Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
manondauphin
manondauphin
Je viens de m'inscrire !

Conseils préparation au CAPES de Lettres Modernes 2024 Empty Conseils préparation au CAPES de Lettres Modernes 2024

par manondauphin Jeu 8 Déc 2022 - 9:14
Bonjour !

Je viens juste de rejoindre le forum et j'en profite pour vous demander conseils. Je suis actuellement en M2 Recherche en Littératures françaises à la Sorbonne. L'année dernière (donc à mon entrée en M1) j'avais d'abord candidaté en MEEF 2nd degré Lettres à l'INSPE de Paris, mais après une semaine et demie plus que catastrophique, j'avais fait le choix de partir en Recherche, mon dossier ayant été accepté. Je m'étais donc dit que je partirai en M2 MEEF 2nd degré Lettres à l'issue de mon Master Recherche (donc que j'entamerai mon M2 MEEF en septembre 2023, et passerai le CAPES pour la session 2024). Or, j'hésite énormément puisqu'en ayant lu divers avis, j'entends que le MEEF est très mal géré... Devrais-je me former de mon côté ? Avez-vous des formations (à la fois gratuites mais aussi payantes) à me conseiller ? Quelles sont vos opinions sur le Master MEEF ? Aussi, j'ai peur que sans le MEEF je sois pénalisée d'un point de vue expérience puisque je n'aurais eu aucun stage en établissement. Vous l'aurez compris, je suis assez perdue ! Merci beaucoup pour les précieux conseils que vous pourrez m'apporter Smile)))
Nicétas
Nicétas
Niveau 9

Conseils préparation au CAPES de Lettres Modernes 2024 Empty Re: Conseils préparation au CAPES de Lettres Modernes 2024

par Nicétas Jeu 8 Déc 2022 - 9:57
Bonjour Manon,
Je pense que l'intérêt de faire un master Meef pour passer le CAPES est à peu près nul, ça va te demander beaucoup d'énergie pour un concours que tu obtiendras sans doute assez facilement après un master recherche. Certes il y a une partie didactique mais ce n'est pas sorcier et les étudiants de Meef n'y sont pas forcément bien préparés. Le seul problème, c'est de disposer de cours sur les œuvres, mais peut-être peux-tu t'arranger pour assister à quelques séances ou récupérer des notes de cours auprès d'étudiants que tu connaîtrais. Il existe des formations payantes : j'imagine que le CNED propose des cours sur les œuvres ; il y a Sévigné également mais c'est très cher. Tu peux aussi regarder du côté de l'Ecole professorale de Paris, qui propose une préparation (mais incomplète je crois). Tu peux aussi envisager l'agrégation !
On peut en discuter en message privé pour des renseignements plus précis mais il faut que tu aies posté suffisamment de messages.
Bien à toi

_________________
« Quand un discours naturel peint une passion ou un effet, on trouve dans soi-même la vérité de ce qu'on entend, laquelle on ne savait pas qu'elle y fût, en sorte qu'on est porté à aimer celui qui nous le fait sentir ; car il ne nous a pas fait montre de son bien, mais du nôtre ; et ainsi ce bienfait nous le rend aimable, outre que cette communauté d'intelligence que nous avons avec lui incline nécessairement le cœur à l'aimer. »
Pascal, Pensées
manondauphin
manondauphin
Je viens de m'inscrire !

Conseils préparation au CAPES de Lettres Modernes 2024 Empty Re: Conseils préparation au CAPES de Lettres Modernes 2024

par manondauphin Jeu 8 Déc 2022 - 10:39
Un grand merci Nicétas ! C'est bien ce que je me disais... Je vais creuser la piste des formations disponibles. Je sais que certaines universités proposent des formations à distance (comme Lyon III par exemple) mais je ne sais pas ce que cela vaut. Ma seule crainte, en préparant le CAPES de moi-même, était de sortir du "système scolaire" mais c'est vrai que la Recherche m'a un peu aidé de ce côté là. Pour l'agrégation, j'avoue ne pas avoir assez confiance en mes capacités pour l'instant... A voir, si je change d'avis, surtout qu'une préparation est proposée en Sorbonne donc cela me permettrait d'y rester encore un an de plus haha ! Smile))
Pour ce qui sera de mon manque "d'expérience" (c'est un bien grand mot), acquise grâce aux stages en MEEF, si je prépare le concours de mon côté, cela ne peut pas m'être reproché, ou me poser souci, lors du concours ? Encore un grand merci Smile
Nicétas
Nicétas
Niveau 9

Conseils préparation au CAPES de Lettres Modernes 2024 Empty Re: Conseils préparation au CAPES de Lettres Modernes 2024

par Nicétas Jeu 8 Déc 2022 - 11:14
Non, cela ne peut pas t'être reproché, surtout à un concours externe ! Ne perds pas une année en MEEF ! Et pour l'agrégation, il ne faut pas se censurer... Après tout dépend de ton niveau de départ dans les matières techniques bien sûr et de l'effort que ça te demandera / auquel tu es prête à consentir Smile. J'aurais quand même tendance à penser que pour les nouveaux, il faut être agrégé ou ne pas faire professeur à cause des conditions de travail, mais cet avis n'engage que moi.

_________________
« Quand un discours naturel peint une passion ou un effet, on trouve dans soi-même la vérité de ce qu'on entend, laquelle on ne savait pas qu'elle y fût, en sorte qu'on est porté à aimer celui qui nous le fait sentir ; car il ne nous a pas fait montre de son bien, mais du nôtre ; et ainsi ce bienfait nous le rend aimable, outre que cette communauté d'intelligence que nous avons avec lui incline nécessairement le cœur à l'aimer. »
Pascal, Pensées
Une passante
Une passante
Expert spécialisé

Conseils préparation au CAPES de Lettres Modernes 2024 Empty Re: Conseils préparation au CAPES de Lettres Modernes 2024

par Une passante Jeu 8 Déc 2022 - 11:58
Nicétas a écrit:Non, cela ne peut pas t'être reproché, surtout à un concours externe ! Ne perds pas une année en MEEF ! Et pour l'agrégation, il ne faut pas se censurer... Après tout dépend de ton niveau de départ dans les matières techniques bien sûr et de l'effort que ça te demandera / auquel tu es prête à consentir Smile. J'aurais quand même tendance à penser que pour les nouveaux, il faut être agrégé ou ne pas faire professeur à cause des conditions de travail, mais cet avis n'engage que moi.

Je partage totalement ton avis, s'engager dans la voie de l'enseignement me parait une folie (notamment en Lettres).
manondauphin
manondauphin
Je viens de m'inscrire !

Conseils préparation au CAPES de Lettres Modernes 2024 Empty Re: Conseils préparation au CAPES de Lettres Modernes 2024

par manondauphin Jeu 8 Déc 2022 - 12:05
Encore merci Nicétas, je vais creuser tout ça...

Pourquoi pensez-vous que s'engager dans l'enseignement soit une si mauvaise idée ? (C'est une véritable question, sans aucun jugement. Bien évidemment, je suis au courant de tous les soucis et problématiques rencontrés...) Je suis toujours curieuse d'entendre avis et conseils ! Encore merci Smile
Stel6584
Stel6584
Niveau 6

Conseils préparation au CAPES de Lettres Modernes 2024 Empty Re: Conseils préparation au CAPES de Lettres Modernes 2024

par Stel6584 Jeu 8 Déc 2022 - 12:39
manondauphin a écrit:Encore merci Nicétas, je vais creuser tout ça...

Pourquoi pensez-vous que s'engager dans l'enseignement soit une si mauvaise idée ? (C'est une véritable question, sans aucun jugement. Bien évidemment, je suis au courant de tous les soucis et problématiques rencontrés...) Je suis toujours curieuse d'entendre avis et conseils ! Encore merci Smile

Personnellement, je pense que ça ne vaut plus la peine de faire cinq ans d'études pour obtenir un concours de la fonction publique catégorisé A et commencer à enseigner pour gagner 1500 euros en début de carrière, arriver à 1800-1900 euros dix ans après puis stagner à 2000-2500 euros quand on est certifié et qu'on exerce dans un établissement hors rep +. La rémunération n'évolue pas beaucoup avec le temps et les conditions de travail pour des cadres A sont de plus en plus difficiles à supporter : la charge mentale d'un enseignant est devenue beaucoup trop lourde pour le salaire gagné au final.

Je n'aurais pas dix ça il y a 10-15 ans quand j'ai commencé car le coût de la vie était supportable (mais à c'est à relativiser si on vivait en région parisienne avec le loyer et le coût de la vie élevés). Avoir un salaire et un travail assurés tous les mois étaient une sécurité, le métier était plaisant si on tombait sur de bonnes classes ou de bons établissements. Je pensais que j'allais pouvoir lire beaucoup, enrichir ma culture littéraire pour varier mes cours, varier les œuvres à étudier, et au final, je n'en ai pas le temps car je passe plus de temps à faire des adaptations pédagogiques qu'à varier mes cours. Aussi, quand on est au lycée, désormais avec la réforme du lycée, les œuvres à étudiées en 1ère sont imposées et ce n'est pas cet esprit qui m'avait destinée à devenir professeur de lettres. La liberté est ce qu'il y a de précieux dans ce métier et petit à petit on la perd.

Aujourd’hui, avec l'alourdissement de la charge administrative, les cours à revoir sans arrêt pour telle adaptation dys, la dégradation du climat scolaire, la quasi-impossibilité de muter actuellement et la faible évolution financière, pour moi, il est plus intéressant de travailler dans un autre domaine et gagner 1800-1900 euros. Même si c'est pas facile financièrement quand on n'a pas un gros salaire, on a la possibilité de s'installer plus librement si on doit changer de travail, on peut disposer de son temps libre le week-end et pendant les congés sans être rincé et devoir se remettre au travail pour être fatigué lors de la rentrée.

Après, certaines personnes très motivées se lancent actuellement dans le métier. J'espère qu'elles pourront garder cette motivation le plus longtemps possible. C'est un très beau métier mais il est dommage de voir qu'il devient plus difficile de l'exercer et de le supporter.
Sabria92
Sabria92
Niveau 2

Conseils préparation au CAPES de Lettres Modernes 2024 Empty Re: Conseils préparation au CAPES de Lettres Modernes 2024

par Sabria92 Jeu 8 Déc 2022 - 13:22
Bonjour, je te conseille vivement de faire un master recherche et de préparer le concours de ton côté, un master MEEF n'apporte rien. Si tu as le niveau (le mieux pour s'en assurer étant de demander à tes professeurs) serait de tenter aussi l'agrégation.

Personnellement j'ai tenté les deux en 2016 en étant issue d'un master recherche, j'ai obtenu le CAPES avec un bon rang mais pas l'agrégation aux oraux. Je voulais demander un report de stage pour tenter à nouveau l'agrégation mais j'ai été refusée. J'ai donc démissionné du CAPES pour retenter les deux l'année d'après et cette fois-ci j'ai été lauréate des deux.

Lorsque je me suis présentée au CAPES je n'avais aucune notion de didactique et pédagogie et je ne savais pas en quoi consistait cette épreuve à l'oral, je me suis préparée toute seule un peu au hasard en écoutant les méthodes de camarades et en lisant les rapports de jury. L'absence d'expérience ne m'a jamais nuit, de toute façon ce n'est pas sur un petit stage qu'on se forge une expérience. Il ne faut pas s'inquiéter de cela Smile
Une passante
Une passante
Expert spécialisé

Conseils préparation au CAPES de Lettres Modernes 2024 Empty Re: Conseils préparation au CAPES de Lettres Modernes 2024

par Une passante Jeu 8 Déc 2022 - 13:32
Stel6584 a écrit:
manondauphin a écrit:Encore merci Nicétas, je vais creuser tout ça...

Pourquoi pensez-vous que s'engager dans l'enseignement soit une si mauvaise idée ? (C'est une véritable question, sans aucun jugement. Bien évidemment, je suis au courant de tous les soucis et problématiques rencontrés...) Je suis toujours curieuse d'entendre avis et conseils ! Encore merci Smile

Personnellement, je pense que ça ne vaut plus la peine de faire cinq ans d'études pour obtenir un concours de la fonction publique catégorisé A et commencer à enseigner pour gagner 1500 euros en début de carrière, arriver à 1800-1900 euros dix ans après puis stagner à 2000-2500 euros quand on est certifié et qu'on exerce dans un établissement hors rep +. La rémunération n'évolue pas beaucoup avec le temps et les conditions de travail pour des cadres A sont de plus en plus difficiles à supporter : la charge mentale d'un enseignant est devenue beaucoup trop lourde pour le salaire gagné au final.

Je n'aurais pas dix ça il y a 10-15 ans quand j'ai commencé car le coût de la vie était supportable (mais à c'est à relativiser si on vivait en région parisienne avec le loyer et le coût de la vie élevés). Avoir un salaire et un travail assurés tous les mois étaient une sécurité, le métier était plaisant si on tombait sur de bonnes classes ou de bons établissements. Je pensais que j'allais pouvoir lire beaucoup, enrichir ma culture littéraire pour varier mes cours, varier les œuvres à étudier, et au final, je n'en ai pas le temps car je passe plus de temps à faire des adaptations pédagogiques qu'à varier mes cours. Aussi, quand on est au lycée, désormais avec la réforme du lycée, les œuvres à étudiées en 1ère sont imposées et ce n'est pas cet esprit qui m'avait destinée à devenir professeur de lettres. La liberté est ce qu'il y a de précieux dans ce métier et petit à petit on la perd.

Aujourd’hui, avec l'alourdissement de la charge administrative, les cours à revoir sans arrêt pour telle adaptation dys, la dégradation du climat scolaire, la quasi-impossibilité de muter actuellement et la faible évolution financière, pour moi, il est plus intéressant de travailler dans un autre domaine et gagner 1800-1900 euros. Même si c'est pas facile financièrement quand on n'a pas un gros salaire,  on a la possibilité de s'installer plus librement si on doit changer de travail, on peut disposer de son temps libre le week-end et pendant les congés sans être rincé et devoir se remettre au travail pour être fatigué lors de la rentrée.

Après, certaines personnes très motivées se lancent actuellement dans le métier. J'espère qu'elles pourront garder cette motivation le plus longtemps possible. C'est un très beau métier mais il est dommage de voir qu'il devient plus difficile de l'exercer et de le supporter.

Je suis d'accord avec tout ce qui est dit, et j'ajoute qu'en Lettres, une certaine aigreur peut s'installer avec le temps (que je ressens largement après 20 années d'enseignement). Nous faisons partie des disciplines avec les copies les plus lourdes à corriger, en lycée la charge de travail est très importante, avec de plus un programme qui change par quart tous les ans (donc il faut sans cesse préparer de nouveaux cours) et une pression continue liée aux épreuves finales (que n'ont plus que la philosophie et les spécialités, les autres étant soumis au contrôle continu).
On nous demande de faire l'impossibilité avec des horaires restreints, des programmes qui s'alourdissent alors que le niveau des élèves baisse, cela met beaucoup de pression sur nos épaules, pas toujours facile à gérer.
En mai-juin, les collègues de lettres sont les plus chargés : en lycée, ils corrigent les oraux et les écrits du bac, éventuellement les BTS, la spécialité HLP ; au collège les copies du brevet prennent plus de temps que celles des autres disciplines.
Quand mes collègues en juin se considèrent déjà en vacances, épuisés par l'année écoulée, en Lettres, nous devons attendre vers le 10 juillet pour être enfin en vacances.
La charge mentale du métier est énorme, on ne coupe jamais vraiment (sauf pendant 3 ou 4 semaines l'été), tout en ayant le sentiment de ne jamais en faire assez car le niveau est désespérément bas (et ne pas pouvoir retirer plus de 2 ou 3 points à des copies rédigées dans une langue indigente, devoir surnoter des copies au bac est extrêmement frustrant).
Pour faire ce métier, il faut réussir à avoir beaucoup de recul, ne pas être trop consciencieux et abandonner l'idée d'un métier vraiment utile.
Et savoir aussi se blinder face au manque de considération de la société (les médias, les voisins voire la famille, les gens qui connaissent notre métier), et accepter d'être traité de fainéant, tout le temps en grève ou en vacances, et d'êtres nuls puisque le niveau des élèves l'est...
Sabria92
Sabria92
Niveau 2

Conseils préparation au CAPES de Lettres Modernes 2024 Empty Re: Conseils préparation au CAPES de Lettres Modernes 2024

par Sabria92 Jeu 8 Déc 2022 - 13:35
Une passante a écrit:

Je suis d'accord avec tout ce qui est dit, et j'ajoute qu'en Lettres, une certaine aigreur peut s'installer avec le temps (que je ressens largement après 20 années d'enseignement). Nous faisons partie des disciplines avec les copies les plus lourdes à corriger, en lycée la charge de travail est très importante, avec de plus un programme qui change par quart tous les ans (donc il faut sans cesse préparer de nouveaux cours) et une pression continue liée aux épreuves finales (que n'ont plus que la philosophie et les spécialités, les autres étant soumis au contrôle continu).
On nous demande de faire l'impossibilité avec des horaires restreints, des programmes qui s'alourdissent alors que le niveau des élèves baisse, cela met beaucoup de pression sur nos épaules, pas toujours facile à gérer.
En mai-juin, les collègues de lettres sont les plus chargés : en lycée, ils corrigent les oraux et les écrits du bac, éventuellement les BTS, la spécialité HLP ; au collège les copies du brevet prennent plus de temps que celles des autres disciplines.
Quand mes collègues en juin se considèrent déjà en vacances, épuisés par l'année écoulée, en Lettres, nous devons attendre vers le 10 juillet pour être enfin en vacances.
La charge mentale du métier est énorme, on ne coupe jamais vraiment (sauf pendant 3 ou 4 semaines l'été), tout en ayant le sentiment de ne jamais en faire assez car le niveau est désespérément bas (et ne pas pouvoir retirer plus de 2 ou 3 points à des copies rédigées dans une langue indigente, devoir surnoter des copies au bac est extrêmement frustrant).
Pour faire ce métier, il faut réussir à avoir beaucoup de recul, ne pas être trop consciencieux et abandonner l'idée d'un métier vraiment utile.
Et savoir aussi se blinder face au manque de considération de la société (les médias, les voisins voire la famille, les gens qui connaissent notre métier), et accepter d'être traité de fainéant, tout le temps en grève ou en vacances, et d'êtres nuls puisque le niveau des élèves l'est...

Complètement d'accord, je suis affectée en collège et c'est également le cas. Pour les copies nous sommes payés très peu, sur une journée entière de correction sur place pour le brevet j'ai touché 17e. Soit moins que l'indemnité repas et trajet qui m'a valu 24e... Les collègues de science ont bien plus de copies donc leur rendu n'est pas le même, mais nous il y a trois copies en une...
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum