Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
John
John
Médiateur

Orientation : la proportion de filles toujours minoritaire dans les études techniques et scientifiques, mais en hausse. Empty Orientation : la proportion de filles toujours minoritaire dans les études techniques et scientifiques, mais en hausse.

par John Ven 11 Oct 2013 - 6:47
Extrait :
Etudes scientifiques: où s’orientent les filles?

Réalisée par le cabinet Global Contact pour Orange à l’occasion de la Fête de la science, l’étude «Mutationnelles» s’intéresse à la place des femmes dans les filières scientifiques et techniques. Son constat: le déclin du nombre de jeunes filles qui s’orientent vers les études scientifiques et techniques a enfin été stoppé. Sur les trois dernières années, le nombre d’élèves et d’étudiantes dans les filières scientifiques et techniques a même augmenté de 2,5% entre 2009 et 2011. Pour autant, les choix d’orientation n’en restent pas moins très sexués et expliquent la faible représentation des femmes dans beaucoup de filières techniques qui résistent très bien à la crise : alors que le marché de l’emploi perd 2% entre 2008 et 2012 en Europe, les créations d’emplois dans les sciences et technologies ont progressé de 10% dans la même période en France.

«Malgré ces chiffres encourageants, les femmes restent minoritaires dans les formations scientifiques et techniques (34%), et s’orientent de plus en plus vers des métiers considérés comme plus féminins», regrette Claudine Schmuck, auteure de l’étude. Et même lorsqu’elles choisissent une filière scientifique ou technique, les femmes ne s’orientent que minoritairement vers les secteurs réellement porteurs. «Ces choix s’avèrent pénalisants à la fois au regard de leur employabilité et au niveau des écarts de rémunération. Par exemple, l’agronomie et la chimie continuent à attirer les femmes (elles représentent près de la moitié des effectifs de jeunes diplômés) bien que ces secteurs connaissent un taux de chômage de 8% et que ces secteurs sont ceux où les écarts de salaires hommes/femmes sont les plus élevés en 2013, dépassant 50%», explique encore Claudine Schmuck.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
John
John
Médiateur

Orientation : la proportion de filles toujours minoritaire dans les études techniques et scientifiques, mais en hausse. Empty Re: Orientation : la proportion de filles toujours minoritaire dans les études techniques et scientifiques, mais en hausse.

par John Sam 12 Oct 2013 - 17:42
Le blog Inclassables mathématiques revient sur cette enquête :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
Dionysos
Dionysos
Fidèle du forum

Orientation : la proportion de filles toujours minoritaire dans les études techniques et scientifiques, mais en hausse. Empty Re: Orientation : la proportion de filles toujours minoritaire dans les études techniques et scientifiques, mais en hausse.

par Dionysos Jeu 17 Oct 2013 - 16:52
A quand une étude sur la minorité de garçons dans les études littéraires ?

_________________
"We're all in the gutter, but some of us are looking at the stars". O.Wilde.
kero
kero
Grand sage

Orientation : la proportion de filles toujours minoritaire dans les études techniques et scientifiques, mais en hausse. Empty Re: Orientation : la proportion de filles toujours minoritaire dans les études techniques et scientifiques, mais en hausse.

par kero Jeu 17 Oct 2013 - 16:53
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:A quand une étude sur la minorité de garçons dans les études littéraires ?
Ce que je me dis toujours. Pourquoi diable il faudrait que plus de femmes choisissent des filières "sciences dures" ? En France, on tend à confondre égalité et homogénéité ...
MrBrightside
MrBrightside
Empereur

Orientation : la proportion de filles toujours minoritaire dans les études techniques et scientifiques, mais en hausse. Empty Re: Orientation : la proportion de filles toujours minoritaire dans les études techniques et scientifiques, mais en hausse.

par MrBrightside Jeu 17 Oct 2013 - 18:23
Pour avoir vu le comportement de certains classes de mecs en CPGE scientifique, je comprends que les filles ne meurent pas d'envie d'y aller. Rolling Eyes 
avatar
profecoles
Habitué du forum

Orientation : la proportion de filles toujours minoritaire dans les études techniques et scientifiques, mais en hausse. Empty Re: Orientation : la proportion de filles toujours minoritaire dans les études techniques et scientifiques, mais en hausse.

par profecoles Sam 26 Oct 2013 - 18:48
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:A quand une étude sur la minorité de garçons dans les études littéraires ?
Ce que je me dis toujours. Pourquoi diable il faudrait que plus de femmes choisissent des filières "sciences dures" ? En France, on tend à confondre égalité et homogénéité ...
Pourquoi pas une étude sur la minorité de garçons dans les études littéraires d'ailleurs ?
Je pense que cela relève d'une même problématique : les unes comme les autres  s'autocensurent et se refusent à écouter leurs envies et leurs goûts pour coller à une "image sociale". 
Seulement pour les filles dans le domaine d es sciences et les techniques , c'est d'autant plus gênant qu'en ce contexte de crise, les emplois à haute technicité ou à niveau scientifique élevé sont plus nombreux et qu'ainsi elles se ferment des portes qui pourraient les conduire plus sûrement vers un emploi bien rémunéré. C'est là qu'intervient le facteur "égalité".
Dans le primaire, les filles me semblent tout aussi douées que les garçons pour les maths et le sciences (Y aurait-il des études pour corroborer mon impression uniquement fondée sur mon expérience ?). pourquoi cela changerait-il plus tard ?
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum