Le Deal du moment : -40%
-40% sur Nike React Infinity Run Flyknit 2
Voir le deal
95.97 €

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Eloah
Eloah
Érudit

Premières lectures en Philosophie Empty Premières lectures en Philosophie

par Eloah Mar 29 Juin 2021 - 20:25
Bonsoir,

Ma fille est en fin de Seconde et elle a reçu une liste de livres à lire cet été. Elle doit notamment choisir 2 ou 3 œuvres de philosophie parmi une liste de 8 :
Platon, Gorgias
Aristote, Rhétorique
Aristote, Seconds analytiques
Cicéron, L'orateur idéal
Rousseau, Discours sur les arts et les sciences
Rousseau, Profession de foi du vicaire savoyard
More, L'Utopie
Erasme, Eloge de la Folie

Je n'ai lu que les deux derniers ... et je ne sais que lui conseiller, l'idée étant que ces toutes premières lectures lui donnent le goût de la philo et l'envie (idéalement !) de lire d'autres livres de cette liste. Pouvez-vous nous conseiller ?
Ruthven
Ruthven
Monarque

Premières lectures en Philosophie Empty Re: Premières lectures en Philosophie

par Ruthven Mar 29 Juin 2021 - 20:34
Déjà il faut oublier Aristote et Cicéron, cela va lui tomber des mains (quant à faire lire les Seconds analytiques pour découvrir la philosophie, cela me laisse sans voix) ... Je suppose que c'est pour HLP ; le Gorgias de Platon est plus accessible ainsi que les deux Rousseau ...
LadKlima
LadKlima
Niveau 10

Premières lectures en Philosophie Empty Re: Premières lectures en Philosophie

par LadKlima Mar 29 Juin 2021 - 20:36
Dommage de ne pas proposer le Marc Aurèle, comme première lecture, c'est souvent très sympa.
NLM76
NLM76
Doyen

Premières lectures en Philosophie Empty Re: Premières lectures en Philosophie

par NLM76 Mar 29 Juin 2021 - 20:54
En effet, commencer comme le faisaient beaucoup d'écoles de philosophie antiques, par les Stoïciens n'est-il pas une bonne idée, amis philosophes ?
Sénèque, Marc-Aurèle, Épictète.
Et Alain, vous trouvez que c'est vraiment trop ringard ?

_________________
Sites du grip :

  • http://instruire.fr
  • https://grip-editions.fr

Mon site : www.lettresclassiques.fr

«Boas ne renonça jamais à la question-clé : quelle est, du point de vue de l'information, la différence entre les procédés grammaticaux observés ? Il n'entendait pas accepter une théorie non sémantique de la structure grammaticale et toute allusion défaitiste à la prétendue obscurité de la notion de sens lui paraissait elle-même obscure et dépourvue de sens.» [Roman Jakobson, Essais de linguistique générale, "La notion de signification grammaticale selon Boas" (1959)]
Ruthven
Ruthven
Monarque

Premières lectures en Philosophie Empty Re: Premières lectures en Philosophie

par Ruthven Mar 29 Juin 2021 - 20:55
Cela ne rentre pas vraiment dans le programme d'HLP ... De toute façon, mieux vaut lire Platon que les Stoïciens ... abi abi

Le stoïcisme, c'est quand même des leçons de morale et des poses à longueur de pages. (Il n'y a aucune mauvaise foi dans cette remarque).

Pour Alain, je sais que des collègues aiment bien le faire lire ; je ne le fais jamais, je m'ennuie en le lisant. Platon, Lucrèce, Descartes, Pascal, Rousseau, cela fait une bonne brochette d'introduction.


Dernière édition par Ruthven le Mar 29 Juin 2021 - 21:06, édité 2 fois
Eloah
Eloah
Érudit

Premières lectures en Philosophie Empty Re: Premières lectures en Philosophie

par Eloah Mar 29 Juin 2021 - 20:58
Merci pour vos avis ! Si vous avez d'autres conseils de lecture, je suis preneuse aussi. Wink
Ruthven
Ruthven
Monarque

Premières lectures en Philosophie Empty Re: Premières lectures en Philosophie

par Ruthven Mar 29 Juin 2021 - 21:05
Pour HLP, c'est intéressant d'avoir lu le début de la Théogonie d'Hésiode accompagné des Maîtres de vérité en Grèce archaïque de Detienne, puis de lire l'Ion de Platon. Le livre de Vernant, Les origines de la pensée grecque, est très utile pour apprendre à ficher (et il est accessible).
NLM76
NLM76
Doyen

Premières lectures en Philosophie Empty Re: Premières lectures en Philosophie

par NLM76 Mar 29 Juin 2021 - 21:06
Ah. Ça doit être pour ça que je ne suis pas philosophe; j'aime bien la réflexion morale des stoïciens. Ils m'aident bien à vivre.

_________________
Sites du grip :

  • http://instruire.fr
  • https://grip-editions.fr

Mon site : www.lettresclassiques.fr

«Boas ne renonça jamais à la question-clé : quelle est, du point de vue de l'information, la différence entre les procédés grammaticaux observés ? Il n'entendait pas accepter une théorie non sémantique de la structure grammaticale et toute allusion défaitiste à la prétendue obscurité de la notion de sens lui paraissait elle-même obscure et dépourvue de sens.» [Roman Jakobson, Essais de linguistique générale, "La notion de signification grammaticale selon Boas" (1959)]
Ruthven
Ruthven
Monarque

Premières lectures en Philosophie Empty Re: Premières lectures en Philosophie

par Ruthven Mar 29 Juin 2021 - 21:11
Deux textes à méditer sur l'influence pernicieuse des stoïciens :

Pascal, Entretien avec M. de Saci
« Épictète (…) est un des philosophes du monde qui aient mieux connu les devoirs de l'homme. Il veut avant toutes choses, qu'il regarde Dieu comme son principal objet; qu'il soit persuadé qu'il gouverne tout avec justice; qu'il se soumette à lui de bon cœur, et qu'il le suive volontairement en tout, comme ne faisant rien qu'avec une très grande sagesse: qu'ainsi, cette disposition arrêtera toutes les plaintes et tous les murmures, et préparera son esprit à souffrir paisiblement tous les événements les plus fâcheux. (…). »
« Voilà, Monsieur (…) les lumières de ce grand esprit qui a si bien connu les devoirs de l'homme. J'ose dire qu'il mériterait d'être adoré, s'il avait aussi bien connu son impuissance puisqu'il fallait être Dieu pour apprendre l'un et l'autre aux hommes. Aussi comme il était terre et cendre, après avoir si bien compris ce qu'on doit, voici comment il se perd dans la présomption de ce qu'on peut. Il dit que Dieu a donné à l'homme les moyens de s'acquitter de toutes ses obligations, que ces moyens sont en notre puissance; qu'il faut chercher la félicité par les choses qui sont en notre pouvoir, puisque Dieu nous les a données à cette fin; qu'il faut voir ce qu'il y a en nous de libre; que les biens, la vie, l'estime ne sont pas en notre puissance, et ne mènent donc pas à Dieu, mais que l'esprit ne peut être forcé de croire ce qu'il sait être faux, ni la volonté d'aimer ce qu'elle sait qui la rend malheureuse; que ces deux puissances sont donc libres, et que c'est par elles que nous pouvons nous rendre parfaits; que l'homme peut par ces puissances parfaitement connaître Dieu, l'aimer, lui obéir, lui plaire, se guérir de tous ses vices acquérir toutes les vertus, se rendre saint ainsi et compagnon de Dieu. Ces principes d'une superbe diabolique le conduisent à d'autres erreurs, comme: que l'âme est une portion de la substance divine, que la douleur et la mort ne sont pas des maux; qu'on peut se tuer quand on est si persécuté qu'on doit croire que Dieu appelle; et d'autres. »

Nietzsche, Par-delà le bien et le mal §9
« Et à supposer que votre devise [vivre] « conformément à la nature » signifie au fond « conformément à la vie », comment pourriez-vous faire autrement ? Pourquoi ériger en principe cela même que vous êtes, ce que vous ne pouvez pas ne pas être ? En réalité, il en est tout autrement : alors que vous prétendez déchiffrer avec ravissement dans la nature le canon de vos lois, c'est tout autre chose que vous voulez, étranges comédiens, imposteurs qui vous trompez vous-mêmes! Votre orgueil veut prescrire et incorporer à la nature, je dis bien à la nature elle- même, votre morale, votre idéal ; vous exigez qu’elle soit une nature « conforme à la sagesse du Portique », et vous voudriez ramener tout ce qui existe à la ressemblance de votre propre image, en faire une prodigieuse et éternelle apothéose et une généralisation du stoïcisme Malgré tout votre amour de la vérité, vous vous contraignez si longuement, si obstinément, avec une fixité tellement hypnotique, à voir la nature telle qu'elle n'est pas, c'est-à-dire stoïcienne, que vous finissez par ne plus pouvoir la voir autrement ; et je ne sais quel orgueil sans fond vous inspire encore en dernier lieu cette espérance insensée que, puisque vous savez vous tyranniser vous-mêmes - le stoïcien étant son propre tyran - la nature se laissera tyranniser à son tour ; le stoïcisme ne fait-il pas partie, lui aussi, de la nature?... »
NLM76
NLM76
Doyen

Premières lectures en Philosophie Empty Re: Premières lectures en Philosophie

par NLM76 Mar 29 Juin 2021 - 22:10
Moui. Mais quand je lis de ma petite personne les Stoïciens, ce n'est pas ce que je lis. Il faut dire que je lis très lentement.
Apprendre à distinguer ce qui dépend de moi et ce qui ne dépend pas de moi — et ce même si la réponse est presque toujours très flottante — m'aide bien à passer les jours d'une façon à la fois moins intranquille et plus puissante.
Qu'est-ce que vous tirez du début de la Théogonie — et quand tu dis le début, tu vas jusqu'où ?

_________________
Sites du grip :

  • http://instruire.fr
  • https://grip-editions.fr

Mon site : www.lettresclassiques.fr

«Boas ne renonça jamais à la question-clé : quelle est, du point de vue de l'information, la différence entre les procédés grammaticaux observés ? Il n'entendait pas accepter une théorie non sémantique de la structure grammaticale et toute allusion défaitiste à la prétendue obscurité de la notion de sens lui paraissait elle-même obscure et dépourvue de sens.» [Roman Jakobson, Essais de linguistique générale, "La notion de signification grammaticale selon Boas" (1959)]
Julien Fleury
Julien Fleury
Je viens de m'inscrire !

Premières lectures en Philosophie Empty Re: Premières lectures en Philosophie

par Julien Fleury Mar 6 Juil 2021 - 8:54
Oui, le Gorgias avant tout. J'ajouterais une œuvre de littérature secondaire (mais laquelle !) : Qu'est-ce que la philosophie antique ? de Pierre Hadot (jusqu'à la page 226).
Tir_Novice
Tir_Novice
Niveau 1

Premières lectures en Philosophie Empty Re: Premières lectures en Philosophie

par Tir_Novice Ven 16 Juil 2021 - 0:14
@Julien Fleury a écrit:Oui, le Gorgias avant tout. J'ajouterais une œuvre de littérature secondaire (mais laquelle !) : Qu'est-ce que la philosophie antique ? de Pierre Hadot (jusqu'à la page 226).

+ 1

Excellent ouvrage, à la lecture vraiment accessible, étonnamment.


_________________
Dire oui, toujours et à tout le monde, et n’en faire qu’à sa tête. — (Jean Giono, Voyage en Italie)
lene75
lene75
Bon génie

Premières lectures en Philosophie Empty Re: Premières lectures en Philosophie

par lene75 Ven 16 Juil 2021 - 8:47
@Ruthven a écrit:Déjà il faut oublier Aristote et Cicéron, cela va lui tomber des mains (quant à faire lire les Seconds analytiques pour découvrir la philosophie, cela me laisse sans voix) ... Je suppose que c'est pour HLP ; le Gorgias de Platon est plus accessible ainsi que les deux Rousseau ...

+1

Les Seconds analytiques et même la Rhétorique, surtout pas : c'est le meilleur moyen de la dégoûter de la philosophie.

Avant même le Gorgias, pourquoi pas l'Apologie de Socrate, qui est court, classique et facile d'accès ? C'est le procès de Socrate, donc pas mal de choses à en tirer sur la parole.

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
Eloah
Eloah
Érudit

Premières lectures en Philosophie Empty Re: Premières lectures en Philosophie

par Eloah Ven 16 Juil 2021 - 20:54
Merci !

Finalement, elle a absolument voulu commencer par Cicéron (L'Orateur idéal) car c'est le seul qu'elle connaît pour avoir traduit et étudié plusieurs extraits de ses textes en cours de grec ... Pour le moment, le livre est sur son bureau ...
Contenu sponsorisé

Premières lectures en Philosophie Empty Re: Premières lectures en Philosophie

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum