Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Charles-Maurice
Niveau 7

Concertations salariales : le calendrier et les pistes annoncés par Pap NDiaye - Page 39 Empty Re: Concertations salariales : le calendrier et les pistes annoncés par Pap NDiaye

par Charles-Maurice Sam 21 Jan 2023 - 10:06
Nous pouvons être dangereux, si nous le voulons, il faut juste informer la jeunesse et la mettre dans la rue. Et ça, les syndicats savent parfaitement le faire, quand ils veulent.
Tangleding
Tangleding
Grand Maître

Concertations salariales : le calendrier et les pistes annoncés par Pap NDiaye - Page 39 Empty Re: Concertations salariales : le calendrier et les pistes annoncés par Pap NDiaye

par Tangleding Sam 21 Jan 2023 - 10:10
C'est drôle de voir le camarade graisse boulons, éternel contempteur de la revalorisation du poignet d'indice [beau lapsus calami, je laisse, un poignet c'est un petit poing, presque un petit point], venir se plaindre de l'écrasement de la grille du fait de la revalorisation automatique du SMIC...

A ce niveau d'incohérence intellectuelle, il ne reste plus qu'à admirer.

@ananké : ce n'est pas seulement un sentiment, c'est un fait. Dont la plupart des collègues se contrefoutent. Comme ceux qui n'ont que la revalorisation des hsa à la bouche sans vouloir réaliser que les CPE, les Docs, les PE ne seront jamais concernés. Oh pardon, pour résoudre le problème côté PE, le ministère va les envoyer faire pour une bouchée de pain le boulot des collègues du second degré de maths et français, hein. Juste en 6e pour commencer. Mais continuons sur ces revendications dont l'absurdité amène ce genre de cheval de Troie de la primarisation du collège. Pourquoi diable faudrait-il avoir une vision globale ? Laissons cela aux syndicats que l'on conspue.

Quant à ceux qui prétendent que revendiquer la meilleure revalorisation c'est demander aux profs d'arrêter de se plaindre, je dois vraiment répondre ?

C'est vous qui ici sur un forum public, scruté par la veille du ministère, venez une fois de plus négocier publiquement à la baisse les revendications des syndicats qui tentent de négocier à la hausse pendant que vous savonnez consciencieusement la planche de la table des négociations, en bons irresponsables que vous êtes s'il faut dire les mots. Et sans surprise combien ici ont fait pareil au sujet de la prime d'équipements quand la FSU réclamait 1000€/an ? Si encore vous appreniez de vos erreurs...

@bohu : oh les pépins de santé, tout comme le temps partiel, c'est pour les autres, voyons, camarade !

_________________
"Never complain, just fight." Concertations salariales : le calendrier et les pistes annoncés par Pap NDiaye - Page 39 2490015017
dandelion
dandelion
Doyen

Concertations salariales : le calendrier et les pistes annoncés par Pap NDiaye - Page 39 Empty Re: Concertations salariales : le calendrier et les pistes annoncés par Pap NDiaye

par dandelion Sam 21 Jan 2023 - 10:21
Seul le salaire permet d’avoir une retraite décente (et éventuellement de pouvoir supporter une décote) et de ne pas se retrouver à la soupe populaire si on tombe malade ou que l’on doit aider un proche (probabilité forte quand on doit pousser jusqu’à soixante-sept ans). Sinon il faut parvenir à économiser pour sa retraite (et être dépendant des marchés, un jeu dangereux si j’en crois le nombre de petits vieux qui travaillent à Walmart) et cotiser à une mutuelle qui vous couvrira en cas de souci de santé (mais alors il est plus difficile d’économiser pour sa retraite).
Rappelons qu’il y a, en plus des personnels à temps partiel, des personnels affectés dans l’enseignement supérieur qui n’ont pas accès aux heures sup’ et aux primes.
Anne_68
Anne_68
Niveau 6

Concertations salariales : le calendrier et les pistes annoncés par Pap NDiaye - Page 39 Empty Re: Concertations salariales : le calendrier et les pistes annoncés par Pap NDiaye

par Anne_68 Sam 21 Jan 2023 - 10:30
epekeina.tes.ousias a écrit:
Anne_68 a écrit:
On se fait laminer depuis 20 ans au moins parce que les gouvernements respectifs, et les gens qu'ils servent, ont décidé qu'il fallait déclasser "les profs" à la  fois financièrement et dans l'estime de la population.
De manière plu ou moins insidieuse au début - mais impossible de ne pas voir la dégringolade du salaire depuis une dizaine d'années. Accompagné d'arguments fallacieux sur la vôôôcation, la justiiiiice ou la fainéantise (au choix).
Et qu'en face, il n'y a pas eu de front syndical suffisamment décidé, uni et fort, ni le soutien par la base qui ne pouvait/voulait pas voir vers où on allait, pour arrêter ce désastre.
Il est évident que les Ministres sont là pour empêcher une revalorisation  - leurs interviews sont destinées à l'opinion, ils peuvent compter sur la complicité des journaleux pour embrouiller les esprits. L'objectif de cette com' est de délégitimer nos revendications et désolidariser la population du corps enseignant.

C'est exactement ça. Je me souviens il y a 25 ans, quand on disait que l'arrivée des primes préludait une dégradation des revenus: “mais non, tu es pessimiste, c'est en plus”… On en est où là, maintenant?
Et il y a un peu plus de dix ans lors du gel des rémunérations, quand on disait qu'on allait boire le bouillon: “mais non, tu es pessimiste, c'est provisoire”… Je me souviens d'une journée de grève contre cette mesure: on était trois pelés et deux tondus… On en est où là, maintenant? Tous tondus et les poches vides.

Quant à l'exemple du “Grenelle de la santé”… Non seulement les deux ou trois cents euros ne sont pas donnés à tout le monde, mais cela permet de continuer la politique de fermeture de lits, de suppression de moyens, de faire passer des déserts médicaux et des hôpitaux fermés pour un état de fait normal, mais en plus c'est tellement séduisant et “attractif” (comme ils disent pour exprimer le fait de ne plus faire fuir tout le monde d'horreur), que les démissions et les départs ont augmenté. C'est une aumône qui ne fait que retarder d'une très faible pourcentage la politique d'économie drastique menée sur le dos du grand nombre qui n'a plus les moyens de soigner sa santé.
Et encore, ça, ce serait si le boulot fait dans l'EN était réellement vital au pouvoir, un peu comme la police, les prisons, l'armée et les impôts. Ou alors, il faudrait que le défaut d'instruction et d'éducation ait les mêmes effets qu'un maladie à fort de taux de mortalité sur les plus jeunes pour que l'opinion (car les profs ne bougent pas, c'est un fait) soit dans un tel état que le pouvoir cède. On est loin du compte: il n'y a aucun danger immédiat, donc tout va bien, tel est le mot d'ordre.

Très juste sur le Grenelle de la santé - c'est de l'enfumage, on lâche quelques miettes et on continue de démolir le système.
Le malheur des enseignants c'est que les conséquences d'un système d'enseignement dégradé se font sentir lentement, sur 20 ou 30 ans. Et que l'on peut attribuer la baisse des connaissances, de la culture générale, du comportement en société à un échec individuel ou familial. Mais il est certain que l'ensemble de la société va en payer le prix un jour, en termes de compétitivité économique, de polarisation sociale et des conséquences sur la vie en société (choix faits en tant qu'électeur, consommateur, radicalisation grandissante des gens qui vont finir par comprendre qu'ils ne pourront jamais s'élever de leur condition sociale, gated communities pour les happy few ...).
avatar
Enaeco
Grand sage

Concertations salariales : le calendrier et les pistes annoncés par Pap NDiaye - Page 39 Empty Re: Concertations salariales : le calendrier et les pistes annoncés par Pap NDiaye

par Enaeco Sam 21 Jan 2023 - 10:45
Je vous suis sur le "quelques miettes pour continuer à détruire".
En revanche j'ai l'impression que vous pensez que la seule, la vraie, l'unique bataille va empêcher cette destruction.
Ce n'est pas ce qu'on constate au fil des années (décennies) et je n'ai pas la sensation qu'une victoire se profile.
Leclochard
Leclochard
Empereur

Concertations salariales : le calendrier et les pistes annoncés par Pap NDiaye - Page 39 Empty Re: Concertations salariales : le calendrier et les pistes annoncés par Pap NDiaye

par Leclochard Sam 21 Jan 2023 - 10:47
dandelion a écrit:Seul le salaire permet d’avoir une retraite décente (et éventuellement de pouvoir supporter une décote) et de ne pas se retrouver à la soupe populaire si on tombe malade ou que l’on doit aider un proche (probabilité forte quand on doit pousser jusqu’à soixante-sept ans). Sinon il faut parvenir à économiser pour sa retraite (et être dépendant des marchés, un jeu dangereux si j’en crois le nombre de petits vieux qui travaillent à Walmart) et cotiser à une mutuelle qui vous couvrira en cas de souci de santé (mais alors il est plus difficile d’économiser pour sa retraite).
Rappelons qu’il y a, en plus des personnels à temps partiel, des personnels affectés dans l’enseignement supérieur qui n’ont pas accès aux heures sup’ et aux primes.

Le problème, je te réponds pour ne pas être dur avec Tangleding, c’est qu’on partant du principe que la revalorisation doit concerner tout le monde ou personne, on n’avancera pas. Sachant que dans ce « tout le monde », il y a des catégories et des statuts et des situations différentes, on laissera la majorité s’appauvrir. Franchement, comparer les professeurs recrutés à bac+5 aux AESH ou aux AED dont on sait qu’ils ont des contrats à temps partiels et des niveaux de qualifications, disons, variables, ce n’est pas sérieux. Vous croyez que les syndicats des inspecteurs ou des personnels de direction négocient en disant : « on ne veut rien tant que les enseignants ne seront pas augmentés ! » ? Je ne sais pas si c’est une posture idéologique ou juste de la c…e.
Je suis d’accord avec ÉTO: le risque que les primes stagnent et ne valent plus rien au bout de quelques années est réel. En attendant, on a juste ni prime, ni hausse de points d’indice, ni modification de grilles…

Sinon pour le début de ton message : Les Anciens qui bossent à la retraite, ça existe déjà dans notre pays. J’ai une tante qui fait du ménage dans une entreprise à plus de 75 ans. Ils sont un demi million à poursuivre une activité tout en touchant une retraite. Et pourtant il n’y a pas de vilaine capitalisation. Simplement des parcours pro compliqués, des erreurs commises ou des accidents de la vie.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)
epekeina.tes.ousias
epekeina.tes.ousias
Modérateur

Concertations salariales : le calendrier et les pistes annoncés par Pap NDiaye - Page 39 Empty Re: Concertations salariales : le calendrier et les pistes annoncés par Pap NDiaye

par epekeina.tes.ousias Sam 21 Jan 2023 - 10:49
Mis à part que l'image de la marionnette me paraît erronée: en réalité, les responsables politiques et les hauts fonctionnaires qui les secondent sont parfaitement volontaires, tout à fait convaincus et c'est de manière libre et décidée qu'ils mènent une politique de renforcement du contrôle budgétaire, d'extinction des classes moyennes, de tertiairisation des emplois, etc. Pour certain d'entre eux, c'est par intérêt personnel, pour d'autres, par idéologie, même s'ils finissent parfois par en être remerciés par des postes dont les rémunérations n'ont pas grand-chose à voir avec celles des profs/infirmières/policiers/gardiens de prison, ou les manutentionnaires, vendeurs, livreurs et autres conducteurs de trains et de bus.
Certes, quand il faut réellement que chacun “reste à son peuple” pour que “ça tienne”, ils sont prêts à leur déclarer, la main sur le cœur, leur amour et leur admiration, mais le reste du temps et dans les faits, ils sont réalistes à leur manière — qui n'est pas favorable à notre réalité. Dépenser pour les hôpitaux, les transports en commun, les collèges ou les écoles les plus défavorisées, ou pour le lycée professionnel ? Et puis quoi encore… Mais non, ils ne sont pas “manipulés” par quoi que ce soit ou qui que ce soit: ce qu'ils font, ils le veulent, et ce qu'ils veulent, ils le font dès qu'ils le peuvent.

_________________
Si tu vales valeo. Wink
Tangleding
Tangleding
Grand Maître

Concertations salariales : le calendrier et les pistes annoncés par Pap NDiaye - Page 39 Empty Re: Concertations salariales : le calendrier et les pistes annoncés par Pap NDiaye

par Tangleding Sam 21 Jan 2023 - 10:50
Une bataille ça se fait avec des troupes qui se battent, pas avec des sélectionneurs en pantoufles qui expliquent aux collègues hésitants, pendant que ça mitraille, que la stratégie n'est pas la bonne et qu'il faudrait faire autrement.

Tant que les collègues ne comprendront pas massivement que rien n'arrivera sans un rapport de force massif, on pourra toujours se payer le plaisir de râler sur le majoritaire, avec, dans certains cas, plus ou moins d'arrière-pensées.

C'est tout pour moi.

@le_clochard : vous me faites penser à certains prolos en HLM quand on fait nos porte-à-porte :

_ bonjour on est pour la retraite à 60 ans, avec une pension digne.
_ bonjour c'est vrai on n'a rien mais le problème c'est le gars du 2e (si possible basané, mais celui qui dit ça peut l'être aussi, ce n'est pas incompatible), avec ses allocs.

A chaque fois j'ai envie de leur dire : "quitte à envier un autre petit, choisis le mec qui toque à ta porte et qui ne vit pas en HLM plutôt que ton voisin du dessus en HLM comme toi."

Pensée d'esclave volontaire. Autant je peux comprendre que des prolos en mode survie, biberonnés aux chaînes d'info en continu, puissent penser ce qu'on leur demande de penser. Autant des collègues, j'ai du mal à garder mon sang-froid.


Dernière édition par Tangleding le Sam 21 Jan 2023 - 11:01, édité 2 fois

_________________
"Never complain, just fight." Concertations salariales : le calendrier et les pistes annoncés par Pap NDiaye - Page 39 2490015017
epekeina.tes.ousias
epekeina.tes.ousias
Modérateur

Concertations salariales : le calendrier et les pistes annoncés par Pap NDiaye - Page 39 Empty Re: Concertations salariales : le calendrier et les pistes annoncés par Pap NDiaye

par epekeina.tes.ousias Sam 21 Jan 2023 - 10:59
Leclochard a écrit:Je suis d’accord avec ÉTO: le risque que les primes stagnent et ne valent plus rien au bout de quelques années est réel. En attendant, on a juste ni prime, ni hausse de points d’indice, ni modification de grilles…

Oui, en attendant, on n'a rien — et il est douteux que l'on obtienne quoi que ce soit sauf à parvenir à y contraindre ceux qui nous gouvernent. Le recrutement des profs à bac +5 sans aucune contrepartie ? C'est fait. Faire croire à l'opinion publique que les profs se plaignent à tort ? C'est fait. Lâcher de temps en temps une primette de quelques euros pour faire croire qu'on est équitable ? C'est fait. Faire croire à l'opinion publique que les profs font toujours grève (un comble!) ? C'est fait. Dégrader les programmes et les conditions d'exercice de l'enseignement pour en faire baisser la qualité ? C'est fait.
À part si les enseignants se décident à s'opposer fermement et dans les faits à tout cela, je ne vois vraiment pas comment ils obtiendraient quoi que ce soit. Les 25/30% de salaire qui manquent à l'appel, il faut les exiger statutairement et pas par des séries de petites concessions “négociées” en échange d'un service déjà rendu, et versées à bas prix, car l'expérience prouve, par le fait, que ça disparaît aussi vite que les châteaux de sable sur la plage en automne.

_________________
Si tu vales valeo. Wink
Ilona
Ilona
Habitué du forum

Concertations salariales : le calendrier et les pistes annoncés par Pap NDiaye - Page 39 Empty Re: Concertations salariales : le calendrier et les pistes annoncés par Pap NDiaye

par Ilona Sam 21 Jan 2023 - 11:12
Tangleding a écrit:Une bataille ça se fait avec des troupes qui se battent, pas avec des sélectionneurs en pantoufles qui expliquent aux collègues hésitants, pendant que ça mitraille, que la stratégie n'est pas la bonne et qu'il faudrait faire autrement.

Tant que le monde syndical de l'EN ne se sera pas mis d'accord sur une stratégie claire, la faisant connaitre des mois à l'avance aux enseignants etc pour qu'ils puissent s'y préparer en mettant de l'argent de côté, et se donner le temps de convaincre les réticents , cela ne débouchera que sur des grèves stériles d'un journée.
Et ça, ça tue pour longtemps l'envie de se remettre en grève !
Et là, ça recommence avec la grève pour les retraites.
Tangleding
Tangleding
Grand Maître

Concertations salariales : le calendrier et les pistes annoncés par Pap NDiaye - Page 39 Empty Re: Concertations salariales : le calendrier et les pistes annoncés par Pap NDiaye

par Tangleding Sam 21 Jan 2023 - 11:21
Là dessus je suis d'accord avec toi, @ilona . Le problème c'est moins les revendications que la stratégie de blocage pour y parvenir.

Sauf que pour engager des actions dures, il faut avoir des troupes prêtes s'y engager et je n'ai pas l'impression que bcp de collègues soient prêts.

Cela dit, si une large intersyndicale EN se mettait d'accord sur un plan d'action fort et durable, avec un nouveau jour de grève chaque semaine jusqu'à obtention de la revalorisation due, ça changerait peut-être l'état d'esprit des collègues.

Parce que 1 jour de cours en moins par semaine, les parents font le siège du rectorat de nos jours.


Dernière édition par Tangleding le Sam 21 Jan 2023 - 11:26, édité 3 fois

_________________
"Never complain, just fight." Concertations salariales : le calendrier et les pistes annoncés par Pap NDiaye - Page 39 2490015017
avatar
angelxxx
Neoprof expérimenté

Concertations salariales : le calendrier et les pistes annoncés par Pap NDiaye - Page 39 Empty Re: Concertations salariales : le calendrier et les pistes annoncés par Pap NDiaye

par angelxxx Sam 21 Jan 2023 - 11:31
Sauf qu'avant d'attaquer, on prévoit un plan d'attaque. Je ne vais pas perdre dix jours de salaire pour ne rien revendiquer, on pour revendiquer quinze choses en même temps.

Pour l'autre partie du message de tangleding, effectivement, en tant qu'enseignant, je m'inquiète du sort des enseignants. Les syndicats d'infirmiers ou de policier ne demande pas la revalorisation de notre profession et ils ont bien raison.

_________________
"La lumière pense voyager plus vite que quoi que ce soit d'autre, mais c'est faux. Peu importe à quelle vitesse voyage la lumière, l'obscurité arrive toujours la première, et elle l'attend. Terry Pratchett."
epekeina.tes.ousias
epekeina.tes.ousias
Modérateur

Concertations salariales : le calendrier et les pistes annoncés par Pap NDiaye - Page 39 Empty Re: Concertations salariales : le calendrier et les pistes annoncés par Pap NDiaye

par epekeina.tes.ousias Sam 21 Jan 2023 - 11:34
As-tu noté que cela fait belle lurette que les gouvernements qui se succèdent ont cessé de se soucier des syndicats d'enseignants ? C'est que l'on sait bien qu'ils ne pèsent pas grand-chose, qu'au pire s'il y a quelques journées de grèves, elles seront mal suivies comme c'est devenu l'habitude, et que cela sera toujours ça de gagné sur le plan budgétaire, tout en irritant l'opinion publique, ce qui est encore un bénéfice.
Le titre du présent fil commence par le mot “concertation”: mais concertation de qui avec qui ? On a vu le MEN recevoir les syndicats d'enseignants pour se concerter sur les salaires et/ou les conditions de travail ? J'ai dû rater cette information…


Dernière édition par epekeina.tes.ousias le Sam 21 Jan 2023 - 11:35, édité 1 fois

_________________
Si tu vales valeo. Wink
Tangleding
Tangleding
Grand Maître

Concertations salariales : le calendrier et les pistes annoncés par Pap NDiaye - Page 39 Empty Re: Concertations salariales : le calendrier et les pistes annoncés par Pap NDiaye

par Tangleding Sam 21 Jan 2023 - 11:35
On revendique 30% de revalorisation immédiatement et selon les modalités les plus avantageuses, pour tous les collègues de l'EN sur toute la carrière et sans contrepartie : point et grille, donc, maintenant, tout de suite.

Ça y est tu peux nous rejoindre et perdre 10 jours de salaire.

La suite ?

_________________
"Never complain, just fight." Concertations salariales : le calendrier et les pistes annoncés par Pap NDiaye - Page 39 2490015017
Dame Jouanne
Dame Jouanne
Neoprof expérimenté

Concertations salariales : le calendrier et les pistes annoncés par Pap NDiaye - Page 39 Empty Re: Concertations salariales : le calendrier et les pistes annoncés par Pap NDiaye

par Dame Jouanne Sam 21 Jan 2023 - 11:47
epekeina.tes.ousias a écrit:
Leclochard a écrit:Je suis d’accord avec ÉTO: le risque que les primes stagnent et ne valent plus rien au bout de quelques années est réel. En attendant, on a juste ni prime, ni hausse de points d’indice, ni modification de grilles…

Oui, en attendant, on n'a rien — et il est douteux que l'on obtienne quoi que ce soit sauf à parvenir à y contraindre ceux qui nous gouvernent. Le recrutement des profs à bac +5 sans aucune contrepartie ? C'est fait. Faire croire à l'opinion publique que les profs se plaignent à tort ? C'est fait. Lâcher de temps en temps une primette de quelques euros pour faire croire qu'on est équitable ? C'est fait. Faire croire à l'opinion publique que les profs font toujours grève (un comble!) ? C'est fait. Dégrader les programmes et les conditions d'exercice de l'enseignement pour en faire baisser la qualité ? C'est fait.
À part si les enseignants se décident à s'opposer fermement et dans les faits à tout cela, je ne vois vraiment pas comment ils obtiendraient quoi que ce soit. Les 25/30% de salaire qui manquent à l'appel, il faut les exiger statutairement et pas par des séries de petites concessions “négociées” en échange d'un service déjà rendu, et versées à bas prix, car l'expérience prouve, par le fait, que ça disparaît aussi vite que les châteaux de sable sur la plage en automne.
Ils y arrivent quand même de moins en moins. Il y a quelques années (grosso modo avant le confinement), j'avais souvent des remarques du style "avec les vacances, c'est normal d'être moins payé" et on ne me croyait pas vraiment quand je répondais qu'il était étrange qu'un métier avec autant d'avantages peine à recruter. Maintenant à peu près tout le monde sait que les salaires sont faibles et que le métier ne recrute plus. Les parents voient de plus en plus le manque de professeurs pour leurs enfants. Mais je ne pense pas que les gens soient pourtant pour une hausse de nos salaires. C'est ça la société de consommation : on souhaite un service d'éducation de première qualité pour son enfant mais sans que cela coûte trop cher. Il suffit donc à nos dirigeants de dire que le problème n'est pas une affaire de moyens financiers mais de gestion et d'organisation (en gros de nous faire travailler plus et "mieux") et l'affaire est réglée.

Après, pour la grève, nous sommes dans le même cas de figure que les soignants : faire une grève dure dans une classe à examen, peu de collègues sont prêts à assumer cela parce que ce n'est pas dans notre mentalité. Nous avons intégré, à tort ou à raison, qu'"il ne faut pas pénaliser les élèves". Les employés des transports ou de l'énergie n'ont pas ce genre d'inhibition et ils savent qu'ils ont un pouvoir de nuisance bien supérieur au nôtre.
avatar
Cath
Enchanteur

Concertations salariales : le calendrier et les pistes annoncés par Pap NDiaye - Page 39 Empty Re: Concertations salariales : le calendrier et les pistes annoncés par Pap NDiaye

par Cath Sam 21 Jan 2023 - 11:52
Dans les autres ministères, les primes ne sont pas liées à des tâches supplémentaires et concernent tout le monde.
Sauf le CIA, dont les modalités de montant et d'attribution sont plus obscures.
Pourquoi serait-ce différent pour les enseignants, enfin dans l'improbable hypothèse qu'on nous en accorderait ?
henriette
henriette
Médiateur

Concertations salariales : le calendrier et les pistes annoncés par Pap NDiaye - Page 39 Empty Re: Concertations salariales : le calendrier et les pistes annoncés par Pap NDiaye

par henriette Sam 21 Jan 2023 - 11:54
Fil fermé en attente de décision de la modération du forum.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum