Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
clemspineau
clemspineau
Niveau 1

Comment bien débuter en I2D ? Empty Comment bien débuter en I2D ?

par clemspineau Ven 6 Aoû 2021 - 15:15
Bonjour à tous,

je démarre en tant que stagiaire avec une classe de 1ère STI2D et la matière I2D.
Je suis en reconversion pro étant avant ingénieur en informatique.
N'ayant pas eu de formation et trouvant peu d'information j'ai du mal à savoir comment bien débuter mes premiers cours à la rentrée.
Y'a t'il des profs de cette matière qui peuvent m'aider à préparer la rentrée et savoir sur quoi me focaliser en priorité ?
Comment se décompose les cours ?
des exemples de cours ou de séquence sur lesquels je peux m'appuyer ?
comment organiser son premier cours et la rencontre avec les élèves ?
toute aide est la bienvenue !
merci à tous
Maybe
Maybe
Niveau 2

Comment bien débuter en I2D ? Empty Re: Comment bien débuter en I2D ?

par Maybe Ven 6 Aoû 2021 - 18:31
Bonjour,

Je pense que tu connais déjà mais je te passe le lien vers Eduscol avec un Document ressources PDF de 160 pages à télécharger sur la filière Sti2d :
Sti2d Eduscol

J'espère que des profs passeront par là pour te renseigner plus précisément sur les cours malgré cette période de congés
Dadoo33
Dadoo33
Grand sage

Comment bien débuter en I2D ? Empty Re: Comment bien débuter en I2D ?

par Dadoo33 Ven 6 Aoû 2021 - 19:08
Peut-être voir également sur les sites des rectorats si des séquences et des progressions n’y sont pas déposées.
clemspineau
clemspineau
Niveau 1

Comment bien débuter en I2D ? Empty Re: Comment bien débuter en I2D ?

par clemspineau Dim 8 Aoû 2021 - 7:19
Merci pour le lien, mais cela concerne l'ancien programme...
Maybe a écrit:Bonjour,

Je pense que tu connais déjà mais je te passe le lien vers Eduscol avec un Document ressources PDF de 160 pages à télécharger sur la filière Sti2d :

J'espère que des profs passeront par là pour te renseigner plus précisément sur les cours malgré cette période de congés
youpeka
youpeka
Niveau 8

Comment bien débuter en I2D ? Empty Re: Comment bien débuter en I2D ?

par youpeka Dim 8 Aoû 2021 - 10:15
clemspineau a écrit:
Y'a t'il des profs de cette matière qui peuvent m'aider à préparer la rentrée et savoir sur quoi me focaliser en priorité ?
Comment se décompose les cours ?
des exemples de cours ou de séquence sur lesquels je peux m'appuyer ?
comment organiser son premier cours et la rencontre avec les élèves ?
toute aide est la bienvenue !
merci à tous

Les cours d'i2d sont liés aux cours d'it et au matériel disponible au lycée.  Tu ne peux donc presque rien préparer avant d'avoir pris contact avec l'établissement. Il est néanmoins assez sur, suivant le nombre de classe, qu'un cours existe déjà. En général le lycée rouvre au moins une semaine avant la rentrée.

En attendant tu peux lire le programme et travailler sur les savoirs et peut-etre sur la gestion de classe.
Pegasus
Pegasus
Je viens de m'inscrire !

Comment bien débuter en I2D ? Empty Re: Comment bien débuter en I2D ?

par Pegasus Mar 10 Aoû 2021 - 17:52
Bonjour,

Je confirme la réponse de Youpeka, à savoir que les cours dépendront en partie du matériel. Enfin, si tu es nommé dans un lycée de taille respectable, tes futurs collègues te donneront certainement des billes pour débuter. Au pire, penches toi sur le SysML.

Quant au premier cours de l'année, je procède de la façon suivante:

- Je fais l'appel
- Je me présente (Je suis Monsieur Machin et je serais votre prof d'I2D ... blablabla ...)
- Je donne quelques infos générales, je vérifie que mon emploi du temps colle avec le leur
- J'explique, via un power point, que l'I2D + IT c'est de la culture technologique et que mon rôle est de leur donner des compétences et de leur apporter les connaissances associées, relatives aux domaines de la matière, de l’énergie et de l’information, que les produits actuels se caractérisent par une intégration de plus en plus poussée du design, de la mécanique, de l’énergétique, du numérique (Ex: Téléphone portable) ...
- Je liste le matériel nécessaire (classeur/cahier/écouteurs/clé usb .... )

- Je liste ce que j'attends de leur part:
* Avant la classe:
- Relire son cours régulièrement (et non juste la veille de l’évaluation)
- Faire le travail demandé
* En classe:
- Rester concentré
- Prendre des notes, noter les corrections
- Ne pas hésiter à poser des questions

- Ne pas se décourager devant la difficulté ou à la suite d’une mauvaise note.

- J'explique que les notes et dossiers de première et de terminale sont très importants pour l’orientation post bac, et donc pour le ou les futurs métiers ( 42 ans de vie active … ). C’est maintenant qu’il faut travailler !

En général, ils écoutent poliment, mais tu peux déjà repérer quelques élèves bavards ou agité. Ensuite j'explique, pardon j'impose quelques règles de vie: Pas de portable, pas d'utilisation inappropriée d'internet, pas de chewing-gum, pas de bavardages, pas d'insultes envers les camarades ou les profs, pas d'oubli de matériel, pas de boisson … Enfin ils doivent se mettre en place rapidement lors de l'entrée en classe. J'explique les sanctions appliquées en cas de franchissement de la ligne jaune ( punition, colle ou autre, à toi de voir ! Perso, au bout de 3 remarques sur le bavardage, je mets une colle). La plupart du temps, ils deviennent tout blanc et j'ai la paix une bonne partie de l'année. Enfin, il faut réussir à rester ferme tout au long de l'année.

A noter que j'utilise un diaporama pour expliquer ces règles pour que ca rentre bien dans leurs petites têtes ! Il est important de poser son autorité lors du 1er cours (J'ai débuté il y a 6 ans, en reconversion comme toi, et j'ai souffert au début par manque de fermeté)

Bref, cela va déjà t'occuper une heure. Tu peux également leur demander de remplir une petite fiche de présentation pour savoir ce qu'ils veulent faire plus tard. Dans les réponses, il y a aura probablement de futurs architectes ou de développeurs ( de jeux) en informatique.

Ensuite, je fais des révisions de mathématiques … : Une petite évaluation, sans calculatrice, de 30 à 40 minutes , en partant d'un niveau d'école primaire pour arriver à un niveau de 4ème. Les thèmes abordés sont : Exercices sur les 4 opérations ( + - x / ) avec entiers et nombres décimaux, écriture d'un nombre à partir de son expression littérale (mille, million, milliard, dixième, centième, millième …) , multiplication par 10 , 100, ou 0,001... puissances de 10, calculs de périmètres ou d'aire de figures simples, , calcul de volumes, conversion de surfaces ou de volume, petits exercices de proportionnalité … Bref, des révisions sur des notions, qu'il sont sensés maitriser, en rapport avec les besoins en sti2d.

Là, tu vas pleurer en voyant le niveau réel des élèves de STI2D, une part non négligeable étant déjà en difficulté devant une simple addition s'il y a une retenue ou bien des chiffres décimaux. Pour la correction en classe, je ne m'embête pas, j'utilise des vidéos sur youtube ou autre qui sont très bien faites (Voir Yvan Monka par exemple)

Amicalement
youpeka
youpeka
Niveau 8

Comment bien débuter en I2D ? Empty Re: Comment bien débuter en I2D ?

par youpeka Mar 10 Aoû 2021 - 18:27
Pegasus a écrit:Bonjour,

Je confirme la réponse de Youpeka, à savoir que les cours dépendront en partie du matériel. Enfin, si tu es nommé dans un lycée de taille respectable, tes futurs collègues te donneront certainement des billes pour débuter. Au pire, penches toi sur le SysML.

Quant au premier cours de l'année, je procède de la façon suivante:

- Je fais l'appel
- Je me présente (Je suis Monsieur Machin et je serais votre prof d'I2D ... blablabla ...)
- Je donne quelques infos générales, je vérifie que mon emploi du temps colle avec le leur
- J'explique, via un power point, que l'I2D + IT c'est de la culture technologique et que mon rôle est de leur donner des compétences et de leur apporter les connaissances associées, relatives aux domaines de la matière, de l’énergie et de l’information, que les produits actuels se caractérisent par une intégration de plus en plus poussée du design, de la mécanique, de l’énergétique, du numérique (Ex: Téléphone portable) ...
- Je liste le matériel nécessaire (classeur/cahier/écouteurs/clé usb .... )

- Je liste ce que j'attends de leur part:
     * Avant la classe:
- Relire son cours régulièrement (et non juste la veille de l’évaluation)
- Faire le travail demandé
    * En classe:
      - Rester concentré
      - Prendre des notes, noter les corrections
      - Ne pas hésiter à poser des questions

      - Ne pas se décourager devant la difficulté ou à la suite d’une mauvaise note.

- J'explique que les notes et dossiers de première et de terminale sont très importants pour l’orientation post bac, et donc pour le ou les futurs métiers ( 42 ans de vie active … ). C’est maintenant qu’il faut travailler !

En général, ils écoutent poliment, mais tu peux déjà repérer quelques élèves bavards ou agité. Ensuite j'explique, pardon j'impose quelques règles de vie: Pas de portable, pas d'utilisation inappropriée d'internet, pas de chewing-gum, pas de bavardages, pas d'insultes envers les camarades ou les profs, pas d'oubli de matériel, pas de boisson …  Enfin ils doivent se mettre en place rapidement lors de l'entrée en classe. J'explique les sanctions appliquées en cas de franchissement de la ligne jaune ( punition, colle ou autre, à toi de voir ! Perso, au bout de 3 remarques sur le bavardage, je mets une colle). La plupart du temps, ils deviennent tout blanc et j'ai la paix une bonne partie de l'année. Enfin, il faut réussir à rester ferme tout au long de l'année.

A noter que j'utilise un diaporama pour expliquer ces règles pour que ca rentre bien dans leurs petites têtes ! Il est important de poser son autorité lors du 1er cours (J'ai débuté il y a 6 ans, en reconversion comme toi, et j'ai souffert au début par manque de fermeté)

Bref, cela va déjà t'occuper une heure. Tu peux également leur demander de remplir une petite fiche de présentation pour savoir ce qu'ils veulent faire plus tard. Dans les réponses, il y a aura probablement de futurs architectes ou de développeurs ( de jeux) en informatique.

Ensuite, je fais des révisions de mathématiques  … : Une petite évaluation, sans calculatrice, de 30 à 40 minutes , en partant d'un niveau d'école primaire pour arriver à un niveau de 4ème. Les thèmes abordés sont : Exercices sur les 4 opérations ( + - x / ) avec entiers et nombres décimaux, écriture d'un nombre à partir de son expression littérale (mille, million, milliard, dixième, centième, millième …) , multiplication par 10 , 100, ou 0,001... puissances de 10, calculs de périmètres ou d'aire de figures simples, , calcul de volumes, conversion de surfaces ou de volume, petits exercices de proportionnalité … Bref, des révisions sur des notions, qu'il sont sensés maitriser, en rapport avec les besoins en sti2d.

Là, tu vas pleurer en voyant le niveau réel des élèves de STI2D, une part non négligeable étant déjà en difficulté devant une simple addition s'il y a une retenue ou bien des chiffres décimaux. Pour la correction en classe, je ne m'embête pas, j'utilise des vidéos sur youtube ou autre qui sont très bien faites (Voir Yvan Monka par exemple)

Amicalement

C’est intéressant cette discussion pour savoir comment les collègues procèdent, merci pour ton messages Pegasus.

De mon côté, je procédais comme ca au début, et puis finalement maintenant je limite ca à quelques minutes de présentations et je les mets au travail le plus vite possible. Pour les règles, je vais plutôt les définir au fur et à mesure. Par contre je confirme au moindre débordement il faut agir avec fermeté, mais je trouve ca pas mal de leur faire découvrir les règles au fur et à mesure.

Je confirme aussi que le niveau est vraiment faible, voir très faible, et effectivement le sysml ca ne s’invente pas et comme ca n’existe presque pas dans l’industrie, c’est important d’y jeter un coup d’oeil. Je rajouterai sur la liste : - la chaine de puissance et d’information et - le développement durable.

Je laisse toutefois les rappels de math au prof de math, sauf si en activité ils butent sur une notion en particulier.

Je n’utilise pas de vidéos pour les correction, mais je note cette idée pour l’année prochaine.
clemspineau
clemspineau
Niveau 1

Comment bien débuter en I2D ? Empty Re: Comment bien débuter en I2D ?

par clemspineau Lun 16 Aoû 2021 - 11:03
youpeka a écrit:
clemspineau a écrit:
Y'a t'il des profs de cette matière qui peuvent m'aider à préparer la rentrée et savoir sur quoi me focaliser en priorité ?
Comment se décompose les cours ?
des exemples de cours ou de séquence sur lesquels je peux m'appuyer ?
comment organiser son premier cours et la rencontre avec les élèves ?
toute aide est la bienvenue !
merci à tous

Les cours d'i2d sont liés aux cours d'it et au matériel disponible au lycée.  Tu ne peux donc presque rien préparer avant d'avoir pris contact avec l'établissement. Il est néanmoins assez sur, suivant le nombre de classe, qu'un cours existe déjà. En général le lycée rouvre au moins une semaine avant la rentrée.

En attendant tu peux lire le programme et travailler sur les savoirs et peut-etre sur la gestion de classe.

Merci pour la réponse, c'est dur d'attendre le dernier moment pour savoir tout ça...
Si tu as un document sur lequel je peux m'inspirer pour la gestion de classe je suis preneur ? Wink
clemspineau
clemspineau
Niveau 1

Comment bien débuter en I2D ? Empty Re: Comment bien débuter en I2D ?

par clemspineau Lun 16 Aoû 2021 - 11:30
Pegasus a écrit:Bonjour,

Je confirme la réponse de Youpeka, à savoir que les cours dépendront en partie du matériel. Enfin, si tu es nommé dans un lycée de taille respectable, tes futurs collègues te donneront certainement des billes pour débuter. Au pire, penches toi sur le SysML.

Quant au premier cours de l'année, je procède de la façon suivante:

- Je fais l'appel
- Je me présente (Je suis Monsieur Machin et je serais votre prof d'I2D ... blablabla ...)
- Je donne quelques infos générales, je vérifie que mon emploi du temps colle avec le leur
- J'explique, via un power point, que l'I2D + IT c'est de la culture technologique et que mon rôle est de leur donner des compétences et de leur apporter les connaissances associées, relatives aux domaines de la matière, de l’énergie et de l’information, que les produits actuels se caractérisent par une intégration de plus en plus poussée du design, de la mécanique, de l’énergétique, du numérique (Ex: Téléphone portable) ...
- Je liste le matériel nécessaire (classeur/cahier/écouteurs/clé usb .... )

- Je liste ce que j'attends de leur part:
     * Avant la classe:
- Relire son cours régulièrement (et non juste la veille de l’évaluation)
- Faire le travail demandé
    * En classe:
      - Rester concentré
      - Prendre des notes, noter les corrections
      - Ne pas hésiter à poser des questions

      - Ne pas se décourager devant la difficulté ou à la suite d’une mauvaise note.

- J'explique que les notes et dossiers de première et de terminale sont très importants pour l’orientation post bac, et donc pour le ou les futurs métiers ( 42 ans de vie active … ). C’est maintenant qu’il faut travailler !

En général, ils écoutent poliment, mais tu peux déjà repérer quelques élèves bavards ou agité. Ensuite j'explique, pardon j'impose quelques règles de vie: Pas de portable, pas d'utilisation inappropriée d'internet, pas de chewing-gum, pas de bavardages, pas d'insultes envers les camarades ou les profs, pas d'oubli de matériel, pas de boisson …  Enfin ils doivent se mettre en place rapidement lors de l'entrée en classe. J'explique les sanctions appliquées en cas de franchissement de la ligne jaune ( punition, colle ou autre, à toi de voir ! Perso, au bout de 3 remarques sur le bavardage, je mets une colle). La plupart du temps, ils deviennent tout blanc et j'ai la paix une bonne partie de l'année. Enfin, il faut réussir à rester ferme tout au long de l'année.

A noter que j'utilise un diaporama pour expliquer ces règles pour que ca rentre bien dans leurs petites têtes ! Il est important de poser son autorité lors du 1er cours (J'ai débuté il y a 6 ans, en reconversion comme toi, et j'ai souffert au début par manque de fermeté)

Bref, cela va déjà t'occuper une heure. Tu peux également leur demander de remplir une petite fiche de présentation pour savoir ce qu'ils veulent faire plus tard. Dans les réponses, il y a aura probablement de futurs architectes ou de développeurs ( de jeux) en informatique.

Ensuite, je fais des révisions de mathématiques  … : Une petite évaluation, sans calculatrice, de 30 à 40 minutes , en partant d'un niveau d'école primaire pour arriver à un niveau de 4ème. Les thèmes abordés sont : Exercices sur les 4 opérations ( + - x / ) avec entiers et nombres décimaux, écriture d'un nombre à partir de son expression littérale (mille, million, milliard, dixième, centième, millième …) , multiplication par 10 , 100, ou 0,001... puissances de 10, calculs de périmètres ou d'aire de figures simples, , calcul de volumes, conversion de surfaces ou de volume, petits exercices de proportionnalité … Bref, des révisions sur des notions, qu'il sont sensés maitriser, en rapport avec les besoins en sti2d.

Là, tu vas pleurer en voyant le niveau réel des élèves de STI2D, une part non négligeable étant déjà en difficulté devant une simple addition s'il y a une retenue ou bien des chiffres décimaux. Pour la correction en classe, je ne m'embête pas, j'utilise des vidéos sur youtube ou autre qui sont très bien faites (Voir Yvan Monka par exemple)

Amicalement

merci pour cette longue réponse ! c'est très instructif
est-ce que tu aurais la gentillesse de me partager les diaporamas dont tu parles (I2D + IT c'est de la culture technologique, règles de vie) ? je pense que cela pourrait m'être d'une grande aide pour préparer mes propres éléments.
clemspineau
clemspineau
Niveau 1

Comment bien débuter en I2D ? Empty Re: Comment bien débuter en I2D ?

par clemspineau Lun 16 Aoû 2021 - 11:32
youpeka a écrit:
Pegasus a écrit:Bonjour,

Je confirme la réponse de Youpeka, à savoir que les cours dépendront en partie du matériel. Enfin, si tu es nommé dans un lycée de taille respectable, tes futurs collègues te donneront certainement des billes pour débuter. Au pire, penches toi sur le SysML.

Quant au premier cours de l'année, je procède de la façon suivante:

- Je fais l'appel
- Je me présente (Je suis Monsieur Machin et je serais votre prof d'I2D ... blablabla ...)
- Je donne quelques infos générales, je vérifie que mon emploi du temps colle avec le leur
- J'explique, via un power point, que l'I2D + IT c'est de la culture technologique et que mon rôle est de leur donner des compétences et de leur apporter les connaissances associées, relatives aux domaines de la matière, de l’énergie et de l’information, que les produits actuels se caractérisent par une intégration de plus en plus poussée du design, de la mécanique, de l’énergétique, du numérique (Ex: Téléphone portable) ...
- Je liste le matériel nécessaire (classeur/cahier/écouteurs/clé usb .... )

- Je liste ce que j'attends de leur part:
     * Avant la classe:
- Relire son cours régulièrement (et non juste la veille de l’évaluation)
- Faire le travail demandé
    * En classe:
      - Rester concentré
      - Prendre des notes, noter les corrections
      - Ne pas hésiter à poser des questions

      - Ne pas se décourager devant la difficulté ou à la suite d’une mauvaise note.

- J'explique que les notes et dossiers de première et de terminale sont très importants pour l’orientation post bac, et donc pour le ou les futurs métiers ( 42 ans de vie active … ). C’est maintenant qu’il faut travailler !

En général, ils écoutent poliment, mais tu peux déjà repérer quelques élèves bavards ou agité. Ensuite j'explique, pardon j'impose quelques règles de vie: Pas de portable, pas d'utilisation inappropriée d'internet, pas de chewing-gum, pas de bavardages, pas d'insultes envers les camarades ou les profs, pas d'oubli de matériel, pas de boisson …  Enfin ils doivent se mettre en place rapidement lors de l'entrée en classe. J'explique les sanctions appliquées en cas de franchissement de la ligne jaune ( punition, colle ou autre, à toi de voir ! Perso, au bout de 3 remarques sur le bavardage, je mets une colle). La plupart du temps, ils deviennent tout blanc et j'ai la paix une bonne partie de l'année. Enfin, il faut réussir à rester ferme tout au long de l'année.

A noter que j'utilise un diaporama pour expliquer ces règles pour que ca rentre bien dans leurs petites têtes ! Il est important de poser son autorité lors du 1er cours (J'ai débuté il y a 6 ans, en reconversion comme toi, et j'ai souffert au début par manque de fermeté)

Bref, cela va déjà t'occuper une heure. Tu peux également leur demander de remplir une petite fiche de présentation pour savoir ce qu'ils veulent faire plus tard. Dans les réponses, il y a aura probablement de futurs architectes ou de développeurs ( de jeux) en informatique.

Ensuite, je fais des révisions de mathématiques  … : Une petite évaluation, sans calculatrice, de 30 à 40 minutes , en partant d'un niveau d'école primaire pour arriver à un niveau de 4ème. Les thèmes abordés sont : Exercices sur les 4 opérations ( + - x / ) avec entiers et nombres décimaux, écriture d'un nombre à partir de son expression littérale (mille, million, milliard, dixième, centième, millième …) , multiplication par 10 , 100, ou 0,001... puissances de 10, calculs de périmètres ou d'aire de figures simples, , calcul de volumes, conversion de surfaces ou de volume, petits exercices de proportionnalité … Bref, des révisions sur des notions, qu'il sont sensés maitriser, en rapport avec les besoins en sti2d.

Là, tu vas pleurer en voyant le niveau réel des élèves de STI2D, une part non négligeable étant déjà en difficulté devant une simple addition s'il y a une retenue ou bien des chiffres décimaux. Pour la correction en classe, je ne m'embête pas, j'utilise des vidéos sur youtube ou autre qui sont très bien faites (Voir Yvan Monka par exemple)

Amicalement

C’est intéressant cette discussion pour savoir comment les collègues procèdent, merci pour ton messages Pegasus.

De mon côté, je procédais comme ca au début, et puis finalement maintenant je limite ca à quelques minutes de présentations et je les mets au travail le plus vite possible. Pour les règles, je vais plutôt les définir au fur et à mesure. Par contre je confirme au moindre débordement il faut agir avec fermeté, mais je trouve ca pas mal de leur faire découvrir les règles au fur et à mesure.

Je confirme aussi que le niveau est vraiment faible, voir très faible, et effectivement le sysml ca ne s’invente pas et comme ca n’existe presque pas dans l’industrie, c’est important d’y jeter un coup d’oeil. Je rajouterai sur la liste : - la chaine de puissance et d’information et - le développement durable.

Je laisse toutefois les rappels de math au prof de math, sauf si en activité ils butent sur une notion en particulier.

Je n’utilise pas de vidéos pour les correction, mais je note cette idée pour l’année prochaine.

Merci pour cette réponse qui complète la précédente.
je prends bonne note sur le niveau des élèves...
et j'étais justement sur le sysml, déjà comprendre pour ensuite savoir comment le faire comprendre aux autres
youpeka
youpeka
Niveau 8

Comment bien débuter en I2D ? Empty Re: Comment bien débuter en I2D ?

par youpeka Lun 16 Aoû 2021 - 12:19
clemspineau a écrit:

Merci pour la réponse, c'est dur d'attendre le dernier moment pour savoir tout ça...
Si tu as un document sur lequel je peux m'inspirer pour la gestion de classe je suis preneur ? Wink

Je n’ai pas vraiment de document à te fournir, mais un bon départ est de potasser les différents livrets d’accueils qui ont été rédigés (google «livret accueil enseignant») comme par exemple celui-ci et de prévoir dès la rentrée d’aller en observation plusieurs séances (même si tu mène tes course ne parallèle ) chez un collègue expérimenté. Ca permet de rejoindre théorie et pratique.

À mon sens c’est très irrespectueux de notre travail et vraiment contraire aux intérêts des élèves que de ne pas nous fournir les emploi du temps fin juin,… sache que suivant les disciplines et les lycées c’est différent, mais moi pour ma 5ème année je n’ai aucune idée précise des cours que je vais avoir à faire à la rentrée,… si même mon poste n’est pas supprimé d’ici là puisqu’un collègue a vu son poste supprimé en juin.

Il est aussi possible que des formations pour toi soient prévues la semaine qui précède la semaine de rentrée, ou plus tard dans l’année, ca dépends des accadémies.
clemspineau
clemspineau
Niveau 1

Comment bien débuter en I2D ? Empty Re: Comment bien débuter en I2D ?

par clemspineau Lun 16 Aoû 2021 - 12:30
youpeka a écrit:
clemspineau a écrit:

Merci pour la réponse, c'est dur d'attendre le dernier moment pour savoir tout ça...
Si tu as un document sur lequel je peux m'inspirer pour la gestion de classe je suis preneur ? Wink

Je n’ai pas vraiment de document à te fournir, mais un bon départ est de potasser les différents livrets d’accueils qui ont été rédigés (google «livret accueil enseignant») comme par exemple celui-ci et de prévoir dès la rentrée d’aller en observation plusieurs séances (même si tu mène tes course ne parallèle ) chez un collègue expérimenté. Ca permet de rejoindre théorie et pratique.

À mon sens c’est très irrespectueux de notre travail et vraiment contraire aux intérêts des élèves que de ne pas nous fournir les emploi du temps fin juin,… sache que suivant les disciplines et les lycées c’est différent, mais moi pour ma 5ème année je n’ai aucune idée précise des cours que je vais avoir à faire à la rentrée,… si même mon poste n’est pas supprimé d’ici là puisqu’un collègue a vu son poste supprimé en juin.

Il est aussi possible que des formations pour toi soient prévues la semaine qui précède la semaine de rentrée, ou plus tard dans l’année, ca dépends des accadémies.


merci pour le lien c'est très intéressant, et il n'y a rien d'équivalent dans ce qui m'a été fourni et ce qui est disponible sur la page d'accueil des stagiaires...
Pegasus
Pegasus
Je viens de m'inscrire !

Comment bien débuter en I2D ? Empty Re: Comment bien débuter en I2D ?

par Pegasus Mar 24 Aoû 2021 - 12:21
Bonjour,

Je complète mon message précédent en donnant quelques "trucs" pour poser l'autorité:
- Eviter de s'énerver devant les élèves, cela te décrédibilise. Dès qu'un élève me gonfle, je l'envoie à la vie scolaire. L'année dernière, j'en ai viré un lors du 1er
cours, au bout de 15 minutes. J'ai eu une paix royale avec cet élève le reste de l'année, contrairement à mes collègues.
- Lors des rendus d'évaluation, je ne me déplace pas, ce sont les élèves qui viennent à moi.
- Par contre, je fais le tour de la classe pour ramasser les évaluations une par une. Sinon, il peut manquer une ou des copies …
- Lorsque je mets une colle ou autre punition, je ne le dis pas sur le coup mais je dis à l'élève de passer me voir à la fin du cours. Cela calme le perturbateur, cela évite des effets de contestation en groupe et te permets également de continuer ton cours tranquillement.
- Une autre règle, parmi celles que j'expose en début d'année, est de mettre une colle en cas de contestation, par exemple en cas de refus de changer de place. Et je refuse de rentrer dans les débats du genre "Pourquoi moi ? J'ai rien fait Monsieur". C'est plutôt efficace, les contestataires les plus téméraires changeant de place au bout de 15 s.
Et en début de cours:
- Se placer à l'entrée de la classe lors de l'arrivée des élèves et les engueuler s'ils ont encore le téléphone dans la main , le masque sous le nez ou la casquette sur la tête.
- Les laisser debout tant qu'il y a le moindre bavardage.
- Mettre devant ceux qui veulent se planquer au fond de la salle.

Toutes ces règles peuvent paraitres sévères mais les élèves sérieux apprécient que les perturbateurs soient remis à leur place. Et j'ajoute que dans ma promo, les 2 collègues qui n'ont pas été titularisés à l'issue de leur année de stage sont ceux qui se sont fait déborder dans leurs classes par manque d'autorité.

Evidemment, tout ceci n'empêche pas la bienveillance. A titre d'exemple, lors des évaluations, je regarde ou en sont les élèves, je rajoute du temps si nécessaire, je donne des explications si nécessaire.

Je reviens également sur le faible niveau des élèves. Les avantages d'une "évaluation" en mathématiques dès le début d'année sont:
- D'évaluer le niveau réel des élèves et ainsi de t'adapter. Et ne pas hésiter à en parler au professeur de mathématiques.
- De te prémunir contre l'administration des remarques du genre "Pourquoi la moyenne de votre classe est inférieure de 3 points à celle des autres classes ?". Lorsque tu réponds que la moitié de la classe ne sait poser une multiplication, cela calme la partie adverse (Certes, il n'y a pas que la multiplication dans la vie et les calculatrices existent, mais lorsque les bases de primaire ne sont même pas acquises, tu te doutes bien que celles du collège le sont encore moins)
- Idem pour l'inspecteur, surtout pour une inspection de titularisation.
- Enfin, cela permet de remettre des parents à leur place lorsqu'ils viennent te voir parce que leur chérubin se prend de mauvaises notes en sti2d, que c'est forcément de ta faute, car il avait de très bonnes notes en classe de 3eme ou qu'il avait été détecté comme HPI (Haut Potentiel Intellectuel). Tu leur montres la copie (que tu avais bien sur pris soin de scanner puisque elle a été rendue à l'élève) et tu leur expliques que leur enfant chéri n'a même pas un niveau de sixième …

Autre truc, je scanne les évaluations pour archive et également pour détecter les tentatives de fraudes, lorsque les élèves reviennent me voir pour me dire que je n'ai pas compté telle ou telle partie de leur évaluation, partie qu'ils ont rajouté après la correction …

Allez, une dernière astuce. Dans mon lycée, il est possible de surveiller ce qui se passe sur les écrans des élèves. Il y en a toujours qui veulent jouer en ligne … Renseigne toi au plus vite sur la manière de le faire.

Bien sur, tous les élèves ne sont pas très faibles, il y a heureusement de bons élèves et la plupart sont sympathiques. Néanmoins, le gros soucis de ces classes là est le manque de travail personnel. J'ai donné beaucoup d'exercices en ligne à faire chez eux ou bien des vidéos à voir. Le bilan est décevant, les vidéos ne sont pas regardées et les exercices, même très simples, sont faits grâce à google. J'ai donc décidé de changer de méthode pour la prochaine rentrée: Il y aura interro de cours toutes les semaines. Par ailleurs, je te conseille de regarder les vidéos de Stanislas Dehaene sur l'apprentissage.

Enfin, malgré un niveau faible et un manque de travail, la plupart obtiennent le bac. Bien sûr, ces 2 dernières années ont été particulières à cause de la covid, mais tout de même, donner le bac à des élèves qui toute l'année ont eu des moyennes de l'ordre de 7 ou 8, avec des commentaires du genre "aucun travail …" C'est un point décourageant dans le métier de prof : L'éducation nationale est devenue une vaste garderie, ou l'on peut obtenir un diplôme en ne foutant rien. Cela décrédibilise le métier d'enseignant. J'avais pourtant cru comprendre que Blanquer voulait muscler le bac … Heureusement pour les sti2d qu'il y a des quotas dans pour les BTS et IUT, ainsi que des prépas adaptées et des places réservées dans les grandes écoles …

Je pourrais également parler des moyens matériels : Pas de bureau au lycée ni de PC pour travailler, sauf en salle de prof lorsqu'il y a de la place. Des salles trop petites ou l'on ne peut même pas circuler une fois que les élèves sont assis, des fenêtres que l'on ne peut même pas ouvrir, des salles qui deviennent des étuves dès le mois d'avril. Un réseau informatique qui lâche tous les jours, des ordinateurs qui mettent souvent 10 minutes à démarrer …

Autre point, des salaires bien faibles, des mutations loin de chez soi. Je me souviendrai toujours du commentaire d'un ancien collègue de l'industrie, après lui avoir parlé de ces 2 points: "Plutôt travailler au mac do proche de chez moi"

Amicalement
youpeka
youpeka
Niveau 8

Comment bien débuter en I2D ? Empty Re: Comment bien débuter en I2D ?

par youpeka Mar 24 Aoû 2021 - 12:57
Pegasus a écrit:Bonjour,

Je complète mon message précédent en donnant quelques "trucs" pour poser l'autorité:
- Eviter de s'énerver devant les élèves, cela te décrédibilise. Dès qu'un élève me gonfle, je l'envoie à la vie scolaire. L'année dernière, j'en ai viré un lors du 1er
cours, au bout de 15 minutes. J'ai eu une paix royale avec cet élève le reste de l'année, contrairement à mes collègues.
- Lors des rendus d'évaluation, je ne me déplace pas, ce sont les élèves qui viennent à moi.
- Par contre, je fais le tour de la classe pour ramasser les évaluations une par une. Sinon, il peut manquer une ou des copies …
- Lorsque je mets une colle ou autre punition, je ne le dis pas sur le coup mais je dis à l'élève de passer me voir à la fin du cours. Cela calme le perturbateur,  cela évite des effets de contestation en groupe et te permets également de continuer ton cours tranquillement.
- Une autre règle, parmi celles que j'expose en début d'année, est de mettre une colle en cas de contestation, par exemple en cas de refus de changer de place. Et je refuse de rentrer dans les débats du genre "Pourquoi moi ? J'ai rien fait Monsieur". C'est plutôt efficace, les contestataires les plus téméraires changeant de place au bout de 15 s.
Et en début de cours:
- Se placer à l'entrée de la classe lors de l'arrivée des élèves et les engueuler s'ils ont encore le téléphone dans la main , le masque sous le nez ou la casquette sur la tête.
- Les laisser debout tant qu'il y a le moindre bavardage.
- Mettre devant ceux qui veulent se planquer au fond de la salle.

Toutes ces règles peuvent paraitres sévères mais les élèves sérieux apprécient que les perturbateurs soient remis à leur place. Et j'ajoute que dans ma promo, les 2 collègues qui n'ont pas été titularisés à l'issue de leur année de stage sont ceux qui se sont fait déborder dans leurs classes par manque d'autorité.

Evidemment, tout ceci n'empêche pas la bienveillance. A titre d'exemple, lors des évaluations, je regarde ou en sont les élèves, je rajoute du temps si nécessaire, je donne des explications si nécessaire.

Je reviens également sur le faible niveau des élèves. Les avantages d'une "évaluation" en mathématiques dès le début d'année sont:
 - D'évaluer le niveau réel des élèves et ainsi de t'adapter. Et ne pas hésiter à en parler au professeur de mathématiques.
 - De te prémunir contre l'administration des remarques du genre "Pourquoi la moyenne de votre classe est inférieure de 3 points à celle des autres classes ?". Lorsque tu réponds que la moitié de la classe ne sait poser une multiplication, cela calme la partie adverse (Certes, il n'y a pas que la multiplication dans la vie et les calculatrices existent, mais lorsque les bases de primaire ne sont même pas acquises, tu te doutes bien que celles du collège le sont encore moins)
- Idem pour l'inspecteur, surtout pour une inspection de titularisation.
- Enfin, cela permet de remettre des parents à leur place lorsqu'ils viennent te voir parce que leur chérubin se prend de mauvaises notes en sti2d, que c'est forcément de ta faute, car il avait de très bonnes notes en classe de 3eme ou qu'il avait été détecté comme HPI (Haut Potentiel Intellectuel). Tu leur montres la copie (que tu avais bien sur pris soin de scanner puisque elle a été rendue à l'élève) et tu leur expliques que leur enfant chéri n'a même pas un niveau de sixième …

Autre truc, je scanne les évaluations pour archive et également pour détecter les tentatives de fraudes, lorsque les élèves reviennent me voir pour me dire que je n'ai pas compté telle ou telle partie de leur évaluation, partie qu'ils ont rajouté après la correction …

Allez, une dernière astuce. Dans mon lycée, il est possible de surveiller ce qui se passe sur les écrans des élèves. Il y en a toujours qui veulent jouer en ligne … Renseigne toi au plus vite sur la manière de le faire.

Bien sur, tous les élèves ne sont pas très faibles, il y a heureusement de bons élèves et la plupart sont sympathiques. Néanmoins, le gros soucis de ces classes là est le manque de travail personnel. J'ai donné beaucoup d'exercices en ligne à faire chez eux ou bien des vidéos à voir. Le bilan est décevant, les vidéos ne sont pas regardées et les exercices, même très simples, sont faits grâce à google. J'ai donc décidé de changer de méthode pour la prochaine rentrée: Il y aura interro de cours toutes les semaines. Par ailleurs, je te conseille de regarder les vidéos de Stanislas Dehaene sur l'apprentissage.

Enfin, malgré un niveau faible et un manque de travail, la plupart obtiennent le bac. Bien sûr, ces 2 dernières années ont été particulières à cause de la covid, mais tout de même, donner le bac à des élèves qui toute l'année ont eu des moyennes de l'ordre de 7 ou 8, avec des commentaires du genre "aucun travail …"  C'est un point décourageant dans le métier de prof : L'éducation nationale est devenue une vaste garderie, ou l'on peut obtenir un diplôme en ne foutant rien. Cela décrédibilise le métier d'enseignant. J'avais pourtant cru comprendre que Blanquer voulait muscler le bac … Heureusement pour les sti2d qu'il y a des quotas dans pour les BTS et IUT, ainsi que des prépas adaptées et des places réservées dans les grandes écoles …

Je pourrais également parler des moyens matériels : Pas de bureau au lycée ni de PC pour travailler, sauf en salle de prof lorsqu'il y a de la place. Des salles trop petites ou l'on ne peut même pas circuler une fois que les élèves sont assis, des fenêtres que l'on ne peut même pas ouvrir, des salles qui deviennent des étuves dès le mois d'avril. Un réseau informatique qui lâche tous les jours, des ordinateurs qui mettent souvent 10 minutes à démarrer …

Autre point, des salaires bien faibles, des mutations loin de chez soi. Je me souviendrai toujours du commentaire d'un ancien collègue de l'industrie, après lui avoir parlé de ces 2 points: "Plutôt travailler au mac do proche de chez moi"

Amicalement

+1 je fais plutôt comme toi, j’approuve. Par contre j’ai arrêté de scanner les copies que je rends,… je suis content de pouvoir me rendre compte que je ne suis pas le seul à être un peu exigeant sur la tenue de la classe.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum