Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Mauvette
Mauvette
Érudit

Le fantastique en photographie Empty Le fantastique en photographie

par Mauvette Lun 15 Juil - 9:18
Bonjour à tous !

Une idée bizarre a encore germé dans ma tête tordue mais je me heurte malheureusement à mon ignorance crasse et à un manque prégnant de supports... Bref, j'ai besoin de vous !
Pour ma séquence sur le fantastique, j'aimerais étudier la photographie au XIXe siècle et les manipulations techniques sur le film ou le papier (double exposition, masquage, double impression) qui ont permis à certains photographes de créer des images surprenantes et décalées. Je trouve intéressant de leur montrer que tout ne se passait pas sur ordi et qu'il n'était pas aussi facile, à l'époque, de retoucher l'image ; que la photo était synonyme de réalité, et que, dès lors, le doute s'insinuait dans l'esprit des spectateurs.
J'ai trouvé quelques supports dans les manuels, notamment cette photo très connue :

Le fantastique en photographie Z

ou deux autres dont une dans le TDL p.244, et une dans "l'oeil et la plume" p.102.

Mais il me manque un ou deux autres supports et aussi, un document complémentaire qui me permettrait de savoir ce qui a poussé ces photographes à explorer cet aspect de leur art (j'ai bien quelques idées mais rien de sûr).
Je me tourne donc vers vous, vers vos connaissances sans faille et vers votre esprit critique pour savoir si ça tient la route ou si je me dirige droit dans le mur...

Bien à vous,
Mauvette.

_________________
Je vais bien, ne t'en fais pas
avatar
Abraxas
Doyen

Le fantastique en photographie Empty Re: Le fantastique en photographie

par Abraxas Lun 15 Juil - 9:39
Il y a des textes de Conan Doyle sur le sujet — il s'est passionné d'occultisme après avoir abandonné Sherlock à son sort. Dans le volume Bouquins des œuvres diverses (les aventures du Professeur Challenger et autres textes).
Celadon
Celadon
Demi-dieu

Le fantastique en photographie Empty Re: Le fantastique en photographie

par Celadon Lun 15 Juil - 10:37
Ne trouverais-tu pas les supports qui te manquent ici ? Bonne chance !
http://www.delacaveaugrenier-blogcine.fr/au-scalpel-le-fantastique-en-photographie/
Mauvette
Mauvette
Érudit

Le fantastique en photographie Empty Re: Le fantastique en photographie

par Mauvette Lun 15 Juil - 10:45
Merci abraxas, j'ai trouvé quelques pistes grâce à tes indications, mais n'ayant pas l'ouvrage sous la main, je ne peux pas davantage approfondir.
Celadon, j'avais trouvé ce site, mais les photographies dont ils parlent datent des années 60 à nos jours. J'aimerais réellement rester sur des photos de la fin du XIXe siècle, pour que cela coïncide avec le fantastique littéraire.

_________________
Je vais bien, ne t'en fais pas
avatar
Abraxas
Doyen

Le fantastique en photographie Empty Re: Le fantastique en photographie

par Abraxas Lun 15 Juil - 10:58
Ah, il ne faut pas trop m'en demander : je ne me balade pas en vacances avec ma bibliothèque et mon scan…Very Happy 
olive-in-oil
olive-in-oil
Sage

Le fantastique en photographie Empty Re: Le fantastique en photographie

par olive-in-oil Lun 15 Juil - 10:59
Je pense avoir tout ce qu'il te faudrait, j'ai pas mal de bouquins sur la naissance de la photographie. Je dois aussi avoir quelques cours tapés avec des documents iconographiques.
Je vais te chercher ça dès que possible.
olive-in-oil
olive-in-oil
Sage

Le fantastique en photographie Empty Re: Le fantastique en photographie

par olive-in-oil Lun 15 Juil - 11:22
Je t'ai fait un petit doc rapide avec des citations et quelques images. Dis-moi si ça te va ou si tu veux que je te scanne quelques pages de mes bouquins. Wink
Ruthven
Ruthven
Guide spirituel

Le fantastique en photographie Empty Re: Le fantastique en photographie

par Ruthven Lun 15 Juil - 11:59
Il y a eu une expo. en 2004 avec un catalogue publié chez Gallimard, Le troisième oeil :

http://www.gallimard.fr/Catalogue/GALLIMARD/Livres-d-Art/Le-Troisieme-oeil
Mauvette
Mauvette
Érudit

Le fantastique en photographie Empty Re: Le fantastique en photographie

par Mauvette Lun 15 Juil - 12:12
Wahou ! Merci Olive, ton doc est très très intéressant. Je vais tenter d'en extraire la substantifique moelle...
Et merci également Ruthven, je vais voir si ce document ne serait pas dispo dans une des bibliothèque du secteur.

_________________
Je vais bien, ne t'en fais pas
Mauvette
Mauvette
Érudit

Le fantastique en photographie Empty Re: Le fantastique en photographie

par Mauvette Lun 15 Juil - 12:12
Abraxas a écrit:Ah, il ne faut pas trop m'en demander : je ne me balade pas en vacances avec ma bibliothèque et mon scan…Very Happy 

Sans blague ? Razz 

_________________
Je vais bien, ne t'en fais pas
dorémy
dorémy
Expert spécialisé

Le fantastique en photographie Empty Re: Le fantastique en photographie

par dorémy Lun 15 Juil - 12:20
Il y avait  aussi l'expo l'ange du bizarre au Musée d'Orsay où quelques photos d'inspiration fantastique étaient présentes :


Le fantastique en photographie Tmp_5bc709be75b48b527c8ae25a4d0a4c59

Le fantastique en photographie Tmp_4728aeaaf278717be07180c26395446c


Le fantastique en photographie Tmp_25153baa5c4c7fd78cf1da12657489aa
" L'univers libertin de Sade, mêlant souffrance et sensualité, reprend vie à travers les dessins de Masson mais aussi dans la poupée de Hans Bellmer qui expérimente à l'infini les ambiguïtés de l'automate cassé, violenté, fétichisé, photographié non pas dans les caves voûtées d'un château gothique, mais dans les recoins sordides et quotidiens d'un appartement moderne.

Armés d'un appareil photographique ou d'un pinceau à lavis, les surréalistes sont à la quête du merveilleux moderne qui hante villes et objets usuels, tel Brassaï capturant les masques hurlants grattés sur les murs ; reproduisant les expériences quasi médiumniques des dessins d'Hugo, Bellmer fait émerger des visages muets d'un nuage d'encre, tandis que Painlevé retrouve un monstre grotesque et hilare en approchant son objectif à quelques centimètres d'une pince de homard : partout la force magique de l'art romantise l'univers, peuple le quotidien de créatures fantastiques, anime l'inerte de vies étranges et cachées.



Le lieu imaginaire le plus excitant reste le château gothique, encore perceptible à travers le motif acéré et séquestrant des grillages, herses et ferronneries qui forment la trame de certaines oeuvres de Klee ; mais la prison la plus inquiétante, parce que naturelle, demeure la forêt.

"Sentiments mitigés lorsque, pour la première fois, il pénètre dans la forêt : ravissement, oppression […] dehors et dedans tout à la fois. Libre et prisonnier". Tels sont les mots avec lesquels Max Ernst décrit son expérience de la forêt, convoquant la tradition romantique allemande : le lieu mythique des origines est aussi un tombeau silencieux hérissé de barreaux."


Plus d'info ici : http://www.musee-orsay.fr/fr/evenements/expositions/au-musee-dorsay/presentation-detaillee/page/5/article/lange-du-bizarre-35087.html?cHash=4319b86396
dorémy
dorémy
Expert spécialisé

Le fantastique en photographie Empty Re: Le fantastique en photographie

par dorémy Lun 15 Juil - 12:24
olive-in-oil a écrit:Je t'ai fait un petit doc rapide avec des citations et quelques images. Dis-moi si ça te va ou si tu veux que je te scanne quelques pages de mes bouquins. Wink


Même si c'est indiqué "pour Mauvette" on peut y jeter un coup d'oeil et s'en servir ? où il faut te verser des droits d'auteurs ? Smile 
Amaliah
Amaliah
Empereur

Le fantastique en photographie Empty Re: Le fantastique en photographie

par Amaliah Lun 15 Juil - 19:22
Moi aussi, Olive, j'aimerais bien voir ton document si c'est possible, ce sujet m'intéresse beaucoup.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum