Les Bacchantes (Euripide) en 3e

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les Bacchantes (Euripide) en 3e

Message par V.Marchais le Sam 17 Juin 2017 - 12:47

Bonjour à tous,

Le Centre dramatique de Tours donnera l'année prochaine une mise en scène des Bacchantes par Sara Llosa. A priori, cela me tenterait bien de travailler sur la pièce avec mes Troisième. Mais je me pose des questions. Il faudrait que je la relise. Que pensez-vous de l'idée ? Connaissez-vous cette mise en scène (je me méfie des mises en scène modernes un peu trash, non en soi, mais à cause de la réaction possible des parents. J'ai déjà eu de mauvaises surprises en la matière) ? Sauriez-vous m'en dire quelque chose ?
Je pensais éventuellement travailler sur le mythe de Dionysos et sa relecture dans Soudain l'été dernier. Trop ambitieux ?

Merci d'avance.

_________________
visitez le site http://www.reformeducollege.fr/
avatar
V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Bacchantes (Euripide) en 3e

Message par V.Marchais le Dim 18 Juin 2017 - 18:24

Personne n'a jamais étudié cette pièce ? Aucun retour ?
NLM ? Iphigénie ?

_________________
visitez le site http://www.reformeducollege.fr/
avatar
V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Bacchantes (Euripide) en 3e

Message par Iphigénie le Dim 18 Juin 2017 - 18:29

Nan, désolée Veronique! Mais vu  le sujet de la pièce , ça  me ferait un peu peur pour des collégiens, je dois dire...
avatar
Iphigénie
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Bacchantes (Euripide) en 3e

Message par V.Marchais le Dim 18 Juin 2017 - 18:36

C'est ce que je me dis aussi. Je suis partagée entre l'envie de saisir l'opportunité (c'est pas souvent qu'on monte des pièces antiques dans nos provinces...) et la crainte que ce ne soit pas adapté. Je me méfie surtout de l'inventivité des metteurs en scène contemporain. Il y a deux ans, dans un spectacle signalé niveau collège, les acteurs ont fini à poil de façon tout à fait inattendue. Tous nos élèves ne sont pas à l'aise avec la nudité, loin de là. Si déjà ils font ça quand y a pas matière...

_________________
visitez le site http://www.reformeducollege.fr/
avatar
V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Bacchantes (Euripide) en 3e

Message par Iphigénie le Dim 18 Juin 2017 - 18:39

Voilà... il n'y a pas moyen d'avoir une idée de la mise en scène? Ce sera une première? Avec un tel sujet, tout est vraiment possible....
Bon sur le site du theatre Montpensier de Versailles où  c'est joue en novembre ( tu vois j'ai fait des investigztions!) Ils le donnent " à  partir de 14 ans" : mais pas plus de précisions.


Dernière édition par Iphigénie le Dim 18 Juin 2017 - 18:52, édité 1 fois
avatar
Iphigénie
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Bacchantes (Euripide) en 3e

Message par V.Marchais le Dim 18 Juin 2017 - 18:51

Bon, je crois que je vais laisser tomber. Je redoute trop les scènes d'orgie à la sauce contemporaine. (Pour peu que le metteur en scène soit de cette école qui aime faire participer le public et je vais me retrouver des soucis avec la justice...)
Merci d'avoir pris la peine de répondre, Iphigénie.

_________________
visitez le site http://www.reformeducollege.fr/
avatar
V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Bacchantes (Euripide) en 3e

Message par Iphigénie le Dim 18 Juin 2017 - 18:53

Désolée de ne pouvoir t'aider!
avatar
Iphigénie
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Bacchantes (Euripide) en 3e

Message par Mélu le Dim 18 Juin 2017 - 19:12

Tu ne peux pas contacter le service éducatif du théâtre ?

_________________
"Pourquoi sommes-nous au monde, sinon pour amuser nos voisins et rire d'eux à notre tour ?"
[ Jane Austen ] - Extrait de Orgueil et préjugés
avatar
Mélu
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Bacchantes (Euripide) en 3e

Message par V.Marchais le Dim 18 Juin 2017 - 19:46

Peut-être, Mélu, je n'y avais pas pensé. Merci.

_________________
visitez le site http://www.reformeducollege.fr/
avatar
V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Bacchantes (Euripide) en 3e

Message par Serge le Dim 18 Juin 2017 - 20:12

Dans quelle pièce antique un metteur en scène a eu l'idée de mettre les acteurs nus ?

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI
avatar
Serge
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Bacchantes (Euripide) en 3e

Message par V.Marchais le Dim 18 Juin 2017 - 20:28

Il ne s'agissait pas d'une pièce antique, mais d'une création contemporaine recommandée par le service culturel du rectorat. Personnellement, je n'ai pas vu la pièce, ce sont des collègues qui ont fait cette mauvaise expérience, et surtout celle, consécutive, des appels de parents furieux...

_________________
visitez le site http://www.reformeducollege.fr/
avatar
V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Bacchantes (Euripide) en 3e

Message par Leodagan le Dim 18 Juin 2017 - 20:48

Bonne idée pour des 3e: je retiens pour l'année prochaine
avatar
Leodagan
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Bacchantes (Euripide) en 3e

Message par Mélu le Dim 18 Juin 2017 - 21:54

Oedipe de Sophocle : Oedipe a fini à poil quand j'étais en 2nde...
Les précieuses ridicules : pareil, à poil, mais mise en scène géniale par ailleurs et élèves et parents prévenus à l'avance.
Ca arrive assez souvent en fait.
Avant d'amener mes élèves au théâtre, je demande son avis à la fille qui est chargée de la liaison avec le 2ndaire, et elle est fiable. S'il y a une présentation de la saison (parfois, il y en a même une juste pour les profs) ne pas hésiter à y aller. Chercher un extrait sur Youtube s'il ne s'agit pas d'une création, ça aide aussi à éviter les bouses (genre la nénette qui met sa culotte au congélo dans L'Avare, ou Roméo et Juliette dans des toilettes publiques...).

_________________
"Pourquoi sommes-nous au monde, sinon pour amuser nos voisins et rire d'eux à notre tour ?"
[ Jane Austen ] - Extrait de Orgueil et préjugés
avatar
Mélu
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Bacchantes (Euripide) en 3e

Message par trompettemarine le Dim 18 Juin 2017 - 23:30

Les Bacchantes me semblent tout de même être une pièce très difficile pour des collégiens et même pour des lycéens.
A lire : La traduction par le grand Jean Bollack et son épouse Mayotte Bollack, aux éditions de minuit
pour une création à la Comédie française le 11 février 2005 (je ne sais s'il y a une captation.)

Voici l'avant-propos des traducteurs :

Spoiler:

AVANT-PROPOS
              Les Bacchantes sont une pièce sur la religion, composée, à la fin de sa vie (406), par Euripide, le plus critique des poètes tragiques. On a dit que l'auteur s'était << converti >›. Il n'est nul besoin de le croire. Cest une pièce sur un dieu, la seule que nous ayons - et pas n'importe lequel : Dionysos. Depuis les Romantiques, et surtout depuis Nietzsche, ce dieu tient dans notre imaginaire une place singulière : il est l'inspirateur du grand art, du transport extatique, qui sort du réel. Chez Euripide, on le voit monter sur scène ; il ne se donne pas seulement en spectacle, il mène la danse. Cest lui qui distribue les rôles d'une folie sinistre. Il est le maître du jeu.
               La confusion des identités est poussée à llextréme : le dieu porte les masques de l”homme et de la bête. Le pouvoir royal est mis en question ; à la fin, il est écrasé. Le néant triomphe sur une ville ravagée. ll n'y a dans la pièce aucune thèse ; aucune révélation ne se fait  entendre, qui excède la mise en évidence théâtrale de la domination divine. Aucune vérité mythique ni est proférée comme telle. Chez Euripide, on démythifie. C'est bien l'autre qui est là, un autre que celui qu'on croit, mais il est double, insaisissable. Le comique est d'autant plus fort qu'il est plus effrayant, plus tragique. Le poète a représenté sans les reproduire les pratiques et les rites. ll réinvente, hors du temps et de l'histoire, l'apparition étrange d'un dieu << nouveau >>, qui se mêle aux hommes. Les interprètes récents, dans le sillage de l'anthropologie, ont exploré la matière des pratiques religieuses, si abondamment documentée dans la pièce, et n'ont pas questionné le transfert. Mais il va de soi que  l'histoire a été réécrite pour le théâtre, elle prodigue le connu et l'imprévu à la fois, elle foisonne d'innovations.
               Il faut entrer dans le monde de la féérie et de l'illusion, et le spectateur découvrira l'ironie qui joue avec les choses de la religion ; il s'apercevra même qu'aucune matière ne s'y prête mieux. Le dionysiaque se montre tel qu'il est ; porté sur scène, il se dépense jusqu'à la folie, de l'inversion des sexes au crime contre nature. Le délire, mis en acte et en paroles, fait des  Bacchantes cette merveille qu'elles sont.
                La tragédie grecque est un théâtre de la parole, où la réplique se déporte et se libère, où le discours relaie l'action. N'Est-ce pas ce qui contre toute attente reste le plus proche de nous ? L'action dramatique ne vit que d'elle : elle lie et délie les situations, dans leur extravagance périlleuse ; d'elle jaillit la provocation, qui choque et scandalisé. Ce sont ces effets-là qui passent d'une époque à l'autre ; ils résistent au temps dans leur particularité et grâce à elle.
                Les traducteurs ont dû passer par le grec, en ce cas point trop malmené par les siècles qui nous séparent d”Euripide, avant d'essayer de le restituer nouvellement en français. La fidélité n'exclut aucun transfert (ainsi nous avons en général mis << bâton >> pour << thyrse >> ou << bande >> pour << thiase >>), et celui-ci surgit comme une découverte au terme d`un travail qui suit au plus près le sens des phrases.
La discussion que nous avons eu la chance de pouvoir mener avec l”historienne des religions, Renate Schlesier (Berlin), nous a été d”un profit intellectuel inappréciable, en nous conduisant toujours plus loin. Nous remercions en même temps Rossella Saetta-Cottone de son indéfectible soutien.


Sinon lire :

Jean Bollack, Dionysos et la tragédie, Commentaire des Bacchantes d'Euripide, Bayard, 2006, 123p.
avatar
trompettemarine
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Bacchantes (Euripide) en 3e

Message par Kilmeny le Lun 19 Juin 2017 - 8:04

Personnellement, je ne le tenterais pas en 3ème. (ni même en 2nde et sans doute pas en 1ère non plus)
Le théâtre qui affiche à partir de 14 ans veut sans doute remplir sa salle...

_________________
Un petit clic pour les animaux : http://www.clicanimaux.com/catalog/accueil.php?sites_id=1
avatar
Kilmeny
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Bacchantes (Euripide) en 3e

Message par elisa18 le Lun 19 Juin 2017 - 8:07

@Mélu a écrit:Oedipe de Sophocle : Oedipe a fini à poil quand j'étais en 2nde...
Les précieuses ridicules : pareil, à poil, mais mise en scène géniale par ailleurs et élèves et parents prévenus à l'avance.
Ca arrive assez souvent en fait.
Avant d'amener mes élèves au théâtre, je demande son avis à la fille qui est chargée de la liaison avec le 2ndaire, et elle est fiable. S'il y a une présentation de la saison (parfois, il y en a même une juste pour les profs) ne pas hésiter à y aller. Chercher un extrait sur Youtube s'il ne s'agit pas d'une création, ça aide aussi à éviter les bouses (genre la nénette qui met sa culotte au congélo dans L'Avare, ou Roméo et Juliette dans des toilettes publiques...).

J'ai aussi vu Phèdre en nuisette Evil or Very Mad et Lorenzaccio nu dans sa baignoire (pour la 2° pièce, j'y avais emmené des élèves!) flower

elisa18
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Bacchantes (Euripide) en 3e

Message par Sei le Mar 20 Juin 2017 - 20:11

Moi, j'avais emmené mes élèves voir Baal de Brecht. Je n'avais pas pu voir la pièce avant, mais je connaissais le metteur en scène et lui faisais confiance pour que ce soit bien. Il y avait des scènes d'amour et la salle était toute petite, si bien que l'actrice à poil était tout près de mes ados qui soufflaient derrière moi. Je n'en menais pas large.

Eh bien à la réunion parents/profs, on m'avait plusieurs fois remerciée de faire découvrir l'art aux élèves et dit que c'était formidable s'ils avaient été un peu choqués ! Razz
C'était un lycée de Paris, les cloches auraient eu un son différent ailleurs, je pense.

Bref, je raconte ma vie, mais je ne peux pas t'aider, Véronique. Je trouve ton projet enthousiasmant, bien que difficile, et je voulais seulement savoir, par curiosité, si tu comptais travailler sur la pièce Soudain l'été dernier ou si tu faisais allusion au film...
avatar
Sei
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Bacchantes (Euripide) en 3e

Message par V.Marchais le Mar 20 Juin 2017 - 20:17

Je pensais plutôt au film de Mankiewicz, que je trouve fabuleux, pour ne pas alourdir une lecture déjà exigeante. Mais entretemps, j'ai relu la pièce, et je pense que ça va passer très loin au-dessus de la tête de mes élèves. Qui est fou, qui est sage, c'est déjà de la philo. On va en rester à : Peut-on zigouiller ses enfants par fureur amoureuse ?

_________________
visitez le site http://www.reformeducollege.fr/
avatar
V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Bacchantes (Euripide) en 3e

Message par Sei le Mar 20 Juin 2017 - 20:28

C'est sans doute plus prudent. Very Happy

Merci de ta réponse. J'aime énormément ce film aussi.
avatar
Sei
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum