Commencer sa carrière... en REP+

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Commencer sa carrière... en REP+

Message par Inhumaine le Mar 13 Sep 2016 - 20:13

Bonjour à tous,

Me voici, une semaine après la rentrée, à dresser un premier bilan de ma découverte de la REP+ en banlieue parisienne Nord/Est.
J'aurais voulu qu'il fut joyeux, plein d'enthousiasme et de bonnes résolutions, plein d'espoir et de perspectives pour le futur.
Seulement, grande est ma déconvenue. Je m'étais beaucoup documentée sur le sujet avant d'arriver dans mon nouveau collège, mais rien ne m'avait préparée à la violence à laquelle j'ai fait face, dès la première heure de cours.
Les documentaires misérabilistes sur la vie des cités ? C'est bien, bien pire en réalité.

Le constat est simple, si ce n'est avec les classes de 6e (bien mignonnes pour l'instant), je ne peux tout simplement pas faire cours tant le chahut est constant, tant les élèves se fichent de moi et ne m'accordent aucune autorité, en temps que jeune prof féminine.
Alors, plus que des questions, j'aimerais partager des idées sur le sujet. J'essaye à peu près tout avec mon équipe (PP, CPE), pour tenter de régler la situation, mais elle se dégrade sans cesse.

Avez-vous déjà vécu cela ?
Avez-vous tenu une année entière ?

Dois-je m'attendre à partir en congé maladie pour dépression, si les élèves continuent à me nier mon droit (et mon devoir) d'enseigner ?
Je rajouterais juste que la déconvenue est d'autant plus cruelle, que j'espérais trouver de l'enthousiasme dans le boulot étant donné que mon conjoint habite à 4h de route de chez moi, à la suite de cette mutation...

Pour ceux et celles qui veulent plus de détail, voici le lien du blog que j'ouvre tout juste, sorte d'exutoire provisoire :
https://lejournalduneprofderep.wordpress.com/


Dernière édition par Inhumaine le Mar 13 Sep 2016 - 20:23, édité 1 fois
avatar
Inhumaine
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Commencer sa carrière... en REP+

Message par Eleven le Mar 13 Sep 2016 - 20:21

J'ai commencé en REP et je suis encore en REP cette année en collège et cela se passe bien pour l'instant. Je pense que REP+ c'est un niveau au dessus.

Tu dois tenir, apparemment tu es soutenue par les PP et la CPE ce qui est déjà pas mal. Il faut peut-être aussi contacter les familles (voir si elles sont impliquées).

Je n'ai que trop peu d'expérience pour bien te conseiller mais tu as tout mon soutien fleurs

_________________
2015-2016 : Première année contractuelle : sixièmes, cinquièmes.
2016-2017 : Deuxième année contractuelle : troisièmes, quatrièmes et cinquièmes.
2017-2018 : Troisième année contractuelle : sixièmes, cinquièmes.
avatar
Eleven
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Commencer sa carrière... en REP+

Message par Heste le Mar 13 Sep 2016 - 20:25

Tout mon soutien,fleurs  il faut réussir à se blinder et faire le peu de cours qu'on peu faire.
Je te conseille aussi d'essayer de bien "développer" ta vie en dehors du collège pour décompresser et faire autre chose pour ne pas tourner en boucle sur le collège et tes difficultés (qui ne dépendent pas de toi).


Dernière édition par Heste le Mar 13 Sep 2016 - 20:27, édité 1 fois
avatar
Heste
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Commencer sa carrière... en REP+

Message par ipomee le Mar 13 Sep 2016 - 20:26

C'est bien de parler de tout ça et de ne pas faire semblant. Oui il y a des établissements ou des classes où il est impossible de faire son métier. Et je trouve lamentable de la part de l'EN de ne rien faire pour que les enseignants ne soient pas confrontés à cette impossibilité destructrice. Et on n'a pas de prime de risque (psychologique, j'entends, mais grave quand même).
Si j'avais eu, jeune prof, des classes que j'ai eues en fin de carrière, tant la situation s'est dégradée, j'aurais démissionné à coup sûr.

J'ai été très émue par ta situation, et je te souhaite du courage. Viens parler ici. Je lirai aussi régulièrement ton blog. Il faut faire bloc pour que des solutions soient apportées par l'Etat.
avatar
ipomee
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Commencer sa carrière... en REP+

Message par Himpy le Mar 13 Sep 2016 - 20:31

Tout mon soutiens aussi ! fleurs2
Je lirais aussi ton blog régulièrement...
J'ai fait mon stage en REP et, bien que moins dure que ce que tu décris, cela n'a pas toujours été facile. Courage !
avatar
Himpy
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Commencer sa carrière... en REP+

Message par Dinaaa le Mar 13 Sep 2016 - 20:52

J'ai lu ton blog... que dire, à part "bon courage, tiens bon, on est nombreux à être passés par là"...

Apparemment ils se taisent quand le CPE leur remonte les bretelles, donc tout n'est pas perdu, quelque chose les touche, ils connaissent les limites.
N'hésite pas à prévenir que tu vas appeler les familles et à le faire : même si les familles ne sont pas impliquées scolairement, il est fort possible que beaucoup de parents ne cautionnent pas le comportement de leur rejeton.
Plan de classe, travail "facile" au début, accessible à la majorité, autant d'encouragements que de punitions, et... beaucoup, beaucoup d'activités personnelles pour toi en dehors des cours, histoire de ne pas perdre les pédales en faisant tourner tout ton univers autours de cette misère intellectuelle et sociale.
avatar
Dinaaa
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Commencer sa carrière... en REP+

Message par Homérie le Mar 13 Sep 2016 - 20:55

De par mon expérience, je donnerais un seul conseil: même si cela doit durer 1 mois, il faut parfois d'abord asseoir son autorité avant de faire cours. Oui, on perd du temps, oui, on fait peu cours, mais on en gagne beaucoup après.

D'abord fixer les règles et surtout toujours s'y tenir (le syndrome de John Wayne, droit dans ses bottes). Et donc attendre le silence, punir, faire des rapports etc... Bref, montrer qu'on ne te la fait pas. Et que tu respectes ton "code" (et cela va dans les deux sens, pas "d'injustice", mais pas de passe-droit).
avatar
Homérie
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Commencer sa carrière... en REP+

Message par Anagramme le Mar 13 Sep 2016 - 20:59

Homérie a écrit:De par mon expérience, je donnerais un seul conseil: même si cela doit durer 1 mois, il faut parfois d'abord asseoir son autorité avant de faire cours. Oui, on perd du temps, oui, on fait peu cours, mais on en gagne beaucoup après.

D'abord fixer les règles et surtout toujours s'y tenir (le syndrome de John Wayne, droit dans ses bottes). Et donc attendre le silence, punir, faire des rapports etc... Bref, montrer qu'on ne te la fait pas. Et que tu respectes ton "code" (et cela va dans les deux sens, pas "d'injustice", mais pas de passe-droit).

Je pense que ce tu proposes est plein de bon sens mais il existe des bahuts où appliquer ça est tout bonnement impossible... pale

Anagramme
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Commencer sa carrière... en REP+

Message par Dadoo33 le Mar 13 Sep 2016 - 21:03

Je viens de lire ton blog et franchement je te souhaite bon courage. J'ai été en zep avec une 5e sport comme toi. Mais honnêtement, ils n'étaient pas aussi affreux.
Je te conseille comme te l'a dit Eleven d'appeler certains parents.
Tu n'as rien à te reprocher. Ils sont infects.
Par ailleurs, sors, aère-toi l'esprit.
fleurs2
avatar
Dadoo33
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Commencer sa carrière... en REP+

Message par Inhumaine le Mar 13 Sep 2016 - 21:05

Merci à tous pour vos encouragements qui me font chaud au coeur.

Mes classes ne m'ont pas laissé le temps de fixer les règles : ils ont tout de suite commencé à hurler, à se chamailler, à rire, à se déplacer... Avant même que je n'ai formulé ma première phrase.
Il me faut donc prendre tous ces comportements déviants un par un, et tenter de les éradiquer. C'est le monde à l'envers.

A titre d'exemple, comme les carnets ont été reçus dès aujourd'hui, j'ai tapé du poing sur la table en disant que je les ramasserai à la moindre incartade. J'ai fini avec presque 10 carnets ramassés par classe, et tandis que je collais les élèves, ils continuaient à rigoler et à se montrer insolent. Je n'ai, encore une fois, pas pu faire cours.
avatar
Inhumaine
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Commencer sa carrière... en REP+

Message par Anwynn le Mar 13 Sep 2016 - 21:05

Mon seul conseil, pour avoir fait semblant de travailler pendant un an en REP+ : fuis. Tu vas te crever la santé, le moral et te dégoûter de ce si beau métier. Tu es suppléante ou stagiaire?
avatar
Anwynn
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Commencer sa carrière... en REP+

Message par Homérie le Mar 13 Sep 2016 - 21:08

Anagramme a écrit:
Homérie a écrit:De par mon expérience, je donnerais un seul conseil: même si cela doit durer 1 mois, il faut parfois d'abord asseoir son autorité avant de faire cours. Oui, on perd du temps, oui, on fait peu cours, mais on en gagne beaucoup après.

D'abord fixer les règles et surtout toujours s'y tenir (le syndrome de John Wayne, droit dans ses bottes). Et donc attendre le silence, punir, faire des rapports etc... Bref, montrer qu'on ne te la fait pas. Et que tu respectes ton "code" (et cela va dans les deux sens, pas "d'injustice", mais pas de passe-droit).

Je pense que ce tu proposes est plein de bon sens mais il existe des bahuts où appliquer ça est tout bonnement impossible... pale

Salut,
j'en ai fait quelques uns chauds, parfois il était impossible de faire cours pendant assez longtemps, mais j'ai le plus souvent réussi à être un minimum respecté à la fin. Maintenant, tout varie. Il faut essayer de voir avec les collègues, s'ils sont là depuis "longtemps", ils ont sans doute quelques "trucs" ou peuvent "accueillir" un ou deux élève(s) chez eux.
avatar
Homérie
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Commencer sa carrière... en REP+

Message par Homérie le Mar 13 Sep 2016 - 21:12

Inhumaine a écrit:Merci à tous pour vos encouragements qui me font chaud au coeur.

Mes classes ne m'ont pas laissé le temps de fixer les règles : ils ont tout de suite commencé à hurler, à se chamailler, à rire, à se déplacer... Avant même que je n'ai formulé ma première phrase.
Il me faut donc prendre tous ces comportements déviants un par un, et tenter de les éradiquer. C'est le monde à l'envers.

A titre d'exemple, comme les carnets ont été reçus dès aujourd'hui, j'ai tapé du poing sur la table en disant que je les ramasserai à la moindre incartade. J'ai fini avec presque 10 carnets ramassés par classe, et tandis que je collais les élèves, ils continuaient à rigoler et à se montrer insolent. Je n'ai, encore une fois, pas pu faire cours.

Je redis, pour moi, ce n'est pas gravissime de ne pas réussir à faire cours pendant un temps dans certains établissements, si ce temps est passé à faire de la discipline de base (ou alors, si jamais quelqu'un te le reproche, on peut parler de compétence n° bidule, sur le vivre ensemble ou l'empathie etc...). Par contre avoir quelques fiches TP à distribuer et à ramasser pour ceux qui le souhaitent... c'est possible.
Une de mes collègues avait passé quasi 1 mois à les faire rester debout (oui... en punissant etc...) jusqu'à obtenir le minimum requis de calme que l'on attend pour faire cours.
avatar
Homérie
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Commencer sa carrière... en REP+

Message par virginiegou08 le Mar 13 Sep 2016 - 21:14

Inhumaine a écrit:
A titre d'exemple, comme les carnets ont été reçus dès aujourd'hui, j'ai tapé du poing sur la table en disant que je les ramasserai à la moindre incartade. J'ai fini avec presque 10 carnets ramassés par classe, et tandis que je collais les élèves, ils continuaient à rigoler et à se montrer insolent. Je n'ai, encore une fois, pas pu faire cours.

Les carnets distribués le 13 septembre dans un collège en REP+ ?!
Ton CPE est rentré de vacances hier ?

virginiegou08
Je viens de m'inscrire !


Revenir en haut Aller en bas

Re: Commencer sa carrière... en REP+

Message par maldoror1 le Mar 13 Sep 2016 - 21:23

Courage, courage, courage...Faites ce que vous pouvez, en n'oubliant pas qu'à l'impossible nul n'est tenu. Préservez-vous, profitez de vos classes de 6ème. Mais ne ruinez pas votre santé.

_________________
" Le monde a commencé sans l'homme et finira sans lui". Lévi-Strauss

"L'humanité se divise en deux catégories: ceux qui lisent et les cochons". Cioran

"Ever tried. Ever failed. No matter. Try again. Fail again. Fail better". Beckett
avatar
maldoror1
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Commencer sa carrière... en REP+

Message par Inhumaine le Mar 13 Sep 2016 - 21:24

Anwynn a écrit:Mon seul conseil, pour avoir fait semblant de travailler pendant un an en REP+ : fuis. Tu vas te crever la santé, le moral et te dégoûter de ce si beau métier. Tu es suppléante ou stagiaire?

Je suis titulaire de mon poste après avoir fait mon stage dans ma précédente académie.
avatar
Inhumaine
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Commencer sa carrière... en REP+

Message par Inhumaine le Mar 13 Sep 2016 - 21:29

virginiegou08 a écrit:
Inhumaine a écrit:
A titre d'exemple, comme les carnets ont été reçus dès aujourd'hui, j'ai tapé du poing sur la table en disant que je les ramasserai à la moindre incartade. J'ai fini avec presque 10 carnets ramassés par classe, et tandis que je collais les élèves, ils continuaient à rigoler et à se montrer insolent. Je n'ai, encore une fois, pas pu faire cours.

Les carnets distribués le 13 septembre dans un collège en REP+ ?!
Ton CPE est rentré de vacances hier ?

Non... Pas de chance, l'imprimerie a eu des problèmes avec la commande du collège, d'où le retard conséquent qui m'a bien mise dans la mouise !
avatar
Inhumaine
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Commencer sa carrière... en REP+

Message par Tallulah23 le Mar 13 Sep 2016 - 21:39

Ah, le fameux "test" de la nouvelle toute jeune prof... Je suis dans un lycée volontiers qualifié de "calme", et j'y ai eu droit aussi. Donc ça ne m'étonne pas du tout de voir que ça arrive dans un collège classé en REP+.
avatar
Tallulah23
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Commencer sa carrière... en REP+

Message par Cicyle le Mar 13 Sep 2016 - 21:52

Tout pareil que les autres. Plein de courage. Dis toi que tu es titulaire (la pression est toute autre pour un stagiaire). Si tu ne peux pas faire cours, tant pis pour eux. Reprends les règles de base, même si c'est épuisant, c'est la seule solution (je dis ça, mais j'ai eu un relatif boxon dans mon cours de REP en Lycée aujourd'hui).
Courage, en tous cas. fleurs2 fleurs2
avatar
Cicyle
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Commencer sa carrière... en REP+

Message par marie91270 le Mar 13 Sep 2016 - 21:53

J'ai également fait ma rentrée en REP cette année. Ce n'est pas mon premier poste, mais pour les élèves ça ne change rien : je suis nouvelle, donc ils me testent!

Montre leur que tu ne lâches rien, et ça ne durera pas. De mon côté, j'ai déjà mis quelques heures de colle et appelé des parents.

Bon courage! fleurs2
avatar
marie91270
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Commencer sa carrière... en REP+

Message par marininha le Mar 13 Sep 2016 - 22:17

J'ai également commencé en REP +. La première année a été trèèèèèèès dure (j'ai quitté un cours en larmes ...) MAIS, soutenue par les collègues, les chefs ... j'ai tenu bon (c'est vraiment aussi une affaire de caractère, je me suis dit que ce n'étaient pas des mômes d'une douzaine d'année qui allaient me pourir). Finalement, j'ai passé 8 ans dans ce collège, et je suis convaincue que cela aura été très formateur et enrichissant humainement. La première année est rude, ils testent, et après, vraiment, cela s’adoucit. Ce n'est pas parfait, mais tu finis par pouvoir faire vraiment ton cours. Je précise que c'est le ressenti de presque tous mes collègues ... Alors, bon courage, tiens bon !!! fleurs
avatar
marininha
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Commencer sa carrière... en REP+

Message par moon le Mar 13 Sep 2016 - 22:29

Ma pauvre....ce sont des fauves. Essaie de penser concret pour le moment.
demande à tes collègues comment ils font. Glâne le maximum d'astuces possibles.
Pense pratique : ne laisse rien trainer au tableau / sur ta table qu'ils puissent te piquer pour t'enquiquiner : stylos feutres, éponges à tableau, clefs (surtout), matériel personnel.

Pense pratique 2 : les occuper et pouvoir les faire taire à défaut de faire cours. As-tu de quoi vidéo-projeter pour le moment? Peux tu vidéo-projeter un cours très simple à écrire avec des exercices très simples à faire ( bon déjà il faut parvenir à distribuer les photocopies). Les obliger à écrire pour les asseoir?

Fais un plan de classe. Ramasse tous les carnets. Ceux qui se moquent des observations : faire appeler / appeler directement les parents. Convoquer. Les autres : observations et colles. Le problème c'est que là tu démarres à un tel niveau que tu ne dois même pas savoir par où commencer ( quand ils en sont tous à parler en même temps et tous contester, comment savoir par où commencer? On en vient à l'absurde, punir tout le monde).
Au début si ils sont tous affreux tu vas être obligée de tirer dans le tas. De faire des trucs absurdes, punir tout le monde, faire mettre en retenue tout le monde. Ils vont te détester, t'accuser d'injustice. Il y a des chances que tu te sentes nulle, mais il ne faut pas : ce n'est pas toi qui n'y arrive pas, ce sont eux qui t'empêchent de faire cours. Si tu es injuste, ce sera de leur responsabilité.

Peux-tu avoir un assistant d'éducation (genre gros bras) le plus souvent possible avec toi, pour isoler ceux qui te pourrissent?

Y-a-t-il un moment de la semaine où ça les ennuie de rester au collège au lieu de quitter? (une après-midi libérée, une dernière heure). Si oui, colle-les sur ce créneau.

Comment sont les parents? Lesquels ont peur de leur père? Demande aux CPE et appelle ces parents en priorité, dans la journée.

Quels collègues peuvent t'aider autour de toi? Peux-tu exclure certains élèves chez des collègues qui leur font peur? Comment est le CPE?

Essaie de viser ça pour le moment : assis, silence (enfin on ne s'invective pas à tout va, pas tous en même temps) pour pouvoir mieux gérer ensuite au coup par coup les insolences et autres.

Et surtout prend bien soin de toi à côté. Ta première année ne présage pas de la suite. Ils sont dix, cent fois pires la première fois. Après on fait un peu plus partie des murs.

Je n'ai pas commencé en REP + mais en ZEP il y a quatorze ans. La première semaine, une sixième est sortie en hurlant de mon cours qu'elle me "casser les dents", mes 4èmes faisait un bruit monstre en me répondant à tout va, étaient insolents en permanence, m'ont accusée de toutes les injustices, je leur faisais des cours de m....tant j'étais stressée et occupée par la gestion de leur comportement atroce. Ils m'ont détestée, et je leur ai bien rendu. J'ai beaucoup pleuré, perdu cinq kilos. Mais la deuxième année, c'était comme si ça j'avais passé l'épreuve du feu. Il y a une fin à tout.

_________________
"Celui qui marche en dehors du rythme entend simplement un autre rythme." Vol au-dessus d'un nid de coucou. Ken Kesey.
avatar
moon
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Commencer sa carrière... en REP+

Message par sofiamezi le Mar 13 Sep 2016 - 22:43

moon a écrit:Ma pauvre....ce sont des fauves. Essaie de penser concret pour le moment.
demande à tes collègues comment ils font. Glâne le maximum d'astuces possibles.
Pense pratique : ne laisse rien trainer au tableau / sur ta table qu'ils puissent te piquer pour t'enquiquiner : stylos feutres, éponges à tableau, clefs (surtout), matériel personnel.

Pense pratique 2 : les occuper et pouvoir les faire taire à défaut de faire cours. As-tu de quoi vidéo-projeter pour le moment? Peux tu vidéo-projeter un cours très simple à écrire avec des exercices très simples à faire ( bon déjà il faut parvenir à distribuer les photocopies). Les obliger à écrire pour les asseoir?

Fais un plan de classe. Ramasse tous les carnets. Ceux qui se moquent des observations : faire appeler / appeler directement les parents. Convoquer. Les autres : observations et colles. Le problème c'est que là tu démarres à un tel niveau que tu ne dois même pas savoir par où commencer ( quand ils en sont tous à parler en même temps et tous contester, comment savoir par où commencer? On en vient à l'absurde, punir tout le monde).
Au début si ils sont tous affreux tu vas être obligée de tirer dans le tas. De faire des trucs absurdes, punir tout le monde, faire mettre en retenue tout le monde. Ils vont te détester, t'accuser d'injustice. Il y a des chances que tu te sentes nulle, mais il ne faut pas : ce n'est pas toi qui n'y arrive pas, ce sont eux qui t'empêchent de faire cours. Si tu es injuste, ce sera de leur responsabilité.

Peux-tu avoir un assistant d'éducation (genre gros bras) le plus souvent possible avec toi, pour isoler ceux qui te pourrissent?

Y-a-t-il un moment de la semaine où ça les ennuie de rester au collège au lieu de quitter? (une après-midi libérée, une dernière heure). Si oui, colle-les sur ce créneau.

Comment sont les parents? Lesquels ont peur de leur père? Demande aux CPE et appelle ces parents en priorité, dans la journée.

Quels collègues peuvent t'aider autour de toi? Peux-tu exclure certains élèves chez des collègues qui leur font peur? Comment est le CPE?

Essaie de viser ça pour le moment : assis, silence (enfin on ne s'invective pas à tout va, pas tous en même temps) pour pouvoir mieux gérer ensuite au coup par coup les insolences et autres.

Et surtout prend bien soin de toi à côté. Ta première année ne présage pas de la suite. Ils sont dix, cent fois pires la première fois. Après on fait un peu plus partie des murs.

Je n'ai pas commencé en REP + mais en ZEP il y a quatorze ans. La première semaine, une sixième est sortie en hurlant de mon cours qu'elle me "casser les dents", mes 4èmes faisait un bruit monstre en me répondant à tout va, étaient insolents en permanence, m'ont accusée de toutes les injustices, je leur faisais des cours de m....tant j'étais stressée et occupée par la gestion de leur comportement atroce. Ils m'ont détestée, et je leur ai bien rendu. J'ai beaucoup pleuré, perdu cinq kilos. Mais la deuxième année, c'était comme si ça j'avais passé l'épreuve du feu. Il y a une fin à tout.
Heu...l'assistant d'éducation c'est pas son boulot...
Suspect
Il faut asseoir son autorité SEULE (genre l'assistant d'éducation il va faire quoi???  Shocked )...
Genre gros bras ça veut dire quoi qu'elle a besoin d'un mec pour la protéger...
Franchement c'est absurde.

J'ai travaillé en ZEP pendant deux ans en tant que surveillante et c'est avec une équipe éducative soudée (  cpe, profs, cde) et avec de la réactivité que tu vas t'en sortir  à mon avis...
J'ai vu des profs se prendre des chaises en pleine figure, se faire insulter, d'autres s'en sortir...
Mais franchement je peux comprendre ton désarroi...déjà qu'avec des élèves dits normaux c'est pas facile.
Courage à toi; ça va le faire comme suggéré plus haut à force de tenacité.

sofiamezi
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Commencer sa carrière... en REP+

Message par moon le Mar 13 Sep 2016 - 22:57

Sofia je comprends que tu tiques à ma proposition. Effectivement ça paraît sexiste. Effectivement ça peut lui donner l'air faible.  Effectivement il faut qu'elle arrive à s'en sortir seule. Effectivement ce n'est pas le travail de l'assistant d'éducation.  Par contre tu aurais pu éviter le "c'est absurde" qui a un petit goût de jugement lapidaire .
Pour information c'est une solution parmi tant d'autres qui m'à bien aidée quand j'avais la classe relais.  Six gamins largués, explosifs et prêts à se casser le nez / me casser le nez pour un oui ou un non. Avoir dans la salle cet assistant avec moi qui d'une part n'avait pas le même rapport frontal et d'autres part recevait des élèves une certaine forme de respect parce qu'il était du quartier / baraque et en même temps dans la réussite sociale ( on est d'accord que les deux premiers critères ne sont pas les miens mais ceux des élèves ) m'a permis de travailler autant que possible.  Il était là à la fois pour les aider et en même temps les isoler / recadrer / discuter quand l'un d'entre eux explosait.

_________________
"Celui qui marche en dehors du rythme entend simplement un autre rythme." Vol au-dessus d'un nid de coucou. Ken Kesey.
avatar
moon
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Commencer sa carrière... en REP+

Message par sofiamezi le Mer 14 Sep 2016 - 9:19

Bonjour Moon,
j'ai été assistant d'éducation en ZEP et ce n'est pas le travail que d'assister l'enseignant; pour le mot absurde je m'en excuse mais je trouve que c'est beaucoup demandé aux AE qui sont déjà à la base en situation de précarité, mal payés, traités comme du sous personnel que d'aider l'enseignant à gérer sa classe. De plus quelle image renvoie-t-on de l'enseignant?
A mon sens; ce sont des formations dont ces enseignants ont besoin: gestion de la violence, gestion des conflits etc.

sofiamezi
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum