-57%
Le deal à ne pas rater :
Pyrex Classic Broc – Mesureur en verre avec couvercle 1L
8.49 € 19.55 €
Voir le deal

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Elyas
Empereur

Rapport Blanchard Tirole sur les défis économiques. La question de l'éducation - Page 2 Empty Re: Rapport Blanchard Tirole sur les défis économiques. La question de l'éducation

par Elyas Mer 7 Juil 2021 - 13:48
Je crois que tout est dit dans cette vidéo au sujet du langage :

Ajonc35
Ajonc35
Fidèle du forum

Rapport Blanchard Tirole sur les défis économiques. La question de l'éducation - Page 2 Empty Re: Rapport Blanchard Tirole sur les défis économiques. La question de l'éducation

par Ajonc35 Mer 7 Juil 2021 - 21:56
@Jacq a écrit:
@Dame Jouanne a écrit:

Un dernier extrait, qu'on rigole franchement?
rapport Blanchard-Tirole a écrit:L’enseignement professionnel peut être extrêmement bénéfique. Or, en France, il est considéré comme une voie de seconde zone pour ceux qui ne réussissent pas dans la filière générale. Heureusement, plusieurs réformes en cours visent à restaurer l’image des filières professionnelles et à améliorer leur qualité. Il convient de poursuivre sur cette voie.
En fait ce n'est pas un décalage mais un gouffre. On peut se demander ce qu'eux-même ont réellement consulté :  les retours des acteurs de terrain ou la propagande ministérielle ?
Rapport Blanchard Tirole sur les défis économiques. La question de l'éducation - Page 2 3854100262 Rapport Blanchard Tirole sur les défis économiques. La question de l'éducation - Page 2 4105177660 Rapport Blanchard Tirole sur les défis économiques. La question de l'éducation - Page 2 3284587592 Rapport Blanchard Tirole sur les défis économiques. La question de l'éducation - Page 2 1427763993

Des référentiels professionnels vidés de tout contenu (sauf le verbiage institutionnel), des horaires consacrés à du totalement inutile (accompagnement personnalisé en classe entière - parfois jusqu'à 36 élèves dans mon ancienne académie - basé sur des tests de positionnement inutiles / de la co-animation rebaptisée co-intervention pour ne pas faire trop grotesque, du chef-d'oeuvre inutiles et chronophages que personne ne veut faire - bon nombre d'heures ne sont mêmes pas affectées), des horaires élèves indigents (45mn hebdo élèves de français en C.A.P mais 3h hebdo élèves de co-animation et trois heures de chef d'oeuvres). Des collègues de matières pro qui se reconvertissent lorsqu'ils constatent que leur enseignement est de plus en plus vide. Des évaluations bidons. Du PIX à 90% totalement inutile à prendre sur les heures disciplinaires déjà indigentes.
Ce qu'ils ont consulté ? Oui, la propagande. Ce qu'ils ont évalué ? Rien : le verbiage de ladite propagande et certainement aucun acteur de terrain, que ce soient les enseignants, les élèves (qui se plaignent de la disparition des heures disciplinaires) ou les employeurs.
La conclusion de toute façon de toute enquête : ça ne marche pas, c'est la faute des enseignants qui ne comprennent pas et appliquent mal, donc on va continuer dans la même voie sans jamais remettre en cause nos réformes totalement débiles dont les effets désastreux sont visibles sans mener la moindre enquête mais simplement en sortant des réunions entre technocrates uniquement.
Jacq, que les enseignants de plp s'unissent pour proposer une place aux enfants ou petits-enfants de ces personnages 🤡ou encore de leurs amis et/ou connaissances. Je trouverais regrettable que ces jeunes ne puissent profiter de nos lumières, des référentiels formidables par leur contenu et par les outils qui permettent de s'insérer facilement dans des métiers formidables et très bien rémunérés.
Pour une fois, je serais favorable à la discrimination positive mais à l'envers. 
Bon , j'ai le droit moi aussi de rigoler.🤣🤣🤣🤣🤣🥳🥳🥳


Dernière édition par Ajonc35 le Mer 7 Juil 2021 - 22:04, édité 1 fois
Clecle78
Clecle78
Grand sage

Rapport Blanchard Tirole sur les défis économiques. La question de l'éducation - Page 2 Empty Re: Rapport Blanchard Tirole sur les défis économiques. La question de l'éducation

par Clecle78 Mer 7 Juil 2021 - 21:58
Que tout cela est bien dit ...
Ajonc35
Ajonc35
Fidèle du forum

Rapport Blanchard Tirole sur les défis économiques. La question de l'éducation - Page 2 Empty Re: Rapport Blanchard Tirole sur les défis économiques. La question de l'éducation

par Ajonc35 Mer 7 Juil 2021 - 22:12
Marianne écrit un article réservé aux abonnés mais dont le titre est le suivant: " Spinetta, Delevoye, Blanchard-Tirole, ... nouveaux rapports mais vieille tambouille néo- libérale".
Malaga
Malaga
Modérateur

Rapport Blanchard Tirole sur les défis économiques. La question de l'éducation - Page 2 Empty Re: Rapport Blanchard Tirole sur les défis économiques. La question de l'éducation

par Malaga Mer 7 Juil 2021 - 22:41
Sur la scolarisation des plus jeunes a écrit:En France, la taille des classes maternelles demeure supérieure à celle des autres pays, ce qui constitue un problème dans la mesure où il a été démontré qu’un taux d’encadrement plus élevé pour ces jeunes tranches d’âge est un déterminant de la qualité en matière d’éducation (voir annexe 5 et le rapport de l’OCDE Regards sur l’éducation 2020). En France, le nombre d’enfants par enseignant est de 23, alors que la moyenne de l’OCDE est de 14. La France fait toutefois davantage appel à des assistants qui sont des fonctionnaires spécialisés dans l’éducation de la petite enfance, ce qui fait baisser le ratio à 16 élèves par adulte (contre 11 en moyenne pour l’OCDE), d’après le rapport Regards sur l’éducation 2020.

Un défi important à relever dans le domaine de l’éducation des enfants de moins de 6 ans est la pénurie d’enseignants qualifiés et le caractère hétérogène de leur formation. Ainsi, la formation des enseignants pour cette tranche d’âge doit rester une priorité. Pour renforcer la confiance, il est également important d’impliquer davantage les parents en encourageant la communication entre les structures de la petite enfance et les familles.

Je suis toujours surprise par ces chiffres : 23 élèves en moyenne par enseignant en primaire ? Mais où ? J'imagine que c'est le cas dans certaines écoles faisant partie de l'éducation prioritaire (et encore, pas toutes, loin de là) mais dans toutes les écoles que je connais, les classes sont toujours bien plus chargées.
Ainsi, comme mon fils est entré en petite section, il y avait 29 élèves dans sa classe dont une petite fille handicapée qui avait besoin, bien logiquement, d'une attention accrue de la maîtresse.


_________________
Rapport Blanchard Tirole sur les défis économiques. La question de l'éducation - Page 2 Banana244   Rapport Blanchard Tirole sur les défis économiques. La question de l'éducation - Page 2 Banana244     Rapport Blanchard Tirole sur les défis économiques. La question de l'éducation - Page 2 Banana244

J'utilise des satellites coûtant plusieurs millions de dollars pour chercher des boîtes Tupperware dans la forêt ; et toi, c'est quoi ton hobby ?
Ajonc35
Ajonc35
Fidèle du forum

Rapport Blanchard Tirole sur les défis économiques. La question de l'éducation - Page 2 Empty Re: Rapport Blanchard Tirole sur les défis économiques. La question de l'éducation

par Ajonc35 Jeu 8 Juil 2021 - 8:10
@Clecle78 a écrit:Que tout cela est bien dit ...
De plus en lisant ce qui est en gras, j'ai de gros doutes sur le travail de ces rapporteurs. Sans nul doute, ils n'ont pas lu les programmes, ni rencontré les enseignants de lep.
Un travail courageux.
Patience et raison
Patience et raison
Niveau 10

Rapport Blanchard Tirole sur les défis économiques. La question de l'éducation - Page 2 Empty Re: Rapport Blanchard Tirole sur les défis économiques. La question de l'éducation

par Patience et raison Jeu 8 Juil 2021 - 9:49
@Malaga: Effectivement dans ma ZEP, les TPS, PS et MS sont toujours à 20/21 par classes et les GS sont peut-être même à 12... Et les 5 maternelles de ma ville sont dans la même situation.

_________________
« Entre le fort et le faible, entre le riche et le pauvre, entre le maître et le serviteur, c'est la liberté qui opprime et la loi qui affranchit » — Henri Lacordaire
« Quand le droit bavarde, le citoyen ne lui prête plus qu'une oreille distraite » — Rapport du Conseil d'État de 1991, De la sécurité juridique.

"Alors n’oubliez pas : si vous voulez vraiment être productifs, apprenez à travailler avec des outils qui font gagner du temps au lieu de tout refaire à la main. Mais si votre passion, c’est de ne surtout pas utiliser de livres déjà complets, et de réécrire votre propre truc à chaque fois parce que « Je préfère utiliser mes propres outils et je n’arrive pas à utiliser ceux des autres« , alors félicitations :
Vous êtes bons pour rejoindre l’Éducation Nationale française." Odieux ***.
Sphinx
Sphinx
Enchanteur

Rapport Blanchard Tirole sur les défis économiques. La question de l'éducation - Page 2 Empty Re: Rapport Blanchard Tirole sur les défis économiques. La question de l'éducation

par Sphinx Jeu 8 Juil 2021 - 10:43
Je suppose que quand le/la PE a une décharge pour temps partiel, fonction de direction ou autre, et est remplacé(e) une partie de la semaine, ça fait deux enseignants pour la classe, et bim, on compte 15 élèves par prof. Je schématise (souvent le/la TZR va compléter son service ailleurs) mais à mon avis le calcul est de cet ordre.

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather
"- Alors, Obélix, l'Helvétie c'est comment ? - Plat."


Rapport Blanchard Tirole sur les défis économiques. La question de l'éducation - Page 2 Livre11
avatar
Cath
Bon génie

Rapport Blanchard Tirole sur les défis économiques. La question de l'éducation - Page 2 Empty Re: Rapport Blanchard Tirole sur les défis économiques. La question de l'éducation

par Cath Jeu 8 Juil 2021 - 10:45
On divise tout par tout. Si tu as un groupe de 8 latinistes et une classe de 36, ça fait 2 classes de 22.
avatar
zoupinette
Niveau 9

Rapport Blanchard Tirole sur les défis économiques. La question de l'éducation - Page 2 Empty Re: Rapport Blanchard Tirole sur les défis économiques. La question de l'éducation

par zoupinette Jeu 8 Juil 2021 - 10:51
@Malaga a écrit:
Sur la scolarisation des plus jeunes a écrit:En France, la taille des classes maternelles demeure supérieure à celle des autres pays, ce qui constitue un problème dans la mesure où il a été démontré qu’un taux d’encadrement plus élevé pour ces jeunes tranches d’âge est un déterminant de la qualité en matière d’éducation (voir annexe 5 et le rapport de l’OCDE Regards sur l’éducation 2020). En France, le nombre d’enfants par enseignant est de 23, alors que la moyenne de l’OCDE est de 14. La France fait toutefois davantage appel à des assistants qui sont des fonctionnaires spécialisés dans l’éducation de la petite enfance, ce qui fait baisser le ratio à 16 élèves par adulte (contre 11 en moyenne pour l’OCDE), d’après le rapport Regards sur l’éducation 2020.

Un défi important à relever dans le domaine de l’éducation des enfants de moins de 6 ans est la pénurie d’enseignants qualifiés et le caractère hétérogène de leur formation. Ainsi, la formation des enseignants pour cette tranche d’âge doit rester une priorité. Pour renforcer la confiance, il est également important d’impliquer davantage les parents en encourageant la communication entre les structures de la petite enfance et les familles.

Je suis toujours surprise par ces chiffres : 23 élèves en moyenne par enseignant en primaire ? Mais où ? J'imagine que c'est le cas dans certaines écoles faisant partie de l'éducation prioritaire (et encore, pas toutes, loin de là) mais dans toutes les écoles que je connais, les classes sont toujours bien plus chargées.
Ainsi, comme mon fils est entré en petite section, il y avait 29 élèves dans sa classe dont une petite fille handicapée qui avait besoin, bien logiquement, d'une attention accrue de la maîtresse.

En primaire, les remplaçants (BD, Zil) sont à mon avis comptabilisés.
Iphigénie
Iphigénie
Enchanteur

Rapport Blanchard Tirole sur les défis économiques. La question de l'éducation - Page 2 Empty Re: Rapport Blanchard Tirole sur les défis économiques. La question de l'éducation

par Iphigénie Jeu 8 Juil 2021 - 11:28
D’où la stupidité ( enfin la malignité et le dévoiement ) des raisonnements omniprésents dans tous les domaines par statistiques et pourcentages. Je suis persuadée que nous vivons sur des chiffres totalement faux, volontairement ou pas et ce dans tous les secteurs en commençant par le secteur de l’économie . Mais on continue de croire que c’est sérieux.
Mathador
Mathador
Doyen

Rapport Blanchard Tirole sur les défis économiques. La question de l'éducation - Page 2 Empty Re: Rapport Blanchard Tirole sur les défis économiques. La question de l'éducation

par Mathador Jeu 8 Juil 2021 - 19:17
L'OCDE tire le chiffre des 23 élèves par classes de données commandées par Eurostat, ce qui limite les magouilles que les ministres peuvent ordonner à la DEPP sur ces statistiques. Le vrai problème, c'est qu'on calcule souvent des chiffres qui ne sont pas exactement ce à quoi l'on pense, ce qui n'empêche pas ces chiffres d'être précis.
C'est pourquoi tout travail statistique sérieux détaille sa méthodologie. Et c'est le cas ici. On trouve notamment ceci dans le rapport de l'OCDE ayant servi de source au rapport Blanchard-Tirole:
OCDE a écrit:EncadréD2.1. Quelle est la relation entre la taille des classes et le taux d’encadrement?La taille des classes (voir le TableauD2.3) est calculée en fonction du nombre d’élèves suivant un cours commun, sur la base du nombre le plus élevé de cours communs (il s’agit généralement des matières obligatoires), mais abstraction faite des cours donnés en sous-groupe. Elle est calculée comme suit: l’effectif d’élèves ou d’étudiants est divisé par le nombre de classes. Le taux d’encadrement (voir le TableauD2.1et leTableauD2.2) est calculé comme suit: l’effectif d’élèves ou d’étudiants  en  équivalents  temps  plein  du  niveau  d’enseignement  considéré  est  divisé  par  l’effectif  d’enseignants, également en équivalents temps plein, en poste au même niveau d’enseignement et dans le même type d’établissement.
(c'est donc le rapport Blanchard-Tirole qui confond nombre de classes et nombre d'enseignants).
En outre, il y a un annexe (en anglais uniquement) dédié à la méthodologie. Qui dit notamment cela:
OCDE a écrit:France: Starting with Education at a Glance 2019, France has used a new source for calculating the average class size in ISCED 1. The older data source could not distinguish multiple-level (mixed) classes, which bring together pupils enrolled  in  pre-primary  education  and  those  enrolled  in  primary  education  (it  was  aggregate  data).  The  new  source  provides  a  more  accurate  data,  meaning  that,  at  ISCED  1,  the number  of  students  corresponds  only  to  students enrolled in primary education (these are  individual data but not exhaustive ; the response rate is about 99  %).  Contrary  to  the  data  for  previous  years,  the  number  of  students  and  the  breakdown  by  type  of  private  institutions are missing
On appréciera la modernité du système d'information où les DSDEN semblent ne pas systématiquement connaître la taille des classes de leur département: c'est bien la peine d'instituer des LSUN et autres coquecigrues du genre. Il semble par contre y avoir un biais: si j'ai bien compris, on calcule en réalité le nombre d'élèves d'élémentaire par classe où sont présents des élèves d'élémentaire. Et donc une classe de GS/CP à 12 GS et 12 CP compte comme une classe de 12 élèves pour le calcul des 23 élèves par classe en élémentaire.
Il aurait été plus adéquat selon moi de compter l'effectif total de la classe mélangée maternelle/primaire, mais de lui donner un poids proportionnel à la proportion d'élèves en élémentaire pour le calcul de la moyenne.

PS: ça me paraît quand même gros qu'Eurostat laisse passer un truc pareil qui frise la faute professionnelle. Je vais essayer d'aller voir si j'ai plus de détails sur leur site.
PPS: les métadonnées Eurostat disent la même chose. J'ose tout de même espérer que les méthodologues de la DEPP, qui ont fait l'ENSAI ou l'ENSAE, ne se sont pas contentés de faire disparaître d'un coup de ligne de code les élèves de maternelle.

_________________
"There are three kinds of lies: lies, damned lies, and statistics." (cité par Mark Twain)
« Vulnerasti cor meum, soror mea, sponsa; vulnerasti cor meum in uno oculorum tuorum, et in uno crine colli tui.
Quam pulchrae sunt mammae tuae, soror mea sponsa! pulchriora sunt ubera tua vino, et odor unguentorum tuorum super omnia aromata. » (Canticum Canticorum 4:9-10)
verdurin
verdurin
Habitué du forum

Rapport Blanchard Tirole sur les défis économiques. La question de l'éducation - Page 2 Empty Re: Rapport Blanchard Tirole sur les défis économiques. La question de l'éducation

par verdurin Jeu 8 Juil 2021 - 20:06
Juste pour rire.
Ce qui est important n'est pas : on prend une classe au hasard et on regarde combien il y a d'élèves dans la classe ( c'est les stats disponibles ).
Ce qui est important est : on prend un élève au hasard et on regarde combien il y a d'élèves dans sa classe.

Et les résultats sont différents.

_________________
Contre la bêtise, les dieux eux mêmes luttent en vain.
Ni centidieux, ni centimètres.
Balthazaard
Balthazaard
Grand sage

Rapport Blanchard Tirole sur les défis économiques. La question de l'éducation - Page 2 Empty Re: Rapport Blanchard Tirole sur les défis économiques. La question de l'éducation

par Balthazaard Jeu 8 Juil 2021 - 20:49
@Iphigénie a écrit:D’où la stupidité ( enfin la malignité et le dévoiement ) des raisonnements omniprésents dans tous les domaines par statistiques et pourcentages. Je suis persuadée que nous vivons sur des chiffres totalement faux, volontairement ou pas et ce dans tous les secteurs en commençant par le secteur de l’économie . Mais on continue de croire que c’est sérieux.

Il est très clair que les pourcentages sont une vaste fumisterie....ce n'est pas ironique du tout!
Mathador
Mathador
Doyen

Rapport Blanchard Tirole sur les défis économiques. La question de l'éducation - Page 2 Empty Re: Rapport Blanchard Tirole sur les défis économiques. La question de l'éducation

par Mathador Jeu 8 Juil 2021 - 21:52
@verdurin a écrit:Juste pour rire.
Ce qui est important n'est pas : on prend une classe au hasard et on regarde combien il y a d'élèves dans la classe ( c'est les stats disponibles ).
Ce qui est important est : on prend un élève au hasard et on regarde combien il y a d'élèves dans sa classe.

Et les résultats sont différents.

Ah oui, j'oubliais ce « détail ». Pour le coup, si on dispose de la variance (calculée sur une classe aléatoire) du nombre d'élèves on peut faire la conversion entre les deux (formule de Huygens). Mais j'ai rarement vu des variances dans les publications de la statistique publique…

_________________
"There are three kinds of lies: lies, damned lies, and statistics." (cité par Mark Twain)
« Vulnerasti cor meum, soror mea, sponsa; vulnerasti cor meum in uno oculorum tuorum, et in uno crine colli tui.
Quam pulchrae sunt mammae tuae, soror mea sponsa! pulchriora sunt ubera tua vino, et odor unguentorum tuorum super omnia aromata. » (Canticum Canticorum 4:9-10)
Contenu sponsorisé

Rapport Blanchard Tirole sur les défis économiques. La question de l'éducation - Page 2 Empty Re: Rapport Blanchard Tirole sur les défis économiques. La question de l'éducation

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum