Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
interprete
Niveau 1

Accompagnement des autodidactes comme chez Connaissance Hellénique, mais pour le latin ? Empty Accompagnement des autodidactes comme chez Connaissance Hellénique, mais pour le latin ?

par interprete Sam 8 Jan 2022 - 21:52
Bonjour,

Je me suis inscrit chez Connaissance Hellénique pour bénéficier de l’aide d’un correcteur bénévole (prof de LC à la retraite) qui m’accompagne dans mon étude autonome du manuel Hermaion.
Trouvant le système très motivant, je me demandais si un service similaire existait pour l’apprentissage du latin, dans lequel je me suis (re)lancé avec mes manuels Invitation au Latin, pour lesquels je n’ai strictement aucun corrigé (ce qui est quand même très gênant pour les exercices de thème).

Je ne suis pas très optimiste mais je tente le coup...
Merci !
EdithW
EdithW
Neoprof expérimenté

Accompagnement des autodidactes comme chez Connaissance Hellénique, mais pour le latin ? Empty Re: Accompagnement des autodidactes comme chez Connaissance Hellénique, mais pour le latin ?

par EdithW Dim 9 Jan 2022 - 17:29
Selon mon conjoint, qui est certifié LC et s'est penché sur la question, ça n'existe pas, on doit considérer que le latin est davantage maîtrisé, par plus de personnes, et est moins "touffu" et compliqué à apprendre en autodidacte. Plus simple de trouver un prof que pour le grec. Peut-être qu'un collègue du forum, avec un peu de temps, se proposera comme "tuteur"... la perspective d'avoir un élève adulte, autonome, travailleur et de lui transmettre ses connaissances, peut motiver certains. Bon apprentissage!
avatar
interprete
Niveau 1

Accompagnement des autodidactes comme chez Connaissance Hellénique, mais pour le latin ? Empty Re: Accompagnement des autodidactes comme chez Connaissance Hellénique, mais pour le latin ?

par interprete Lun 10 Jan 2022 - 0:53
Merci EdithW pour votre réponse.
NLM76
NLM76
Doyen

Accompagnement des autodidactes comme chez Connaissance Hellénique, mais pour le latin ? Empty Re: Accompagnement des autodidactes comme chez Connaissance Hellénique, mais pour le latin ?

par NLM76 Lun 10 Jan 2022 - 11:39
De mon côté, je veux bien donner des cours, mais pas par correspondance...

_________________
Sites du grip :

  • http://instruire.fr
  • https://grip-editions.fr

Mon site : www.lettresclassiques.fr

«Boas ne renonça jamais à la question-clé : quelle est, du point de vue de l'information, la différence entre les procédés grammaticaux observés ? Il n'entendait pas accepter une théorie non sémantique de la structure grammaticale et toute allusion défaitiste à la prétendue obscurité de la notion de sens lui paraissait elle-même obscure et dépourvue de sens.» [Roman Jakobson, Essais de linguistique générale, "La notion de signification grammaticale selon Boas" (1959)]
avatar
interprete
Niveau 1

Accompagnement des autodidactes comme chez Connaissance Hellénique, mais pour le latin ? Empty Re: Accompagnement des autodidactes comme chez Connaissance Hellénique, mais pour le latin ?

par interprete Lun 10 Jan 2022 - 13:07
@NLM76 a écrit:De mon côté, je veux bien donner des cours, mais pas par correspondance...
Et ça se comprend ! Personnellement Zoom ou même des échanges écrits ne me dérangeraient pas du tout, mais je conçois bien que ça ne soit pas du goût de tout le monde. Malheureusement je suis très loin de Rouen. Merci quand même !
Lefteris
Lefteris
Esprit sacré

Accompagnement des autodidactes comme chez Connaissance Hellénique, mais pour le latin ? Empty Re: Accompagnement des autodidactes comme chez Connaissance Hellénique, mais pour le latin ?

par Lefteris Lun 10 Jan 2022 - 13:54
Il est vrai que la grammaire du latin est relativement facile par rapport à celle du grec et s'apprend vite si l'on s'y met. En revanche, il faut vraiment s'atteler à traduire dès qu'on peut, la difficulté venant peut-être plus de la concision de la langue, des ambiguïtés, des nombreuses interprétations du sens de chaque terme. Mais il est vrai qu'un manuel suivant la progression et l'esprit d'Hermaïon , qui permet d'aller loin dans sa dernière édition, serait bienvenu. Ceci dit , il faudrait une association derrière, recrutant des correcteurs.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble"(F. Robine , expliquant sans fard la stratégie du puzzle)

Gallica Musa mihi est, fateor, quod nupta marito. Pro domina colitur Musa latina mihi.

Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβούμαι τίποτα, είμαι λεύτερος (Kazantzakis).
avatar
interprete
Niveau 1

Accompagnement des autodidactes comme chez Connaissance Hellénique, mais pour le latin ? Empty Re: Accompagnement des autodidactes comme chez Connaissance Hellénique, mais pour le latin ?

par interprete Lun 10 Jan 2022 - 14:26
@Lefteris a écrit: Mais il est vrai qu'un manuel suivant la progression et l'esprit d'Hermaïon , qui permet d'aller loin dans sa dernière édition, serait bienvenu.
J’utilise la collection Invitation au Latin, en solo, et je trouve qu’il est tout aussi bien fait que l’Hermaïon. Je le trouve même plus progressif et donc moins ardu (par exemple la première déclinaison est présentée sur deux leçons, d’abord le singulier, puis le pluriel, alors que l’Hermaïon donne le tout en une seule étape). Comme vous dites, les choses sont sans doute plus simples à expliquer, mais les explications de grammaire des Invitations me paraissent quand même particulièrement limpides. J’admire aussi le génie des auteurs qui parviennent, à partir d’un vocabulaire extrêmement réduit dans les premiers chapitres, à proposer des textes de lecture relativement longs, qui racontent de vraies histoires, ce qui me semble être un moyen d’assimilation très efficace.
Là ou le bât blesse, ce sont les exercices de thème, conjugaison, etc., qui à ma connaissance n’ont jamais fait l’objet de corrigés, et j’ai un peu peur de prendre de mauvaises habitudes en thème à force de sans cesse répéter les mêmes erreurs que personne ne m’aura rectifiées.

Ceci dit , il faudrait une association derrière, recrutant des correcteurs.
Je pense aussi, car c’est une chose que de proposer une aide ponctuelle pour corriger le texte du moment sur lequel travaille un apprenant, et c’en est une autre que de le suivre sur la durée, et d’après ma petite expérience d’autodidacte, c’est ce type de suivi régulier qui manque cruellement aux apprenants solitaires qui n’ont pour seule source de motivation que leur flamme intérieure, qui parfois faiblit quand personne d’autre n’est là pour la raviver.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum