Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Elia
Elia
Je viens de m'inscrire !

la conscience dans « l’être et le néant » Empty la conscience dans « l’être et le néant »

par Elia Sam 29 Sep 2018 - 20:16
Bonjour à toutes et à tous !

Si j’ai plus ou moins bien compris cette phrase «toute conscience positionnelle d’objet est en même temps conscience non positionnelle d’elle-même ». Pourriez -vous me dire si mon interprétation est correcte ?

Voici celle-ci : la conscience qui pose, vise son objet( une personne regardant une autre personne) est en même temps conscience qui ne poser pas elle-même. Cela veut dire que la conscience ne peut pas à la fois fixer un objet et fixer elle-même en tant que fixant cet objet. C’est comme si elle lisait un journal en apprenant sur son propre activité et se disait : Oh moi, je vois cette personne ou je suis en train de compter. Dans ce cas-là, la conscience positionnelle serait incapable d’exercier son acivité, elle porterait un jugement en quelque sorte sur son activité sans pouvoir continuer à la faire.

Pourriez-vous m’expliquer s’il vous plaît le sens de cette phrase : « ainsi n’y a-t-il aucune espèce de primat de la réflexion sur la conscience réfléchie -ce n’est pas celle-là qui révèle celle-ci à elle-même. Tout au contraire, c’est la conscience non réflexive qui rend la la réflexion possible -il y a un cogito préréflexive qui est la condition du cogito cartésien »

Est-ce que la conscience réfléchie est la même chose que la conscience non réflexive et un cogito préréflexive ?
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum