 28 Aoû 2014 - 18:52

@college.inique a écrit:
@Dame Tartine a écrit:
Plus que jamais les salariés sont considérés comme des kleenex, jetables n'importe quand. Jusqu'où ira l'indécence de ce gouvernement qui ne fait rien, celle du patronat qui demande encore plus de "flexibilisation" et celle des médias qui se gardent bien de relayer ce chiffre scandaleux ? Cela me révolte terriblement.

Même si je comprends bien ton propos, faut arrêter les belles postures de gauche et de se regarder le nombril, le monde du "travail à la papa" c'est bien fini. On a cru en France pouvoir lutter contre cela, voilà où en sommes économiquement, un genou à terre, avec un modèle sociale et un monde du travail complétement à bout de souffle.
Crois tu que les wagons de jeunes diplômés qui partent tenter leurs chances à l'étranger, ils vont avec des rêves de CDI, l'assurance maladie, le code du travail, les vacances... ? Non il veulent juste bosser ou monter leur boite, c'est devenu impossible en France à cause des charges et du contexte.
Alors c'est sur qu'avec 3,5 millions de chômeurs le patronat peut continuer abuser (flexibilité, dividende à gogo,...). Il faut coute que coute retrouver le plein emploi.
Evite de tirer des conclusions hâtives à partir de mes propos. Je connais parfaitement le monde du travail hors EN puisque j'en suis issue. Donc les leçons sur le nombrilisme, le "monde du travail à la papa" et les "wagons de jeunes diplômés" tu ne me les fais pas dans la mesure où je ne suis pas un perdreau de l'année.
Tu as connu les galères, les CDD, la précarité ou tu as toujours enseigné ? Tu sais ce que sais la précarité ? Je te parle de la vraie, celle où tu te demandes si tu auras toujours de quoi vivre (pas la précarité relative du TZR hein) ?
Le paysage entrepreneurial en France est très diversifié et il vrai qu'il est difficile de tirer son épingle du jeu dans notre pays car les charges sont effectivement élevées. Maintenant quand ce sont les grosses boîtes qui exploitent les gens avec des salaires minables et des pauvres contrats précaires de quelques heures seulement, je ne vais pas pleurer sur leur sort (ex. : la grande distribution).


Dernière édition par Dame Tartine le Jeu 28 Aoû 2014 - 19:27, édité 1 fois (Raison : Orthographe)

_________________
 J'peux pas, j'ai piscine ! 

Dame Tartine
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Macron prêt à assouplir les 35 heures (Le Figaro)

Message par Condorcet le Jeu 28 Aoû 2014 - 19:09

@egomet a écrit:Et peut-on mieux faire confiance aux politiques?

Au moins le patron a un pouvoir limité.

Le patron, le politique : il serait bon de définir plusieurs échelles d'analyse, non ?

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Macron prêt à assouplir les 35 heures (Le Figaro)

Message par Tristana le Jeu 28 Aoû 2014 - 19:35

@egomet a écrit:Et peut-on mieux faire confiance aux politiques?

Au moins le patron a un pouvoir limité.

Pour ce qui est de l'embauche ou du renvoi, c'est bien le patron qui décide. Et qui a donc un pouvoir plus important sur les individus dans leur quotidien.

Tristana
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Macron prêt à assouplir les 35 heures (Le Figaro)

Message par egomet le Jeu 28 Aoû 2014 - 19:51

@Tristana a écrit:
@egomet a écrit:Et peut-on mieux faire confiance aux politiques?

Au moins le patron a un pouvoir limité.

Pour ce qui est de l'embauche ou du renvoi, c'est bien le patron qui décide. Et qui a donc un pouvoir plus important sur les individus dans leur quotidien.
Inexact, l'Etat prend déjà 40% de leur salaire,  c'est plus que la marge de manoeuvre dont dispose le patron. Bon nombre de licenciements sont rendus nécessaires par les défauts de la législation.  Mais en apparence c'est toujours la faute du seul patron.
Par ailleurs si un patron te traite mal, tu peux toujours en chercher un autre. C'est difficile en ce moment,  j'en conviens,  mais c'est possible. Quand l'Etat se trompe, tu n'as pas beaucoup de solutions.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Macron prêt à assouplir les 35 heures (Le Figaro)

Message par fracflo le Jeu 28 Aoû 2014 - 20:45

@John a écrit:
@fracflo a écrit:Je ne comprends pas qu'on critique M. Macron. C'est le nouveau Rastignac français, un talent tout à fait exceptionnel qui a déjà montré son génie des affaires et ses compétences en matière d'économie.
Laissez faire ceux qui connaissent leur métier.
C'est une blague ?
Sur ces critères, autant nommer Madoff ou Kerviel.

Il faut surtout de bons gestionnaires, des hommes qui connaissent leur métier et qui partent des faits, rien que des faits. Rien n'est plus dangereux en politique que les idéologues, comme on en trouve tant dans les partis de gauche (et encore aujourd'hui quelques-uns au gouvernement, malheureusement).
Et puis, tenir ses promesses de campagne envers et contre tout, n'aurait mené qu'à une débâcle plus importante pour notre pays.
Il faut bien avoir une chose à l'esprit : les grands hommes sont d'abord des pragmatiques.

fracflo
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Macron prêt à assouplir les 35 heures (Le Figaro)

Message par Marie Laetitia le Jeu 28 Aoû 2014 - 21:12

@egomet a écrit:
@Tristana a écrit:
@egomet a écrit:Et peut-on mieux faire confiance aux politiques?

Au moins le patron a un pouvoir limité.

Pour ce qui est de l'embauche ou du renvoi, c'est bien le patron qui décide. Et qui a donc un pouvoir plus important sur les individus dans leur quotidien.
Inexact, l'Etat prend déjà 40% de leur salaire,  c'est plus que la marge de manoeuvre dont dispose le patron. Bon nombre de licenciements sont rendus nécessaires par les défauts de la législation.  Mais en apparence c'est toujours la faute du seul patron.
Par ailleurs si un patron te traite mal, tu peux toujours en chercher un autre. C'est difficile en ce moment,  j'en conviens,  mais c'est possible. Quand l'Etat se trompe, tu n'as pas beaucoup de solutions.

Mais si voyons. Tu t'écrases et tu vends ton appart (s'il n'est pas déjà hypothéqué pour amortir un emprunt vital pour la boîte) pour payer l'Urssaf. So what?

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Macron prêt à assouplir les 35 heures (Le Figaro)

Message par sena le Jeu 28 Aoû 2014 - 22:07

@fracflo a écrit:
@John a écrit:
@fracflo a écrit:Je ne comprends pas qu'on critique M. Macron. C'est le nouveau Rastignac français, un talent tout à fait exceptionnel qui a déjà montré son génie des affaires et ses compétences en matière d'économie.
Laissez faire ceux qui connaissent leur métier.
C'est une blague ?
Sur ces critères, autant nommer Madoff ou Kerviel.

Il faut surtout de bons gestionnaires, des hommes qui connaissent leur métier et qui partent des faits, rien que des faits. Rien n'est plus dangereux en politique que les idéologues, comme on en trouve tant dans les partis de gauche (et encore aujourd'hui quelques-uns au gouvernement, malheureusement).
Et puis, tenir ses promesses de campagne envers et contre tout, n'aurait mené qu'à une débâcle plus importante pour notre pays.
Il faut bien avoir une chose à l'esprit : les grands hommes sont d'abord des pragmatiques.

En fait pour toi une idée de gauche c'est de l'idéologie et une idée de droite du bon sens.....
Les grands hommes sont d'abord des pragmatiques . Et Jaurès , et Gandhi? Et les femmes elles sont où?
En tout cas, ta notion de la démocratie est pour le moins étrange.

sena
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Macron prêt à assouplir les 35 heures (Le Figaro)

Message par palomita le Jeu 28 Aoû 2014 - 22:52

Il faut dire aussi que le libéralisme n'est pas du tout une idéologie avec la main magique qui doit réguler les marchés pompom

_________________
"La sagesse, c'est d'avoir des rêves suffisamment grands pour ne pas les perdre de vue lorsqu'on les poursuit"
Oscar wilde.

palomita
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Macron prêt à assouplir les 35 heures (Le Figaro)

Message par User5899 le Ven 29 Aoû 2014 - 2:12

@John a écrit:Franchement, Hollande, Valls, Macron et les députés PS sont en train de faire un hold up institutionnel.
Pour moi, c'est presque un coup d'état : se faire élire sur un programme, et une fois élu appliquer le programme exactement inverse, en virant les gens grâce auxquels on a été élu. Il faut revoir les images de Filipetti, Montebourg, Hamon, etc. en train d'appeler à voter François Hollande. Pour moi, c'est plus qu'une scission : c'est un coup d'état.
C'est exactement ce dont j'ai parlé naguère sans avoir eu beaucoup d'écho.
Par ailleurs, une fois que tout le monde turbinera à plein sans être payé, j'aimerais savoir qui achètera ce qu'on aura produit.
Ce doit être une question difficile.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Macron prêt à assouplir les 35 heures (Le Figaro)

Message par User5899 le Ven 29 Aoû 2014 - 2:13

@palomita a écrit:Il faut dire aussi que le libéralisme n'est pas du tout une idéologie avec la main magique qui doit réguler les marchés pompom
Spoiler:
Pour l'instant, c'est surtout le doigt magique du marché qu'on sent...

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Macron prêt à assouplir les 35 heures (Le Figaro)

Message par Clodoald le Ven 29 Aoû 2014 - 2:16

Oh! Embarassed

Clodoald
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum