Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
adlidi
adlidi
Habitué du forum

Séquence sur les lumières Empty Séquence sur les lumières

par adlidi Lun 29 Déc 2008 - 9:57
Voilà je viens de finir l'étude de Manon Lescaut en lien avec l'objet d'étude consacré au roman. professeur
Je compte attaquer l'études des lumières par le biais d'un GT. Auriez-vous des idées à me suggérer. Je débute en lycée et cela n'est pas évident, je me sers de ce que j'avais fait lors de mon stage de pratique accompagnée mais j'aimerais bien avoir vos lumières sur cet objet d'étude idee ... veneration veneration
Merci d'avance!!!

_________________
"La vie c'est comme une boîte de chocolats, on ne sait jamais sur quoi on va tomber."
queen
queen
Habitué du forum

Séquence sur les lumières Empty Re: Séquence sur les lumières

par queen Lun 29 Déc 2008 - 10:58
Si tu consultes des manuels, tu peux voir que souvent les mêmes thèmes reviennent:
-un siècle de contestation
-la dénonciation de la guerre, de l injustice, de l esclavage...
Ce n est pas très original, mais si tu trouves des textes intéressants...
Bon courage!
igs
igs
Niveau 5

Séquence sur les lumières Empty Re: Séquence sur les lumières

par igs Lun 29 Déc 2008 - 12:50
J'attaque exactement la même séquence, mais en 4è. ceci étant, je crois que tu peux aborder les mêmes textes :

Problématique : Comment la découverte du sauvage permet de critiquer la société.

Textes étudiés :
- le Nègre de Surinam in Candide, Voltaire
- l'arrivée de l'Ingénu in l'Ingénu, Voltaire
- Pleurez malheureux Tahitiens, in Supp. au voyage de Bougainville, Diderot
- Caprices de la mode ou sur Paris, lettre XXIV in Lettres Persanes, Montesquieu
Tu peux ajouter :
- Lahontan, dialogues avec un sauvage (excellent, un de mes ouvrages préférés !)
- Montaigne, des cannibales (qu'appelle-t-on barabares, barbarie ? Les sauvages, ce sont les Européens)

Je commence ma séquence par faire une recherche au CDI + Internet : un questionnaire d'une vingtaine de questions (en cours d'élaboration, je suis preneuse d'idées d'ailleurs) pour leur faire découvrir le XVIIIè.
avatar
Abraxas
Doyen

Séquence sur les lumières Empty Re: Séquence sur les lumières

par Abraxas Mar 30 Déc 2008 - 5:35
C'est typique : on évacue des GT sur les Lumières tout ce qui concerne Dieu — et qui était un tout petit peu central au XVIIIème, non ?
J'ai souvenir — j'ai dû raconter ça dans un livre — d'un cours particulièrement stimulant sur l'article "Abraham" du Dictionnaire philosophique de Voltaire dans une classe de ZEP de banlieue parisienne, peuplée d'islamistes militants — ou, en tout cas, se présentant pour tels. Ce fut drôle…
On peu donc rêver d'un autre GT, avec Voltaire, Condillac, D'Holbach et Helvétius… En plus, ça les préparerait à la Terminale (où un grand nombre de profs de philo, par prudence, n'osent plus traiter les preuves de l'existence de Dieu…)
Puisque vous citez Candide… Quelqu'un a-t-il remarqué que dans l'épisode de l'Eldorado, lorsqu'on demande aux habitants de cette heureuse contrée s'ils croient en Dieu, ils répondent qu'ils l'adorent "du soir au matin" : demandez donc aux élèves ce que leur inspire cette inversion de l'expression, et quel est donc le dieu ainsi adoré.

Tenez, j'ai retrouvé le passage :

"Candide, qui avait toujours du goût pour la métaphysique, fit demander par Cacambo si dans le pays il y avait une religion.
Le vieillard rougit un peu.
" Comment donc, dit-il, en pouvez-vous douter ? Est-ce que vous nous prenez pour des ingrats ? "
Cacambo demanda humblement quelle était la religion d'Eldorado. Le vieillard rougit encore.
"Est-ce qu'il peut y avoir deux religions ? dit- il ; nous avons, je crois, la religion de tout le monde : nous adorons Dieu du soir jusqu'au matin". "
John
John
Médiateur

Séquence sur les lumières Empty Re: Séquence sur les lumières

par John Mar 30 Déc 2008 - 5:51
un grand nombre de profs de philo, par prudence, n'osent plus traiter les preuves de l'existence de Dieu...

Argh, je les ai traitées, en tant qu'étudiant, avec un professeur catholique qui passait le plus clair de son temps à citer l'apôtre Paul, Augustin, Pascal, Descartes, les jansénistes, Thérèse d'Avila et Sartre (cherchez l'intrus !). On a passé un trimestre à chercher si le Discours de la méthode présentait trois ou quatre preuves de l'existence de Dieu, étant donné que Descartes écrit (ah, l'animal !) "je donnerai trois ou quatre preuves de l'existence de Dieu". La conclusion du trimestre d'interrogations et de lecture à la loupe du philosophe au poele a bien sûr été : "On peut dire qu'il y en a trois, mais on peut aussi dire qu'il y en a quatre, c'est pourquoi Descartes a écrit trois ou quatre".
Tu m'étonnes, Desdémone...

Enfin, ce n'est peut-être pas forcément un mal que les profs de philo aient renoncé aux preuves de l'existence de Dieu... La cause est déplaisante, mais la conséquence est heureuse.

Pour les Lumières, j'étudie toujours Micromégas et quelques contes très courts de Voltaire (je ne suis pas rancunier contre Voltaire, malgré un article imbécile précis du Dictionnaire philosophique , qui me déplaît particulièrement...)

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
Amaliah
Amaliah
Empereur

Séquence sur les lumières Empty Re: Séquence sur les lumières

par Amaliah Mar 30 Déc 2008 - 8:43
John a écrit:

(je ne suis pas rancunier contre Voltaire, malgré un article imbécile précis du Dictionnaire philosophique , qui me déplaît particulièrement...)

Lequel, John?
sand
sand
Guide spirituel

Séquence sur les lumières Empty Re: Séquence sur les lumières

par sand Mar 30 Déc 2008 - 8:56
Abraxas : on a si peu de temps pour les préparer à la 3° (4 h / semaine), alors la terminale...
avatar
Abraxas
Doyen

Séquence sur les lumières Empty Re: Séquence sur les lumières

par Abraxas Mar 30 Déc 2008 - 9:30
Question ouverte : quel serait à votre avis le bon nombre d'heures de français en collège ? En lycée ? Ce nombre doit-il être fixe, ou modulable en fonction de l'état des élèves ?
Au passage, je signale à l'aimable assemblée que c'est pendant les années "de gauche" que l'on a perdu près de 25% de l'horaire de Français en collège…
doublecasquette
doublecasquette
Enchanteur

Séquence sur les lumières Empty Re: Séquence sur les lumières

par doublecasquette Mar 30 Déc 2008 - 10:45
A l'école élémentaire, les élèves ont 10 heures par semaine pendant le cycle des apprentissages fondamentaux (CP, CE1), puis 8 heures par semaine pendant cycle des approfondissements (CE2, CM1, CM2), il me semble donc logique que les élèves que l'on appelait autrefois le cycle d'orientation (6°, 5°) bénéficient de 6 heures de français.
Pour les suivants, je ne me prononce pas.
igs
igs
Niveau 5

Séquence sur les lumières Empty Re: Séquence sur les lumières

par igs Mar 30 Déc 2008 - 11:37
Au programme de philo en Khâgne : la religion.
Mon prof était un type génialissime (il ressemblait à un vieux bûcheron du grand nord canadien avec sa moustache et ses chemise à carreaux) qui m'a fait ADORER ce thème délicat.

J'en parle sans complexe avec les élèves.
sand
sand
Guide spirituel

Séquence sur les lumières Empty Re: Séquence sur les lumières

par sand Mar 30 Déc 2008 - 13:39
Personne n'ignore le nom des ministres (droite/gauche) qui ont progressivement amoindri l'horaire de français. En attendant la prochaine réduction drastique...
Pseudo
Pseudo
Demi-dieu

Séquence sur les lumières Empty Re: Séquence sur les lumières

par Pseudo Mar 30 Déc 2008 - 13:52
Le problème des horaires de français est a poser en fonction des autres disciplines. Les horaires des matières "fondamentales", ou de "base", ou "traditionnelles" (on ne sait plus comment être "politiquement correct")ont été grignotés par toutes les autres disciplines et activités. A l'heure actuelle, augmenter les horaires de français ou de math, ou d'autre chose, c'est, soit alourdir les emplois du temps de l'élève (outre que la saison ne semble pas se prêter à des dépenses supplémentaires, je ne pense pas que cela soit une bonne idée du point de vue des apprentissages dans nombre de cas) soit tailler ailleurs. Mais alors, où ? On voit bien les débats que cela a provoqués dans le primaire avec la défense des "activités d'éveil", des disciplines culturelles, de l'histoire-géographie... Mais au collège ou au lycée, les choses sont compliquées par le fait que réduire le temps accordé à telle ou telle discipline, et toutes choses égales par ailleurs (c'est à dire en conservant le système tel qu'il est, avec le groupe classe et une classe=un prof) c'est affronter les profs de cette discipline, envisager des reconversions (ou pire) de ces personels alors en surnombre.
sand
sand
Guide spirituel

Séquence sur les lumières Empty Re: Séquence sur les lumières

par sand Mar 30 Déc 2008 - 15:02
Laquelle choisir ??? Toutes les disciplines ont vu leurs horaires diminuer ces dernières années...
Pseudo
Pseudo
Demi-dieu

Séquence sur les lumières Empty Re: Séquence sur les lumières

par Pseudo Mar 30 Déc 2008 - 16:02
sand a écrit:Laquelle choisir ??? Toutes les disciplines ont vu leurs horaires diminuer ces dernières années...

Mais alors, c'est les journées qui n'ont plus 24h00 ? Je compulse régulièrement les emplois du temps de gamins pour leur mettre des heures de colle, et je peine à trouver un créneau tellement leurs semaines sont chargées. Suis-je victime d'un illusion d'optique ?
avatar
Abraxas
Doyen

Séquence sur les lumières Empty Re: Séquence sur les lumières

par Abraxas Mar 30 Déc 2008 - 16:12
Et les IDD ? Et les "activités d'éveil" (sensibilisation à la sécurité routière, aux drogues, à la sexualité, etc.) prises sur les heures de cours ? Et la techno — comme s'ils avaient besoin de cours pour aller sur grosnichons.com ? Et les 2/3 de l'Instruction civique ? Et…
Il y a moyen d'alléger les emplois du temps en se recentrant sur l'indispensable, non ?
Et on pourrait penser à organiser les sorties autrement que sur le temps de cours des collègues…
John
John
Médiateur

Séquence sur les lumières Empty Re: Séquence sur les lumières

par John Mar 30 Déc 2008 - 16:28
John a écrit : (je ne suis pas rancunier contre Voltaire, malgré un article imbécile précis du Dictionnaire philosophique , qui me déplaît particulièrement...)

Caro11 a écrit Lequel, John?

Un article en "A" (non seulement je ne suis pas rancunier, mais en plus je lui fais de la pub, au bon Arouet).

quel serait à votre avis le bon nombre d'heures de français en collège ? En lycée ? Ce nombre doit-il être fixe, ou modulable en fonction de l'état des élèves ?
Je vais mettre les pieds dans le plat : six heures de français en Seconde, c'est, je trouve... beaucoup trop ! Surtout pour faire un programme qui n'est pas bien épais (il tient en une vingtaine d'heures). J'entends plein de collègues dire qu'ils "brodent", et je l'ai fait aussi. Par contre, arrivé en première, quatre heures par semaine est un horaire trop juste pour préparer au bac et faire le programme imposé. Un rééquilibrage des horaires entre les deux classes me paraîtrait nécessaire (et l'Aide individualisée n'a pas convaincu grand monde...)

Pourquoi pas 3h30 de classe complète en seconde, et 5h en première (4h en Première techno) ? Je ne suis pas convaincu par l'utilité des modules, mais c'est certainement à discuter.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
Karine B.
Karine B.
Guide spirituel

Séquence sur les lumières Empty Re: Séquence sur les lumières

par Karine B. Mar 30 Déc 2008 - 16:42
sand a écrit:Personne n'ignore le nom des ministres (droite/gauche) qui ont progressivement amoindri l'horaire de français. En attendant la prochaine réduction drastique...

http://www.autonomie.org/dossiers/horcoll.htm

_________________
Le SNES, what else ?
Stagiaire agrégée à la rentrée 2015

Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013
Pseudo
Pseudo
Demi-dieu

Séquence sur les lumières Empty Re: Séquence sur les lumières

par Pseudo Mar 30 Déc 2008 - 16:42
Abraxas a écrit:Et les IDD ? Et les "activités d'éveil" (sensibilisation à la sécurité routière, aux drogues, à la sexualité, etc.) prises sur les heures de cours ? Et la techno — comme s'ils avaient besoin de cours pour aller sur grosnichons.com ? Et les 2/3 de l'Instruction civique ? Et…
Il y a moyen d'alléger les emplois du temps en se recentrant sur l'indispensable, non ?
Et on pourrait penser à organiser les sorties autrement que sur le temps de cours des collègues…

Effectivement. Sans compter les heures de soutien, aide, APP, orphelin de 16h00 et autres PPRE qui s'accumulent dans les emplois du temps de mes ghetoïsés.
Quand à la techno, hum.... Il y a des profs de techno dans la salle ?
Carabas
Carabas
Vénérable

Séquence sur les lumières Empty Re: Séquence sur les lumières

par Carabas Mar 30 Déc 2008 - 16:50
John a écrit:Je vais mettre les pieds dans le plat : six heures de français en Seconde, c'est, je trouve... beaucoup trop ! Surtout pour faire un programme qui n'est pas bien épais (il tient en une vingtaine d'heures). J'entends plein de collègues dire qu'ils "brodent", et je l'ai fait aussi.
Je n'ai pas enseigné en lycée, je ne parle donc pas d'expérience. Mais je trouve que pour faire passer un élève du niveau brevet, qui assez basique et demande de simplement comprendre le texte et de réutiliser quelques connaissances (toujours les mêmes, d'ailleurs) à un niveau lycée, qui demande de réelles capacités d'analyse, de la finesse et de la culture, 6 h hebdomadaires ne me paraissent pas superflues. Rien n'empêche de faire plus de textes. Wink
avatar
Invité
Invité

Séquence sur les lumières Empty Re: Séquence sur les lumières

par Invité Mar 30 Déc 2008 - 17:28
Beaucoup d'heures en seconde parce que beaucoup trop d'élèves arrivent du collége sans avoir vraiment lu et travaillé. C'est lié à la seconde d'indétermination.

Je pense aussi qu'une heure de plus en s serait bien.. tout comme en l. Le module, c'est bien quand il est toutes les semaines pour tout le monde..c'est un peu un exercice. Et un coeff plus important aussi tant qu'à faire.. coeff 3 + 2

En techno, pas plus; c'est apparemment presque le même programme mais en fait les exercices sont beaucoup moins inventifs et restent rudimentaires...pensons à l'histoire idiote de la gazelle.
roxanne
roxanne
Prophète

Séquence sur les lumières Empty Re: Séquence sur les lumières

par roxanne Mar 30 Déc 2008 - 17:33
Ah !! ne parle pas de cette gazelle !!!! je crois que la lettre en écriture d'invention (je suis tapée 100 copies de STI),reste un de mes pires souvenirs de prof ..... furieux
avatar
retraitée
Doyen

Séquence sur les lumières Empty Re: Séquence sur les lumières

par retraitée Mar 30 Déc 2008 - 17:40
Abraxas a écrit:Question ouverte : quel serait à votre avis le bon nombre d'heures de français en collège ? En lycée ? Ce nombre doit-il être fixe, ou modulable en fonction de l'état des élèves ?
Au passage, je signale à l'aimable assemblée que c'est pendant les années "de gauche" que l'on a perdu près de 25% de l'horaire de Français en collège…
La nostalgique que je suis préconiserait volontiers le retour à l'horaire d'avant Haby
6 heures en 6e et 5e, et 5 heures en 4e /3e; Et vu le niveau des élèves arrivant en 6e, ce ne serait pas du luxe.
igs
igs
Niveau 5

Séquence sur les lumières Empty Re: Séquence sur les lumières

par igs Mar 30 Déc 2008 - 17:54
Certes, retraitée, mais comme pseudo (je crois) le faisait justement remarquer : au détriment de quelle matière ?

Et comme Pseudo (j'en suis sure cette fois) le fait encore plus justement remarquer : le nombre d'heures perdues en soutien et autre ATP est proprement hallucinant.

Rien que dans mon minuscule collège (200 élèves), on avait 8 heures hebdomadaires (vous ne rêvez pas) attribuées aux PPRE. Dingue, non ? D'autant que je ne suis pas convaincue -et c'est peu dire - de l'efficacité de ce genre de remédiation.

Là, oui, on peut dire qu'il y a des heures (de l'argent) foutues par les fenêtres. C'est rageant.
avatar
Invité
Invité

Séquence sur les lumières Empty Re: Séquence sur les lumières

par Invité Mar 30 Déc 2008 - 17:55
roxanne a écrit:Ah !! ne parle pas de cette gazelle !!!! je crois que la lettre en écriture d'invention (je suis tapée 100 copies de STI),reste un de mes pires souvenirs de prof ..... furieux

cela en a marqué plus d'un .. je me demande qui a pu concocter un sujet aussi inepte.. Je suis content de ne plus corriger en stg.
ysabel
ysabel
Enchanteur

Séquence sur les lumières Empty Re: Séquence sur les lumières

par ysabel Mar 30 Déc 2008 - 20:14
John a écrit:Je vais mettre les pieds dans le plat : six heures de français en Seconde, c'est, je trouve... beaucoup trop ! Surtout pour faire un programme qui n'est pas bien épais (il tient en une vingtaine d'heures). J'entends plein de collègues dire qu'ils "brodent", et je l'ai fait aussi. Par contre, arrivé en première, quatre heures par semaine est un horaire trop juste pour préparer au bac et faire le programme imposé. Un rééquilibrage des horaires entre les deux classes me paraîtrait nécessaire (et l'Aide individualisée n'a pas convaincu grand monde...)

Pourquoi pas 3h30 de classe complète en seconde, et 5h en première (4h en Première techno) ? Je ne suis pas convaincu par l'utilité des modules, mais c'est certainement à discuter.

Les élèves n'ont pas 6h en seconde ! c'est le prof...
Et le programme est bien conséquent surtout vu le niveau des gamins qui arrivent de 3ème.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum