Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
AsarteLilith
Esprit sacré

Lisibilité du cours de français ? - Page 3 Empty Re: Lisibilité du cours de français ?

par AsarteLilith Mar 29 Juin - 17:07
J'aime bien !
Adren
Adren
Fidèle du forum

Lisibilité du cours de français ? - Page 3 Empty Re: Lisibilité du cours de français ?

par Adren Mar 24 Aoû - 17:24
Bonjour à tous,
je relis ce fil avec intérêt pour me remettre doucement à penser au travail à venir. Merci à tous pour vos contributions, peut-être que d'autres voudront y ajouter leur manière de faire ou compléter ce qui a déjà été expliqué. Tang, tu proposais de revenir éventuellement sur le sujet pour y apporter quelques réponses, le moment est-il plus opportun maintenant ?

Tangleding a écrit:Questions intéressantes et qui me concernent. Personnellement je vois très bien où je veux mener les élèves, assez bien où ils en sont. Mais très confusément le chemin qui leur permettra d'aller d'où ils sont au point où j'ai décidé de les mener.

L'inspectrice qui m'a inspecté dans le cadre du ppcr m'a donné quelques pistes et s'est engagée à revenir vers moi au début des vacances.

Actuellement je suis en mode survie/bouclage à l'arrachée, mais je reviendrai vers ce fil avec quelques réponses peut-être au cours de l'été, je veux boucler mes préparations de cours d'ici fin juillet.

Un gros travail m'attend pour la partie littérature donc (pour faciliter le travail d'apprentissage des élèves et pour simplifier et resserrer le déroulé de mes stages) et aussi pour boucler une vraie progression en écriture avec la difficulté qu'à mon sens ça ne peut pas se déconnecter de l'étude des textes (donc il faut charpenter correctement la progression en littérature au préalable...)
Tangleding
Tangleding
Grand Maître

Lisibilité du cours de français ? - Page 3 Empty Re: Lisibilité du cours de français ?

par Tangleding Mar 24 Aoû - 17:56
Salut @Adren ,
Alors je ne sais pas si je vais apporter beaucoup de réponses, disons que je vais apporter un éclairage.
Déjà il faut savoir que mes cours sont hyper chargés, je fais noter toute l'analyse et je passe souvent plus de 2h sur un texte (en 6e et 5e aussi). D'un autre côté je répète sans cesse aux élèves et parents que le cours n'est pas à apprendre, qu'il faut juste être capable de le comprendre après avoir relu le texte sur lequel porte la "séance". Comme je leur dis, il faut relire le cours et le relier au texte, si on comprend alors c'est qu'on a appris (et ça veut aussi dire qu'on a suivi en cours, car si on n'a pas suivi relier ce qu'on lit au texte est impossible, ce que je leur répète aussi sans cesse, aux élèves et à leurs parents).
Ca c'est pour ce qui est de ma façon de faire, au moins jusqu'à mon inspection. Concrètement les bons élèves y trouvent leur compte (mais je n'avance pas assez vite, et je n'arrive pas à étudier autant de textes que je voudrais). Les élèves moyens ont du mal au début puis progressent bien. Et les élèves pommés le restent en général. Sachant qu'on fait de l'analyse constamment, en cours, à l'oral, sous forme dialoguée.
Après mon inspection j'ai eu l'entretien avec l'inspectrice (qui a été très bien), elle m'a conseillé quelques trucs :
- dans le classeur, faire directement écrire par les élèves leur "résumé" du texte précédé de "Ce que j'ai compris :".
Ensuite on peut proposer une synthèse "garantie"  : "Ce qu'il faut retenir :".
C'est un exemple, je pensais avoir un échange par mél au début de l'été avec l'inspectrice mais comme le PPCR a pris du retard je pense qu'elle n'a pas voulu échanger avant que son CR soit sorti (ça ne devrait pas tarder). Du coup j'avais envoyé quelques propositions de reprises de séances avec ses conseils et j'attendais son retour.
L'autre truc c'est qu'en "distanciel" je m'en sors mieux, j'avance mieux (mais avec ceux qui sont là), paradoxalement, car mon mode de fonctionnement se rapproche de ce que je souhaiterais atteindre en cours (bonne articulation travail élève / synthèse professeur), mais j'ai plus de mal à en cours parce que la composante "temps" m'échappe totalement dans le feu de l'action.
Là je suis en train de travailler sur mes premières "séquences" en ce moment et donc je vais essayer de programmer la lisibilité du cours en sachant vraiment ce que je souhaite obtenir comme "résultat" final écrit pour chaque LA. Sachant que je veux quand même quelques remarques stylistiques intéressantes, mais je vais me limiter pour chaque texte à 3 à 5 figures de style maxi.
Et prévoir à chaque séance une activité d'écriture.
Bref rien de révolutionnaire pour la plupart d'entre vous, mais je pars de loin car j'ai le plus grand mal à articuler la partie dialoguée de mon cours (très importante à ce stade) et la partie "cours du cahier/classeur".
Sinon l'inspectrice m'avait aussi suggéré des lectures suivies en cours, et ça m'a permis de boucler la littérature l'an dernier à l'arrache vu mon retard, en gros on lit, on analyse à la volée, pas de trace écrite quasiment, (si besoin : "GOTO manuel") et à cette période de l'année (fin T3) c'était sans éval écrite.
Pour les évaluation finales je vais d'emblée choisir de passer par un travail d'écriture en éval finale pour certains chapitres, un bon moyen d'évaluer et de faire écrire plus. Sans perdre trop de temps (car qui dit évaluation dit séance de correction aussi, encore 1h sans pouvoir "avancer"...)
Bon je retourne à mon travail, je ne voulais pas donner de fausses espérances, hein. C'est surtout l'idée que les élèves peuvent écrire dans le cours "ce qu'ils ont compris" sans que ce soit pré-validé du moment qu'il est bien écrit que c'est leur compréhension, et non le cours à proprement parler.
Un autre truc que j'aimerais faire, dans la mesure du possible : donner dès le début tous les textes du chapitre, en les faisant ranger, pour qu'ils aient une vue d'ensemble dès le départ. Je les donnais dans l'espace collaboratif numérique mais tous n'y accèdent pas, apparemment. Et puis c'est mieux au format papier directement.
C'est tout ce que je peux proposer comme pistes, désolé.

_________________
"Never complain, just fight." Lisibilité du cours de français ? - Page 3 2490015017

Plutôt que de se battre pour des miettes et des contraintes:
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum