Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Hans
Niveau 4

classe absente : remplacer une collègue ? - Page 5 Empty Re: classe absente : remplacer une collègue ?

par Hans Dim Mai 12 2024, 20:28
Exactement ZeSandmann,
Tu as sorti les textes.
Tu as tout dit.
Lyorane
Lyorane
Niveau 6

classe absente : remplacer une collègue ? - Page 5 Empty Re: classe absente : remplacer une collègue ?

par Lyorane Lun Mai 13 2024, 15:35
Bon, j'ai eu gain de cause, mais dans la douleur.
J'ai envoyé le mail ce matin à 8h, pour maintenir ma position et rappeler la sortie de vendredi (grosse sortie, de 5h du matin à 20h), prouvant que je m'investissais déjà beaucoup.
Aucune réponse. Le remplacement toujours indiqué sur Pronote.

J'ai fini par aller à la vie scolaire pour demander ce qu'il en était, il y a une heure. Réponse du CPE (visiblement pas content non plus) : "étant donné les conditions, nous avons trouvé une autre solution".
Depuis ça a disparu sur Pronote. Mais ça veut dire que si je n'y avais pas été, personne ne m'aurait prévenu.. Je ne comprends pas cette façon de faire. J'attends de voir si on va finir par répondre à mon mail.

Je ne suis pas du tout soulagée. Mon côté bonne petite élève a un noeud dans l'estomac qui ne se desserre pas, et se demande comment je vais payer.

J'en ai parlé en salle des profs, réponse des collègues : "c'est toi qui as raison, mais j'aurais jamais osé"
Lili22
Lili22
Niveau 3

classe absente : remplacer une collègue ? - Page 5 Empty Re: classe absente : remplacer une collègue ?

par Lili22 Lun Mai 13 2024, 20:14
Bravo d avoir tenu .
Provence
Provence
Enchanteur

classe absente : remplacer une collègue ? - Page 5 Empty Re: classe absente : remplacer une collègue ?

par Provence Lun Mai 13 2024, 20:22
Il ne faut jamais se laisser intimider. Tu as un noeud à l’estomac, mais la fois prochaine on y réfléchira à deux fois avant de chercher à exploiter ta bonne volonté.
Lagomorphe
Lagomorphe
Fidèle du forum

classe absente : remplacer une collègue ? - Page 5 Empty Re: classe absente : remplacer une collègue ?

par Lagomorphe Lun Mai 13 2024, 21:53
Lyorane a écrit:Bon, j'ai eu gain de cause, mais dans la douleur.
J'ai envoyé le mail ce matin à 8h, pour maintenir ma position et rappeler la sortie de vendredi (grosse sortie, de 5h du matin à 20h), prouvant que je m'investissais déjà beaucoup.
Aucune réponse. Le remplacement toujours indiqué sur Pronote.

J'ai fini par aller à la vie scolaire pour demander ce qu'il en était, il y a une heure. Réponse du CPE (visiblement pas content non plus) : "étant donné les conditions, nous avons trouvé une autre solution".
Depuis ça a disparu sur Pronote. Mais ça veut dire que si je n'y avais pas été, personne ne m'aurait prévenu.. Je ne comprends pas cette façon de faire. J'attends de voir si on va finir par répondre à mon mail.

Je ne suis pas du tout soulagée. Mon côté bonne petite élève a un noeud dans l'estomac qui ne se desserre pas, et se demande comment je vais payer.

J'en ai parlé en salle des profs, réponse des collègues : "c'est toi qui as raison, mais j'aurais jamais osé"

Peut-être que tu as amorcé dans ton établissement un grand mouvement "Maintenant stop, on arrête de bosser gratos, déjà qu'on s'investit beaucoup et qu'on est mal payés de base, alors les heures sups gratuites sous des prétextes rocambolesques, ça suffit". Ce qui serait une bonne chose d'ailleurs: plus on est nombreux, plus il est difficile de pratiquer la vengeance mesquine à base d'EdT pourri.

J'ai du mal à comprendre le fonctionnement de certains établissements, quand je compare à la clarté du fonctionnement du mien, fort bien dirigé j'en conviens: convoc ce matin pour de la surveillance de bac en mai (candidats libres passant des épreuves remplaçant le contrôle continu): le mail de l'adjointe précise d'ores et déjà qu'il faut passer par le secrétariat pour déclarer les HSE si ça dépasse du service. Pas ce combat à mener, c'est clair dès le départ, et réglo - je ne suis pas d'ailleurs totalement convaincu que cette "générosité" soit dans les clous, la surveillance du bac pouvant faire partie de mes missions...mais peut-être seulement si ce sont les élèves de mon établissement, ce qui n'est pas le cas ici. En tous cas, à défaut d'être réglementaire, ça me semble juste.

En tous cas bravo @Lyorane, en espérant pour toi et tes collègues que ça fasse tache d'huile.
Jenny
Jenny
Médiateur

classe absente : remplacer une collègue ? - Page 5 Empty Re: classe absente : remplacer une collègue ?

par Jenny Lun Mai 13 2024, 22:06
Il y a effectivement des établissements où tout est payé sans réclamer ou sans discuter et d'autres où c'est la croix et la bannière pour la moindre heure et où les collègues font beaucoup de bénévolat. classe absente : remplacer une collègue ? - Page 5 1665347707
Lyorane
Lyorane
Niveau 6

classe absente : remplacer une collègue ? - Page 5 Empty Re: classe absente : remplacer une collègue ?

par Lyorane Mar Mai 14 2024, 07:43
Merci pour votre soutien.

Malheureusement je ne crois pas à la tâche d’huile : je n’ai même pas réussi depuis deux ans à convaincre mes collègues d’arrêter le bénévolat pour les oraux blancs, parce que « c’est trop important pour les élèves » conjugué à « je ne peux pas perdre trop d’heures de cours », en ajoutant encore que les gens ne connaissent pas les textes et leurs droits (et pour certains ne veulent pas les entendre).

Par ailleurs, personne n’aura répondu à mon mail. Je suis sidérée par la façon de faire.
Manu7
Manu7
Expert spécialisé

classe absente : remplacer une collègue ? - Page 5 Empty Re: classe absente : remplacer une collègue ?

par Manu7 Lun Mai 20 2024, 18:18
Lagomorphe a écrit:
Lyorane a écrit:Bon, j'ai eu gain de cause, mais dans la douleur.
J'ai envoyé le mail ce matin à 8h, pour maintenir ma position et rappeler la sortie de vendredi (grosse sortie, de 5h du matin à 20h), prouvant que je m'investissais déjà beaucoup.
Aucune réponse. Le remplacement toujours indiqué sur Pronote.

J'ai fini par aller à la vie scolaire pour demander ce qu'il en était, il y a une heure. Réponse du CPE (visiblement pas content non plus) : "étant donné les conditions, nous avons trouvé une autre solution".
Depuis ça a disparu sur Pronote. Mais ça veut dire que si je n'y avais pas été, personne ne m'aurait prévenu.. Je ne comprends pas cette façon de faire. J'attends de voir si on va finir par répondre à mon mail.

Je ne suis pas du tout soulagée. Mon côté bonne petite élève a un noeud dans l'estomac qui ne se desserre pas, et se demande comment je vais payer.

J'en ai parlé en salle des profs, réponse des collègues : "c'est toi qui as raison, mais j'aurais jamais osé"

Peut-être que tu as amorcé dans ton établissement un grand mouvement "Maintenant stop, on arrête de bosser gratos, déjà qu'on s'investit beaucoup et qu'on est mal payés de base, alors les heures sups gratuites sous des prétextes rocambolesques, ça suffit". Ce qui serait une bonne chose d'ailleurs: plus on est nombreux, plus il est difficile de pratiquer la vengeance mesquine à base d'EdT pourri.

J'ai du mal à comprendre le fonctionnement de certains établissements, quand je compare à la clarté du fonctionnement du mien, fort bien dirigé j'en conviens: convoc ce matin pour de la surveillance de bac en mai (candidats libres passant des épreuves remplaçant le contrôle continu): le mail de l'adjointe précise d'ores et déjà qu'il faut passer par le secrétariat pour déclarer les HSE si ça dépasse du service. Pas ce combat à mener, c'est clair dès le départ, et réglo - je ne suis pas d'ailleurs totalement convaincu que cette "générosité" soit dans les clous, la surveillance du bac pouvant faire partie de mes missions...mais peut-être seulement si ce sont les élèves de mon établissement, ce qui n'est pas le cas ici. En tous cas, à défaut d'être réglementaire, ça me semble juste.

En tous cas bravo @Lyorane, en espérant pour toi et tes collègues que ça fasse tache d'huile.

Je suis d'accord avec toi Lagomorphe, il est assez probable que cela ne soit pas dans les clous. Tout le problème est là. Rien n'est clair et chaque rectorat, chaque CDE, fait selon son bon vouloir, c'est fatiguant. D'après les intervenants, Lyorane est dans son droit mais pourquoi en arriver à de tels conflits, c'est usant et inadmissible. Nous devrions tous être traités de la même manière et mêmes les syndicats n'ont pas tous la même vision pour une situation simple.

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum