Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
palomita
Érudit

L'autisme à l'école

par palomita le Dim 15 Fév 2015 - 12:23
Un article intéressant :
http://www.parismatch.com/Actu/Societe/Arthur-un-enfant-presque-comme-les-autres-709050


_________________
"La sagesse, c'est d'avoir des rêves suffisamment grands pour ne pas les perdre de vue lorsqu'on les poursuit"
Oscar wilde.
avatar
henriette
Médiateur

Re: L'autisme à l'école

par henriette le Dim 15 Fév 2015 - 12:47
Merci palomita !

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
avatar
Olympias
Prophète

Re: L'autisme à l'école

par Olympias le Dim 15 Fév 2015 - 13:30
Merci. C'est très intéressant.
avatar
Ergo
Enchanteur

Re: L'autisme à l'école

par Ergo le Dim 15 Fév 2015 - 13:35
Très intéressant. Quelqu'un connaît les techniques évoquées ? Ou les classes "soleil" ?

_________________
Stay afraid, but do it anyway. What's important is the action. You don't have to wait to be confident. Just do it and eventually the confidence will follow. ---Carrie Fisher
avatar
florestan
Grand sage

Re: L'autisme à l'école

par florestan le Dim 15 Fév 2015 - 13:40
J'ai lu l'article et il me rappelle un livre que j'ai lu récemment et dont j'avais parlé sur le fil enfants handicapés
http://www.amazon.de/Carlys-Voice-Breaking-Through-Autism/dp/1439194149
(le livre n'est pas traduit en France)

Plusieurs choses en commun: des parents de milieu très aisé pouvant employer toute une équipe plus de vingt heures par semaine pour stimuler leur enfant. Si vous n'êtes pas riches oubliez.
Une mère qui interrompt son activité professionnelle pour s'occuper de son enfant à temps plein.
Cette classe merveilleuse existe dans une école privée du 16 ème arrondissement.
Bref plein de conditions qui ne sont pas réunies par le parent d'enfant autiste lambda.
Cependant ces témoignages prouvent qu'il y a des choses qui marchent à faire et que nous sommes loin de faire le maximum pour ces enfants et donc c'est porteur d'espoir.
Juste une chose, jusqu'à nouvel ordre on ne guérit pas l'autisme. On vit avec toute sa vie.
avatar
Ronin
Guide spirituel

Re: L'autisme à l'école

par Ronin le Dim 15 Fév 2015 - 13:43
La méthode PECS est assez répandu ( y compris à l'hôpital et en IME ) mais pour que ce soit efficace il faut faire de l'intensif, donc il faut du personnel formé, beaucoup.

Moi j'ai une proposition, sérieuse. On supprime les financements des projets tablettes et l'argent est utilisé pour ouvrir des CLIS et des ULIS et former les PE et des éducs. Révolutionnaire non ? évidemment ça sera moins sexy que de payer des Ipads.

_________________
avatar
Olympias
Prophète

Re: L'autisme à l'école

par Olympias le Dim 15 Fév 2015 - 13:43
@florestan a écrit:J'ai lu l'article et il me rappelle un livre que j'ai lu récemment et dont j'avais parlé sur le fil enfants handicapés
http://www.amazon.de/Carlys-Voice-Breaking-Through-Autism/dp/1439194149

Plusieurs choses en commun: des parents de milieu très aisé pouvant employer toute une équipe plus de vingt heures par semaine pour stimuler leur enfant. Si vous n'êtes pas riches oubliez.
Une mère qui interrompt son activité professionnelle pour s'occuper de son enfant à temps plein.
Cette classe merveilleuse existe dans une école privée du 16 ème arrondissement.
Bref plein de conditions qui ne sont pas réunies par le parent d'enfant autiste lambda.
Cependant ces témoignages prouvent qu'il y a des choses qui marchent à faire et que nous sommes loin de faire le maximum pour ces enfants et donc c'est porteur d'espoir.
Juste une chose, jusqu'à nouvel ordre on ne guérit pas l'autisme. On vit avec toute sa vie.

C'est certain. Je me souviens que quand Loulou était petit, une éducatrice du CMP m'expliquait doctement que certains enfants étaient déscolarisés. Mais bien sûr... furieux furieux
avatar
Olympias
Prophète

Re: L'autisme à l'école

par Olympias le Dim 15 Fév 2015 - 13:44
@Ronin a écrit:La méthode PECS est assez répandu ( y compris à l'hôpital et en IME ) mais pour que ce soit efficace il faut faire de l'intensif, donc il faut du personnel formé, beaucoup.

Moi j'ai une proposition, sérieuse. On supprime les financements des projets tablettes et l'argent est utilisé pour ouvrir des CLIS et des ULIS et former les PE et des éducs. Révolutionnaire non ? évidemment ça sera moins sexy que de payer des Ipads.

Oui mais ce sera plus utile
avatar
Ronin
Guide spirituel

Re: L'autisme à l'école

par Ronin le Dim 15 Fév 2015 - 13:46
Effectivement, on ne guérit pas, c'est un trouble neuro-développemental donc on ne guérit pas. Ou alors le diagnostic était mauvais et il s'agissait d'une psychose infantile ou d'une dysharmonie développementale.

Pour ceux que ça intéresse :

http://www.amazon.fr/Autisme-B-une-p%C3%A9dagogie-progr%C3%A8s/dp/2744071579/ref=sr_1_2?ie=UTF8&qid=1424004306&sr=8-2&keywords=aba

et :

http://www.amazon.fr/Activit%C3%A9s-denseignement-pour-enfants-autistes/dp/2294004957/ref=sr_1_1?s=books&ie=UTF8&qid=1424004343&sr=1-1&keywords=activit%C3%A9s+d%27enseignement+pour+enfants+autistes

_________________
avatar
Ergo
Enchanteur

Re: L'autisme à l'école

par Ergo le Dim 15 Fév 2015 - 13:48
Merci, florestan et Ronin pour toutes ces précisions et références.

_________________
Stay afraid, but do it anyway. What's important is the action. You don't have to wait to be confident. Just do it and eventually the confidence will follow. ---Carrie Fisher
avatar
Ronin
Guide spirituel

Re: L'autisme à l'école

par Ronin le Dim 15 Fév 2015 - 13:49
Si on était moins con et que l'on calculait à long terme, on réaliserait qu'investir 50 000 euros par an et par gamin sur dix ans coûtera moins cher que d'avoir une prise en charge de merde avec des personnes ayant besoin d'un suivi toute leur vie.

Donc 500 000 euros sur dix ans pour une prise en charge massive qui peut faire qqch ou la même somme sur cinquante ans pour une prise en charge de merde.

Je sais, j'en demande beaucoup. Je demande au ministre de la santé et au ministre de l'éducation de faire une règle de trois. Je sens que je vais avoir des ennuis...

_________________
avatar
Ascagne
Fidèle du forum

Re: L'autisme à l'école

par Ascagne le Dim 15 Fév 2015 - 13:58
Moi j'ai une proposition, sérieuse. On supprime les financements des projets tablettes et l'argent est utilisé pour ouvrir des CLIS et des ULIS et former les PE et des éducs. Révolutionnaire non ? évidemment ça sera moins sexy que de payer des Ipads.

:aao:
avatar
Thalia de G
Médiateur

Re: L'autisme à l'école

par Thalia de G le Dim 15 Fév 2015 - 14:01
J'ai signé ce matin cette pétition : https://www.change.org/p/interdit-pour-cause-d-autisme?recruiter=209297721&utm_campaign=signature_receipt&utm_medium=email&utm_source=share_petition
Un grain de sable, j'en suis consciente, mais c'est mieux que rien. Et je connais la présidente de l'asso Iceberg ATED qui organise des manifestations de ce genre : http://petites-croix-poisy.blogspot.fr/2015/02/salon-patchwork-et-travaux-daiguilles.html. Entrée payante, mais cela me permet de verser mon obole, d'assurer modestement le succès de cette initiative, ce qui lui permet de récolter des fonds et de perdurer.

Edit : Ronin et Ascagne +1

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
Soleil noir de mes mélancolies.
avatar
palomita
Érudit

Re: L'autisme à l'école

par palomita le Dim 15 Fév 2015 - 14:08
@Ronin a écrit:Si on était moins con et que l'on calculait à long terme, on réaliserait qu'investir 50 000 euros par an et par gamin sur dix ans coûtera moins cher que d'avoir une prise en charge de merde avec des personnes ayant besoin d'un suivi toute leur vie.

Donc 500 000 euros sur dix ans pour une prise en charge massive qui peut faire qqch ou la même somme sur cinquante ans pour une prise en charge de merde.

Je sais, j'en demande beaucoup. Je demande au ministre de la santé et au ministre de l'éducation de faire une règle de trois. Je sens que je vais avoir des ennuis...

+1000
Les choses bougent tout doucement cependant sur le terrain. Les premières U.E se mettent en place en maternelle ; on verra ce que ça donne dans 3 ans .
Les deux livres que tu cites sont mes livres de chevet depuis plusieurs années, je les recommande vivement !

_________________
"La sagesse, c'est d'avoir des rêves suffisamment grands pour ne pas les perdre de vue lorsqu'on les poursuit"
Oscar wilde.
avatar
Ergo
Enchanteur

Re: L'autisme à l'école

par Ergo le Dim 15 Fév 2015 - 14:11
@Ronin a écrit:Si on était moins con et que l'on calculait à long terme, on réaliserait qu'investir 50 000 euros par an et par gamin sur dix ans coûtera moins cher que d'avoir une prise en charge de merde avec des personnes ayant besoin d'un suivi toute leur vie.

Donc 500 000 euros sur dix ans pour une prise en charge massive qui peut faire qqch ou la même somme sur cinquante ans pour une prise en charge de merde.

Je sais, j'en demande beaucoup. Je demande au ministre de la santé et au ministre de l'éducation de faire une règle de trois. Je sens que je vais avoir des ennuis...
Ca paraît pourtant tellement logique...

_________________
Stay afraid, but do it anyway. What's important is the action. You don't have to wait to be confident. Just do it and eventually the confidence will follow. ---Carrie Fisher
avatar
palomita
Érudit

Re: L'autisme à l'école

par palomita le Dim 15 Fév 2015 - 14:29
@florestan a écrit:J'ai lu l'article et il me rappelle un livre que j'ai lu récemment et dont j'avais parlé sur le fil enfants handicapés
http://www.amazon.de/Carlys-Voice-Breaking-Through-Autism/dp/1439194149
(le livre n'est pas traduit en France)

Plusieurs choses en commun: des parents de milieu très aisé pouvant employer toute une équipe plus de vingt heures par semaine pour stimuler leur enfant. Si vous n'êtes pas riches oubliez.
Une mère qui interrompt son activité professionnelle pour s'occuper de son enfant à temps plein.
Cette classe merveilleuse existe dans une école privée du 16 ème arrondissement.
Bref plein de conditions qui ne sont pas réunies par le parent d'enfant autiste lambda.
Cependant ces témoignages prouvent qu'il y a des choses qui marchent à faire et que nous sommes loin de faire le maximum pour ces enfants et donc c'est porteur d'espoir.
Juste une chose, jusqu'à nouvel ordre on ne guérit pas l'autisme. On vit avec toute sa vie.

Je rajoute un autre élément qui me semble essentiel : un diagnostic précoce qui permet de mettre en place une prise en charge adaptée le plus vite possible . Là aussi, des progrès restent à faire , auprès des professionnels de première ligne (pédiatres, médecins généralistes , PMI , CAMPS) .

_________________
"La sagesse, c'est d'avoir des rêves suffisamment grands pour ne pas les perdre de vue lorsqu'on les poursuit"
Oscar wilde.
avatar
Nasopi
Bon génie

Re: L'autisme à l'école

par Nasopi le Dim 15 Fév 2015 - 14:54
@palomita a écrit:
Je rajoute un autre élément qui me semble essentiel : un diagnostic précoce qui permet de mettre en place une prise en charge adaptée le plus vite possible . Là aussi, des progrès restent à faire , auprès des professionnels de première ligne (pédiatres, médecins généralistes , PMI , CAMPS) .

Oui, ça c'est vraiment important : on perd beaucoup de temps au début.
La prise en charge de S. et P. est au top dans leur IME, mais si j'en crois la somme qui est inscrite chaque mois sur ma feuille de sécu c'est plus de 6000 euros par mois pour chacun. Embarassed

_________________
"Donne-moi la sérénité nécessaire pour accepter telles qu’elles sont les choses qu’on ne peut pas changer, donne-moi le courage de changer celles qui doivent l’être ; donne-moi la sagesse qui permet de discerner les unes et les autres." (Marc-Aurèle)
avatar
llaima
Niveau 10

Re: L'autisme à l'école

par llaima le Mar 5 Avr 2016 - 10:38
@Ronin a écrit:La méthode PECS est assez répandu ( y compris à l'hôpital et en IME ) mais pour que ce soit efficace il faut faire de l'intensif, donc il faut du personnel formé, beaucoup.

Moi j'ai une proposition, sérieuse. On supprime les financements des projets tablettes et l'argent est utilisé pour ouvrir des CLIS et des ULIS et former les PE et des éducs. Révolutionnaire non ? évidemment ça sera moins sexy que de payer des Ipads.

Apparemment même pas besoin de prendre sur d'autres crédits pour offrir à tous les enfants autistes les méthodes les plus efficaces. Il suffit d'utiliser ceux utilisés pour (mal-traiter) l'autisme dans les hôpitaux psy, les IME. Car le problème n'est pas qu'en France on dépense moins qu'ailleurs pour l'autisme mais qu'on l'utilise très mal car la psychiatrie est dominée par la vision psychanalytique qui a fait beaucoup de dégâts. Donnons l'argent pour que les autistes aient du personnel pour les éduquer au lieu de le donner à des psys pour dire aux parents que leur enfant est autiste car la mère est "frigidaire", "castratrice" ou qui n'a pas accepté qu'un phallus pousse dans son ventre.
avatar
Ronin
Guide spirituel

Re: L'autisme à l'école

par Ronin le Mar 5 Avr 2016 - 12:31
C'est un tantinet plus compliqué mais comme on passe d'un dogme à un autre, je ne vais pas me battre pour réexpliquer ce que j'ai déjà mis sur le forum.

Ceci étant ce que tu demandes est acté puisque dès l'année prochaine il n'y aura plus d'autistes à l'hôpital mais qu'ils seront tous dans le médico-social.

_________________
avatar
Nickya
Niveau 1

Vraiment

par Nickya le Lun 18 Juil 2016 - 20:03
Vraiment intéressant! Merci du partage Smile
avatar
Saladin04
Niveau 5

Re: L'autisme à l'école

par Saladin04 le Lun 18 Juil 2016 - 22:48
Bonsoir,

Je vous remercie pour ces liens et articles.
Mon enfant de 4 ans souffre d'un TSA (Trouble du Spectre Autistique). Durant l'année scolaire 2015-2016, il allait chaque Vendredi matin au CAMSP de notre ville pour 2 heures (atelier d'éveil et suivi par une neuro-psychologue) avec la méthode Denver. Sinon, le Mercredi après-midi, il reçoit la visite d'une animatrice du CAMSP pour 1 heure puis il va chez l'orthophoniste pour 30 minutes.
J'ai été déçu par le manque de suivi à l'école en petite section où son handicap n'était pas pris en compte (retard au niveau du langage, regard fuyant). Par exemple, au moment du goûter, ses compotes n'étaient jamais consommés car les ATSEM n'avaient pas compris que mon enfant était incapable de leur dire qu'il ne pouvait pas les ouvrir). Il a fallu que je fasse à mon initiative un PAI pour faire reconnaître ses allergies aux oeufs et au lactose. A l'école, il n'a rien appris (pas même à dire "bonjour", "merci", "s'il te plaît"). En faisant des recherches sur le net, j'ai utilisé tout seul la méthode ABA. En Septembre 2015, mon enfant ne parlait pas. En décembre 2015, il prononçait quelques mots. Là, il communique bien avec ses parents mais difficilement avec les autres. Il a fait du judo pendant l'année mais il ne comprenait pas les consignes dites collectivement. Il les comprend individuellement en le regardant dans les yeux. Je pense l'inscrire à un autre sport mais je ne sais pas lequel serait le plus approprié. Pour l'an prochain (année scolaire 2016-2017), il aura droit à une AVS (j'ai fait un dossier GEVASCO puis un dossier MDPH) pour 50 % de son temps scolaire. Mon enfant est très sociable, va volontairement jouer vers les autres mais je m'inquiète pour les années futures. Dois-je le mettre dans un IME ou dans une école classique avec une AVS ?
Pour l'instant, le CAMSP me dit que son TSA est léger et qu'il ne relève pas d'un IME.
Wait and see !
avatar
ipomee
Doyen

Re: L'autisme à l'école

par ipomee le Mar 19 Juil 2016 - 7:54
@palomita a écrit:Un article intéressant :
http://www.parismatch.com/Actu/Societe/Arthur-un-enfant-presque-comme-les-autres-709050

Merci pour le lien. J'ai lu avec beaucoup d'intérêt. L'autisme est un domaine que je connais très mal.
avatar
Olympias
Prophète

Re: L'autisme à l'école

par Olympias le Mar 19 Juil 2016 - 8:14
Bonjour Saladin04, 
L'école classique peut marcher avec une AVS et un bon suivi à côté. Il faut lui donner un chance d'avancer en milieu ordinaire avec une aide. 
L'IME est une option pour des enfants beaucoup plus atteints. 
Une séance d'orthophonie, ce n'est pas assez. Il en faut au moins deux par semaine. Tu dois lister pour l'école les éléments importants qui doivent attirer l'attention de l'enseignant(e) et de l'ATSEM. Non informés, ils ne peuvent pas savoir ni mettre en place certaines choses pour aider. Il a besoin de consignes visuelles.
Bon courage. 

Exemple pour expliquer les attentats aux enfants autistes 
avatar
Reine Margot
Demi-dieu

Re: L'autisme à l'école

par Reine Margot le Mar 19 Juil 2016 - 8:41
@Saladin04 a écrit:Bonsoir,

A l'école, il n'a rien appris (pas même à dire "bonjour", "merci", "s'il te plaît").

HS: cela relève de l'éducation des parents, pas de l'école, qui est là pour instruire. Wink

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
avatar
Nasopi
Bon génie

Re: L'autisme à l'école

par Nasopi le Mar 19 Juil 2016 - 8:47
Merci pour ce document, Olympias (je ne sais jamais comment parler des attentats à mes enfants).

_________________
"Donne-moi la sérénité nécessaire pour accepter telles qu’elles sont les choses qu’on ne peut pas changer, donne-moi le courage de changer celles qui doivent l’être ; donne-moi la sagesse qui permet de discerner les unes et les autres." (Marc-Aurèle)
Contenu sponsorisé

Re: L'autisme à l'école

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum