Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
ysabel
Devin

Molière et vos secondes...

par ysabel le Dim 12 Juin - 19:14
Je ne sais pas chez vous, mais s'il y a qq années je réussissais avec succès des grandes comédies comme L'Ecoles des femmes, Les Femmes savantes, Tartuffe etc. ce temps me semble dorénavant révolu.
Cette année, alors que j'avais 2 classes tout à fait correct, rien que la lecture de George Dandin en cursive a laissé un très grand nombre d'élèves désorientés... Mes collègues sont dans le même cas. L'une a fait Les Femmes savantes et les gamins n'ont rien capté.
Cela fait deux ans que je fais un gpt sur Molière : cette année sur le quiproquo et l'an passé sur le mariage mais les gpt m'énervent car on a qq chose de haché je trouve.
Bref, je vais faire Le Malade imaginaire en OI. On verra bien.

alors certes, si on les guide pas à pas, on arrive à obtenir des résultats mais comme je passe déjà au bas mot, 7 à 8 semaines sur la tragédie il est impossible de faire aussi long avec une autre OI.

Et paradoxalement, les tragédies "fonctionnent" mieux car les élèves n'attendent pas de comique (celui qu'ils n'arrivent pas à voir chez Molière), s'attendent à que ce soit compliqué.

Qu'en est-il avec les vôtres ?

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
avatar
cléo
Niveau 9

Re: Molière et vos secondes...

par cléo le Dim 12 Juin - 19:18
@ysabel a écrit:Je ne sais pas chez vous, mais s'il y a qq années je réussissais avec succès des grandes comédies comme L'Ecoles des femmes, Les Femmes savantes, Tartuffe etc. ce temps me semble dorénavant révolu.
Cette année, alors que j'avais 2 classes tout à fait correct, rien que la lecture de George Dandin en cursive a laissé un très grand nombre d'élèves désorientés... Mes collègues sont dans le même cas. L'une a fait Les Femmes savantes et les gamins n'ont rien capté.
Cela fait deux ans que je fais un gpt sur Molière : cette année sur le quiproquo et l'an passé sur le mariage mais les gpt m'énervent car on a qq chose de haché je trouve.
Bref, je vais faire Le Malade imaginaire en OI. On verra bien.

alors certes, si on les guide pas à pas, on arrive à obtenir des résultats mais comme je passe déjà au bas mot, 7 à 8 semaines sur la tragédie il est impossible de faire aussi long avec une autre OI.

Et paradoxalement, les tragédies "fonctionnent" mieux car les élèves n'attendent pas de comique (celui qu'ils n'arrivent pas à voir chez Molière), s'attendent à que ce soit compliqué.

Qu'en est-il avec les vôtres ?

J'étudie une tragédie en OI, sur laquelle on passe beaucoup de temps, en effet. Pour la comédie de Molière, cela fait deux ans que je choisis de montrer une captation, et cela fonctionne très bien. A la fin de chaque acte, on fait un bilan de ce qu'ils ont compris, et à la fin, je leur propose un travail global (dissertation) sur la pièce.
Annalucia
Niveau 6

Re: Molière et vos secondes...

par Annalucia le Dim 12 Juin - 20:30
J'ai remarqué la même chose en étudiant Le Tartuffe avec mes deux classes de seconde cette année... Et c'est vrai que l'une des difficultés que les élèves rencontrent c'est qu'ils ne perçoivent pas le comique ("Mais madame c'est pas drôle"), sans compter qu'ils en ont un peu assez d'étudier Molière Neutral
avatar
cléo
Niveau 9

Re: Molière et vos secondes...

par cléo le Lun 13 Juin - 10:39
@Annalucia a écrit:J'ai remarqué la même chose en étudiant Le Tartuffe avec mes deux classes de seconde cette année... Et c'est vrai que l'une des difficultés que les élèves rencontrent c'est qu'ils ne perçoivent pas le comique ("Mais madame c'est pas drôle"), sans compter qu'ils en ont un peu assez d'étudier Molière Neutral
Tout à fait. D'où l'intérêt de passer par une mise en scène, je trouve : ils saisissent bien mieux ce qui se passe et pourquoi c'est drôle !
avatar
nitescence
Érudit

Re: Molière et vos secondes...

par nitescence le Lun 13 Juin - 11:03
Le comique est en effet cassé par le cadre scolaire qui n'incite pas à rire et par le décalage temporel : étudier une comédie est donc bien plus difficile qu'une tragédie qui porte des préoccupations universelles (l'amour, l'honneur). J'étudie Dom Juan qui n'est pas une pièce particulièrement comique (à quelques scènes près) et ça passe plutôt bien...


Dernière édition par nitescence le Lun 13 Juin - 11:10, édité 1 fois

_________________
Mordre. Mordre d'abord. Mordre ensuite. Mordre en souriant et sourire en mordant. (avec l'aimable autorisation de Cripure, notre dieu à tous)
avatar
nlm76
Esprit éclairé

Re: Molière et vos secondes...

par nlm76 le Lun 13 Juin - 11:09
Annaluci a écrit:Et c'est vrai que l'une des difficultés que les élèves rencontrent c'est qu'ils ne perçoivent pas le comique ("Mais madame c'est pas drôle"), sans compter qu'ils en ont un peu assez d'étudier Molière Neutral
Euh... Vous ne voyez pas le rapport entre les deux ?

_________________
Sites du grip et des gripiens :
http://instruire.fr
http://slecc.fr/GRIP.htm
http://doublecasquette3.eklablog.com/
http://pedagoj.eklablog.com/
www.lettresclassiques.fr
avatar
doctor who
Vénérable

Re: Molière et vos secondes...

par doctor who le Lun 13 Juin - 11:25
Molière fait rire si on lit soi-même les scènes en faisant le pitre ou si on montre des représentations. Une lecture un peu neutre, ou bien la lecture faite par l'élève empêche complètement de rentrer dans la pièce.

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com
avatar
cavatine
Niveau 9

Re: Molière et vos secondes...

par cavatine le Lun 13 Juin - 11:41
+1
Mes secondes ont beaucoup apprécié la séquence sur Tartuffe, mais il est vrai que je les ai emmenés voir la pièce (mise en scène "moderne" et particulièrement habile à faire ressortir les différents types de comique).
avatar
doctor who
Vénérable

Re: Molière et vos secondes...

par doctor who le Lun 13 Juin - 12:11
Et puis, ne pas hésiter à expliciter les grivoiseries. Il y a aussi des vannes saignantes que nos élèves peuvent apprécier.

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com
avatar
cléo
Niveau 9

Re: Molière et vos secondes...

par cléo le Lun 13 Juin - 13:25
@doctor who a écrit:Et puis, ne pas hésiter à expliciter les grivoiseries. Il y a aussi des vannes saignantes que nos élèves peuvent apprécier.

C'est sûr que ça ricane sec face au jus de réglisse...
Annalucia
Niveau 6

Re: Molière et vos secondes...

par Annalucia le Lun 13 Juin - 13:56
@nlm76 a écrit:
@Annalucia a écrit:Et c'est vrai que l'une des difficultés que les élèves rencontrent c'est qu'ils ne perçoivent pas le comique ("Mais madame c'est pas drôle"), sans compter qu'ils en ont un peu assez d'étudier Molière Neutral
Euh... Vous ne voyez pas le rapport entre les deux ?

Si bien sûr !

Je suis également passé par la mise en scène, et j'ai montré le caractère universel de la pièce avec des extraits de l'adaptation de Mnouchkine (d'ailleurs ça a bien marché.) Mais le problème, comme le soulignait Ysabel, c'est que, certes on arrive à obtenir des résultats en prenant le temps (ce qui est notre travail), mais je passe aussi beaucoup de temps sur la tragédie 😢 , du coup ça devient compliqué.
De plus, il faut déjà prendre le temps de paraphraser des passages qu'ils ne comprennent absolument pas et, il est vrai que, paradoxalement, la tragédie leur semble plus accessible ...


Dernière édition par Annalucia le Lun 13 Juin - 19:24, édité 1 fois
Annalucia
Niveau 6

Re: Molière et vos secondes...

par Annalucia le Lun 13 Juin - 13:57
@cléo a écrit:
@doctor who a écrit:Et puis, ne pas hésiter à expliciter les grivoiseries. Il y a aussi des vannes saignantes que nos élèves peuvent apprécier.

C'est sûr que ça ricane sec face au jus de réglisse...

Razz
avatar
ysabel
Devin

Re: Molière et vos secondes...

par ysabel le Lun 13 Juin - 14:38
@cavatine a écrit:+1
Mes secondes ont beaucoup apprécié la séquence sur Tartuffe, mais il est vrai que je les ai emmenés voir la pièce (mise en scène "moderne" et particulièrement habile à faire ressortir les différents types de comique).

Oui, la mise en scène - et heureusement, aujourd'hui grâce à Internet on dispose de bcp de mises en scène intéressantes.
On en revient encore au temps... tout expliciter, tout voir et on en a pour 8 semaines et encore 8 semaines pour la tragédie...

Je me souviens encore avec plaisir d'une année où j'avais fait Les Femmes savantes et les élèves qui s'amusaient vraiment dans la scène avec Trissotin et le "quoi qu'on die".

@doctor who a écrit:Et puis, ne pas hésiter à expliciter les grivoiseries. Il y a aussi des vannes saignantes que nos élèves peuvent apprécier.

L'an passé, j'avais fait le quiproquo sur le ruban dans L'Ecole des femmes, enfin, toute la scène... il m'a fallu un temps fou pour qu'ils comprennent.

Je me dis qu'avec Le Malade imaginaire, ils arriveront à comprendre en gros quand ils vont lire à la maison.

Je n'ose imaginer avec Le Misanthrope !

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
avatar
Orlanda
Habitué du forum

Re: Molière et vos secondes...

par Orlanda le Lun 13 Juin - 14:52
Eh bien, j'ai osé Le Misanthrope. J'aime vraiment cette pièce.
Ils n'ont pas compris, dans l'ensemble. C'était une classe de Seconde ni faible, ni brillante. De la bonne volonté, mais trop de difficultés de compréhension. - On dirait que je rédige mes bulletins! affraid -.

Je partage ton constat, Ysabel. Les grandes comédies de Molière deviennent peu à peu inaccessibles.
Racine, avec ses 800 mots...Ils finissent par y arriver.

_________________
"Nous vivons à une époque où l'ignorance n'a plus honte d'elle-même". Robert Musil
Annalucia
Niveau 6

Re: Molière et vos secondes...

par Annalucia le Lun 13 Juin - 15:17
@Orlanda a écrit:Je partage ton constat, Ysabel. Les grandes comédies de Molière deviennent peu à peu inaccessibles.
Racine, avec ses 800 mots...Ils finissent par y arriver.  

+1
avatar
fabienne7564
Niveau 9

Re: Molière et vos secondes...

par fabienne7564 le Mar 14 Juin - 13:04
J'ai fait L'Ecole des Femmes avec la mise en scène de Bezace en parallèle qui les a beaucoup surpris. Beaucoup de paraphrase au début de l'étude puis la classe s'est petit à petit habituée à la langue. Ils ont bien accroché.
Contenu sponsorisé

Re: Molière et vos secondes...

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum