Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
yranoh
Niveau 10

Garçon et littérature - Page 3 Empty Re: Garçon et littérature

par yranoh Dim 16 Juin 2024, 06:09
C'est un sujet bien difficile ! Je n'y connais rien mais bon, je réagis à l'expression "témoigner de leur sensibilité". Il me semble qu'il faut surtout que les élèves développent leur intelligence, laquelle ne peut certes s'éprouver en littérature que par le recours à la sensibilité, mais, en exagérant un peu, je dirais que la sensibilité est au service de l'intelligence, qui la contient. Je suis vraiment nul en théorie sur la littérature en général et en philo, mais je pense qu'il peut être intéressant de relier un peu plus qu'on ne le fait parfois le beau au vrai, l'expression esthétique au déploiement d'une idée.

Mais aussi au bien. J'ai l'impression que les discours sur la littérature ont pris ce tournant ces dernières années, ces dernières décennies. Je pense par exemple, pour la morale, à Frédérique Leichter-Flach (même si les portes pédagogiques qu'elle ouvre, très intéressantes, si on s'y limitait, risqueraient à mon avis de manquer leur objet à à cause du trop peu de perspectives historiques), à Antoine Compagnon dont je lisais tout à l'heure sa citation de Auden "qui disait que la première question qui l'intéressait quand il lisait un poème était technique: "Voici une machine verbale. Comment marche-t-elle ?", mais que sa deuxième question était, au sens le plus large, morale : "Quelle sorte de type habite ce poème ? Quelle idée se fait-il de la belle vie ou du bon lieu ? Et quelle idée du mauvais lieu ? Que cache-t-il au lecteur ?"", ou à Michel Zink qui a résisté comme il a pu presque jusqu'à la fin de sa carrière à son goût pour la réflexion morale et surtout religieuse, comme il le dit magnifiquement et non sans polémique dans son dernier discours au collège de France. Le programme de certaines prépas, l'an dernier ou il y a deux ans, contenait un questionnement sur "littérature et morale", je crois.

Je sais bien que ce ne sont pas des propos que l'on tient en cours, mais cela peut infléchir sa pratique, et il se trouve que l'exercice et le déploiement de l'intelligence, ainsi que la réflexion morale, me semblent moins souffrir des préférences selon le genre que la sensibilité. Je ne connais pas les chiffres, mais je pense que le ratio filles / garçons est plus équilibré en fac d'histoire et de philo qu'en fac de lettres.
Et donc, en ce qui concerne le choix des textes, s'il pouvait avoir une influence sur l'attrait ou la réticence des garçons, les thèmes des textes auraient peut-être moins d'importance que la relation plus ou moins étroite et plus ou moins évidente qu'ils tissent entre esthétique, pensée, et éventuellement morale. La poésie se pose là, mais aussi des écrivains à l'écriture poétique comme Sarraute, mais aussi Rousseau, mais aussi...
leyade
leyade
Esprit sacré

Garçon et littérature - Page 3 Empty Re: Garçon et littérature

par leyade Dim 16 Juin 2024, 06:31
Caspar, je crois voir à quoi tu fais allusion : j'avais vu circuler sur internet une liste qui m'avait frappée :
voici ce que j'en ai retrouvé :

Un gars : c’est un jeune homme Une garce : c’est une p*te
Un courtisan : c’est un proche du roi Une courtisane : c’est une p*te
Un masseur : c’est un kinésithérapeute Une masseuse : c’est une p*te
Un coureur : c’est un joggeur Une coureuse : c’est une p*te
Un rouleur : c’est un cycliste Une roulure : c’est une p*te
Un professionnel : c’est un sportif de haut niveau Une professionnelle : c’est une p*te
Un homme sans moralité : c’est un politicien Une femme sans moralité : c’est une p*te
Un entraîneur : c’est un homme qui entraîne une équipe sportive Une entraîneuse : c’est une p*te
Un homme à femmes : c’est un séducteur Une femme à hommes : c’est une p*te
Un homme public : c’est un homme connu Une femme publique : c’est une p*te
Un homme facile : c’est un homme agréable à vivre Une femme facile : c’est une p*te
Un homme qui fait le trottoir : c’est un paveur Une femme qui fait le trottoir : c’est une p*te
Un péripatéticien : c’est un élève d’Aristote Une péripatéticienne : c’est une p*te

https://www.rtl.fr/culture/culture-generale/pourquoi-des-mots-anodins-au-masculin-deviennent-synonymes-de-prostituee-au-feminin-7900067879

edit : j'ai retrouvé la vidéo que tu évoquais :

https://www.youtube.com/watch?v=mRgF5UC_fhU


_________________
Maggi is my way, Melfor is my church and Picon is my soutien. Oui bon je sais pas dire soutien en anglais.
LSU AP ENT HDA PAI PAP PPMS PPRE ULIS TICE PAF
Manu7
Manu7
Expert spécialisé

Garçon et littérature - Page 3 Empty Re: Garçon et littérature

par Manu7 Dim 16 Juin 2024, 11:08
Quand j'étais élève j'avais vraiment l'impression que les profs de français ne proposaient que des livres qui plaisaient aux filles. J'ai vraiment commencé à aimer la littérature avec Voltaire ( Candide, Zadig, L'ingenu), Zola (La bête humaine, Nana...) et aussi Camus. J'ai aussi lu Le meilleur des mondes cela donne de bons arguments politiques toujours utiles.
On m'a souvent reproché de manquer de maturité. Oui et alors ? Il faut être mâture pour lire ?
Je ne sais si c'est lié aux programmes mais j'ai bien aimé les livres proposés en 4ème et en seconde comme le K de Buzzati. Le format court des nouvelles avec du fantastique j'étais comme un poisson dans l'eau et je n'étais pas le seul garçon à aimer. Ensuite l'appétit vient en mangeant... Je me suis mis à lire après le lycée.

uneodyssée
uneodyssée
Neoprof expérimenté

Garçon et littérature - Page 3 Empty Re: Garçon et littérature

par uneodyssée Dim 16 Juin 2024, 11:43
… comme beaucoup de garçons d’après mon expérience.
Certains découvrent qu’ils préfèrent les essais aux romans par exemple. Et ne le découvrent que tardivement peut-être parce que la place que l’on laisse aux essais en cours de Littérature est moindre que celle de la fiction ?
J’ai eu beaucoup de succès cette année avec les mini-essais de la collection ALT (La Martinière jeunesse).
Saltaojos
Saltaojos
Habitué du forum

Garçon et littérature - Page 3 Empty Re: Garçon et littérature

par Saltaojos Dim 16 Juin 2024, 11:55
Manu7 a écrit:Quand j'étais élève j'avais vraiment l'impression que les profs de français ne proposaient que des livres qui plaisaient aux filles. J'ai vraiment commencé à aimer la littérature avec Voltaire ( Candide, Zadig, L'ingenu),  Zola (La bête humaine,  Nana...) et aussi Camus. J'ai aussi lu Le meilleur des mondes cela donne de bons arguments politiques toujours utiles.
On m'a souvent reproché de manquer de maturité.  Oui et alors ? Il faut être mâture pour lire ?
Je ne sais si c'est lié aux programmes mais j'ai bien aimé les livres proposés en 4ème et en seconde comme le K de Buzzati. Le format court des nouvelles avec du fantastique j'étais comme un poisson dans l'eau et je n'étais pas  le seul garçon à aimer.  Ensuite l'appétit vient en mangeant... Je me suis mis à lire après le lycée.  

Ah oui, les garçons de 4e sont souvent à fond sur les nouvelles fantastiques ! Pas seulement parce que c'est court, mais parce que les thèmes abordés changent vraiment de la littérature habituelle (l'amour est moins présent, par exemple). Je le remarque tous les ans, surtout lors de l'étude des vampires : ça dégoûte certaines filles, mais avec les garçons on s'amuse bien, ils ont de l'humour !
Et en 3e ils apprécient la SF, soit en nouvelles soit en romans. Ils posent souvent beaucoup de questions. Les romans historiques sur la Seconde Guerre mondiale marchent pas mal aussi, mais je crois que cette période plaît généralement aux élèves, filles comme garçons.
Mais bon ils n'en redemandent pas non plus, ils ne sont jamais contents quand il faut lire, et ils apportent rarement un livre personnel pour leur 1/4 d'heure lecture, alors que les filles oui - je généralise, hein, parce que des filles qui n'aiment pas lire j'en ai beaucoup aussi.
HollyGibney
HollyGibney
Niveau 3

Garçon et littérature - Page 3 Empty Re: Garçon et littérature

par HollyGibney Dim 16 Juin 2024, 13:13
Je trouve au contraire que le programme de littérature de 6ème et de 5ème est très caricaturalement masculin :

-La chevalerie.
-L’héroïsme (même s’il y a héroïne dans le titre de la séquence et que j’ai introduit plein de femmes).
-Le roman d’aventure (la plupart des romans d’aventure classique connus ne comportent aucun personnage féminin de premier plan).
-Les grand récits fondateurs avec les épopées (également très masculins car centré sur la figure du guerrier).
Caspar
Caspar
Prophète

Garçon et littérature - Page 3 Empty Re: Garçon et littérature

par Caspar Dim 16 Juin 2024, 13:15
leyade a écrit:Caspar, je crois voir à quoi tu fais allusion : j'avais vu circuler sur internet une liste qui m'avait frappée :
voici ce que j'en ai retrouvé :

Un gars : c’est un jeune homme Une garce : c’est une p*te
Un courtisan : c’est un proche du roi Une courtisane : c’est une p*te
Un masseur : c’est un kinésithérapeute Une masseuse : c’est une p*te
Un coureur : c’est un joggeur Une coureuse : c’est une p*te
Un rouleur : c’est un cycliste Une roulure : c’est une p*te
Un professionnel : c’est un sportif de haut niveau Une professionnelle : c’est une p*te
Un homme sans moralité : c’est un politicien Une femme sans moralité : c’est une p*te
Un entraîneur : c’est un homme qui entraîne une équipe sportive Une entraîneuse : c’est une p*te
Un homme à femmes : c’est un séducteur Une femme à hommes : c’est une p*te
Un homme public : c’est un homme connu Une femme publique : c’est une p*te
Un homme facile : c’est un homme agréable à vivre Une femme facile : c’est une p*te
Un homme qui fait le trottoir : c’est un paveur Une femme qui fait le trottoir : c’est une p*te
Un péripatéticien : c’est un élève d’Aristote Une péripatéticienne : c’est une p*te

https://www.rtl.fr/culture/culture-generale/pourquoi-des-mots-anodins-au-masculin-deviennent-synonymes-de-prostituee-au-feminin-7900067879

edit : j'ai retrouvé la vidéo que tu évoquais :

https://www.youtube.com/watch?v=mRgF5UC_fhU


Oui, c'est bien la vidéo à laquelle je pensais...et qui a inspiré Michaël Youn visiblement. Garçon et littérature - Page 3 437980826
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum