Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Ajonc35
Neoprof expérimenté

Emmanuel Macron annonce une réforme des universités  - Page 2 Empty Re: Emmanuel Macron annonce une réforme des universités

par Ajonc35 Ven 14 Jan 2022 - 7:44
@lene75 a écrit:Oui, lui et ses copains ont les moyens de payer ce qu'il faudra. Et d'ailleurs il n'a pas d'enfants.

Il y a un électorat pour ça. L'électorat de ceux qui défendent l'instruction est de toute manière déjà perdu pour lui.

L'étape suivante, c'est le système de soins.
Pour les soins, on donne déjà. Entre pas de médecins, le médecin qui pratique avec des délais tellement longs qu'avant même de prendre rdv, tu es découragée, puis le médecin hors convention avec " tu mets de ta poche, ou tu passes ton chemin", même à l'hôpital, Évidemment tout cela nos VIP, ne connaissent pas et ne peuvent imaginer que ça existe et pourtant les témoignages sont nombreux.
Pas plus tard que ce mardi, j'attendais chez mon dentiste et la secrétaire a répondu à un appel auquel il a dit que le dentiste ( un autre que le mien) ne prenait plus de nouveau client. Ma fille bien qu''ayant changé de département, a gardé le dentiste, l'ophtalmo.
Donc bientôt soit tu alignes tes sous , soit tu ne fais pas d'études supérieures, soir encore tu as le réseau et tu peux faire un apprentissage dans une " Ecole". ( et là c'est un peu la loterie), si tu ceux entrer dans le supérieur.
La démolition a commencé au rdc, et se poursuit à toq les étages et annexes.
Ponocrates
Ponocrates
Érudit

Emmanuel Macron annonce une réforme des universités  - Page 2 Empty Re: Emmanuel Macron annonce une réforme des universités

par Ponocrates Ven 14 Jan 2022 - 7:58
@Zetitcheur a écrit:Quid des grandes  écoles publiques, fondées sur  le principe de donner leur chance aux talents de province, avec pas mal de boursiers ? Le mal absolu dirait-on…
Il n'y a qu'à voir ce qu'il a fait à l'ENA.
Il participe à ce mouvement qui veut remplacer ce qu'il reste de méritocratie par le réseau et la cooptation : après avoir contrôlecontinualisé le bac, la destruction des prépas et des grandes écoles est logique.
avatar
anthracite
Niveau 8

Emmanuel Macron annonce une réforme des universités  - Page 2 Empty Re: Emmanuel Macron annonce une réforme des universités

par anthracite Ven 14 Jan 2022 - 8:14
Au secours ! affraid
Clecle78
Clecle78
Vénérable

Emmanuel Macron annonce une réforme des universités  - Page 2 Empty Re: Emmanuel Macron annonce une réforme des universités

par Clecle78 Ven 14 Jan 2022 - 9:39
Raison de plus pour se débarrasser de lui.
Lowpow29
Lowpow29
Habitué du forum

Emmanuel Macron annonce une réforme des universités  - Page 2 Empty Re: Emmanuel Macron annonce une réforme des universités

par Lowpow29 Ven 14 Jan 2022 - 10:00
@Ruthven a écrit:
@Lowpow29 a écrit:Les 300€ par semestre ce n'est certes pas élevé mais pas gratuit non plus...

En licence, c'est 170 euros l'année plus les 91 euros de la CVEC.

Sur le fond, c'est toujours la même rengaine de la professionalisation ...

Ben pourtant moi entre 2010 et 2014 j'ai payé environ 300€ par semestre à la Sorbonne..!

_________________
La vie est courte, l'art est long, l'occasion fugitive, l'expérience trompeuse, le jugement difficile. Hippocrate Emmanuel Macron annonce une réforme des universités  - Page 2 2289946511
nc33
nc33
Niveau 8

Emmanuel Macron annonce une réforme des universités  - Page 2 Empty Re: Emmanuel Macron annonce une réforme des universités

par nc33 Ven 14 Jan 2022 - 11:05
Si seulement ils développaient/revalorisaient l'enseignement professionnel, on n'a pas besoin d'avoir x milliers d'étudiants qui perdent leur temps à la fac (abandonnent ou réussissent mais trouvent du boulot sans lien avec leurs études).
Ajonc35
Ajonc35
Neoprof expérimenté

Emmanuel Macron annonce une réforme des universités  - Page 2 Empty Re: Emmanuel Macron annonce une réforme des universités

par Ajonc35 Ven 14 Jan 2022 - 11:18
@nc33 a écrit:Si seulement ils développaient/revalorisaient l'enseignement professionnel, on n'a pas besoin d'avoir x milliers d'étudiants qui perdent leur temps à la fac (abandonnent ou réussissent mais trouvent du boulot sans lien avec leurs études).
Mille fois d'accord. Des diplômes qui retrouvent leurs lettres de noblesse et bien sûr dans le milieu pro. Quand on voit la dégradation.... du cap au bts ( pour ne parler que de ce que je connais), les derniers , sauf le haut du panier savent à peine lire, écrire, compter ( non j'exagère, mais si peu). Oh! Ils ont toute la vie pour apprendre.
Ergo
Ergo
Enchanteur

Emmanuel Macron annonce une réforme des universités  - Page 2 Empty Re: Emmanuel Macron annonce une réforme des universités

par Ergo Ven 14 Jan 2022 - 11:47
Pendant ce même congrès de France Université (ex CPU), autre son de cloche avec quelques graphiques (qui ont leur secret) (et c'est normal):
Emmanuel Macron annonce une réforme des universités  - Page 2 Graphi11

Emmanuel Macron annonce une réforme des universités  - Page 2 Graphi12

Toutes les slides à voir là: https://www.cae-eco.fr/staticfiles/pdf/cae-slides068.pdf

_________________
At some point you stopped working from home and started living at work. -- Mark Bould, SFS #142, Nov.2020
Tout plaquer et partir respirer l'odeur de chocolat à York.
« Cède, cède, cède, je le veux ! » écrivait Ronin, le samouraï.
Laotzi
Laotzi
Expert

Emmanuel Macron annonce une réforme des universités  - Page 2 Empty Re: Emmanuel Macron annonce une réforme des universités

par Laotzi Ven 14 Jan 2022 - 17:38
@Lowpow29 a écrit:
@Ruthven a écrit:
@Lowpow29 a écrit:Les 300€ par semestre ce n'est certes pas élevé mais pas gratuit non plus...

En licence, c'est 170 euros l'année plus les 91 euros de la CVEC.

Sur le fond, c'est toujours la même rengaine de la professionalisation ...

Ben pourtant moi entre 2010 et 2014 j'ai payé environ 300€ par semestre à la Sorbonne..!

En 2014, les frais d'inscription dans les universités publiques françaises étaient de 184 euros en licence, 256 euros en master et 391 euros en doctorat, pour l'année. On ne paie pas par semestre à la fac. Et il fallait rajouter en outre l'adhésion éventuelle à la caisse de sécurité sociale. 600 euros par an, ça devait être le tarif pour le diplôme d'ingénieur.

_________________
"Trouvez donc bon qu'au lieu de vous dire aussi, adieu comme autrefois, je vous dise, adieu comme à présent."
Lowpow29
Lowpow29
Habitué du forum

Emmanuel Macron annonce une réforme des universités  - Page 2 Empty Re: Emmanuel Macron annonce une réforme des universités

par Lowpow29 Ven 14 Jan 2022 - 19:26
Oohh merci de me corriger, je payais effectivement certainement par année ! Emmanuel Macron annonce une réforme des universités  - Page 2 2164541516 Emmanuel Macron annonce une réforme des universités  - Page 2 999940070
Mais bon dans tous les cas ça n'est pas "gratuit".

_________________
La vie est courte, l'art est long, l'occasion fugitive, l'expérience trompeuse, le jugement difficile. Hippocrate Emmanuel Macron annonce une réforme des universités  - Page 2 2289946511
Mathsenstock
Mathsenstock
Niveau 5

Emmanuel Macron annonce une réforme des universités  - Page 2 Empty Re: Emmanuel Macron annonce une réforme des universités

par Mathsenstock Ven 14 Jan 2022 - 20:23
Comme les filières universitaires sont payantes et que le taux de réussite est décevant ; comme les CPGE sont "gratuites" (Hors Sécu) et que le niveau de réussite est excellent, je propose donc qu'on mette à zéro les frais d'inscription à l'université !
RogerMartin
RogerMartin
Esprit sacré

Emmanuel Macron annonce une réforme des universités  - Page 2 Empty Re: Emmanuel Macron annonce une réforme des universités

par RogerMartin Ven 14 Jan 2022 - 20:28
@Zetitcheur a écrit:Il faudrait peut-être déjà s’attaquer au problème de fond qu’est le niveau des étudiants à l’entrée en fac, et ça, ça se joue AVANT. Et sérieusement : il supprimerait les grandes écoles ? Les prépas? Lui et beaucoup de ses potes ne sont-ils pas issus de ce système d’ailleurs ?
Oh ben il a planté Ulm, je pense qu'on va devoir le payer... Tout comme on avait payé le fait qu'Allègre était fâché avec son père qui était si je ne m'abuse prof de prépa.
C'est sûr que quand on regarde le volume horaire par matière, entre le primaire et le secondaire, et avant même de parler des centaines d'heures structurellement non remplacée, je suis sûre que les élèves se sont pris deux ans de cours en moins par rapport aux années 90.

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
avatar
JayKew
Niveau 9

Emmanuel Macron annonce une réforme des universités  - Page 2 Empty Re: Emmanuel Macron annonce une réforme des universités

par JayKew Sam 15 Jan 2022 - 8:29
Il nous attend ce qui s’est passé au Royaume-Uni à la fin des années 90 où, sous l’impulsion du Travailliste Tony Blair et son « New Labour » et sa « Troisième voie » - sorte de synthèse entre capitalisme et socialisme, avec mains libres pour le « marché libre » - il a été mis fin à la gratuité des études supérieures, dont les frais d’inscription sont passés à 1000£ puis, en à peu près 10 ans, grâce aux Travaillistes et aux Conservateurs (qui n’ont jamais été aussi sur le même longueur d’onde) à 3000 puis à 9000£ par an.

C’est sûr que si ça arrivait en France, ça réglerait le problème de Parcoursup et de la saturation des offres de formation, puisque nombre d’étudiants se verraient contraints de renoncer à l’enseignement supérieur, pour des raisons financières.

Elle est pas belle, la vie ?
avatar
JayKew
Niveau 9

Emmanuel Macron annonce une réforme des universités  - Page 2 Empty Re: Emmanuel Macron annonce une réforme des universités

par JayKew Sam 15 Jan 2022 - 8:30
Il nous attend ce qui s’est passé au Royaume-Uni à la fin des années 90 où, sous l’impulsion du Travailliste Tony Blair et son « New Labour » et sa « Troisième voie » - sorte de synthèse entre capitalisme et socialisme, avec mains libres pour le « marché libre » - il a été mis fin à la gratuité des études supérieures, dont les frais d’inscription sont passés à 1000£ puis, en à peu près 10 ans, grâce aux Travaillistes et aux Conservateurs (qui n’ont jamais été aussi sur le même longueur d’onde) à 3000 puis à 9000£ par an.

C’est sûr que si ça arrivait en France, ça réglerait le problème de Parcoursup et de la saturation des offres de formation, puisque nombre d’étudiants se verraient contraints de renoncer à l’enseignement supérieur, pour des raisons financières.

Elle est pas belle, la vie ?
celitian
celitian
Esprit éclairé

Emmanuel Macron annonce une réforme des universités  - Page 2 Empty Re: Emmanuel Macron annonce une réforme des universités

par celitian Sam 15 Jan 2022 - 8:47
@JayKew a écrit:Il nous attend ce qui s’est passé au Royaume-Uni à la fin des années 90 où, sous l’impulsion du Travailliste Tony Blair et son « New Labour » et sa « Troisième voie » - sorte de synthèse entre capitalisme et socialisme, avec mains libres pour le « marché libre » - il a été mis fin à la gratuité des études supérieures, dont les frais d’inscription sont passés à 1000£ puis, en à peu près 10 ans, grâce aux Travaillistes et aux Conservateurs (qui n’ont jamais été aussi sur le même longueur d’onde) à 3000 puis à 9000£ par an.

C’est sûr que si ça arrivait en France, ça réglerait le problème de Parcoursup et de la saturation des offres de formation, puisque nombre d’étudiants se verraient contraints de renoncer à l’enseignement supérieur, pour des raisons financières.

Elle est pas belle, la vie ?
Non certainement pas, l'objectif est qu'ils deviennent de la main d'oeuvre gratuite en apprentissage grâce à la prime perçue par les entreprises sans aucune contrepartie (bingo pour les entreprises).
Depuis 3 ans, le développement de l'apprentissage post bac est très très important car cela permet de supprimer des postes de profs et de les remplacer par des vacataires (bingo pour l'EN).
Se développe aussi la mixité en BTS, scolaires + apprentis, et là c'est encore mieux car les apprentis sont ajoutés dans la classe que nous ne remplissons plus car trop d'apprentis avec aucune rémunération supplémentaire pour les enseignants (bingo pour le ministère du travail).
Ajonc35
Ajonc35
Neoprof expérimenté

Emmanuel Macron annonce une réforme des universités  - Page 2 Empty Re: Emmanuel Macron annonce une réforme des universités

par Ajonc35 Sam 15 Jan 2022 - 9:08
@celitian a écrit:
@JayKew a écrit:Il nous attend ce qui s’est passé au Royaume-Uni à la fin des années 90 où, sous l’impulsion du Travailliste Tony Blair et son « New Labour » et sa « Troisième voie » - sorte de synthèse entre capitalisme et socialisme, avec mains libres pour le « marché libre » - il a été mis fin à la gratuité des études supérieures, dont les frais d’inscription sont passés à 1000£ puis, en à peu près 10 ans, grâce aux Travaillistes et aux Conservateurs (qui n’ont jamais été aussi sur le même longueur d’onde) à 3000 puis à 9000£ par an.

C’est sûr que si ça arrivait en France, ça réglerait le problème de Parcoursup et de la saturation des offres de formation, puisque nombre d’étudiants se verraient contraints de renoncer à l’enseignement supérieur, pour des raisons financières.

Elle est pas belle, la vie ?
Non certainement pas, l'objectif est qu'ils deviennent de la main d'oeuvre gratuite en apprentissage grâce à la prime perçue par les entreprises sans aucune contrepartie (bingo pour les entreprises).
Depuis 3 ans, le développement de l'apprentissage post bac est très très important car cela permet de supprimer des postes de profs et de les remplacer par des vacataires (bingo pour l'EN).
Se développe aussi la mixité en BTS, scolaires + apprentis, et là c'est encore mieux car les apprentis sont ajoutés dans la classe que nous ne remplissons plus car trop d'apprentis avec aucune rémunération supplémentaire pour les enseignants (bingo pour le ministère du travail).
Celitian, oui, tu es très clairvoyant.
Les "ecoles superieures" se développent dans la grand' ville et même dans la mienne, perirurbaine.
Par le biais de l'apprentissage et des frais pris en charge par les entreprises, ces écoles surfent sur la vague. Au passage en profitent les enseignants des universités/ des classes préparatoires publiques ou privees/ des écoles publiques  d'ingenieurs qui viennent y faire des heures supplémentaires se tirant sur le long terme une balle dans le pied ( au moins pour leurs successeurs). Quand les études coûtent 8000 à 9000 euros/an dans l'école qui jouxte mon lep, et que la communication y ajoute " prise en charge" par l'entreprise dans le cadre de l'apprentissage, c'est vrai, mais pas toujours car il faut la trouver et certains sont surpris de passer à la caisse ou abandonnent avant de commencer ou juste après.
Pour les Bts, je vois fleurir ce type d'école depuis longtemps. En fait elles ont déjà la mixité,  vous êtes inscrits en apprentissage et si vous ne trouvez pas ou si le contrat se rompt, pas grave,  vous êtes en initiale et vous payer.
Mon Lep a déjà introduit cette mixité pour les Bts, ce qui ravit certains collègues ( qui font un peu d'heures supp) mais beaucoup moins d'autres qui voient à terme la fin des Bts dans lesquels ils officient et leur transformation en apprentissage complet et donc la perte de postes liés à l'Etat. Ils ont aussi une remise en cause de leur travail par la région qui finance l'apprentissage et dans la mienne c'est lourd. Sans compter la certification Qualiopi pour toutes kes formations en alternance ( apprentissage et formation continue pour adultes), encore du lourd.
Le cde de mon lep est favorable à cette mixité y compris en bac pro car il y voit plus d'argent ( lui, ne voit que ça)
Payer les études ne garantit pas un bon emploi ni même un emploi. Avant cela il faudra le réseau pour trouver le bon lieu d'apprentissage, il y en a, mais c'est plus facile pour certains.
Ces Écoles n'investissent pas dans les fiières industrielles, car elle demandent trop d'argent ( bâtiment, matériel), mais surtout dans les services.
Au pays de l'égalité,  on est égalitaire dans son milieu d'origine et de plus en plus.
J'oublie, autour de moi des écoles privées hors contrat qui se cassent la figure, j'en ai connu. Mais le lycéen, l'étudiant est déjà passé à la caisse.
Iphigénie
Iphigénie
Enchanteur

Emmanuel Macron annonce une réforme des universités  - Page 2 Empty Re: Emmanuel Macron annonce une réforme des universités

par Iphigénie Sam 15 Jan 2022 - 9:17
En fait la France s’est engouffrée dans le tout-privé: peut-être que la réussite de nos formations de sc.économiques et la chute libre des formations de recherche fondamentale explique cela: en tout cas nous ne sommes plus dirigés que par des «  commerciaux » et c’est le drame.
Ajonc35
Ajonc35
Neoprof expérimenté

Emmanuel Macron annonce une réforme des universités  - Page 2 Empty Re: Emmanuel Macron annonce une réforme des universités

par Ajonc35 Sam 15 Jan 2022 - 10:28
Je viens de lire l'article de " Liberation" et je m'interroge, je vous interrogé sue " professionnalisant". On sait, que selon les filières, les débouchés sont plus ou moins importants. Ainsi le droit offre plus de possibilités que les lettres. Mais cela signifie-t-il que les universités devront cibler des métiers ou des familles de métiers. Bref, encore une annonce peu claire. C'est comme cela que je lis.
Ou alors une façon de réduire à l'échelle d'une région les filières proposées qui, de facto, réduira le nombre d'étudiants.

RogerMartin
RogerMartin
Esprit sacré

Emmanuel Macron annonce une réforme des universités  - Page 2 Empty Re: Emmanuel Macron annonce une réforme des universités

par RogerMartin Sam 15 Jan 2022 - 10:46
@Ajonc35 a écrit:Je viens de lire l'article de " Liberation" et je m'interroge, je vous interrogé sue " professionnalisant". On sait, que selon les filières, les débouchés sont plus ou moins importants. Ainsi le droit offre plus de possibilités que les lettres. Mais cela signifie-t-il que les universités devront cibler des métiers ou des familles de métiers. Bref, encore une annonce peu claire. C'est comme cela que je lis.
Ou alors une façon de réduire à l'échelle d'une région les filières proposées qui, de facto, réduira le nombre d'étudiants.


On nous demande depuis une dizaine d'année d'afficher des débouchés, et d'avoir quelques heures de "projet professionnel" dans nos maquettes de L.
Le grand paradoxe de la fac c'est que l'employabilité des étudiants lauréats d'une L ou d'un M n'a rien à voir avec le prix de leur formation, ni avec les débouchés affichés. Un étudiant en psycho ou socio où quasiment tout est enseigné sous forme d'amphis ne coûte quasiment rien, et n'a pas non plus une employabilité garantie, même si les formations affirment qu'il y a des masses d'emplois possibles. Certains étudiants en spécialités rares et vieilles coûtent une fortune, mais de ce que je vois, la plupart trouvent du travail ensuite -- et je ne parle pas seulement de devenir thésard dans une micro-niche, ou même enseignant.
Et dans certaines facs parisiennes, les séminaires de M en littérature française sont des amphis de plus de 100 étudiants, donc le coût d'un étudiant de M est bas.
Il n'y a aucune corrélation entre la "facture" et les débouchés réels.

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
elsassfrei
elsassfrei
Niveau 4

Emmanuel Macron annonce une réforme des universités  - Page 2 Empty Re: Emmanuel Macron annonce une réforme des universités

par elsassfrei Sam 15 Jan 2022 - 10:52
@Iphigénie : je suis tout à fait d'accord avec toi, et emprunter cette voie sans garde fou est une hérésie

Si je peux, je souhaiterais parler des problèmes potentiels suivants si on continue dans cette voie. Pour ce qui est de travailler avec des entreprises, mon expérience personnelle m'a appris :
- que les problèmes posés sont concrets et motivent toujours plus les élèves ;
- que si quelqu'un dans l'entreprise sait faire, on n'a pas besoin de l'école ;
- quand on n'a pas le temps, on fait un projet pour avancer à moindre frais avec des stagiaires ;
- quand l'entreprise ne sait pas faire, alors les projets de fin d'études sont les bienvenus.

=> c'est ce savoir là qu'il faut préserver férocement afin de pouvoir garder une relation équilibrée avec les entreprises. Et pour avoir une longueur d'avance, la recherche fondamentale, dont le ruissellement à moyen/long terme donne le transfert technologique est essentielle.

Problème récurrent : j'ai constaté que l'échange école-entreprise est très intéressant, mais signer un engagement de confidentialité de 7 ans alors qu'on vient de résoudre un problème intéressant avec une application directe et vivante (souvent bientôt en vente ...) c'est comment dire ...

=> il faudra aussi bien réfléchir à un transfert technologique équilibré

Ensuite, côté formation, travailler au plus près des entreprises demande des limites car cette entreprise :
- ne peut former les étudiants que sur les sujets qu'elle connaît : abandon du reste, dépendance à cette entreprise très marquée sur le moyen terme ; quand le contenu de certaines formations devient celui que l'entreprise veut à l'instant t, le risque est grand de servir de "Kleenex" quand elle va évoluer ou faire d'autres choix ;
- dès que l'entreprise a un problème, on ne peut plus placer d'étudiants (ça saute aux yeux depuis 2 ans, j'ai plein de noms d'étudiants ayant subi cela en tête): la fiabilité des relations n'est pas facile à mesurer
- dans une région de type mono-industrie (2 noms dans ma région), la vie de la région dépend ce ces entreprises, et c'est une relation dangereuse à moyen terme aussi ;

En résumé, l'aspect universel et pérenne de la formation est perdu à moyen terme et il faut bien mettre les limites dans le contrat.

Maintenant, AMHA, le plus gros problème de fonctionnement de l'enseignement supérieur c'est qu'il vit la même chose que l'hopital :
- l'administration devient prépondérante : depuis plus de dix ans, on supprime des cours pour embaucher dans les bureaux (intérêt ? utilité ?). Motif fallacieux : on s'aligne avec la norme européenne (my ass ...)
- mise en place progressive d'un mille feuille administratif, hierarchie aussi futile qu'inutile, ambiance pourrie dans les bureaux (stress palpable). Pour l'instant, les enseignants ne sont pas trop embêtés, mais ça commence (c'est là que je suis parti ...)
- les fonctionnaire de terrain "ceux qui sont devant les élèves" sont de moins en moins nombreux et surtout on n'arrive plus à les remplacer !!  (quand j'ai laissé mon poste de PRAG, j'ai reçu quelques coups de téléphone inquiets, et j'ai laissé mes cours / TD etc en ligne pour aider ...)
- on fait du chiffre, la qualité on s'en fout  (suppression des TP d'électricité dans une uv d'électricité, et les autres TP en général, car faire des groupes de 12 à 16 ça n'est plus une option)
- les contenus se dégradent, nouveaux enseignants qui n'ont PAS toujours la formation requise (AMHA)

Enfin, j'arrive aux propositions de M. Macron : ce qui a été exposé ressemble à une présentation pas préparée et baclée, dont la portée est essentiellement le court terme, et encore. Sachant qu'il a déjà bradé Alsthom**, les données de santé des français + la gestion des données personnelles de l'éducation nationale  à %icrosoft, je pense qu'il n'est plus crédible, et je ne peux croire un seul instant que ce qu'il propose est 1. vraiment destiné à aider l'enseignement supérieur (clientélisme oblige)  2. réalisable (humainement et matérièlement).

Modéré

Un mot sur la recherche fondamentale: je ne suis pas chercheur, mais la recherche indépendante et fondamentale, c'est quelque chose de vital dans une société intelligente et indépendante (je pèse mes mots).

Je précise que j'ai enseigné plus de 25 ans dans le supérieur, dans une école d'ingénieurs qui compte +2000 élèves, et que j'ai eu pas mal d'occasions d'aller en entreprise (si si, les profs connaissent un peu le monde de l'entreprise)


Modéré


Dernière édition par Jenny le Dim 16 Jan 2022 - 10:30, édité 3 fois (Raison : propos diffamatoires)
Ajonc35
Ajonc35
Neoprof expérimenté

Emmanuel Macron annonce une réforme des universités  - Page 2 Empty Re: Emmanuel Macron annonce une réforme des universités

par Ajonc35 Sam 15 Jan 2022 - 11:08
Merci de cet éclairage. Concernant l'administratif. Dans l'école supérieure privée qui s'est créée récemment près de mon lep, et dans la faculté catholique près de chez moi, seuls les administratifs sont des permanents, les autres, des enseignants ont des cdd ( je vais de temps en temps voir leurs offres) ou encore des contrats encore plus précaires, style on vous propose 4 heures semaine minimum et bien sûr si vous êtes absent ( maladie, covid, etc... ) rien. Pas d'équipe, l'" enseignant" vient repart ( je connais la personne à l'accueil) .
Dans la faculté catholique d'à côté,  dont j'ai fait les po, une année,  juste par curiosité. Pareil. Les enseignants viennent de l'université proche ou des classes prépa, ont un contrat cdd à l'année. Seuls les administratifs et le responsable de la formation est en cdi .
On pourrait reproduire les exemples.
Ascagne
Ascagne
Esprit éclairé

Emmanuel Macron annonce une réforme des universités  - Page 2 Empty Re: Emmanuel Macron annonce une réforme des universités

par Ascagne Sam 15 Jan 2022 - 11:11
Il faudra que j'écoute exactement ce qu'Emmanuel Macron a dit...
La question du rapport entre les dépenses et le retour d'investissement (employabilité, mais aussi conséquences positives plus larges puisque l'université, ce n'est pas seulement la stricte professionnalisation) mérite en effet d'être étudiée de façon fine, en effet.
Je crois que le problème habituel survient. "Ce qui compte", c'est la concurrence internationale et le regard porté par les catégories aisées et la classe moyenne supérieure sur le système. Ce qu'on regarde, ce sont des établissements parfois très sélectifs d'immense prestige, des classements parfois contestables (je me demande ce que signifie le fait d'avancer ou reculer d'une année sur l'autre dans le classement de Shangaï...), mais quant au caractère universel du service public du supérieur, ça intéresse moins.
Ponocrates
Ponocrates
Érudit

Emmanuel Macron annonce une réforme des universités  - Page 2 Empty Re: Emmanuel Macron annonce une réforme des universités

par Ponocrates Sam 15 Jan 2022 - 11:41
En tant qu'enseignant du secondaire vous ne croyez pas que
"La question du rapport entre les dépenses et le retour d'investissement" se pose essentiellement dans un primaire et un secondaire auxquels on ne permet pas d'enseigner les bases nécessaires ( littératie, expression écrite et orale, aptitudes minimales en calcul, culture générale) pour que toute une classe d'âge soit à même de véritablement se former tout au long de la vie, y compris de façon autonome  ?  

Alors le discours sur l'échec en L1, ça va bien un moment.
Lisak40
Lisak40
Habitué du forum

Emmanuel Macron annonce une réforme des universités  - Page 2 Empty Re: Emmanuel Macron annonce une réforme des universités

par Lisak40 Sam 15 Jan 2022 - 12:00
@Ponocrates Mais on peut râler pour les deux en fait. Prof en LP, je suis effarée du niveau de beaucoup de mes élèves, quasi illettrés voire analphabètes et qui obtiennent leur Bac avec mention. Je suis encore plus effarée quand certains d'entre eux poussés par ces résultats mensongers vont à l'université étudier la littérature (ils n'ont jamais lu un livre autre qu'un manga au mieux -j'exagère à peine-), l'anglais (quand ils m'écrivent "I eatin pizza beautiful") ou l'histoire quand ils ne connaissent pas la date de la Révolution française et sont incapables d'écrire / de lire plus de 5 lignes, poussés par leur mention au Bac qui leur font croire qu'ils sont des génies (bon au moins ils ont plus -à priori- confiance en eux que moi à leur âge) et se remassent lamentablement dans la dite université, parfois sous le regard moqueur et méprisant des profs et même des élèves issus des filières plus classiques.
Mais je suis aussi effarée de savoir que mon élève de LP très capble, sérieux, bosseur et intelligent n'aurait pas pu aller en BTS si cela avait été payant, vu que déjà ses parents ne voulaient pas qu'il fasse d'études supérieures et aille travailler pour aider la famille à élever le reste de la fratrie. On a réussi avec les collègues à convaincre ses parents de le laisser au moins faire un BTS, mais soyons clairs : si le dit BTS avait été payant, il n'y serait simplement jamais allé... Déjà je pense que cet élève aurait pu aller en filière générale si mieux accompagné et informé, et faire un autre type d'études, sauf que ce n'était pas trop l'esprit de la famille, mais clairement, le BTS et encore plus une classe prépa ou même l'université ce n'était pas envisageable : les moyens de la famille sont très limités et il y a plusieurs petits frères et soeurs derrière...


Dernière édition par Lisak40 le Dim 16 Jan 2022 - 8:27, édité 1 fois
Ajonc35
Ajonc35
Neoprof expérimenté

Emmanuel Macron annonce une réforme des universités  - Page 2 Empty Re: Emmanuel Macron annonce une réforme des universités

par Ajonc35 Sam 15 Jan 2022 - 12:20
@Lisak40 a écrit:@Ponocrates Mais on peut râler pour les deux en fait. Prof en LP, je suis effarée du niveau de beaucoup de mes élèves, quasi illettrés voire analphabètes et qui obtiennent leur Bac avec mention. Je suis encore plus effarée quand certains d'entre eux poussés par ces résultats mensongers vont à l'université étudier la littérature (ils n'ont jamais lu un livre autre qu'un manga au mieux -j'exagère à peine-), l'anglais (quand ils m'écrivent "I eatin pizza beautiful") ou l'histoire quand ils ne connaissent pas la date de la Révolution française et sont incapables d'écrire / de lire plus de 5 lignes, poussés par leur mention au Bac qui leur font croire qu'ils sont des génies (bon au moins ils ont plus -à priori- confiance en eux que moi à leur âge) et se remassent lamentablement dans la dite université, parfois sous le regard moqueur et méprisant des profs et même des élèves issus des filières plus classiques. Mais je suis aussi effarée de savoir que mon élève de LP très capble sérieux bosseur et intelligent n'aurait pas pu aller en BTS si cela avait été payant, vu que déjà ses parents ne voulaient pas qu'il fasse d'études supérieures et aille travailler pour aider la famille à élever le reste de la fratrie. On a réussi avec les collègues à convaincre ses parents de le laisser au moins faire un BTS, mais soyons clairs : si le dit BTS avait été payant, il n'y serait simplement jamais allé... Déjà je pense que cet élève aurait pu aller en filière générale si mieux accompagné et informé et faire un autre type d'études, sauf que ce n'était pas trop l'esprit de la famille, mais clairement, le BTS et encore plus une classe prépa ou même l'université ce n'est pas envisageable : les moyens de la famille sont très limités et il y a plusieurs petits frères et soeurs derrière...
Même vécu. Mais on trouve bien plus les premiers exemples que le second. Les deux m'attristent.
Ponocrates
Ponocrates
Érudit

Emmanuel Macron annonce une réforme des universités  - Page 2 Empty Re: Emmanuel Macron annonce une réforme des universités

par Ponocrates Sam 15 Jan 2022 - 12:23
Nous sommes bien d'accord qu'envoyer les Lp en L1, pour 99 %  c'est le casse-pipe assuré parce qu'ils sont insuffisamment formés et que leur bac avec 2 heures( ? ) de francais et histoire par semaine est souvent un bout de papier " bienveillant" .
Et que le gouvernement a supprimé les CIO et nous demande d'être conseillers d'orientation sans formation et sans le temps nécessaire.
L' hypocrisie du" retour sur investissement" de Macron, c'est juste pour filer des prêts étudiants aux mômes.

Sur le principe je n'ai rien contre le fait de limiter l'accès aux études supérieures à ceux qui ont les bases et les capacités nécessaires pour y réussir. Je ne sais pas moi, on pourrait peut-être organiser comme un grand test, national, pour s'assurer qu'il serait identique sur tout le territoire et puis qui ne serait pas corrigé dans le même établissement pour que les correcteurs soient impartiaux.

Oh, et puis on pourrait demander aux universitaires d'être garants du niveau. Bon pas en corrigeant, mais je ne sais...Tiens en présidant le jury. Sans intervention des Inspecteurs pour qu'il n'y ait pas de pression.
Et puis pour le nom...viatique  ?  Couronne de lauriers  ?

E qué s' appelerio" Bac".
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum