Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Ahenobarbus
Ahenobarbus
Niveau 5

Enseignement et ludique Empty Enseignement et ludique

par Ahenobarbus Lun 8 Aoû - 21:06
Tout est dans le titre. Enseignant depuis 6 ans en histoire géographie, je prépare actuellement un nouveau niveau et en faisant des recherches sur des séquences je me rends compte que celles qui sont mises en avant sont toujours "ludiques", avec une dose de numérique. Existe-t-il encore des Enseignants qui enseignent et qui ne JOUENT pas ? Désolé pour ce coup de gueule mais ça me fatigue ces modes. Parfois l'impression que cela participe à dévaloriser la profession pour nous reléguer à de l'animation.
Elaïna
Elaïna
Enchanteur

Enseignement et ludique Empty Re: Enseignement et ludique

par Elaïna Lun 8 Aoû - 21:12
Ben, plein.
Après ça n'empêche pas de se marrer en cours par ailleurs. Voire parfois d'avoir envie de faire un truc qui change des habitudes...

_________________
It took me forty years to realize this. But for guys like us... our lives aren't really our own. There's always someone new to help. Someone we need to protect. These past few years, I fought that fate with all I had. But I'm done fighting. It's time I accept the hand I was dealt. Too many people depend on us. Their dreams depend on us.

Kiryu Kazuma inYakuza 4 Remastered

Ma page Facebook https://www.facebook.com/Lire-le-Japon-106902051582639
Tangleding
Tangleding
Grand Maître

Enseignement et ludique Empty Re: Enseignement et ludique

par Tangleding Lun 8 Aoû - 21:13
Le "ludique" est en effet à la mode. Je trouve cela très bête car cela relève de la motivation extrinsèque. En gros c'est considérer que les apprentissages disciplinaires ne sont pas intéressants en eux-mêmes. Ça dévalorise donc les savoirs, ce que je trouve plus grave que le fait de dévaloriser notre métier, même si cela y contribue nécessairement vu que cela touche le cœur de notre métier (transmettre des savoirs).

_________________
"Never complain, just fight." Enseignement et ludique 2490015017

Plutôt que de se battre pour des miettes et des contraintes:
Ahenobarbus
Ahenobarbus
Niveau 5

Enseignement et ludique Empty Re: Enseignement et ludique

par Ahenobarbus Lun 8 Aoû - 21:16
Je suis d'accord mais très peu pour moi les escape machin truc et autres "vous êtes archéologues blablabli". Cela n'empêche pas d'avoir des classes très curieuses. Mais en regardant les séquences mises en avant sur les sites académiques je me rends compte du décalage avec les goûts de nos inspecteurs (visiblement).
Ahenobarbus
Ahenobarbus
Niveau 5

Enseignement et ludique Empty Re: Enseignement et ludique

par Ahenobarbus Lun 8 Aoû - 21:18
Tangleding a écrit:Le "ludique" est en effet à la mode. Je trouve cela très bête car cela relève de la motivation extrinsèque. En gros c'est considérer que les apprentissages disciplinaires ne sont pas intéressants en eux-mêmes. Ça dévalorise donc les savoirs, ce que je trouve plus grave que le fait de dévaloriser notre métier, même si cela y contribue nécessairement vu que cela touche le cœur de notre métier (transmettre des savoirs).

Parfois j'ai l'impression que la forme est davantage recherchée que le fond sur certaines séquences que j'ai vues.
Tangleding
Tangleding
Grand Maître

Enseignement et ludique Empty Re: Enseignement et ludique

par Tangleding Lun 8 Aoû - 21:27
Dans ma discipline on dit que la forme et le fond sont inséparables, on devrait dire même que la forme est le fond.

Du coup je ne dirais pas que la forme prime sur le fond dans la conception "ludique" mais plutôt qu'elle fait primer une forme qui ne sert pas ce qui devrait être le fond.

_________________
"Never complain, just fight." Enseignement et ludique 2490015017

Plutôt que de se battre pour des miettes et des contraintes:
henriette
henriette
Médiateur

Enseignement et ludique Empty Re: Enseignement et ludique

par henriette Lun 8 Aoû - 22:03
Le numérique est un outil : il peut être efficace, tant qu'il est pour l'enseignant un moyen et non une fin.
Idem pour la ludification : si le but est de faire un jeu, ce n'est plus de l'enseignement. Par contre on peut se servir d'un jeu, ou des ressorts du jeu (par exemple le renforcement positif induit par le gain de points, de badges, la victoire, etc.) dans son enseignement.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
Baldred
Baldred
Esprit éclairé

Enseignement et ludique Empty Re: Enseignement et ludique

par Baldred Lun 8 Aoû - 22:06
Si l'étiquette "ludique" dérange, enlevez-la. Il y a bien des manières de conduire à l'apprentissage et de provoquer l'intérêt, pourquoi pas le jeu si c'est efficace ( je n'ai pas bien compris le lien avec l'informatique). Plutôt que de forme et de fond, il est davantage question de fins et moyens, et en pédagogie la fin justifie les moyens.
Je peux dire que je suis un prof plutôt joueur sans je crois perdre de vue les apprentissages et les savoirs.
j'utilise par exemple le "mannequin challenge" qui est à la fois un jeu au sens théâtral et un exercice amusant. Les élèves doivent "figer" une scène du texte étudié et la justifier pour " incarner" au mieux les personnages, mais aussi choisir les signes qui pourront éclairer la psychologie des personnages, les étapes du récit, les intentions de l'auteur etc... Le fait que les élèves soit filmés est un jeu qui les implique. C'est un moyen, qui vient renforcer d'autres moyens, plus classiques.
Si je ne suis pas partisan de la nouveauté pour la nouveauté, je ne suis pas a priori contre non plus.
Je précise que je suis au collège, et que mes élèves sont très capables de "jouer" très sérieusement. Je pense même qu'en REP, les faire jouer est un devoir.


Dernière édition par Baldred le Lun 8 Aoû - 22:08, édité 1 fois (Raison : devancé par @Henriette, qui dit mieux que moi ce que je voulais dire)
Tangleding
Tangleding
Grand Maître

Enseignement et ludique Empty Re: Enseignement et ludique

par Tangleding Lun 8 Aoû - 22:18
Ah mais le jeu théâtral c'est autre chose que le ludique.

Et je pense qu'apprendre peut être amusant.

C'est juste que le jeu n'est pas la finalité en matière d'apprentissage.

Quand on donne un sujet de rédaction amusant aux élèves, c'est un sujet de rédaction et il est amusant. Mais écrire est une activité qui peut et devrait être amusante.

Ce que je n'aime pas c'est la conception qui prétend que la dimension ludique devrait servir à faire passer un apprentissage perçu comme rébarbatif.

Apprendre est amusant, et s'amuser à apprendre n'est pas anormal, mais encore faut-il que l'amusement soit directement lié aux apprentissages.

Un escape game pour apprendre l'accord du participe passé n'a à mon avis aucun sens.

Jouer l'arrivée de Bill Bones à l'auberge de l'Amiral Benbow pour comprendre tout le sel de la scène est amusant et est directement lié à l'enjeu d'analyse de l'incipit du roman.

_________________
"Never complain, just fight." Enseignement et ludique 2490015017

Plutôt que de se battre pour des miettes et des contraintes:
henriette
henriette
Médiateur

Enseignement et ludique Empty Re: Enseignement et ludique

par henriette Lun 8 Aoû - 22:33
Je n'ai encore jamais vu d'escape game sur l'accord du participe passé, par contre j'ai fabriqué une série d'exercices-jeux d'enquêtes policières au format numérique (la QuiZinière et QCM Pronote en l'occurrence) : autant dire l'horreur absolue à en lire certains ici ! :lol:

Il y a par exemple des énigmes à résoudre qui nécessitent d'avoir choisi uniquement les propositions dans lesquels il n'y a pas de faute d'accord du participe passé pour avancer dans l'histoire, ou bien d'être très attentif à ces accords pour trouver le coupable (homme ou femme, seul ou à plusieurs, ...). Les accords sont les indices que doit trouver l'élève qui incarne un enquêteur stagiaire, qui prend du galon au fur et à mesure qu'il avance dans les exercices.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
Elyas
Elyas
Esprit sacré

Enseignement et ludique Empty Re: Enseignement et ludique

par Elyas Lun 8 Aoû - 23:15
Ahenobarbus a écrit:Tout est dans le titre. Enseignant depuis 6 ans en histoire géographie,  je prépare actuellement un nouveau niveau et en faisant des recherches sur des séquences je me rends compte que celles qui sont mises en avant sont toujours "ludiques", avec une dose de numérique.  Existe-t-il encore des Enseignants qui enseignent et qui ne JOUENT pas ? Désolé pour ce coup de gueule mais ça me fatigue ces modes. Parfois l'impression que cela participe à dévaloriser la profession pour nous reléguer à de l'animation.

Réponse courte : oui.

De rien.
Tangleding
Tangleding
Grand Maître

Enseignement et ludique Empty Re: Enseignement et ludique

par Tangleding Lun 8 Aoû - 23:16
Ces jeux ne me choquent pas, @henriette , je trouve le principe amusant et l'enjeu d'apprentissage est bien au coeur de l'énigme (identité du sujet du verbe conjugué à un temps composé).

C'est plutôt le caractère artificiel de jeux qui emballent les savoirs au lieu d'être au service du transfert de savoirs.

Du ludique pour le ludique en somme. Quand l'activité est commandée par l'enjeu didactique de la leçon, je trouve cela très bien.

Idem pour le numérique, s'il est au service des apprentissages, c'est très bien. Quand il devient un sceau de pédagogie par sa seule présence sans souci de tout intérêt didactique, je passe mon chemin.

_________________
"Never complain, just fight." Enseignement et ludique 2490015017

Plutôt que de se battre pour des miettes et des contraintes:
*Fifi*
*Fifi*
Modérateur

Enseignement et ludique Empty Re: Enseignement et ludique

par *Fifi* Mar 9 Aoû - 6:27
Peut-être que pour les enseignants en question le ludique est au service des apprentissages, même si toi tu ne le vois pas ?

_________________
Pour accéder à la banque de données en HG, merci de lire le règlement ici :
https://www.neoprofs.org/t36320-bdd-hg-reglement
Tangleding
Tangleding
Grand Maître

Enseignement et ludique Empty Re: Enseignement et ludique

par Tangleding Mar 9 Aoû - 6:58
En fait je pense moins aux enseignants qu'à la pression institutionnelle, des cde et ipr, pour le ludique de façon à priori. Ou encore une demande des parents (qui ne sont pas les spécialistes des questions didactiques).

C'est un discours institutionnel qui touche d'ailleurs plus certaines disciplines que d'autres, je pense en particulier aux LV.

En histoire géographie je n'ai pas vraiment remarqué cela. Et en lettres du côté des IPR ce n'est pas non plus très prégnant. Par contre chez les chefs d'établissement, quand on est en collège, et chez les parents, cela constitue une attente sans réflexion didactique. Ce que je réprouve.

Pour illustrer la chose je pense à deux exemples concrets autour de la notion de projets :
_ notre chef•fe, que pourtant j'apprécie (chose rare), qui en plénière de fin d'année remercie tous les collègues pour les nombreux projets. J'interviens pour rappeler qu'avant d'évoquer les sorties et projets, il y a le cœur de notre métier, l'enseignement, donc nos cours, et quand certains d'entre nous ne sont pas remplacés des mois durant, privant les élèves de cours pendant des mois, ce serait bien de réaliser où sont les priorités. Réponse de notre chef•fe, de bonne foi : "Oui bien sûr, j'allais y venir." Je n'ai pas insisté sur la maladresse de l'ordre retenu, vu la fin d'année difficile pour la direction (et pour nous, mais là il s'agissait de la direction)
_ toute l'année et c'est comme ça chaque année, les parents au CA (CSP+, donc théoriquement les moins éloignés de l'école et ses enjeux), qui comptent les sorties de chaque division pour réclamer pour les "oubliées". Comme si l'essentiel était là. C'est particulièrement criant quand à côté de cela on constate que des classes sont privées de cours des mois durant, ou confiées à un•e contractuel•le manifestement pas formé•e.

Les projets /sorties quand ça vient des professionnels de la chose didactique que nous sommes, c'est très bien. Quand ça relève d'une lubie institutionnelle sans ancrage didactique, ou d'une lubie des parents (et encore une fois d'une partie des parents), je pense que c'est alors néfaste.

J'espère avoir clarifié ma pensée.

_________________
"Never complain, just fight." Enseignement et ludique 2490015017

Plutôt que de se battre pour des miettes et des contraintes:
Hélips
Hélips
Prophète

Enseignement et ludique Empty Re: Enseignement et ludique

par Hélips Mar 9 Aoû - 7:05
Tangleding a écrit:
Du ludique pour le ludique en somme.
Mais, ça j'imagine quand même que nous sommes tous d'accord. Enfin c'est un peu la même chose que les collègues qui ne sont satisfaits que si ils ont donné au moins 4 punitions et 2 heures de colles quel que soit le profil de la classe et du cours.

Edit : ben oui, ça constitue une attente des parents sans réflexion didactique, mais ça, ça se traite comme les attentes sans réflexion didactique de "il faudrait plus d'exercices sur ça", "il faudrait plus de contrôles", "il faudrait moins de contrôles", "il faudrait des voyages", "il ne faudrait pas de voyages".

_________________
Un jour, je serai prof, comme ça je serai toujours en vacances.
Tangleding
Tangleding
Grand Maître

Enseignement et ludique Empty Re: Enseignement et ludique

par Tangleding Mar 9 Aoû - 7:16
Bien sûr, maintenant il faut me présenter les parents qui demandent moins de sorties... Ou moins de ludique. Il y a une pression commerciale et sociale à "l'entertainment". Peut-être davantage que pour faire lire des livres d'auteurs et autrices des siècles passés et les étudier en profondeur. Wink

Mais c'est vrai que la réaction anti ludique a priori serait aussi dénuée d'emprise didactique.


Dernière édition par Tangleding le Mar 9 Aoû - 7:17, édité 1 fois

_________________
"Never complain, just fight." Enseignement et ludique 2490015017

Plutôt que de se battre pour des miettes et des contraintes:
henriette
henriette
Médiateur

Enseignement et ludique Empty Re: Enseignement et ludique

par henriette Mar 9 Aoû - 7:17
Tangleding a écrit:Ces jeux ne me choquent pas, @henriette , je trouve le principe amusant et l'enjeu d'apprentissage est bien au coeur de l'énigme (identité du sujet du verbe conjugué à un temps composé).

C'est plutôt le caractère artificiel de jeux qui emballent les savoirs au lieu d'être au service du transfert de savoirs.

Du ludique pour le ludique en somme. Quand l'activité est commandée par l'enjeu didactique de la leçon, je trouve cela très bien.

Idem pour le numérique, s'il est au service des apprentissages, c'est très bien. Quand il devient un sceau de pédagogie par sa seule présence sans souci de tout intérêt didactique, je passe mon chemin.
Je pense avoir d'entrée dit exactement cela. Wink
De ce fait, rejeter par principe numérique et ludification me semble aussi regrettable que l'inverse.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
Tangleding
Tangleding
Grand Maître

Enseignement et ludique Empty Re: Enseignement et ludique

par Tangleding Mar 9 Aoû - 7:22
@henriette : oui je suis d'accord avec toi, depuis le début en fait. J'ai été sans doute maladroit dans mes messages et citations si ma position a pu sembler une contradiction de ton message. Mon premier message était trop à l'emporte-pièce.

sunny

_________________
"Never complain, just fight." Enseignement et ludique 2490015017

Plutôt que de se battre pour des miettes et des contraintes:
Balthamos
Balthamos
Doyen

Enseignement et ludique Empty Re: Enseignement et ludique

par Balthamos Mar 9 Aoû - 7:26
J'ai même envie de répondre : tous.

L'approche ludique n'est pas générale à l'ensemble des enseignants et à l'ensemble des progressions.
Les quelques collègues qui pratiquent de la ludopédogie (ce qui est différent de "jouer") le font à des moments précis ou pour une séquence particulière et ne pratiquent pas sur l'ensemble de l'année. Personnellement je suis tenté de faire un escape game cette année (j'aimerai bien avoir le fascicule nathan pour m'en inspirer). Je n'ai pas l'impression de dévaloriser ma discipline en y réfléchissant et en pratiquant un peu, bien au contraire. D'autant plus que l'objectif est clair pour les élèves et moi même. Il ne faut pas confondre outils, moyens, et objectif, c'est tout.

Je n'ai pas vu de pression de l'institution pour changer ma pratique. Les inspecteurs sont bien loin et bien occupés pour venir me dire comment je dois fonctionner, ils sont déjà bien contents que je fonctionne et le chef a d'autres chats à fouetter que de chipoter sur les choix pédagogiques. La plupart des pressions vient des collègues eux mêmes ("mince, le collègue fait comme ça, il faut que je m'y mette...") Mais ils peuvent très bien s'en dégager.
Enfin je comprends qu'on ne trouve pas beaucoup d'approche plus traditionnelle sur les sites institutionnels étant donné qu'on sait globalement tous s'y prendre pour faire un CM, un cours dialogué (qui peut être de qualité), ou un cours lecture de doc/ exercices / cours.

_________________
Spoiler:
Tangleding
Tangleding
Grand Maître

Enseignement et ludique Empty Re: Enseignement et ludique

par Tangleding Mar 9 Aoû - 7:39
qu'on sait globalement tous s'y prendre pour faire un CM, un cours dialogué (qui peut être de qualité), ou un cours lecture de doc/ exercices / cours.

Je ne suis pas d'accord avec ceci, même pour ces méthodes "traditionnelles" on peut trouver du bénéfice à prendre connaissance de constructions didactiques particulièrement bien ficelées, et plus encore s'agissant de la mise en œuvre concrète dans la temporalité d'une "séquence" ou des séances.

_________________
"Never complain, just fight." Enseignement et ludique 2490015017

Plutôt que de se battre pour des miettes et des contraintes:
Elyas
Elyas
Esprit sacré

Enseignement et ludique Empty Re: Enseignement et ludique

par Elyas Mar 9 Aoû - 8:55
Quand on parle de ludique, j'aimerais aussi qu'on me montre des exemples concrets pour voir si on parle bien de la même chose (Ahenobarbus, tu peux nous donner des exemples pour bien cadrer ce que tu critiques).

Je hais les escape games, par exemple, quand ils sont présentés comme un moyen de mieux faire apprendre les élèves. C'est faux, on le sait, le retour d'expérience et la presse scientifique sont suffisamment fournies sur le sujet pour ne pas s'égarer.

Après, si ce sont des pratiques qui s'avèrent être amusantes mais dont l'objet initial n'est pas d'être amusant, là, non, ce n'est pas une pratique ludique, c'est une pratique qui a une conséquence qu'on a aimé/eu du plaisir en la faisant. Par exemple, prenez-moi pour un fou, mais j'ai toujours trouvé le thème en latin très amusant, très ludique même. Qui osera dire que le thème est une pratique de la ludopédagogie ?
DesolationRow
DesolationRow
Empereur

Enseignement et ludique Empty Re: Enseignement et ludique

par DesolationRow Mar 9 Aoû - 9:05
C’est un peu pervers quand même Wink

Elyas
Elyas
Esprit sacré

Enseignement et ludique Empty Re: Enseignement et ludique

par Elyas Mar 9 Aoû - 9:08
DesolationRow a écrit:C’est un peu pervers quand même Wink


Disons que quand je fais du thème, je m'imaginais en explorateur temporel qui essayait de parler dans la Rome ancienne ou en ambassadeur carthaginois envoyé à Rome abi Oui, c'était mon côté rebelle contre ma professeure de latin (en plus, j'avais lu Salammbô et une série de livres centré sur des enfants de Carthage au collège et au lycée, donc ça n'a pas aidé le romanisme de mon enseignante face à mon carthago-centrisme).
Ahenobarbus
Ahenobarbus
Niveau 5

Enseignement et ludique Empty Re: Enseignement et ludique

par Ahenobarbus Mar 9 Aoû - 11:07
Elyas a écrit:Quand on parle de ludique, j'aimerais aussi qu'on me montre des exemples concrets pour voir si on parle bien de la même chose (Ahenobarbus, tu peux nous donner des exemples pour bien cadrer ce que tu critiques).

Je hais les escape games, par exemple, quand ils sont présentés comme un moyen de mieux faire apprendre les élèves. C'est faux, on le sait, le retour d'expérience et la presse scientifique sont suffisamment fournies sur le sujet pour ne pas s'égarer.

Après, si ce sont des pratiques qui s'avèrent être amusantes mais dont l'objet initial n'est pas d'être amusant, là, non, ce n'est pas une pratique ludique, c'est une pratique qui a une conséquence qu'on a aimé/eu du plaisir en la faisant. Par exemple, prenez-moi pour un fou, mais j'ai toujours trouvé le thème en latin très amusant, très ludique même. Qui osera dire que le thème est une pratique de la ludopédagogie ?


Je suis par exemple tombé sur une séquence sur la Seigneurie où il est proposé de faire une bande dessinée. Un autre où la consigne place les élèves comme "enquêteurs " ce qui peut être un détail mais qui m'insupporte.
Dodeline
Dodeline
Niveau 5

Enseignement et ludique Empty Re: Enseignement et ludique

par Dodeline Mar 9 Aoû - 11:12
Baldred a écrit:Si l'étiquette "ludique" dérange, enlevez-la. Il y a bien des manières de conduire à l'apprentissage et de provoquer l'intérêt, pourquoi pas le jeu si c'est efficace ( je n'ai pas bien compris le lien avec l'informatique). Plutôt que de forme et de fond, il est davantage question de fins et moyens, et en pédagogie la fin justifie les moyens.
Je peux dire que je suis un prof plutôt joueur sans je crois perdre de vue les apprentissages et les savoirs.
j'utilise par exemple le "mannequin challenge" qui est à la fois un jeu au sens théâtral et un exercice amusant. Les élèves doivent "figer" une scène du texte étudié et la justifier pour " incarner" au mieux les personnages, mais aussi choisir les signes qui pourront éclairer la psychologie des personnages, les étapes du récit, les intentions de l'auteur etc... Le fait que les élèves soit filmés est un jeu qui les implique. C'est un moyen, qui vient renforcer d'autres moyens, plus classiques.
Si je ne suis pas partisan de la nouveauté pour la nouveauté, je ne suis pas a priori contre non plus.
Je précise que je suis au collège, et que mes élèves sont très capables de "jouer" très sérieusement. Je pense même qu'en REP, les faire jouer est un devoir.

Pour quelles raisons ?

Qu'on soit en REP ou dans des établissements favorisés, les élèves devraient être traités de la même manière, non ?
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum