Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Valenny
Valenny
Niveau 2

Réunions dans l’établissement et sobriété énergétique  Empty Réunions dans l’établissement et sobriété énergétique

par Valenny Mar 30 Aoû 2022 - 19:23
Bonsoir !

Dans mon établissement comme dans les vôtres très certainement, beaucoup de réunions : organisation des cours, conseils de classe, bilans divers…

Certaines réunions se tiennent alors que les enseignants n’ont pas cours. Des collègues font assez souvent beaucoup de kilomètres uniquement
pour y assister et dépensent beaucoup de carburant (je suis en milieu rural : presque pas de moyens de transports collectifs).

Il serait sans doute bienvenu de demander à nos directions de systématiser le recours au distanciel, qu’en pensez-vous ?

Bon courage à tous pour demain !
percehaie
percehaie
Niveau 9

Réunions dans l’établissement et sobriété énergétique  Empty Re: Réunions dans l’établissement et sobriété énergétique

par percehaie Mar 30 Aoû 2022 - 19:29
Je n'y avais pas pensé mais ça paraît effectivement du bon sens.
Cela sera peut-être imposé prochainement afin de réduire les coûts.
beaverforever
beaverforever
Habitué du forum

Réunions dans l’établissement et sobriété énergétique  Empty Re: Réunions dans l’établissement et sobriété énergétique

par beaverforever Mar 30 Aoû 2022 - 19:53
Certains rêvent-ils d'une réunion de prérentrée en distanciel ? (En robe de chambre en soie avec leur croissant à la confiture de myrtille et leur café Blue Mountain...)

Je crains que cela aille à l'encontre d'une certaine culture d'administration...
percehaie
percehaie
Niveau 9

Réunions dans l’établissement et sobriété énergétique  Empty Re: Réunions dans l’établissement et sobriété énergétique

par percehaie Mar 30 Aoû 2022 - 20:00
beaverforever a écrit: confiture de myrtille et leur café Blue Mountain...)


Tu connais les bonnes choses ! Razz
Forster
Forster
Neoprof expérimenté

Réunions dans l’établissement et sobriété énergétique  Empty Re: Réunions dans l’établissement et sobriété énergétique

par Forster Mar 30 Aoû 2022 - 20:06
Je suis assez d’accord, surtout quand il s’agit de réunion dans une autre académie. J’ai déjà été convoqué à 7h de route de chez moi (pas de transport en commun possible) pour une réunion de 2h qui aurait pu tenir sur une feuille A4 recto-verso… Entre mon trajet et la nuit d’hôtel, on est clairement pas dans la sobriété. Et le tout multiplié par le nombre de convoqués.
Valenny
Valenny
Niveau 2

Réunions dans l’établissement et sobriété énergétique  Empty Re: Réunions dans l’établissement et sobriété énergétique

par Valenny Mar 30 Aoû 2022 - 20:13
beaverforever a écrit:Certains rêvent-ils d'une réunion de prérentrée en distanciel ? (En robe de chambre en soie avec leur croissant à la confiture de myrtille et leur café Blue Mountain...)

Je crains que cela aille à l'encontre d'une certaine culture d'administration...

Robe de chambre en soie 😂… J’ai passé l’âge !

Non, je ne parle pas de la réunion de pré rentrée mais de toutes les réunions en cours d’année. Cette année, 2 réunions à 16h d’une durée de 15 minutes !

Les conseils de classes, les bilans etc…

Je pense que tous ces kilomètres sont facilement évitables ! En faire une question au prochain Conseil d’Administration me semble tout à fait justifié.
A Tuin
A Tuin
Doyen

Réunions dans l’établissement et sobriété énergétique  Empty Re: Réunions dans l’établissement et sobriété énergétique

par A Tuin Mar 30 Aoû 2022 - 20:39
percehaie a écrit:
beaverforever a écrit: confiture de myrtille et leur café Blue Mountain...)


Tu connais les bonnes choses ! Razz

Il est bien bon ce thé ! Razz
Par chez nous le chef proposé le distanciel, ainsi la réunion se tient sur place et ceux qui le désirent peuvent participer de chez eux.
Proflambdada
Proflambdada
Niveau 8

Réunions dans l’établissement et sobriété énergétique  Empty Re: Réunions dans l’établissement et sobriété énergétique

par Proflambdada Mar 30 Aoû 2022 - 21:10
Je sens bientôt l'argument écologie-empreinte carbone monter en flèche pour échapper à toutes les réunions inutiles ! yesyes Réunions dans l’établissement et sobriété énergétique  1911657583  Réunions dans l’établissement et sobriété énergétique  4072396097

Réunions dans l’établissement et sobriété énergétique  1043192790
Cochonou
Cochonou
Niveau 5

Réunions dans l’établissement et sobriété énergétique  Empty Re: Réunions dans l’établissement et sobriété énergétique

par Cochonou Mar 30 Aoû 2022 - 21:10
A l'étranger, certains de mes collègues prennent l'avion et dorment à l'hôtel pour suivre des formations bidon proposées par l'AEFE dans le cadre du plan régional de formation. Pour moi, c'est un non-sens économique et écologique.
avatar
Flo44
Neoprof expérimenté

Réunions dans l’établissement et sobriété énergétique  Empty Re: Réunions dans l’établissement et sobriété énergétique

par Flo44 Mar 30 Aoû 2022 - 21:18
Pareil chez nous. Le problème c'est qu'on a testé les réunions à distance pendant le confinement, et c'était catastrophique.
Aujourd'hui j'y suis allée pour mettre au point un certain nombre de choses avec les collègues de maths (notamment pour la classe partagée). 100 km et 2h de route. Pfff...
Mais on n'aurait pas pu le faire à distance, les deux collègues habitent en pleine cambrousse, avec une connexion aussi pourrie que celle de l'établissement (et l'une habite à la campagne, et aussi à 50 km du collège!)
Jacq
Jacq
Guide spirituel

Réunions dans l’établissement et sobriété énergétique  Empty Re: Réunions dans l’établissement et sobriété énergétique

par Jacq Mar 30 Aoû 2022 - 21:18
Valenny a écrit:Bonsoir !

Dans mon établissement comme dans les vôtres très certainement, beaucoup de réunions : organisation des cours, conseils de classe,
bilans divers…
Certaines réunions se tiennent alors que les enseignants n’ont pas cours. Des collègues font assez souvent beaucoup de kilomètres uniquement
pour y assister et dépensent beaucoup de carburant (je suis en milieu rural : presque pas de moyens de transports collectifs).
Il serait sans doute bienvenu de demander à nos directions de systématiser le recours au distanciel, qu’en pensez-vous ?
Bon courage à tous pour demain !

Ce serait sage de proposer un mixte présentiel/distanciel pour ceux qui ne sont pas sur l'établissement le jour de ces réunions. Cela aidera à titre personnel et, puisqu'on nous indique qu'il faut une sobriété globale, ce serait logique à échelle nationale. Il faudrait aussi que ce soit le cas pour les formations des personnels.

Les établissements eux-mêmes vont rapidement avoir le couteau sous la gorge. Dernier budget, début 2022, on nous a confirmé un important fond de roulement nous permettant d'être autonomes pour trois mois. Dernier CA de l'année scolaire, hausse de je ne sais plus quel % de dépenses énergétiques alors que notre consommation est en baisse. Ajoutons les divers coûts, papiers, matériels, restauration (on va avoir une hausse des tarifs, encore modeste). Ca va craquer dans tous les sens. Lorsque je discutais avec le gestionnaire, il m'indiquait qu'il allait falloir sans doute prélever un peu moins d'un mois de nos trois mois de roulement à la rentrée.

J'ai indiqué que la Région (en l’occurrence la tienne, Valenny) allait faire des rallonges, oui, mais on m'a répondu que c'était déjà le cas l'année scolaire dernière pour des établissements complètement à sec. Et notre région est une région riche ce qui n'est pas le cas pour toutes les régions.
Caspar
Caspar
Enchanteur

Réunions dans l’établissement et sobriété énergétique  Empty Re: Réunions dans l’établissement et sobriété énergétique

par Caspar Mer 31 Aoû 2022 - 15:22
Qui dit distanciel dit numérique, dont l'empreinte n'est pas neutre non plus (mais sans doute moindre qu'un aller-retour en voiture). Le distanciel nous épargne bien d'interventions inutiles, on ne demande la parole que quand on a quelque chose d'important à dire (ou que l'on juge comme tel en tout cas).
Zetitcheur
Zetitcheur
Niveau 9

Réunions dans l’établissement et sobriété énergétique  Empty Re: Réunions dans l’établissement et sobriété énergétique

par Zetitcheur Mer 31 Aoû 2022 - 15:30
Le dernier jury auquel j’ai participé il y a quelques jours a duré deux fois moins longtemps qu’un AR en voiture entre mon village et le campus : je n’ai pas hésité une seconde quand on nous a proposé de “zoomer” ! Mais j’ai eu de la chance, ce n’est pas possible pour tous les jurys. En fait cela dépend de chaque département de l’établissement.
Sphinx
Sphinx
Modérateur

Réunions dans l’établissement et sobriété énergétique  Empty Re: Réunions dans l’établissement et sobriété énergétique

par Sphinx Mer 31 Aoû 2022 - 16:16
J'ai testé de rester de 15h à 18h au collège (je n'avais plus cours mais j'habitais loin) pour une commission permanente qui a duré 15 mn chrono et j'ai aussi testé les réunions distancielles pluri-hebdomadaires du Grand confinement avec la connexion qui ne marche pas bien, le son pourri, les collègues ou les parents qui oublient de se mettre en "mute", la chef qui mange des chips devant son micro (ou pas mais à ce jour je n'ai toujours pas d'explication pour ce bruit) et mon ordinateur qui me déconnecte toutes les cinq minutes. Aucune des deux options ne me paraît satisfaisante. Et si on arrêtait les réunions inutiles en fait Réunions dans l’établissement et sobriété énergétique  2834897253

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather
"- Alors, Obélix, l'Helvétie c'est comment ? - Plat."


Réunions dans l’établissement et sobriété énergétique  Livre11
Leclochard
Leclochard
Empereur

Réunions dans l’établissement et sobriété énergétique  Empty Re: Réunions dans l’établissement et sobriété énergétique

par Leclochard Mer 31 Aoû 2022 - 16:24
Le jour où l’empreinte carbone d’un établissement sera un critère pour juger l’efficacité d’un chef d’établissement on aura sûrement une autre organisation effectivement. Ici on n’hésite pas à faire faire 80 km à quelqu’un pour deux heures de cours.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)
roxanne
roxanne
Oracle

Réunions dans l’établissement et sobriété énergétique  Empty Re: Réunions dans l’établissement et sobriété énergétique

par roxanne Mer 31 Aoû 2022 - 20:38
Moment cocasse aujourd'hui et révélateur aujourd'hui en plénière. Le proviseur nous rappelle qu'attention, le Covid reste présent, il faut aérer et 5 minutes plus  tard, il faut diminuer notre dépense énergétique et donc..fermer les fenêtres
menerve
menerve
Prophète

Réunions dans l’établissement et sobriété énergétique  Empty Re: Réunions dans l’établissement et sobriété énergétique

par menerve Jeu 1 Sep 2022 - 7:57
Le problème est la multiplication des réunions en tous genre.... Quand j'ai débuté un prof faisait 3 conseils de classe et 2 réunions parents profs, ceux qui le souhaitaient étaient élus au CA.
Pas le souvenir d'autant de réunions... On a eu le programme de l'année... Quasi 3 fois par semaine une réunion de prévue... Je me demande si je vais me représenter au CA.
Surtout qu'on m'impose moult projets.. Journée lutte harcèlement, journée tolerance.. Pour cette dernière en Réunion hier... "C'est Mme menerve qui organise"... Heu ben non, c'est un projet dont l'idée vient du cvc dont je ne fais pas partie et qu'on m'a imposé l'an dernier. J'ai passé un temps fou à préparer des ateliers, un planning... Sauf que ce qui a été fait l'an dernier ne peut pas être refait l'an dernier car on l'a fait dans tous les niveaux.
Bref sous prétexte que je suis documentaliste on me colle tous les projets décidés par l'administration. Et évidemment on rajoute des réunions pour préparer ces projets et en faire des bilans.
avatar
Flo44
Neoprof expérimenté

Réunions dans l’établissement et sobriété énergétique  Empty Re: Réunions dans l’établissement et sobriété énergétique

par Flo44 Jeu 1 Sep 2022 - 8:54
roxanne a écrit:Moment cocasse aujourd'hui et révélateur aujourd'hui en plénière. Le proviseur nous rappelle qu'attention, le Covid reste présent, il faut aérer et 5 minutes plus  tard, il faut diminuer notre dépense énergétique et donc..fermer les fenêtres
Problème qui serait résolu (ou quasiment) si :
  1. on avait des capteurs de CO2 pour aérer quand c'est utile
  2. ou la possibilité d'ouvrir en grand (ouvrir 5 minutes toutes les heures en grand est bien plus efficace pour l'aération qu'entrouvrir toute l'heure et bien plus efficace aussi pour conserver la chaleur (beaucoup moins de pertes par convection de la chaleur stockée dans les murs)
  3. ou un système d'aération, même low-cost comme ceux mis en place dans les lycées en Allemagne (système passif fait maison, repris dans plusieurs pays)
  4. ou un système de filtration (on peut même fabriquer à bas coût des boîtes de Corsi-Rosenthal)

Mais évidemment, il ne se passera rien : aucune obligation (débloquer ces saletés de fenêtres basculantes par exemple), aucune aide, aucun budget.
Et après les parents viendront se plaindre quand un prof fera un covid long ou qu'un tiers de l'équipe sera par terre à cause du covid, mais personne ne bouge (ni les parents, ni les collectivités locales). C'est à nous de nous dépatouiller sans aucun moyen, comme d'habitude.
Prezbo
Prezbo
Sage

Réunions dans l’établissement et sobriété énergétique  Empty Re: Réunions dans l’établissement et sobriété énergétique

par Prezbo Jeu 1 Sep 2022 - 10:49
Flo44 a écrit:
Problème qui serait résolu (ou quasiment) si :
[list=1][*] on avait des capteurs de CO2 pour aérer quand c'est utile
         
[*]ou la possibilité d'ouvrir en grand (ouvrir 5 minutes toutes les heures en grand est bien plus efficace pour l'aération qu'entrouvrir toute l'heure et bien plus efficace aussi pour conserver la chaleur (beaucoup moins de pertes par convection de la chaleur stockée dans les murs)
 

Je ne comprends pas bien cette affirmation : la perte de chaleur par convection, c'est la perte de chaleur par déplacement d'un fluide. Si on aère, il a perte de chaleur pas convection car l'air chaud sort. Par contre, la perte de chaleur par refroidissement des murs ne se fait-elle pas plutôt par conduction ?

Pour en revenir au sujet, on va effectivement se trouver cet hiver confronté à une double contrainte : aérer les salles en économisant le chauffage.

avatar
Flo44
Neoprof expérimenté

Réunions dans l’établissement et sobriété énergétique  Empty Re: Réunions dans l’établissement et sobriété énergétique

par Flo44 Jeu 1 Sep 2022 - 11:37
Prezbo a écrit:
Flo44 a écrit:
Problème qui serait résolu (ou quasiment) si :
[list=1]
[*] on avait des capteurs de CO2 pour aérer quand c'est utile
         
[*]ou la possibilité d'ouvrir en grand (ouvrir 5 minutes toutes les heures en grand est bien plus efficace pour l'aération qu'entrouvrir toute l'heure et bien plus efficace aussi pour conserver la chaleur (beaucoup moins de pertes par convection de la chaleur stockée dans les murs)
 



[*]

Je ne comprends pas bien cette affirmation : la perte de chaleur par convection, c'est la perte de chaleur par déplacement d'un fluide. Si on aère, il a perte de chaleur pas convection car l'air chaud sort. Par contre, la perte de chaleur par refroidissement des murs ne se fait-elle pas plutôt par conduction ?

Pour en revenir au sujet, on va effectivement se trouver cet hiver confronté à une double contrainte : aérer les salles en économisant le chauffage.



J'avais vu l'explication sur le site de l'Ademe il me semble (il y a longtemps) : le fait d'avoir un flux d'air frais permanent quand on entrouvre refroidit très efficacement les murs par convection, alors que si on aère brièvement mais fort, la perte due à la convection serait bien moins importante pour le même renouvellement d'air. La perte d'air par conduction est similaire. Je ne me rappelle plus des formules par contre ! abi

Et c'est sans compter le confort thermique des utilisateurs (on a bien plus froid avec un courant d'air que sans).
Prezbo
Prezbo
Sage

Réunions dans l’établissement et sobriété énergétique  Empty Re: Réunions dans l’établissement et sobriété énergétique

par Prezbo Jeu 1 Sep 2022 - 11:55
Flo44 a écrit:
[*]

J'avais vu l'explication sur le site de l'Ademe il me semble (il y a longtemps) : le fait d'avoir un flux d'air frais permanent quand on entrouvre refroidit très efficacement les murs par convection, alors que si on aère brièvement mais fort, la perte due à la convection serait bien moins importante pour le même renouvellement d'air. La perte d'air par conduction est similaire. Je ne me rappelle plus des formules par contre !  abi

Et c'est sans compter le confort thermique des utilisateurs (on a bien plus froid avec un courant d'air que sans).




Je veux bien voir l'explication initiale de l'Ademe, mais pour moi l’échange de chaleur entre le mur et l'air de la pièce se fait pas conduction, pas par convection. A moins que convection désigne la perte de chaleur de la pièce due au flux d'air ? Le système considéré est il la pièce ou les murs de la pièce ?

(Ou alors c'est que je n'ai rien compris à mes vieux cours de physique, ce qui est possible.)
eolyen
eolyen
Niveau 8

Réunions dans l’établissement et sobriété énergétique  Empty Re: Réunions dans l’établissement et sobriété énergétique

par eolyen Jeu 1 Sep 2022 - 12:18
Prezbo a écrit:
Flo44 a écrit:
[*]

J'avais vu l'explication sur le site de l'Ademe il me semble (il y a longtemps) : le fait d'avoir un flux d'air frais permanent quand on entrouvre refroidit très efficacement les murs par convection, alors que si on aère brièvement mais fort, la perte due à la convection serait bien moins importante pour le même renouvellement d'air. La perte d'air par conduction est similaire. Je ne me rappelle plus des formules par contre !  abi

Et c'est sans compter le confort thermique des utilisateurs (on a bien plus froid avec un courant d'air que sans).





[*]

Je veux bien voir l'explication initiale de l'Ademe, mais pour moi l’échange de chaleur entre le mur et l'air de la pièce se fait pas conduction, pas par convection. A moins que convection désigne la perte de chaleur de la pièce due au flux d'air ? Le système considéré est il la pièce ou les murs de la pièce ?

(Ou alors c'est que je n'ai rien compris à mes vieux cours de physique, ce qui est possible.)







On considère les murs de la pièce je pense, l'air étant renouvelé (sinon il n'y aurait pas de pertes  Wink ). Les murs perdent de la chaleur par conduction mais aussi convection et il me semble que généralement les pertes par convection sont supérieures à celles par conduction (les deux s'ajoutent).

En ouvrant grand un court moment, cela permettrait de faire baisser suffisamment la concentration en CO2 en limitant davantage les pertes de chaleur durant l'heure qui suit que si on laissait des fenêtres tout le temps entrouvertes.
avatar
Enaeco
Grand sage

Réunions dans l’établissement et sobriété énergétique  Empty Re: Réunions dans l’établissement et sobriété énergétique

par Enaeco Jeu 1 Sep 2022 - 12:29
Caspar a écrit:Qui dit distanciel dit numérique, dont l'empreinte n'est pas neutre non plus (mais sans doute moindre qu'un aller-retour en voiture). Le distanciel nous épargne bien d'interventions inutiles, on ne demande la parole que quand on a quelque chose d'important à dire (ou que l'on juge comme tel en tout cas).

Il n'y a pas match face à un tel trajet en voiture solo dans ce cas mais il me semble important de garder à l'esprit que le numérique a également une empreinte qui est largement sous-estimée dans l'esprit de beaucoup.
Prezbo
Prezbo
Sage

Réunions dans l’établissement et sobriété énergétique  Empty Re: Réunions dans l’établissement et sobriété énergétique

par Prezbo Jeu 1 Sep 2022 - 12:47
eolyen a écrit:

On considère les murs de la pièce je pense, l'air étant renouvelé (sinon il n'y aurait pas de pertes  Wink ). Les murs perdent de la chaleur par conduction mais aussi convection et il me semble que généralement les pertes par convection sont supérieures à celles par conduction (les deux s'ajoutent).





Je ne comprends toujours pas, parce que la convection, cela désigne le déplacement d'un fluide.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Convection

La conclusion est probablement exacte, mais le raisonnement me semble embrouillé. (Les collègues de SPC ? Au secours ?)

Edit : bon après révision sur internet il semble que j'aie tort, et que la convection puisse désigner aussi l'échange de chaleur entre un solide et un fluide. J'ignorais.
eolyen
eolyen
Niveau 8

Réunions dans l’établissement et sobriété énergétique  Empty Re: Réunions dans l’établissement et sobriété énergétique

par eolyen Jeu 1 Sep 2022 - 13:06
Prezbo a écrit:
eolyen a écrit:

On considère les murs de la pièce je pense, l'air étant renouvelé (sinon il n'y aurait pas de pertes  Wink ). Les murs perdent de la chaleur par conduction mais aussi convection et il me semble que généralement les pertes par convection sont supérieures à celles par conduction (les deux s'ajoutent).


Je ne comprends toujours pas, parce que la convection, cela désigne le déplacement d'un fluide.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Convection

La conclusion est probablement exacte, mais le raisonnement me semble embrouillé. (Les collègues de SPC ? Au secours ?)

Edit : bon après révision sur internet il semble que j'aie tort, et que la convection puisse désigner aussi l'échange de chaleur entre un solide et un fluide. J'ignorais.


Oui les pertes par convection sont dues au mouvement d'un fluide (si l'air n'était pas en mouvement il y aurait seulement des pertes par conduction comme pour le cas d'un gaz emprisonné dans un double vitrage, et dans ce cas très faible). On utilise généralement la loi empirique de Newton pour les déperditions énergétiques par convection et la Loi de Fourier pour les pertes par conduction, dans des configurations géométriques simples et en régime permanent.

Après il faudrait passer par de la modélisation en régime non permanent pour bien (ou mieux) représenter les choses et calculer plus précisément des pertes. Il y a tellement de cas de figures différents...
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum