La Une dégueulasse du journal municipal de la Ville de Béziers

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: La Une dégueulasse du journal municipal de la Ville de Béziers

Message par Collier de Barbe le Jeu 10 Sep 2015 - 21:30

A vrai dire je ne sais pas ce qui se passe dans la tête du sieur Plantu, mais ce dessin était vraiment digne d'être publié dans Minute: les ouvriers menaçants, les réfugiés qui viennent voler le travail des bons Français...L'horreur. On parle de 24000 personnes sur 67m.
Le même journal publie dans son édition datée de demain des chiffres éloquents sur le rôle d'accueil minuscule (10% du total) que joue l'Europe par rapport au défi des réfugiés syriens.

Collier de Barbe
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Une dégueulasse du journal municipal de la Ville de Béziers

Message par Marie Laetitia le Jeu 10 Sep 2015 - 21:43

@Collier de Barbe a écrit:A vrai dire je ne sais pas ce qui se passe dans la tête du sieur Plantu, mais ce dessin était vraiment digne d'être publié dans Minute: les ouvriers menaçants, les réfugiés qui viennent voler le travail des bons Français...L'horreur. On parle de 24000 personnes sur 67m.
Le même journal publie dans son édition datée de demain des chiffres éloquents sur le rôle d'accueil minuscule (10% du total) que joue l'Europe par rapport au défi des réfugiés syriens.

Sauf que tu peux dire ce que tu veux, tu as une certaine lecture du dessin de Plantu qui n'est ni nécessairement la seule, ni nécessairement bonne.

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Une dégueulasse du journal municipal de la Ville de Béziers

Message par Amaliah le Jeu 10 Sep 2015 - 22:03

J'ai rarement été aussi choquée devant la une d'un journal municipal...

Amaliah
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Une dégueulasse du journal municipal de la Ville de Béziers

Message par laMiss le Jeu 10 Sep 2015 - 22:13

Qu'en est-il de l'article?

_________________
Site d'info / réforme du collège : www.reformeducollege.fr

laMiss
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Une dégueulasse du journal municipal de la Ville de Béziers

Message par Albius le Jeu 10 Sep 2015 - 22:33

@JEMS a écrit:Et ce titre en jaune... rien n'est innocent.

Point trop n'en faut tout de même. L'accent sur le E de Béziers est jaune, lui aussi, et je suppose que comme il est aigu et plane au-dessus de la lettre il symbolise la menace imminente qui va fondre sur la ville. heu  Comme aurait écrit René Pommier, l'un des adversaires de Barthes, pas toujours mal inspiré, Assez décodé... Wink
A ce jeu-là, on finit comme les anti-maçons primaires qui, dès qu'ils voient se profiler un triangle crient au symbole maçonnique (pyramide du Louvre, tour Triangle… équerre du prof de maths, pourquoi pas). scratch

Albius
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Une dégueulasse du journal municipal de la Ville de Béziers

Message par Dimka le Ven 11 Sep 2015 - 0:31

@288 a écrit:Sarko a sorti un propos du même acabit : ils seraient assoiffés par nos alloc'. On peut leur rappeler au passage que les Syriens ayant eu les moyens de fuir sont en partie issus de l'élite ou de la classe moyenne.
Et puis, au passage : https://twitter.com/CobbleAndFrame/status/636584101076697089

"Je m'ennuie dans mon pays. Je vais aller risquer ma vie sur un radeau en Méditerranée pour toucher la CMU." - Personne.

_________________
Tentez de gagner des livresRazz

pingouin ← Ceci est un manchot (penguin en anglais), pas un pingouin. Les pingouins volent, sont présents en Bretagne et mangent donc du Kouign Aman. Les manchots ne volent pas, utilisent Linux et vivent dans l’hémisphère sud.

Contrairement à la chouette, le hibou a la classe, des aigrettes sur la tête et un x au pluriel.

J’aime les petits cœurs mignons et palpitants !
Big tiger is watching you!

Dimka
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Une dégueulasse du journal municipal de la Ville de Béziers

Message par Celadon le Ven 11 Sep 2015 - 10:39

L'amie chez qui je suis actuellement à Perpignan se désabonne.
Ne parlons pas des commentaires.
Les gens que je viens de rencontrer sont outrés. Comment peut-on dériver à ce point quand on a fait sa carrière à RSF ?
Je sors de Visa pour l'image, photojournalisme et j'en ai pris plein la tronche sur la Syrie, le Burundi, le Congo, le Panama bref, décidément, c'est encore loin l'Humanité ???? Sad

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Une dégueulasse du journal municipal de la Ville de Béziers

Message par Carnyx le Ven 11 Sep 2015 - 10:49

Les migrants ne veulent pas venir en France, pays où il y a trop de chômage mais veulent aller vers des pays qui embauchent.
Quant à leurs « frères » arabes, du Golfe en particulier, faut rappeler qu'ils ne veulent surtout pas les accueillir même quand ils sont musulmans.

Carnyx
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Une dégueulasse du journal municipal de la Ville de Béziers

Message par WabiSabi le Ven 11 Sep 2015 - 11:01

@Marie Laetitia a écrit:
@Collier de Barbe a écrit:A vrai dire je ne sais pas ce qui se passe dans la tête du sieur Plantu, mais ce dessin était vraiment digne d'être publié dans Minute: les ouvriers menaçants, les réfugiés qui viennent voler le travail des bons Français...L'horreur. On parle de 24000 personnes sur 67m.
Le même journal publie dans son édition datée de demain des chiffres éloquents sur le rôle d'accueil minuscule (10% du total) que joue l'Europe par rapport au défi des réfugiés syriens.

Sauf que tu peux dire ce que tu veux, tu as une certaine lecture du dessin de Plantu qui n'est ni nécessairement la seule, ni nécessairement bonne.

+1

Je n'aime pas Plantu, que je n'ai jamais trouvé drôle et qui est, d'une certaine manière, une parfaite incarnation de l'esprit "bourgeois". Il n'empêche que l'analyse de Schneiderman est d'une parfaite mauvaise foi. Il n'est pas difficile de comprendre que l'ouvrier saisit le binoclard (qui incarne député pro-loi Macron, commissaire européen, etc.) précisément parce que ce dernier veut démanteler le droit du travail, ce que le contenu de la bulle du père migrant formule de manière on ne peut plus explicite. Enfin il n'est pas question de dire que les migrants piquent du travail aux Français, mais que, de facto, leur arrivée sur le "marché de l'emploi", comme on dit, constituera toujours une belle aubaine pour les décideurs avides de main d’œuvre peu regardante sur les conditions de travail. Je ne vois rien de fasciste à ce constat.

Il ne faudrait pas tout confondre. On peut totalement soutenir que, bien sûr, ces migrants sont dans leur droit le plus strict de fuir un pays en guerre, et viennent en Europe avec les meilleures intentions du monde, et que, néanmoins, ceux qui veulent organiser, en haut lieu, leur accueil massif dans nos frontières ne le font pas avec les mêmes louables intentions que les gens de votre commune ou des réseaux associatifs.

Nous ne vivons pas à Bisounoursland, et si vous pensez que Juncker ou Merkel disent ce qu'ils disent et font ce qu'ils font simplement parce qu'ils ont le cœur sur la main et croient aux belles valeurs humanistes européennes, vous êtes bien candides! (et très mal placés pour rire des naïfs trémolos patriotiques des blockbusters américains! - exemple certes gratuit mais tellement représentatif).
Bref, much ado about nothing.

_________________
"De duobus malis, minus est semper eligendum."

"Plus je travaille moins, moins je glande plus. C'est shadokien."
Lefteris


T1 ('16-'17) : TZR AFA Collège, 2 5e + 2 4e
Stage ('15-'16) : Lycée GT, 1 2de + 1 1re S

WabiSabi
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Une dégueulasse du journal municipal de la Ville de Béziers

Message par Carnyx le Ven 11 Sep 2015 - 11:07

Plantu, dessinateur pour sujets du bac.

_________________
Of all tyrannies, a tyranny sincerely exercised for the good of its victims may be the most oppressive. It would be better to live under robber barons than under omnipotent moral busybodies. The robber baron’s cruelty may sometimes sleep, his cupidity may at some point be satiated; but those who torment us for our own good will torment us without end for they do so with the approval of their own conscience.

Carnyx
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Une dégueulasse du journal municipal de la Ville de Béziers

Message par Maieu le Ven 11 Sep 2015 - 11:19

@Pseudo a écrit:C'est vrai qu'elle est moche leur une. Et complètement déplacée pour un journal municipal en plus.

« Moche » ?
D’un point de vue plastique, elle est très belle et réussie pour le message qu’elle veut transmettre. Ce sont les migrants et le train de leur pays qui sont représentés "moches"... adjectif faible et, en l'occurrence, inadéquat.
Quant à l’éthique de la chose, "moche" me paraît également faible.

« Déplacée pour un journal municipal » ?
Si une municipalité doit accueillir des réfugiés, en quoi est-ce « déplacé » ?
Et cette une serait-elle pertinente dans un journal national ?

Maieu
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Une dégueulasse du journal municipal de la Ville de Béziers

Message par Mélu le Ven 11 Sep 2015 - 16:24

Le ne saurais que trop vous conseiller de regarder les anciens numéros, déjà édifiants...
on avait une critique d'une élue verte au nom à consonance étrangère don on disait qu'elle était rouge à l'intérieur et visiblement aussi à l'extérieur (à cause de sa couleur de cheveux), un jeu de mots débile sur un boulanger "roi de la coque" (pâtisserie) pris en photo en train de sniffer du sucre glace... Glaçant.

_________________
"Pourquoi sommes-nous au monde, sinon pour amuser nos voisins et rire d'eux à notre tour ?"
[ Jane Austen ] - Extrait de Orgueil et préjugés

Mélu
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Une dégueulasse du journal municipal de la Ville de Béziers

Message par e-Wanderer le Ven 11 Sep 2015 - 16:55

@WabiSabi a écrit:
@Marie Laetitia a écrit:
@Collier de Barbe a écrit:A vrai dire je ne sais pas ce qui se passe dans la tête du sieur Plantu, mais ce dessin était vraiment digne d'être publié dans Minute: les ouvriers menaçants, les réfugiés qui viennent voler le travail des bons Français...L'horreur. On parle de 24000 personnes sur 67m.
Le même journal publie dans son édition datée de demain des chiffres éloquents sur le rôle d'accueil minuscule (10% du total) que joue l'Europe par rapport au défi des réfugiés syriens.

Sauf que tu peux dire ce que tu veux, tu as une certaine lecture du dessin de Plantu qui n'est ni nécessairement la seule, ni nécessairement bonne.

+1

Je n'aime pas Plantu, que je n'ai jamais trouvé drôle et qui est, d'une certaine manière, une parfaite incarnation de l'esprit "bourgeois". Il n'empêche que l'analyse de Schneiderman est d'une parfaite mauvaise foi. Il n'est pas difficile de comprendre que l'ouvrier saisit le binoclard (qui incarne député pro-loi Macron, commissaire européen, etc.) précisément parce que ce dernier veut démanteler le droit du travail, ce que le contenu de la bulle du père migrant formule de manière on ne peut plus explicite. Enfin il n'est pas question de dire que les migrants piquent du travail aux Français, mais que, de facto, leur arrivée sur le "marché de l'emploi", comme on dit, constituera toujours une belle aubaine pour les décideurs avides de main d’œuvre peu regardante sur les conditions de travail. Je ne vois rien de fasciste à ce constat.

Il ne faudrait pas tout confondre. On peut totalement soutenir que, bien sûr, ces migrants sont dans leur droit le plus strict de fuir un pays en guerre, et viennent en Europe avec les meilleures intentions du monde, et que, néanmoins, ceux qui veulent organiser, en haut lieu, leur accueil massif dans nos frontières ne le font pas avec les mêmes louables intentions que les gens de votre commune ou des réseaux associatifs.

Nous ne vivons pas à Bisounoursland, et si vous pensez que Juncker ou Merkel disent ce qu'ils disent et font ce qu'ils font simplement parce qu'ils ont le cœur sur la main et croient aux belles valeurs humanistes européennes, vous êtes bien candides! (et très mal placés pour rire des naïfs trémolos patriotiques des blockbusters américains! - exemple certes gratuit mais tellement représentatif).
Bref, much ado about nothing.
J'avais fait spontanément la même lecture que toi : le "binoclard" représente à l'évidence les patrons ou les libéraux bruxellophiles qui s'apprêtent, avec l'appui complaisant de Macron ou de Terra Nova, à détricoter notre code du travail. Il faudrait quand même un peu suivre l'actualité…
http://www.lefigaro.fr/social/2015/09/02/09010-20150902ARTFIG00363-le-think-tank-du-ps-veut-dynamiter-le-code-du-travail.php
http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2015/09/07/20002-20150907ARTFIG00389-la-reforme-du-code-du-travail-se-precise.php
Et du coup, la bulle des réfugiés prend une autre signification. On les présente surtout comme de futurs exploités, d'autant plus dociles qu'ils seront peu regardants sur leurs conditions de vie…

Rien à voir avec la une du torchon municipal de Ménard, qui est abominable – ce qui n'étonnera personne, je pense.

e-Wanderer
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Une dégueulasse du journal municipal de la Ville de Béziers

Message par Pseudo le Ven 11 Sep 2015 - 17:19

@Marie Laetitia a écrit:
@Collier de Barbe a écrit:A vrai dire je ne sais pas ce qui se passe dans la tête du sieur Plantu, mais ce dessin était vraiment digne d'être publié dans Minute: les ouvriers menaçants, les réfugiés qui viennent voler le travail des bons Français...L'horreur. On parle de 24000 personnes sur 67m.
Le même journal publie dans son édition datée de demain des chiffres éloquents sur le rôle d'accueil minuscule (10% du total) que joue l'Europe par rapport au défi des réfugiés syriens.

Sauf que tu peux dire ce que tu veux, tu as une certaine lecture du dessin de Plantu qui n'est ni nécessairement la seule, ni nécessairement bonne.

Moi non plus je n'ai pas lu le dessin de Plantu comme Collier de Barbe. En le regardant j'ai mis un moment à comprendre ce qui pouvait être ambiguë.

Moi, ce que je voyais, c'est que de pauvres gens étaient prêts à tout pour survivre et que ça arrangeait bien le gros patron. j'y vois une critique du capitalisme glouton qui exploite la misère humaine, misère des migrants, misère du salarié jeté aux orties.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Une dégueulasse du journal municipal de la Ville de Béziers

Message par Pseudo le Ven 11 Sep 2015 - 17:40

@Maieu a écrit:
@Pseudo a écrit:C'est vrai qu'elle est moche leur une. Et complètement déplacée pour un journal municipal en plus.

« Moche » ?
D’un point de vue plastique, elle est très belle et réussie pour le message qu’elle veut transmettre. Ce sont les migrants et le train de leur pays qui sont représentés "moches"... adjectif faible et,  en l'occurrence, inadéquat.
Quant à l’éthique de la chose, "moche" me paraît également faible.

« Déplacée pour un journal municipal » ?
Si une municipalité doit accueillir des réfugiés, en quoi est-ce « déplacé » ?
Et cette une serait-elle pertinente dans un journal national ?

Je ne parle pas du point de vue plastique. Elle est moralement moche.
Et je trouve qu'un bulletin municipale ne devrait pas être le lieux de prise de position politique. Une fois les élections passées, le maire est maire de tous les habitants de sa ville. Un journal municipal ne devrait pas être un journal d'opinion.

Et merci de me parler autrement que comme au poste de police, tu sera bien aimable.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Une dégueulasse du journal municipal de la Ville de Béziers

Message par belote le Ven 11 Sep 2015 - 17:46

Voilà les prochaines unes du magazine... Evidemment, c'est de l'humour. J'ai beaucoup aimé celle sur Ménard...

http://www.topito.com/top-couvertures-beziers-vas-y-robert

_________________
L'homme a beaucoup appris qui a beaucoup souffert. (Chanson de Roland)

belote
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Une dégueulasse du journal municipal de la Ville de Béziers

Message par florestan le Ven 11 Sep 2015 - 17:56

Plantu c'est neuneu et gentillet, ça n'est pas un gros facho.
Je pense que Schneidermann délire sur ce coup.
Le bulletin municipal de Béziers lui est clairement dégueulasse. Ce qui est déstabilisant aussi c'est que sur la photo on voit des familles avec jeunes enfants, pas des sales troches de djihadistes alors que la propagande FN joue à mort là-dessus et donc des gens que tout un chacun aurait plutôt envie d'aider. Ils n'ont pas l'air menaçants du tout et pourtant ils sont supposés jouer un rôle de repoussoir scratch


Dernière édition par florestan le Ven 11 Sep 2015 - 18:02, édité 2 fois

florestan
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Une dégueulasse du journal municipal de la Ville de Béziers

Message par florestan le Ven 11 Sep 2015 - 17:56

doublon.

florestan
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Une dégueulasse du journal municipal de la Ville de Béziers

Message par Maieu le Ven 11 Sep 2015 - 18:32

@Pseudo a écrit:
@Maieu a écrit:
@Pseudo a écrit:C'est vrai qu'elle est moche leur une. Et complètement déplacée pour un journal municipal en plus.

« Moche » ?
D’un point de vue plastique, elle est très belle et réussie pour le message qu’elle veut transmettre. Ce sont les migrants et le train de leur pays qui sont représentés "moches"... adjectif faible et,  en l'occurrence, inadéquat.
Quant à l’éthique de la chose, "moche" me paraît également faible.

« Déplacée pour un journal municipal » ?
Si une municipalité doit accueillir des réfugiés, en quoi est-ce « déplacé » ?
Et cette une serait-elle pertinente dans un journal national ?

Je ne parle pas du point de vue plastique. Elle est moralement moche.
Et je trouve qu'un bulletin municipale ne devrait pas être le lieux de prise de position politique. Une fois les élections passées, le maire est maire de tous les habitants de sa ville. Un journal municipal ne devrait pas être un journal d'opinion.

Et merci de me parler autrement que comme au poste de police, tu sera bien aimable.
*

Je persiste à dire que "moche" me paraît faible pour qualifier ce genre de propagande qui reprend effectivement le ton et le style des attaques antisémites des années trente.
Quant au bulletin municipal, à l'exception des toutes petites communes où les listes sont généralement présentées comme a-politiques, il exprime toujours  l'opinion de l'équipe qui a été élue avec une étiquette politique claire. Ce qui est le cas à Béziers. Il y a en principe une tribune réservée à l'opposition.
* Je ne fréquente pas les postes de police. Une explication serait bienvenue.


Dernière édition par Maieu le Sam 12 Sep 2015 - 9:29, édité 1 fois

Maieu
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Une dégueulasse du journal municipal de la Ville de Béziers

Message par Thierry30 le Ven 11 Sep 2015 - 18:50

"Dégueulasse" (comme le dit le titre) convient parfaitement à mon humble avis.

Thierry30
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Une dégueulasse du journal municipal de la Ville de Béziers

Message par Pseudo le Ven 11 Sep 2015 - 18:56

@Maieu a écrit:
@Pseudo a écrit:
@Maieu a écrit:
@Pseudo a écrit:C'est vrai qu'elle est moche leur une. Et complètement déplacée pour un journal municipal en plus.

« Moche » ?
D’un point de vue plastique, elle est très belle et réussie pour le message qu’elle veut transmettre. Ce sont les migrants et le train de leur pays qui sont représentés "moches"... adjectif faible et,  en l'occurrence, inadéquat.
Quant à l’éthique de la chose, "moche" me paraît également faible.

« Déplacée pour un journal municipal » ?
Si une municipalité doit accueillir des réfugiés, en quoi est-ce « déplacé » ?
Et cette une serait-elle pertinente dans un journal national ?

Je ne parle pas du point de vue plastique. Elle est moralement moche.
Et je trouve qu'un bulletin municipale ne devrait pas être le lieux de prise de position politique. Une fois les élections passées, le maire est maire de tous les habitants de sa ville. Un journal municipal ne devrait pas être un journal d'opinion.

Et merci de me parler autrement que comme au poste de police, tu sera bien aimable.
*

Je persiste à dire que "moche" me paraît faible pour qualifier ce genre de propagande qui reprend effectivement le ton et le style des attaques antisémites des années trente.
Quant au bulletin municipal, à l'exception des toutes petites communes où les listes sont généralement présentées comme a-politiques, il exprime toujours  l'opinion de l'équipe qui a été élue avec une étiquette politique claire. Ce qui est le cas à Béziers. Il y a en principe une tribune réservée à l'opposition.
* Je ne fréquent pas les postes de police. Une explication serait bienvenue.


Tu sais quoi ? Persiste à ce que tu veux. Moi "moche" me convient, toi non, ma foi... je ne vais pas passer ma soirée à jouer sur les mots pour... pour quoi au fait ? C'est quoi ton jeu ? En tout cas j'ai pas envie d'y jouer, ça ressemble un peu trop à un jeu...moche Rolling Eyes . Bien le bonsoir.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Une dégueulasse du journal municipal de la Ville de Béziers

Message par JEMS le Sam 12 Sep 2015 - 9:22

http://www.herault-tribune.com/articles/30233/beziers-vous-n-etes-pas-les-bienvenus-la-derniere-video-de-robert-menard/

Et ça continue...
Remarquez les forces de l'ordre... bref, on regarde de sale oeil la Hongrie, mais c'est pas mieux chez nous.

_________________

JEMS
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Une dégueulasse du journal municipal de la Ville de Béziers

Message par Cleroli le Sam 12 Sep 2015 - 9:30

ll est trop "fort" R. Menard à dénoncer ceux (les politiques) qui exploitent politiquement les refugiés alors que sa vidéo est du même acabit.
Il fait aussi très attention à ses propos, un bon coup de pub et de communication pour le FN.

Cleroli
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Une dégueulasse du journal municipal de la Ville de Béziers

Message par Thierry30 le Sam 12 Sep 2015 - 9:38

Cléroli a écrit:ll est trop "fort" R. Menard à dénoncer ceux (les politiques) qui exploitent politiquement les refugiés alors que sa vidéo est du même acabit.
Il fait aussi très attention à ses propos, un bon coup de pub et de communication pour le FN.

Les réfugiés et les assos qui s'en préoccupent devraient le prendre au mot et lui demander un accueil en bonne et due forme, rien que pour voir sa réaction.
Cet homme n'était-il pas à "Médecins sans frontières" auparavant? Shocked
Il a souffert ou quoi?

Thierry30
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Une dégueulasse du journal municipal de la Ville de Béziers

Message par Maieu le Sam 12 Sep 2015 - 10:26

@Thierry30 a écrit:
Cléroli a écrit:ll est trop "fort" R. Menard à dénoncer ceux (les politiques) qui exploitent politiquement les refugiés alors que sa vidéo est du même acabit.
Il fait aussi très attention à ses propos, un bon coup de pub et de communication pour le FN.

Les réfugiés et les assos qui s'en préoccupent devraient le prendre au mot et lui demander un accueil en bonne et due forme, rien que pour voir sa réaction.
Cet homme n'était-il pas à "Médecins sans frontières" auparavant? Shocked
Il a souffert ou quoi?

Il est un des fondateurs de Reporters Sans Frontières, avec, notamment Rony Brauman qui fut président de MSF.
Son itinéraire : de gauche (voire extrême) à l’extrême droite. Les « raisons » sont, comme toujours, à chercher dans son histoire personnelle.


Dernière édition par Maieu le Sam 12 Sep 2015 - 11:04, édité 1 fois

Maieu
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Une dégueulasse du journal municipal de la Ville de Béziers

Message par Thierry30 le Sam 12 Sep 2015 - 10:29

@Maieu a écrit:
@Thierry30 a écrit:
Cléroli a écrit:ll est trop "fort" R. Menard à dénoncer ceux (les politiques) qui exploitent politiquement les refugiés alors que sa vidéo est du même acabit.
Il fait aussi très attention à ses propos, un bon coup de pub et de communication pour le FN.

Les réfugiés et les assos qui s'en préoccupent devraient le prendre au mot et lui demander un accueil en bonne et due forme, rien que pour voir sa réaction.
Cet homme n'était-il pas à "Médecins sans frontières" auparavant? Shocked
Il a souffert ou quoi?

Il est un des fondateurs de Reporters Sans Frontières, avec, notamment Rony Broman qui fut président de MSF.
Son itinéraire : de gauche (voire extrême) à l’extrême droite. Les « raisons » sont, comme toujours, à chercher dans son histoire personnelle.

Pas médecin, journaliste, donc...
Parcours étonnant, quand-même.

Thierry30
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum