Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Mathador
Empereur

parcoursup et hypokhâgne - Page 3 Empty Re: parcoursup et hypokhâgne

par Mathador Mer 15 Nov 2023, 20:36
julilibulle a écrit:J'ai l'impression que beaucoup de portes se ferment pour elle pour les prépa (ce qu'elle cherche car assez généraliste) : j'ai regardé aussi la D2 dont le programme pourrait lui plaire et maths également ...
La D2 a en effet elle aussi suffisamment de maths pour aller à l'ENSAI.
De toute façon si l'on continue l'ensemble des SES dans le supérieur cela inclut l'usage de modèles quantitatifs en économie, et donc à terme des études de fonction tordues (pour les modèles microéconomiques), des équations différentielles (pour les modèles de croissance) ou encore des probas et stats avec des variables continues (pour l'économétrie).
Difficile de faire tout cela sans avoir fait la spécialité maths ou au moins, comme l'évoque @Laotzi, une excellente maîtrise du programme de ES.
Elaïna
Elaïna
Enchanteur

parcoursup et hypokhâgne - Page 3 Empty Re: parcoursup et hypokhâgne

par Elaïna Mer 15 Nov 2023, 20:39
Oui voilà la b/L recrutait auparavant plutôt des séries S et maintenant des gens qui font spé maths.

Après oui des portes se ferment quand on n'est pas bon en maths mais est-ce grave ? L'important est d'accepter ses faiblesses et de se tourner vers autre chose. Ta fille finira par trouver quelque chose qui l'a branche. A-t-elle pensé aux métiers de la conservation/culture ?

_________________
It took me forty years to realize this. But for guys like us... our lives aren't really our own. There's always someone new to help. Someone we need to protect. These past few years, I fought that fate with all I had. But I'm done fighting. It's time I accept the hand I was dealt. Too many people depend on us. Their dreams depend on us.

Kiryu Kazuma inYakuza 4 Remastered

Ma page Facebook https://www.facebook.com/Lire-le-Japon-106902051582639
EdithW
EdithW
Sage

parcoursup et hypokhâgne - Page 3 Empty Re: parcoursup et hypokhâgne

par EdithW Mer 15 Nov 2023, 21:00
Ma fille aînée, douée partout, ayant fait spé maths en 1ere (15 de moyenne) puis maths complémentaires en terminale, a été prise dans plusieurs B/L (Pothier à Orléans et Ambroise Brugière à Clermont, plus une ou deux autres dont je ne me rappelle pas). Elle a finalement choisi A/L car elle veut être interprète. Quand nous avions questionné ses deux profs de maths de lycée, elles avaient émis des réserves, pensant qu’elle était capable de suivre mais que ça lui demanderait beaucoup de travail.

En effet, ne pas avoir fait du tout de maths en 1ere et terminale semble totalement rédhibitoire.
piesco
piesco
Modérateur

parcoursup et hypokhâgne - Page 3 Empty Re: parcoursup et hypokhâgne

par piesco Mer 15 Nov 2023, 21:08
LemmyK a écrit:Bonjour,
Je remonte le sujet. Une élève de mon lycée avec un bon niveau en Français, histoire et philosophie souhaite faire une prépa lettre. Est-ce envisageable avec un niveau faible en langues. 8 en anglais et 10 en espagnol?
Cela me parait impensable. Et vous?

LemmyK a écrit:
Jenny a écrit:Parfois, il y a des surprises. Evidemment, c'est rédhibitoire pour des grandes prépas.
Un de mes élèves moyen et même fragile dans quelques matières, mais très sérieux, avait eu une proposition en CPGE l'an dernier, à ma grande surprise. Ca se tente, en ayant conscience que ce n'est pas gagné et en se focalisant sur des petites prépas.
Merci pour ta réponse. Elle n'envisage pas une prépa prestigieuse bien sûr. Mais même si elle était prise dans la prépa régionale, ne risque-t-elle pas de récolter des notes très décourageantes en LV?

Honnêtement ?
Quand on a 08/20 et 10/20 en Tle et on part en CPGE littéraire il semble évident que l'année sera très dure, pour le dire gentiment.

_________________
Nos han quitado tanto, nos quitaron el miedo.
https://www.youtube.com/watch?v=oeU7rb-dBow&t=277s
julilibulle
julilibulle
Niveau 9

parcoursup et hypokhâgne - Page 3 Empty Re: parcoursup et hypokhâgne

par julilibulle Mer 15 Nov 2023, 21:19
Elaïna a écrit:Oui voilà la b/L recrutait auparavant plutôt des séries S et maintenant des gens qui font spé maths.

Après oui des portes se ferment quand on n'est pas bon en maths mais est-ce grave ? L'important est d'accepter ses faiblesses et de se tourner vers autre chose. Ta fille finira par trouver quelque chose qui l'a branche. A-t-elle pensé aux métiers de la conservation/culture ?

Très compliquée l'orientation de ma fille en ce moment ... Elle n'arrive pas à se projeter dans un métier qui l'intéresse vraiment (elle a un peu pensé à l'international car elle est très bonne en langues mais il y a toujours un mais justement Wink ). Donc, j'essaie de me raccrocher aux matières qu'elle aime ...
EdithW
EdithW
Sage

parcoursup et hypokhâgne - Page 3 Empty Re: parcoursup et hypokhâgne

par EdithW Mer 15 Nov 2023, 21:30
Et les CPES? Il y en a où il y a des SES… je sais que ça n’est pas génial (il y a un fil dessus je crois), mais c’est toujours mieux que de se spécialiser tout de suite…
LemmyK
LemmyK
Habitué du forum

parcoursup et hypokhâgne - Page 3 Empty Re: parcoursup et hypokhâgne

par LemmyK Mer 15 Nov 2023, 23:01
piesco a écrit:
LemmyK a écrit:Bonjour,
Je remonte le sujet. Une élève de mon lycée avec un bon niveau en Français, histoire et philosophie souhaite faire une prépa lettre. Est-ce envisageable avec un niveau faible en langues. 8 en anglais et 10 en espagnol?
Cela me parait impensable. Et vous?

LemmyK a écrit:
Jenny a écrit:Parfois, il y a des surprises. Evidemment, c'est rédhibitoire pour des grandes prépas.
Un de mes élèves moyen et même fragile dans quelques matières, mais très sérieux, avait eu une proposition en CPGE l'an dernier, à ma grande surprise. Ca se tente, en ayant conscience que ce n'est pas gagné et en se focalisant sur des petites prépas.
Merci pour ta réponse. Elle n'envisage pas une prépa prestigieuse bien sûr. Mais même si elle était prise dans la prépa régionale, ne risque-t-elle pas de récolter des notes très décourageantes en LV?

Honnêtement ?
Quand on a 08/20 et 10/20 en Tle et on part en CPGE littéraire il semble évident que l'année sera très dure, pour le dire gentiment.
C'est bien ce que je pense, mais je ne suis pas spécialiste d'hypokhagne. Je souhaitais avoir des avis de gens plus compétents que moi.
lene75
lene75
Prophète

parcoursup et hypokhâgne - Page 3 Empty Re: parcoursup et hypokhâgne

par lene75 Mer 15 Nov 2023, 23:15
LemmyK a écrit:Bonjour,
Je remonte le sujet. Une élève de mon lycée avec un bon niveau en Français, histoire et philosophie souhaite faire une prépa lettre. Est-ce envisageable avec un niveau faible en langues. 8 en anglais et 10 en espagnol?
Cela me parait impensable. Et vous?

C'est un profil beaucoup plus rare que le profil inverse, surtout dans les deux langues. Y a-t-il une piste d'explication de la cause de ce problème avec les langues ?
LemmyK
LemmyK
Habitué du forum

parcoursup et hypokhâgne - Page 3 Empty Re: parcoursup et hypokhâgne

par LemmyK Mer 15 Nov 2023, 23:52
lene75 a écrit:
LemmyK a écrit:Bonjour,
Je remonte le sujet. Une élève de mon lycée avec un bon niveau en Français, histoire et philosophie souhaite faire une prépa lettre. Est-ce envisageable avec un niveau faible en langues. 8 en anglais et 10 en espagnol?
Cela me parait impensable. Et vous?

C'est un profil beaucoup plus rare que le profil inverse, surtout dans les deux langues. Y a-t-il une piste d'explication de la cause de ce problème avec les langues ?
Je sais qu'en anglais, elle n'a pas les bases. Elle a aussi des difficultés de compréhension audio. En espagnol, je ne sais pas.
Limerick
Limerick
Niveau 1

parcoursup et hypokhâgne - Page 3 Empty Re: parcoursup et hypokhâgne

par Limerick Jeu 16 Nov 2023, 01:40
À mon avis, il ne faut pas trop se leurrer sur le niveau moyen d'une classe d'hypokhâgne : ç'a été mon cas il y a quelques années, et j'avais tout faux !

J'entrais alors dans une petite prépa parisienne, avec deux-trois intégrations à l'ENS par an, et je pensais que le niveau et les attendus n'auraient rien à voir avec ceux de mon petit lycée (certes, privé) de banlieue : j'ai été surpris ! En fait, l'hypokhâgne n'est qu'une "terminale ++", et j'ai eu sensiblement les mêmes notes, toute l'année, qu'au lycée (mais pas qu'au bac !), donc autour de 14-15/20 ; le passage en khâgne, par contre, est plus compliqué (chute à 11-12/20).

Pour vous donner une idée, je pense que sur une cinquantaine d'étudiants en hypokhâgne, seule la moitié avait eu mention "Très bien" au bac, et plusieurs l'avaient eu sans mention. Tout lycéen un peu sérieux, ayant autour de 12/20 dans chaque matière (avec éventuellement une matière ou deux à 8/20), et des appréciations positives, peut donc entrer en prépa littéraire. Par ailleurs, comme il n'est pas possible de redoubler la première année, tout étudiant assidu et de bonne volonté en première année, aura l'autorisation de passer en L2 - voire en khâgne !

Dès lors que vous avez des élèves sérieux et un peu perdus, qui ont besoin d'encadrement et ne savent pas quoi faire après le bac, je pense que la prépa littéraire est une bonne option : il faut simplement bien choisir le lycée, et se renseigner (idéalement auprès des étudiants) sur le niveau. Parcoursup peut également aider à se faire une idée du taux de sélection.

Par ailleurs, pour la question des langues, beaucoup d'étudiants, y compris en spé LV, ont un niveau fragile - et ça vaut aussi pour l'orthographe française ; pas la peine de s'inquiéter, donc, car souvent le professeur doit reprendre en hypokhâgne toutes les bases de grammaire et de vocabulaire, afin que la classe puisse suivre. Moi-même, j'étais assez mauvais en anglais au lycée, et j'ai beaucoup progressé en prépa !
Une passante
Une passante
Esprit éclairé

parcoursup et hypokhâgne - Page 3 Empty Re: parcoursup et hypokhâgne

par Une passante Jeu 16 Nov 2023, 07:43
Limerick, un cas personnel ne fait pas une généralité.
Deux-trois paramètres sont à prendre en compte : les résultats/ le travail et les capacités intellectuelles (oui, c'est devenu presque un gros mot, mais c'est une réalité).
Une élève qui a 10 en travaillant vaguement, mais avec de réelles capacités, pourra se rattraper en se mettant au travail avec sérieux. Une élève qui a 10 en travaillant, et en galérant à comprendre a peu de chances de faire mieux.
Iridiane
Iridiane
Habitué du forum

parcoursup et hypokhâgne - Page 3 Empty Re: parcoursup et hypokhâgne

par Iridiane Jeu 16 Nov 2023, 09:03
Je pense que Limerick exagère un peu sur l’HK qui ne serait « qu’une terminale ++ » mais il y a un fond de vérité. Effectivement ce genre de notes en langues ne suffira pas pour intégrer les grandes prépas, mais je ne pense pas que ce soit un obstacle pour les petites prépas de proximité (après, on ne sait jamais, évidemment si dans le tas il n’y a que de meilleurs dossiers ça peut bloquer).
Et puis tout dépend aussi de ce que veut dire « nulle en langues ». Personnellement, et même si j’avais plutôt de bonnes notes au lycée (mais j’étais très surnotée) j’ai toujours été nullissime en langues vivantes. Je ne saurais pas expliquer pourquoi mais c’est mon gros point faible. Je n’ai donc pris qu’une langue en HK + le latin. Et comme en KH j’avais pris le parcours lettres modernes, je n’avais plus que de la version (qui était l’épreuve du concours) et je me débrouillais très bien en version, qui est autant un exercice de français que de LV. Ma nullité en langues ne m’a donc absolument pas empêchée de réussir et d’être admissible (et à l’oral j’avais pris le latin).
Après, il s’agissait de l’ENS Lyon - à Ulm, il y a sans doute une épreuve de LV obligatoire, et en plus avec les réformes des concours tout cela a peut être changé. Mais tout ça pour dire que franchement, on peut traverser une prepa en n’étant pas très bon en LV sans que ce soit la mort.
Toutefois, je suis quand même surprise de ces résultats parce que 8 et 10 au lycée c’est vraiment bas: soit les deux profs ne surnotent pas du tout, et dans ce cas tout dépend aussi de la moyenne de classe, que les gens qui examinent les dossiers vont sans doute vérifier, soit ta fille a vraiment un niveau très très bas qui ne peut s’expliquer que par un manque de travail à mon sens - et dans ce cas ça risque de se ressentir dans les appréciations…
lene75
lene75
Prophète

parcoursup et hypokhâgne - Page 3 Empty Re: parcoursup et hypokhâgne

par lene75 Jeu 16 Nov 2023, 11:08
Iridiane a écrit:
Toutefois, je suis quand même surprise de ces résultats parce que 8 et 10 au lycée c’est vraiment bas: soit les deux profs ne surnotent pas du tout, et dans ce cas tout dépend aussi de la moyenne de classe, que les gens qui examinent les dossiers vont sans doute vérifier, soit ta fille a vraiment un niveau très très bas qui ne peut s’expliquer que par un manque de travail à mon sens - et dans ce cas ça risque de se ressentir dans les appréciations…

Même surprise, d'où ma question plus haut. Ces moyennes sont effectivement très très basses pour une notation standard en langues. C'est d'autant plus étonnant pour une élève qui est bonne en Lettres, HG et philo. Elle serait nulle partout, je comprendrais. Il n'y aurait qu'une des deux langues, ça pourrait s'expliquer, soit par le prof, soit par des lacunes liées à la scolarité antérieure, soit par un blocage. Mais les deux langues, surtout quand la 2e est l'espagnol (il y a plus souvent des soucis avec l'allemand, de très bons élèves qui ont complètement baissé les bras), c'est surprenant.
EdithW
EdithW
Sage

parcoursup et hypokhâgne - Page 3 Empty Re: parcoursup et hypokhâgne

par EdithW Jeu 16 Nov 2023, 11:09
Disons qu’en arrivant en HK on se retrouve à devoir faire des thèmes et des versions de textes littéraires compliqués et que ça n’est pas évident vu ce qui est demandé au lycée, même en spé. Il n’est plus possible de « faire illusion » en ayant un niveau un peu au-dessus de la moyenne. C’est là que j’ai réalisé que ma fille aînée était vraiment douée en langues : entre 14 et 17 en HK puis khâgne en allemand et anglais, sans passer par la phase 4/20 mais vous allez vous améliorer (ça c’était en philo et histoire). Il est difficile d’évaluer le niveau réel d’un élève de terminale je trouve… surtout des bons. Quelle différence entre un futur normalien qui a 17,5 au bac et un élève de bon niveau qui a 15, mais sera incapable de suivre en prépa…?
Nikos
Nikos
Je viens de m'inscrire !

parcoursup et hypokhâgne - Page 3 Empty Re: parcoursup et hypokhâgne

par Nikos Jeu 16 Nov 2023, 12:26
Bonjour,
j'ai ma fille qui était exactement dans ce cas l'année dernière, avec des moyennes autour de 8 en anglais et allemand en 1ere et une légère remontée en terminale, avec la moyenne en anglais. Elle a pu obtenir plusieurs HK AL sur parcoursup, et même dès le 1er jour de Parcoursup pour les moins cotées.
La perspective de la prepa l'a motivée à aller en pays anglophone cet été et à travailler les langues globalement avant la rentrée. Pour le moment, elle est très contente de la formation, même si les 1ere notes semblent basses dans toutes les matières mais elle s'accroche et je pense que cela sera bénéfique, quelque soit l'issue pour l'année prochaine (KH, L2 ou autre).


julilibulle
julilibulle
Niveau 9

parcoursup et hypokhâgne - Page 3 Empty Re: parcoursup et hypokhâgne

par julilibulle Jeu 16 Nov 2023, 12:33
EdithW a écrit:Et les CPES? Il y en a où il y a des SES… je sais que ça n’est pas génial (il y a un fil dessus je crois), mais c’est toujours mieux que de se spécialiser tout de suite…

merci pour l'info sur un fil CPES, je n'avais pas vu, je vais chercher. J'en ai aussi discuté sur un groupe facebook parcoursup avec des parents d'enfants ayant le même profil que ma fille et ils sont aussi un peu perplexes sur les CPES étant donné que c'est très récent (à part HIV).
En ce moment, ma fille hésite à passer les IEP, pourtant, elle a bossé avec tremplin mais là, elle s'est mis en tête qu'elle était nulle ... (alors que bon, elle a eu 20 à l'écrit de français, elle est dans les 3 premières d'une bonne classe d'un lycée de province correct et je n'arrive pas à l'aider sur ce point). Donc, elle a arrêté de bosser pour l'instant mais elle m'a dit hier que c'est quand même la formation qui lui conviendrait le mieux. Donc j'essaie de trouver quelque chose d'approchant sans concours (et je ne suis pas la seule ! Very Happy donc formations très sélectives) et de la remotiver pour passer le concours quand même.
Je voulais d'ailleurs te remercier de ton aide toujours précieuse sur ce sujet puisque nous en avions discuté par message l'année dernière.
Voltigeur
Voltigeur
Habitué du forum

parcoursup et hypokhâgne - Page 3 Empty Re: parcoursup et hypokhâgne

par Voltigeur Jeu 16 Nov 2023, 14:39
LemmyK a écrit:
piesco a écrit:Honnêtement ?
Quand on a 08/20 et 10/20 en Tle et on part en CPGE littéraire il semble évident que l'année sera très dure, pour le dire gentiment.
C'est bien ce que je pense, mais je ne suis pas spécialiste d'hypokhagne. Je souhaitais avoir des avis de gens plus compétents que moi.

J'ai donné quelques messages plus haut un point de vue de prépa de province. Or je souscris totalement à ce qu'a écrit Limerick.
J'ajoute que nos repères ont été brouillés par le nouveau bac en contrôle continu. Le signal notes devient incertain, notamment en ce qui concerne le CC pour les spécialités. On est donc attentif au classement dans la classe et au qualitatif de l'appréciation des collègues du secondaire.
Au demeurant, l'expérience prouve que de vaillants diesels peuvent faire un parcours constructif même si leurs perspectives ne sont pas les ENS. L3 mises à part, les EC sont un débouché intéressant pour ce type de profil, à condition d'avoir acquis un niveau convenable en LV pendant les deux années du cursus.

_________________
«Quand tout le monde pense la même chose, c'est que plus personne ne pense» (Walter Lippman)
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum