Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Zagara
Guide spirituel

Europe1- Alain Juppé abrogera la réforme du collège - Page 2 Empty Re: Europe1- Alain Juppé abrogera la réforme du collège

par Zagara Lun 17 Oct 2016 - 18:27
Pour être un "candidat de gauche idéal" il faudrait déjà ne pas être néolibéral, pour la suppression des impôts des plus riches, pour un CICE renforcé..... :mdr3:
ça me fait halluciner que des gens "de gauche" le considèrent comme acceptable ; ils vont déchanter s'il est élu.
Cosmos
Cosmos
Niveau 6

Europe1- Alain Juppé abrogera la réforme du collège - Page 2 Empty Re: Europe1- Alain Juppé abrogera la réforme du collège

par Cosmos Lun 17 Oct 2016 - 18:38
Gilles B. a écrit:
Cosmos a écrit:Ce même Apparu a d'ailleurs dit que le collège et le lycée étaient « surdotés » par rapport à l'école primaire... Je pense qu'il ne faut rien attendre de ces gens-là...

J'J'ai fait 17 ans de primaire. J'en suis à  ma seconde année dans le secondaire et je me sens encore incroyablement privilégié par rapport à mes anciens  collègues PE.
La différence  de dotation entre le primaire et le secondaire est flagrante et ne vois pas ce qu'il y a de choquant à mettre cet argument en avant.

Certainement, je ne connais pas suffisamment l'école primaire pour me prononcer. Mais on rit en entendant que nous serions « surdotés » alors que la réforme nous ampute d'un nombre d'heures absolument incroyable...
Dans le discours d'Apparu, il faudrait déshabiller Paul pour habiller Jacques. Cela n'a pas de sens de mettre en concurrence les collègues du primaire et du secondaire.
ben2510
ben2510
Expert spécialisé

Europe1- Alain Juppé abrogera la réforme du collège - Page 2 Empty Re: Europe1- Alain Juppé abrogera la réforme du collège

par ben2510 Lun 17 Oct 2016 - 18:43
VinZT a écrit:Pour ça et même pour d'autres choses d'ailleurs …

+1

_________________
On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres : mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison. Henri Poincaré  La notion d'équation différentielle est le pivot de la conception scientifique du monde. Vladimir Arnold
Zagara
Zagara
Guide spirituel

Europe1- Alain Juppé abrogera la réforme du collège - Page 2 Empty Re: Europe1- Alain Juppé abrogera la réforme du collège

par Zagara Lun 17 Oct 2016 - 18:43
Cosmos a écrit:Cela n'a pas de sens de mettre en concurrence les collègues du primaire et du secondaire.

Ça a du sens cette mise en concurrence : amener les enseignants à se taper dessus les uns sur les autres, afin de fragiliser les solidarités au sein de la profession et de s'assurer que lorsqu'on cassera le lycée, les professeurs de primaire seront contents, et inversement.
Stratégie standard du bon petit réformateur.
Leodagan
Leodagan
Fidèle du forum

Europe1- Alain Juppé abrogera la réforme du collège - Page 2 Empty Re: Europe1- Alain Juppé abrogera la réforme du collège

par Leodagan Lun 17 Oct 2016 - 19:15
Zagara a écrit:Pour être un "candidat de gauche idéal" il faudrait déjà ne pas être néolibéral, pour la suppression des impôts des plus riches, pour un CICE renforcé..... :mdr3:
ça me fait halluciner que des gens "de gauche" le considèrent comme acceptable ; ils vont déchanter s'il est élu.

C'est clair... Juppé sera le premier à remettre en question la part (30%) laissée au privé... et ça, je connais peu de profs de gauche prêts à l'accepter !
Leodagan
Leodagan
Fidèle du forum

Europe1- Alain Juppé abrogera la réforme du collège - Page 2 Empty Re: Europe1- Alain Juppé abrogera la réforme du collège

par Leodagan Lun 17 Oct 2016 - 19:17
Alain Juppé, Mes Chemins pour l’école (2015)

« La gauche a entrepris plusieurs réformes, dont celle des programmes et des collèges, décriées par une partie de la droite ; reviendrez-vous dessus ?
− Je ne compte pas revenir sur toutes les réformes du quinquennat précédent au motif qu'elles ont été menées par un gouvernement socialiste. On fera une évaluation ; il y aura quelques aménagements ; mais je ne vais sûrement pas remettre en chantier la totalité des programmes scolaires ».
Luigi_B
Luigi_B
Grand Maître

Europe1- Alain Juppé abrogera la réforme du collège - Page 2 Empty Re: Europe1- Alain Juppé abrogera la réforme du collège

par Luigi_B Lun 17 Oct 2016 - 19:26
J'allais poster cet extrait.

Les élections approchent, les postures s'affichent. Relire ce qu'Alain Juppé disait de la réforme l'an passé : http://www.laviemoderne.net/detox/153-reponse-a-un-professeur-en-campagne

Benoist Apparu, son chargé d’éducation, a jugé la réforme "assez aboutie" en 2015 et Alain Juppé voulait même aller "beaucoup plus loin que la réforme du collège (programmée pour 2016), qui prévoit 20% d’autonomie dans la gestion de l’emploi du temps" en donnant aux établissements "une plus grande autonomie". Les établissements devraient même être libres d’adapter les programmes scolaires aux élèves : "Si, à certaines périodes de l’année, les équipes veulent faire un peu plus de maths et un peu moins de français, elles doivent pouvoir le faire."

_________________
LVM Dernier billet : "Une École si distante"
avatar
jésus
Habitué du forum

Europe1- Alain Juppé abrogera la réforme du collège - Page 2 Empty Re: Europe1- Alain Juppé abrogera la réforme du collège

par jésus Lun 17 Oct 2016 - 20:17
Zagara a écrit:Pour être un "candidat de gauche idéal" il faudrait déjà ne pas être néolibéral, pour la suppression des impôts des plus riches, pour un CICE renforcé..... :mdr3:
ça me fait halluciner que des gens "de gauche" le considèrent comme acceptable ; ils vont déchanter s'il est élu.

Juppé, reste pour moi l'incarnation physique de l'impôt. C'est Amstrad. Les manifs de 95, l'impopularité, la dissolution Laughing , son exil au Québec après condamnation. Un type froid qui n'a plus rien de la droite à la papa, héritier de Chirac qui peut rassurer. Il a viré néo-libéral. Point.
La seule chose positive, c'est son travail pour Bordeaux et sa modernisation évidente ( même si le tram a eu des problèmes) qu'il a quand même transformé.
Mais entre gérer une ville et un pays, il y a une différence, il y a des domaines à gérer et là il faut regarder le programme. Rien ne nous dit qu'il ne redeviendra pas le Juppé version 95 en 2017. Je vois beaucoup de problèmes sociaux s'il est élu.

La droite s'étonne toujours de la réaction du peuple à ses mesures, résister à la pression de la rue, de syndicats parce que c'est soit-disant juste. Rolling Eyes La droite est la seule à défiler contre des droits nouveaux ( le mariage pour tous) Elle n'est jamais là quand on défait des droits existants. Et s'en étonne. Bref, un truc que je ne comprendrais jamais.
Gryphe
Gryphe
Médiateur

Europe1- Alain Juppé abrogera la réforme du collège - Page 2 Empty Re: Europe1- Alain Juppé abrogera la réforme du collège

par Gryphe Lun 17 Oct 2016 - 20:46
Sujet déplacé dans "Education 2017".
N'hésitez pas à ouvrir dans cette rubrique des topics relatifs aux propositions pour l'éducation des candidats aux présidentielles (en vérifiant que de précédents sujets ne sont pas déjà ouverts sur les mêmes questions).

_________________
Τί ἐστιν ἀλήθεια ;
Ascagne
Ascagne
Sage

Europe1- Alain Juppé abrogera la réforme du collège - Page 2 Empty Re: Europe1- Alain Juppé abrogera la réforme du collège

par Ascagne Lun 17 Oct 2016 - 21:29
Bon. Si Juppé gagne la primaire de la droite et reste le mieux placé pour 2017, la question sera celle de la configuration de la prochaine législature. Sur ce point, parmi ceux qui sont les mieux placés, c'est le seul qui ait fait des propositions au centre (et pas au seul centre-droit qui d'ailleurs, ironiquement, ne le soutient pour une bonne part que depuis quelques jours). Au-delà de l'épineuse question des ordonnances, la présence d'un centre influent (et au moins pour une part indépendant) à l'AN pour la prochaine législature est ce qui peut permettre de tempérer la droite (y compris la droite modérée). Ensuite, il y a la question du premier ministre et du gouvernement, si Juppé remporte la présidentielle... Et qui comme ministre de l'éducation ?
Zagara a écrit:Oui, si on regarde les intérêts corporatistes, il vaut mieux voter Mélenchon, qui désire à la fois préserver le statut de fonctionnaire, réembaucher des professeurs, restaurer l'enseignement pro et abroger la réforme.
Je vois régulièrement passer des raisons très corporatistes ici (pour les enseignants) ou ailleurs (dans d'autres domaines). C'est aussi parce que trop de gens votent pour des raisons essentiellement corporatistes ou en tout cas oublient la notion même d'intérêt général qu'on rencontre des problèmes.
Zagara a écrit:ça me fait halluciner que des gens "de gauche" le considèrent comme acceptable ; ils vont déchanter s'il est élu.
Les modérés "de gauche" n'ont pas trop bronché pendant que Juppé montait progressivement, ce qui m'étonne un peu, dans la mesure où ils devraient être plus proches du centre (même en incluant l'idée de l'anti-sarkozysme dans l'affaire).
Luigi_B
Luigi_B
Grand Maître

Europe1- Alain Juppé abrogera la réforme du collège - Page 2 Empty Re: Europe1- Alain Juppé abrogera la réforme du collège

par Luigi_B Mar 18 Oct 2016 - 13:38
Ce que j'entends, c'est un retour sur deux aspects importants mais secondaires de la réforme : "J'abrogerai ce qui a été décidé sur les classes bilangues et l'enseignement des langues anciennes". Sur "l'autonomie", c'est toute le contraire : "Je propose une véritable autonomie des collèges et lycées".

http://www.europe1.fr/societe/alain-juppe-abrogera-la-reforme-du-college-2875004

_________________
LVM Dernier billet : "Une École si distante"
Rendash
Rendash
Bon génie

Europe1- Alain Juppé abrogera la réforme du collège - Page 2 Empty Re: Europe1- Alain Juppé abrogera la réforme du collège

par Rendash Mar 18 Oct 2016 - 18:16
LemmyK a écrit:Je ne fais pas confiance à A.Juppé dans ce domaine. Il veut davantage d'autonomie pour les établissements. Il veut supprimer de très nombreux emplois de fonctionnaires. Il veut aussi plus de présence des professeurs dans les établissements. 😢

Moi non plus, ni dans aucun autre domaine d'ailleurs.

_________________
Europe1- Alain Juppé abrogera la réforme du collège - Page 2 P61r



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
jésus
Habitué du forum

Europe1- Alain Juppé abrogera la réforme du collège - Page 2 Empty Re: Europe1- Alain Juppé abrogera la réforme du collège

par jésus Mar 18 Oct 2016 - 18:36
Ascagne a écrit:Bon. Si Juppé gagne la primaire de la droite et reste le mieux placé pour 2017, la question sera celle de la configuration de la prochaine législature. Sur ce point, parmi ceux qui sont les mieux placés, c'est le seul qui ait fait des propositions au centre (et pas au seul centre-droit qui d'ailleurs, ironiquement, ne le soutient pour une bonne part que depuis quelques jours). Au-delà de l'épineuse question des ordonnances, la présence d'un centre influent (et au moins pour une part indépendant) à l'AN pour la prochaine législature est ce qui peut permettre de tempérer la droite (y compris la droite modérée). Ensuite, il y a la question du premier ministre et du gouvernement, si Juppé remporte la présidentielle... Et qui comme ministre de l'éducation ?
Zagara a écrit:Oui, si on regarde les intérêts corporatistes, il vaut mieux voter Mélenchon, qui désire à la fois préserver le statut de fonctionnaire, réembaucher des professeurs, restaurer l'enseignement pro et abroger la réforme.
Je vois régulièrement passer des raisons très corporatistes ici (pour les enseignants) ou ailleurs (dans d'autres domaines). C'est aussi parce que trop de gens votent pour des raisons essentiellement corporatistes ou en tout cas oublient la notion même d'intérêt général qu'on rencontre des problèmes.
Zagara a écrit:ça me fait halluciner que des gens "de gauche" le considèrent comme acceptable ; ils vont déchanter s'il est élu.
Les modérés "de gauche" n'ont pas trop bronché pendant que Juppé montait progressivement, ce qui m'étonne un peu, dans la mesure où ils devraient être plus proches du centre (même en incluant l'idée de l'anti-sarkozysme dans l'affaire).

Faut arrêter avec le centre , qui à mon sens n'existe plus depuis la défection de Bayrou en 2007, les ministres "centristes" de l'époque Sarkozy hyperprésident. Et des députés Modem qui se comptent sur les doigts d'une main. Comment Bayrou ou un UDI peuvent espérer peser sur une présidentiellen et une législative sans avoir de candidats et de voix à monnayer au second tour? Rolling Eyes Le centre a déjà disparu...

De facto, être corporatiste pour un métier visant l'intérêt général comme l'enseignement public, je ne vois pas un vote de "classe"

Le centre, le ni gauche ni droite, ça veut dire qu'on est à droite. Le centre, c'est de la droite light sans effusion extrémiste proche du FN mais ça reste de la droite. C'est comme voter Nious ou Dupont-Aignan, Boutin.
C'est comme si on vous disait que les écologistes ne sont pas de gauche...Faut arrêter l'hypocrisie. Quand ces partis n'ont pas des votes de leur bord politique, c'est par déception des autres partis. Mais ça ne fait pas une base sûre. Il déguerpirons dès qu'un candidat à leur goût se présentera.

Si Bayrou ne se présente pas, s'il donne une consigne de vote ou se rallie et l'offre politique qui va avec, il n'aura aucune influence sur le candidat qu'il soutient. Car Juppé n'est pas centriste même s'il ne les déteste pas.

Sarkozy va dérouiller quelque que soit l'électorat qui viendra voter à la primaire.
Jacq
Jacq
Monarque

Europe1- Alain Juppé abrogera la réforme du collège - Page 2 Empty Re: Europe1- Alain Juppé abrogera la réforme du collège

par Jacq Mar 18 Oct 2016 - 18:56
Zagara a écrit:
Cosmos a écrit:Cela n'a pas de sens de mettre en concurrence les collègues du primaire et du secondaire.

Ça a du sens cette mise en concurrence : amener les enseignants à se taper dessus les uns sur les autres, afin de fragiliser les solidarités au sein de la profession et de s'assurer que lorsqu'on cassera le lycée, les professeurs de primaire seront contents, et inversement.
Stratégie standard du bon petit réformateur.


Si les conditions de travail et d'apprentissage en primaire étaient correctes pour les PE, elles le seraient aussi pour les élèves qui auraient un meilleur niveau en sortant du primaire.
Si les conditions de travail et d'apprentissage au collège étaient correctes pour les collègues, elles le seraient aussi pour les les élèves qui auraient un meilleur niveau en entrant au lycée. Et on peut poursuivre.
Les conditions sont majoritairement mauvaises en primaire et au collège.
N'oublions pas que, durant des années, notre estimée droite, cachée sous divers noms (UMP, RPR, LR) a martelé les esprits en répandant l'idée que la qualité de l'enseignement n'avait aucun rapport avec le nombre des postes, donc le nombre des heures, et donc les effectifs par classe ! tout ceci appuyé par ces grandes institutions syndicales ou de représentants des parents qui indiquent que seule la pédagogie compte.  On voit où tout cela nous a mené !

Par contre avant les élections il vaut mieux tabler sur le primaire qui malgré les reproches suscite encore l'émotion et la sympathie ("oh, c'est pour les petits") chez le spectateur moyen de TFI alors que d'évoquer les certifiés ne provoque rien, sinon du négatif. Donc électoralement c'est plus rentable de prétendre œuvrer en faveur du primaire et d'en profiter pour casser du secondaire (ça c'est rentable aussi). Nous aurons un jeu de vases communicants supposé "améliorer" le primaire mais dont le bilan sera négatif (ni vu ni connu) en terme de moyens.
Tem-to
Tem-to
Grand sage

Europe1- Alain Juppé abrogera la réforme du collège - Page 2 Empty Re: Europe1- Alain Juppé abrogera la réforme du collège

par Tem-to Mar 18 Oct 2016 - 19:10
Ascagne a écrit:Ensuite, il y a la question du premier ministre et du gouvernement, si Juppé remporte la présidentielle... Et qui comme ministre de l'éducation ?.


Pour l'EN, ce serait parti pour être Benoist Apparu.
Ascagne
Ascagne
Sage

Europe1- Alain Juppé abrogera la réforme du collège - Page 2 Empty Re: Europe1- Alain Juppé abrogera la réforme du collège

par Ascagne Mar 18 Oct 2016 - 19:20
depuis la défection de Bayrou en 2007
J'aimerais bien savoir de quelle "défection" de Bayrou tu parles en 2007 ?
Les ministres "centristes" de Nicolas Sarkozy, c'est précisément la partie du centre-droit qui n'a pas fait preuve de courage ces dernières années, ou qui a fait mine d'en faire après coup : la fondation de l'UDI "indépendante", à un moment où Bayrou était au plus bas, ne peut pas faire illusion sur le soutien de bien des grands notables de ce parti à Sarkozy en 2012. Pendant que d'autres critiquaient la direction prise par l'UMP, ils faisaient la grimace au premier rang des meetings lorsque les caméras n'étaient pas braquées sur eux ; et les mêmes qui ont soutenu Sarkozy parfois avant sa candidature officielle, alors que le centre présentait son propre candidat, sont ceux qui ont annoncé, longtemps après Bayrou, leur soutien à Juppé : bref !
Sinon, je suis démocrate et j'ai un positionnement centriste et non, je ne suis pas d'une droite light, ni du centre-droit.
jésus a écrit:De facto, être corporatiste pour un métier visant l'intérêt général comme l'enseignement public, je ne vois pas un vote de "classe".
C'est un peu trop facile. Pour ma part, j'ai vu des professeurs (je pense surtout à l'Université) qui étaient souvent aux manifestations (ou autres actions) et qui avaient effectivement la défense du service public à coeur. D'autres n'avaient pas forcément les mêmes motifs principaux en tête. Ou pour envisager l'affaire dans un sens différent, il est facile d'identifier exactement les nécessités publiques avec ses propres intérêts : cela peut permettre de défendre certains avantages qui pourtant ne relèvent pas tous de cette forme de légitimité supérieure. Bien entendu, je sais bien qu'il y a des lignes politiques qui vont considérer tel élément comme relevant d'un corporatisme conservateur (ce qui peut être juste, d'ailleurs) mais visent au-delà à démanteler plus ou moins sournoisement le service public. Mais je lis parfois des défenses assez faciles sur ce point.
jésus a écrit:Si Bayrou ne se présente pas, s'il donne une consigne de vote ou se rallie et l'offre politique qui va avec, il n'aura aucune influence sur le candidat qu'il soutient. Car Juppé n'est pas centriste même s'il ne les déteste pas.
Comme je l'ai écrit, l'enjeu, dans ce cas de figure, c'est les législatives. Juppé, contrairement à Chirac en 2002, donne des signes de bonne volonté du côté du centre. Même si Juppé serait forcé de se replacer plus à droite s'il gagnait les primaires, il a besoin du centre et le centre peut difficilement ne pas influencer le prochain quinquennat dans ces conditions.
jésus a écrit:Comment Bayrou ou un UDI peuvent espérer peser sur une présidentiellen et une législative sans avoir de candidats et de voix à monnayer au second tour?
Au contraire : si Juppé gagne la primaire, ce sera parce qu'un électorat modéré voire centriste sera venu le soutenir, et ensuite, pour les législatives, il est évident que le centre présenterait des candidats.
jésus a écrit:Mais ça ne fait pas une base sûre. Il déguerpirons dès qu'un candidat à leur goût se présentera.
Les diverses tentations de "vote utile" en 2012 ou l'appel du vote Mélenchon n'ont pas détourné plus de 3 millions de personnes vers le choix pour Bayrou, donc je ne vois pas trop ce que tu veux dire de ce côté-là, jésus.
jésus a écrit:Le centre, le ni gauche ni droite, ça veut dire qu'on est à droite. Le centre, c'est de la droite light sans effusion extrémiste proche du FN mais ça reste de la droite. C'est comme voter Nious ou Dupont-Aignan, Boutin.
Non. Le centre a diverses sensibilités : le centre-droit peut correspondre pour une part à la partie la plus modérée de la droite (lorsqu'il est à l'écart du grand parti de droite), ce n'est pas le cas cependant du centre-centre et évidemment du centre-gauche. Quant aux noms que tu cites, euh, ils n'ont pas de rapport avec le centre. Wink
Zagara
Zagara
Guide spirituel

Europe1- Alain Juppé abrogera la réforme du collège - Page 2 Empty Re: Europe1- Alain Juppé abrogera la réforme du collège

par Zagara Mar 18 Oct 2016 - 19:30
Dans les faits, le mouvement de Bayrou est en pleine débandade. Tu dis que l'enjeu "c'est les législatives", mais cet été le MoDem a perdu son dernier député à l'assemblée (Lassalle a révoqué son étiquette pour partir en aventure présidentielle). Bayrou ne se présentera pas, car il sait qu'à l'heure actuelle il arriverait 5e (derrière LR, FN, PS et FI). Sans parler des multiples candidatures possibles sur son pré carré (Lassalle, Macron, qui clairement vont voler des voix du "centre" s'ils arrivent à avoir des parrainages. Bayrou a même eu du mal à conquérir la mairie de Pau :/ Avec un poids aussi faible dans la vie politique, Juppé doit se douter qu'il est tellement en position de force qu'il ne lâchera que 3 ou 4 investitures à l'assemblée ! Peanuts.
Mais bon chacun son nuage et les espoirs sont nécessaires pour vivre (j'en ai aussi).
avatar
jésus
Habitué du forum

Europe1- Alain Juppé abrogera la réforme du collège - Page 2 Empty Re: Europe1- Alain Juppé abrogera la réforme du collège

par jésus Mer 19 Oct 2016 - 9:00
@ Ascagne : Sauf qu'au petit jeu actuel d'attendre qu'un candidat se présente pour se présenter ou pas, le flou est total.
Et Bayrou, à force de parier sur une victoire de Juppé oublie qu'il représente une offre politique. Car si Bayrou soutient Juppé. Pour beaucoup, Juppé ne représente pas les idées du centre, et son passé politique entre 95 et 97 ne témoigne pas dans ce sens.

Pour moi, si il y a des propositions politiques réelles , il devrait se présenter. La primaire de la droite et du centre, mais , moi parmi les candidats , je ne vois pas de centriste. Jean-Frédéric Poisson, pro manif pour tous, centriste? Tout cela sauf si Juppé n'est pas candidat. Même Hollande conditionne sa candidature à la victoire de Juppé à la primaire.

Les autres candidats de gauche attendent ce que va faire Hollande . Macron attend ce que va faire Hollande et donc Juppé pour se déclarer. Valls et la "primaire" attendent aussi, Hollande et Juppé.
Les verts se feront savonner la planche malgré leur primaire si Hollande y va, de peur que cela rogne sur son électorat. Si c'est Sarkozy, ça sera plein de candidats tous contre lui? On aura une campagne électoral lénifiante où on fait semblant de porter les coups. Les extrêmes vont se réjouir. Mais on s'en fout Juppé gagnera avec les voix de gauche . Fermer le ban.

Tout le monde s'aligne sur Juppé , en lui laissant un boulevard s'il passe la primaire. Et, là je conteste la pétition de principe qui voudrait que Juppé soit la droite light, du centre moi voire un gaulliste social compatible avec la gauche. Sauf que le programme de Juppé, c'est la droite et des mesures contestables (  pour tout ce monde)

A force de jouer cette carte, tout le monde va le voir, ça sera le nouveau Balladur, il sera déjà élu et une autre élection que personne ne voit encore venir , va se produire.
En 2012, c'était DSK, le futur président...Qui aurait parié sur Hollande?
Il peut encore se passer beaucoup de choses d'ici là!
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum