Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Al
Expert spécialisé

Rompre la monotonie des cours en 1ère - Page 2 Empty Re: Rompre la monotonie des cours en 1ère

par Al Lun 9 Sep 2013 - 19:00
Oui ce que tu dis est exact, mais rien n'empêche d'aller suivre les cours d'autres professeurs. J'ai effectivement été voir jusqu'à présent 4 collègues. Ma tutrice n'a jamais considéré détenir "la vérité". N'empêche, j'ai eu 20 en disserte au capes. Ben je savais pas apprendre aux élèves comment faire une disserte. J'ai eu besoin qu'on me l'apprenne, ce n'est pas un gros mot ! Wink
FiatLux
FiatLux
Fidèle du forum

Rompre la monotonie des cours en 1ère - Page 2 Empty Re: Rompre la monotonie des cours en 1ère

par FiatLux Lun 9 Sep 2013 - 19:28
Merci pour ces dernières réponses bien plus cordiales (vous aurez compris que je ne m'adresse pas à cripure, bien évidemment). Je ne parlais pas de faire cours tout en jonglant, mais la plupart l'a heureusement compris.
Luxx
Luxx
Niveau 8

Rompre la monotonie des cours en 1ère - Page 2 Empty Re: Rompre la monotonie des cours en 1ère

par Luxx Lun 9 Sep 2013 - 19:50
@Sphinx a écrit:(Je ne suis pas prof en lycée et je n'ai jamais eu de premières, mais) faites peut-être moins d'explications, et entre deux, prenez le temps de faire une leçon d'histoire littéraire. Ca ne peut pas faire de mal et je suis sûre que les examinateurs du bac seront ravis d'avoir devant eux des élèves qui ne pensent pas que le naturalisme consiste à se mettre tout nu sur la plage. Faites de la grammaire. Bref, visez utile, enseignez le français et la littérature :)Quant aux élèves, une fois de plus je n'ai pas de premières, mais est-ce que c'est vraiment grave s'ils ont dix-huit textes plutôt que vingt-cinq, mais qu'ils maîtrisent un peu mieux leur sujet ?

Sans parler, comme le disait Iphigénie, des entraînements aux exercices écrits, dont il y a bien besoin en général... (parce que, quand on voit le niveau en dissert de mes anciens élèves de licence, franchement, c'était effrayant. Ne parlons pas de leur orthographe).
mdr  J'ai eu le droit à cette charmante méprise aujourd'hui avec mes secondes Very Happy  avec les gloussements qui vont avec...
avatar
User5899
Dieu de l'Olympe

Rompre la monotonie des cours en 1ère - Page 2 Empty Re: Rompre la monotonie des cours en 1ère

par User5899 Lun 9 Sep 2013 - 19:53
@Sphinx a écrit:(Je ne suis pas prof en lycée et je n'ai jamais eu de premières, mais) faites peut-être moins d'explications, et entre deux, prenez le temps de faire une leçon d'histoire littéraire. Ca ne peut pas faire de mal et je suis sûre que les examinateurs du bac seront ravis d'avoir devant eux des élèves qui ne pensent pas que le naturalisme consiste à se mettre tout nu sur la plage. Faites de la grammaire. Bref, visez utile, enseignez le français et la littérature :)Quant aux élèves, une fois de plus je n'ai pas de premières, mais est-ce que c'est vraiment grave s'ils ont dix-huit textes plutôt que vingt-cinq, mais qu'ils maîtrisent un peu mieux leur sujet ?

Sans parler, comme le disait Iphigénie, des entraînements aux exercices écrits, dont il y a bien besoin en général... (parce que, quand on voit le niveau en dissert de mes anciens élèves de licence, franchement, c'était effrayant. Ne parlons pas de leur orthographe).
Ah mais alors ça, dites, ce sont de sacrées idées idee 
stench
stench
Monarque

Rompre la monotonie des cours en 1ère - Page 2 Empty Re: Rompre la monotonie des cours en 1ère

par stench Lun 9 Sep 2013 - 19:59
@Sphinx a écrit:(Je ne suis pas prof en lycée et je n'ai jamais eu de premières, mais) faites peut-être moins d'explications, et entre deux, prenez le temps de faire une leçon d'histoire littéraire. Ca ne peut pas faire de mal et je suis sûre que les examinateurs du bac seront ravis d'avoir devant eux des élèves qui ne pensent pas que le naturalisme consiste à se mettre tout nu sur la plage. Faites de la grammaire. Bref, visez utile, enseignez le français et la littérature :)Quant aux élèves, une fois de plus je n'ai pas de premières, mais est-ce que c'est vraiment grave s'ils ont dix-huit textes plutôt que vingt-cinq, mais qu'ils maîtrisent un peu mieux leur sujet ?

Sans parler, comme le disait Iphigénie, des entraînements aux exercices écrits, dont il y a bien besoin en général... (parce que, quand on voit le niveau en dissert de mes anciens élèves de licence, franchement, c'était effrayant. Ne parlons pas de leur orthographe).
Bref, faire des EdT mais aussi de l'histoire littéraire, tout en les faisant travailler sur les exercices écrits type dissertation... En gros, ce que chaque prof de Lettres fait, non? En tout cas, ce que je fais chaque année comme tous mes collègues Laughing 
Écusette de Noireuil
Écusette de Noireuil
Expert

Rompre la monotonie des cours en 1ère - Page 2 Empty Re: Rompre la monotonie des cours en 1ère

par Écusette de Noireuil Lun 9 Sep 2013 - 22:21
Moi aussi j'aime bien "varier" ne serait-ce que pour ne pas m'ennuyer moi-même...
-En variant les modes de travail: en groupe, à la maison,passages oraux,petites préparations écrites, recherches...
-En variant les textes, bien sûr
-En proposant des travaux personnels créatifs autour des lectures cursives,et aussi des lectures d'images, d'extraits de films, comptes rendus de spectacles, etc... qui donnent aussi aux élèves de quoi s'exprimer à l'entretien.Parce que les LA,ne l'oublions pas, c'est une partie de l'examen. Encore faut-il qu'ils aient des choses à dire une fois terminée l'explication du texte.

_________________
" Celui qui ne lit pas ne vit qu'une seule vie " (Umberto Eco )
Sphinx
Sphinx
Enchanteur

Rompre la monotonie des cours en 1ère - Page 2 Empty Re: Rompre la monotonie des cours en 1ère

par Sphinx Lun 9 Sep 2013 - 22:37
Cripure a écrit: Ah mais alors ça, dites, ce sont de sacrées idées idee 
@stench a écrit:
Bref, faire des EdT mais aussi de l'histoire littéraire, tout en les faisant travailler sur les exercices écrits type dissertation... En gros, ce que chaque prof de Lettres fait, non? En tout cas, ce que je fais chaque année comme tous mes collègues Laughing 
Parfois, répéter l'évidence, ça ne fait pas de mal Razz
NLM76
NLM76
Grand sage

Rompre la monotonie des cours en 1ère - Page 2 Empty Re: Rompre la monotonie des cours en 1ère

par NLM76 Lun 9 Sep 2013 - 23:03
Si l'explication de texte devient lassante, on peut passer à des exercices révolutionnaires:
thème
version

_________________
Sites du grip :

  • http://instruire.fr
  • https://grip-editions.fr

Mon site : www.lettresclassiques.fr

«Boas ne renonça jamais à la question-clé : quelle est, du point de vue de l'information, la différence entre les procédés grammaticaux observés ? Il n'entendait pas accepter une théorie non sémantique de la structure grammaticale et toute allusion défaitiste à la prétendue obscurité de la notion de sens lui paraissait elle-même obscure et dépourvue de sens.» [Roman Jakobson, Essais de linguistique générale, "La notion de signification grammaticale selon Boas" (1959)]
Simone Boué
Simone Boué
Niveau 9

Rompre la monotonie des cours en 1ère - Page 2 Empty Re: Rompre la monotonie des cours en 1ère

par Simone Boué Jeu 12 Sep 2013 - 10:45
[quote="yseth56"]Moi aussi j'aime bien "varier" ne serait-ce que pour ne pas m'ennuyer moi-même...
-En variant les modes de travail: en groupe, à la maison,passages oraux,petites préparations écrites, recherches...
-En variant les textes, bien sûr
-En proposant des travaux personnels créatifs autour des lectures cursives,et aussi des lectures d'images, d'extraits de films, comptes rendus de spectacles, etc... qui donnent aussi aux élèves de quoi s'exprimer à l'entretien.Parce que les LA,ne l'oublions pas, c'est une partie de l'examen. Encore faut-il qu'ils aient des choses à dire une fois terminée l'explication du texte.[/quote]
Et puis lorsque les élèves (les miens, en tout cas) n'ont pas ou plus de repères solides, notamment à la maison/en foyer/en studio tout seul à 16 ans : ritualiser au maximum n'est pas plus mal. En français, ils savent qu'ils seront interrogés à l'oral sur le dernier cours, avec une note; qu'ils seront amenés à présenter le texte dans une introduction orale (comme au bac), qu'ils devront beaucoup écrire et que ça, ben, oui, c'est pour le bac et pour plus tard, aussi.
Voilà : varier l'oral, les questions de corpus, les traces écrites.
C'est un peu bête, mais par rapport au collège, j'ai vraiment l'impression d'être plus dans le vrai boulot de prof. Le collège et sa diversité m'ennuient absolument; comme s'il fallait toujours "intéresser" les élèves.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum