Proviseur et Twitter

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Proviseur et Twitter

Message par ipomee le Mar 19 Juil 2016 - 21:16

@Valar Morghulis a écrit:Je ne sais pas si c'est une tendance à tout suranalyser ou simplement de la mauvaise foi, mais je suis sûre qu'en décortiquant chaque message comme tu le fais tu finiras par obtenir des réponses à toutes ces interrogations. Bon courage Wink

Merci.

ipomee
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Proviseur et Twitter

Message par ratatosk le Mer 20 Juil 2016 - 0:59

Tout d'abord, désolé si je ne suis pas en permanence sur ce forum afin de répondre au plus vite. Ensuite, eh bien ....., je ne sais pas comment me "dépatouiller" de cette affaire. J'ai même longtemps hésité à poursuivre ce fil car mon objectif n'est pas de créer des polémiques et encore moins  des tensions entre vous. J'avais une question simple  (visiblement très mal formulée pour certains) sur laquelle je n'ai sincèrement aucun avis. Je suis donc resté neutre dans ma formulation et merci de s'abstenir pour celles et ceux qui cherchent à orienter le sens que je voudrais donner à ma question. Il ne faut pas voir le mal partout ! Je   souhaite avoir le plus simplement du monde des retours d'expérience de cette pratique ( collègues prof, doc, cpe ou chefs d'établissement ).
Je dirais seulement que tout ce qui permet de motiver nos élèves à travailler est bon à prendre.
En espérant un peu plus de sérénité.

ratatosk
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Proviseur et Twitter

Message par InvitéSn le Mer 20 Juil 2016 - 1:15

@ratatosk a écrit:Je suis donc resté neutre dans ma formulation et merci de s'abstenir pour celles et ceux qui cherchent à orienter le sens que je voudrais donner à ma question. Il ne faut pas voir le mal partout !

La question de départ portait sur une personne : "Que penser d'un proviseur qui... ?"
C'est simplement cet objet de la question qui laissait penser à une position moralisatrice. Ce n'est pas un problème de neutralité à mon avis qui a fait monter la température, mais bien le fait qu'une personne était pointée du doigt, fût-ce anonymement et presque sans traits distinctifs.

"Que penser de l'usage de twitter dans la relation entre un établissement et ses élèves ?" Il me semble que ça laisse beaucoup plus froid, puisque ça ouvre entre autres la possibilité de répondre en termes d'utilité, contrairement à la première question...

InvitéSn
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Proviseur et Twitter

Message par Balthamos le Mer 20 Juil 2016 - 10:36

@ratatosk a écrit: je ne sais pas comment me "dépatouiller" de cette affaire. J'ai même longtemps hésité à poursuivre ce fil car mon objectif n'est pas de créer des polémiques et encore moins  des tensions entre vous.

C'est simple, en étant clair et bavard dans tes explications.
Une longue explication sera moins sujette à interprétation qu'une phrase sibyllin.

Enfin, même si le ton était plutôt agressif, tu as malgré tout une réponse. Chacun gère sa communication comme il l'entend.

Quand à ton utilisation de tweeter, c'est un autre sujet qui peut être intéressant Smile
Personnellement, je n'aime pas utiliser ces outils qui brouillent les temps. J'ai une séance, et je ne suis qu'enseignant. L'élève peut très bien attendre la séance suivante pour poser sa question, ou mieux chercher par lui même. Puis moi aussi je n'ai pas à m'obliger à répondre ailleurs que dans le temps de classe.
Après plusieurs collègues (dont ici) utilisent les réseaux sociaux avec les élèves, pourquoi pas, ça les regarde, tant que ça reste dans un cadre bien précis.

Balthamos
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum