Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant

Seriez-vous pour ou contre l'instauration d'une sélection minimale à l'entrée des filières générales de l'université ?

339 - 73%
109 - 23%
19 - 4%
 
Total des votes: 467
 
John
John
Médiateur

Sondage : pour ou contre une sélection minimale à l'entrée de l'université ? Empty Sondage : pour ou contre une sélection minimale à l'entrée de l'université ?

par John Jeu 4 Juil 2013 - 0:06
Seriez-vous pour ou contre une sélection à l'entrée des filières générales de l'université ?

Cette sélection se ferait soit au travers du tri des dossiers, soit par un examen court portant sur les fondamentaux liés à la matière, qui doivent être acquis à la sortie du lycée.

C'est une question taboue en France, mais cela ne permettrait-il pas aux universités de n'accueillir que des étudiants qui ont une chance de réussir ?


Dernière édition par John le Jeu 4 Juil 2013 - 11:36, édité 1 fois

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
MrBrightside
MrBrightside
Empereur

Sondage : pour ou contre une sélection minimale à l'entrée de l'université ? Empty Re: Sondage : pour ou contre une sélection minimale à l'entrée de l'université ?

par MrBrightside Jeu 4 Juil 2013 - 0:09
@John a écrit:Seriez-vous pour ou contre une sélection à l'entrée des filières générales de l'université ?

Cette sélection se ferait soit au travers du tri des dossiers, soit par un examen court portant sur les fondamentaux liés à la matière, qui doivent être acquis à la sortie du lycée.

C'est une question taboue en France, mais cela ne permettrait-il pas aux universités de n'accueillir que des étudiants qui ont une chance de réussir ?

Quand on voit que cette sélection existe de moins en moins dans la plupart des petites CPGE... Rolling Eyes 
Et que fait-on des étudiants non admis en université ?
Condorcet
Condorcet
Oracle

Sondage : pour ou contre une sélection minimale à l'entrée de l'université ? Empty Re: Sondage : pour ou contre une sélection minimale à l'entrée de l'université ?

par Condorcet Jeu 4 Juil 2013 - 0:12
Je suis contre toute sélection à l'entrée à l'université si tant est que le baccalauréat pratique une évaluation honnête, équitable, égale, réfléchie des candidats (ce qui n'est pas le cas aujourd'hui). Aux non-bacheliers âgés de 24 ans et plus ou de 20 ans et ayant deux ans d'expérience professionnelle, le DAEU offre un rattrapage et un accès à l'université.
John
John
Médiateur

Sondage : pour ou contre une sélection minimale à l'entrée de l'université ? Empty Re: Sondage : pour ou contre une sélection minimale à l'entrée de l'université ?

par John Jeu 4 Juil 2013 - 0:17
Et que fait-on des étudiants non admis en université ?
Dans cette optique, l'université est forcément la dernière roue du carrosse.
En réalité, un bachelier pro spécialité "Gestion des milieux naturels et de la faune" sera sans doute mieux en BTS "Gestion forestière" qu'en fac d'éco. Sauf que le système lui dit clairement : si tu vas dans la filière qui t'est naturellement ouverte, tu seras sélectionné et peut-être refusé, mais si tu fais un choix absurde, tu seras pris d'office.
Ce n'est pas rendre service au bachelier que de lui dire cela.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
User5899
Dieu de l'Olympe

Sondage : pour ou contre une sélection minimale à l'entrée de l'université ? Empty Re: Sondage : pour ou contre une sélection minimale à l'entrée de l'université ?

par User5899 Jeu 4 Juil 2013 - 0:23
Je vote pour, car ce que je suis en train de lire me montre que le Baccalauréat ne sert absolument pas à ouvrir les portes du supérieur à ceux seuls qui y pourront suivre. Et c'est très hypocrite comme système, puisque la sélection existe partout sauf à l'université, qui devient ainsi une sorte de réceptacle de tous les non-reçus ailleurs.
Nom d'utilisateur
Nom d'utilisateur
Niveau 10

Sondage : pour ou contre une sélection minimale à l'entrée de l'université ? Empty Re: Sondage : pour ou contre une sélection minimale à l'entrée de l'université ?

par Nom d'utilisateur Jeu 4 Juil 2013 - 0:31
Pour abonder dans le sens du premier post : s'agissant de l'entrée en université, une sélection permet d'éviter aux étudiants non motivés de perdre leur temps et leur fric.

Non pas une sélection pour évaluer la scolarité précédente comme le fait un examen de candidature sur dossiers ou un contrôle de connaissances générales : inutile de repasser son bachot ! Mais bien plutôt pour jauger la motivation dans la matière souhaitée : brève liste de lectures et/ou révisions ciblées.

Et dans ces conditions, l'université peut offrir la chance du nouveau départ voulu. A tout âge : ce motif-là est très important, et insuffisamment mentionné à mon avis.


Dernière édition par Nom d'utilisateur le Jeu 4 Juil 2013 - 0:37, édité 3 fois (Raison : (précisions))
MrBrightside
MrBrightside
Empereur

Sondage : pour ou contre une sélection minimale à l'entrée de l'université ? Empty Re: Sondage : pour ou contre une sélection minimale à l'entrée de l'université ?

par MrBrightside Jeu 4 Juil 2013 - 0:31
@John a écrit:
Et que fait-on des étudiants non admis en université ?
Dans cette optique, l'université est forcément la dernière roue du carrosse.
En réalité, un bachelier pro spécialité "Gestion des milieux naturels et de la faune" sera sans doute mieux en BTS "Gestion forestière" qu'en fac d'éco. Sauf que le système lui dit clairement : si tu vas dans la filière qui t'est naturellement ouverte, tu seras sélectionné et peut-être refusé, mais si tu fais un choix absurde, tu seras pris d'office.
Ce n'est pas rendre service au bachelier que de lui dire cela.  

Et donc l'étudiant général un peu moyen qui ne réussit pas son test d'entrée en fac, on le fiche où ?
En BTS aussi ? Sondage : pour ou contre une sélection minimale à l'entrée de l'université ? 3795679266 Il commence à avoir beaucoup de dernières roues, ce carrosse.
Condorcet
Condorcet
Oracle

Sondage : pour ou contre une sélection minimale à l'entrée de l'université ? Empty Re: Sondage : pour ou contre une sélection minimale à l'entrée de l'université ?

par Condorcet Jeu 4 Juil 2013 - 0:40
J'ai envie d'écrire avant de rejoindre les bras de Morphée : rétablissons un vrai baccalauréat et cette question deviendra sans objet. N'étant plus fonctionnaire, je parle évidemment d'aise. Mais bon, si vous qui avez la garantie du statut ne pouvez influer sur les événements, je ne vois pas qui le pourra(it). Enseignant, syndicaliste, membre d'association professionnelle, électeur, il vous reste quelques leviers d'action pour sauver ce qui peut l'être du baccalauréat.

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).
Nom d'utilisateur
Nom d'utilisateur
Niveau 10

Sondage : pour ou contre une sélection minimale à l'entrée de l'université ? Empty Re: Sondage : pour ou contre une sélection minimale à l'entrée de l'université ?

par Nom d'utilisateur Jeu 4 Juil 2013 - 0:41
PS. Il faudrait établir la liste des établissements qui pratiquent un numerus clausus qui ne dit pas son nom : pour des raisons de capacités d'accueil, les dossiers APB font l'objet d'un tri. Hypocrisie au carré.
John
John
Médiateur

Sondage : pour ou contre une sélection minimale à l'entrée de l'université ? Empty Re: Sondage : pour ou contre une sélection minimale à l'entrée de l'université ?

par John Jeu 4 Juil 2013 - 0:43
l'étudiant général un peu moyen qui ne réussit pas son test d'entrée en fac, on le fiche où ?
Il ne s'agirait pas d'une sélection destinée à éliminer des gens pour ne garder que les meilleurs, mais d'une sélection destinée à empêcher que des bacheliers n'ayant pas les bases dans la discipline perdent un an de leur scolarité.
L'étudiant "général un peu moyen" réussirait forcément son test dans ces conditions, sauf cas de phobie lors des examens par exemple. Mais ce problème existera de toute façon sans le test : s'il ne le traite pas, il l'empêchera d'avoir sa première année.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
John
John
Médiateur

Sondage : pour ou contre une sélection minimale à l'entrée de l'université ? Empty Re: Sondage : pour ou contre une sélection minimale à l'entrée de l'université ?

par John Jeu 4 Juil 2013 - 0:46
rétablissons un vrai baccalauréat et cette question deviendra sans objet
Il est évident que ça ne se fera pas, donc il faut trouver une autre solution.
Et il est plus facile de donner le baccalauréat largement mais de sélectionner un peu à l'entrée en fac, que de refuser la validation des études secondaires au motif qu'on veut trier un peu à l'entrée en fac. On peut avoir réussi ses études secondaires de justesse, sans toutefois avoir les moyens de suivre en fac.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
neomath
neomath
Neoprof expérimenté

Sondage : pour ou contre une sélection minimale à l'entrée de l'université ? Empty Re: Sondage : pour ou contre une sélection minimale à l'entrée de l'université ?

par neomath Jeu 4 Juil 2013 - 0:53
@MrBrightside a écrit:
@John a écrit:Seriez-vous pour ou contre une sélection à l'entrée des filières générales de l'université ?

Cette sélection se ferait soit au travers du tri des dossiers, soit par un examen court portant sur les fondamentaux liés à la matière, qui doivent être acquis à la sortie du lycée.

C'est une question taboue en France, mais cela ne permettrait-il pas aux universités de n'accueillir que des étudiants qui ont une chance de réussir ?

Quand on voit que cette sélection existe de moins en moins dans la plupart des petites CPGE... Rolling Eyes 
Et que fait-on des étudiants non admis en université ?
+1

_________________
You cannot reason people out of positions they didn’t reason themselves into.    J. Swift
John
John
Médiateur

Sondage : pour ou contre une sélection minimale à l'entrée de l'université ? Empty Re: Sondage : pour ou contre une sélection minimale à l'entrée de l'université ?

par John Jeu 4 Juil 2013 - 1:01
J'ai répondu à la question, donc plutôt que la répétition de la question avec +1, j'aimerais mieux un commentaire à ma réponse :/

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
User5899
Dieu de l'Olympe

Sondage : pour ou contre une sélection minimale à l'entrée de l'université ? Empty Re: Sondage : pour ou contre une sélection minimale à l'entrée de l'université ?

par User5899 Jeu 4 Juil 2013 - 1:07
Tu verrais donc plutôt une sorte de test indicateur, en quelque sorte, une procédure pour dire à l'étudiant : vu votre bagage/investissement/intérêt, réfléchissez bien avant de vous inscrire dans cette voie, qui de toute évidence va vous être très ardue. C'est ça ?
John
John
Médiateur

Sondage : pour ou contre une sélection minimale à l'entrée de l'université ? Empty Re: Sondage : pour ou contre une sélection minimale à l'entrée de l'université ?

par John Jeu 4 Juil 2013 - 1:12
Le problème du test strictement indicateur, c'est qu'il ne serait suivi par personne.
Cela dit, ça pourrait avoir un léger effet dissuasif, effectivement.
Et ça pourrait être une première expérimentation.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
Nom d'utilisateur
Nom d'utilisateur
Niveau 10

Sondage : pour ou contre une sélection minimale à l'entrée de l'université ? Empty Re: Sondage : pour ou contre une sélection minimale à l'entrée de l'université ?

par Nom d'utilisateur Jeu 4 Juil 2013 - 1:18
@John a écrit:Le problème du test strictement indicateur, c'est qu'il ne serait suivi par personne.
Cela dit, ça pourrait avoir un léger effet dissuasif, effectivement.
Et ça pourrait être une première expérimentation.

Cela existe déjà dans certaines universités. (Nomina odiosa sunt)
MrBrightside
MrBrightside
Empereur

Sondage : pour ou contre une sélection minimale à l'entrée de l'université ? Empty Re: Sondage : pour ou contre une sélection minimale à l'entrée de l'université ?

par MrBrightside Jeu 4 Juil 2013 - 1:19
Ok, mais si on est cynique:

Il est plus lucratif pour l'université de faire payer des étudiants mal orientés qui de toute façon abandonneront par eux-même en cours de premier semestre plutôt que d'organiser des tests et de les faire corriger.

Pourquoi dans ces cas-là ne pas tout simplement baliser dans les textes la poursuite d'étude possible pour chaque type de bachelier ? Ce serait plus simple et économe...
John
John
Médiateur

Sondage : pour ou contre une sélection minimale à l'entrée de l'université ? Empty Re: Sondage : pour ou contre une sélection minimale à l'entrée de l'université ?

par John Jeu 4 Juil 2013 - 1:29
Il est plus lucratif pour l'université de faire payer des étudiants mal orientés qui de toute façon abandonneront par eux-même en cours de premier semestre plutôt que d'organiser des tests et de les faire corriger.

Pourquoi dans ces cas-là ne pas tout simplement baliser dans les textes la poursuite d'étude possible pour chaque type de bachelier ? Ce serait plus simple et économe...
Lucratif ? Au prix que coûte chaque étudiant ? La somme versée par un étudiant de licence 1 ne couvre même pas sa première semaine de cours...
Non : baliser empêcherait les bons étudiants voulant changer de filière de pouvoir le faire. Rien n'interdit à un bachelier technologique, par principe, de réussir en lettres. Simplement, un court test d'orthographe, de lecture et de connaissances générales permettrait de déterminer si ce choix est vraiment possible pour lui. Baliser ne serait de toute façon pas "simple" - et économe, j'en doute, car pour changer de filière il faudrait repasser un nouveau bac : ça n'aurait pas de sens.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
yphrog
Esprit éclairé

Sondage : pour ou contre une sélection minimale à l'entrée de l'université ? Empty Re: Sondage : pour ou contre une sélection minimale à l'entrée de l'université ?

par yphrog Jeu 4 Juil 2013 - 1:30
je croyais que j'allais être dans la minorité.
MrBrightside
MrBrightside
Empereur

Sondage : pour ou contre une sélection minimale à l'entrée de l'université ? Empty Re: Sondage : pour ou contre une sélection minimale à l'entrée de l'université ?

par MrBrightside Jeu 4 Juil 2013 - 1:59
J'ai mal formulé la question: n'est-il pas plus avantageux pour une fac de bourrer ses classes au moment des inscriptions pour garder ouvert des UFR qui seraient déserts et donc risqueraient fermeture si l'on y prenait que les étudiants réellement qualifiés ?


Dernière édition par MrBrightside le Jeu 4 Juil 2013 - 8:01, édité 1 fois
John
John
Médiateur

Sondage : pour ou contre une sélection minimale à l'entrée de l'université ? Empty Re: Sondage : pour ou contre une sélection minimale à l'entrée de l'université ?

par John Jeu 4 Juil 2013 - 2:08
@MrBrightside a écrit:J'ai mal formulé la question: n'est-il pas plus avantageux pour une fac de bourrer ses classes au moment des inscriptions pour garder ouvert des UFR qui serait déserts et donc risqueraient fermeture si l'on y prenait que les étudiants réellement qualifiés ?
Ah tout à fait : là on est d'accord sur la réponse à cette question.
Mais ça ne fait alors que confirmer mon opinion de départ sur la nécessité de mettre en place un test simple pour une sélection minimale ^^

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
Mehitabel
Mehitabel
Doyen

Sondage : pour ou contre une sélection minimale à l'entrée de l'université ? Empty Re: Sondage : pour ou contre une sélection minimale à l'entrée de l'université ?

par Mehitabel Jeu 4 Juil 2013 - 4:38
En Nouvelle Calédonie, de mon temps (!), je sais que cela n'existe plus, le premier mois de fac était consacré à ce qui s'appelait le module d'orientation. Je m'etais inscrite en lettres, pendant un mois, je n'ai eu que trois cours: français ( on faisait essentiellement de la grammaire), du latin, et de la méthodologie littéraire ( dissertation et commentaire), on devait prendre une option en plus ( pour moi anglais). A l'issue de ce mois de cours, on avait un examen, dans les trois matières. On devait obtenir ce module à 10, les notes se compensaient entre elles, mais si on avait moins de dix, on ne pouvait pas continuer dans la filière demandée. C'est comme ça qu'en première année de Deug de LM on est passé de 35 inscrits à 23 qui ont été autorisés à poursuivre la formation. ( on est 8 à avoir eu notre licence trois ans plus tard) Les autres sont restés sur le carreau. D'ailleurs, les chèques d'inscription à la fac n'etaient encaissés qu'apres ce mois de module, on avait alors nos cartes d'etudiants, accès illimité à la BU. Mais il faut dire que sans cela le niveau aurait été vraiment trop trop bas, en particulier dans certaines filières comme le droit, ou il y avait en général plus de 300 inscrits, mais des locaux inadaptés pour recevoir autant de monde. Le but avoué de l'université de NC étant de préparer essentiellement au CAPES, ou à d'autres concours de la fonction publique territoriale, il fallait un minimum de niveau, qui n'aurait pu être atteint en trois ans de formation sans une base à peu près potable au départ.
supersoso
supersoso
Sage

Sondage : pour ou contre une sélection minimale à l'entrée de l'université ? Empty Re: Sondage : pour ou contre une sélection minimale à l'entrée de l'université ?

par supersoso Jeu 4 Juil 2013 - 6:55
@John a écrit:
Et que fait-on des étudiants non admis en université ?
Dans cette optique, l'université est forcément la dernière roue du carrosse.
En réalité, un bachelier pro spécialité "Gestion des milieux naturels et de la faune" sera sans doute mieux en BTS "Gestion forestière" qu'en fac d'éco. Sauf que le système lui dit clairement : si tu vas dans la filière qui t'est naturellement ouverte, tu seras sélectionné et peut-être refusé, mais si tu fais un choix absurde, tu seras pris d'office.
Ce n'est pas rendre service au bachelier que de lui dire cela.  

Bien d'accord avec toi. D'autant qu'en gros, s'il va dans son BTS, à la sortie il a quand même probablement plus de chance de trouver du boulot que s'il va dans une fac par défaut...
En fait, je crois malgré tout - sélection ou pas d'ailleurs - qu'avant de dire aux élèves de penser en terme d' "étude", on devrait avant tout les  aider à se demander ce qu'ils veulent faire réellement et quel est le meilleur chemin pour eux pour y arriver.
A mettre tout le monde dans les facs, on dévalorise de fait le cursus universitaire et tous les étudiants y perdent...


Dernière édition par supersoso le Jeu 4 Juil 2013 - 7:22, édité 1 fois
petit karibou
petit karibou
Niveau 7

Sondage : pour ou contre une sélection minimale à l'entrée de l'université ? Empty Re: Sondage : pour ou contre une sélection minimale à l'entrée de l'université ?

par petit karibou Jeu 4 Juil 2013 - 7:20
@John a écrit:
rétablissons un vrai baccalauréat et cette question deviendra sans objet
Il est évident que ça ne se fera pas, donc il faut trouver une autre solution.
 
Je suis 100% d'accord avec toi sur le fait que beaucoup (étudiants, universités) gagneraient à être davantage réalistes dans leurs choix d'orientation.
En revanche j'emets un doute quant à la faisabilité d'une telle réforme vu qu'il me semble que la poursuite d'études très très longues pour les jeunes est une volonté politique afin d'éviter le déferlement de nouveaux sans emploi jeunes sur le marché du travail.
Marcel Khrouchtchev
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur

Sondage : pour ou contre une sélection minimale à l'entrée de l'université ? Empty Re: Sondage : pour ou contre une sélection minimale à l'entrée de l'université ?

par Marcel Khrouchtchev Jeu 4 Juil 2013 - 7:29
PaoloSarpi a écrit:J'ai envie d'écrire avant de rejoindre les bras de Morphée : rétablissons un vrai baccalauréat et cette question deviendra sans objet. N'étant plus fonctionnaire, je parle évidemment d'aise. Mais bon, si vous qui avez la garantie du statut ne pouvez influer sur les événements, je ne vois pas qui le pourra(it). Enseignant, syndicaliste, membre d'association professionnelle, électeur, il vous reste quelques leviers d'action pour sauver ce qui peut l'être du baccalauréat.

Je partage cette analyse au mot près. Alors je vois John que tu as répondu "ça ne se fera pas", moi je dis "battons-nous pour que ça se fasse".


@MrBrightside a écrit:J'ai mal formulé la question: n'est-il pas plus avantageux pour une fac de bourrer ses classes au moment des inscriptions pour garder ouvert des UFR qui serait déserts et donc risqueraient fermeture si l'on y prenait que les étudiants réellement qualifiés ?

Je ne vois vraiment pas en quoi. Les administrations ne sont pas dupes. On ne fait plus les services avec les effectifs attendus en début d'année, mais avec ceux de la moitié du 1er semestre.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum