Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
CatLea
Bon génie

Déprime après réussite à un concours - Page 4 Empty Re: Déprime après réussite à un concours

par CatLea Ven 1 Mar 2013 - 11:07
Nuages, je pense que je le vivrais comme toi si jamais j'arrive à avoir l'agreg. Un cadeau bonus est toujours bon à prendre.
avatar
thrasybule
Devin

Déprime après réussite à un concours - Page 4 Empty Re: Déprime après réussite à un concours

par thrasybule Ven 1 Mar 2013 - 11:11
Nuages brandit ses privilèges avec une désinvolture qui me choque infiniment! Evil or Very Mad Razz
avatar
CatLea
Bon génie

Déprime après réussite à un concours - Page 4 Empty Re: Déprime après réussite à un concours

par CatLea Ven 1 Mar 2013 - 11:12
Elle aurait bien tort de s'en priver. Razz
nuages
nuages
Grand sage

Déprime après réussite à un concours - Page 4 Empty Re: Déprime après réussite à un concours

par nuages Ven 1 Mar 2013 - 11:15
thrasybule a écrit:Nuages brandit ses privilèges avec une désinvolture qui me choque infiniment! Evil or Very Mad Razz

Bien pire: j'écris depuis les Canaries, vue panoramique sur le Teide de la terrasse, où il fait un temps estival pingouin pingouin (seule Darkcoffee me comprend!)


Dernière édition par nuages le Ven 1 Mar 2013 - 11:17, édité 1 fois
avatar
thrasybule
Devin

Déprime après réussite à un concours - Page 4 Empty Re: Déprime après réussite à un concours

par thrasybule Ven 1 Mar 2013 - 11:17
Quelle veinarde!
avatar
CatLea
Bon génie

Déprime après réussite à un concours - Page 4 Empty Re: Déprime après réussite à un concours

par CatLea Ven 1 Mar 2013 - 11:23
nuages a écrit:
thrasybule a écrit:Nuages brandit ses privilèges avec une désinvolture qui me choque infiniment! Evil or Very Mad Razz

Bien pire: j'écris depuis les Canaries, vue panoramique sur le Teide de la terrasse, où il fait un temps estival pingouin pingouin (seule Darkcoffee me comprend!)

Pourquoi serais-je la seule à te comprendre? Déprime après réussite à un concours - Page 4 3795679266
celitian
celitian
Esprit éclairé

Déprime après réussite à un concours - Page 4 Empty Re: Déprime après réussite à un concours

par celitian Ven 1 Mar 2013 - 11:25
nuages a écrit:Euh... Embarassed moi j'ai été vraiment contente d'avoir l'agrégation que j'avais préparée seule, à mon rythme, avec l'aide du CNED en travaillant à temps plein! Je n'y croyais pas, un joli petit miracle! Moins d'heures et un meilleur salaire, j'ai vraiment apprécié et j'en retire toujours les bénéfices! pingouin

Je crois vraiment en lisant les réponses que le ressenti est très lié à l'ancienneté.
Lorsque j'ai passé le CAPET interne au bout de 6 ans que de la satisfaction (échapper au 4T/3T/BEP compta Very Happy ) et une grosse motivation.
Par contre, l'agreg au bout de 20 ans et pas de changement de situation, en tout cas dans l'immédiat, les résultats ne sont pas les mêmes (surtout au niveau de la motivation).
nuages
nuages
Grand sage

Déprime après réussite à un concours - Page 4 Empty Re: Déprime après réussite à un concours

par nuages Ven 1 Mar 2013 - 11:29
darkcoffee a écrit: Pourquoi serais-je la seule à te comprendre? Déprime après réussite à un concours - Page 4 3795679266

(Parce que ta petite intervention allait dans mon sens! ...j'ai oublié le smiley " Wink "! et parce que Thrasybule faisait de l'humour comme toujours!)
avatar
CatLea
Bon génie

Déprime après réussite à un concours - Page 4 Empty Re: Déprime après réussite à un concours

par CatLea Ven 1 Mar 2013 - 11:49
nuages a écrit:
darkcoffee a écrit: Pourquoi serais-je la seule à te comprendre? Déprime après réussite à un concours - Page 4 3795679266

(Parce que ta petite intervention allait dans mon sens! ...j'ai oublié le smiley " Wink "! et parce que Thrasybule faisait de l'humour comme toujours!)

Ah ok. Désolée, je suis visiblement mal réveillée. Razz
Emeraldia
Emeraldia
Érudit

Déprime après réussite à un concours - Page 4 Empty Re: Déprime après réussite à un concours

par Emeraldia Ven 1 Mar 2013 - 11:56
Ca arrive après avoir consacré bcp d'énergie à une réussite. Analyse ton ressenti : est-ce le travail qui te manque ? (c'est possible, c'est passionnant de s'enrichir culturellement). Dans ce cas, essaie de trouver d'autres activités aussi riches ou essaie de poursuivre ce travail intellectuel autrement.

Ou parfois, inconsciemment, on n'estime pas mériter quelque chose et là, ça nécessite d'en parler avec un pro.

Félicitations en tout cas !
lene75
lene75
Enchanteur

Déprime après réussite à un concours - Page 4 Empty Re: Déprime après réussite à un concours

par lene75 Ven 1 Mar 2013 - 13:41
J'ai l'impression que les différents ressentis dépendent de la raison de la préparation de l'agreg : pour toi ecogest, on dirait que c'était la préparation en elle-même qui t'intéressait, d'où le sentiment de désoeuvrement une fois qu'elle est obtenue. Peut-être peux-tu te tourner maintenant vers la recherche ?

Je crois que si j'arrive à l'obtenir un jour, je serai dans la même situation que nuage : il faut bien avouer que la préparer encore me gonfle, les prépas de concours, les années de folie, j'ai déjà donné et je n'en attends plus grand chose intellectuellement parlant. Après 10 ans de folie, ça ne fait qu'un peu plus de 2 ans que j'ai une vie normale où je peux faire autre chose que bosser, bosser et re-bosser. J'en suis au stade du dégoût des bouquins académiques de Lefteris, manque de bol, sans l'agreg en poche. Si je veux l'agreg, à court terme, c'est uniquement pour avoir un temps de travail et un salaire plus raisonnables, pour pouvoir m'occuper de ma famille, donc à mon avis son obtention pour moi serait plus un soulagement qu'un poids : être enfin débarrassée de ce concours qui m'occupe l'esprit depuis maintenant 8 ans. Le challenge intellectuel, je le vois plus dans la recherche (thèse, articles, etc.), dans la relation pédagogique et dans la vulgarisation que dans le bachotage, mais la recherche n'est pas dans mes objectifs pour le moment, pour le moment, je voudrais surtout me poser enfin et profiter de ma famille.

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
avatar
CatLea
Bon génie

Déprime après réussite à un concours - Page 4 Empty Re: Déprime après réussite à un concours

par CatLea Ven 1 Mar 2013 - 13:50
J'aurais un peu le même but que toi Lene : gagner plus, être donc plus confortable financièrement sans être obligée de prendre x heures supp, J'avoue que là, je sature un peu de la préparation. Je crois que je vais y aller comme ça, on verra bien.
Lefteris
Lefteris
Esprit sacré

Déprime après réussite à un concours - Page 4 Empty Re: Déprime après réussite à un concours

par Lefteris Ven 1 Mar 2013 - 13:57
ecogest a écrit:
nuages a écrit:Euh... Embarassed moi j'ai été vraiment contente d'avoir l'agrégation que j'avais préparée seule, à mon rythme, avec l'aide du CNED en travaillant à temps plein! Je n'y croyais pas, un joli petit miracle! Moins d'heures et un meilleur salaire, j'ai vraiment apprécié et j'en retire toujours les bénéfices! pingouin

Je crois vraiment en lisant les réponses que le ressenti est très lié à l'ancienneté.
Lorsque j'ai passé le CAPET interne au bout de 6 ans que de la satisfaction (échapper au 4T/3T/BEP compta Very Happy ) et une grosse motivation.
Par contre, l'agreg au bout de 20 ans et pas de changement de situation, en tout cas dans l'immédiat, les résultats ne sont pas les mêmes (surtout au niveau de la motivation).
Je partage ton analyse, en disant plutôt "l'âge" que "l'ancienneté". Je n'étais pas très ancien, mais s'agissant d'une reconversion, j'avais déjà du recul par rapport à la vie professionnelle. Un concours n'est pas une fin en soi, pour moi, mais une manière d'améliorer sa situation. Comme je le dis plus haut, j'ai même été soulagé d'arrêter d'ingurgiter .. .
Surtout que devenir certifié , en me reconvertissant était certes un changement d'air, mais n'était pas vraiment une promotion pour moi humhum . L'agrégation compense un peu.

Comme Nuages, je profite de ce que ça m'apporte en plus, d'autant que je n'ai guère plus d'avenir que toi si ça peut te consoler, même reçu en externe. A Paris , on n'attend pas après moi, j'ai fait un tour d' horizon et il est évident que je n'irai jamais en classe prépa, pas plus à la fac vu ma matière, et que pour les "bons" établissements, le nombre de points donne le vertige.
Donc, voir trois heures de moins les élèves (établissement difficile), avoir l'équivalent d'une demi journée de plus, perdre moins de temps en corrections/préparations, pouvoir lire et me cultiver, ça fait du bien .

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble"(F. Robine , expliquant sans fard la stratégie du puzzle)

Gallica Musa mihi est, fateor, quod nupta marito. Pro domina colitur Musa latina mihi.

Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβούμαι τίποτα, είμαι λεύτερος (Kazantzakis).
nesssnousss
nesssnousss
Niveau 6

Déprime après réussite à un concours - Page 4 Empty Re: Déprime après réussite à un concours

par nesssnousss Ven 6 Mai 2016 - 14:03
Je vis en ce moment ce fameux agreg-blues depuis mon admission à l'interne. Tout le monde me félicite mais je ne trouve aucune raison de me réjouir. Je ne vois ceci que comme la fin de quelque chose.
Je suis à temps partiel (12h) depuis 4ans, l'agreg ça signifie reprendre à plein temps.
J'ai suivi une prepa pendant 3ans, c'était l'occasion de côtoyer des universitaires, des maîtres de conférences, d'aller à la bu, de retrouver en formation les collègues des autres bahuts, d'échanger. Tout ça c'est fini!
Sans compter qu'on fait des études jusqu'à un certain niveau, puis on obtient son capes, on devient prof et on oublie tout. Un jour, on se réveille pour sortir de cette mer...e intellectuelle, on cravache, on se refait un niveau, on décroche l'agreg, et après? on oublie tout encore une fois?
Je suis complètement perdue😢


Dernière édition par nesssnousss le Sam 7 Mai 2016 - 10:18, édité 1 fois
Aphrodissia
Aphrodissia
Grand Maître

Déprime après réussite à un concours - Page 4 Empty Re: Déprime après réussite à un concours

par Aphrodissia Ven 6 Mai 2016 - 14:09
Courage, Nessnouss! Allez, dans ton cas, reprendre à plein temps, ça veut dire avoir 3h de plus qu'en temps partiel et être mieux payée. Et tu vas sûrement avoir des occasions de faire des rencontres, devenir formatrice, ou des choses dans ce genre, si ça te fait envie. Tu es dans une période de décompression, c'est normal, je pense.

_________________
Hominis mens discendo alitur et cogitando. (Cicéron)
Et puis les steaks ? Ça se rate toujours comme la tragédie. Mais à des degrés différents. (M. Duras)
amour
amour
Expert

Déprime après réussite à un concours - Page 4 Empty Re: Déprime après réussite à un concours

par amour Ven 6 Mai 2016 - 14:32
celitian a écrit:Effectivement, j'avais décidé de suivre une préparation afin de me rebooster au niveau professionnel car j'enseigne depuis bientôt 20 ans et la motivation n'était plus aussi présente.
Pour moi ce que tu ressens, ou a ressenti est tout à fait logique et cohérent. En quelque sorte, ta réussite est un échec puisque tu n'as pas encore accès aux postes plus épanouissants et plus intéressants que tu avais en ligne de mire en préparant l'agreg. Bien sûr les collègues autour de toi qui ont préparé ce concours et l'on raté ou ne l'ont pas préparé ne voient que ton augmentation de salaire et de statut. Alors que ces motivations sont probablement insuffisantes pour préparer sérieusement.
avatar
chris85560
Niveau 2

Déprime après réussite à un concours - Page 4 Empty Re: Déprime après réussite à un concours

par chris85560 Ven 6 Mai 2016 - 15:14
Bonjour,
Il m'est arrivé la même chose, même si humblement cela était lié à ma réussite au capes. Il faut dire que c'était, vu mon parcours, une très grande victoire, que je l'avais préparé seule, sans aucune aide, en travaillant selon un programme immuable durant 9 neuf mois. Je me doutais bien que je l'aurais car cette année là, à l'écrit, j'avais remarqué que les étudiants avaient été déstabilisés par la dissertation et moi non, et je ne vouais pas où je pouvais avoir perdu mon avance sur les autres épreuves. Eh bien, le jour des résultats, je n'ai rien ressenti, je n'ai rien fêté, je me suis juste sentie vide et j'en ai été très triste et hébétée durablement. J'avais lu à la même époque une interview d'Hichman El Gétouj, coureur marocain de demi fond, qui expliquait que le jour où il avait enfin effacé des tablettes tous les records de ces concurrents (nombre de médailles en championnat), en ce jour où il avait été fêté par tout un peuple, il en avait été de même, comme si finalement cela avait été seulement le chemin qui menait à ce grand jour qui valait quelque chose et non ce qui allait se passer après cet accomplissement.
J'ai mis longtemps à faire le deuil de ces moments de préparation et à accepter le fait qui oui, j'avais réussi, et qu'il fallait passer à autre chose. Passer à quoi? C'est, il me semble, bien la question qui peut nous laisser démuni après avoir été tout entier absorbé par un objectif, quel qu'il soit.
GreenCpe
GreenCpe
Niveau 6

Déprime après réussite à un concours - Page 4 Empty Re: Déprime après réussite à un concours

par GreenCpe Ven 6 Mai 2016 - 17:04
celitian a écrit:Tout est dans le titre !!
Après avoir réussi l'année dernière l'agreg au bout de 2 ans de préparation à bloc (WE, vacances et à temps plein avec 2 jeunes enfants), j'ai encore beaucoup de mal à apprécier ce résultat.
Est-ce que d'autres ont vécu cette déprime post-résussite ? Et combien de temps avez-vous mis à remonter la pente ?
J'avoue, qu'en commençant la préparation , je n'avais absolument par prévu cette situtation.

j'ai aussi vécu ça. Lorsque j'en parle autour de moi, personne ne comprend et j'en suis venue à croire que cette dépression était liée à autre chose. C'est assez inexplicable mais cela a duré près 8 mois et c'était bien la réussite au concours qui m'a mise en dépression. Heureusement maintenant ça va mieux.
kioupsPBT
kioupsPBT
Habitué du forum

Déprime après réussite à un concours - Page 4 Empty Re: Déprime après réussite à un concours

par kioupsPBT Ven 6 Mai 2016 - 17:06
nessnouss : de mon côté, j'avais un deal avec ma femme pour me faire un petit plaisir (une console de jeux, bande de pervers...). Concrètement, je vois que j'ai l'agreg maintenant ! Wink

Sinon, une université pas très loin propose un master en histoires des sciences. Je crois que je me lancerai là-dedans après avoir validé mon stage. Ou autre chose. Dans tous les cas, je pense continuer à bosser un peu l'agreg tant que j'en ai l'envie avec qui tu sais ! Wink

_________________
Spoiler:
avatar
lisette83
Érudit

Déprime après réussite à un concours - Page 4 Empty Re: Déprime après réussite à un concours

par lisette83 Ven 6 Mai 2016 - 17:57
Il faut dire qu'après le(s)concours, les conditions et le niveau d'enseignement font que parfois soit l'on tombe de haut soit l'on continue avec les mêmes élèves donc évidemment cela crée un peu (beaucoup) de frustration.
CotPouletCot
CotPouletCot
Niveau 8

Déprime après réussite à un concours - Page 4 Empty Re: Déprime après réussite à un concours

par CotPouletCot Ven 6 Mai 2016 - 18:06
De tous les collègues rigoureux et curieux que j'ai rencontrés, la grande majorité a subi une période plus ou moins longue (d'un mois à une année) de déprime, voire de dépression. C'est évidemment lié, comme dit plus haut, à une impression d'être démuni ; mais il faut aussi se rappeler que le travail intensif que demande le concours nous place pendant une année ou plus dans un cocon très protecteur. Une fois le concours en poche, il va falloir trouver d'autres activités, accepter de revenir au monde, laisser derrière soi une période qui avait forcé à abandonner beaucoup de choses (sport, famille, amis…).

_________________
"Il était persuadé que s'il se risquait hà dormir la nuit, il se transformerait en poulet. Il se laissait de petites notes hà sa propre hintention qui lui répétaient : "Tu n'es pas un poulet", mais il se disait parfois qu'il mentait." Terry Pratchett, Jeu de nains
nesssnousss
nesssnousss
Niveau 6

Déprime après réussite à un concours - Page 4 Empty Re: Déprime après réussite à un concours

par nesssnousss Sam 7 Mai 2016 - 7:23
ça fait déjà du bien bien de savoir que c'est un phénomène assez courant...

Je vais me fixer d'autres buts (Lycée, M2 pendant congé de formation) mais j'ai peur que d'ici là, tout retombe comme un soufflé.

Je suis dans la période " plus envie de rien " alors qu'avant j'étais partante pour tout!

@Kioups : Tu as raison de te faire plaisir, moi je n'ai rien fêté prétextant attendre la titularisation pour ça. Il faut que je redécouvre les plaisirs simples de vie.
Au fait, si l'histoire des sciences t’intéresse; il y a en ce moment un MOOC sur FUN.
celitian
celitian
Esprit éclairé

Déprime après réussite à un concours - Page 4 Empty Re: Déprime après réussite à un concours

par celitian Sam 7 Mai 2016 - 7:46
Je vois, sans trop d'étonnement, ce fil remonter Evil or Very Mad

Personnellement tout n'est pas encore réglé, je n'arrive pas à retrouver un sommeil normal et la motivation pour le travail n'a pas été au rendez-vous en début d'année, j'ai même vu le cellule mobilité ( pour m'entendre dire qu'étant agrégée, un détachement serait très difficile car j'étais trop payée donc pas intéressante).

J'ai, comme beaucoup sur ce fil, envisagé de reprendre des études mais pour l'instant je suis bloquée par le coût et ma non maîtrise de l'anglais Evil or Very Mad
Donc pour satisfaire mon envie de continuer à suivre des cours, je suis des Mooc, et je travaille mes cours. Very Happy

Je ne comprends toujours pas pourquoi les préparations Agrégation ne parlent jamais de ce problème car j'ai vraiment l'impression qu'il est très très fréquent.
Je trouve que cela prouve bien que les seules motivations financière et horaire ne sont pas suffisantes pour préparer ce concours.
gauvain31
gauvain31
Empereur

Déprime après réussite à un concours - Page 4 Empty Re: Déprime après réussite à un concours

par gauvain31 Sam 7 Mai 2016 - 9:03
Je partage la même chose que vous, ce sentiment de vide , de manque de motivation et de "dépression" après l'obtention d'un concours. J'espère obtenir un congé formation de 2 ans pour reprendre comme celitian les études. Je me dis que c'est peut être sous cette forme que je pourrais soigner ce manque. Je me remets à l'anglais au cas où.... et je vais peut-être faire quelques modules à la fac. Pour l'instant je n'ai toujours pas réussi à apprendre à vivre complètement. Il me manque quelque-chose
Chocolat
Chocolat
Guide spirituel

Déprime après réussite à un concours - Page 4 Empty Re: Déprime après réussite à un concours

par Chocolat Sam 7 Mai 2016 - 14:34
Anaxagore a écrit:Absolument. Et il y a une vie intellectuelle en dehors du travail au sens strict, enfin c'est mon avis.

Heureusement !
Sinon, ce serait la déprime permanente, hein...

Il faut se rendre à l'évidence : agreg ou pas agreg (et je rappelle à toute fin utile le fait qu'à l'étranger, ce concours n'existe pas et que tout le monde se fiche éperdument de la mention de ce titre sur un CV) l'exercice quotidien de l'acte d'enseigner (ou de ce qu'il en reste, plus exactement) ne permet plus de "se nourrir intellectuellement" de manière satisfaisante.
En prendre conscience, l'accepter et faire le nécessaire pour compléter ailleurs et autrement me paraît indispensable.

Le seul bénéfice de l'agreg de Lettres : - 3h et + d'argent sur sa fiche de paie à la fin du mois.
Point.

_________________
Déprime après réussite à un concours - Page 4 Art1111
avatar
jésus
Habitué du forum

Déprime après réussite à un concours - Page 4 Empty Re: Déprime après réussite à un concours

par jésus Sam 7 Mai 2016 - 20:25
Sinon, j'ai eu le même "vide intellectuel" après mes années de préparation aux concours.
Allergie à la lecture sauf sous la contrainte du travail. Difficulté à revenir à la lecture plaisir.

Mais aussi j'ai eu l'impression d'avoir été dans un "vortex" déconnecté du monde et des gens et que la vie intellectuelle en dehors de cette préparation.
Jusqu'à ce que je me rende compte que la culture n'est pas que dans les livres : expo, musée, festival de musique, voyage, visite guidée, concert, théâtre et j'en passe. Bref, partir du concret, du réel, pour réfléchir et changer ses idées au sens propre.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum