Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Ingeborg B.
Sage

questions dhg - Page 3 Empty Re: questions dhg

par Ingeborg B. le Sam 25 Jan 2014 - 14:46
Effectivement, ça bouge beaucoup dans le 92. Les lycées prestigieux comme le mien perdent beaucoup d'heures (- 140 environ pour nous) mais les collèges et lycées en difficultés aussi. De plus, cela pose d'énormes problèmes car le département connaît une forte croissance démographique dans les secteurs prisés. Donc, d'un côté les établissements difficiles voient leurs conditions de travail s'aggraver et de l'autre, les établissements côtés vont se retrouver avec des classes encore plus surchargées (certainement plus de 38 élèves par classe pour nous l'an prochain).
Heureusement, il y a une forte mobilisation et un nouveau comité technique paritaire doit se réunir. Chez nous, comme d'habitude, les collègues attendent qu'on leur mette les chiffres sous le nez pour se secouer. Ce sont finalement ceux qui ont le plus à perdre qui se bougent le plus (et souvent aussi, ceux dont la feuille de salaire est plus mince...).
*Ombre*
*Ombre*
Neoprof expérimenté

questions dhg - Page 3 Empty Re: questions dhg

par *Ombre* le Dim 16 Juin 2019 - 11:15
Je remonte ce fil pour une question urgente.

D'abord, j'explique la situation.
Comme partout ou presque, si notre DHG n'a pas beaucoup changé cette année, à structure équivalente, la proportion d'HSA ne cesse d'augmenter, ce qui pose problème lors de la répartition.
En janvier, on nous a bien fait comprendre que, puisque personne ne voulait prendre 2 HSA ou plus en français (soit 5 classes... le bonheur), il n'était pas possible de conserver nos groupes en 6e et en 3e. Nous avons donc privilégié les 6e et fait notre deuil de ces groupes en 3e et le TRMD a été adopté avec, il est vrai, peu d'HS en Lettres et un BMP de 9 heures.
Entre-temps, un collègue qui affectionne particulièrement le niveau 3e et qui ressent le besoin impératif de les avoir en groupes pour travailler les questions ouvertes et leur développement (ce que je conçois parfaitement) a décidé que cela ne lui convenait pas et nous a dit que, tout bien réfléchi, il préfère prendre 5 classes et conserver les groupes. Nous avons essayé de l'en dissuader, lui faisant valoir la charge de travail, mais il n'a pas d'enfants et pense qu'il souffrira bien plus de conditions de travail qui ne lui donneraient pas satisfaction que de la surcharge occasionnée. Nous avons fini par entendre que c'était important pour lui (je précise qu'il sait à quoi il s'expose : il l'a déjà fait). Il nous a lui-même proposé une répartition dans laquelle il prendrait 5 classes, avec un BMP qui passerait à 4h30. Cela libérerait 4.5 HP que nous pourrions redistribuer aux Troisième pour refaire des groupes (coût total pour le niveau : 2.5 HP).
C'est une répartition qui satisfait tout le monde (même si nous nous inquiétons pour le collègue, nous ne pouvons pas vouloir à sa place) et qui respecte le volume d'HP alloué aux Lettres (on en consommerait même deux en moins, qui deviendraient des HSA).
Nous avons rencontré le CDE en conseil d'enseignement pour évoquer cette répartition. Or, il nous dit que c'est impossible, que si le collègue prend une classe en plus, les heures libérées devront être rendues, et non reventilées au sein de la discipline. Je ne comprends pas pourquoi puisque nous n'excédons pas la quantité d'HP qui a été attribuée aux Lettres par le CA et que nous avons largement assez d'HSA. Je précise que ce n'est pas la modification tardive du BMP qui pose problème, puisque le CDE lui-même nous a fait une proposition de répartition avec un BMP à 4h30.
Je ne comprends pas ce qui coince. Tout le monde, dans l'équipe, était fort dépité. Y a-t-il une contrainte que nous ignorons ? Notre CDE nous dit-il des bêtises ? En sciences, les collègues peuvent faire des groupes parce que ceux-ci sont financés en HSA, plusieurs collègues acceptant d'en faire : la création de ces groupes n'entame pas le volume d'HP. Pourquoi ne pourrait-il en être de même en Lettres ? Pourquoi faudrait-il rendre des HP qui nous ont été attribuées en janvier alors qu'il n'était pas encore question de répartition des services ? Je ne comprends pas.
J'ai l'impression d'être très brouillonne dans l'exposé de la situation. J'espère que cela reste compréhensible.
Merci par avance à ceux qui pourront éclairer ma lanterne.
Dalva
Dalva
Vénérable

questions dhg - Page 3 Empty Re: questions dhg

par Dalva le Dim 16 Juin 2019 - 12:01
Je pense que le problème tient plutôt au fait que les dédoublements sont financés par la marge et que, donc, cette marge que vous avez abandonnée en janvier a été affectée à d'autres matières. Il n'y a plus d'heures pour le français, ce n'est pas un problème d'heures poste ou de quotité de BMP.

Édit : les dédoublements ne sont pas financés en HSA, ils sont financés par la marge. Vous faire croire que toute la marge doit être assumée en HSA est malhonnête. Ce n'est pas comme cela que ça fonctionne. Une matière qui n'utilise pas la marge peut très bien absorber des heures sup parce que les besoins pour répondre aux horaires disciplinaires dépassent déjà les apports prof ; une matière qui utilise beaucoup de marge (dédoublements, groupes de science et de langue) peut très bien n'absorber que très peu d'heures sup voire pas du tout parce que cette année-là les apports prof coïncident parfaitement avec les besoins, dédoublements compris.


Dernière édition par Dalva le Dim 16 Juin 2019 - 12:12, édité 1 fois
Dalva
Dalva
Vénérable

questions dhg - Page 3 Empty Re: questions dhg

par Dalva le Dim 16 Juin 2019 - 12:07
Pour être plus claire (peut-être ?), si la DHG octroie 400 heures au collège, ces 400 heures comprennent aussi bien les heures poste que les HSA. Une fois que toutes les heures sont réparties, il n'y en a plus : si vous dégagez des heures poste (celles du BMP) pour les transformer en HSA (prises par ton collègue), cela fait simplement augmenter le taux d'HSA dans l'établissement et le DASEN sera content. Le fait que le BMP passe alors à 4h30 montre bien que ça ne dégage pas d'heures pour les dédoublements, sinon il serait resté à 9h.

Bref : à moins que des collègues acceptent de lâcher des heures (donc de renoncer à des co-enseignements ou à des effectifs réduits) pour vous les redonner, ce que demande ton collègue n'est pas possible. Et je crains que même avec l'accord des collègues ce ne le soit pas, si le TRMD a déjà été voté en CA.

D'où l'intérêt, soit dit en passant, de ne voter ce TRMD qu'au tout dernier CA de l'année.
*Ombre*
*Ombre*
Neoprof expérimenté

questions dhg - Page 3 Empty Re: questions dhg

par *Ombre* le Dim 16 Juin 2019 - 12:27
Merci pour ta réponse, Dalva, mais, excuse-moi, je ne comprends toujours pas.

La DHG totale est dans les 700 heures, avec évidemment des HP (toutes réparties) et des HSA (dont il reste un nombre important, qui sera converti en HSE à la rentrée, c'est dans l'ordre des choses).
La répartition votée en janvier nous octroie 116 HP et très peu d'HSA.
Les deux répartitions proposées par le CDE respectent cette enveloppe, l'une avec un BMP à 9h, l'autre avec un BMP à 4h30 et un temps partiel un peu plus important pour certains collègues, selon les classes prises ou pas. Ce n'est pas le volume fait par le BMP, qui importe, mais le volume total d'HP, non ? Si certains en font un peu plus, le BMP en fait moins, mais le total reste conforme à la répartition votée. Ça, c'est la proposition du CDE (dont nous supposons qu'elle est réaliste dans les deux cas).
Dans notre proposition, un collègue prend une classe presque complètement en HSA (et des HSA, il y en a). En bonne logique, cette classe, le BMP n'a plus à la prendre. Cela transforme de fait des HP en HSA : Il y avait un collègue à 17h30 (léger sous-service, mais pas moyen de faire autrement, notre CDE en convenait) et un BMP à 9h (HP). Dans notre proposition, le collègue passe à 22h00 et le BMP n'a plus que 4h30 : au lieu d'avoir 9 HP pour ces deux classes, on se retrouve avec 5HP + 4 HSA. Les cours d'une classe sont assurés non plus en HP mais en HSA. On les libère bien, non ? Je ne vois pas en quoi le fait que le BMP passe à 4h30 y change quoi que ce soit.
Maintenant, le CDE nous dit : ces 4h30 HP libérées, on ne peut pas les remettre aux collègues qui ont des 3e, comme nous le voudrions (même pas en entier : nous n'aurions besoin que de 2.5 heures), il faudrait alors les rendre.
Pourquoi ?
Le total des HP consommées en Lettres serait même légèrement inférieur aux 116 heures votées en CA. Alors il est où, le problème ?
techno88300
techno88300
Niveau 1

questions dhg - Page 3 Empty Re: questions dhg

par techno88300 le Dim 16 Juin 2019 - 12:39
Je ne sais pas si c'est le bon endroit pour poser cette question. Je suis professeur de technologie, lors de la préparation de rentrée 2019, on m'a dit que si je voulais des groupes en troisième, il fallait que je je le fasse en hsa, est-ce vrai ou non ?
D'autre part avec la répartition proposée, je vais faire 21h30 et un contractuel viendra faire les 4h30 restante en cinquième, je précise aussi que l'on m'impose 12 classes minimum et que nous en avons 15. Je voudrais savoir si on peut diminuer le nombre d'heures supplémentaires et surtout comment le justifier.
freche
freche
Esprit éclairé

questions dhg - Page 3 Empty Re: questions dhg

par freche le Dim 16 Juin 2019 - 12:55
C'est le problème des groupes, c'est toujours au bon vouloir de l'administration, et ça m'est arrivé aussi. Pas grand chose à faire à part négocier un edt pas trop pourri pour compenser les HSA, ou renoncer aux groupes si le chef ne veut pas revenir sur sa décision.
Lédissé
Lédissé
Empereur

questions dhg - Page 3 Empty Re: questions dhg

par Lédissé le Dim 16 Juin 2019 - 12:59
On peut hélas t'imposer maintenant 2 HSA. Au-delà, tu n'es pas obligé d'accepter, pas même pour assurer l'enseignement complet devant une classe ; autrement dit, si tes 2 HSA t'amènent pile poil à avoir une classe une heure alors qu'ils ont deux heures de techno, ben c'est dommage, mais on ne peut pas t'imposer d'aller jusqu'à 3 HSA : soit on fait faire la deuxième heure par un autre enseignant, parce qu'on veut à tout prix caser plein plein d'HSA, suivant la HSA-manie actuelle, soit on te baisse magnanimement à 1 HSA et on confie cette classe entière à un autre enseignant.

Pour ta première question, tout dépend de la configuration : si toutes les heures-poste sont attribuées, qu'il n'y a pas moyen d'en dégager, et que tu veux des dédoublements, oui, le seul moyen est de les caser sur les HSA restantes. En revanche, il ne me semble pas que les dédoublements doivent se faire automatiquement en HSA : en tout cas, jusqu'à présent (moins avec les 2 HSA obligatoires *grince des dents*), j'en ai toujours vu en HP. Moi-même, je vais avoir des dédoublements en HP l'an prochain.
Mais comme je n'ai moi-même pas tout compris aux explications de Dalva (je reste sur ton point de vue, *Ombre*, je ne vois pas ce qui cloche), un autre te répondra peut-être mieux.

_________________
Life is what happens to you while you're making other plans. John Lennon
Life is not governed by will or intention. Life is a question of nerves, and fibres, and slowly built-up cells in which thought hides itself and passion has its dreams. Oscar Wilde


Bien que femme, je me suis permis_ / demandé_ / rendu_ compte / fait_ désirer...questions dhg - Page 3 Vieille etc._  Smile
*Ombre*
*Ombre*
Neoprof expérimenté

questions dhg - Page 3 Empty Re: questions dhg

par *Ombre* le Dim 16 Juin 2019 - 13:03
@techno88300 a écrit:Je ne sais pas si c'est le bon endroit pour poser cette question. Je suis professeur de technologie, lors de la préparation de rentrée 2019, on m'a dit que si je voulais des groupes en troisième, il fallait que je je le fasse en hsa, est-ce vrai ou non ?
D'autre part avec la répartition proposée, je vais faire 21h30 et un contractuel viendra faire les 4h30 restante en cinquième, je précise aussi que l'on m'impose 12 classes minimum et que nous en avons 15. Je voudrais savoir si on peut diminuer le nombre d'heures supplémentaires et surtout comment le justifier.

C'est désormais comme ça que ça marche. L'explosion de la proportion d'HSA dans la DHG et cette histoire de marge ont transformé la situation en chantage permanent (que les LCA subissent de plein fouet) : tu te prends tes groupes en HSA ou tu oublies. Savoir si tout cela est humain ou tout simplement dans l'intérêt des élèves n'est pas du tout a préoccupation de nos gestionnaires.

Je viens d'expliquer plus haut que nous vivons exactement la même situation en Lettres.
Dalva
Dalva
Vénérable

questions dhg - Page 3 Empty Re: questions dhg

par Dalva le Dim 16 Juin 2019 - 13:26
C'est compliqué et fastidieux à lire juste en mots.
Ce serait plus simple avec le tableau sous les yeux.

On ne vous octroie pas des heures poste : on vous octroie les heures dues aux élèves. Les heures poste sont les heures que vous apportez avec vos quotités horaires.

Néanmoins, s'il reste des heures de marge non utilisées, vous pourriez les utiliser... sauf que maintenant votre répartition est votée. Vous ne pouvez plus, sauf si on a le droit de voter une deuxième fois un TRMD alors que le premier a été accepté, dire "oh ben finalement, on va répartir les heures autrement".

S'il reste tant d'heures à transformer en HSE (est-ce vraiment possible ?), je suggère à ton collègue de ne pas prendre une classe en plus, de monter un projet blabla spécifique 3e (préparation au brevet) et de se faire payer toute l'année en HSE. Seuls ses 3e bénéficieront du truc...
Dalva
Dalva
Vénérable

questions dhg - Page 3 Empty Re: questions dhg

par Dalva le Dim 16 Juin 2019 - 13:34
Ah, Ombre : tu ne peux pas considérer le BMP comme des heures poste, c'est seulement une variable d'ajustement (c'est malheureux à dire) quand toutes les heures dues aux élèves ne peuvent pas être absorbées par les apports des titulaires. Si vous diminuez les besoins en absorbant plus d'HSA, vous ne gagnez pas pour autant des heures poste.
*Ombre*
*Ombre*
Neoprof expérimenté

questions dhg - Page 3 Empty Re: questions dhg

par *Ombre* le Dim 16 Juin 2019 - 14:06
C'est dû au statut du BMP, alors ?
Ces heures ont été de fait perdues par l'établissement dès lors qu'il a été acté qu'elles seraient faites par un BMP ? J'ai compris ?
freche
freche
Esprit éclairé

questions dhg - Page 3 Empty Re: questions dhg

par freche le Dim 16 Juin 2019 - 14:40
Les heures de bmp sont des heures postes, avec parfois un ou deux HSA.
*Ombre*
*Ombre*
Neoprof expérimenté

questions dhg - Page 3 Empty Re: questions dhg

par *Ombre* le Dim 16 Juin 2019 - 14:51
Je précise. Au moment de la DHG, c'est heures ont été données en heures poste, et un CSR était prévu (complément de service reçu).
Quand le CDE a fait sa proposition avec le CS à 4h30, il nous a dit que c'était possible, mais que le CSR deviendrait un BMP. J'avoue que la nuance m'échappe.
Audrey
Audrey
Oracle

questions dhg - Page 3 Empty Re: questions dhg

par Audrey le Dim 16 Juin 2019 - 15:05
Je pense que c'est lié au nombre d'heures.... un BMP est provisoire, car le nombre d'heures ne peut pas donner lieu à l'ouverture d'un poste, même en complétant le service par un CSD ailleurs.
En gros, pour 4,5h, c'est-à-dire une classe et demie, on ne peut créer de poste. Avec 9h, là, ça se discute...  enfin je crois.

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.
*Ombre*
*Ombre*
Neoprof expérimenté

questions dhg - Page 3 Empty Re: questions dhg

par *Ombre* le Dim 16 Juin 2019 - 15:28
Ça, je le comprends. Mais la question est : les heures du BMP sont-elles des HP de la DHG ou pas ? Ce BMP est là pour assurer des heures. Si ce sont d'autres qui assurent ces heures, pourquoi ne seraient-elles pas financées de la même façon ?
pogonophile
pogonophile
Neoprof expérimenté

questions dhg - Page 3 Empty Re: questions dhg

par pogonophile le Dim 16 Juin 2019 - 17:50
Je ne comprends pas le problème, c'est effectivement très difficile à exprimer en mots sans colonnes de chiffres à côté.

Ce que je vais dire vaut pour mon académie, c'est peut-être variable selon les politiques des SG - au pays des divas, il y a forcément une petite souplesse, qu'on ne trouve pas ailleurs.
La répartition HP-HSA votée pour une matière donnée n'est pas verrouillée en janvier, ni même en juin, elle l'est réellement au moment des remontées de services. Par exemple, si le CSR de 4,5h est donné à une personne qui en fait déjà 15 sur son poste initial, ça en fait 1,5 qui n'était pas prévisible ; la réciproque est également vraie. On est donc toujours dans le prévisionnel, et la commande n'est jamais remplie à la demie heure près.
De fait, les heures d'un BMP sont soit des HP, soit des HSA, ça n'a pas d'importance au niveau de l'individu (enfin, de sa fiche de paye mais ce n'est pas le sujet), ça n'en a qu'au niveau global de l'établissement.

En revanche, les calculs de répartition faits en janvier et consolidés en juin font apparaître une répartition HP-HSA prévisionnelle, qui permet d'affirmer que telle répartition des heures et tel usage de la marge par matière correspondent peu ou prou à la commande.
Donc si, en janvier, l'engagement pour l'équipe de lettres a été de dire "nous avons besoin de tant d'heures pour faire apparaître tels dispositifs, nous absorbons tant d'HSA, donc avons besoin d'un BMP de tant d'heures pour que ça tienne", il n'est plus possible de faire marche arrière sauf à réduire la quotité du BMP, puisque la balance HP-HSA doit demeurer la même.

Problème parallèle : est-ce raisonnable de donner une seule classe à un BMP, qui va le faire revenir de multiples fois pour une heure ou deux ?

@techno88300
C'est difficile de te répondre précisément sans avoir la structure de ton établissement, mais dans les grandes lignes, compte-tenu du principe que la répartition doit faire apparaître l'absorption d'un certain nombre d'HSA pour éviter des créations de poste, la conclusion est :
- soit chaque matière en fait quelques unes, et donc reçoit plus d'heures professeur qu'il ne faut d'heures élève (les heures élève c'est le strict minimum, 1,5 en techno en cycle 4 par exemple ; les heures prof, c'est ce qui est fait par le professeur, par exemple 1h classe entière et 0,5h par groupe, ça fait 2h prof mais 1,5h élève)
- soit personne ne veut faire d'HSA, donc on ne peut pas faire toutes les heures, et on les rend, pas de dédoublement ni rien
*Ombre*
*Ombre*
Neoprof expérimenté

questions dhg - Page 3 Empty Re: questions dhg

par *Ombre* le Dim 16 Juin 2019 - 19:15
@pogonophile a écrit:
Donc si, en janvier, l'engagement pour l'équipe de lettres a été de dire "nous avons besoin de tant d'heures pour faire apparaître tels dispositifs, nous absorbons tant d'HSA, donc avons besoin d'un BMP de tant d'heures pour que ça tienne", il n'est plus possible de faire marche arrière sauf à réduire la quotité du BMP, puisque la balance HP-HSA doit demeurer la même.


Dans notre cas, la balance HP-HSA n'est pas exactement la même puisque la répartition proposée par l'équipe consomme un peu moins d'HP et un peu plus d'HSA (mais j'avais cru comprendre que dans ce cas, à moins d'entamer trop sérieusement le braille, ce dont nous sommes loin, ce n'était pas un problème). Par contre, oui, cela réduit la quotité du BMP.
Moi non plus, je ne vois pas le problème, le problème comptable en tout cas. (On peut discuter si le fait de maintenir un BMP de 9h doit passer avant ou après le fait donner aux élèves un enseignement de qualité, mais c'est un autre débat.)
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum