Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
trompettemarine
trompettemarine
Grand Maître

[Lettres] achat des œuvres par les élèves démunis : comment faire ?  Empty [Lettres] achat des œuvres par les élèves démunis : comment faire ?

par trompettemarine Sam 16 Mar 2019 - 23:55
Je m'inquiète sérieusement pour beaucoup de mes élèves (le lycée où j'enseigne compte énormément de boursiers.)
Les élèves de seconde auront au moins six ouvrages à acheter, les élèves de première huit (quatre œuvres imposées, quatre cursives au choix du professeur.)
Certes, il y les librio, mais ces livres n'ont pas d'annotations. Il faudra de bonnes éditions et cela coûte un peu (je ne parle pas de certaines éditions scolaires, parfois correctes, souvent pénibles avec des tas de plans, d'explications téléphonées, etc.)
Notre ministre, qui a tant d'idées, ne pourrait-il trouver un moyen pour que des livres (en format de poche) de qualité ne soient moins chers : suppression de la tva sur les livres au programme, fonds d'aide ?
Je suis vraiment inquiète pour certains de mes élèves (certains ne mangent pas le midi, et non, ils n'ont pas le smartphone dernier cri.)
Cette question se pose-t-elle pour vous ?
Le système des séries comme au collège est inenvisageable avec le programe qui change par moitié.
On m'objectera qu'ils achètent bien la calculatrice (quoique certaines communes les offrent aux élèves à leur entrée au collège ; pour le lycée, je ne sais pas), mais il n'en restera pas moins que certains élèves n'achèteront jamais tous les livres (c'est déjà le cas d'ailleurs).
Qu'est-ce que vous envisageriez comme système pour aider à l'achat de toutes ces œuvres ?
clemiecamie
clemiecamie
Habitué du forum

[Lettres] achat des œuvres par les élèves démunis : comment faire ?  Empty Re: [Lettres] achat des œuvres par les élèves démunis : comment faire ?

par clemiecamie Dim 17 Mar 2019 - 7:55
Chez nous, le FSE paie pour les livres des élèves qui n’en ont pas les moyens.
Je me souviens également de certains chèques culture qui étaient financés par le departement (je crois) et qui servaient à cela.
Cléopatra2
Cléopatra2
Grand Maître

[Lettres] achat des œuvres par les élèves démunis : comment faire ?  Empty Re: [Lettres] achat des œuvres par les élèves démunis : comment faire ?

par Cléopatra2 Dim 17 Mar 2019 - 8:18
La prime de rentrée sert en partie à cela également. Le FSE peut aussi organiser un achat groupé pour baisser un peu le prix, ou faire une commande pour le matériel de base, qui sera ainsi moins cher pour ces élèves, donc la prime peut servir ensuite à payer les livres.
Indiquer en juin ou septembre la liste des livres à acheter pour que ça soit budgetisé par les parents?
nitescence
nitescence
Érudit

[Lettres] achat des œuvres par les élèves démunis : comment faire ?  Empty Re: [Lettres] achat des œuvres par les élèves démunis : comment faire ?

par nitescence Dim 17 Mar 2019 - 8:43
Je fais acheter par le CDI des séries er Librio me convient très bien : c'est le cours du prof qui sert d'appareil critique.

_________________
Mordre. Mordre d'abord. Mordre ensuite. Mordre en souriant et sourire en mordant. (avec l'aimable autorisation de Cripure, notre dieu à tous)
Hélips
Hélips
Prophète

[Lettres] achat des œuvres par les élèves démunis : comment faire ?  Empty Re: [Lettres] achat des œuvres par les élèves démunis : comment faire ?

par Hélips Dim 17 Mar 2019 - 9:02
trompettemarine a écrit:[...]On m'objectera qu'ils achètent bien la calculatrice (quoique certaines communes les offrent aux élèves à leur entrée au collège [...]
Pour la calculatrice, le lycée où je suis, comme le précédent, finance la calculatrice des plus en difficulté. Mais nous n'en avons pas tant que ça, je crains (et je ne t'aide pas) que ce soit plus compliqué dans ton établissement au vu de ta description.

_________________
Un jour, je serai prof, comme ça je serai toujours en vacances.
Elyas
Elyas
Esprit sacré

[Lettres] achat des œuvres par les élèves démunis : comment faire ?  Empty Re: [Lettres] achat des œuvres par les élèves démunis : comment faire ?

par Elyas Dim 17 Mar 2019 - 9:06
Cela demande un peu d'investissement, mais une vente de gâteaux réalisée par les fédérations de parents d'élèves qui achètent les livres pour les élèves nécessiteux, cela fonctionne bien. Certes, c'est une pratiquement majoritairement du primaire mais on ne sait jamais.
ysabel
ysabel
Enchanteur

[Lettres] achat des œuvres par les élèves démunis : comment faire ?  Empty Re: [Lettres] achat des œuvres par les élèves démunis : comment faire ?

par ysabel Dim 17 Mar 2019 - 9:35
trompettemarine a écrit:Je m'inquiète sérieusement pour beaucoup de mes élèves (le lycée où j'enseigne compte énormément de boursiers.)
Les élèves de seconde auront au moins six ouvrages à acheter, les élèves de première huit (quatre œuvres imposées, quatre cursives au choix du professeur.)
Certes, il y les librio, mais ces livres n'ont pas d'annotations. Il faudra de bonnes éditions et cela coûte un peu (je ne parle pas de certaines éditions scolaires, parfois correctes, souvent pénibles avec des tas de plans, d'explications téléphonées, etc.)
Notre ministre, qui a tant d'idées, ne pourrait-il trouver un moyen pour que des livres (en format de poche) de qualité ne soient moins chers : suppression de la tva sur les livres au programme, fonds d'aide ?
Je suis vraiment inquiète pour certains de mes élèves (certains ne mangent pas le midi, et non, ils n'ont pas le smartphone dernier cri.)
Cette question se pose-t-elle pour vous ?
Le système des séries comme au collège est inenvisageable avec le programe qui change par moitié.
On m'objectera qu'ils achètent bien la calculatrice (quoique certaines communes les offrent aux élèves à leur entrée au collège ; pour le lycée, je ne sais pas), mais il n'en restera pas moins que certains élèves n'achèteront jamais tous les livres (c'est déjà le cas d'ailleurs).
Qu'est-ce que vous envisageriez comme système pour aider à l'achat de toutes ces œuvres ?

Il n'est pas nécessaire d'acheter les œuvres en LC : CDI, médiathèque etc. donc cela fait 4 livres à acheter et fin août tombe la prime de rentrée scolaire.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
SVoronca
SVoronca
Niveau 6

[Lettres] achat des œuvres par les élèves démunis : comment faire ?  Empty Re: [Lettres] achat des œuvres par les élèves démunis : comment faire ?

par SVoronca Dim 17 Mar 2019 - 9:40
Ils peuvent aller voir l'assistante sociale, le fonds social sert à ça aussi. Idem pour la calculatrice et la cantine. J'en avais discuté avec l'AS d'un de mes anciens établissements, elle me disait que l'argent était très peu utilisé parce que les familles ne faisaient pas de demandes.
scot69
scot69
Modérateur

[Lettres] achat des œuvres par les élèves démunis : comment faire ?  Empty Re: [Lettres] achat des œuvres par les élèves démunis : comment faire ?

par scot69 Dim 17 Mar 2019 - 10:54
J'en avais déjà parlé dans un autre sujet, mais ma collègue de lettres, reine du système D a mis en place pas mal de trucs (et je ne vous cache pas que c'est très chronophage):

- elle organise un système de prêt / revente avec les élèves de la promo précédente
- elle téléphone à tous les Emmaüs, Easycash, dépôt-vente de la ville et leur donne sa liste de livres, qu'ils lui mettent de côté s'ils en ont
- elle a aussi lancé des alertes sur leboncoin, priceminister, ebay...

Par contre, le soucis c'est que souvent, les élèves n'ont pas la même édition du livre. Mais elle s'en tire très très bien.
frimoussette77
frimoussette77
Monarque

[Lettres] achat des œuvres par les élèves démunis : comment faire ?  Empty Re: [Lettres] achat des œuvres par les élèves démunis : comment faire ?

par frimoussette77 Dim 17 Mar 2019 - 14:09
SVoronca a écrit:Ils peuvent aller voir l'assistante sociale, le fonds social sert à ça aussi. Idem pour la calculatrice et la cantine. J'en avais discuté avec l'AS d'un de mes anciens établissements, elle me disait que l'argent était très peu utilisé parce que les familles ne faisaient pas de demandes.
C'est ce que j'ai conseillé à un élève et les parents m'ont dit que j'étais humiliante. (Elève qui bénéficie déjà du fonds social pour la cantine) A mon sens, c'est plus humiliant de ne pas avoir le livre, mais bon ….
Vivivava
Vivivava
Niveau 9

[Lettres] achat des œuvres par les élèves démunis : comment faire ?  Empty Re: [Lettres] achat des œuvres par les élèves démunis : comment faire ?

par Vivivava Dim 17 Mar 2019 - 14:58
trompettemarine a écrit:Je m'inquiète sérieusement pour beaucoup de mes élèves (le lycée où j'enseigne compte énormément de boursiers.)
Les élèves de seconde auront au moins six ouvrages à acheter, les élèves de première huit (quatre œuvres imposées, quatre cursives au choix du professeur.)
Certes, il y les librio, mais ces livres n'ont pas d'annotations. Il faudra de bonnes éditions et cela coûte un peu (je ne parle pas de certaines éditions scolaires, parfois correctes, souvent pénibles avec des tas de plans, d'explications téléphonées, etc.)
Notre ministre, qui a tant d'idées, ne pourrait-il trouver un moyen pour que des livres (en format de poche) de qualité ne soient moins chers : suppression de la tva sur les livres au programme, fonds d'aide ?
Je suis vraiment inquiète pour certains de mes élèves (certains ne mangent pas le midi, et non, ils n'ont pas le smartphone dernier cri.)
Cette question se pose-t-elle pour vous ?
Le système des séries comme au collège est inenvisageable avec le programe qui change par moitié.
On m'objectera qu'ils achètent bien la calculatrice (quoique certaines communes les offrent aux élèves à leur entrée au collège ; pour le lycée, je ne sais pas), mais il n'en restera pas moins que certains élèves n'achèteront jamais tous les livres (c'est déjà le cas d'ailleurs).
Qu'est-ce que vous envisageriez comme système pour aider à l'achat de toutes ces œuvres ?
Le problème a été soulevé lors de la réunion avec l'inspection. Les inspecteurs vont demander que nous fassions acheter des œuvres sans appareil de notes, qui selon eux gênent la lecture plus qu'autre chose, donc les œuvres seraient peu coûteuses, du type Librio. Les élèves pourraient les emprunter en seconde et pour les lectures cursives. Il faudra par contre acheter les 4 œuvres étudiées en classe en première pour que les élèves puissent travailler dessus au moment de l'étude en classe mais aussi lors des oraux blancs et du bac (ils seraient encouragés à se forger un système personnel de repérage, du type "post-it").
L'inspection et le chef d'établissement nous ont dit qu'il faudra prévoir la liste des livres pour l'année dès la rentrée, parce qu'on sait qu'il est difficile pour les familles de ne pas tout dépenser à la rentrée dans l'allocation prévue. Il n'est donc plus possible d'infléchir sa progression en fonction des élèves que l'on a en face de soi.
A leur connaissance, il n'y a aucun fonds budgétaire prévu pour augmenter les allocations de rentrée. Ce qui est sûr aussi, c'est que les lycées n'auront pas les budgets pour acheter pour tous les élèves les séries de livres, d'autant que pour les classes de première les professeurs choisiront 4 œuvres parmi les 12 et que la moitié des œuvres ne servira plus l'année suivante, avec le changement de programme.
A la limite, ce serait possible d'acheter des séries pour la spécialité HLP si les collègues s'entendent tôt dans l'année sur les livres à lire. Cela réduit quand même la liberté pédagogique et ne fonctionne qu'avec des équipes stables.
Peut-être que ce qui est possible serait que nous nous occupions de commander auprès d'une librairie l'ensemble des livres, et qu'ainsi les élèves bénéficient d'un tarif réduit. Mais vous savez comment c'est si vous avez déjà pratiqué cela : les élèves ne se déplacent pas jusqu'à la librairie donc c'est à nous de le faire, on se retrouve toujours avec des livres sur les bras, et on perd un temps fou à collecter l'argent (et par ailleurs c'est légalement très limite - le professeur n'a pas le droit d'avancer de l'argent, or c'est souvent ce que les libraires demandent).
J'ai des élèves en difficulté financière, mais l'autre problème qui va se poser dans mes classes va être que beaucoup d'élèves, même s'ils ont l'argent pour acheter les livres, ne le feront pas, parce que ce n'est pas dans leurs habitudes d'acheter des livres, voire c'est honteux, et qu'ils ne savent pas quoi faire des livres ensuite (c'est une question suffisamment importante pour eux pour qu'ils n'achètent pas les livres). Ils ne se déplaceront pas non plus dans ces lieux étranges qu'on appelle "médiathèques". Cela représente les 3/4 de mes élèves.
Je crains aussi que nous recevions l'injonction d'autoriser les livres numériques sur les téléphones portables (sauf qu'à l'oral du bac cela devrait continuer à être interdit), puisque les directives pour les manuels seraient d'aller vers le tout numérique (autre problème, par conséquent : bien des familles n'ont pas d'équipement informatique).
En tout cas c'est une question que l'inspection nous a dit avoir fait remonter.
trompettemarine
trompettemarine
Grand Maître

[Lettres] achat des œuvres par les élèves démunis : comment faire ?  Empty Re: [Lettres] achat des œuvres par les élèves démunis : comment faire ?

par trompettemarine Dim 17 Mar 2019 - 15:20
Merci à tous pour vos réponses.
Pèp
Pèp
Niveau 8

[Lettres] achat des œuvres par les élèves démunis : comment faire ?  Empty Re: [Lettres] achat des œuvres par les élèves démunis : comment faire ?

par Pèp Dim 17 Mar 2019 - 19:15
A priori, l'inquiétude concerne tous les manuels de lycée de toutes les matières en 2nde et 1ère :
https://lareformedulycee.education/2019/02/11/fevrier-2019-la-gestion-des-manuels-scolaires-par-region/

La plupart des Régions prévoyaient d’annoncer avant janvier 2019 les modèles retenus, mais à ce jour peu d’entre elles se sont prononcées clairement. L’acquisition des manuels scolaires est passée de « dépense de fonctionnement » à « dépense d’investissement » : cette petite « révolution » est sans doute la cause de ces décisions tardives.

Aucun cadre légal n’impose la prise en charge des manuels scolaires des lycées par une institution publique. Mais, depuis 2001, la Région Île-de-France a initié une politique de prise en charge du coût des manuels scolaires dans ses établissements. Cette décision a été suivie au gré des mandatures régionales par la plupart des Régions de France.

Les Régions ont décliné sous différentes formes la prise en charge partielle ou totale du coût de ces ouvrages. La réforme des lycées va donner l’occasion à chaque Région de redéfinir sa politique en manière de financement des manuels scolaires. Certaines « grandes Régions » issues de fusion, qui n’avaient pas encore harmonisé les pratiques historiques de chacune de ses anciennes Régions, vont devoir planifier cette période sensible.
Poupoutch
Poupoutch
Modérateur

[Lettres] achat des œuvres par les élèves démunis : comment faire ?  Empty Re: [Lettres] achat des œuvres par les élèves démunis : comment faire ?

par Poupoutch Dim 17 Mar 2019 - 20:10
Il y a effectivement le fonds social pour ce genre de problème mais il faut qu'il soit suffisament doté et que les famille acceptent de le demander.
Mediathèque, bibliothèques, il faut qu'il y en ait à proximité : pour mes élèves, il n'y a rien de proche où alors, on n'y trouve qu'un choix très restreint de bouquins.
Pour les œuvres reconduites, les LC que l'on garde plusieurs années, on peut imaginer des "bourses aux livres" (quand j'étais élève, les fédérations de parents en organisaient dans mon lycée). Chez nous, les fédérations de parents achètent des manuels et les fournissent à leurs membres. Ce genre d'opérations permet aussi de penser au devenir des livres (beaucoup d'élèves, voire parents, râlent de devoir investir dans des bouquins qui ne serviront plus jamais après l'année de cours)...
J'oubliais, dans ma région, la carte HDF, une allocation spéciale pour les lycéens destinée à financer le matériel (qui fonctionne comme une carte cadeau prépayée).

_________________
Lapin Émérite, celle qui Nage en Lisant ou Inversement, Dompteuse du fauve affamé et matutinal.

"L'intelligence est une maladie qui peut se transmettre très facilement mais dont on peut guérir très rapidement et sans aucune séquelle"
SVoronca
SVoronca
Niveau 6

[Lettres] achat des œuvres par les élèves démunis : comment faire ?  Empty Re: [Lettres] achat des œuvres par les élèves démunis : comment faire ?

par SVoronca Dim 17 Mar 2019 - 21:47
frimoussette77 a écrit:
SVoronca a écrit:Ils peuvent aller voir l'assistante sociale, le fonds social sert à ça aussi. Idem pour la calculatrice et la cantine. J'en avais discuté avec l'AS d'un de mes anciens établissements, elle me disait que l'argent était très peu utilisé parce que les familles ne faisaient pas de demandes.
C'est ce que j'ai conseillé à un élève et les parents m'ont dit que j'étais humiliante. (Elève qui bénéficie déjà du fonds social pour la cantine) A mon sens, c'est plus humiliant de ne pas avoir le livre, mais bon ….

Quand je leur annonce qu'ils doivent acheter un livre, je leur dis qu'il y a l'aide du fonds social si c'est nécessaire. Je comprends que pour des ados (un peu moins pour des adultes réellement en difficulté) ça puisse être " la honte", du coup je leur explique que ça ne veut rien dire de bénéficier cette aide, que ça peut tous nous arriver d'avoir des moments où on ne s'en sort pas, que c'est quelque chose que les autres ne sauront pas s'ils préfèrent le garder pour eux et je leur répète les paroles de l'AS : c'est bête qu'ils n'utilisent pas cet argent qui est là pour eux.
Vivivava
Vivivava
Niveau 9

[Lettres] achat des œuvres par les élèves démunis : comment faire ?  Empty Re: [Lettres] achat des œuvres par les élèves démunis : comment faire ?

par Vivivava Lun 18 Mar 2019 - 18:14
Pour notre lycée, le chef d'établissement imagine finalement la solution suivante (permettant d'avoir un tarif réduit et que tous les élèves aient les livres) : les parents de chaque classe feraient un chèque à l'intendance, qui commanderait tous les livres. Cela permettrait à l'intendance de proposer le fonds social lycéen pour les parents qu'elle connaît en difficulté.
Cela implique que nous ayons communiqué en septembre la liste de tous les livres que nous comptons étudier au fil de l'année, mais c'est un moindre mal.
Cela représente tout de même une importante charge (4x450 livres en première, 4x450 livres en seconde).
Pour les lectures cursives, les élèves se débrouilleraient.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum