Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Cléopatra2
Grand sage

Rattraper ou pas des heures pour compenser le jour de carence ? - Page 4 Empty Re: Rattraper ou pas des heures pour compenser le jour de carence ?

par Cléopatra2 Sam 20 Avr 2019 - 20:19
pogonophile a écrit:@mathmax
C'est le jour de carence qui est vicieux, et le raisonnement qui est vicié.

@Lagomorphe
Je n'avais même pas entendu parler d'une pratique pareille jusqu'à présent, ça sent plutôt la dérive due à un concours de circonstance (l'emploi du temps dans le secondaire). Le principe des remplacements Robien n'était certainement pas celui-là.

Tout ce qui transforme les enseignants et les chefs en épiciers m'horripile. Dans un fonctionnement sain de mon point de vue, l'enseignant est cadre, parfois il fait une heure en plus, parfois il en fait une en moins : quand il s'absente c'est pour une bonne raison et c'est idiot de sortir le calepin pour compter, quand il veut
rattraper parce que ça fait des heures perdues pour les élèves il demande un créneau et il le fait sans rien solliciter de plus.
La réalité est forcément plus compliquée, et cette histoire de jour de carence n'a rien arrangé.

Rattraper ou pas des heures pour compenser le jour de carence ? - Page 4 437980826

Mais en revanche il faut surveiller les examens blancs pile poil le bon nombre d'heures etc.
Sinon, est-ce de l'abus de rattraper plusieurs semaines plus tard? Et est-ce de l'abus de rattraper des heures perdues pour cause de demandes institutionnelles indépendantes de notre volonté? On arrive vite à plusieurs semaines ratées.
mathmax
mathmax
Érudit

Rattraper ou pas des heures pour compenser le jour de carence ? - Page 4 Empty Re: Rattraper ou pas des heures pour compenser le jour de carence ?

par mathmax Sam 20 Avr 2019 - 20:20
@pogonophile

Mais le raisonnement n'a rien de vicié, il est parfaitement logique - si on admet qu'on travaille pour gagner de l'argent et qu'entre deux modes de rémunération il est naturel de choisir le plus avantageux. De plus, rattraper en plus de ses heures habituelles occasionne un surcroît de fatigue qu'il est logique de payer davantage, comme les heures supplémentaires dans le privé. Je ne comprends vraiment pas ce qui serait choquant.

Cette conception de  l'enseignant qui ne devrait pas compter ses heures est devenue une pure vue de l'esprit depuis le déclassement de cette profession.
Parfois il fait une heure de moins, on lui retire un trentième. Parfois il fait une heure de plus, et il serait abusif qu'il en exige le paiement.
Tu crois vraiment que cela peut tenir longtemps ? Heureusement de plus en plus de collègues ont pris la mesure de la situation et se comportent en ce que tu qualifies d'épiciers, et que je nomme tout simplement des travailleurs qui n'ont pas honte de réclamer leur dû.

_________________
« Les machines un jour pourront résoudre tous les problèmes, mais jamais aucune d'entre elles ne pourra en poser un !  »
    Albert Einstein
avatar
User17095
Érudit

Rattraper ou pas des heures pour compenser le jour de carence ? - Page 4 Empty Re: Rattraper ou pas des heures pour compenser le jour de carence ?

par User17095 Sam 20 Avr 2019 - 20:32
Enfin le fait de faire une heure en plus sans rien réclamer a pour corollaire de faire une heure en moins sans rien perdre - ce que je mets en pratique en ne faisant pas remonter l'arrêt quand il y a une solution de rattrapage. C'est ce que j'appelle un positionnement de cadre (même si le salaire, même si les heures pas intéressantes à faire, et tout le reste, je parle de positionnement avant de parler de statut).

C'est ce qui se faisait déjà souvent avant le jour de carence, quand un enseignant était malade mais pas au point d'aller voir un médecin, ou quand il avait besoin d'une journée pour un arrêt qui n'est pas de droit (le mariage de sa nièce par exemple).

Je pense qu'on peut vouloir travailler pour un salaire tout en étant de bonne foi, quelles que soient les provocations de Darmanin.

On n'en est pas encore aux 35h de pointage en établissement, ne nous comportons pas comme si c'était le cas.
mathmax
mathmax
Érudit

Rattraper ou pas des heures pour compenser le jour de carence ? - Page 4 Empty Re: Rattraper ou pas des heures pour compenser le jour de carence ?

par mathmax Sam 20 Avr 2019 - 20:40
Si tu te tiens vraiment à cette ligne de conduite cela est cohérent , mais cette attitude devient très rare parmi tes collègues. De plus je me demande si tu ne te mets pas dans ton tort en ne faisant pas remonter des absences ou en transformant le motif.

_________________
« Les machines un jour pourront résoudre tous les problèmes, mais jamais aucune d'entre elles ne pourra en poser un !  »
    Albert Einstein
avatar
User17095
Érudit

Rattraper ou pas des heures pour compenser le jour de carence ? - Page 4 Empty Re: Rattraper ou pas des heures pour compenser le jour de carence ?

par User17095 Sam 20 Avr 2019 - 20:42
@mathmax a écrit:Si tu te tiens vraiment à cette ligne de conduite cela est cohérent , mais cette attitude devient très rare parmi tes collègues. De plus  je me demande si tu ne te mets pas dans ton tort en ne faisant pas remonter des absences ou en transformant le motif.

Complètement, mais qui va aller vérifier ou protester ?
Cela arrange l'enseignant, qui ne perd rien, c'est dans l'intérêt du service, et ça ne fait pas de mal à la relation professionnelle.
Cléopatra2
Cléopatra2
Grand sage

Rattraper ou pas des heures pour compenser le jour de carence ? - Page 4 Empty Re: Rattraper ou pas des heures pour compenser le jour de carence ?

par Cléopatra2 Sam 20 Avr 2019 - 20:47
Mais ça, c'est pour une absence d'une journée. Lorsqu'on est absent plus longtemps, est-ce abusif de rattraper des heures en étant payé?
avatar
User17095
Érudit

Rattraper ou pas des heures pour compenser le jour de carence ? - Page 4 Empty Re: Rattraper ou pas des heures pour compenser le jour de carence ?

par User17095 Sam 20 Avr 2019 - 20:56
Quand on est absent plus longtemps on ne perd que le premier jour, c'est un tout autre problème.
Rattraper quand on a été arrêté une semaine me paraît compliqué, par définition on a été souffrant, et on va avoir du mal à en rajouter.

Une fois de plus ça illustre l'ânerie dégueulasse de ce jour de carence : on suppose qu'un arrêt court est potentiellement évitable pourvu qu'on se motive un peu (la blague), mais pour un arrêt plus long on maintient la perte de salaire.
Rendash
Rendash
Enchanteur

Rattraper ou pas des heures pour compenser le jour de carence ? - Page 4 Empty Re: Rattraper ou pas des heures pour compenser le jour de carence ?

par Rendash Sam 20 Avr 2019 - 23:16
@polie2046 a écrit:Bonjour,
Je relance ce fil. Dans mon établissement on rattrape ses heures de cours suite à  un arrêt maladie.  Mais le jour de carence est tout de même décompté au motif qu'un certificat médical a été transmis par l'établissement à la hiérarchie pour notifier l'absence dans le dossier de l'enseignant ensuite. Cela paraît abusif.  Que faire ? Merci d'avance pour vos réponses et bon week-end.
C'te blague Laughing Soit tu rattrapes tes heures, et le jour de carence n'est pas décompté ; soit il est décompté, et tu n'as pas à les rattraper (ou alors en HSE, en auto-remplacement De Robien, comme toutes les heures supplémentaires). Mais se faire décompter le jour de carence et rattraper les heures gratuitement, ça frise le masochisme.

@pseudo-intello a écrit:
Honnêtement, je pense que dans chaque salle des profs de chaque établissement, il faut au moins une personne syndiquée assez active pour siéger dans une instance (le conseil syndical, par exemple), afin d'avoir un lien réel et à peu près régulier avec un syndicat. C'est toujours plus facile et rapide quand on connaît de nom et de visu ses responsables syndicaux dans le département, et quand le responsable en question a déjà entendu parler du climat de l'établissement et du CDE.

Qu'est-ce que le "conseil syndical" ? Rattraper ou pas des heures pour compenser le jour de carence ? - Page 4 3795679266

Pour le reste, y'a qu'à : il n'y a pas de cérémonie secrète d'intronisation pour devenir une personne syndiquée assez active, c'est à la bonne volonté de chacun. Et même sans aller jusque là, il suffit de prendre quelques minutes pour se mettre au parfum et prendre connaissance des textes qui régissent notre métier. C'est public et à la portée de chacun, c'est juste une question de bonne volonté, une fois encore.

_________________
Rattraper ou pas des heures pour compenser le jour de carence ? - Page 4 1498064902



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
Rendash
Rendash
Enchanteur

Rattraper ou pas des heures pour compenser le jour de carence ? - Page 4 Empty Re: Rattraper ou pas des heures pour compenser le jour de carence ?

par Rendash Sam 20 Avr 2019 - 23:23
pogonophile a écrit:Enfin le fait de faire une heure en plus sans rien réclamer a pour corollaire de faire une heure en moins sans rien perdre - ce que je mets en pratique en ne faisant pas remonter l'arrêt quand il y a une solution de rattrapage. C'est ce que j'appelle un positionnement de cadre (même si le salaire, même si les heures pas intéressantes à faire, et tout le reste, je parle de positionnement avant de parler de statut).

C'est ce qui se faisait déjà souvent avant le jour de carence, quand un enseignant était malade mais pas au point d'aller voir un médecin, ou quand il avait besoin d'une journée pour un arrêt qui n'est pas de droit (le mariage de sa nièce par exemple).

Je pense qu'on peut vouloir travailler pour un salaire tout en étant de bonne foi, quelles que soient les provocations de Darmanin.

On n'en est pas encore aux 35h de pointage en établissement, ne nous comportons pas comme si c'était le cas.
Le problème, c'est quand de deux parties, seule l'une est de bonne foi : l'autre se fait étrangement enfler, c't'étonnant.
Le couplet du "z'êtes cadre, cessez de jouer à compter vos heures", je le ferais volontiers bouffer en salade à celui qui aurait le front de me le sortir. Le pleurnichage sur les heures vient surtout de la hiérarchie ; qu'elle n'aille pas ensuite reprocher aux lampistes de faire de même. Rien qu'en heures de tutorat, de soutien, de rendez-vous/entretiens élèves et ou parents, je fais l'équivalent de plusieurs semaines d'ORS chaque année, pour des nèfles ; alors, on arrête deux secondes l'hypocrisie.

_________________
Rattraper ou pas des heures pour compenser le jour de carence ? - Page 4 1498064902



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
pseudo-intello
pseudo-intello
Expert spécialisé

Rattraper ou pas des heures pour compenser le jour de carence ? - Page 4 Empty Re: Rattraper ou pas des heures pour compenser le jour de carence ?

par pseudo-intello Dim 21 Avr 2019 - 0:37
@Rendash a écrit:Qu'est-ce que le "conseil syndical" ? Rattraper ou pas des heures pour compenser le jour de carence ? - Page 4 3795679266

Pour le reste, y'a qu'à : il n'y a pas de cérémonie secrète d'intronisation pour devenir une personne syndiquée assez active, c'est à la bonne volonté de chacun. Et même sans aller jusque là, il suffit de prendre quelques minutes pour se mettre au parfum et prendre connaissance des textes qui régissent notre métier. C'est public et à la portée de chacun, c'est juste une question de bonne volonté, une fois encore.

C'est une instance qui se tient environ tous les deux mois ; on cause actualités, syndicalisation, problèmes qui remontent de divers établissements, on reçoit du matériel de diffusion, on demande éventuellement à un plus aguerri que nous de venir faire une HIS dans notre bahut voire on se prépare à en animer une nous-même si on s'en sent capable... rien que de très normal pour un syndicat.
Enfin ça se passe comme ça dans mon syndicat dans mon département, et je pensais que c'était pareil partout, mais ton post le fait douter... Laughing
Rendash
Rendash
Enchanteur

Rattraper ou pas des heures pour compenser le jour de carence ? - Page 4 Empty Re: Rattraper ou pas des heures pour compenser le jour de carence ?

par Rendash Dim 21 Avr 2019 - 0:41
Je ne connaissais pas ce truc-là, merci pour le complément d'explications. Donc, ce n'est pas une instance d'établissement, et les gens qui siègent dans ce genre de choses sont déjà syndiqués et militants, par définition. Le problème réside plutôt dans le fait que les gens préfèrent rester dans l'ignorance quitte à se faire avoir par une hiérarchie malhonnête et sans scrupules, plutôt que de consacrer quelques instants de temps à autre pour se renseigner sur le cadre légal de leur métier. Ce comportement moutonnier explique bien des choses.

_________________
Rattraper ou pas des heures pour compenser le jour de carence ? - Page 4 1498064902



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
pseudo-intello
pseudo-intello
Expert spécialisé

Rattraper ou pas des heures pour compenser le jour de carence ? - Page 4 Empty Re: Rattraper ou pas des heures pour compenser le jour de carence ?

par pseudo-intello Dim 21 Avr 2019 - 1:27
Oui, enfin, le nombre de syndiqués étant ce qu'il est dans l'EN, tu peux généralement entrer facilement dans le conseil, sans avoir roulé ta bosse au préalable. Moi, je crois qu'on m'a proposé d'y entrer après deux ou trois ans de syndicalisation, pendant lesquelles je n'avais pas trop eu l'occasion de briller par mon activité (j'ai des camarades autrement plus aguerris que moi dans mon bahut).

Il y a une AG annuelle qui élit les instances, et comme on n'est pas non plus 300 encartés par département, en gros, si tu veux entrer, tu te portes volontaire et c'est bon. Et plus on est de fous, hein. Comme tu n'es pas le dernier à le rappeler, un syndicat, ce n'est pas une entité mystique et extérieur, c'est les gens qui sont dedans. Un syndicat ne peut pas tourner avec trois gonzes par département.

Les réunions du conseil se tiennent soit sur tes cours (dans ce cas, absence de droit, ni carence, ni rien à rattraper Very Happy ), soit sur une demi-journée où tu n'as pas cours. Si pour une raison ou pour une autre, tu ne veux ou peux pas te rendre à toutes les séances, personne ne t'en tient rigueur.

J'ajoute que pour les ceusses qui manquent de mourir de consternation car ils exercent dans un établissement dont la salle de profs est moutoncarpette (ou autruche, ou le tout ensemble), c'est une vraie bouffée d’oxygène de retrouver des collègues un peu moins mous.
kaktus65
kaktus65
Niveau 9

Rattraper ou pas des heures pour compenser le jour de carence ? - Page 4 Empty Re: Rattraper ou pas des heures pour compenser le jour de carence ?

par kaktus65 Dim 21 Avr 2019 - 10:48
Chez nous, il y a deux façons de rattraper quelques heures :
- soit on rattrape nos heures.
- soit on pioche dans nos heures sup' que l'on fait durant l'année notamment pour du soutien ou suivi d'élèves à l'année. On a une fiche en début et avant chaque vacance scolaire, on fait le point avec la secrétaire et voilà ! Les heures restantes sont déclarées en fin d'année scolaire.

Cela fonctionne très bien et en bonne intelligence.
*Ombre*
*Ombre*
Érudit

Rattraper ou pas des heures pour compenser le jour de carence ? - Page 4 Empty Re: Rattraper ou pas des heures pour compenser le jour de carence ?

par *Ombre* Dim 21 Avr 2019 - 10:58
Personnellement, ce qui me gêne, dans le discours du prof cadre, c'est qu'on ne nous le sert que pour nous faire avaler les inconvénients de la position, en particulier le fait que "un cadre ne compte pas ses heures". Les avantages, en particulier le pouvoir de décision du cadre et sa rémunération, bizarrement, il n'en est jamais question.
Lagomorphe
Lagomorphe
Niveau 9

Rattraper ou pas des heures pour compenser le jour de carence ? - Page 4 Empty Re: Rattraper ou pas des heures pour compenser le jour de carence ?

par Lagomorphe Dim 21 Avr 2019 - 11:49
@*Ombre* a écrit:Personnellement, ce qui me gêne, dans le discours du prof cadre, c'est qu'on ne nous le sert que pour nous faire avaler les inconvénients de la position, en particulier le fait que "un cadre ne compte pas ses heures". Les avantages, en particulier le pouvoir de décision du cadre et sa rémunération, bizarrement, il n'en est jamais question.

Parfaitement d'accord. Sans compte que nos IPR nous répètent assez souvent qu'on est "des fonctionnaires qui sont là pour fonctionner", c'est-à-dire appliquer leurs lubies sans discuter - ou alors uniquement pour en souligner la resplendissance -, bref des employés chargés d'exécuter des directives tombant des hauteurs inaccessibles de l'aristocratie. C'est la hiérarchie - ce qui peut inclure certains CDE, pas tous - qui pousse à la mentalité d'épicier.
polie2046
polie2046
Niveau 6

Rattraper ou pas des heures pour compenser le jour de carence ? - Page 4 Empty Re: Rattraper ou pas des heures pour compenser le jour de carence ?

par polie2046 Mer 26 Juin 2019 - 12:36
Nouvelle réactivation du fil. Bonjour et merci pour vos conseils.On m'a remboursé mon dû dans sa totalité, les représentants du personnel sont intervenus également. Tout ne serait pas réglé pour tous cependant comme je l'ai signalé avec insistance...Je quitte cet établissement.

_________________
POLIE
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum