Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
pitchounette
Esprit éclairé

Article : l'alternance favorisera l'emploi du jeune Empty Article : l'alternance favorisera l'emploi du jeune

par pitchounette le Dim 10 Déc 2017 - 17:39
Extrait : "Aborder de front formation professionnelle, apprentissage et réforme du bac. Libre-échange, par Nicolas Bouzou.
Pour la politique économique, la croissance est un piège. Aujourd'hui, tous les indicateurs conjoncturels de la France pointent vers le haut. Le PIB s'approche de la barre des 2%. L'emploi augmente presque aussi vite que lui, situation inhabituelle qui montre que le CICE et le pacte de responsabilité contribuent de façon significative à la baisse du chômage.

Les ultrakeynésiens commencent à pointer le bout de leur nez, alimentant la traditionnelle lâcheté macroéconomique française: si l'emploi repart, pourquoi réformer? Au contraire, disent-ils, laissons filer la dépense publique, prions pour que la Banque centrale européenne ne resserre pas sa politique monétaire, et ne nous lançons pas dans des réformes qui paraîtraient pénibles aux Français. " suite de l'article sur le site

Ils me gonflent sérieusement avec ça! on va faire quoi des gamins qui ne seront pas prêts, ou acceptés??
on est entrain de détruire le lycée pro petits bouts par petits bouts. On entraîne dans notre chute le seul moyen que nous avions pour récupérer quelques élèves
je suis démotivée

_________________
Le bonheur est dans le pré après 7 ans de région parisienne
avatar
Supatard33
Niveau 5

Article : l'alternance favorisera l'emploi du jeune Empty Re: Article : l'alternance favorisera l'emploi du jeune

par Supatard33 le Dim 10 Déc 2017 - 22:06
@pitchounette a écrit:Extrait : "Aborder de front formation professionnelle, apprentissage et réforme du bac. Libre-échange, par Nicolas Bouzou.
Pour la politique économique, la croissance est un piège. Aujourd'hui, tous les indicateurs conjoncturels de la France pointent vers le haut. Le PIB s'approche de la barre des 2%. L'emploi augmente presque aussi vite que lui, situation inhabituelle qui montre que le CICE et le pacte de responsabilité contribuent de façon significative à la baisse du chômage.  

Les ultrakeynésiens commencent à pointer le bout de leur nez, alimentant la traditionnelle lâcheté macroéconomique française: si l'emploi repart, pourquoi réformer? Au contraire, disent-ils, laissons filer la dépense publique, prions pour que la Banque centrale européenne ne resserre pas sa politique monétaire, et ne nous lançons pas dans des réformes qui paraîtraient pénibles aux Français. " suite de l'article sur le site

Ils me gonflent sérieusement avec ça! on va faire quoi des gamins qui ne seront pas prêts, ou acceptés??
on est entrain de détruire le lycée pro petits bouts par petits  bouts. On entraîne dans notre chute le seul moyen que nous avions pour récupérer quelques élèves
je suis démotivée

Il y en a marre de laisser la parole à des "économistes" comme Bertrand Martinot ou ce mec là?? Nicolas Bouzou... Qu'on laisse les professionnels bosser et qu'on laisse nos élèves en paix. Si on les écoute tous on arriverait à caser 700000 jeunes en apprentissage ah non pardon!!! En alternance... Bref ras le bol de ces discours foireux éloignés des réalités.
avatar
Cath
Bon génie

Article : l'alternance favorisera l'emploi du jeune Empty Re: Article : l'alternance favorisera l'emploi du jeune

par Cath le Lun 11 Déc 2017 - 11:45
On ne remplit pas nos bts indus en alternance, faute de patrons.
Sûr que c'est la solution...
Jacq
Jacq
Vénérable

Article : l'alternance favorisera l'emploi du jeune Empty Re: Article : l'alternance favorisera l'emploi du jeune

par Jacq le Mer 27 Déc 2017 - 9:45
Le dogme libéral, repris par la gauche, et maintenant par Macron (de droite) c'est que l'apprentissage est la solution pour réduire le non emploi de nos jeunes.
Or le "non emploi" est lié au niveau de formation ou à l'absence de diplôme, pas au fait que l'élève sorte de l'apprentissage ou de la formation initiale. De même le taux d'emploi des sortant de l'apprentissage n'est pas lié à l'apprentissage ou à la formation initiale mais à la filière choisie.
Or l'orientation de nos élèves se fait souvent vers des filières sans débouchés.
Une fois de plus l'alternance, l'apprentissage ou l'initial n'a rien à voir avec le taux d'emploi à la sortie du diplôme.
Mais, ça, le faire comprendre à des journalistes c'est trop dur, ils se contentent de répéter bêtement ce que les faiseurs d'opinions fausses leur disent.
Enfin, le taux d'abandon en alternance-apprentisage est supérieur à celui de la formation initiale, donc dire que c'est le Graal c'est raconter n'importe quoi.
En plus la formation initiale s'adresse à tous, nous n'avons même plus le droit de "recruter" (et pas sélectionner, ça c'est vilain méchant) nos profils alors que l'apprentissage-alternance ne s'en prive pas, c'est même son socle.
Tout cela c'est de la foutaise libérale qui veut livrer l'enseignement professionnel au branches patronales et faire des économies sur le dos des élèves les plus fragiles.
avatar
Ramanujan974
Habitué du forum

Article : l'alternance favorisera l'emploi du jeune Empty Re: Article : l'alternance favorisera l'emploi du jeune

par Ramanujan974 le Mer 27 Déc 2017 - 10:06
Surtout que le principal problème que rencontrent les patrons, ce n'est pas le manque de formation, c'est le fait d'arriver à l'heure et de savoir lire et écrire...
Zenxya
Zenxya
Doyen

Article : l'alternance favorisera l'emploi du jeune Empty Re: Article : l'alternance favorisera l'emploi du jeune

par Zenxya le Mer 27 Déc 2017 - 18:51
Nicolas Bouzou a écrit:Voilà pourquoi le gouvernement doit, dès 2018, faire voter au Parlement les mesures suivantes: affecter la totalité de la taxe d'apprentissage à l'apprentissage, alors qu'aujourd'hui une partie se perd en route pour d'autres financements

C'est surtout cela qu'ils souhaitent, le MEDEF et autres économistes libéraux, récupérer le fric de la taxe d'apprentissage et surtout l'utiliser comme ils veulent.

_________________
Soyez résolus à ne plus servir, et vous voilà libres - La Boétie
La folie c’est faire toujours la même chose et s’attendre à un résultat différent - Albert Einstein
L'École est le lieu où l'on va s'instruire de ce que l'on ignore ou de ce que l'on sait mal pour pouvoir, le moment venu, se passer de maître - Jacques Muglioni
Verdurette
Verdurette
Modérateur

Article : l'alternance favorisera l'emploi du jeune Empty Re: Article : l'alternance favorisera l'emploi du jeune

par Verdurette le Mer 27 Déc 2017 - 20:59
Questions (naïves ?) de béotienne en économie et en enseignement professionnel :

1. Pourquoi les patrons utiliseraient-ils forcément cet argent à mauvais escient (partant évidemment du postulat que l'argent est effectivement utilisé pour la formation, bien entendu).
2. Les entreprises ne sont-elles pas les mieux à même de former leurs futurs employés en fonction de leurs besoins réels et de l'évolution galopante des techniques qu'un établissement scolaire ne peut matériellement pas suivre ?
3. En quoi envoyer un élève suivre une formation dont on sait avec certitude qu'il n'est pas capable de la réussir lui serait-il bénéfique ? Je suis persuadée que nombre d'établissements scolaires aimeraient pouvoir faire usage du même pragmatisme que les entreprises. Plus longtemps dure la démagogique "bienveillance" qui permet aux élèves de s'aventurer en terrain d'illusion, plus brutal est le choc contre le mur de la réalité.
numéro6
numéro6
Niveau 5

Article : l'alternance favorisera l'emploi du jeune Empty Re: Article : l'alternance favorisera l'emploi du jeune

par numéro6 le Mer 27 Déc 2017 - 22:47
Quel dommage d'opposer enseignement professionnel et enseignement en alternance, comme je le lis dans de nombreux commentaires. Certes, l'apprentissage n'est pas une voie adaptée à tous les jeunes par manque de maturité mais elle est peut être une vraie voie de réussite pour d'autres. Il y a, j'en suis convaincu, de la place pour les deux modes de formation.
Jacq
Jacq
Vénérable

Article : l'alternance favorisera l'emploi du jeune Empty Re: Article : l'alternance favorisera l'emploi du jeune

par Jacq le Jeu 28 Déc 2017 - 9:16
@numéro6 a écrit:Quel dommage d'opposer enseignement professionnel et enseignement en alternance, comme je le lis dans de nombreux commentaires. Certes, l'apprentissage n'est pas une voie adaptée à tous les jeunes par manque de maturité mais elle est peut être une vraie voie de réussite pour d'autres. Il y a, j'en suis convaincu, de la place pour les deux modes de formation.

Les deux formations sont complémentaires, mais vouloir détruire l'une (sans le dire) pour favoriser l'autre, ça me débecte.
egomet
egomet
Doyen

Article : l'alternance favorisera l'emploi du jeune Empty Re: Article : l'alternance favorisera l'emploi du jeune

par egomet le Jeu 28 Déc 2017 - 10:38
@Verdurette a écrit:Questions (naïves ?) de béotienne en économie et en enseignement professionnel :

1. Pourquoi les patrons utiliseraient-ils forcément cet argent  à mauvais escient (partant évidemment du postulat que l'argent est effectivement utilisé pour la formation, bien entendu).
2. Les entreprises ne sont-elles pas les mieux à même de former leurs futurs employés en fonction de leurs besoins réels et de l'évolution galopante des techniques  qu'un établissement scolaire ne peut matériellement pas suivre ?
3. En quoi envoyer un élève suivre une formation dont on sait avec certitude qu'il n'est pas capable de la réussir lui serait-il bénéfique ?  Je suis persuadée que nombre d'établissements scolaires aimeraient pouvoir faire usage du même pragmatisme que les entreprises. Plus longtemps dure la démagogique "bienveillance" qui permet aux élèves de s'aventurer en terrain d'illusion, plus brutal est le choc contre le mur de la réalité.

1. Dans un contrat d'apprentissage financé par l'Etat, il y a des effets d'opportunité. C'est le même problème que pour toutes les subventions et crédits d'impôts d'ailleurs. Il peut être intéressant d'entrer formellement dans le dispositif pour toucher les sous, sans pour autant avoir l'intérêt ou la possibilité de faire la chose demandée. Par exemple, l'apprentissage permet d'avoir un travailleur en-dessous du salaire minimum. Bien sûr on peut établir des normes, mais c'est assez difficile de les faire appliquer. Les mieux placés pour faire respecter les contrats sont les établissements scolaires qui détachent leurs élèves pour un apprentissage en alternance. Encore faut-il que les équipes éducatives aient le temps et la volonté d'effectuer ce contrôle, et surtout qu'elles aient suffisamment de choix pour évincer un partenaire indélicat.
2. Parfois, mais pas toujours. C'est très juste quand les entreprises ont des procédés exclusifs ou demandent des compétences rares. Pour le coup, elles sont carrément les seules à pouvoir dispenser les formations. En revanche, elles ont naturellement des incitations assez faibles pour les compétences plus courantes. Former un jeune prend du temps et coûte de l'argent. Cet investissement est utile si le jeune s'engage durablement dans l'entreprise. Mais s'il se tourne vers la concurrence, c'est contreproductif.
3. D'accord avec ce point.

Cela dit, si on pouvait discuter des dispositifs sans les ramener à des étiquettes idéologiques (droite, gauche, libéral, socialiste), je crois qu'on y gagnerait en clarté et en sérénité.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Mes livres, mes poèmes, quelques réflexions pédagogiques assez terre-à-terre: http://egomet.sanqualis.com/
avatar
Cath
Bon génie

Article : l'alternance favorisera l'emploi du jeune Empty Re: Article : l'alternance favorisera l'emploi du jeune

par Cath le Jeu 28 Déc 2017 - 11:26
1. Exemple récent d'un étudiant en BTS qui a cessé de venir en cours d'année (cours et entreprise). L'entreprise s'est contentée d'arrêter de le payer mais n'a rien signalé au cfa, pour ne pas perdre la prime. C'est anecdotique, mais bon, il faut savoir qu'un entreprise qui prend un bts en alternance est bénéficiaire (j'ai oublié les chiffres, j'ai appris ça en formation avec les gens du cfa académique).
2. On manque d'entreprises volontaires, donc on accepte "au large" celles qui sont d'accord, même quand parfois c'est un peu limite question domaine d'activité ou intérêt de ce qui peut être fait dans l'entreprise.
3. Il est extrêmement compliqué, pour ne pas dire impossible pour une entreprise de casser un contrat une fois passée la période d'essai puisqu'il s'agit d'un cdd.
amalricu
amalricu
Habitué du forum

Article : l'alternance favorisera l'emploi du jeune Empty Re: Article : l'alternance favorisera l'emploi du jeune

par amalricu le Jeu 28 Déc 2017 - 11:41
@Verdurette a écrit:Questions (naïves ?) de béotienne en économie et en enseignement professionnel :

1. Pourquoi les patrons utiliseraient-ils forcément cet argent  à mauvais escient (partant évidemment du postulat que l'argent est effectivement utilisé pour la formation, bien entendu).
2. Les entreprises ne sont-elles pas les mieux à même de former leurs futurs employés en fonction de leurs besoins réels et de l'évolution galopante des techniques  qu'un établissement scolaire ne peut matériellement pas suivre ?
3. En quoi envoyer un élève suivre une formation dont on sait avec certitude qu'il n'est pas capable de la réussir lui serait-il bénéfique ?  Je suis persuadée que nombre d'établissements scolaires aimeraient pouvoir faire usage du même pragmatisme que les entreprises. Plus longtemps dure la démagogique "bienveillance" qui permet aux élèves de s'aventurer en terrain d'illusion, plus brutal est le choc contre le mur de la réalité.

Les entreprises connaissent mieux leurs besoins certes et que savons-nous de la moitié des emplois existant dans 10-15 ans ?

Sinon ça me fait songer à des gamins en CAP de retour au lycée suite à la faillite de sa boîte en peinture pour le premier ou au renvoi en moins de 15 jours pour le second (pourtant doué mais très horripilant).

Pour le 3ème point, quand fixer le seuil en fait ? Comment être dans la certitude à cet âge ? Un gamin peut être maintenu par la famille et profiter de cette seconde chance ?

Verdurette
Verdurette
Modérateur

Article : l'alternance favorisera l'emploi du jeune Empty Re: Article : l'alternance favorisera l'emploi du jeune

par Verdurette le Ven 29 Déc 2017 - 17:48
Il faudrait faire comme les ateliers de découverte musicale pour choisir un instrument au Conservatoire : faire découvrir des métiers ... ce serait autrement plus intéressant que les TAP ... (mais autrement plus compliqué à faire, je le reconnais).
Pourquoi ne pas demander à des professionnels de venir dans les écoles ?
avatar
Cath
Bon génie

Article : l'alternance favorisera l'emploi du jeune Empty Re: Article : l'alternance favorisera l'emploi du jeune

par Cath le Ven 29 Déc 2017 - 18:17
Ça existe, Verdurette !
Avant il y avait les 4è et 3è techno : implantées au sein d'un LP, les élèves "tournaient" dans les différentes spécialités proposées mais pouvaient toujours demander un BEP dans un autre établissement.
Aujourd'hui il reste les 3è prépa-pro (comme leur nom l'indique), plus rares je crois mais qui fonctionnent en gros sur le même modèle.
Il y a aussi les classes de Compétences Plus (pour les élèves ayant été déscolarisés) : les élèves font des stages dans le domaine de leur choix. Et je ne parle pas des DIMA.
Quant à mes collègues de pro, ils ne comptent plus leurs participations à tous les forums, salon, expos, visites de collèges etc. pour expliquer aux collégiens.
JEMS
JEMS
Modérateur

Article : l'alternance favorisera l'emploi du jeune Empty Re: Article : l'alternance favorisera l'emploi du jeune

par JEMS le Ven 29 Déc 2017 - 18:22
.... exact. J'ai tourné dans quasi tous les collèges du secteur l'an dernier, résultat des courses, un recrutement catastrophique, seulement 20 % ont un profil qui colle à la formation. Et je ne parle pas de leur difficulté à trouver des lieux de stage.
NLM76
NLM76
Sage

Article : l'alternance favorisera l'emploi du jeune Empty Re: Article : l'alternance favorisera l'emploi du jeune

par NLM76 le Ven 29 Déc 2017 - 19:42
@Ramanujan974 a écrit:Surtout que le principal problème que rencontrent les patrons, ce n'est pas le manque de formation, c'est le fait d'arriver à l'heure et de savoir lire et écrire...
Ça, ce n'est pas faux.

_________________
Sites du grip et des gripiens :
http://instruire.fr
http://slecc.fr/GRIP.htm
https://grip-editions.fr
http://pedagoj.eklablog.com/
www.lettresclassiques.fr
Jacq
Jacq
Vénérable

Article : l'alternance favorisera l'emploi du jeune Empty Re: Article : l'alternance favorisera l'emploi du jeune

par Jacq le Ven 29 Déc 2017 - 21:58
@nlm76 a écrit:
@Ramanujan974 a écrit:Surtout que le principal problème que rencontrent les patrons, ce n'est pas le manque de formation, c'est le fait d'arriver à l'heure et de savoir lire et écrire...
Ça, ce n'est pas faux.

Oui, et nous rencontrons des collègues qui prétendent qu'ils ne forment pas des salariés mais des citoyens....
Et pourtant, mes élèves seront et des citoyens (mal formés d'ailleurs) et des salariés (mal formés aussi), sachant qu'un employeur (sauf exception) cherche tout simplement quelqu'un qui sache lire, écrire, et compter...
Une fois de plus, quand allons nous constater enfin qu'il faut, au collège, des horaires dédoublés de façon à pouvoir prendre le temps avec chaque gamin de travailler sérieusement au lieu de faire de l'abattage ? Je ne critique pas mes collègues de collège, bien au contraire, mais pourquoi attendre le lycée (pro) pour avoir des horaires dédoublés qui permettent réellement de travailler avec nos élèves en difficultés.. sauf qu'en lycée c'est trop tard. Nous avons besoin de ces horaires dédoublés en LP car nous cumulons les élèves en difficulté, mais au collège il y a aussi un véritable besoin ! Je ne comprends pas, sauf pour de raisons économiques, qu'on ne réagisse pas pour donner aux collègues et aux élèves les moyens d'avoir des conditions de travail correctes. Au lieu de cela on nous balance des réformes à la con et sans moyen !
NLM76
NLM76
Sage

Article : l'alternance favorisera l'emploi du jeune Empty Re: Article : l'alternance favorisera l'emploi du jeune

par NLM76 le Ven 29 Déc 2017 - 22:38
Euh... c'est surtout qu'il faut apprendre à lire, écrire et compter à l'école élémentaire !

_________________
Sites du grip et des gripiens :
http://instruire.fr
http://slecc.fr/GRIP.htm
https://grip-editions.fr
http://pedagoj.eklablog.com/
www.lettresclassiques.fr
Verdurette
Verdurette
Modérateur

Article : l'alternance favorisera l'emploi du jeune Empty Re: Article : l'alternance favorisera l'emploi du jeune

par Verdurette le Sam 30 Déc 2017 - 14:35
Et là aussi il faut pouvoir ... en utilisant de bonnes méthodes, certes, mais aussi -ce qu'on oublie trop souvent- en disposant de la totalité du temps de classe pour le faire, sans en perdre la moitié à faire des activités débiles et de la gestion de comportements qui dépassent largement la bienséance.
On discutait ce matin, avec des amis, du respect des règles sur la route, mais depuis quelques années, tout en tenant de grands discours ronflants sur le vivre-ensemble, le savoir être, et la responsabilité citoyenne on enseigne l'impunité dès l'école maternelle.





avatar
pitchounette
Esprit éclairé

Article : l'alternance favorisera l'emploi du jeune Empty Re: Article : l'alternance favorisera l'emploi du jeune

par pitchounette le Lun 1 Jan 2018 - 17:09
@nlm76 a écrit:Euh... c'est surtout qu'il faut apprendre à lire, écrire et compter à l'école élémentaire !
Mais à ce prix là ils fichent quoi les profs de LP lettre LV?? maîtriser le français et une langue étrangère pour le marché du travail est la moindre des choses!

avant de taper sur l'école élémentaire, il faudrait déjà qu'ils aient des bonnes conditions (effectif, programme pertinent...)

_________________
Le bonheur est dans le pré après 7 ans de région parisienne
avatar
pitchounette
Esprit éclairé

Article : l'alternance favorisera l'emploi du jeune Empty Re: Article : l'alternance favorisera l'emploi du jeune

par pitchounette le Lun 1 Jan 2018 - 17:22
@numéro6 a écrit:Quel dommage d'opposer enseignement professionnel et enseignement en alternance, comme je le lis dans de nombreux commentaires. Certes, l'apprentissage n'est pas une voie adaptée à tous les jeunes par manque de maturité mais elle est peut être une vraie voie de réussite pour d'autres. Il y a, j'en suis convaincu, de la place pour les deux modes de formation.
Je ne suis pas formée pour enseigner en "apprentissage". Je ne me reconnais pas là dedans : trop stressant pour moi, il me manquerait des choses auxquelles je tiens...

J'ai volontairement mis en rouge une de tes phrases. J'ai quitté la région parisienne pour le Sud-Ouest campagnard. Je vais pouvoir me baser sur les 2 régions, les 2 modes de vies.
Nous sommes entrain de créer un mode d'éducation professionnel à plusieurs vitesses.

Un élève qui s'appelle Mohamed n'aura pas les mêmes chances qu'un élève qui s'appelle Philippe dans beaucoup de coins.

Encourager l'apprentissage en région parisienne est bien plus accessible : les transports fonctionnent (dans l'ensemble) correctement. un jeune non véhiculé peut facilement se rendre sur son lieu de formation / travail. Dans la campagne où je suis, il y a 0 transport en commun. Le seul moyen de venir au lycée : le bus de ramassage scolaire. Comment vont faire "mes" élèves qui n'ont pas les moyens d'avoir une moto/scooter/voiture de payer par la famille?? Ne pouvant pas se rendre sur les lieux d'école/travail, ils vont faire quoi??? Ils vont rester en 2ndeGT ou 1ère GT??

Le tissu économique : en région parisienne un élève qui cherchait en temps et en heure son lieu de stage, il trouvait voire trouvait vite. Dans ma commune de campagne : les entreprises nous ferment les portes les unes derrières les autres (sauf si possibilité de piston). Comment vont faire les jeunes de cette communes?? Dans certaines communes, tu as de moins en moins d'entreprises...

_________________
Le bonheur est dans le pré après 7 ans de région parisienne
avatar
pitchounette
Esprit éclairé

Article : l'alternance favorisera l'emploi du jeune Empty Re: Article : l'alternance favorisera l'emploi du jeune

par pitchounette le Lun 1 Jan 2018 - 17:32
@JEMS a écrit:.... exact. J'ai tourné dans quasi tous les collèges du secteur l'an dernier, résultat des courses, un recrutement catastrophique, seulement 20 % ont un profil qui colle à la formation. Et je ne parle pas de leur difficulté à trouver des lieux de stage.
Recrutement cata a plusieurs causes qui perdurent perdurent perdurent perdurent et perdureront encore pendant des lustres...malheureusement. Sincèrement je ne vois pas par où commencer :

* le manque de pub/reconnaissance/valorisation du LP par les parents, les médias, une poignée de collègues de collège et COP qui nous considèrent voie poubelle.
* trop de filières permettent de garder au chaud les élèves..et ne leur apportent rien pour le marché du travail. un exemple tout simple : Gestion Administration
* une orientation subie (non choisie) dans des filières qui garantissent du boulot une fois diplômé(e) mais l'élève n'y est pas bien
* les tuteurs, surtout en terminale, "mais il est top ce petit"! cela fait plaisir à entendre. Mais quand je leur pose la question : "vous l'embauchez en tant qu'assistant administratif ?", je ne suis pas surprise de la réponse négative. Pourquoi nous assurer que les réformes sont faites pour faciliter l'employabilité immédiate, alors que c'est faux dans trop de filière???


_________________
Le bonheur est dans le pré après 7 ans de région parisienne
Anaxagore
Anaxagore
Empereur

Article : l'alternance favorisera l'emploi du jeune Empty Re: Article : l'alternance favorisera l'emploi du jeune

par Anaxagore le Lun 1 Jan 2018 - 17:41
@pitchounette a écrit:
@nlm76 a écrit:Euh... c'est surtout qu'il faut apprendre à lire, écrire et compter à l'école élémentaire !
Mais à ce prix là ils fichent quoi les profs de LP lettre LV?? maîtriser le français et une langue étrangère pour le marché du travail est la moindre des choses!

avant de taper sur l'école élémentaire, il faudrait déjà qu'ils aient des bonnes conditions (effectif, programme pertinent...)

Nlm ne tape pas sur les collègues, bien au contraire. Nous faisons ce que nous pouvons.

www.instruire.fr

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

"Woland fit un signe de la main, et Jérusalem s'éteignit."

"On déclame contre les passions sans songer que c'est à leur flambeau que la philosophie allume le sien." Sade
Jacq
Jacq
Vénérable

Article : l'alternance favorisera l'emploi du jeune Empty Re: Article : l'alternance favorisera l'emploi du jeune

par Jacq le Lun 1 Jan 2018 - 18:58
@Anaxagore a écrit:
@pitchounette a écrit:
@nlm76 a écrit:Euh... c'est surtout qu'il faut apprendre à lire, écrire et compter à l'école élémentaire !
Mais à ce prix là ils fichent quoi les profs de LP lettre LV?? maîtriser le français et une langue étrangère pour le marché du travail est la moindre des choses!

avant de taper sur l'école élémentaire, il faudrait déjà qu'ils aient des bonnes conditions (effectif, programme pertinent...)

Nlm ne tape pas sur les collègues, bien au contraire. Nous faisons ce que nous pouvons.

www.instruire.fr

Si vous lisez mon premier message j'indique, moi, qu'il faut que nos élèves sachent lire, écrire, compter pour être employables sérieusement (qu'ils soient en alternance, apprentissage ou initial ne chance rien à cela, n'en déplaise à nos ministre - Jupiter qui parlait de salariés à reclasser sachant à peine lire et écrire devrait se souvenir de ses propres propos) et pas simplement "à l'école élémentaire". A ce sujet là nous sommes tous, de l'élémentaire au lycée, en passant le collège, responsables. Mais nos politiques sont responsables avant tout. J'indiquais dans un message ensuite que si nous avons des conditions au LP pour tenter de rattraper le retard pris par nos élèves, des dédoublements (partiels, faut pas rêver). Ces conditions il les faut avant le LP aussi, au moins des effectifs très réduits ou dédoublés, que ce soit en élémentaire ou en collège. Avec des effectifs pléthoriques il est évident que les élèves les plus faibles ne peuvent qu'accumuler des lacunes du primaire au lycées. Et là je ne jette pas la pierre sur les collègues, bien au contraire. Comme je l'indiquais avant les conditions de travail des élèves comme des collègues PE ou enseignants en collège. Ensuite en LP on ne peut que tenter de rattraper pour certains le retard, c'est tout. C'est avant qu'il faut que les conditions soient réunies pour que le travail puisse être fait correctement.
Jacq
Jacq
Vénérable

Article : l'alternance favorisera l'emploi du jeune Empty Re: Article : l'alternance favorisera l'emploi du jeune

par Jacq le Lun 1 Jan 2018 - 19:12
@pitchounette a écrit:
@JEMS a écrit:.... exact. J'ai tourné dans quasi tous les collèges du secteur l'an dernier, résultat des courses, un recrutement catastrophique, seulement 20 % ont un profil qui colle à la formation. Et je ne parle pas de leur difficulté à trouver des lieux de stage.
Recrutement cata a plusieurs causes qui perdurent perdurent perdurent perdurent et perdureront encore pendant des lustres...malheureusement. Sincèrement je ne vois pas par où commencer :

* le manque de pub/reconnaissance/valorisation du LP par les parents, les médias, une poignée de collègues de collège et COP qui nous considèrent voie poubelle.
* trop de filières permettent de garder au chaud les élèves..et ne leur apportent rien pour le marché du travail. un exemple tout simple : Gestion Administration
* une orientation subie (non choisie) dans des filières qui garantissent du boulot une fois diplômé(e) mais l'élève n'y est pas bien
* les tuteurs, surtout en terminale, "mais il est top ce petit"! cela fait plaisir à entendre. Mais quand je leur pose la question : "vous  l'embauchez en tant qu'assistant administratif ?", je ne suis pas surprise de la réponse négative. Pourquoi nous assurer que les réformes sont faites pour faciliter l'employabilité immédiate, alors que c'est faux dans trop de filière???


La première chose c'est de supprimer AFFELNET qui envoie n'importe qui n'importe où. Cela a aggravé la situation en GA (en plus du bac pro 3 et de la quasi disparition de la compta), même si elle n'était pas reluisante avant déjà. Mais au moins on pouvait recruter des profils, même si cela n'empêchait pas qu'il fallait ensuite compléter avec des orientations non voulues mais, ça, il y a en aura toujours.

AFFELNET est un système qui ne veut pas avouer son échec, qui est aveugle et fou, dont les critères sont variables et parfois incohérents, qui pousse les collègues de collèges à des logiques aberrantes (pas par choix, mais par obligation). J'ai eu des élèves dynamiques, très dynamiques, trop pour la Gestion administration, qui avaient tout pour réussir en Commerce (bon, elles ont réussi en GA tout de même mais dans la souffrance), à qui ont avait indiqué de mettre Gestion administration en premier vœux pour avoir une chance d'être prises alors qu'en commerce elle aurait été refusées ! Ben non, si nous avions recruté sur dossier sur les aurions prises en commerce, et si elles n'avaient pas été prises elle auraient été ensuite en GA... Mais avec le système de point, de bonification premier vœux, tout est faussé. A cela on peut ajouter des points 3PP, des points selon l'établissement d'origine, selon l'origine sociale, où est la prise en compte du travail, de la motivation, du présentéisme, et des résultats ? Parlons-en des résultats. Des résultats qui sont tronqués selon que vous venez de 3PP ou de 3e G, tronqués par l'évaluation bidon par compétences qui peut être modifiée à toute heure par le CdE. Un élève qui n'a jamais travaillé, n'a jamais mis les pieds au collège ou presque, qui peut dire qu'il n'a pas de compétences ? J'ai un élève dans seconde pro X, à fort taux de pression pour l'entrée, pris au premier tour alors qu'il n'a jamais bossé, jamais été présent dans sa 3PP, n'avait sans doute aucune moyenne (puisque absent toute l'année) et qui est passé devant d 'autres élèves en 3eG qui avaient des notes et un comportement sérieux mais à qui les collègues avaient demandé de mettre en vœux par défaut pour être pris dans une autre section. On marche sur la tête. Les parents s'en rendent comptent. Nous, au LP, on s'en rend compte, les collègues de collège se demandent comment X ou Y élève n'ayant aucun résultat et aucun travail passe devant d'autres élèves. Tout le monde le sait, il n' y a que l'administration de l'EN et les pourvoyeurs d'AFFELNET qui ne voudront jamais l'admettre.

Alors, commençons par cela : revenons à un recrutement par dossiers sans ses fichus points qui devaient garantir l'équité pour tous mais qui ne font qu'aggraver le foutoir et l'injustice à l'orientation.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum