Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
*Fifi*
*Fifi*
Modérateur

Les trois révolutions numériques qui attendent l'école Empty Les trois révolutions numériques qui attendent l'école

par *Fifi* Sam 16 Mai 2015 - 21:35

Le grand plan pour le numérique à l'école dévoilé par François Hollande pourrait changer la classe bien plus radicalement que les réformes du collège et des programmes. La preuve en trois révolutions.

(...)
Une première révolution se jouera dans les classes. N'en déplaise aux locataires de la Rue de Grenelle, une fois franchie la porte de la salle de classe, le véritable décideur politique n'est pas le ministre mais l'enseignant, seul maître à bord de sa pédagogie. En reconnaissant aux professeurs une réelle autonomie d'initiative, la réforme devrait petit à petit instiller cette culture du "bottom up" qui manque tant à un système centralisé et infantilisant, qui étouffe l'esprit d'innovation et désespère nombre de ceux qui s'échinent à trouver les voies les mieux adaptées pour transmettre des connaissances et faire acquérir des compétences à leurs élèves. Trois conditions de réussite: que les cadres (inspecteurs, chefs d'établissement...) apprennent à encourager et à faire confiance; que la formation continue des enseignants soit, comme annoncé, ressuscitée; que l'intendance suive - matériels et logiciels ne peuvent être de moindre qualité que ceux qu'utilisent enseignants et élèves dans la sphère privée, les réseaux doivent fonctionner, la maintenance se doit d'être réactive et attentive...

Une deuxième révolution touchera les établissements scolaires. Favoriser la création de fab labs, ouverts en dehors des horaires scolaires, pourrait adresser plusieurs messages puissants aux familles, invitées à fréquenter l'établissement de leur enfant pour y réaliser des projets. Les fab labs, nés aux Etats-Unis, consistent en de vastes ateliers dotés d'équipements en libre accès, notamment d'imprimantes 3D, permettant de travailler la matière (bois, métal, céramique, plastique, etc.); ils reposent sur un fonctionnement collaboratif: en échange de la gratuité de l'accès, chacun apporte sa contribution au travail de la communauté. Faire des établissements scolaires des pôles d'attractivité, dont on ne franchit pas seulement la porte pour se soumettre à l'autorité scolaire, peut, à terme, bouleverser les relations entre école et famille. Parmi les conditions de réussite: ne pas ouvrir de fab labs au rabais, favoriser leur fréquentation par l'ensemble de la collectivité (enseignants, parents, élèves)...

Une troisième révolution frappera l'ensemble du système. En créant un fonds d'investissement, afin de produire un effet de levier sur l'investissement privé, l'Etat permettrait à la France de se doter d'une industrie compétitive, capable d'offrir une alternative aux innovations portées par les start-up edtech (technologies de l'éducation) nord-américaines, qui ont levé, l'an dernier, 1 milliard de dollars.

http://www.lexpress.fr/education/les-trois-revolutions-numeriques-qui-attendent-l-ecole_1679682.html#tpcqhDixGYZKcfQH.99

_________________
Pour accéder à la banque de données en HG, merci de lire le règlement ici :
https://www.neoprofs.org/t36320-bdd-hg-reglement
JPhMM
JPhMM
Demi-dieu

Les trois révolutions numériques qui attendent l'école Empty Re: Les trois révolutions numériques qui attendent l'école

par JPhMM Sam 16 Mai 2015 - 21:43


École numérique à écouter à 9:53

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
Vincent83
Niveau 6

Les trois révolutions numériques qui attendent l'école Empty Re: Les trois révolutions numériques qui attendent l'école

par Vincent83 Sam 16 Mai 2015 - 22:41
@*Fifi* a écrit:

Le grand plan pour le numérique à l'école dévoilé par François Hollande pourrait changer la classe bien plus radicalement que les réformes du collège et des programmes. La preuve en trois révolutions.

(...)
Une première révolution se jouera dans les classes. N'en déplaise aux locataires de la Rue de Grenelle, une fois franchie la porte de la salle de classe, le véritable décideur politique n'est pas le ministre mais l'enseignant, seul maître à bord de sa pédagogie. En reconnaissant aux professeurs une réelle autonomie d'initiative, la réforme devrait petit à petit instiller cette culture du "bottom up" qui manque tant à un système centralisé et infantilisant, qui étouffe l'esprit d'innovation et désespère nombre de ceux qui s'échinent à trouver les voies les mieux adaptées pour transmettre des connaissances et faire acquérir des compétences à leurs élèves. Trois conditions de réussite: que les cadres (inspecteurs, chefs d'établissement...) apprennent à encourager et à faire confiance; que la formation continue des enseignants soit, comme annoncé, ressuscitée; que l'intendance suive - matériels et logiciels ne peuvent être de moindre qualité que ceux qu'utilisent enseignants et élèves dans la sphère privée, les réseaux doivent fonctionner, la maintenance se doit d'être réactive et attentive...

Une deuxième révolution touchera les établissements scolaires. Favoriser la création de fab labs, ouverts en dehors des horaires scolaires, pourrait adresser plusieurs messages puissants aux familles, invitées à fréquenter l'établissement de leur enfant pour y réaliser des projets. Les fab labs, nés aux Etats-Unis, consistent en de vastes ateliers dotés d'équipements en libre accès, notamment d'imprimantes 3D, permettant de travailler la matière (bois, métal, céramique, plastique, etc.); ils reposent sur un fonctionnement collaboratif: en échange de la gratuité de l'accès, chacun apporte sa contribution au travail de la communauté. Faire des établissements scolaires des pôles d'attractivité, dont on ne franchit pas seulement la porte pour se soumettre à l'autorité scolaire, peut, à terme, bouleverser les relations entre école et famille. Parmi les conditions de réussite: ne pas ouvrir de fab labs au rabais, favoriser leur fréquentation par l'ensemble de la collectivité (enseignants, parents, élèves)...

Une troisième révolution frappera l'ensemble du système. En créant un fonds d'investissement, afin de produire un effet de levier sur l'investissement privé, l'Etat permettrait à la France de se doter d'une industrie compétitive, capable d'offrir une alternative aux innovations portées par les start-up edtech (technologies de l'éducation) nord-américaines, qui ont levé, l'an dernier, 1 milliard de dollars.

http://www.lexpress.fr/education/les-trois-revolutions-numeriques-qui-attendent-l-ecole_1679682.html#tpcqhDixGYZKcfQH.99

Business is business...

On fait déjà tellement de choses avec un tableau, une craie blanche, une rouge et une jaune... Il serait peut-être plus judicieux d'attirer des enseignants compétents en les payant davantage et en cessant de les emmerder pour des niaiseries qui relèvent des personnels d'encadrements -manifestement très au fait des méthodes à suivre (Cde, ien et j'en passe)-
avatar
User5899
Dieu de l'Olympe

Les trois révolutions numériques qui attendent l'école Empty Re: Les trois révolutions numériques qui attendent l'école

par User5899 Sam 16 Mai 2015 - 22:49
@Vincent83 a écrit:On fait déjà tellement de choses avec un tableau, une craie blanche, une rouge et une jaune... Il serait peut-être plus judicieux d'attirer des enseignants compétents en les payant davantage et en cessant de les emmerder pour des niaiseries qui relèvent des personnels d'encadrements -manifestement très au fait des méthodes à suivre (Cde, ien et j'en passe)-
Une précision d'une haute technicité : la craie orange est plus efficace que la rouge sur un TVNI (Tableau Vert Non Interactif) Razz





Les trois révolutions numériques, dans beaucoup d'établissements, sont déjà programmées sous des noms de code. Je vous les révèle en spoiler.


Spoiler:

windows 98
windows vista
windows XP
Carnyx
Carnyx
Neoprof expérimenté

Les trois révolutions numériques qui attendent l'école Empty Re: Les trois révolutions numériques qui attendent l'école

par Carnyx Dim 17 Mai 2015 - 8:58
Magie de la technique : depuis que je mets mon gilet de sécurité jaune fluo en classe, certains élèves ont remarqué ma présence. Very Happy

_________________
Of all tyrannies, a tyranny sincerely exercised for the good of its victims may be the most oppressive. It would be better to live under robber barons than under omnipotent moral busybodies. The robber baron’s cruelty may sometimes sleep, his cupidity may at some point be satiated; but those who torment us for our own good will torment us without end for they do so with the approval of their own conscience.
sookie
sookie
Érudit

Les trois révolutions numériques qui attendent l'école Empty Re: Les trois révolutions numériques qui attendent l'école

par sookie Dim 17 Mai 2015 - 9:09
Î
@*Fifi* a écrit:

Le grand plan pour le numérique à l'école dévoilé par François Hollande pourrait changer la classe bien plus radicalement que les réformes du collège et des programmes. La preuve en trois révolutions.

(...)
Une première révolution se jouera dans les classes. N'en déplaise aux locataires de la Rue de Grenelle, une fois franchie la porte de la salle de classe, le véritable décideur politique n'est pas le ministre mais l'enseignant, seul maître à bord de sa pédagogie. En reconnaissant aux professeurs une réelle autonomie d'initiative, la réforme devrait petit à petit instiller cette culture du "bottom up" qui manque tant à un système centralisé et infantilisant, qui étouffe l'esprit d'innovation et désespère nombre de ceux qui s'échinent à trouver les voies les mieux adaptées pour transmettre des connaissances et faire acquérir des compétences à leurs élèves. Trois conditions de réussite: que les cadres (inspecteurs, chefs d'établissement...) apprennent à encourager et à faire confiance; que la formation continue des enseignants soit, comme annoncé, ressuscitée; que l'intendance suive - matériels et logiciels ne peuvent être de moindre qualité que ceux qu'utilisent enseignants et élèves dans la sphère privée, les réseaux doivent fonctionner, la maintenance se doit d'être réactive et attentive...

Une deuxième révolution touchera les établissements scolaires. Favoriser la création de fab labs, ouverts en dehors des horaires scolaires, pourrait adresser plusieurs messages puissants aux familles, invitées à fréquenter l'établissement de leur enfant pour y réaliser des projets. Les fab labs, nés aux Etats-Unis, consistent en de vastes ateliers dotés d'équipements en libre accès, notamment d'imprimantes 3D, permettant de travailler la matière (bois, métal, céramique, plastique, etc.); ils reposent sur un fonctionnement collaboratif: en échange de la gratuité de l'accès, chacun apporte sa contribution au travail de la communauté. Faire des établissements scolaires des pôles d'attractivité, dont on ne franchit pas seulement la porte pour se soumettre à l'autorité scolaire, peut, à terme, bouleverser les relations entre école et famille. Parmi les conditions de réussite: ne pas ouvrir de fab labs au rabais, favoriser leur fréquentation par l'ensemble de la collectivité (enseignants, parents, élèves)...

Une troisième révolution frappera l'ensemble du système. En créant un fonds d'investissement, afin de produire un effet de levier sur l'investissement privé, l'Etat permettrait à la France de se doter d'une industrie compétitive, capable d'offrir une alternative aux innovations portées par les start-up edtech (technologies de l'éducation) nord-américaines, qui ont levé, l'an dernier, 1 milliard de dollars.

http://www.lexpress.fr/education/les-trois-revolutions-numeriques-qui-attendent-l-ecole_1679682.html#tpcqhDixGYZKcfQH.99
Déjà rien que ça, c'est pas gagné.
Si j'ai besoin d'envoyer un mail d'un ordi du collège, cela met entre 20 et 30 mn
Quand à mettre tous les élèves en salle info, moi je n'essaye même plus, le temps que tous les ordi soient prêts et que les élèves puissent tous se mettre au travail, c'est la fin du cours.
Pseudo
Pseudo
Demi-dieu

Les trois révolutions numériques qui attendent l'école Empty Re: Les trois révolutions numériques qui attendent l'école

par Pseudo Dim 17 Mai 2015 - 10:00
@*Fifi* a écrit:

Le grand plan pour le numérique à l'école dévoilé par François Hollande pourrait changer la classe bien plus radicalement que les réformes du collège et des programmes. La preuve en trois révolutions.

(...)
Une première révolution se jouera dans les classes. N'en déplaise aux locataires de la Rue de Grenelle, une fois franchie la porte de la salle de classe, le véritable décideur politique n'est pas le ministre mais l'enseignant, seul maître à bord de sa pédagogie. En reconnaissant aux professeurs une réelle autonomie d'initiative, la réforme devrait petit à petit instiller cette culture du "bottom up" qui manque tant à un système centralisé et infantilisant, qui étouffe l'esprit d'innovation et désespère nombre de ceux qui s'échinent à trouver les voies les mieux adaptées pour transmettre des connaissances et faire acquérir des compétences à leurs élèves. Trois conditions de réussite: que les cadres (inspecteurs, chefs d'établissement...) apprennent à encourager et à faire confiance; que la formation continue des enseignants soit, comme annoncé, ressuscitée; que l'intendance suive - matériels et logiciels ne peuvent être de moindre qualité que ceux qu'utilisent enseignants et élèves dans la sphère privée, les réseaux doivent fonctionner, la maintenance se doit d'être réactive et attentive...

Une deuxième révolution touchera les établissements scolaires. Favoriser la création de fab labs, ouverts en dehors des horaires scolaires, pourrait adresser plusieurs messages puissants aux familles, invitées à fréquenter l'établissement de leur enfant pour y réaliser des projets. Les fab labs, nés aux Etats-Unis, consistent en de vastes ateliers dotés d'équipements en libre accès, notamment d'imprimantes 3D, permettant de travailler la matière (bois, métal, céramique, plastique, etc.); ils reposent sur un fonctionnement collaboratif: en échange de la gratuité de l'accès, chacun apporte sa contribution au travail de la communauté. Faire des établissements scolaires des pôles d'attractivité, dont on ne franchit pas seulement la porte pour se soumettre à l'autorité scolaire, peut, à terme, bouleverser les relations entre école et famille. Parmi les conditions de réussite: ne pas ouvrir de fab labs au rabais, favoriser leur fréquentation par l'ensemble de la collectivité (enseignants, parents, élèves)...

Une troisième révolution frappera l'ensemble du système. En créant un fonds d'investissement, afin de produire un effet de levier sur l'investissement privé, l'Etat permettrait à la France de se doter d'une industrie compétitive, capable d'offrir une alternative aux innovations portées par les start-up edtech (technologies de l'éducation) nord-américaines, qui ont levé, l'an dernier, 1 milliard de dollars.

http://www.lexpress.fr/education/les-trois-revolutions-numeriques-qui-attendent-l-ecole_1679682.html#tpcqhDixGYZKcfQH.99

Voilà, le passage en gras m'a permis de confirmer mon intuition : c'est un article que l'express a pompé sur le Gorafi ! yesyes

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
avatar
Cath
Bon génie

Les trois révolutions numériques qui attendent l'école Empty Re: Les trois révolutions numériques qui attendent l'école

par Cath Dim 17 Mai 2015 - 10:11
3 révolutions, rien que ça !
Carnyx
Carnyx
Neoprof expérimenté

Les trois révolutions numériques qui attendent l'école Empty Re: Les trois révolutions numériques qui attendent l'école

par Carnyx Dim 17 Mai 2015 - 10:16
@Cath a écrit:3 révolutions, rien que ça !
Oui, toujours des pétitions de principes !
Rien de prouvé, seulement un enthousiasme canin pour la technique. Very Happy


_________________
Of all tyrannies, a tyranny sincerely exercised for the good of its victims may be the most oppressive. It would be better to live under robber barons than under omnipotent moral busybodies. The robber baron’s cruelty may sometimes sleep, his cupidity may at some point be satiated; but those who torment us for our own good will torment us without end for they do so with the approval of their own conscience.
avatar
the educator
Fidèle du forum

Les trois révolutions numériques qui attendent l'école Empty Re: Les trois révolutions numériques qui attendent l'école

par the educator Dim 17 Mai 2015 - 10:50
ça coute rien de l'ecrire, mais ce qu'à mis pseudo en gras, c'est précisément ce que je pense nécessaire et préalable à toute autre modification de la structure: confiance et intelligence.
Osmie
Osmie
Sage

Les trois révolutions numériques qui attendent l'école Empty Re: Les trois révolutions numériques qui attendent l'école

par Osmie Dim 17 Mai 2015 - 10:55
On attends les pannes de courant comme dans Ravage, le roman de Barjavel.
avatar
the educator
Fidèle du forum

Les trois révolutions numériques qui attendent l'école Empty Re: Les trois révolutions numériques qui attendent l'école

par the educator Dim 17 Mai 2015 - 11:35
Oui ou les pénuries de craies? cet argument est ridicule je trouve.
AsarteLilith
AsarteLilith
Empereur

Les trois révolutions numériques qui attendent l'école Empty Re: Les trois révolutions numériques qui attendent l'école

par AsarteLilith Dim 17 Mai 2015 - 11:58
"Une deuxième révolution touchera les établissements scolaires. Favoriser la création de fab labs, ouverts en dehors des horaires scolaires, pourrait adresser plusieurs messages puissants aux familles, invitées à fréquenter l'établissement de leur enfant pour y réaliser des projets. Les fab labs, nés aux Etats-Unis, consistent en de vastes ateliers dotés d'équipements en libre accès, notamment d'imprimantes 3D, permettant de travailler la matière (bois, métal, céramique, plastique, etc.); ils reposent sur un fonctionnement collaboratif: en échange de la gratuité de l'accès, chacun apporte sa contribution au travail de la communauté. Faire des établissements scolaires des pôles d'attractivité, dont on ne franchit pas seulement la porte pour se soumettre à l'autorité scolaire, peut, à terme, bouleverser les relations entre école et famille. Parmi les conditions de réussite: ne pas ouvrir de fab labs au rabais, favoriser leur fréquentation par l'ensemble de la collectivité (enseignants, parents, élèves)... "

Y'a qu'à moi que ça fait peur cette histoire ???? Sous quelle sécurité ? Avec qui pour aider ? Pour produire quoi ???? et sérieusement, les familles sont déjà assez présentes, non ?

_________________
Chuis comme les plantes sans eau : sans grec ni latin, j'me dessèche.

ON DIT CHOCOLATINE, PHILISTINS !
JPhMM
JPhMM
Demi-dieu

Les trois révolutions numériques qui attendent l'école Empty Re: Les trois révolutions numériques qui attendent l'école

par JPhMM Dim 17 Mai 2015 - 12:02
Créer des fab labs dans les écoles et les collèges ? Laughing Laughing Laughing Sont un peu MITomanes, non ?

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
e-Wanderer
e-Wanderer
Esprit éclairé

Les trois révolutions numériques qui attendent l'école Empty Re: Les trois révolutions numériques qui attendent l'école

par e-Wanderer Dim 17 Mai 2015 - 12:03
C'est la version moderne du collier de nouilles, faut vivre avec son temps…
avatar
Tiberius
Niveau 8

Les trois révolutions numériques qui attendent l'école Empty Re: Les trois révolutions numériques qui attendent l'école

par Tiberius Dim 17 Mai 2015 - 12:04
Tant que l'état ou les collectivités ne mettront pas les moyens humains nécessaires à l'entretien rapide et efficace du parc informatique des établissements scolaires, aucune révolution n'est possible. Sans révolution, nous avons déjà du mal à faire fonctionner le peu d'informatique dans nos établissements.
Iphigénie
Iphigénie
Enchanteur

Les trois révolutions numériques qui attendent l'école Empty Re: Les trois révolutions numériques qui attendent l'école

par Iphigénie Dim 17 Mai 2015 - 12:29
@e-Wanderer a écrit:C'est la version moderne du collier de nouilles, faut vivre avec son temps…

Laughing Laughing Laughing
avatar
Cath
Bon génie

Les trois révolutions numériques qui attendent l'école Empty Re: Les trois révolutions numériques qui attendent l'école

par Cath Dim 17 Mai 2015 - 12:43
@AsarteLilith a écrit:"Une deuxième révolution touchera les établissements scolaires. Favoriser la création de fab labs, ouverts en dehors des horaires scolaires, pourrait adresser plusieurs messages puissants aux familles, invitées à fréquenter l'établissement de leur enfant pour y réaliser des projets. Les fab labs, nés aux Etats-Unis, consistent en de vastes ateliers dotés d'équipements en libre accès, notamment d'imprimantes 3D, permettant de travailler la matière (bois, métal, céramique, plastique, etc.); ils reposent sur un fonctionnement collaboratif: en échange de la gratuité de l'accès, chacun apporte sa contribution au travail de la communauté. Faire des établissements scolaires des pôles d'attractivité, dont on ne franchit pas seulement la porte pour se soumettre à l'autorité scolaire, peut, à terme, bouleverser les relations entre école et famille. Parmi les conditions de réussite: ne pas ouvrir de fab labs au rabais, favoriser leur fréquentation par l'ensemble de la collectivité (enseignants, parents, élèves)... "

Y'a qu'à moi que ça fait peur cette histoire ???? Sous quelle sécurité ? Avec qui pour aider ? Pour produire quoi ???? et sérieusement, les familles sont déjà assez présentes, non ?
Ça, c'est tout bonnement ridicule.
Le coup de l'établissement "lieu de vie", on nous l'a déjà fait...
Iphigénie
Iphigénie
Enchanteur

Les trois révolutions numériques qui attendent l'école Empty Re: Les trois révolutions numériques qui attendent l'école

par Iphigénie Dim 17 Mai 2015 - 13:00
peut y avoir un intérêt pratique:
http://www.rtl.fr/actu/international/etats-unis-l-imprimante-3d-qui-permet-de-faire-son-fusil-d-assault-chez-soi-7774619873 Laughing Laughing Laughing
avatar
User17706
Bon génie

Les trois révolutions numériques qui attendent l'école Empty Re: Les trois révolutions numériques qui attendent l'école

par User17706 Dim 17 Mai 2015 - 15:47
C'est un pur contre-feu, il me semble. Ou bien de la diversion.
stanleymilgram
stanleymilgram
Niveau 9

Les trois révolutions numériques qui attendent l'école Empty Re: Les trois révolutions numériques qui attendent l'école

par stanleymilgram Dim 17 Mai 2015 - 19:20
Prévoir une centrale nucléaire ou deux pour les batteries de nos appareils numériques....
Luigi_B
Luigi_B
Grand Maître

Les trois révolutions numériques qui attendent l'école Empty Re: Les trois révolutions numériques qui attendent l'école

par Luigi_B Dim 17 Mai 2015 - 20:59
Une première révolution se jouera dans les classes. N'en déplaise aux locataires de la Rue de Grenelle, une fois franchie la porte de la salle de classe, le véritable décideur politique n'est pas le ministre mais l'enseignant, seul maître à bord de sa pédagogie. En reconnaissant aux professeurs une réelle autonomie d'initiative, la réforme devrait petit à petit instiller cette culture du "bottom up" qui manque tant à un système centralisé et infantilisant...

Je suis le seul à voir une contradiction logique dès le premier paragraphe ?

_________________
LVM Dernier billet : "Une École si distante"
avatar
User17706
Bon génie

Les trois révolutions numériques qui attendent l'école Empty Re: Les trois révolutions numériques qui attendent l'école

par User17706 Dim 17 Mai 2015 - 22:06
Je pense que ça veut dire que le système prend ses désirs de centralisation pour des réalités.
Zenxya
Zenxya
Grand sage

Les trois révolutions numériques qui attendent l'école Empty Re: Les trois révolutions numériques qui attendent l'école

par Zenxya Dim 17 Mai 2015 - 22:21
Ils sont au courant du prix des imprimantes 3D et du prix des consommables ? Qui paiera, ce sera pris sur les crédits de fonctionnement ? Et tout ça en accès libre, les réparations, qui en assumera le coût ?
Décidément, le fric se trouve sous tous les pieds de chaises de journalistes et politiques en ce moment.

_________________
Soyez résolus à ne plus servir, et vous voilà libres - La Boétie
La folie c’est faire toujours la même chose et s’attendre à un résultat différent - Albert Einstein
L'École est le lieu où l'on va s'instruire de ce que l'on ignore ou de ce que l'on sait mal pour pouvoir, le moment venu, se passer de maître - Jacques Muglioni
bruno09
bruno09
Niveau 10

Les trois révolutions numériques qui attendent l'école Empty Re: Les trois révolutions numériques qui attendent l'école

par bruno09 Dim 17 Mai 2015 - 22:34
Mouais. Tout ça est bel et bon... mais...
1° Apprendre à coder aux enfants ne sert pas à grand chose jusqu'au lycée, à moins de vouloir en faire des codeurs, c'est à dire le prolétariat de l'informatique. Que les élèves soient bons en Français, en Maths et cultivés et les veaux seront bien gardés (Steve Job ne m'a jamais fait l'effet d'un crétin inculte).
2° Que nous utilisions l'informatique, nous les enseignants, c'est autre chose. Pour faire vite, cela fait gagner (parfois) du temps. Ca c'est utile, pour ceux qui le souhaitent. Simple, faut des sous.
3° Que les TICE ne soit plus la propriété des gourous et de ceux qui en ont marre des gosses, pour le coup, cela me fera des vacances

_________________
Les trois révolutions numériques qui attendent l'école Italie11  Pour les Italophiles et les Italolâtres: http://www.viaggio-italia.fr
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum