stagiaires 2016/2017 : comment allez-vous ?

Page 12 sur 13 Précédent  1, 2, 3 ... , 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: stagiaires 2016/2017 : comment allez-vous ?

Message par Babarette le Mer 16 Aoû 2017 - 22:06

Je l'espère pour toi en tout cas.

Babarette
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: stagiaires 2016/2017 : comment allez-vous ?

Message par Paul Dedalus le Mer 16 Aoû 2017 - 22:15

Cela veut dire que la balle est dans notre camp, que la réussite de l'année de stage dépend en grande partie de nous et pas de manigances extérieures. Ce qui devrait toujours être le cas.

_________________
«Primus ego in patriam mecum, modo uita supersit. »

Virgile  Georgiques.
avatar
Paul Dedalus
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: stagiaires 2016/2017 : comment allez-vous ?

Message par Mike137 le Jeu 17 Aoû 2017 - 6:21

Faudrait pas nous développer un syndrome de Stockholm.

L'année de stage a été un enfer pour beaucoup. Dans mon académie, il y a bien eu des démissions, des non-titularisés. Si je me souviens bien, cette année, il y a eu le suicide d'un stagiaire.

Notre réussite ne dépend pas de nous, puisque nous n'avons aucun droit de réponse (lorsqu'il y a des problèmes). Les commissions ne sont pas là pour écouter le stagiaire, j'ai assisté à ces "procès", le stagiaire n'est pas là pour se défendre ou pour se justifier, il est là pour montrer comment il peut surmonter toutes les difficultés mentionnées dans les rapports. Ces rapports, comme mentionné par beaucoup, sont uniquement portés à la connaissance du stagiaire avec un "vu et pris connaissance", le stagiaire est coupable par défaut, il n'a pas de droit de réponse, le principe du contradictoire n'existe pas pour le stagiaire. Il est uniquement là, en quelque sorte, pour négocier sa sentence: tu préfères une procédure d'alerte? ou bien changer d'établissement? ou bien, on te change les classes? ou bien on t'assigne un autre tuteur? on te met une autre visite ESPE?

Pour les nouveaux stagiaires, si j'avais un conseil à donner (après avoir eu une année de stage pénible: voir tout ce qui a été dit au sujet de la grève à Grenoble, à ne pas minimiser, merci bien) est de connaitre les idéologies pédagogiques de vos tuteurs et vous suivez cette idéologie (pédagogisme/socioconstructivisme, "à l'ancienne" et tout ce qu'il y a entre les deux). Vous apprenez par coeur la novlangue associée à cette idéologie et vous les balancer à toutes les sauces dans le moindre rapport, dans la moindre discussion. Il faudra parfois changer complètement la structure d'un cours, en fonction de la personne qui visite la classe.
Communiquez uniquement par email pour garder des traces des choses demandées. Faites ce qu'on vous demande et mettez en copie votre syndicat en disant simplement que vous êtes suivi par votre syndicat.

L'idéal est de connaitre la vision pédagogique de l'inspecteur qui sera en général cohérente avec ce qu'on voit sur éduscol (en ce moment, c'est donc essentiellement le constructivisme, pédagogisme). Toutefois, certains inspecteurs sont plus nuancés et c'est encourageant de voir qu'il y a encore un peu rationalité dans ce milieu. Par contre, au niveau de l'ESPE, pour ce que j'ai pu voir pendant le stage, c'est souvent des positions extrêmes dans un certain type de pédagogie...

Si ça se passe bien pour stagiaire, c'est souvent parce que le stagiaire (inconsciemment ou non) applique (déjà) cette idéologie, j'ai vu certains stagiaires vénérer Meirieu et puis les autres.... Que vous soyez d'accord ou pas avec eux, faites comme si... Dans l'après-stage, je constate qu'on fait comme on peut pour que le navire ne coule pas et les titulaires n'accordent que peu d'importance aux discours théoriques...

Déjà dénoncé par les syndicats, l'année de stage est un bizutage insupportable.

Mike137
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: stagiaires 2016/2017 : comment allez-vous ?

Message par Elyas le Jeu 17 Aoû 2017 - 7:31

@Mike137 a écrit:Faudrait pas nous développer un syndrome de Stockholm.

L'année de stage a été un enfer pour beaucoup. Dans mon académie, il y a bien eu des démissions, des non-titularisés. Si je me souviens bien, cette année, il y a eu le suicide d'un stagiaire.

Notre réussite ne dépend pas de nous, puisque nous n'avons aucun droit de réponse (lorsqu'il y a des problèmes). Les commissions ne sont pas là pour écouter le stagiaire, j'ai assisté à ces "procès", le stagiaire n'est pas là pour se défendre ou pour se justifier, il est là pour montrer comment il peut surmonter toutes les difficultés mentionnées dans les rapports. Ces rapports, comme mentionné par beaucoup, sont uniquement portés à la connaissance du stagiaire avec un "vu et pris connaissance", le stagiaire est coupable par défaut, il n'a pas de droit de réponse, le principe du contradictoire n'existe pas pour le stagiaire. Il est uniquement là, en quelque sorte, pour négocier sa sentence: tu préfères une procédure d'alerte? ou bien changer d'établissement? ou bien, on te change les classes? ou bien on t'assigne un autre tuteur? on te met une autre visite ESPE?

Pour les nouveaux stagiaires, si j'avais un conseil à donner (après avoir eu une année de stage pénible: voir tout ce qui a été dit au sujet de la grève à Grenoble, à ne pas minimiser, merci bien) est de connaitre les idéologies pédagogiques de vos tuteurs et vous suivez cette idéologie (pédagogisme/socioconstructivisme, "à l'ancienne" et tout ce qu'il y a entre les deux). Vous apprenez par coeur la novlangue associée à cette idéologie et vous les balancer à toutes les sauces dans le moindre rapport, dans la moindre discussion. Il faudra parfois changer complètement la structure d'un cours, en fonction de la personne qui visite la classe.
Communiquez uniquement par email pour garder des traces des choses demandées. Faites ce qu'on vous demande et mettez en copie votre syndicat en disant simplement que vous êtes suivi par votre syndicat.

L'idéal est de connaitre la vision pédagogique de l'inspecteur qui sera en général cohérente avec ce qu'on voit sur éduscol (en ce moment, c'est donc essentiellement le constructivisme, pédagogisme). Toutefois, certains inspecteurs sont plus nuancés et c'est encourageant de voir qu'il y a encore un peu rationalité dans ce milieu. Par contre, au niveau de l'ESPE, pour ce que j'ai pu voir pendant le stage, c'est souvent des positions extrêmes dans un certain type de pédagogie...

Si ça se passe bien pour stagiaire, c'est souvent parce que le stagiaire (inconsciemment ou non) applique (déjà) cette idéologie, j'ai vu certains stagiaires vénérer Meirieu et puis les autres.... Que vous soyez d'accord ou pas avec eux, faites comme si... Dans l'après-stage, je constate qu'on fait comme on peut pour que le navire ne coule pas et les titulaires n'accordent que peu d'importance aux discours théoriques...

Déjà dénoncé par les syndicats, l'année de stage est un bizutage insupportable.

Pour ce que j'ai graissé, c'est l'idée la plus dangereuse que j'aie lue. Les gens qui visitent lisent les cahiers des élèves, regardent les évaluations faites et consultent les cahiers de texte. Ils sont loin d'être des idiots. En revanche, faire cela, c'est les prendre pour des idiots et cela peut conduire vers des entretiens très périlleux. De plus, désolé mais il y a une différence entre constructivisme et socio-constructivisme et il y a plusieurs modèles dans chacun d'entre eux.
avatar
Elyas
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: stagiaires 2016/2017 : comment allez-vous ?

Message par Paul Dedalus le Jeu 17 Aoû 2017 - 7:51

@Mike137 a écrit:Faudrait pas nous développer un syndrome de Stockholm.

Je demandais juste la confirmation qu'en philosophie il y a moins de licenciements abusifs en fait...donc rien à voir avec ça.

_________________
«Primus ego in patriam mecum, modo uita supersit. »

Virgile  Georgiques.
avatar
Paul Dedalus
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: stagiaires 2016/2017 : comment allez-vous ?

Message par Mike137 le Jeu 17 Aoû 2017 - 8:18

@Elyas a écrit:
Pour ce que j'ai graissé, c'est l'idée la plus dangereuse que j'aie lue. Les gens qui visitent lisent les cahiers des élèves, regardent les évaluations faites et consultent les cahiers de texte. Ils sont loin d'être des idiots. En revanche, faire cela, c'est les prendre pour des idiots et cela peut conduire vers des entretiens très périlleux. De plus, désolé mais il y a une différence entre constructivisme et socio-constructivisme et il y a plusieurs modèles dans chacun d'entre eux.

Une lecture sélective. Une fois l'idéologie repérée, le stagiaire a 1 an pour s'y conformer. Il n'y a rien de dangereux. Si on veut discuter de ça, je dirais que la "trace écrite" ne dépend pas de la pédagogie adoptée par l'enseignant, en tous cas dans ma matière: 2+2 fera toujours 5 ou pas. Si dans votre matière, la pédagogie change le contenu/savoir, je pense qu'il y a un problème. Les évaluations sont les mêmes, elles évaluent les items du BO, encore une fois, la pédagogie est invisible. Lors des visites, le comportement des élèves va cependant trahir le stagiaire sournois. Donc, ne pas jouer à ce jeu, et comme je l'ai suggéré, suivre la pédagogie des tuteurs à 100%. Ces idéologies pouvant être contradictoires, il faut pouvoir jongler et habituer les élèves. Dans un entretien, on ne pourra pas reprocher à un stagiaire d'expérimenter et de s'adapter aux élèves en essayant différentes approches, c'est une des compétences demandées aux enseignants. Si l'on reproche au stagiaire de varier sa pédagogie, c'est qu'on est en plein dans ce qui est dénoncé par beaucoup: le formatage ESPE.

Maintenant, libre à vous de conseiller les stagiaires a priori (peu le font et en assument les conséquences), ou a posteriori comme on peut voir dans les rapports de l'ESPE: le stagiaire n'a pas su mettre en activité les élèves, blabla. D'accord, mais qu'auriez vous conseillé de faire monsieur le Tuteur, avant la séance? C'est en ce sens que ce sont des idéologies et non une science comme certains le prétendent. Pour éviter ce piège, on peut faire comme énoncé plus haut (la "partie dangereuse" qui dit simplement d'être un bon mouton). Bien sûr, les futurs stagiaires qui sont adultes et vaccinés n'ont pas à me croire sur parole, ils pourront expérimenter, passer en commission ou non, parler de leurs problèmes aux tuteurs en espérant de la bienveillance et recevoir des conseils qui marchent. En lisant des avis contradictoires, ils se feront leurs propres opinions.

Je n'ai pas la prétention de dire ce qu'un stagiaire doit faire ou non.

Concernant les socio-constructivismes et toutes ses nuances, pour un stagiaire, faut effectivement s'y plonger et pouvoir divaguer argumenter en entretien pour justifier sa séance. L'unique responsable en cas d'échec sera, on est bien d'accord, le stagiaire.

Mike137
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: stagiaires 2016/2017 : comment allez-vous ?

Message par Elyas le Jeu 17 Aoû 2017 - 8:30

Vous êtes le conseilleur, pas le payeur. Je ne saurai que trop déconseiller de "tricher". Si cela se repère, cela se paie très fort.

Je préfère mille fois une personne qui a une méthode différente et qui l'assume plutôt qu'une personne qui "triche". Cela se voit et votre inexpérience est assez criante par rapport à ce que vous développez avec la trace écrite. Évidemment que cela se voit !

Dans mon Académie, dans ma discipline, tous les ans, des stagiaires paient cette rouerie très cher.
avatar
Elyas
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: stagiaires 2016/2017 : comment allez-vous ?

Message par Mike137 le Jeu 17 Aoû 2017 - 8:33

@Elyas a écrit:Vous êtes le conseilleur, pas le payeur. Je ne saurai que trop déconseiller de "tricher". Si cela se repère, cela se paie très fort.

Je préfère mille fois une personne qui a une méthode différente et qui l'assume plutôt qu'une personne qui "triche". Cela se voit et votre inexpérience est assez criante par rapport à ce que vous développez avec la trace écrite. Évidemment que cela se voit !

Dans mon Académie, dans ma discipline, tous les ans, des stagiaires paient cette rouerie très cher.

Don't hate the player, hate the game.

On est d'accord, on ne peut pas conseiller de tricher.

Mike137
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: stagiaires 2016/2017 : comment allez-vous ?

Message par Ingeborg B. le Jeu 17 Aoû 2017 - 8:44

Je suis censée être tutrice cette année. J'espère que le ou 'la stagiaire ne pensera pas que je suis une idélogue avec un couteau entre les dents... Pour moi, il doit y avoir une relation de confiance. Il s'agit d'épauler, de corriger les petites erreurs et d'aider pour les chapitres pour lesquels le stagaire n'est pas à l'aise.
Enfin, je suis consternée par la vision des tuteurs que certains diffusent ici. Personnellement, je n'ai aucun lien avec l'ESPE ou l'inspection. C'est le cas de tous les tuteurs de mon établissement. J'enseigne dans un lycée qui a chaque année une dizaine de stagiaires. Aucun ne vit les horreurs que certains racontent. Il y a aussi parfois de stagaires qui dysfonctionnent.
avatar
Ingeborg B.
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: stagiaires 2016/2017 : comment allez-vous ?

Message par Anaxagore le Jeu 17 Aoû 2017 - 8:47

Le meilleur conseil que l'on puisse donner à un stagiaire est de se taire, d'observer, de faire des génuflexions. Ah oui, de se taire aussi.

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne
avatar
Anaxagore
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: stagiaires 2016/2017 : comment allez-vous ?

Message par Mike137 le Jeu 17 Aoû 2017 - 9:04

@Ingeborg B. a écrit:Aucun ne vit les horreurs que certains racontent.
Que dire de plus. Tant mieux. Statistiquement les stagiaires/tuteurs qui dysfonctionnent sont une minorité. Statistiquement parlant, vous avez effectivement très peu de chance d'avoir vu/vécu ces horreurs.

Mike137
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: stagiaires 2016/2017 : comment allez-vous ?

Message par Cicyle le Jeu 17 Aoû 2017 - 9:27

@Ingeborg B. a écrit:Je suis censée être tutrice cette année. J'espère que le ou 'la stagiaire ne pensera pas que je suis une idélogue avec un couteau entre les dents...  Pour moi, il doit y avoir une relation de confiance. Il s'agit d'épauler, de corriger les petites erreurs et d'aider pour les chapitres pour lesquels le stagaire n'est pas à l'aise.
Enfin, je suis consternée par la vision des tuteurs que certains diffusent ici. Personnellement,  je n'ai aucun lien avec l'ESPE ou l'inspection. C'est le cas de tous les tuteurs de mon établissement. J'enseigne dans un lycée qui a chaque année une dizaine de stagiaires. Aucun ne vit les horreurs que certains racontent. Il y a aussi parfois de stagaires qui dysfonctionnent.
En tant que titulaire, j'ai l'impression que les stagiaires vont bien dans mes lycées, que leur stage se passe bien (c'est ce qu'ils renvoient quand j'en parle avec eux).
Pourtant, quand j'étais stagiaire il y a trois ans, j'ai constaté qu'une grande partie des stagiaires étaient en souffrance (en raison de leurs difficultés avec le métieur pour certains, avec un tuteur très problématique pour d'autres, multifactoriel pour une bonne partie). Je pense qu'en tant que titulaire, on ne se rend pas compte de grand chose. Les stagiaires, qui ont bien compris le monde dans lequel ils arrivent, se taisent et font mine que tout va bien.
Ils s'expriment ici, grace au relatif anonymat que leur offre le forum.
Jusqu'à ce qu'elle me descende publiquement, je disais à mes collègues que tout allait bien avec ma tutrice. C'était loin d'être le cas…

Gaby123 fleurs
avatar
Cicyle
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: stagiaires 2016/2017 : comment allez-vous ?

Message par Ingeborg B. le Jeu 17 Aoû 2017 - 10:34

@Cicyle a écrit:
@Ingeborg B. a écrit:Je suis censée être tutrice cette année. J'espère que le ou 'la stagiaire ne pensera pas que je suis une idélogue avec un couteau entre les dents...  Pour moi, il doit y avoir une relation de confiance. Il s'agit d'épauler, de corriger les petites erreurs et d'aider pour les chapitres pour lesquels le stagaire n'est pas à l'aise.
Enfin, je suis consternée par la vision des tuteurs que certains diffusent ici. Personnellement,  je n'ai aucun lien avec l'ESPE ou l'inspection. C'est le cas de tous les tuteurs de mon établissement. J'enseigne dans un lycée qui a chaque année une dizaine de stagiaires. Aucun ne vit les horreurs que certains racontent. Il y a aussi parfois de stagaires qui dysfonctionnent.
En tant que titulaire, j'ai l'impression que les stagiaires vont bien dans mes lycées, que leur stage se passe bien (c'est ce qu'ils renvoient quand j'en parle avec eux).
Pourtant, quand j'étais stagiaire il y a trois ans, j'ai constaté qu'une grande partie des stagiaires étaient en souffrance (en raison de leurs difficultés avec le métieur pour certains, avec un tuteur très problématique pour d'autres, multifactoriel pour une bonne partie). Je pense qu'en tant que titulaire, on ne se rend pas compte de grand chose. Les stagiaires, qui ont bien compris le monde dans lequel ils arrivent, se taisent et font mine que tout va bien.
Ils s'expriment ici, grace au relatif anonymat que leur offre le forum.
Jusqu'à ce qu'elle me descende publiquement, je disais à mes collègues que tout allait bien avec ma tutrice. C'était loin d'être le cas…

Gaby123 fleurs
Non, dans mon lycée, les stagiaires ne sont pas victimes de l'omerta et on les défend ! Je me souviens que toute mon équipe avait remonté le moral d'un stagiaire en renouvellement après une visite en décembre de l'IPR qui ne s'était pas bien passée. En salle des profs, nous n'hésitons pas non plus à évoquer les égarements de certains cours de l'ESPE.  Il ne faut pas non plus généraliser à partir de quelques cas particuliers. Je sais qu'il y a quelques tuteurs tordus puisque, généralement, ils le sont aussi avec leurs collègues Dans la majorité des cas, c'est le rapport de l'IPR qui entraîne le renouvellement, pas celui du tuteur. De plus, cela dépend vraiment des disciplines.
avatar
Ingeborg B.
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: stagiaires 2016/2017 : comment allez-vous ?

Message par Cicyle le Jeu 17 Aoû 2017 - 10:48

Je ne dis pas que tous les tuteurs sont tordus, loin de là.
Je dis que l'année de stage est très pénible et éprouvante, pour pas mal de stagiaires. Que ça peut être en raison de difficultés liées au métier en lui-même, liées au stagiaire, liées à des problèmes relationnels avec le tuteur/le CDE/l'ESPE, etc. De multiples raisons mais toujours est-il que mes camarades stagiaires étaient pour la plupart épuisés et/ou très stressés. Ils ne le disaient pas en salle des profs, mais uniquement entre stagiaires. Et pour tous, ça se passe bien maintenant qu'ils sont titulaires.
Personnellement, je n'ai rien dit jusqu'en Avril et pourtant ensuite, mes collègues m'ont soutenue (un copain a eu l'inverse dans un autre établissement : quand il a confié ses difficultés, les collègues l'ont enfoncé). Donc oui, même dans une salle des profs où le soutien est de mise, le stagiaire ne le sait pas forcément et n'ose pas toujours évoquer ses difficultés.
Tant mieux pour ceux pour qui l'année de stage se passe bien mais pour beaucoup, l'année est très dure, même pour ceux (très nombreux) qui ont un tuteur avec qui ça se passe bien.
avatar
Cicyle
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: stagiaires 2016/2017 : comment allez-vous ?

Message par Ingeborg B. le Jeu 17 Aoû 2017 - 10:54

@Cicyle a écrit:Je ne dis pas que tous les tuteurs sont tordus, loin de là.
Je dis que l'année de stage est très pénible et éprouvante, pour pas mal de stagiaires. Que ça peut être en raison de difficultés liées au métier en lui-même, liées au stagiaire, liées à des problèmes relationnels avec le tuteur/le CDE/l'ESPE, etc. De multiples raisons mais toujours est-il que mes camarades stagiaires étaient pour la plupart épuisés et/ou très stressés. Ils ne le disaient pas en salle des profs, mais uniquement entre stagiaires. Et pour tous, ça se passe bien maintenant qu'ils sont titulaires.
Personnellement, je n'ai rien dit jusqu'en Avril et pourtant ensuite, mes collègues m'ont soutenue (un copain a eu l'inverse dans un autre établissement : quand il a confié ses difficultés, les collègues l'ont enfoncé). Donc oui, même dans une salle des profs où le soutien est de mise, le stagiaire ne le sait pas forcément et n'ose pas toujours évoquer ses difficultés.
Tant mieux pour ceux pour qui l'année de stage se passe bien mais pour beaucoup, l'année est très dure, même pour ceux (très nombreux) qui ont un tuteur avec qui ça se passe bien.
Je n'ai pas écrit que l'année de stage était une partie de plaisir. Je voulais juste signifier qu'il ne faut pas voir des ennemis partout.
avatar
Ingeborg B.
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: stagiaires 2016/2017 : comment allez-vous ?

Message par Paul Dedalus le Jeu 17 Aoû 2017 - 11:22

@Ingeborg B. a écrit: Les stagiaires, qui ont bien compris le monde dans lequel ils arrivent, se taisent et font mine que tout va bien.
Ils s'expriment ici, grace au relatif anonymat que leur offre le forum.

C'est dingue quand même. La grande muette il me semblait que c'était un truc de l'armée et ici tout le monde semble dire que c'est la règle number one. En tout cas, c'est entendu.
Au pire, rien à faire d'être tué, tabassé ou licencié pendant mon année de stage. La vie est un risque à prendre dans tous les sens du terme.
Moi je gère la vie au jour le jour donc bon...

Après je sais qu'il y a beaucoup de gens complètement malsains dans l'éducation nationale (mais ailleurs aussi) mais le problème c'est qu'ils le sont d'une manière très pernicieuse et souvent à leur insu.

Il faut prendre ça comme un jeu ou il s'agit de danser dans les chaînes et de durer le plus longtemps possible.
Mais c'est vrai que de l'extérieur on peine à croire que ce métier provoque tellement de souffrances, jusqu'à mener des gens au suicide.


Dernière édition par Paul Dedalus le Jeu 17 Aoû 2017 - 11:28, édité 1 fois

_________________
«Primus ego in patriam mecum, modo uita supersit. »

Virgile  Georgiques.
avatar
Paul Dedalus
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: stagiaires 2016/2017 : comment allez-vous ?

Message par Ingeborg B. le Jeu 17 Aoû 2017 - 11:27

@Paul Dedalus a écrit:
@Ingeborg B. a écrit: Les stagiaires, qui ont bien compris le monde dans lequel ils arrivent, se taisent et font mine que tout va bien.
Ils s'expriment ici, grace au relatif anonymat que leur offre le forum.

C'est dingue quand même. La grande muette il me semblait que c'était un truc de l'armée et ici tout le monde semble dire que c'est la règle number one. En tout cas, c'est entendu.
Au pire, rien à faire d'être tué, tabassé ou licencié pendant mon année de stage. La vie est un risque à prendre dans tous les sens du terme.

Il faut prendre ça comme un jeu ou il s'agit de danser dans les chaînes et de durer le plus longtemps possible.
Mais c'est vrai que de l'extérieur on peine à croire que ce métier provoque tellement de souffrances, jusqu'à mener des gens au suicide.
Il y a une erreur dans la citation....
Il ne faudrait pas non plus exagérer. Ce n'est pas le bagne.
avatar
Ingeborg B.
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: stagiaires 2016/2017 : comment allez-vous ?

Message par Paul Dedalus le Jeu 17 Aoû 2017 - 11:29

Oui, je me suis emmêlé les pinceaux avec la double citation.  Neutral

Au pire on se rend compte qu'on est inadapté. Personnellement je trouve que c'est une chance énorme de vivre ça une fois dans sa vie. Et puis, en effet, mieux vaut ça que d'être au bagne.

J'ai également l'impression que ce qui peut être pesant au début, et rajouter au poids de l'année de stage, ce sont tous les problèmes d'organisation (logement, trajets ESPE-Lycée...)

_________________
«Primus ego in patriam mecum, modo uita supersit. »

Virgile  Georgiques.
avatar
Paul Dedalus
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: stagiaires 2016/2017 : comment allez-vous ?

Message par Elyas le Jeu 17 Aoû 2017 - 14:47

@Mike137 a écrit:
@Elyas a écrit:Vous êtes le conseilleur, pas le payeur. Je ne saurai que trop déconseiller de "tricher". Si cela se repère, cela se paie très fort.

Je préfère mille fois une personne qui a une méthode différente et qui l'assume plutôt qu'une personne qui "triche". Cela se voit et votre inexpérience est assez criante par rapport à ce que vous développez avec la trace écrite. Évidemment que cela se voit !

Dans mon Académie, dans ma discipline, tous les ans, des stagiaires paient cette rouerie très cher.

Don't hate the player, hate the game.

On est d'accord, on ne peut pas conseiller de tricher.

Pourtant, avec votre inexpérience du métier, c'est ce que vous conseillez de faire. La pédagogie est loin d'être invisible Il est très difficile de truquer/mentir longtemps. Sincèrement, un stagiaire qui ferait ce que vous conseillez serait immédiatement considéré comme une personne malhonnête et cela augure mal des suites de sa carrière.
avatar
Elyas
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: stagiaires 2016/2017 : comment allez-vous ?

Message par Jenny le Jeu 17 Aoû 2017 - 14:58

Paul Dedalus : J'ai l'impression que tu stresses beaucoup trop. Tu ne feras ton stage que dans un an et tu t'imagines déjà des conditions de stage difficiles. Tu n'as pas de prise sur le type d'établissement où tu enseigneras ou sur le tuteur que tu auras, ça ne sert à rien de stresser (et c'est même contre-productif).
avatar
Jenny
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: stagiaires 2016/2017 : comment allez-vous ?

Message par Tamerlan le Jeu 17 Aoû 2017 - 15:28

@Paul Dedalus a écrit:
Au pire, rien à faire d'être tué, tabassé ou licencié pendant mon année de stage.

A l'époque déjà lointaine où je bossais à l'Iufm on cassait les rotules à la batte parce qu'un collègue avait vu un vieux film US où un récupérateur de créance procédait ainsi. Puis un inspecteur d'origine irlandaise qui avait des accointances avec l'IRA a introduit le travail à la perceuse. C'était bien aussi, surtout avec l'arrivée des perceuses sans fils parce que dans ces vieux bâtiments des prises il n'y en avait pas partout. D'un point de vue logistique le métier de formateur c'est souvent plus compliqué qu'on ne le croit.

_________________
ll est difficile d'attraper un chat noir dans une pièce sombre, surtout lorsqu'il n'y est pas.
(Proverbe possiblement est-asiatique)
avatar
Tamerlan
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: stagiaires 2016/2017 : comment allez-vous ?

Message par Mike137 le Jeu 17 Aoû 2017 - 19:14

@Elyas a écrit:
@Mike137 a écrit:
@Elyas a écrit:Vous êtes le conseilleur, pas le payeur. Je ne saurai que trop déconseiller de "tricher". Si cela se repère, cela se paie très fort.

Je préfère mille fois une personne qui a une méthode différente et qui l'assume plutôt qu'une personne qui "triche". Cela se voit et votre inexpérience est assez criante par rapport à ce que vous développez avec la trace écrite. Évidemment que cela se voit !

Dans mon Académie, dans ma discipline, tous les ans, des stagiaires paient cette rouerie très cher.

Don't hate the player, hate the game.

On est d'accord, on ne peut pas conseiller de tricher.

Pourtant, avec votre inexpérience du métier, c'est ce que vous conseillez de faire. La pédagogie est loin d'être invisible Il est très difficile de truquer/mentir longtemps. Sincèrement, un stagiaire qui ferait ce que vous conseillez serait immédiatement considéré comme une personne malhonnête et cela augure mal des suites de sa carrière.
Désolé, mais je n'ai pas conseillé d'être malhonnête, ni de mentir. Concernant votre pseudo-honnêté, Laurent Lafforgue (médaille Fields) avait dû démissionner du haut conseil de l'éducation. Pensez-vous qu'un stagiaire devrait suivre le même chemin et démissionner ou se faire virer parce qu'il est tout simplement trop honnête ? Mais votre commentaire, semble représentatif de ce que j'ai pu voir: à savoir qu'un formateur voulant passer son idéologie voudra s'assurer non seulement que son idéologie soit exécutée, mais également que la personne y croit (et vous insistez très fortement sur ce point) sous peine d'être un dangereux menteur malhonnête.

Mike137
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: stagiaires 2016/2017 : comment allez-vous ?

Message par Dadoo33 le Jeu 17 Aoû 2017 - 19:27

@Mike137 a écrit:
@Elyas a écrit:
@Mike137 a écrit:
@Elyas a écrit:Vous êtes le conseilleur, pas le payeur. Je ne saurai que trop déconseiller de "tricher". Si cela se repère, cela se paie très fort.

Je préfère mille fois une personne qui a une méthode différente et qui l'assume plutôt qu'une personne qui "triche". Cela se voit et votre inexpérience est assez criante par rapport à ce que vous développez avec la trace écrite. Évidemment que cela se voit !

Dans mon Académie, dans ma discipline, tous les ans, des stagiaires paient cette rouerie très cher.

Don't hate the player, hate the game.

On est d'accord, on ne peut pas conseiller de tricher.

Pourtant, avec votre inexpérience du métier, c'est ce que vous conseillez de faire. La pédagogie est loin d'être invisible Il est très difficile de truquer/mentir longtemps. Sincèrement, un stagiaire qui ferait ce que vous conseillez serait immédiatement considéré comme une personne malhonnête et cela augure mal des suites de sa carrière.
Désolé, mais je n'ai pas conseillé d'être malhonnête, ni de mentir. Concernant votre pseudo-honnêté, Laurent Lafforgue (médaille Fields) avait dû démissionner du haut conseil de l'éducation. Pensez-vous qu'un stagiaire devrait suivre le même chemin et démissionner ou se faire virer parce qu'il est tout simplement trop honnête ? Mais votre commentaire, semble représentatif de ce que j'ai pu voir: à savoir qu'un formateur voulant passer son idéologie voudra s'assurer non seulement que son idéologie soit exécutée, mais également que la personne y croit (et vous insistez très fortement sur ce point) sous peine d'être un dangereux menteur malhonnête.


relisez les posts d'Elyas. Ce n'est absolument pas ce qu'il a voulu dire et vous le savez. Quelle mauvaise foi et malhonnêteté intellectuelle! Vous déformez et je dirais même que vous inventez des propos.
avatar
Dadoo33
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: stagiaires 2016/2017 : comment allez-vous ?

Message par Niang973 le Jeu 17 Aoû 2017 - 19:40

le sujet du topic c'est "comment faire stresser les stagiaires?" ou "comment çà va, les stagiaires?"
je suis perdu ... scratch

_________________
L'amour c'est comme l'arithmétique : ça commence par un Bézout, on s'envoie Euler dans Lagrange, et ça finit par des Gauss
 aah pingouin  pingouin  pingouin  pingouin  
mon CV:
Deug MIAS, Licence EEA, Maitrise EEA, Master Télécom, Licence Droit, Master MEEF    
2008-2009: (28310) : Prof de techno : 6e , 5e , 4e , 3e
2009-2010: (97354) : Prof de techno : 6e , 3e -- Prof d'SVT: 4e -- Documentaliste
2010-2011: (97354) : Prof de techno : 6e , 5e , 4e , 3e -- Prof d'SVT: 5e , 4e  -- Prof de Maths: 4e
2011-2012: (97351) : Prof de techno : 3e -- Prof d'SVT: 4e , 3e
2012-2013: (97351) : Prof de Maths : 6e , 5e , 4e , 3e
2013-2014: (43400) : Prof de Maths : 3e , 2nde , 1eSTMG , 1eES
2014-2015: (63600) : Prof de Maths : 6e , 5e , 4e , 3e
2015-2016: (78100) : Prof de Maths : 5e
2016-2017: (97660) : Prof de Maths : 6e, 5e, 4e
2017-2018: (97660) : Prof de Maths : 5e, 3e
avatar
Niang973
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: stagiaires 2016/2017 : comment allez-vous ?

Message par Mike137 le Jeu 17 Aoû 2017 - 19:48

@Dadoo33 a écrit:
@Mike137 a écrit:
@Elyas a écrit:
@Mike137 a écrit:

Don't hate the player, hate the game.

On est d'accord, on ne peut pas conseiller de tricher.

Pourtant, avec votre inexpérience du métier, c'est ce que vous conseillez de faire. La pédagogie est loin d'être invisible Il est très difficile de truquer/mentir longtemps. Sincèrement, un stagiaire qui ferait ce que vous conseillez serait immédiatement considéré comme une personne malhonnête et cela augure mal des suites de sa carrière.
Désolé, mais je n'ai pas conseillé d'être malhonnête, ni de mentir. Concernant votre pseudo-honnêté, Laurent Lafforgue (médaille Fields) avait dû démissionner du haut conseil de l'éducation. Pensez-vous qu'un stagiaire devrait suivre le même chemin et démissionner ou se faire virer parce qu'il est tout simplement trop honnête ? Mais votre commentaire, semble représentatif de ce que j'ai pu voir: à savoir qu'un formateur voulant passer son idéologie voudra s'assurer non seulement que son idéologie soit exécutée, mais également que la personne y croit (et vous insistez très fortement sur ce point) sous peine d'être un dangereux menteur malhonnête.


relisez les posts d'Elyas. Ce n'est absolument pas ce qu'il a voulu dire et vous le savez.  Quelle mauvaise foi  et malhonnêteté intellectuelle! Vous déformez et je dirais même que vous inventez des propos.
Il déconseille fortement d'appliquer à 100% les conseils des tuteurs et au stagiaire de ne pas y croire, vaut mieux une approche différente et avoir ses convictions que d'essayer de "tricher", et je comprends son point de vue. Mais vous, vous êtes à la limite de la difamation.


Dernière édition par Mike137 le Jeu 17 Aoû 2017 - 19:54, édité 1 fois

Mike137
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: stagiaires 2016/2017 : comment allez-vous ?

Message par Dadoo33 le Jeu 17 Aoû 2017 - 19:51

@Mike137 a écrit:
@Dadoo33 a écrit:
@Mike137 a écrit:
@Elyas a écrit:Pourtant, avec votre inexpérience du métier, c'est ce que vous conseillez de faire. La pédagogie est loin d'être invisible Il est très difficile de truquer/mentir longtemps. Sincèrement, un stagiaire qui ferait ce que vous conseillez serait immédiatement considéré comme une personne malhonnête et cela augure mal des suites de sa carrière.

Désolé, mais je n'ai pas conseillé d'être malhonnête, ni de mentir. Concernant votre pseudo-honnêté, Laurent Lafforgue (médaille Fields) avait dû démissionner du haut conseil de l'éducation. Pensez-vous qu'un stagiaire devrait suivre le même chemin et démissionner ou se faire virer parce qu'il est tout simplement trop honnête ? Mais votre commentaire, semble représentatif de ce que j'ai pu voir: à savoir qu'un formateur voulant passer son idéologie voudra s'assurer non seulement que son idéologie soit exécutée, mais également que la personne y croit (et vous insistez très fortement sur ce point) sous peine d'être un dangereux menteur malhonnête.


relisez les posts d'Elyas. Ce n'est absolument pas ce qu'il a voulu dire et vous le savez.  Quelle mauvaise foi  et malhonnêteté intellectuelle! Vous déformez et je dirais même que vous inventez des propos.
Il déconseille fortement d'appliquer à 100% les conseils des tuteurs et au stagiaire de ne pas y croire, et je comprends son point de vue. Mais vous, vous êtes à la limite de la difamation.

Et on retourne sa veste...
Je maintiens mes propos.
Bref comme a dit Niang, il s'agit d'un fil pour rassurer les stagiaires. Par conséquent, vous concernant, je m'arrête là.
avatar
Dadoo33
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Page 12 sur 13 Précédent  1, 2, 3 ... , 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum