Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant

Participeriez-vous à un mouvement de grève à la rentrée ?

91 - 31%
67 - 23%
35 - 12%
79 - 27%
19 - 7%
 
Total des votes: 291
 
Dame Jouanne
Érudit

#PasDeRentréeEnSeptembre [sondage] - Page 10 Empty Re: #PasDeRentréeEnSeptembre [sondage]

par Dame Jouanne Mer 6 Juil 2022 - 13:33
Adri a écrit:Réclamer de meilleures conditions, dont notamment des effectifs plus raisonnables (= moins de pb de gestion de classe, moins de copies, moins de rdv...) c'est nécessaire, mais je suis de celles qui pensent qu'il faut d'abord une véritable revalorisation de nos traitements ! (Une diminution des effectifs, c'est réversible, une augmentation de salaire, c'est du tangible et c'est acquis.)
Quant à l'argument du coût pour l'Etat parce que nous sommes nombreux, je le trouve proprement hallucinant.
Qu'il soit utilisé vicieusement par le MEN ou le gouvernement, on comprend bien la logique de culpabilisation, le jeu avec l'opinion publique.
Mais qu'un·e enseignant·e l'utilise...
Si vous allez au resto à douze, vous refusez de payer l'addition trop chère (parce que vous êtes nombreux) ?
Nous sommes nombreux·ses certes - quoique, de moins en moins  Rolling Eyes -, mais nous demandons, collectivement, une augmentation décente de chacun de nos traitements.
Effectivement, l'argument du nombre pour ne pas nous augmenter a été utilisé encore et encore par les gouvernement successifs. Mais, en attendant, il y a plein de secteurs de la fonction publique et territoriale qui gagnent autant et plus que nous avec moins d'ancienneté ou de qualifications. C'est sûr, une augmentation conséquente et générale des professeurs se verra plus dans le budget que toutes les primes et augmentations accordées depuis vingt ans à tous les autres postes, mais ce n'est pas une raison pour rester les parents pauvres car nous "c'est une vocation et qu'on ne fait pas ce métier pour de l'argent". Revendiquer pour nos conditions de travail, oui, mais il ne faut pas occulter le salaire. Il est une des causes non négligeable de l'image négative du métier et du manque de recrutement actuel.
TFS
TFS
Fidèle du forum

#PasDeRentréeEnSeptembre [sondage] - Page 10 Empty Re: #PasDeRentréeEnSeptembre [sondage]

par TFS Mer 6 Juil 2022 - 13:41
Encore une fois, et toujours pour atteindre notre objectif, on ne peut pas faire comme si cette situation n'était pas réelle.
Sinon, on n'est pas sérieux... et on ne peut pas être pris au sérieux.
Je trouve la demande de revalorisation imédiate de 10 % déposée hier dans la proposition de loi de la NUPES très intéressant, car il n'exclus pas de futures étapes...
Baldred
Baldred
Esprit éclairé

#PasDeRentréeEnSeptembre [sondage] - Page 10 Empty Re: #PasDeRentréeEnSeptembre [sondage]

par Baldred Jeu 7 Juil 2022 - 10:24
La question de savoir ce qui serait juste ne doit pas nous faire perdre de vue que la réponse du gouvernement reste basée sur le double mythe que Macron a été élu pour son programme et que LREM a gagné les élections : E.Borne vient de réaffirmer la ligne blanquerienne.
Si nous faisons une rentrée sage, dès septembre nous attend le Grande Concertation dont les conclusions sont sûrement déjà écrites. La leçon des précédentes concertations et autres Grenelle est que participer ou boycotter ne sert à rien : les profs aboient la caravane passe. Il faudra donc en empêcher le déroulement, très visiblement si l'on ne veut pas tendre le cou au " nouveau pacte"
beaverforever
beaverforever
Neoprof expérimenté

#PasDeRentréeEnSeptembre [sondage] - Page 10 Empty Re: #PasDeRentréeEnSeptembre [sondage]

par beaverforever Jeu 7 Juil 2022 - 10:55
TFS a écrit:Encore une fois, et toujours pour atteindre notre objectif, on ne peut pas faire comme si cette situation n'était pas réelle.
Sinon, on n'est pas sérieux... et on ne peut pas être pris au sérieux.
Je trouve la demande de revalorisation imédiate de 10 % déposée hier dans la proposition de loi de la NUPES très intéressant, car il n'exclus pas de futures étapes...
Moui, enfin, à ce compte là, les cheminots n'auraient pas dû faire grève le mercredi 6 juillet parce que les prix de l'énergie augmentent, ce qui met en danger financièrement la SNCF...

Dix milliards de plus tous les ans, ce n'est pas 100 ou 1 000 milliards, c'est un arbitrage politique possible.

Encore une fois : supprimons le dédoublement de CP qui ne sert à pas grand chose en terme d'apprentissage, supprimons le SNU qui ne sert à rien, et on a déjà financé en interne une brouettée de la hausse des salaires. On peut aussi remarquer qu'à Bercy certaines tâches comptables ont été automatisées/informatisées ce qui a permis la suppression de nombreux postes dans ce ministère et que dans certains établissements, on paye encore la cantine avec des chèques (les parents d'élèves me disent que c'est la seule fois dans l'année où ils utilisent un stylo). Je dis ça, je dis rien. On pourrait aussi penser qu'il y a dans les administrations rectorales des personnes qui produisent beaucoup de papier sans que cela ne soutienne l'apprentissage des élèves...

Donc, le budget, on peut en trouver entre 70 et 80% en interne. Ce n'est pas l'obstacle principal.

L'obstacle principal il est dans les têtes. Dans les têtes des enseignants qui se disent que finalement on est pas si mal, que d'un point de vue éthique réclamer de la thune, c'est vulgaire et c'est un peu immoral quand même, et que je suis professeur parce que j'ai de hautes valeurs éthiques et que les hautes valeurs éthiques sont bien au-delà d'un plat de lentille, fut-il de 1 000€ nets supplémentaires par mois pour tous les enseignants. Il y a aussi l'idée que faire grève, c'est pas bien, que quand même, c'est terrible si les élèves sont privés d'heures de cours. C'est toutes ces représentations qu'il faut changer et travailler au corps.

Dans les têtes des administrateurs de l'école et d'une grande partie de l'opinion publique, qui pensent que les profs n'en fichent pas une rame, qu'ils sont nuls intellectuellement et inefficaces pour l'économie et qu'ils sont déjà bien trop payés pour des gens qui sont en vacances quatre mois par an. Même auprès de proches très pro-enseignants, quand j'évoque 1 000€ nets supplémentaires par mois pour tous les enseignants, je vois bien l'hésitation et l'incrédulité dans leur regard, ils se demandent s'ils ont bien entendu, si je suis sérieux ou sous influence d'une substance toxique. Là encore, la bataille d'idée est cruciale, la culture war est fondamentale.
Balthazaard
Balthazaard
Vénérable

#PasDeRentréeEnSeptembre [sondage] - Page 10 Empty Re: #PasDeRentréeEnSeptembre [sondage]

par Balthazaard Jeu 7 Juil 2022 - 11:56
Il y a aussi une chose inquiétante que je vois transparaitre dans les messages "raisonnables" ici, c'est que cet argent est vu comme une dépense et non pas comme un investissement....si même les profs ne croient plus à l'éducation, où va t-on!
Non, donner 10 milliards au profs ce n'est pas les jeter, et je dirai même que c'est sûrement une meilleure utilisation que beaucoup de cadeaux fiscaux ou subventions dont l'utilisation est incontrolable.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum