Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
waxiwe
waxiwe
Niveau 1

PPCR - Contester la notation du chef d'établissement. Empty PPCR - Contester la notation du chef d'établissement.

par waxiwe Mar 14 Sep 2021, 21:55
Bonsoir à toutes et tous,

Je suppose que je ne suis pas le seul dans ce cas, mais je n'ai rien trouvé sur le forum qui corresponde exactement à mes interrogations.
Les faits ; en décembre 2020, inspection par mon IPR, en présence du chef d'établissement.
- Avec l'IPR, entretien très cordial et, pour tout dire, enrichissant. Nous discutons philosophie, pédagogie. L'entretien dure un peu moins de deux heures (donc plus que prévu). Elle m'explique qu'à l'échelon 6, il n'est pas de coutume de mettre "excellent" à tous les items. Pourquoi pas. Je peux comprendre. Elle me dit à demi mots que ça va être compliqué avec le CDE.
- Une semaine plus tard, entretien avec le CDE, qui me semble un peu étonnant. Nous "bavardons" plus qu'on ne parle travail. Il me demande par exemple si c'est à dessein que j'ai fait un cours sur la désobéissance le jour de l'inspection. Il tente de faire de la philo (en m'accusant à moitié d'être un séditieux). Je lui réexplique le cours (distinction entre délinquant et désobéissant civil selon Hannah Arendt). Le reste de l'entretien porte sur la vie de l'établissement (je suis élu au CA).
- 8 mois plus tard, mi juillet, je reçois mon rapport d'inspection.
Du côté de l'IPR, des remarques très sympa : elle souligne la qualité du cours auquel elle a assisté, et celle des cours précédents (via des cahiers d'élèves prélevés au hasard - premier rang, rangée du milieu, rang du fond : les élèves s'assoient où ils veulent dans mon cours), la qualité de la relation que nous entretenons mes élèves et moi, elle finit par me remercier. Bilan : 3 excellent, 2 très satisfaisant. Donc, tout à fait conforme à ce qu'elle m'avait dit en entretien.
Évaluation commune CDE / IPR : 1 excellent, 2 TS. Là encore, pourquoi pas. Je ne prétends pas à l'excellence partout.
Là où tout se corse, c'est pour la partie CDE. Appréciation littérale (je ne suis pas certain d'avoir le droit de faire un copier-coller, donc je vais citer quelques extraits. Dispo pour vous donner l'intégralité en MP) : "cours de grande qualité", "dynamique", "enthousiaste", "sait susciter l'attention des élèves". "participe activement à la vie du lycée" (un truc du genre), "fais rayonner sa discipline". Il me reproche de m'entêter à ne pas remplir Pronote (absences et cahier de texte) malgré ce qu'il m'a dit lors de l'entretien. Droit de réponse : rien de tout cela ne m'a été dit lors de l'entretien (bon, c'est parole contre parole, rien à espérer à ce niveau). Pire encore, j'enseigne dans cet établissement depuis 4 ans à l'époque des faits, et jamais je n'ai reçu une convocation, ni un courrier me demandant de me conformer à mes obligations professionnelles. Et pour cause. Il m'arrive d'oublier de faire l'appel (des ordis du XXe siècle qui mettent mille ans à démarrer), et j'admets volontiers que je remplis rarement le cahier de texte (les élèves ont des cours, et ils peuvent, au vu des moyens technologiques à leur disposition, demander à leurs camarades le cours : ils sont majeurs... plus en sixième). Donc : 1) le rapport est censé être rempli au moment de l'entretien. Comment mon CDE peut-il affirmer que je n'ai pas appliqué ce qu'il m'a dit lors de l'entretien (ce qu'il n'a pas fait)? 2) comment peut-il se rendre d'un soi-disant manquement de ma part sans m'en avoir averti auparavant? RÉSULTAT : "Satisfaisant" à tous les items (3/3).

Première démarche : j'appelle le lycée. Personne. Les vacances...
Deuxième démarche : je remplis, après avis (syndicats, IPR - pas la mienne) la rubrique "remarques", pointant l'inadéquation entre l'appréciation littérale et la notation (nous avons je crois 14 jours après la publication)
Troisième démarche : je demande, le jour de la prérentrée, un rendez-vous au chef d'établissement. Il me demande quel est le motif de ma démarche. Je lui réponds que je veux lui demander des explications au sujet de son évaluation. Il me dit que nous pouvons en parler à ce moment, ce que je refuse, lui demandant une date d'entretien par mail. Il finit par me dire qu(il peut me recevoir le 14 septembre (il est soi-disant débordé...).
J'arrive aujourd'hui pour l'entretien, accompagné, comme cela est de droit, par un membre du CA et par un représentant syndical. Il refuse de nous recevoir, au prétexte que ce n'est pas légal ("le ppcr est personnel"). Nous insistons, affirmant que l'accompagnement des personnels est de droit (sinon, c'est une entrave à la liberté syndicale). Il nous demande de lui montrer l'article de loi qui autorise mes collègues à venir. Nous lui demandons de nous montrer l'article qui nous l'interdit (ce qui serait une exception au droit commun). Il négocie : "je vous vois seul, et nous reprenons ensemble un rdv". Je refuse. Nous nous séparons sur ces paroles. Il promet de me recontacter dans la journée, pour me donner l'article de loi, ou à défaut, un nouveau rendez-vous. A cette heure, rien.

Vous est-il déjà arrivé une situation similaire? Qu'avez-vous fait dans ce cas ? Avez-vous eu gain de cause, ou pas?

Désolé pour ce message beaucoup trop long, mais je ne voulais essayer d'être précis...

Bonne soirée à toutes et tous, et merci d'avance pour vos commentaires / réponses.

Catalunya
Catalunya
Expert spécialisé

PPCR - Contester la notation du chef d'établissement. Empty Re: PPCR - Contester la notation du chef d'établissement.

par Catalunya Mar 14 Sep 2021, 22:19
Remplir le cahier de texte est une obligation professionnelle. Et ton ipr t'a menti en disant qu'il était d'usage de ne pas mettre "excellent" à l'échelon 6. Enfin, quelles que soient tes démarches, ça ne changera rien in fine (tu n'aurais pas l'appréciation finale "excellent", même si le cde te mettait "excellent" partout).
Hocam
Hocam
Érudit

PPCR - Contester la notation du chef d'établissement. Empty Re: PPCR - Contester la notation du chef d'établissement.

par Hocam Mar 14 Sep 2021, 22:27
Bonjour, je ne saurais guère quoi te dire mais il me semble que ta démarche est la bonne. Le CDE n'a de toute façon pas le choix que de te répondre très rapidement, il sait qu'il est en tort d'après ce que tu nous dis de son appréciation littérale vs. ce qu'il t'a dit en entretien. L'écart entre la notation et les qualificatifs employés est également très gênant, les syndicats conseillent effectivement de ne pas laisser passer ce genre d'incohérence. Donc, tiens bon.

(Sur le fond, il aurait raison de te reprocher de ne pas remplir le cahier de texte, c'est une obligation et j'avoue que les justifications de ceux qui ne le remplissent pas me laissent toujours perplexe, je ne suis pas d'accord avec ce que tu écris sur ce point mais ce n'est pas le sujet).

(Bon, et puis, la « coutume » de ne pas mettre excellent à tous les items à l'échelon 6, je ne comprends pas, non. Il faudrait savoir ce qu'on veut.)

_________________
Hayat kısa, kuşlar uçuyor
A Tuin
A Tuin
Grand sage

PPCR - Contester la notation du chef d'établissement. Empty Re: PPCR - Contester la notation du chef d'établissement.

par A Tuin Mar 14 Sep 2021, 22:52
Oui ce n'est pas vrai pour l'histoire des excellents, ils les mettent bien quand ils veulent. Pour le cahier de texte c'est dommage mais le chef n'a pas tort..il aurait pu aussi tout aussi bien ne pas utiliser cet argument également..
postulat
postulat
Niveau 6

PPCR - Contester la notation du chef d'établissement. Empty Re: PPCR - Contester la notation du chef d'établissement.

par postulat Mar 14 Sep 2021, 22:56
Question idiote : pourquoi te gâcher la vie avec le PPCR ? Le système est tellement opaque : quand bien même tu aurais des "excellents" partout, tu ne serais même pas sûr de bénéficier de l'avancement... Enfin, avancement, façon de parler : un an ! C'est-à-dire trente euros (et un mars) de plus par mois... Pas la peine de se prendre la tête pour ça ! Avec un système pareil, les inspections, on s'en moque !
avatar
Enaeco
Expert spécialisé

PPCR - Contester la notation du chef d'établissement. Empty Re: PPCR - Contester la notation du chef d'établissement.

par Enaeco Mar 14 Sep 2021, 23:12
A moins d'être prêt à se lancer dans un combat "pour l'honneur", ça va faire beaucoup d'énergie sans certitude d'obtenir gain de cause. Des tensions avec le chef qui peuvent potentiellement te couter par la suite.

Concernant le PPCR, autant dire que c'est déjà fichu.

Sans vouloir faire la morale, faire l'appel et remplir le cahier de texte sont des obligations qui me semblent importantes et ces manquements me semblent justifier à eux seuls un "à consolider" sur un item.
En revanche, la notation n'est pas cohérente.

@postulat a écrit:Question idiote : pourquoi te gâcher la vie avec le PPCR ? Le système est tellement opaque : quand bien même tu aurais des "excellents" partout, tu ne serais même pas sûr de bénéficier de l'avancement... Enfin, avancement, façon de parler : un an ! C'est-à-dire trente euros (et un mars) de plus par mois... Pas la peine de se prendre la tête pour ça ! Avec un système pareil, les inspections, on s'en moque !

125e brut par moi.
Ca fait pas mal de mars en plus des 30 euros tout de même.
waxiwe
waxiwe
Niveau 1

PPCR - Contester la notation du chef d'établissement. Empty Re: PPCR - Contester la notation du chef d'établissement.

par waxiwe Mar 14 Sep 2021, 23:22
@Catalunya a écrit:Remplir le cahier de texte est une obligation professionnelle. Et ton ipr t'a menti en disant qu'il était d'usage de ne pas mettre "excellent" à l'échelon 6. Enfin, quelles que soient tes démarches, ça ne changera rien in fine (tu n'aurais pas l'appréciation finale "excellent", même si le cde te mettait "excellent" partout).


Merci pour ta réponse,
Tu as parfaitement raison : remplir le cahier de texte est un devoir professionnel. C'est quelque chose que je trouve contestable. Si, en effet, dans les classes de collège, et dans une certaine mesure, au début du lycée, savoir ce qui a été fait est utile aux parents, c'est nettement moins le cas par la suite. En effet : quel que soit l'enseignement, remplir véritablement le cahier de texte reviendrait à mettre l'intégralité du cours en ligne pour que ce soit efficace. Or, même si mes cours sont écrits, la trace écrite dépend de la participation des élèves, et il m'arrive, en fonction des classes, d'ajouter ou de retrancher des éléments. Ce n'est pas mon travail de retranscrire ce qui a été fait. Autre solution, indiquer, de manière synthétique ce qui a été fait. Genre "chapitre 1 : Le bonheur est-il un idéal. Introduction. Méthodologie du brouillon. Définition des termes. Analyse de la forme du sujet". Qu'est-ce que cela apprend aux parents ? rien. Ils peuvent demander le cahier de leur enfant. Qu'est-ce que cela apprend aux élèves qui n'ont pas assisté au cours? Strictement rien.
J'ai toujours tenu ce discours aux ipr qui sont venus m'inspecter, et aucun n'en a fait mention dans son rapport. Avant la réforme de l'évaluation des profs, j'étais au maximum du grand choix (79,5 points sur 80 possibles). Encore une fois, je fais mon boulot, du mieux que je peux, et je ne vise pas à l'excellence. En revanche, je refuse de me faire abêtir par des tâches débiles qui ne servent ni l'intérêt des parents, ni surtout celui des élèves.
Quant au mensonge de l'IPR, tu as peut-être raison, mais, n'ayant pas l'habitude d'accuser sans preuve quelqu'un, je me garderai bien de formuler une accusation sans preuve.
Au plaisir d'échanger
Ha@_x
Ha@_x
Érudit

PPCR - Contester la notation du chef d'établissement. Empty Re: PPCR - Contester la notation du chef d'établissement.

par Ha@_x Mar 14 Sep 2021, 23:41
@waxiwe a écrit:Tu as parfaitement raison : remplir le cahier de texte est un devoir professionnel. C'est quelque chose que je trouve contestable. Si, en effet, dans les classes de collège, et dans une certaine mesure, au début du lycée, savoir ce qui a été fait est utile aux parents, c'est nettement moins le cas par la suite. En effet : quel que soit l'enseignement, remplir véritablement le cahier de texte reviendrait à mettre l'intégralité du cours en ligne pour que ce soit efficace. Or, même si mes cours sont écrits, la trace écrite dépend de la participation des élèves, et il m'arrive, en fonction des classes, d'ajouter ou de retrancher des éléments. Ce n'est pas mon travail de retranscrire ce qui a été fait. Autre solution, indiquer, de manière synthétique ce qui a été fait. Genre "chapitre 1 : Le bonheur est-il un idéal. Introduction. Méthodologie du brouillon. Définition des termes. Analyse de la forme du sujet". Qu'est-ce que cela apprend aux parents ? rien. Ils peuvent demander le cahier de leur enfant. Qu'est-ce que cela apprend aux élèves qui n'ont pas assisté au cours? Strictement rien.
J'ai toujours tenu ce discours aux ipr qui sont venus m'inspecter, et aucun n'en a fait mention dans son rapport. Avant la réforme de l'évaluation des profs, j'étais au maximum du grand choix (79,5 points sur 80 possibles). Encore une fois, je fais mon boulot, du mieux que je peux, et je ne vise pas à l'excellence. En revanche, je refuse de me faire abêtir par des tâches débiles qui ne servent ni l'intérêt des parents, ni surtout celui des élèves.

Je suis prof' en collège, je trouve parfaitement débile de remplir le cahier de texte. (au rayon des multiples fausses bonnes idées qui foisonnent et qui ne participent en rien à l'autonomie des élèves, même un gamin de 6e sait, quand on lui a expliqué, chiper le cahier d'un camarade pour rattraper ce qu'il a manqué).

Le cours est sur le cahier/classeur des élèves. Mais évidemment, comme je ne veux surtout pas laisser le plaisir à un chef de me le reprocher, je le remplis, tel que préconisé par un IPR d'ailleurs, à minima : titre de la leçon du jour. Point.

_________________
Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs
Catalunya
Catalunya
Expert spécialisé

PPCR - Contester la notation du chef d'établissement. Empty Re: PPCR - Contester la notation du chef d'établissement.

par Catalunya Mar 14 Sep 2021, 23:45
Je sais que remplir le cahier de texte ne sert à rien. Mais je le fais car c'est une obligation c'est tout.
avatar
mgb35
Habitué du forum

PPCR - Contester la notation du chef d'établissement. Empty Re: PPCR - Contester la notation du chef d'établissement.

par mgb35 Mer 15 Sep 2021, 00:00
@waxiwe a écrit:
@Catalunya a écrit:Remplir le cahier de texte est une obligation professionnelle. Et ton ipr t'a menti en disant qu'il était d'usage de ne pas mettre "excellent" à l'échelon 6. Enfin, quelles que soient tes démarches, ça ne changera rien in fine (tu n'aurais pas l'appréciation finale "excellent", même si le cde te mettait "excellent" partout).


Merci pour ta réponse,
Tu as parfaitement raison : remplir le cahier de texte est un devoir professionnel. C'est quelque chose que je trouve contestable. Si, en effet, dans les classes de collège, et dans une certaine mesure, au début du lycée, savoir ce qui a été fait est utile aux parents, c'est nettement moins le cas par la suite. En effet : quel que soit l'enseignement, remplir véritablement le cahier de texte reviendrait à mettre l'intégralité du cours en ligne pour que ce soit efficace. Or, même si mes cours sont écrits, la trace écrite dépend de la participation des élèves, et il m'arrive, en fonction des classes, d'ajouter ou de retrancher des éléments. Ce n'est pas mon travail de retranscrire ce qui a été fait. Autre solution, indiquer, de manière synthétique ce qui a été fait. Genre "chapitre 1 : Le bonheur est-il un idéal. Introduction. Méthodologie du brouillon. Définition des termes. Analyse de la forme du sujet". Qu'est-ce que cela apprend aux parents ? rien. Ils peuvent demander le cahier de leur enfant. Qu'est-ce que cela apprend aux élèves qui n'ont pas assisté au cours? Strictement rien.
J'ai toujours tenu ce discours aux ipr qui sont venus m'inspecter, et aucun n'en a fait mention dans son rapport. Avant la réforme de l'évaluation des profs, j'étais au maximum du grand choix (79,5 points sur 80 possibles). Encore une fois, je fais mon boulot, du mieux que je peux, et je ne vise pas à l'excellence. En revanche, je refuse de me faire abêtir par des tâches débiles qui ne servent ni l'intérêt des parents, ni surtout celui des élèves.
Quant au mensonge de l'IPR, tu as peut-être raison, mais, n'ayant pas l'habitude d'accuser sans preuve quelqu'un, je me garderai bien de formuler une accusation sans preuve.
Au plaisir d'échanger
C'est étrange tout ça... Dans ton premier message, tu nous dit que tu es échelon 6 mais dans ton dernier que tu as connu l'ancien système d'évaluation des enseignants...
Alors j'ai la femme de chercher mais tu devais être alors maximum à l'échelon 4... Je ne vois pas comment tu aurais pu alors avoir 79,5 sur 80 de note peda...
waxiwe
waxiwe
Niveau 1

PPCR - Contester la notation du chef d'établissement. Empty Re: PPCR - Contester la notation du chef d'établissement.

par waxiwe Mer 15 Sep 2021, 00:18
@Enaeco a écrit:A moins d'être prêt à se lancer dans un combat "pour l'honneur", ça va faire beaucoup d'énergie sans certitude d'obtenir gain de cause. Des tensions avec le chef qui peuvent potentiellement te couter par la suite.

Concernant le PPCR, autant dire que c'est déjà fichu.

Sans vouloir faire la morale, faire l'appel et remplir le cahier de texte sont des obligations qui me semblent importantes et ces manquements me semblent justifier à eux seuls un "à consolider" sur un item.
En revanche, la notation n'est pas cohérente.

@postulat a écrit:Question idiote : pourquoi te gâcher la vie avec le PPCR ? Le système est tellement opaque : quand bien même tu aurais des "excellents" partout, tu ne serais même pas sûr de bénéficier de l'avancement... Enfin, avancement, façon de parler : un an ! C'est-à-dire trente euros (et un mars) de plus par mois... Pas la peine de se prendre la tête pour ça ! Avec un système pareil, les inspections, on s'en moque !

125e brut par moi.
Ca fait pas mal de mars en plus des 30 euros tout de même.

Merci pour ta réponse, qui me permet de répondre à d'autres aussi.
Je sais qu'un avancement "accéléré" ne t'amène que 1200 euros sur l'ensemble de ta carrière... 2400 si tu passes deux fois. Mais effectivement, c'est aussi une question de principe. Mon cde a un dossier au rectorat et chez les syndicats qui est gros comme le bras. Il est accusé de harcèlement par plusieurs collègues, les procédures sont en cours, et il a enfermé dans son bureau une collègue pour la menacer et l'insulter. Elle a fait deux TS suite à cela. Etant un peu résistant, je veux aussi lui montrer, et de ce fait montrer aux collègues, qu'il ne peut pas faire ce qu'il veut.
avatar
mgb35
Habitué du forum

PPCR - Contester la notation du chef d'établissement. Empty Re: PPCR - Contester la notation du chef d'établissement.

par mgb35 Mer 15 Sep 2021, 00:30
@waxiwe a écrit:
Je sais qu'un avancement "accéléré" ne t'amène que 1200 euros sur l'ensemble de ta carrière... 2400 si tu passes deux fois.
Alors ce n'est pas tout à fait cela... C'est 1200 euros pour chaque échelon que tu passeras avant la fin de ta carrière car tu y rentreras toujours un an plus tôt !
henriette
henriette
Médiateur

PPCR - Contester la notation du chef d'établissement. Empty Re: PPCR - Contester la notation du chef d'établissement.

par henriette Mer 15 Sep 2021, 00:36
@mgb35 a écrit:
C'est étrange tout ça... Dans ton premier message, tu nous dit que tu es échelon 6 mais dans ton dernier que tu as connu l'ancien système d'évaluation des enseignants...
Alors j'ai la femme de chercher mais tu devais être alors maximum à l'échelon 4... Je ne vois pas comment tu aurais pu alors avoir 79,5 sur 80 de note peda...
Même incompréhension que mgb35. Il était en outre rigoureusement impossible alors d'avoir la note pédagogique de 79,5/80, pour la simple raison qu'elle était sur 60 points et non sur 80 (et la note administrative était sur 40).

Par ailleurs, sujet déplacé dans la section ad hoc du forum.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
waxiwe
waxiwe
Niveau 1

PPCR - Contester la notation du chef d'établissement. Empty Re: PPCR - Contester la notation du chef d'établissement.

par waxiwe Mer 15 Sep 2021, 02:09
@A Tuin a écrit:Oui ce n'est pas vrai pour l'histoire des excellents, ils les mettent bien quand ils veulent. Pour le cahier de texte c'est dommage mais le chef n'a pas tort..il aurait pu aussi tout aussi bien ne pas utiliser cet argument également..

A mon sens, la notation doit être pondérée. Encore une fois, je ne prétends pas être irréprochable. Seulement, sur les items CDE, il me semble qu'il peut diminuer un seul item, pas les trois. Si on inverse les rôles, et que l'on considère que tu aies mis en appréciation à un élève : "une très bonne copie, pertinente et construite. On pourrait toutefois te reprocher [insère ici une remarque]". Note 8/20. Qu'en penserais-tu? Pour ma part, ce même cde m'a convoqué il y a 3 ans car, pour une classe, j'avais 9 de moyenne, ce qu'il jugeait insuffisant. Pire classe du lycée depuis... je ne sais combien de temps. Au bac : 65% de réussite. Moyenne de classe annuelle toutes matières confondues : 9...
waxiwe
waxiwe
Niveau 1

PPCR - Contester la notation du chef d'établissement. Empty Re: PPCR - Contester la notation du chef d'établissement.

par waxiwe Mer 15 Sep 2021, 02:16
@henriette a écrit:
@mgb35 a écrit:
C'est étrange tout ça... Dans ton premier message, tu nous dit que tu es échelon 6 mais dans ton dernier que tu as connu l'ancien système d'évaluation des enseignants...
Alors j'ai la femme de chercher mais tu devais être alors maximum à l'échelon 4... Je ne vois pas comment tu aurais pu alors avoir 79,5 sur 80 de note peda...
Même incompréhension que mgb35. Il était en outre rigoureusement impossible alors d'avoir la note pédagogique de 79,5/80, pour la simple raison qu'elle était sur 60 points et non sur 80 (et la note administrative était sur 40).

Par ailleurs, sujet déplacé dans la section ad hoc du forum.

Pour préciser :
J'ai été chargé de TD à la fac pendant 3 ans (allocataire de recherche et moniteur)
Changé de métier (drh pendant quelques temps)
Contractuel en bac pro, sur ma demande (français, histoire)
Passé le concours externe en 2014, en philo.
Fini dans les premiers du concours. D'où une note pédagogique élevée. Inspecté l'année après mon stage (+5 sur ma note péda), donc 40 (note du concours) + 5 (inspection) + note administrative (34,5). Donc 79,5/100, mais avec, si mes souvenirs sont bons, un maximum pour l'échelon 3, de 80/100. Grand choix, puis réforme Hollande.
waxiwe
waxiwe
Niveau 1

PPCR - Contester la notation du chef d'établissement. Empty Re: PPCR - Contester la notation du chef d'établissement.

par waxiwe Mer 15 Sep 2021, 02:35
@Ha@_x a écrit:
@waxiwe a écrit:Tu as parfaitement raison : remplir le cahier de texte est un devoir professionnel. C'est quelque chose que je trouve contestable. Si, en effet, dans les classes de collège, et dans une certaine mesure, au début du lycée, savoir ce qui a été fait est utile aux parents, c'est nettement moins le cas par la suite. En effet : quel que soit l'enseignement, remplir véritablement le cahier de texte reviendrait à mettre l'intégralité du cours en ligne pour que ce soit efficace. Or, même si mes cours sont écrits, la trace écrite dépend de la participation des élèves, et il m'arrive, en fonction des classes, d'ajouter ou de retrancher des éléments. Ce n'est pas mon travail de retranscrire ce qui a été fait. Autre solution, indiquer, de manière synthétique ce qui a été fait. Genre "chapitre 1 : Le bonheur est-il un idéal. Introduction. Méthodologie du brouillon. Définition des termes. Analyse de la forme du sujet". Qu'est-ce que cela apprend aux parents ? rien. Ils peuvent demander le cahier de leur enfant. Qu'est-ce que cela apprend aux élèves qui n'ont pas assisté au cours? Strictement rien.
J'ai toujours tenu ce discours aux ipr qui sont venus m'inspecter, et aucun n'en a fait mention dans son rapport. Avant la réforme de l'évaluation des profs, j'étais au maximum du grand choix (79,5 points sur 80 possibles). Encore une fois, je fais mon boulot, du mieux que je peux, et je ne vise pas à l'excellence. En revanche, je refuse de me faire abêtir par des tâches débiles qui ne servent ni l'intérêt des parents, ni surtout celui des élèves.

Je suis prof' en collège, je trouve parfaitement débile de remplir le cahier de texte. (au rayon des multiples fausses bonnes idées qui foisonnent et qui ne participent en rien à l'autonomie des élèves, même un gamin de 6e sait, quand on lui a expliqué, chiper le cahier d'un camarade pour rattraper ce qu'il a manqué).

Le cours est sur le cahier/classeur des élèves. Mais évidemment, comme je ne veux surtout pas laisser le plaisir à un chef de me le reprocher, je le remplis, tel que préconisé par un IPR d'ailleurs, à minima : titre de la leçon du jour. Point.

Merci pour ta réponse.
Tu reconnais toi-même que remplir le cahier de texte est "débile". D'accord, c'est une obligation, mais mon argument, c'est de dire que nous sommes de plus en plus submergés par des tâches débilitantes et sans rapport avec notre travail. Il y a un moment où il nous faut hiérarchiser nos priorités. J'ai à ma charge 200 élèves de terminales (2 hsa imposées) que je dois préparer au bac. Il me semble plus important de passer du temps à faire cours, à répondre à leurs questions que de remplir le cahier de texte. Encore une fois, je ne cherche pas à le cacher, mais cela est du ressort de l'ipr (il n'y a qu'à regarder les items du ppcr). La mienne est venue en connaissance de cause (puisqu'il y a remontée des cahiers de texte au rectorat). Nous en avons discuté et... rien. Sa réponse lors de l'entretien : "vos cours sont construits, on le voit sur les cahiers des élèves). Idem pour les inspections précédentes.
Nous avons pris l'habitude d'accepter des tâches débiles, nous acceptons de plus en plus d'être considérés comme des tire-au-flanc indignes de leur maigre salaire que l'on se plie à la moindre demande. A mon sens, et cela répondra aux messages précédents, mes seules obligations professionnelles concernent mes élèves, que je dois essayer au mieux, d'intéresser et de faire progresser. Pas de faire croire que je fais un truc parce que je l'inscris sur le cahier de texte que personne ne consulte.
Bon courage!
Hocam
Hocam
Érudit

PPCR - Contester la notation du chef d'établissement. Empty Re: PPCR - Contester la notation du chef d'établissement.

par Hocam Mer 15 Sep 2021, 05:49
@waxiwe a écrit:A mon sens, et cela répondra aux messages précédents, mes seules obligations professionnelles concernent mes élèves
Ah ben oui, si chacun redéfinit ses obligations professionnelles, on n'est pas sorti des ronces... Je ne sais ce qu'il en est en lycée, mais en collège, d'avoir dans le cahier de textes ne serait-ce qu'une trace du thème traité dans telle ou telle matière, c'est loin d'être inutile pour les autres professeurs également. Notamment quand on fait de l'AP, du devoirs faits ou qu'on est PP de 6e par exemple. On peut être très succinct et donner quelques jalons, ajouter quelques liens, les docs en couleur, etc., et quand bien même il n'y aurait que 10% des élèves ou des parents qui y trouveraient leur compte, ma foi, on s'en fiche un peu.

@waxiwe a écrit:Nous avons pris l'habitude d'accepter des tâches débiles, nous acceptons de plus en plus d'être considérés comme des tire-au-flanc indignes de leur maigre salaire que l'on se plie à la moindre demande.
Ben voyons. Le cahier de textes est obligatoire depuis... 1961. Il en était même déjà question dans les années 1950, par exemple pour aider ceux chargés de la surveillance des études. Avant Pronote, il y avait le cahier de textes papier qu'on était déjà censé remplir. C'était pour le coup davantage un pensum car il se perdait, il fallait remplir à l'arrache en fin de cours, etc. La version Pronote et compagnie est plus envahissante mais si on en prend son parti, ce n'est pas si mal.

Non vraiment, je ne te conseille pas de déplacer le débat sur ce terrain-là. Gros problème de forme dans la façon de faire de ton CDE, d'après ce que tu nous en dis, mais sur le fond aucun doute à avoir.

_________________
Hayat kısa, kuşlar uçuyor
Cléopatra2
Cléopatra2
Vénérable

PPCR - Contester la notation du chef d'établissement. Empty Re: PPCR - Contester la notation du chef d'établissement.

par Cléopatra2 Mer 15 Sep 2021, 07:42
Je crois que le cahier de texte n'est pas une obligation en rapport avec les élèves mais avec l'institution (vérifier que nous suivons le programme). Cela dit, c'est peut-être une légende urbaine.
avatar
Enaeco
Expert spécialisé

PPCR - Contester la notation du chef d'établissement. Empty Re: PPCR - Contester la notation du chef d'établissement.

par Enaeco Mer 15 Sep 2021, 07:52
Le cahier de texte est précieux en cas de remplacement (quand il y a un remplaçant et qu'il a accès à ce cahier de texte)
Jenny
Jenny
Modérateur

PPCR - Contester la notation du chef d'établissement. Empty Re: PPCR - Contester la notation du chef d'établissement.

par Jenny Mer 15 Sep 2021, 07:56
Et en ce moment, ça me paraît bien utile. Les absents ont au moins les devoirs, les références des exercices faits en classe, les photocopies distribuées.

De toute manière, c’est une obligation. C’est assez logique que ça te pénalise pour le PPCR.
DGBAXD
DGBAXD
Niveau 3

PPCR - Contester la notation du chef d'établissement. Empty Re: PPCR - Contester la notation du chef d'établissement.

par DGBAXD Mer 15 Sep 2021, 08:41
@Catalunya a écrit:Je sais que remplir le cahier de texte ne sert à rien. Mais je le fais car c'est une obligation c'est tout.
Ayant été TZR pendant 8 ans, je peux te dire que je maudissais les collègues qui ne remplissaient pas le cahier de texte !
nc33
nc33
Niveau 8

PPCR - Contester la notation du chef d'établissement. Empty Re: PPCR - Contester la notation du chef d'établissement.

par nc33 Mer 15 Sep 2021, 20:20
Bien sur que c'est utile, quand un contractuel doit improviser en direct la séance à partir des cahiers d'élèves parce que le collègue remplacé est trop malade pour être joignable, cela n'a rien d'agréable (c'est du vécu).
Hocam
Hocam
Érudit

PPCR - Contester la notation du chef d'établissement. Empty Re: PPCR - Contester la notation du chef d'établissement.

par Hocam Mer 15 Sep 2021, 20:49
Oui voilà, il y a en plus le cas des TZR, des remplaçants qui n'ont pas spécialement envie d'avoir à remuer ciel et terre pour savoir ce qui a été fait avant par la classe. Franchement, que ce soit sur ce forum ou dans certaines SDP, ça me fait toujours halluciner de voir le nombre de collègues qui décrètent que le cahier de texte, « ça sert à rien », voire assument de passer outre leurs obligations en s'imaginant faire du bien à la profession parce que « c'est encore une tâche qu'on nous a rajoutée ».

_________________
Hayat kısa, kuşlar uçuyor
Jenny
Jenny
Modérateur

PPCR - Contester la notation du chef d'établissement. Empty Re: PPCR - Contester la notation du chef d'établissement.

par Jenny Mer 15 Sep 2021, 21:00
Déjà que remplacer au pied levé, c’est pas franchement évident…
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum