Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Maroussia
Maroussia
Habitué du forum

pourquoi les traductions des oeuvres littéraires sont-elles souvent incomplètes? Empty pourquoi les traductions des oeuvres littéraires sont-elles souvent incomplètes?

par Maroussia Dim 31 Mar 2024 - 8:34
Il m'arrive, pour mes cours, de consulter la traduction du commerce pour une oeuvre que j'étudie en cours et dont je fais traduire un passage.
Hier encore je constate qu'un paragraphe entier n'a pas été traduit par le traducteur.
J'avais déjà constaté que, lorsque le texte de la langue source présente une difficulté, le mot, la phrase sont scratchés par le traducteur, probablement pour ne pas y passer trop de temps.
Mais hier, le passage qui a disparu ne présentait qu'une difficulté mineure de mise en français, qui ne devrait pas avoir découragé le traducteur.


Quelqu'un a une idée de ce qui peut expliquer cela? Ces oublis/absences sont une perte de fidélité majeure, à mon sens. J'ai déjà fait des traductions hors enseignement mais je m'attachais à tout traduire, au prix de longues journées de travail.
Lord Steven
Lord Steven
Érudit

pourquoi les traductions des oeuvres littéraires sont-elles souvent incomplètes? Empty Re: pourquoi les traductions des oeuvres littéraires sont-elles souvent incomplètes?

par Lord Steven Dim 31 Mar 2024 - 10:36
Parce que le mot de traduction est impropre et trompeur. La traduction est un exercice essentiellement scolaire et universitaire. Pour ce que vous trouverez en librairie, il convient davantage de parler de réécriture à but commercial. D'ailleurs un but fort louable, mais si l'on s'amuse à comparer, surtout sur des romans contemporains, la VO et la VF, c'est une adaptation. Un peu comme les doublages.

_________________
If you play with a cat, you should mind his scratch pourquoi les traductions des oeuvres littéraires sont-elles souvent incomplètes? 929169480
Maroussia
Maroussia
Habitué du forum

pourquoi les traductions des oeuvres littéraires sont-elles souvent incomplètes? Empty Re: pourquoi les traductions des oeuvres littéraires sont-elles souvent incomplètes?

par Maroussia Dim 31 Mar 2024 - 12:45
Mais les lecteurs qui n'ont accès qu'à la version dansnune autre langue sont privés d'informations, de réflexions, de développements essentiels à l'intrigue.
Et au-delà de cette explication / précision, cela n'explique pas pourquoi les traducteurs suppriment des passages.
valle
valle
Expert

pourquoi les traductions des oeuvres littéraires sont-elles souvent incomplètes? Empty Re: pourquoi les traductions des oeuvres littéraires sont-elles souvent incomplètes?

par valle Dim 31 Mar 2024 - 12:48
Sur cet exemple précis, il semblerait ne s'agir que d'un oubli que personne n'a identifié, non ? Cela arrive.
Lord Steven
Lord Steven
Érudit

pourquoi les traductions des oeuvres littéraires sont-elles souvent incomplètes? Empty Re: pourquoi les traductions des oeuvres littéraires sont-elles souvent incomplètes?

par Lord Steven Dim 31 Mar 2024 - 12:49
Dans le monde de l'édition on est parfois confronté à un certain nombre de signes de façon contractuelle, ceci peut expliquer cela.
Après je suis d'accord avec vous: un ouvrage se lit comme écrit par l'auteur. Sinon il fait accepter l'idée de lire une réécriture ou une adaptation.

_________________
If you play with a cat, you should mind his scratch pourquoi les traductions des oeuvres littéraires sont-elles souvent incomplètes? 929169480
Hocam
Hocam
Sage

pourquoi les traductions des oeuvres littéraires sont-elles souvent incomplètes? Empty Re: pourquoi les traductions des oeuvres littéraires sont-elles souvent incomplètes?

par Hocam Dim 31 Mar 2024 - 13:00
Tout dépend de l'éditeur, de la période, des langues concernées. Pendant longtemps, beaucoup d'éditeurs et de traducteurs n'avaient que peu de scrupules à supprimer des pans entiers pour réduire les délais ou esquiver des difficultés, et le lecteur lambda n'y voyait sans doute que du feu. Le métier de traducteur a longtemps été une activité d'amateurs plus ou moins éclairés, ou d'écrivains qui pensaient maîtriser une langue étrangère, et il a fallu du temps pour que tout cela se professionalise.

Il y a tout de même nettement plus de rigueur aujourd'hui, beaucoup de lecteurs peuvent avoir accès facilement à l'original et les traducteurs font globalement ce qu'ils peuvent pour restituer l'intégralité de l'œuvre malgré de lourdes contraintes éditoriales. On peut toujours tomber sur un mauvais numéro, ou une réédition d'une vieille traduction à côté de la plaque, mais les traductions d'aujourd'hui sont beaucoup moins souvent incomplètes. Il suffit de comparer les traductions de Dickens au XIXe siècle (coucou Pierre Grollier) et celles d'aujourd'hui. Ou la littérature russe traduite parfois à la truelle par Mérimée et avec beaucoup de finesse par André Markowicz.


Dernière édition par Hocam le Dim 31 Mar 2024 - 13:04, édité 1 fois

_________________
Hayat kısa, kuşlar uçuyor
Ergo
Ergo
Devin

pourquoi les traductions des oeuvres littéraires sont-elles souvent incomplètes? Empty Re: pourquoi les traductions des oeuvres littéraires sont-elles souvent incomplètes?

par Ergo Dim 31 Mar 2024 - 13:01
Je crois que c'était Benoît Tadié qui expliquait pour la traduction de la Série Noire par ex qu'il y avait:
-- une contrainte de pages (l'éditeur français ne voulait pas dépasser un certain nombre de pages et déterminait les passages que le traducteur ne devait pas traduire),
-- une sorte de projection de ce que l'éditeur voulait définir comme étant des caractéristiques du genre (ce qui lui faisait aussi supprimer des paragraphes qui ne correspondaient pas).

On pourrait évidemment se dire que les choses ont changé depuis la série noire mais il y avait eu des paragraphes entiers supprimés des premières traductions d'Harry Potter, et j'avais lu pas mal de choses sur les traductions de Stephen King aussi -- mais en général, c'est l'éditeur qui coupe, pas le traducteur. Edit: Des rééditions peuvent modifier ça, je suppose.

_________________
"You went to a long-dead octopus for advice, and you're going to blame *me* for your problems?" -- Once Upon a Time
"The gull was your ordinary gull." -- Wittgenstein's Mistress
« Cède, cède, cède, je le veux ! » écrivait Ronin, le samouraï. (Si vous cherchez un stulo-plyme, de l'encre, récap de mars 2023)
Anne_68
Anne_68
Niveau 9

pourquoi les traductions des oeuvres littéraires sont-elles souvent incomplètes? Empty Re: pourquoi les traductions des oeuvres littéraires sont-elles souvent incomplètes?

par Anne_68 Dim 31 Mar 2024 - 13:05
Est-ce que ce ne serait pas lié au rapport entre le temps passé à faire une traduction, et la rémunération ? On peut passer énormément de temps à chercher "la traduction parfaite" de quelques lignes, se perdre dans les méandres de significations et structures... si la rémunération se fait au nombre de mots ce n'est pas rentable d'aller au bout, de s'investir autant. On lit souvent dans les rares interviews de traducteurs de littérature que ce qui les motive est leur passion pour l'oeuvre et l'auteur. Très souvent ils ont une autre activité professionnelle qui les nourrit au sens propre, la traduction est leur violon d'Ingres. Sauf quelques pontes qui sont devenus traducteur attitré d'un auteur célèbre de son vivant, et dont certains ont aussi des liens personnels avec lui parce qu'il s'intéresse à leur travail de traduction.
Taillevent
Taillevent
Habitué du forum

pourquoi les traductions des oeuvres littéraires sont-elles souvent incomplètes? Empty Re: pourquoi les traductions des oeuvres littéraires sont-elles souvent incomplètes?

par Taillevent Dim 31 Mar 2024 - 13:39
Hocam a écrit:Tout dépend de l'éditeur, de la période, des langues concernées. Pendant longtemps, beaucoup d'éditeurs et de traducteurs n'avaient que peu de scrupules à supprimer des pans entiers pour réduire les délais ou esquiver des difficultés, et le lecteur lambda n'y voyait sans doute que du feu. Le métier de traducteur a longtemps été une activité d'amateurs plus ou moins éclairés, ou d'écrivains qui pensaient maîtriser une langue étrangère, et il a fallu du temps pour que tout cela se professionalise.

Il y a tout de même nettement plus de rigueur aujourd'hui, beaucoup de lecteurs peuvent avoir accès facilement à l'original et les traducteurs font globalement ce qu'ils peuvent pour restituer l'intégralité de l'œuvre malgré de lourdes contraintes éditoriales. On peut toujours tomber sur un mauvais numéro, ou une réédition d'une vieille traduction à côté de la plaque, mais les traductions d'aujourd'hui sont beaucoup moins souvent incomplètes. Il suffit de comparer les traductions de Dickens au XIXe siècle (coucou Pierre Grollier) et celles d'aujourd'hui. Ou la littérature russe traduite parfois à la truelle par Mérimée et avec beaucoup de finesse par André Markowicz.
Cette réponse me semble être l'hypothèse la plus probable. Il y a effectivement eu une progression impressionnante de la rigueur des traductions. Même si la qualité reste très variable, des pratiques qui furent longtemps courante, qui produisaient un résultat parfois plus proche d'une réécriture que d'une traductions, me semblent aujourd'hui considérées comme peu acceptables. Hélas, on retrouve parfois ça dans des éditions récentes, qui reprennent d'anciennes traductions. Je l'ai rencontré dans le cas d'œuvres moins connues du XIXe siècle. Par exemple, la traduction de Georges Guiffrey est actuellement encore la seule disponible pour La Foire aux Vanités de Thackeray ; elle date de 1855 et, d'après la préface du Folio, elle a retranché environ 10% du texte d'origine.
RogerMartin
RogerMartin
Bon génie

pourquoi les traductions des oeuvres littéraires sont-elles souvent incomplètes? Empty Re: pourquoi les traductions des oeuvres littéraires sont-elles souvent incomplètes?

par RogerMartin Dim 31 Mar 2024 - 14:19
L'exemple le plus connu de réécriture c'est Kundera, non ? Quand il est arrivé en France au moment de l'Insoutenable légèreté de l'être ou juste avant, il a été interviewé par des journalistes littéraires qui lui parlaient de son style si riche, et il a découvert à cette occasion que ses (son ?) traducteurs vers le français avaient fait n'importe quoi, et il a exigé des retraductions, parce que son style au départ était au contraire très dépouillé.
Presses Pocket ont longtemps eu la réputation d'être les plus mauvais payeurs pour les trad littéraires, et partant c'est chez eux qu'il y avait le plus de traductions pourries même de l'anglais, à la limite parfois du français/du compréhensible.
Les traducteurs peuvent couper pour plein de raisons différentes : difficulté (même ponctuelle) de syntaxe ou de vocabulaire, nécessité de resserrer le texte pour tenir dans une maquette prédéfinie, négligence...
Les vieilles traductions de Série noire avaient l'avantage, souvent, d'être confiées à des spécialistes du genre. Ma mère qui vénère Charles Williams adore Fantasia chez les ploucs dans sa vieille version par Marcel Duhamel, et trouve la trad actuelle complètement nulle et elle a bien raison : elle est hyper littérale et passe à côté de toutes les blagues. Genre mauvaise traduction par un étudiant de L3. Il n'y a pas de coupes, certes, alors que Duhamel avait passé quelques (rares) phrases, mais on ne voit plus trop l'intérêt de lire ce roman.

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
Maroussia
Maroussia
Habitué du forum

pourquoi les traductions des oeuvres littéraires sont-elles souvent incomplètes? Empty Re: pourquoi les traductions des oeuvres littéraires sont-elles souvent incomplètes?

par Maroussia Dim 31 Mar 2024 - 14:56
Dans l'œuvre à laquelle je fais référence dans mon premier message , la traduction est faite par LE traducteur attitré, une grosse pointurz de la traduction qui fut du reste mon professeur à la Sorbonne en cours d'agrégation.
Il a 88 ans aujourd'hui.

Son esprit vieillissant le pousse-t- il à l'économie...?

Je constate néanmoins que, comme beaucoup le soulignent , les traductions d'aujourd'hui sont généralement plus fidèles et plus réussies que celles dil y a 40 ans.
Taillevent
Taillevent
Habitué du forum

pourquoi les traductions des oeuvres littéraires sont-elles souvent incomplètes? Empty Re: pourquoi les traductions des oeuvres littéraires sont-elles souvent incomplètes?

par Taillevent Dim 31 Mar 2024 - 15:09
@Maroussia Des noms, des noms !
Maroussia
Maroussia
Habitué du forum

pourquoi les traductions des oeuvres littéraires sont-elles souvent incomplètes? Empty Re: pourquoi les traductions des oeuvres littéraires sont-elles souvent incomplètes?

par Maroussia Dim 31 Mar 2024 - 16:25
https://fr.wikipedia.org/wiki/Bernard_Lortholary
Maroussia
Maroussia
Habitué du forum

pourquoi les traductions des oeuvres littéraires sont-elles souvent incomplètes? Empty Re: pourquoi les traductions des oeuvres littéraires sont-elles souvent incomplètes?

par Maroussia Dim 31 Mar 2024 - 16:30
Voici l'un des passages  scratchés:

Texte allemand: Kaspar fragte in der Buchhandlung. Welt, Klavier, lesen, wandern, schwimmen – wohin würden die Vorgaben seine Mitarbeiter und Mitarbeiterinnen ziehen? Ans Mittelmeer, aber dahin würde, so fürchtete er, die Autofahrt der CO2-bewussten Sigrun zu lange dauern. Er fand eine Ferienwohnung mit Klavier am Vierwaldstättersee. Sie war nicht billig, aber er hatte sich an das Darlehen bei der Sparkasse gewöhnt und den Betrag schon aus Anlass der zweiten Rate auf 100000 erhöht. Am letzten Sonntag im Juli würde Björn Sigrun bringen. Die ersten Ferientage würden sie in Berlin verbringen, dann drei Tage auf der Reise, dann zwei Wochen am See, Freitag bis Freitag, dann zwei Tage auf der Rückfahrt. In der Schweiz sah sie etwas von der Welt, wo sich vier verschiedene Ethnien miteinander vertrugen – vielleicht beeindruckte es Sigrun. Auf der Hinfahrt würde er ihr Heidelberg und Straßburg zeigen.
Kaspar war ruhiger als nach Sigruns erstem Besuch. Er ging ins Fitnessstudio nicht mehr, weil er auf den Wanderungen in den Schweizer Bergen mit Sigrun mithalten wollte, sondern weil er sich daran gewöhnt hatte. Auch wöchentlich zwei- oder dreimal abends zu kochen und manchmal eine Partie Schach nachzuspielen wurde ihm zur Gewohnheit. Er trank weniger und machte sich öfter einen Ingwertee.
Er las, was er über Rechte, alte und neue Nazis, NPD und AfD, Autonome Nationalisten, Identitäre, Artamanen, Völkische, ihre Siedlungen und national befreite Zonen, ihre Frauen- und Jugendorganisationen fand. Es war eine deprimierende Lektüre;

Texte français: Kaspar posa des questions dans la librairie. Monde, piano, lecture, randonnée, natation – vers où ces critères allaient-ils mener les collaborateurs et collaboratrices qu’il consultait ? Vers la Méditerranée, mais il eut peur que la durée du trajet en voiture soit excessive pour Sigrun, sensible au bilan carbone. Il trouva une location de vacances avec piano au bord du lac des Quatre-Cantons. Elle n’était pas bon marché, mais il s’était habitué à emprunter à la caisse d’épargne et avait déjà augmenté le montant à 100 000 à l’occasion du deuxième virement à Björn. Celui-ci déposerait Sigrun le dernier dimanche de juillet. Ils passeraient les premiers jours de vacances à Berlin, puis trois journées en voyage, ensuite deux semaines au bord du lac, puis deux jours pour le voyage de retour. En Suisse elle verrait une petite partie du monde et comment quatre ethnies différentes faisaient bon ménage – peut-être que cela l’impressionnerait. À l’aller, il lui montrerait Heidelberg et Strasbourg.
Il lut tout ce qu’il put trouver sur les extrêmes droites, les nazis et les néonazis, le NPD et l’AfD, les Nationalistes autonomes, les Identitaires, les Artamans, les Völkisch, leurs colonies et leurs zones nationalistes délivrées, leurs organisations[…] »


La petite-fille Bernhard Schlink

La partie en italique n'a pas été traduite par Lortholary
Taillevent
Taillevent
Habitué du forum

pourquoi les traductions des oeuvres littéraires sont-elles souvent incomplètes? Empty Re: pourquoi les traductions des oeuvres littéraires sont-elles souvent incomplètes?

par Taillevent Lun 1 Avr 2024 - 6:31
Effectivement, là je ne vois pas la raison. Et c'est effectivement un traducteur qui a plutôt bonne réputation.
LiliFrance
LiliFrance
Niveau 5

pourquoi les traductions des oeuvres littéraires sont-elles souvent incomplètes? Empty Re: pourquoi les traductions des oeuvres littéraires sont-elles souvent incomplètes?

par LiliFrance Lun 1 Avr 2024 - 7:08
Dès qu'il y a une erreur / un oubli de traduction, on incrimine directement le traducteur. Or, le traducteur n'est pas l'unique maillon de la chaîne qui manipule le fichier informatique du manuscrit de l'ouvrage mis en vente en librairie. Une suppression malencontreuse d'une page ou d'un paragraphe est tellement vite arrivée...  La traduction d'édition étant un travail d'équipe, l'ouvrage publié n'est pas forcément identique au manuscrit remis par le traducteur plusieurs mois plus tôt.

Cette omission peut donc avoir diverses origines. Dans un processus de traduction professionnelle (càd si toutes les étapes de la chaîne sont respectées, ce qui n'est malheureusement plus forcément le cas de nos jours...), cette omission aurait dû être remarquée par un collaborateur de l'éditeur pendant l'une des phases de relecture. Et si cet oubli avait été signalé au traducteur avant la mise sous presse de l'ouvrage, je suis sûre qu'il l'aurait traduit. Bref, selon moi, ici, il s'agit plus d'un problème de "vérification du manuscrit" (et donc de "délai"...) que de "traduction".

Et il se peut aussi que ce paragraphe ait été omis dans le fichier source à partir duquel le traducteur et l'éditeur ont travaillé... qui sait ?
Taillevent
Taillevent
Habitué du forum

pourquoi les traductions des oeuvres littéraires sont-elles souvent incomplètes? Empty Re: pourquoi les traductions des oeuvres littéraires sont-elles souvent incomplètes?

par Taillevent Lun 1 Avr 2024 - 7:15
@LiliFrance Je suis d'accord avec toi. Je l'ai omis dans mon message précédent mais je me suis aussi dit qu'on pouvait avoir affaire à une erreur de ce type, d'autant plus si le problème concerne uniquement ce paragraphe.
Maroussia
Maroussia
Habitué du forum

pourquoi les traductions des oeuvres littéraires sont-elles souvent incomplètes? Empty Re: pourquoi les traductions des oeuvres littéraires sont-elles souvent incomplètes?

par Maroussia Lun 1 Avr 2024 - 7:34
Dans le cas précis il y a d'autres phrases non traduites dans l'œuvre.
Je veux bien ne pas accuser le traducteur seul mais dans tous les cas il y a bien une erreur commise dans la chaîne de traduction.
LiliFrance
LiliFrance
Niveau 5

pourquoi les traductions des oeuvres littéraires sont-elles souvent incomplètes? Empty Re: pourquoi les traductions des oeuvres littéraires sont-elles souvent incomplètes?

par LiliFrance Lun 1 Avr 2024 - 7:46
Certains traducteurs / éditeurs partent du principe qu'une oeuvre ne se résume pas à XX phrases et qu'à partir du moment où l'esprit général de l'oeuvre, le style, etc. ont été respectés et correctement restitués, il n'y a pas infidélité. Il ne faut pas confondre "traduction" (d'une oeuvre) et "version" (d'un texte de quelques centaines de mots).

Il se peut aussi que l'éditeur ait mal estimé ses coûts et qu'il ait dû supprimer quelques phrases ici et là pour que la maquette rentre dans le nombre de pages prévues dans son compte d'exploitation... Par ailleurs, je n'en mettrais pas ma main à couper mais il me semble qu'un éditeur étranger a le droit de supprimer jusqu'à 5 ou 10% de l'oeuvre d'origine (pour ce genre de raisons) dans le contrat d'acquisition des droits. Cela fait malheureusement partie des pratiques éditoriales mais il vaut mieux qu'un éditeur publie - et fasse connaître au public francophone - une oeuvre étrangère traduite à 90-95 % qu'aucune traduction de cette oeuvre étrangère, non ?
Taillevent
Taillevent
Habitué du forum

pourquoi les traductions des oeuvres littéraires sont-elles souvent incomplètes? Empty Re: pourquoi les traductions des oeuvres littéraires sont-elles souvent incomplètes?

par Taillevent Lun 1 Avr 2024 - 7:50
Maroussia a écrit:Dans le cas précis il y a d'autres phrases non traduites dans l'œuvre.
Je veux bien ne pas accuser le traducteur seul mais  dans tous les cas il y a bien une erreur commise dans la chaîne de traduction.
Effectivement, c'est un problème plus large, merci de confirmer.
Alors disons qu'il a effectivement fait quelque chose qui ne correspond pas tout à fait aux pratiques les plus modernes de la traduction. (Mais qui continue tout de même à se voir assez fréquemment, pour diverses raisons que @LiliFrance résume bien.)
Maroussia
Maroussia
Habitué du forum

pourquoi les traductions des oeuvres littéraires sont-elles souvent incomplètes? Empty Re: pourquoi les traductions des oeuvres littéraires sont-elles souvent incomplètes?

par Maroussia Lun 1 Avr 2024 - 8:01
pas tout à fait d'accord avec toi, Lilifrance. L'omission de passages , qu'elle soit volontaire ou non, prive le lecteur d'une partie des intentions de l'auteur. Dans le passage que je cite et que le "grand" traducteur Lortholary n'a pas traduit, le lecteur apprend que la présence de la petite-fille va aussi transformer le grand-père, que c'est dans les deux sens, et cette dimension de "win-win" est soulignée par l'auteur allemand (Schlink) dans des interviews. Sans ce passage, le lecteur francophone ne peut pas le découvrir et perd une partie du sens de l'oeuvre.

Timecode de la vidéo 1. 13.17 : Schlink Die Enkelin
zigmag17
zigmag17
Guide spirituel

pourquoi les traductions des oeuvres littéraires sont-elles souvent incomplètes? Empty Re: pourquoi les traductions des oeuvres littéraires sont-elles souvent incomplètes?

par zigmag17 Lun 1 Avr 2024 - 8:08
LiliFrance a écrit:Certains traducteurs / éditeurs partent du principe qu'une oeuvre ne se résume pas à XX phrases et qu'à partir du moment où l'esprit général de l'oeuvre, le style, etc. ont été respectés et correctement restitués, il n'y a pas infidélité. Il ne faut pas confondre "traduction" (d'une oeuvre) et "version" (d'un texte de quelques centaines de mots).

Il se peut aussi que l'éditeur ait mal estimé ses coûts et qu'il ait dû supprimer quelques phrases ici et là pour que la maquette rentre dans le nombre de pages prévues dans son compte d'exploitation... Par ailleurs, je n'en mettrais pas ma main à couper mais il me semble qu'un éditeur étranger a le droit de supprimer jusqu'à 5 ou 10% de l'oeuvre d'origine (pour ce genre de raisons) dans le contrat d'acquisition des droits. Cela fait malheureusement partie des pratiques éditoriales mais il vaut mieux qu'un éditeur publie - et fasse connaître au public francophone - une oeuvre étrangère traduite à 90-95 % qu'aucune traduction de cette oeuvre étrangère, non ?

Je ne connaissais pas la pratique dont tu parles ( amputer une œuvre pour des raisons éditoriales) et je suis effarée. Ça revient à déformer et à censurer l'oeuvre initiale. Qu'il existe des traducteurs plus ou moins fidèles au texte original, on le sait et la traduction joue son rôle aussi dans le plaisir de la lecture et dans le choix que l'on fait à l'achat ( œuvre traduite par untel plutôtque par untel), mais qu'il y ait des coupes franches me sidère.
LiliFrance
LiliFrance
Niveau 5

pourquoi les traductions des oeuvres littéraires sont-elles souvent incomplètes? Empty Re: pourquoi les traductions des oeuvres littéraires sont-elles souvent incomplètes?

par LiliFrance Lun 1 Avr 2024 - 8:10
@maroussia Je ne donnais pas mon avis personnel, mais je soulignais juste le fait que "selon certains traducteurs / éditeurs, à partir du moment où l'esprit général de l'oeuvre, le style, etc. ont été respectés et correctement restitués, il n'y avait pas infidélité."

L'omission que tu soulignes est effectivement plutôt "grave" et je pense que tu devrais faire part de tes remarques à l'éditeur. Il est fort probable que ce traducteur ait tout traduit dans le manuscrit livré et que les coupes viennent de l'éditeur qui pensait peut-être que personne ne remarquerait ces coupes, l'étude de l'allemand se raréfiant...
LiliFrance
LiliFrance
Niveau 5

pourquoi les traductions des oeuvres littéraires sont-elles souvent incomplètes? Empty Re: pourquoi les traductions des oeuvres littéraires sont-elles souvent incomplètes?

par LiliFrance Lun 1 Avr 2024 - 8:16
zigmag17 a écrit:Je ne connaissais pas la pratique dont tu parles ( amputer une œuvre pour des raisons éditoriales) et je suis effarée. Ça revient à déformer et à censurer l'oeuvre initiale. Qu'il existe des traducteurs plus ou moins fidèles au texte original, on le sait et la traduction joue son rôle aussi dans le plaisir de la lecture et dans le choix que l'on fait à l'achat ( œuvre traduite par untel plutôtque par untel), mais qu'il y ait des coupes franches me sidère.

Cela me sidère également (tout du moins, pour la "grande littérature")... mais si de plus en plus de lecteurs avertis sachant lire en VO et en VF dénoncent ces coupes (en contactant la presse, en écrivant des articles, etc.), les éditeurs remettront peut-être leurs pratiques en question.
Maroussia
Maroussia
Habitué du forum

pourquoi les traductions des oeuvres littéraires sont-elles souvent incomplètes? Empty Re: pourquoi les traductions des oeuvres littéraires sont-elles souvent incomplètes?

par Maroussia Lun 1 Avr 2024 - 8:18
LiliFrance a écrit:@maroussia Je ne donnais pas mon avis personnel, mais je soulignais juste le fait que "selon certains traducteurs / éditeurs, à partir du moment où l'esprit général de l'oeuvre, le style, etc. ont été respectés et correctement restitués, il n'y avait pas infidélité."

L'omission que tu soulignes est effectivement plutôt "grave" et je pense que tu devrais faire part de tes remarques à l'éditeur. Il est fort probable que ce traducteur ait tout traduit dans le manuscrit livré et que les coupes viennent de l'éditeur qui pensait peut-être que personne ne remarquerait ces coupes, l'étude de l'allemand se raréfiant...

Je ne crois pas, puisque j'avais déjà noté des omissions, voire des erreurs dans des traductions antérieures du même auteur par ce même traducteur "officiel" et attitré.
Effectivement, je pourrais contacter l'éditeur mais je ne suis pas certaine d'en avoir le courage.
Je vous remercie tous pour vos interventions et vos éclairages sur ce fil .

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum