Quelles stratégies pour supporter le retour de la sarkomania ?

Page 8 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Quelles stratégies pour supporter le retour de la sarkomania ?

Message par adrifab le Sam 27 Sep 2014 - 15:09

@Reine Margot a écrit:En tout cas ça a un avantage: Hollande est sans doute très mauvais, mais il suffit d'entendre ce que promet Sarko à la Fonction Publique et nos statuts pour que j'oublie ma résolution de ne plus voter PS même au second tour.

En quoi est-il tellement plus mauvais que ses prédécesseurs ?? N'est-ce pas aussi les médias privés qui essaient tous les jours de nous enfoncer cette idée reçue dans le crâne ?

adrifab
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles stratégies pour supporter le retour de la sarkomania ?

Message par Reine Margot le Sam 27 Sep 2014 - 15:32

@adrifab a écrit:
@Reine Margot a écrit:En tout cas ça a un avantage: Hollande est sans doute très mauvais, mais il suffit d'entendre ce que promet Sarko à la Fonction Publique et nos statuts pour que j'oublie ma résolution de ne plus voter PS même au second tour.

En quoi est-il tellement plus mauvais que ses prédécesseurs ?? N'est-ce pas aussi les médias privés qui essaient tous les jours de nous enfoncer cette idée reçue dans le crâne ?

D'un point de vue communication on se demande ce que font ses conseillers (en pleine pluie sur l'île de Sein, franchement...).
Le gouvernement ne cesse de faire volte-face (objectifs de croissance et de déficit non atteints, on ne compte plus les déclarations contradictoires sur la fiscalité, et je ne parle pas des remaniements)
Et les scandales à répétition de la part de celui qui justement voulait trancher avec le sarkozysme (scandales privés avec l'affaire Gayet puis Trierweiler, scandales fiscaux avec des socialistes qui fustigeaient les évadés fiscaux...)

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles stratégies pour supporter le retour de la sarkomania ?

Message par User5899 le Sam 27 Sep 2014 - 15:34

@dandelion a écrit:
Cripure a écrit:
Dalathée2 a écrit:Un prof s'est lâché sur le message facebook posté par N. Sarkozy pour annoncer son retour :
http://www.topito.com/top-vilaines-fautes-relevees-communique-come-back-nicolas-sarkozy
Le collègue se plante, aveuglé dans sa haine ou sa colère. "Depuis", dans la phrase, ne redonde pas avec "après toutes ces années". Et "bâclé" prend un circonflexe.
Faut que je fasse tout dans ce pays...
Pas avec la nouvelle orthographe professeur Quelque chose me dit que Sarkozy parle en nouvelle orthographe et comme il est innovant, lui, contrairement aux enseignants conformistes que nous sommes, il fait aussi de la nouvelle syntaxe.
Pas plus de nouvelle orthographe que de socialistes au gouvernement.
"Bâclé" prend un accent épicétou.

@Daphné a écrit:
Cripure a écrit:Faut que je fasse tout dans ce pays...
.......dessin humoristique faisant parler De Gaulle en survêtement sur des skis, JO d'hiver 1968 Laughing
C'est bien ce que j'avais en tête Razz

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles stratégies pour supporter le retour de la sarkomania ?

Message par e-Wanderer le Sam 27 Sep 2014 - 15:52

@adrifab a écrit:
@Reine Margot a écrit:En tout cas ça a un avantage: Hollande est sans doute très mauvais, mais il suffit d'entendre ce que promet Sarko à la Fonction Publique et nos statuts pour que j'oublie ma résolution de ne plus voter PS même au second tour.

En quoi est-il tellement plus mauvais que ses prédécesseurs ?? N'est-ce pas aussi les médias privés qui essaient tous les jours de nous enfoncer cette idée reçue dans le crâne ?
J'admire ta constance et ta fidélité, mais quand même, on ne peut pas dire qu'il ait vraiment inversé la courbe du chômage ! Comme ses prédécesseurs, il ne fait aucune des réformes de structure nécessaires (même la réforme des régions, qui avait suscité quelque espoir, se termine en eau de boudin parce qu'il est trop faible pour déplaire aux barons locaux). Comme avec ses prédécesseurs, les scandales se multiplient (Cahuzac, Thévenoud, Morelle, le scooter, les nominations de Désir ou de Moscovici qui révulsent nos partenaires européens…) et la politique est décrédibilisée, l'image de la France dégradée. Hollande n'a pas l'envergure du poste, il l'a assez montré, depuis les couacs incessants des ministres du gouvernement Ayrault jusqu'à la douche très symbolique de l'Île de Sein, depuis l'affaire Leonarda jusqu'à la récente et pitoyable litanie des "C'est pas facile…". Les gens ne le haïssent pas comme ils ont pu haïr Sarkozy, mais il le méprisent.

Et y a toutes les promesses non tenues : il s'était engagé à mettre le monde de la finance au pas, il s'était engagé à renégocier les traités européens. Au lieu de ça, il s'écrase et s'apprête à nous faire un enfant dans le dos avec le traité transatlantique… Pendant ce temps, la dette court et les Français souffrent : le pouvoir d'achat est en berne (nous en savons quelque chose avec nos salaires bloqués jusqu'en 2017 !), les impôts des familles ont considérablement augmenté, les universités menacent ruine. Et on ne comprend toujours pas quel est son cap. Il annonce des milliards d'économies, mais on ne sait toujours pas ces économies vont être faites… Tout cela, on peut difficilement le nier.

À son crédit ? Le mariage pour tous, quelques menues économies symboliques sur le train de vie de l'Elysée, quelques bonnes initiatives sur la scène internationale (au Mali notamment). Ça fait maigre…

En gros, l'idée, c'est que Sakozy a fait encore pire (ce qui est absolument incontestable), et qu'on devrait voter pour le PS simplement pour cette raison ? Désolé, je ne marche pas. Je préfère voter pour mes idées (le MRC ou DLR, en tout cas des souverainistes modérés), ou à la rigueur, s'il faut absolument choisir un eurolâtre, Bayrou. Son entourage (certes restreint) a le mérite de ne pas être vérolé comme le PS, qui est devenu le refuge de la gauche caviar et des apparatchiks, ou comme l'UMP qui est aussi un repaire de fieffés grigous. Je ne partage pas les idées de Bayrou, notamment sur la question européenne, mais j'ai déjà voté pour lui en 2007, car c'était le moins dangereux des 4 gros candidats. En tout cas, je refuse de me laisser enfermer dans un duel Hollande-Sarkozy avec dans le dos l'ombre de la fille Le Pen : il y a d'autres choix possibles.

L'incompétence et la dangerosité de Sarkozy ne doivent pas être une excuse à la médiocrité. Comme le disait Audiard dans les dialogues du film Le Président : "Pas plus mal qu'un autre… Quand on a cette ambition-là, on ouvre un bazar, on ne prétend pas diriger un État !"

e-Wanderer
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles stratégies pour supporter le retour de la sarkomania ?

Message par gnafron2004 le Sam 27 Sep 2014 - 17:05

En ce qui concerne les "scandales" de Thévenoud et Cahuzac, je trouve qu'au contraire c'est tout à son honneur d'avoir jeté les concernés, au lieu de crier à l'injustice judiciaire comme le fait l'UMP lorsque l'un de ses membres est pris la main dans le sac…

gnafron2004
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles stratégies pour supporter le retour de la sarkomania ?

Message par e-Wanderer le Sam 27 Sep 2014 - 18:52

Pour Cahuzac, la réaction a un peu traîné… Et de toute façon, l'image du PS et de Hollande, qu'on le veuille ou non, a été fortement ternie. Je ne dis pas que c'est forcément juste, mais c'est la réalité (de même que Fabius n'était pas forcément bien au courant personnellement de l'histoire du sang contaminé : il n'empêche que ça a plombé toute sa carrière politique).

Encore une fois, que l'UMP fasse pire ne doit pas être une excuse : des scandales de ce genre ne devraient pas arriver, ils seraient absolument inconcevables dans beaucoup de pays européens. Question de mentalité, sans doute. Un homme politique qui sait qu'il risque 10 ans de purgatoire s'il achète une barre de chocolat avec de l'argent public (comme on l'a vu en Suède) se tient à carreau.

En France, le nombre de gens qui traînent des casseroles, à gauche ou à droite, est absolument ahurissant. Cambadélis, Balkany, Désir, Juppé, Andrieux, Huchon : voilà des gens qui sont toujours dans le circuit, alors qu'ils ont été condamnés, parfois à plusieurs reprises (et pas simplement dans des affaires de diffamation : dans des histoires de gros sous, d'abus de bien sociaux, de détournements de fonds publics etc.). Sans parler de toutes les affaires louches qui traînent en longueur de façon assez inexplicable (Woerth, Guérini…). C'est inconcevable de continuer ainsi, et Hollande, qui avait promis une république exemplaire, n'a pas encore franchement fait le ménage, y compris dans son propre camp. Pourquoi ne tape-t-il pas du poing sur la table pour que Thévenoud quitte son mandat de député ? Je sais bien qu'en droit, seule la justice peut contraindre un député à démissionner, mais que le président lui-même n'arrive pas à persuader ce sous-fifre de le faire dénote quand même un manque d'autorité flagrant !

Ce n'est pas l'honnêteté de Hollande que je remets en cause : c'est l'inadéquation entre la parole et les actes. On ne fanfaronne pas quand on n'en a pas les moyens, le résultat est désastreux !

e-Wanderer
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles stratégies pour supporter le retour de la sarkomania ?

Message par adrifab le Sam 27 Sep 2014 - 19:02

@Reine Margot a écrit:
@adrifab a écrit:
@Reine Margot a écrit:En tout cas ça a un avantage: Hollande est sans doute très mauvais, mais il suffit d'entendre ce que promet Sarko à la Fonction Publique et nos statuts pour que j'oublie ma résolution de ne plus voter PS même au second tour.

En quoi est-il tellement plus mauvais que ses prédécesseurs ?? N'est-ce pas aussi les médias privés qui essaient tous les jours de nous enfoncer cette idée reçue dans le crâne ?

D'un point de vue communication on se demande ce que font ses conseillers (en pleine pluie sur l'île de Sein, franchement...).
Le gouvernement ne cesse de faire volte-face (objectifs de croissance et de déficit non atteints, on ne compte plus les déclarations contradictoires sur la fiscalité, et je ne parle pas des remaniements)
Et les scandales à répétition de la part de celui qui justement voulait trancher avec le sarkozysme (scandales privés avec l'affaire Gayet puis Trierweiler, scandales fiscaux avec des socialistes qui fustigeaient les évadés fiscaux...)

Pour ce qui est de la symbolique du discours sous la pluie sur l'île de Sein, les explications ont été clairement données, ce n'est pas très honnête de revenir encore là dessus.
Quant aux scandales à répétition sur sa vie privée, il y a, pour ma part, une différence MAJEURE avec Sarkozy car les scandales sur sa vie privée ont été mis sur la place publique bien malgré lui ( sans doute a-t-il montré de la négligence et de l'imprudence, je te l'accorde ), tandis que Sarkozy met lui-même en scène sa vie privée et l'étale au grand jour à des fins politiques, ce qui fait pour moi toute la différence. Hollande n'a jamais utilisé sa vie privée à des fins politiciennes et il en est le premier désolé lorsqu'elle est mise en pâture en place publique. Enfin, pour les scandales fiscaux, je rejoins le néo précédent ( dont j'ai oublié l'avatar au moment où je tape ces lignes, désolé ) qui dit que, justement, avec le PS, les fraudeurs et les escrocs de toutes sortes ne font pas long feu au gouvernement. Et c'est là tout le changement avec le gouvernement précédent qui a, par exemple, conservé Woerth aux manettes, malgré toutes les casseroles qu'il traînait...

adrifab
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles stratégies pour supporter le retour de la sarkomania ?

Message par wanax le Sam 27 Sep 2014 - 19:32

@gnafron2004 a écrit:En ce qui concerne les "scandales" de Thévenoud et Cahuzac, je trouve qu'au contraire c'est tout à son honneur d'avoir jeté les concernés, au lieu de crier à l'injustice judiciaire comme le fait l'UMP lorsque l'un de ses membres est pris la main dans le sac…
Hein, quoi ?!
Ce n'est que parce que Mediapart a mis les faits sur la place publique et qu'il y a eu finalement des aveux publics qu'Hollande s'est finalement débarrassé de Cahuzac. Dans un premier temps, ils ont commencé par nier, on a entendu des expressions comme "presse-poubelle","journalisme de caniveau", etc...


wanax
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles stratégies pour supporter le retour de la sarkomania ?

Message par Jenny le Sam 27 Sep 2014 - 19:34

@adrifab a écrit: Enfin, pour les scandales fiscaux, je rejoins le néo précédent ( dont j'ai oublié l'avatar au moment où je tape ces lignes, désolé ) qui dit que, justement, avec le PS, les fraudeurs et les escrocs de toutes sortes ne font pas long feu au gouvernement. Et c'est là tout le changement avec le gouvernement précédent qui a, par exemple, conservé Woerth aux manettes, malgré toutes les casseroles qu'il traînait...
Et Sarkozy évoque déjà de nommer à nouveau Woerth ministre Shocked

Jenny
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Page 8 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum