Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
VicomteDeValmont
VicomteDeValmont
Grand sage

Pénurie d’enseignants : les candidats boudent l’inscription au concours de recrutement Empty Pénurie d’enseignants : les candidats boudent l’inscription au concours de recrutement

par VicomteDeValmont Jeu 10 Nov 2022 - 20:21
Sud Ouest a écrit:Face à un manque de candidats aux concours de recrutement de professeurs dans le premier et le second degrés pour la rentrée 2023, le ministère de l’Éducation a annoncé jeudi une prolongation de deux semaines pour les inscriptions.
Le ministère ne donne en revanche aucun chiffre à ce stade sur le nombre d’inscrits. Mais selon différentes sources, le niveau d’inscrits aux concours pour 2023 « est inférieur à celui de l’année dernière à la même date, sachant qu’il était déjà historiquement bas ». Depuis 2022, les concours d’enseignants sont loin de faire le plein, conséquence d’une réforme de leur organisation mais surtout d’une crise d’attractivité du métier.


https://www.sudouest.fr/politique/education/penurie-d-enseignants-les-candidats-boudent-l-inscription-au-concours-de-recrutement-12937811.php

_________________
Cette insigne faveur que votre coeur réclame
Nuit à ma renommée et répugne à mon âme.

J'aime le Pénurie d’enseignants : les candidats boudent l’inscription au concours de recrutement Logo_s11, je m'y syndique !
Charles-Maurice
Charles-Maurice
Niveau 7

Pénurie d’enseignants : les candidats boudent l’inscription au concours de recrutement Empty Re: Pénurie d’enseignants : les candidats boudent l’inscription au concours de recrutement

par Charles-Maurice Jeu 10 Nov 2022 - 20:28
Et oui, voilà, et y a rien qui interpelle les cerveaux qui nous gouvernent ?
Djedje_Bzh
Djedje_Bzh
Niveau 6

Pénurie d’enseignants : les candidats boudent l’inscription au concours de recrutement Empty Re: Pénurie d’enseignants : les candidats boudent l’inscription au concours de recrutement

par Djedje_Bzh Jeu 10 Nov 2022 - 20:31
Ça alors, il était pourtant dit que la baisse des inscrits l’année dernière était conjoncturelle (réforme des inscriptions) et non structurelle…
Encore un mensonge ? Mince…

_________________
Abusus non tollit usum
Czar
Czar
Niveau 7

Pénurie d’enseignants : les candidats boudent l’inscription au concours de recrutement Empty Re: Pénurie d’enseignants : les candidats boudent l’inscription au concours de recrutement

par Czar Jeu 10 Nov 2022 - 20:39
C'est vraiment incompréhensible. Nous enchainons pourtant les périodes de vacances et nous n’arrêtons pas d'avoir des augmentations de salaire historiques.

Je suis curieux de rencontrer la personne qui va se dire : "Tiens, c'est vrai ça, prof, pourquoi pas moi? " Et qui dans la foulée s'inscrit à un concours de recrutement.

Mitcindy
Mitcindy
Niveau 9

Pénurie d’enseignants : les candidats boudent l’inscription au concours de recrutement Empty Re: Pénurie d’enseignants : les candidats boudent l’inscription au concours de recrutement

par Mitcindy Jeu 10 Nov 2022 - 20:39
Charles-Maurice a écrit:Et oui, voilà, et y a rien qui interpelle les cerveaux qui nous gouvernent ?

Rien !
Le nombre de candidats à l'agreg est aussi inquiétant.
Bientôt l'avoir ne sera plus qu'une formalité dans certaines matières où il y moins de candidats que de postes...
Certains pourraient s'y rendre en touriste et... l'obtenir...


Dernière édition par Mitcindy le Jeu 10 Nov 2022 - 20:51, édité 1 fois
VicomteDeValmont
VicomteDeValmont
Grand sage

Pénurie d’enseignants : les candidats boudent l’inscription au concours de recrutement Empty Re: Pénurie d’enseignants : les candidats boudent l’inscription au concours de recrutement

par VicomteDeValmont Jeu 10 Nov 2022 - 20:41
Et pour rappel des années précédentes :


_________________
Cette insigne faveur que votre coeur réclame
Nuit à ma renommée et répugne à mon âme.

J'aime le Pénurie d’enseignants : les candidats boudent l’inscription au concours de recrutement Logo_s11, je m'y syndique !
pseudo-intello
pseudo-intello
Sage

Pénurie d’enseignants : les candidats boudent l’inscription au concours de recrutement Empty Re: Pénurie d’enseignants : les candidats boudent l’inscription au concours de recrutement

par pseudo-intello Jeu 10 Nov 2022 - 21:04
Ils ont oublié que même si leur niveau moyen baisse, les candidats ne sont pas débiles, et que leur promesse de "personne en-dessous de 2000" va impliquer une grosse stagnation. 2000 quand on n'a pas encore d'enfants et de dépenses qui vont avec, ce n'est pas le luxe, mais ça passe, en tout cas dans le régions où la vie n'est pas chère, mais 2000 quand tu as le crédit immobilier, la cantine des enfants, les chaussures des pieds qui grandissent, le conservatoire et compagnie, c'est peu !

_________________
Publicité:
Mathador
Mathador
Grand Maître

Pénurie d’enseignants : les candidats boudent l’inscription au concours de recrutement Empty Re: Pénurie d’enseignants : les candidats boudent l’inscription au concours de recrutement

par Mathador Jeu 10 Nov 2022 - 21:05
Mitcindy a écrit:
Charles-Maurice a écrit:Et oui, voilà, et y a rien qui interpelle les cerveaux qui nous gouvernent ?

Rien !
Le nombre de candidats à l'agreg est aussi inquiétant.
Bientôt l'avoir ne sera plus qu'une formalité dans certaines matières où il y moins de candidats que de postes...
Certains pourraient s'y rendre en touriste et... l'obtenir...

Le jury peut plus facilement écarter les candidats au niveau lamentable que pour le CAPES (et les admissibles recalés peuvent d'ailleurs être recrutés comme certifiés stagiaires sans avoir passé le CAPES, c'est prévu dans les textes).
L'agrégation externe de maths perd ainsi des postes depuis 10 ans (dernier carton plein en 2012).

_________________
"There are three kinds of lies: lies, damned lies, and statistics." (cité par Mark Twain)
« Vulnerasti cor meum, soror mea, sponsa; vulnerasti cor meum in uno oculorum tuorum, et in uno crine colli tui.
Quam pulchrae sunt mammae tuae, soror mea sponsa! pulchriora sunt ubera tua vino, et odor unguentorum tuorum super omnia aromata. » (Canticum Canticorum 4:9-10)
lene75
lene75
Enchanteur

Pénurie d’enseignants : les candidats boudent l’inscription au concours de recrutement Empty Re: Pénurie d’enseignants : les candidats boudent l’inscription au concours de recrutement

par lene75 Jeu 10 Nov 2022 - 21:51
Si ça inquiétait en haut lieu, notre ministre ne continuerait pas à balancer une vacherie par jour sur nous et à crier sur tous les toits que je professeurs vont devoir travailler toujours plus pour toujours moins. Ce que j'en pense, c'est que ça arrange bien nos dirigeants de ne plus recruter de titulaires.

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
Lefteris
Lefteris
Esprit sacré

Pénurie d’enseignants : les candidats boudent l’inscription au concours de recrutement Empty Re: Pénurie d’enseignants : les candidats boudent l’inscription au concours de recrutement

par Lefteris Jeu 10 Nov 2022 - 23:04
lene75 a écrit:Si ça inquiétait en haut lieu, notre ministre ne continuerait pas à balancer une vacherie par jour sur nous et à crier sur tous les toits que je professeurs vont devoir travailler toujours plus pour toujours moins. Ce que j'en pense, c'est que ça arrange bien nos dirigeants de ne plus recruter de titulaires.
Je le crois aussi, on va vers une contractualisation maximale comme annoncée dès le début par le régime. Cependant, la limite se trouve dans le fait que ça mécontente le consommateur-électeur, quand des matières , des classes ou même des secteurs sont vides et que la garderie n'est plus assurée. Or il faut quand même un peu de titulaires pour assurer un service dans les établissements-poubelles, que désertent rapidement les contractuels.
Mathador a écrit:Le jury peut plus facilement écarter les candidats au niveau lamentable que pour le CAPES (et les admissibles recalés peuvent d'ailleurs être recrutés comme certifiés stagiaires sans avoir passé le CAPES, c'est prévu dans les textes).
L'agrégation externe de maths perd ainsi des postes depuis 10 ans (dernier carton plein en 2012).
Ils auront la peau de l'agreg, honnie des politiciens, de nombreux fonctionnaires de l'EN enseignants compris, par ce biais : d'une part la rendre moins intéressante en la déclassant sans cesse par rapport aux autres A+. D'autre part ne pas pourvoir les postes, en éliminant autant qu'il faut de candidats entrant pourtant dans le nombre de postes théoriquement ouverts. Les maths tiennent sans doute un des records d'éliminés, mais ce n'est plus la seule discipline.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble"(F. Robine , expliquant sans fard la stratégie du puzzle)

Gallica Musa mihi est, fateor, quod nupta marito. Pro domina colitur Musa latina mihi.

Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβούμαι τίποτα, είμαι λεύτερος (Kazantzakis).
Arverne
Arverne
Grand sage

Pénurie d’enseignants : les candidats boudent l’inscription au concours de recrutement Empty Re: Pénurie d’enseignants : les candidats boudent l’inscription au concours de recrutement

par Arverne Ven 11 Nov 2022 - 6:08
Et pour l'agrégation interne, on a des chiffres ? Remarque-on aussi une baisse des inscrits ? On est moitié moins dans ma petite formation académique que l'année dernière. Je me demande si c'est local ou si c'est le signe d'une désaffection nationale ?
Jenny
Jenny
Médiateur

Pénurie d’enseignants : les candidats boudent l’inscription au concours de recrutement Empty Re: Pénurie d’enseignants : les candidats boudent l’inscription au concours de recrutement

par Jenny Ven 11 Nov 2022 - 7:08
On est plus nombreux à Paris/Créteil.
Isis39
Isis39
Enchanteur

Pénurie d’enseignants : les candidats boudent l’inscription au concours de recrutement Empty Re: Pénurie d’enseignants : les candidats boudent l’inscription au concours de recrutement

par Isis39 Ven 11 Nov 2022 - 9:01
Je suis allée à une "formation" pour les tuteurs de stagiaires M2. Avec quelques collègues, on se demande si l'on ne va pas de plus en plus vers un entretien d'embauche, quand on voit ce qu'on leur demande. La préparation disciplinaire du concours passe après tout le reste...
Lefteris
Lefteris
Esprit sacré

Pénurie d’enseignants : les candidats boudent l’inscription au concours de recrutement Empty Re: Pénurie d’enseignants : les candidats boudent l’inscription au concours de recrutement

par Lefteris Ven 11 Nov 2022 - 9:28
Isis39 a écrit:Je suis allée à une "formation" pour les tuteurs de stagiaires M2. Avec quelques collègues, on se demande si l'on ne va pas de plus en plus vers un entretien d'embauche, quand on voit ce qu'on leur demande. La préparation disciplinaire du concours passe après tout le reste...
En lettres on y est : épreuves disciplinaires réduites à la portion congrue (plus d'ancien français par exemple...) mais un entretien à fort coefficient avec le jury . Une amie contractuelle l'a passé, rien à voir avec les anciens capes, et pourtant la réforme de 2013 avait déjà donné un sacré coup de couteau dans le concours. Le but avoué ou non est de recruter des gens n'ayant pas forcément fait des lettres, ou juste un peu pour le concours.
Voici la fiche qu'ils doivent remplir pour l'entretien, il n'y a même plus d'anonymat.
Spoiler:


Dernière édition par Lefteris le Ven 11 Nov 2022 - 14:50, édité 1 fois (Raison : coquilles)

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble"(F. Robine , expliquant sans fard la stratégie du puzzle)

Gallica Musa mihi est, fateor, quod nupta marito. Pro domina colitur Musa latina mihi.

Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβούμαι τίποτα, είμαι λεύτερος (Kazantzakis).
beaverforever
beaverforever
Habitué du forum

Pénurie d’enseignants : les candidats boudent l’inscription au concours de recrutement Empty Re: Pénurie d’enseignants : les candidats boudent l’inscription au concours de recrutement

par beaverforever Ven 11 Nov 2022 - 9:47
Moui alors l'anonymat à l'oral... vu que la liste des admissibles est publique.
Jacq
Jacq
Guide spirituel

Pénurie d’enseignants : les candidats boudent l’inscription au concours de recrutement Empty Re: Pénurie d’enseignants : les candidats boudent l’inscription au concours de recrutement

par Jacq Ven 11 Nov 2022 - 9:51
Lefteris a écrit:
lene75 a écrit:Si ça inquiétait en haut lieu, notre ministre ne continuerait pas à balancer une vacherie par jour sur nous et à crier sur tous les toits que je professeurs vont devoir travailler toujours plus pour toujours moins. Ce que j'en pense, c'est que ça arrange bien nos dirigeants de ne plus recruter de titulaires.
Je le crois aussi,  on va vers une contractualisation maximale  comme annoncée  dès le début par le régime. Cependant, la limite se trouve dans le fait que ça mécontente  le consommateur-électeur, quand des matières , des classes ou  même des secteurs sont vides et que la garderie n'est plus assurée.  Or il faut quand même un peu de titulaires pour assurer un service dans les établissements-poubelles, que désertent rapidement les contractuels. [...]

C'était l'objectif de Nicolas Sarkozy : des contrats, des missions courtes, renouvellements réguliers évitant les carrières longues.
Nicolas Sarkozy avait au moins le mérite d'être clair.
Macron c'est le cynisme libéral et sans borne (si j'ose dire).
Jenny
Jenny
Médiateur

Pénurie d’enseignants : les candidats boudent l’inscription au concours de recrutement Empty Re: Pénurie d’enseignants : les candidats boudent l’inscription au concours de recrutement

par Jenny Ven 11 Nov 2022 - 10:00
Entre un nom et ce qui est demandé (études, expérience professionnelle), il y a une marge. Et les candidats en reconversion ne sont pas toujours bien vus.
Daphné
Daphné
Demi-dieu

Pénurie d’enseignants : les candidats boudent l’inscription au concours de recrutement Empty Re: Pénurie d’enseignants : les candidats boudent l’inscription au concours de recrutement

par Daphné Ven 11 Nov 2022 - 10:04
Jenny a écrit:Entre un nom et ce qui est demandé (études, expérience professionnelle), il y a une marge. Et les candidats en reconversion ne sont pas toujours bien vus.

Vu la pénurie, ils prendront ce qu'il y aura...
Jenny
Jenny
Médiateur

Pénurie d’enseignants : les candidats boudent l’inscription au concours de recrutement Empty Re: Pénurie d’enseignants : les candidats boudent l’inscription au concours de recrutement

par Jenny Ven 11 Nov 2022 - 10:06
C'est un peu paradoxal, vu ce qu'on demande aux étudiants en Master MEEF et aux fonctionnaires-stagiaires. On ne leur facilite vraiment pas la tâche. Un stage de M2 SOPA, c'est deux jours par semaine toute l'année, en plus du mémoire, des partiels, des CAPES blancs, du CAPES, des rendus de devoirs toutes les semaines. Les contractuels-alternants ont 6h/semaine + le Master. C'est de la folie. Certains fonctionnaires-stagiaires à 18h ont de la spé, 3/4 niveaux, PP. Pénurie d’enseignants : les candidats boudent l’inscription au concours de recrutement 1665347707
Je pense surtout que cette pénurie arrange le gouvernement pour recruter plus de contractuels.
beaverforever
beaverforever
Habitué du forum

Pénurie d’enseignants : les candidats boudent l’inscription au concours de recrutement Empty Re: Pénurie d’enseignants : les candidats boudent l’inscription au concours de recrutement

par beaverforever Ven 11 Nov 2022 - 10:14
Disons que rien n'empêchait des membres des commissions de l'oral de googler les candidats.

Mais nous sommes bien d'accord sur le fond : au lieu de juger le candidat sur sa maîtrise disciplinaire, on le juge sur sa capacité à vendre son parcours, ce qui est gênant, ou du moins pose des questions sur la finalité du recrutement.

(Par ailleurs, en entreprise, il y a eu des études sur cette pratique de l'entretien d'embauche... En résumé : cela ne marche pas. L'impression faite par un candidat lors d'un entretien ne correspond pas la plupart du temps à son efficacité dans le poste. Même en utilisant des moyens plus rationnels que l'entretien d'embauche, il reste très difficile de prédire la carrière d'un candidat dans l'entreprise; tout simplement parce que l'efficacité d'un employé va dépendre de facteurs qui ne sont pas pris en compte dans le recrutement comme le fonctionnement du service, la capacité d'adaptation du nouvel employé ou de tâches non prévues qui surviennent après l'embauche... Prédire le futur est difficile.
Je reste étonné, mais je ne devrais pas, par la capacité de l'Éducation nationale à singer les pratiques du privé sans les comprendre, sans les critiquer et pour créer une situation encore moins efficiente. On dirait une caricature de culte du cargo.)
Mitcindy
Mitcindy
Niveau 9

Pénurie d’enseignants : les candidats boudent l’inscription au concours de recrutement Empty Re: Pénurie d’enseignants : les candidats boudent l’inscription au concours de recrutement

par Mitcindy Ven 11 Nov 2022 - 11:02
Jenny a écrit:C'est un peu paradoxal, vu ce qu'on demande aux étudiants en Master MEEF et aux fonctionnaires-stagiaires. On ne leur facilite vraiment pas la tâche. Un stage de M2 SOPA, c'est deux jours par semaine toute l'année, en plus du mémoire, des partiels, des CAPES blancs, du CAPES, des rendus de devoirs toutes les semaines. Les contractuels-alternants ont 6h/semaine + le Master. C'est de la folie. Certains fonctionnaires-stagiaires à 18h ont de la spé, 3/4 niveaux, PP. Pénurie d’enseignants : les candidats boudent l’inscription au concours de recrutement 1665347707
Je pense surtout que cette pénurie arrange le gouvernement pour recruter plus de contractuels.

Complètement d'accord avec toi, Jenny !

J'ai mis un nez dans le privé et on en demande pas autant pour le CAFEP, du moins pour la partie stage !!
Mais on est encore moins bien payé que dans le public, c'est dire....
Mitcindy
Mitcindy
Niveau 9

Pénurie d’enseignants : les candidats boudent l’inscription au concours de recrutement Empty Re: Pénurie d’enseignants : les candidats boudent l’inscription au concours de recrutement

par Mitcindy Ven 11 Nov 2022 - 11:06
Arverne a écrit:Et pour l'agrégation interne, on a des chiffres ? Remarque-on aussi une baisse des inscrits ? On est moitié moins dans ma petite formation académique que l'année dernière. Je me demande si c'est local ou si c'est le signe d'une désaffection nationale ?

En allemand, il y a très peu de candidats !!
Un prof d'allemand à la fac m'a relancée plusieurs fois pour que je m'inscrive à ses cours de préparation à l'agrégation interne.
De toute façon, ils vont avoir la peau de l'allemand.
Je vais tenter l'externe. Marre de faire contractuelle pour des clopinettes. Sinon, reconversion.
lene75
lene75
Enchanteur

Pénurie d’enseignants : les candidats boudent l’inscription au concours de recrutement Empty Re: Pénurie d’enseignants : les candidats boudent l’inscription au concours de recrutement

par lene75 Ven 11 Nov 2022 - 11:15
Vous noterez que sur la fiche l'espace "études et formation initiale" est très réduit pour des gens censés être recrutés à bac+5, tandis qu'il y a beaucoup plus de place pour le reste : l'objectif n'est clairement plus de recruter des gens ayant un haut niveau de formation dans leur discipline. Les études passent au second plan. C'est du reste un basculement qu'on retrouve de plus en plus dans le secondaire, avec la prise en compte croissante de l'extra-scolaire pour l'orientation post-bac et l'habitude de plus en plus marquée dans nos établissements de tout faire passer avant les cours. En gros l'élève vient en cours quand il n'a vraiment rien de mieux à faire et le prof doit se débrouiller pour gérer des groupes rarement au complet.

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
pseudo-intello
pseudo-intello
Sage

Pénurie d’enseignants : les candidats boudent l’inscription au concours de recrutement Empty Re: Pénurie d’enseignants : les candidats boudent l’inscription au concours de recrutement

par pseudo-intello Ven 11 Nov 2022 - 12:18
beaverforever a écrit:Je reste étonné, mais je ne devrais pas, par la capacité de l'Éducation nationale à singer les pratiques du privé sans les comprendre, sans les critiquer et pour créer une situation encore moins efficiente. On dirait une caricature de culte du cargo.)
Je suis on ne peut plus d'accord avec toi.

_________________
Publicité:
Mathador
Mathador
Grand Maître

Pénurie d’enseignants : les candidats boudent l’inscription au concours de recrutement Empty Re: Pénurie d’enseignants : les candidats boudent l’inscription au concours de recrutement

par Mathador Ven 11 Nov 2022 - 12:23
lene75 a écrit:Vous noterez que sur la fiche l'espace "études et formation initiale" est très réduit pour des gens censés être recrutés à bac+5, tandis qu'il y a beaucoup plus de place pour le reste : l'objectif n'est clairement plus de recruter des gens ayant un haut niveau de formation dans leur discipline. Les études passent au second plan.
Ou peut-être qu'ils ont « oublié » qu'il y a des anciens bardés de diplômes avec DEUG/licence/maîtrise/DEA/doctorat. Dans le nouveau système l'équivalent n'occupe que 3 lignes.

_________________
"There are three kinds of lies: lies, damned lies, and statistics." (cité par Mark Twain)
« Vulnerasti cor meum, soror mea, sponsa; vulnerasti cor meum in uno oculorum tuorum, et in uno crine colli tui.
Quam pulchrae sunt mammae tuae, soror mea sponsa! pulchriora sunt ubera tua vino, et odor unguentorum tuorum super omnia aromata. » (Canticum Canticorum 4:9-10)
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum