Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
mamieprof
mamieprof
Neoprof expérimenté

Semestrialisation de nos EDT ? Empty Semestrialisation de nos EDT ?

par mamieprof le Mar 9 Avr 2019 - 9:18
On parle des EDT dans plusieurs sujets mais aucun n'est totalement  consacré à ce sujet.

Avec cette satanée réforme, la direction envisage une semestrialisation des EDT pour le niveau première (et terminale l'année suivante)
Pour les secondes certains souhaitent maintenir 3 trimestres (pour les fiches de vœux...)
Pas simple d'envisager des EDT avec toutes les nouvelles contraintes.
Comment cela se passe t il chez vous ?
On a une heure syndicale sur le sujet mais la direction tarde à faire des propositions et nous demande d'envisager nos futurs EDT, de proposer des menus en triplettes  ce que je trouve gonflé car on doit bannir le système des anciennes séries et là on les reconstitue... Semestrialisation de nos EDT ? 1665347707
Pacific231
Pacific231
Niveau 4

Semestrialisation de nos EDT ? Empty Re: Semestrialisation de nos EDT ?

par Pacific231 le Mar 9 Avr 2019 - 9:38
Ben nous c'est la m... aussi. On ne nous a pas encore parlé de semestrialisation... (mais je suis sûre que ça va venir) La proviseure-adjointe nous a clairement dit (en substance) "cette année pour les profs, pas de fiche de vœux... !!! et vos emplois du temps seront pourris et vous les aurez à la dernière dernière minute"... Chez nous c'est les chefs qui réfléchissent aux "menus", à partir des vœux exprimés en 2nde. Au conseil de classe du 2ème trimestre, ils se sont rendus compte qu'il y avait des combinaisons qu'ils n'avaient pas envisagées... mais ils proposeront les menus en fonction du nb d'élèves de 2nde intéressés. Autrement dit, si des élèves demandent la même combinaison mais qu'ils ne sont pas assez nombreux, bah on les incitera gentiment à choisir un menu existant... et de fait comme tu dis, on revient aux séries... (tout ça pour ça !) Et on accentue le côté "vends ta matière", ça a déjà commencé à se friter entre collègues à ce propos, chacun craignant pour son poste et voulant influencer les secondes dans leur choix... (c'est le PP qui est censé présenter les spécialités, sauf que le PP a parfois tendance à plus parler de SA matière...! et que par exemple, les profs de philo n'ont pas les secondes... et notre chef leur a interdit de passer dans les classes présenter la spé "humanités" !)

Comme on ne sait pas combien il y aura d'élève dans chaque spécialité, et donc combien il y aura de groupes pour chaque spécialité... on ne peut pas réfléchir à la répartition, ni même savoir si tous les postes seront conservés tels quels ou pas. Alors l'emploi du temps... c'est loin !
On nous a demandé de choisir sur quel niveau on voulait des heures en classe dédoublée, soit seconde, soit première, mais pas les deux... Résultat, comme on préfère privilégier les premières pour bosser l'oral, ben on va perdre l'heure de groupe qu'on avait en seconde...

En bref, les EDT l'année prochaine, ça va être le bronx pour les élèves ET pour les profs ! J'ai commencé à préparer psychologiquement la nounou de mes enfants... !
mamieprof
mamieprof
Neoprof expérimenté

Semestrialisation de nos EDT ? Empty Re: Semestrialisation de nos EDT ?

par mamieprof le Mar 9 Avr 2019 - 15:35
Nous sommes ouverts tous les jours (y compris mercredi aprem et samedi matin) et on nous a dit qu'il n'y aurait probablement aucun vœux d'EDT contrairement à l'habitude car chez nous il y a des clans genre "je veux mon mercredi" ou "je veux mon samedi"... Le PA a annoncé "faudra que les nounous s'adaptent..." T as eu raison d'anticiper pour la tienne...
nitescence
nitescence
Érudit

Semestrialisation de nos EDT ? Empty Re: Semestrialisation de nos EDT ?

par nitescence le Mar 9 Avr 2019 - 16:50
Pour l'instant, ce n'est pas légal : statutairement, notre service est hebdomadaire et on ne peut pas nous forcer à faire plus d'heures que le service prévu. Demandez-lui le texte quo autorise la semestrialisation et comme il n'y en a elle ne peut le mettre en place, même si vous étiez volontaires

_________________
Mordre. Mordre d'abord. Mordre ensuite. Mordre en souriant et sourire en mordant. (avec l'aimable autorisation de Cripure, notre dieu à tous)
avatar
Invité
Invité

Semestrialisation de nos EDT ? Empty Re: Semestrialisation de nos EDT ?

par Invité le Mar 9 Avr 2019 - 17:20
@nitescence a écrit:Pour l'instant, ce n'est pas légal : statutairement, notre service est hebdomadaire et on ne peut pas nous forcer à faire plus d'heures que le service prévu. Demandez-lui le texte quo autorise la semestrialisation et comme il n'y en a elle ne peut le mettre en place, même si vous étiez volontaires
Notre service hebdomadaire n'interdit pas la semestrialisation.
On peut te faire deux EdT à 18h ou a 15h au 1er et au 2e semestre.
Shajar
Shajar
Doyen

Semestrialisation de nos EDT ? Empty Re: Semestrialisation de nos EDT ?

par Shajar le Mar 9 Avr 2019 - 17:22
Je ne vois pas l'avantage de la semestrialisation. Mettre les spés au 1er semestre et le tronc commun au 2e ?
ycombe
ycombe
Monarque

Semestrialisation de nos EDT ? Empty Re: Semestrialisation de nos EDT ?

par ycombe le Mar 9 Avr 2019 - 17:22
Will.T a écrit:
@nitescence a écrit:Pour l'instant, ce n'est pas légal : statutairement, notre service est hebdomadaire et on ne peut pas nous forcer à faire plus d'heures que le service prévu. Demandez-lui le texte quo autorise la semestrialisation et comme il n'y en a elle ne peut le mettre en place, même si vous étiez volontaires
Notre service hebdomadaire n'interdit pas la semestrialisation.
On peut te faire deux EdT à 18h ou a 15h au 1er et au 2e semestre.
À condition de te donner les deux au mois de septembre.

_________________
Assurbanipal: "Passant, mange, bois, divertis-toi ; tout le reste n’est rien".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".
ycombe
ycombe
Monarque

Semestrialisation de nos EDT ? Empty Re: Semestrialisation de nos EDT ?

par ycombe le Mar 9 Avr 2019 - 17:31
La semestrialisation de l'année en première ? Je croyais que les élèves devaient choisir la spé qu'ils ne conservaient pas en fin de second trimestre.


_________________
Assurbanipal: "Passant, mange, bois, divertis-toi ; tout le reste n’est rien".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".
TrucOuBidule
TrucOuBidule
Niveau 5

Semestrialisation de nos EDT ? Empty Re: Semestrialisation de nos EDT ?

par TrucOuBidule le Mar 9 Avr 2019 - 17:34
Bonjour,

au passage, si je dis semaine A / semaine B, avec genre 23 h en semaine A et 13 h en semaine B, ça passe aussi ?
Je n'ai jamais eu de réponse claire à ce sujet, et vu le nombre de disciplines à une heure trente hebdo au collège, il y a quelques concernés.
J'ai déjà vu une collègue dans ce cas (cela lui a été imposé évidemment).
Si certains ont un "vrai texte" à ce sujet, cela m'intéresse...

TrucOuBidule
Cléopatra2
Cléopatra2
Esprit éclairé

Semestrialisation de nos EDT ? Empty Re: Semestrialisation de nos EDT ?

par Cléopatra2 le Mar 9 Avr 2019 - 18:09
C'était déjà plus ou moins fait pour certains enseignements : TPE, et du coup, après la fin des TPE, on pouvait avoir une heure d'EMC ou d'HG à la place. MAIS. Nous ne faisons pas 36 semaines en lycée. Et du coup il n'y avait pas assez de temps pour donner l'horaire minimal en EMC ou HG au 2e semestre. Quelle arnaque.
Bref, la semestrialisation devrait s'appuyer sur 32 semaines (ou 33) et non 36.
Paleoprof
Paleoprof
Fidèle du forum

Semestrialisation de nos EDT ? Empty Re: Semestrialisation de nos EDT ?

par Paleoprof le Mar 9 Avr 2019 - 18:33
Ne t'inquiète pas, Cleopatra2. Il est fort probable que les enseignants de lycée aient 36 semaines d'élèves, comme au collège. Avec le nombre d'épreuves terminales qui se réduit comme peau de chagrin, cela dégagera du temps.

_________________
Je construis ma suite...... pingouin     Semestrialisation de nos EDT ? 3201648960   pingouin
nitescence
nitescence
Érudit

Semestrialisation de nos EDT ? Empty Re: Semestrialisation de nos EDT ?

par nitescence le Mar 9 Avr 2019 - 18:39
Will.T a écrit:
@nitescence a écrit:Pour l'instant, ce n'est pas légal : statutairement, notre service est hebdomadaire et on ne peut pas nous forcer à faire plus d'heures que le service prévu. Demandez-lui le texte quo autorise la semestrialisation et comme il n'y en a elle ne peut le mettre en place, même si vous étiez volontaires
Notre service hebdomadaire n'interdit pas la semestrialisation.
On peut te faire deux EdT à 18h ou a 15h au 1er et au 2e semestre.

oui, mais on ne peut excéder ton service + 2h00 sup. On ne peut pas t'imposer 22h00 un semestre et 16h00 l'autre

_________________
Mordre. Mordre d'abord. Mordre ensuite. Mordre en souriant et sourire en mordant. (avec l'aimable autorisation de Cripure, notre dieu à tous)
Cléopatra2
Cléopatra2
Esprit éclairé

Semestrialisation de nos EDT ? Empty Re: Semestrialisation de nos EDT ?

par Cléopatra2 le Mar 9 Avr 2019 - 19:00
@Paleoprof a écrit:Ne t'inquiète pas, Cleopatra2. Il est fort probable que les enseignants de lycée aient 36 semaines d'élèves, comme au collège. Avec le nombre d'épreuves terminales qui se réduit comme peau de chagrin, cela dégagera du temps.
Le problème est justement le manque de temps pour que les élèves aient le nombre d'heure statutaire lorsqu'on semestrialise sur 36 semaines alors qu'on ne compte que 32 semaines de cours.
Ex une année chez moi : 2 h de TPE au premier "semestre" sur une classe, pendant 18 semaines. Au 2e semestre, on a remplacé 1 des heures par 1h d'HG qui n'avait pas eu lieu au premier semestre pour pouvoir faire les emplois du temps. Mais du coup, il manquait en tout au bas mot 5 ou 6h de cours, et la progression ne s'était pas faite convenablement avec 1 h de moins au premier semestre. Cela sans compter les ponts, convocations en tout genre etc. qui font qu'en VRAI on loupe beaucoup plus. Donc c'est une mauvaise solution.
Paleoprof
Paleoprof
Fidèle du forum

Semestrialisation de nos EDT ? Empty Re: Semestrialisation de nos EDT ?

par Paleoprof le Mar 9 Avr 2019 - 19:05
Alors je ne suis pas certaine de bien comprendre. Pour moi, le nombre d'épreuves finales du baccalauréat diminuant, il sera plus facile de les repousser à fin juin, début juillet, ce qui permet 4 semaines de cours supplémentaires dans le second semestre.
Je me trompe peut-être, n'ayant encore jamais corrigé les épreuves, je ne me rends pas bien compte des contraintes imposées en termes de correction. Mais il me semble imaginable de tout décaler d'un mois, y-compris le départ en congés qui se ferait à peine mi-juillet. Le rêve de nos ministres depuis des décennies se réaliserait enfin: nous mettre au travail!

_________________
Je construis ma suite...... pingouin     Semestrialisation de nos EDT ? 3201648960   pingouin
avatar
Invité
Invité

Semestrialisation de nos EDT ? Empty Re: Semestrialisation de nos EDT ?

par Invité le Mar 9 Avr 2019 - 19:07
@ycombe a écrit:
Will.T a écrit:
@nitescence a écrit:Pour l'instant, ce n'est pas légal : statutairement, notre service est hebdomadaire et on ne peut pas nous forcer à faire plus d'heures que le service prévu. Demandez-lui le texte quo autorise la semestrialisation et comme il n'y en a elle ne peut le mettre en place, même si vous étiez volontaires
Notre service hebdomadaire n'interdit pas la semestrialisation.
On peut te faire deux EdT à 18h ou a 15h au 1er et au 2e semestre.
À condition de te donner les deux au mois de septembre.
Qu'est-ce qui l'oblige ?
lene75
lene75
Esprit sacré

Semestrialisation de nos EDT ? Empty Re: Semestrialisation de nos EDT ?

par lene75 le Mer 10 Avr 2019 - 10:59
Quand Ségolène Royale avait parlé de 35h de présence en établissement, ça a fait scandale. Là on a une réforme qui instaure potentiellement les 55h de présence (amplitude d'ouverture des lycées) + réunions en soirée l'air de rien... (+ toujours le travail à la maison puisque nos établissements ne sont pas équipés pour travailler sur place).
Sans voeux d'emploi du temps et/ou avec des edt qui changent dans l'année, si on ajoute les temps de trajet (2h30 / jour en moyenne pour moi), ça veut dire bloquer 70h par semaine. C'est intenable, surtout avec nos salaires.
Les CDE devront trouver des solutions raisonnables sans quoi la réforme sera inapplicable dans un contexte de pénurie d'enseignants.

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
tchanq'
tchanq'
Neoprof expérimenté

Semestrialisation de nos EDT ? Empty Re: Semestrialisation de nos EDT ?

par tchanq' le Mer 10 Avr 2019 - 11:19
@lene75 a écrit:Quand Ségolène Royale avait parlé de 35h de présence en établissement, ça a fait scandale. Là on a une réforme qui instaure potentiellement les 55h de présence (amplitude d'ouverture des lycées) + réunions en soirée l'air de rien... (+ toujours le travail à la maison puisque nos établissements ne sont pas équipés pour travailler sur place).
Sans voeux d'emploi du temps et/ou avec des edt qui changent dans l'année, si on ajoute les temps de trajet (2h30 / jour en moyenne pour moi), ça veut dire bloquer 70h par semaine. C'est intenable, surtout avec nos salaires.
Les CDE devront trouver des solutions raisonnables sans quoi la réforme sera inapplicable dans un contexte de pénurie d'enseignants.

Même pas en rêve avec le cauchemar que tu décris!

_________________
Failure is not an option
pogonophile
pogonophile
Neoprof expérimenté

Semestrialisation de nos EDT ? Empty Re: Semestrialisation de nos EDT ?

par pogonophile le Mer 10 Avr 2019 - 23:27
Will.T a écrit:
@ycombe a écrit:
Will.T a écrit:
@nitescence a écrit:Pour l'instant, ce n'est pas légal : statutairement, notre service est hebdomadaire et on ne peut pas nous forcer à faire plus d'heures que le service prévu. Demandez-lui le texte quo autorise la semestrialisation et comme il n'y en a elle ne peut le mettre en place, même si vous étiez volontaires
Notre service hebdomadaire n'interdit pas la semestrialisation.
On peut te faire deux EdT à 18h ou a 15h au 1er et au 2e semestre.
À condition de te donner les deux au mois de septembre.
Qu'est-ce qui l'oblige ?

L'usage plus qu'autre chose : l'enseignant, comme tout employé, n'est pas décisionnaire de son emploi du temps qui peut donc changer sans concertation. Donc il n'y a pas de base juridique pour exiger de connaître à l'avance un futur emploi du temps, sinon le bon sens (prise en compte des gardes d'enfant par exemple).

Le passage en semestres semble devenir courant en 1er et Tale pour éviter la superposition des échéances de conseil de classe et de contrôle continu. Du coup, l'idée de faire des emplois du temps également semestrialisés devient tentante, mais je ne vois pas vraiment la finalité.
Peut-être un équilibrage de l'utilisation des salles spécifiques (laboratoires ou info), avec par exemple quatre heures sur six sur un semestre, deux heures sur six au second, avec des classes en paires..? Mais pédagogiquement c'est compliqué.
En général, ça n'a pas grand sens de faire des semestres vraiment différents - on ne va pas mettre toute la LV1 au premier semestre et la LV2 au second par exemple. C'est plutôt pour des équilibrages, et donc ça provoque peu de variation.
Mais comme je n'ai toujours pas bien identifié le but de la chose, ce que je dis est peut-être complètement erroné.
avatar
pseudo-intello
Expert

Semestrialisation de nos EDT ? Empty Re: Semestrialisation de nos EDT ?

par pseudo-intello le Mer 10 Avr 2019 - 23:40
... en tout cas, j'imagine que tu es bien content d'être chef en collège et pas en lycée par les temps qui courent. Very Happy
ycombe
ycombe
Monarque

Semestrialisation de nos EDT ? Empty Re: Semestrialisation de nos EDT ?

par ycombe le Jeu 11 Avr 2019 - 7:37
@pogonophile a écrit:
Will.T a écrit:
@ycombe a écrit:
Will.T a écrit:
Notre service hebdomadaire n'interdit pas la semestrialisation.
On peut te faire deux EdT à 18h ou a 15h au 1er et au 2e semestre.
À condition de te donner les deux au mois de septembre.
Qu'est-ce qui l'oblige ?

L'usage plus qu'autre chose : l'enseignant, comme tout employé, n'est pas décisionnaire de son emploi du temps qui peut donc changer sans concertation. Donc il n'y a pas de base juridique pour exiger de connaître à l'avance un futur emploi du temps, sinon le bon sens (prise en compte des gardes d'enfant par exemple).
La circulaire n° 2002-007 du 21-1-2002 le prévoit explicitement pour l'ensemble des personnels ingénieurs, administratifs, techniques, ouvriers, sociaux, de santé et de service, ainsi qu'aux personnels chargés de fonctions d'encadrement. Le principe d'égalité des fonctionnaires devant la règle fait qu'il me semble difficile de refuser aux enseignant de connaître leur emploi du temps de l'année début septembre.

La raison de cette règle est probablement qu'une modification de l'emploi du temps annoncé tardivement ne serait pas compatible avec le respect de la vie familiale.

_________________
Assurbanipal: "Passant, mange, bois, divertis-toi ; tout le reste n’est rien".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".
celitian
celitian
Expert spécialisé

Semestrialisation de nos EDT ? Empty Re: Semestrialisation de nos EDT ?

par celitian le Jeu 11 Avr 2019 - 8:02
@ycombe a écrit:
@pogonophile a écrit:
Will.T a écrit:
@ycombe a écrit:
À condition de te donner les deux au mois de septembre.
Qu'est-ce qui l'oblige ?

L'usage plus qu'autre chose : l'enseignant, comme tout employé, n'est pas décisionnaire de son emploi du temps qui peut donc changer sans concertation. Donc il n'y a pas de base juridique pour exiger de connaître à l'avance un futur emploi du temps, sinon le bon sens (prise en compte des gardes d'enfant par exemple).
La circulaire n° 2002-007 du 21-1-2002 le prévoit explicitement pour l'ensemble des personnels ingénieurs, administratifs, techniques, ouvriers, sociaux, de santé et de service, ainsi qu'aux personnels chargés de fonctions d'encadrement. Le principe d'égalité des fonctionnaires devant la règle fait qu'il me semble difficile de refuser aux enseignant de connaître leur emploi du temps de l'année début septembre.

La raison de cette règle est probablement qu'une modification de l'emploi du temps annoncé tardivement ne serait pas compatible avec le respect de la vie familiale.
Su je me souviens bien, dans le privé c'est aussi le cas, le salarié peut refuser si cela perturbe la vie personnelle.
J'imagine un collègue qui ne va pas au lycée le mercredi matin, qui garde son enfant et qui doit trouver une solution de garde rapidement (dans le privé le délai de prévenance est de 7 jours donc très peu).
Mais je fais confiance à l'EN pour faire encore pire que dans le privé sur nos droits, comme d'habitude....
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum