Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Ihaveadream
Niveau 5

Ras le bol du manque de travail de mes élèves

par Ihaveadream le Jeu 11 Jan 2018 - 19:06
Bonjour à tous,
Je ne sais pas trop où poster cela, n'hésitez pas à me dire s'il y a un endroit plus approprié.
Prof dans un lycée général et technologique de centre ville qui jouit encore d'une bonne réputation ( plus vraiment justifiée à mon avis), j'ai donné à mes classes de seconde des devoirs à rendre après les vacances de Noël. Sur les 150 copies attendues, j'en ai récolté 100. J'ai envoyé un mail à mes collègues pour savoir s'ils avaient le même problème. La réponse est oui. J'ai proposé de réfléchir à une réaction commune afin que les élèves fassent le minimum, je n'ai obtenu aucune réponse. La plupart de mes collègues ont baissé les bras,  me déconseillent de mettre un 0 car JE vais au devant de problèmes en cas de parents procéduriers, plusieurs ne donnent plus de DM.  
Bref, dans mon lycée, les élèves peuvent se présenter en cours sans avoir fourni aucun travail et sans matériel régulièrement et ceci fait aujourd'hui partie de la norme. Je sais qu'il ne s'agit pas de violence physique (que j'ai aussi connue ailleurs) mais c'est assez violent psychologiquement d'essayer de construire quelque chose sur du vide avec une administration, des collègues, des parents et des élèves qui ont démissionné.
Mes élèves de seconde ne savent pas conjuguer un verbe à la première personne de l'indicatif présent (je suis prof de langues), et sont amorphes ou agressifs face à leurs résultats lamentables. Et je dois continuer à préparer des séquences la fleur au fusil ?
Ma solution : changer d'établissement l'an prochain et réfléchir à un autre métier si ça ne s'arrange pas.
Merci de votre attention.


Dernière édition par Ihaveadream le Jeu 11 Jan 2018 - 19:30, édité 1 fois
avatar
Catalunya
Expert

Re: Ras le bol du manque de travail de mes élèves

par Catalunya le Jeu 11 Jan 2018 - 19:11
Moi je mets 0 et me réjouis car ça me fait moins de copies à corriger.
ddalcatel
Niveau 8

Re: Ras le bol du manque de travail de mes élèves

par ddalcatel le Jeu 11 Jan 2018 - 19:13
Idem. travail non fait = travail nul donc zéro. Totalement légal et normal.
avatar
Dame Jouanne
Habitué du forum

Re: Ras le bol du manque de travail de mes élèves

par Dame Jouanne le Jeu 11 Jan 2018 - 19:22
Pareil : travail non fait = 0
Étonnant ce que te conseillent tes collègues! Par contre, je les comprendrais mieux s'ils ne donnaient plus de DM car fatigués d'avoir dix versions identiques ou un truc pêché sur internet et recopié tel quel (par exemple, la version en ligne du livre du professeur recopiée avec sa coquille!)
avatar
Philomène87
Érudit

Re: Ras le bol du manque de travail de mes élèves

par Philomène87 le Jeu 11 Jan 2018 - 19:24
Pareil.
Si les parents râlent, ben c'est le même tarif. Tu es seul maître de tes notes.
avatar
Ihaveadream
Niveau 5

Re: Ras le bol du manque de travail de mes élèves

par Ihaveadream le Jeu 11 Jan 2018 - 19:25
Ah mais moi j'en suis arrivée à un tel point que je serais limite contente qu'ils me rendent un copier coller !!!
Attention, je précise que je ne parle que de mes seconde, les autres niveaux, ça reste correct.


Dernière édition par Ihaveadream le Jeu 11 Jan 2018 - 19:27, édité 1 fois
avatar
Ihaveadream
Niveau 5

Re: Ras le bol du manque de travail de mes élèves

par Ihaveadream le Jeu 11 Jan 2018 - 19:26
Oui, j'ai halluciné quand le collègue m'a parlé de ça. Il faut dire aussi qu'il a décidé de valoriser les élèves qui lui rendent les Dm en augmentant leur moyenne... Mais help là !!!
avatar
Rabelais
Grand Maître

Re: Ras le bol du manque de travail de mes élèves

par Rabelais le Jeu 11 Jan 2018 - 19:36
@Ihaveadream a écrit:Oui, j'ai halluciné quand le collègue m'a parlé de ça. Il faut dire aussi qu'il a décidé de valoriser les élèves qui lui rendent les Dm en augmentant leur moyenne... Mais help là !!!
Pas la peine de changer d'établissement si tu y es bien et en sécurité.
La triste réalité, à laquelle te préparer, est que nous allons t'envoyer des élèves de moins en moins travailleurs et de plus en plus en difficulté.
Mettre un zéro ou non est une question qui ne se posera même plus mais tu finiras, comme moi, par avoir PEUR et HONTE à la fois. Peur parce qu'ils n'ont guère d'avenir et honte parce qu'on leur ment.
Courage.
Et si tu as pronote, tu ne mets pas de zéro, tu tapes W, travail non rendu, ce qui incruste un zéro dans la moyenne, mais tu n'as effectivement pas noté un devoir que tu n'as pas eu.
Voilà pour l'éthique.
( pourquoi ai-je envie de dire" lol" en relisant ce dernier mot ?)

_________________
Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est c., on est c.
avatar
Ihaveadream
Niveau 5

Re: Ras le bol du manque de travail de mes élèves

par Ihaveadream le Jeu 11 Jan 2018 - 19:40
Je suis en sécurité, certes, mais bien, non, pas vraiment ! Je ne pourrai jamais accepter la réalité que tu me décris...
avatar
LaMaisonQuiRendFou
Habitué du forum

Re: Ras le bol du manque de travail de mes élèves

par LaMaisonQuiRendFou le Jeu 11 Jan 2018 - 19:44
@Ihaveadream a écrit:Je suis en sécurité, certes, mais bien, non, pas vraiment ! Je ne pourrai jamais accepter la réalité que tu me décris...

Vous vous prenez trop la tête. Pas de travail = pas de bonne de note.

Les étudiants qui débarquent en L1 sont de plus en plus à l'ouest (et les BTS qui arrivent en L2 ou L3 aussi), après le maternage du lycée.
avatar
Rabelais
Grand Maître

Re: Ras le bol du manque de travail de mes élèves

par Rabelais le Jeu 11 Jan 2018 - 19:46
@Ihaveadream a écrit:Je suis en sécurité, certes, mais bien, non, pas vraiment ! Je ne pourrai jamais accepter la réalité que tu me décris...
Nous luttons tant que nous le pouvons, au collège, mais nous voyons bien qu'au fil du temps, il devient de plus en plus difficile de mettre certains eleves au travail, de plus en plus nombreux.

_________________
Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est c., on est c.
avatar
Dadoo33
Expert spécialisé

Re: Ras le bol du manque de travail de mes élèves

par Dadoo33 le Jeu 11 Jan 2018 - 19:48
@Catalunya a écrit:Moi je mets 0 et me réjouis car ça me fait moins de copies à corriger.

C’est clair!
avatar
ysabel
Devin

Re: Ras le bol du manque de travail de mes élèves

par ysabel le Jeu 11 Jan 2018 - 19:48
DM pas rendu = 00/20. Il n'y a pas besoin de se prendre la tête...

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
avatar
Illiane
Niveau 10

Re: Ras le bol du manque de travail de mes élèves

par Illiane le Jeu 11 Jan 2018 - 19:50
+1 à tout ce qui a été dit, pour moi travail non rendu = w sur Pronote (donc 0 dans la moyenne). Rares sont les parents qui se plaignent mais quand ils le font, je suis droite dans mes bottes et refuse de me laisser marcher sur les pieds (pun not intended Very Happy ).
avatar
Ihaveadream
Niveau 5

Re: Ras le bol du manque de travail de mes élèves

par Ihaveadream le Jeu 11 Jan 2018 - 19:51
Je ne me prends pas la tête sur le fait de mettre un zéro ( je les mets dans hésiter), mais sur le fait que ceci impacte mes conditions de travail : je ne peux pas avoir une progression de cours correcte si les élèves ne font rien !!
avatar
LaMaisonQuiRendFou
Habitué du forum

Re: Ras le bol du manque de travail de mes élèves

par LaMaisonQuiRendFou le Jeu 11 Jan 2018 - 19:56
@Ihaveadream a écrit:Je ne me prends pas la tête sur le fait de mettre un zéro ( je les mets dans hésiter), mais sur le fait que ceci impacte mes conditions de travail : je ne peux pas avoir une progression de cours correcte si les élèves ne font rien !!

Mais vos élèves doivent se prendre des taules en DS ? Ils ne réagissent pas ?
avatar
Ihaveadream
Niveau 5

Re: Ras le bol du manque de travail de mes élèves

par Ihaveadream le Jeu 11 Jan 2018 - 19:59
D'énormes taules oui. Si, ils réagissent : ils m'engueulent !!
avatar
Eleven
Neoprof expérimenté

Re: Ras le bol du manque de travail de mes élèves

par Eleven le Jeu 11 Jan 2018 - 20:01
On fait tous le même constat je pense, on a tous le même ras le bol ! Et apparemment, cela ne va pas s'arranger ....

_________________
2015-2016 : Première année contractuelle : sixièmes, cinquièmes.
2016-2017 : Deuxième année contractuelle : troisièmes, quatrièmes et cinquièmes.
2017-2018 : Troisième année contractuelle : sixièmes, cinquièmes.
2018-2019 : Quatrième année contractuelle : troisièmes, quatrièmes et sixièmes.
avatar
amalricu
Habitué du forum

Re: Ras le bol du manque de travail de mes élèves

par amalricu le Jeu 11 Jan 2018 - 20:04
@LaMaisonQuiRendFou a écrit:
@Ihaveadream a écrit:Je suis en sécurité, certes, mais bien, non, pas vraiment ! Je ne pourrai jamais accepter la réalité que tu me décris...

Vous vous prenez trop la tête. Pas de travail = pas de bonne de note.

Les étudiants qui débarquent en L1 sont de plus en plus à l'ouest (et les BTS qui arrivent en L2 ou L3 aussi), après le maternage du lycée.

On entend le même discours des profs de lycée envers les anciens 3ème et des professeurs de collèges envers les anciens du primaire....

Comment expliquer la permanence de ce discours très majoritaire dans notre corporation : la baisse du niveau, "de mon temps c'était pas comme ça" (et je demande vraiment à voir sur ce point)....ou simple effet de perception de notre part, souvent des anciens élèves bosseurs et scolaires, face à des immatures (normal à cet âge, non ?) et branleurs de renom...

Dans ma cité scolaire, une collègue m'a confié son dépit de voir les nouveaux secondes (on parle toujours des trains en retard, n'est-ce pas ?) : pas autonomes, faiblards et remuants (bon à 35 faut pas s'étonner non plus)...comme si elle attendait des premiers de la classe par caissons entiers. Je lui ai dit de retourner en collège pour voir un peu l'extrême diversité des comportements, des capacités et des maturités.


Ou le système imploserait-il tout doucement ?

Sinon bon courage quand même...
avatar
Thalia de G
Médiateur

Re: Ras le bol du manque de travail de mes élèves

par Thalia de G le Jeu 11 Jan 2018 - 20:09
Topic déplacé et retitré.
J'espère que le nouveau titre convient

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
Soleil noir de mes mélancolies.
avatar
Ihaveadream
Niveau 5

Re: Ras le bol du manque de travail de mes élèves

par Ihaveadream le Jeu 11 Jan 2018 - 20:11
Personnellement, je n'attends pas des premiers de la classe par caissons entiers. J'attends simplement des élèves en possession de leurs livres et leurs cahiers avec les exercices faits dedans. Le Pérou, quoi.
Et quant au "c'était mieux avant", quand je lis les problèmes de mathématiques que faisait ma grand mère fille de paysans qui s'est arrêtée au certificat d' études et avait une orthographe impeccable, ben, naïvement, je me dis que oui, c'était mieux avant
Et je pense que le système implose oui, de moins en moins doucement d'ailleurs...


Dernière édition par Ihaveadream le Jeu 11 Jan 2018 - 20:19, édité 1 fois
avatar
Jenny
Modérateur

Re: Ras le bol du manque de travail de mes élèves

par Jenny le Jeu 11 Jan 2018 - 20:14
J'enlève des points en cas de retard et sinon, c'est 0. (Et je le précise sur le bulletin et ajoutant : "2 devoirs non rendus ce trimestre" à la fin de l'appréciation).
avatar
Ihaveadream
Niveau 5

Re: Ras le bol du manque de travail de mes élèves

par Ihaveadream le Jeu 11 Jan 2018 - 20:18
En fait je n'ai plus envie d'accepter les retards parce que là je compte les copies non rendues par dizaines... Pas de vraie justification = 0.
avatar
amalricu
Habitué du forum

Re: Ras le bol du manque de travail de mes élèves

par amalricu le Jeu 11 Jan 2018 - 20:21
@Ihaveadream a écrit:Personnellement, je n'attends pas des premiers de la classe par caissons entiers. J'attends simplement des élèves en possession de leurs livres et leurs cahiers avec les exercices faits dedans. Le Pérou, quoi.
Et quant au "c'était mieux avant", quand je lis les problèmes de mathématiques que faisait ma grand mère fille de paysans qui s'est arrêtée au certificat d' études et avait une orthographe impeccable, ben, naïvement, je me dis que oui, c'était mieux avant !

Seulement nos aïeux catapultés dans notre époque seraient dépassés par certaines de nos réalités quotidiennes. Et puis un beau cahier d'écriture bien calligraphié d'une époque révolue ne dit pas tout : combien de gamins alors analphabètes et paumés dans leur cambrousse, parlant à peine le français. Ceux-la n'ont pas laissé de traces...

Le travail non fait à la maison, c'est pas nouveau, crois-moi. Dans les années 90, les formateurs de l'IUFM nous disaient que maintenant l'enjeu était de les faire bosser en cours...comme si le deuil de nos exigences en matière de travail personnel était déjà acté.

Bref, je comprends bien ton dépit, mais j'ai l'impression qu'à chaque rentrée on découvre de nouveau l'évidence. Des flopées de cancres nous saluent bien : ils nous survivront !

avatar
Rabelais
Grand Maître

Re: Ras le bol du manque de travail de mes élèves

par Rabelais le Jeu 11 Jan 2018 - 20:24
@amalricu a écrit:
@LaMaisonQuiRendFou a écrit:
@Ihaveadream a écrit:Je suis en sécurité, certes, mais bien, non, pas vraiment ! Je ne pourrai jamais accepter la réalité que tu me décris...

Vous vous prenez trop la tête. Pas de travail = pas de bonne de note.

Les étudiants qui débarquent en L1 sont de plus en plus à l'ouest (et les BTS qui arrivent en L2 ou L3 aussi), après le maternage du lycée.

On entend le même discours des profs de lycée envers les anciens 3ème et des professeurs de collèges envers les anciens du primaire....

Comment expliquer la permanence de ce discours très majoritaire dans notre corporation : la baisse du niveau, "de mon temps c'était pas comme ça" (et je demande vraiment à voir sur ce point)....ou simple effet de perception de notre part, souvent des anciens élèves bosseurs et scolaires, face à des immatures (normal à cet âge, non ?) et branleurs de renom...

Dans ma cité scolaire, une collègue m'a confié son dépit de voir les nouveaux secondes (on parle toujours des trains en retard, n'est-ce pas ?) : pas autonomes, faiblards et remuants (bon à 35 faut pas s'étonner non plus)...comme si elle attendait des premiers de la classe par caissons entiers. Je lui ai dit de retourner en collège pour voir un peu l'extrême diversité des comportements, des capacités et des maturités.


Ou le système imploserait-il tout doucement ?

Sinon bon courage quand même...
+ 1000000 sauf sur ce point en gras. Very Happy
il faut que je te scanne mes cours de primaire et le cahier de texte de ce qui nous était demandé.
Oui, il y a toujours eu des élèves moins doués scolairement et moins bosseurs et la massification du collège ( et bientôt lycée unique) masque les élèves bosseurs et d'un niveau correct sous une masse de gamins qui n'ont rien à y faire, juste à souffrir un peu plus longtemps , faire souffrir pour ensuite se voir enlever la moindre chance d'insertion par le travail.
Bref. Je reviens à ce que je te disais.
Pourquoi scanner ce qui se faisait : pour enfin ouvrir les yeux sur le niveau lamentable de notre XXIe siècle. Qui n'est pas un leurre.
Oui, il y avait des élèves qui ne réussissaient pas tout, mais il faut voir ce qui était demandé !
Un camarade plutôt moyen avait donc un niveau moyen, mais moyen de l'époque , c'est à dire qu'il maîtrisait plus que n'en maîtrisent nos collègiens.
Dans ma discipline, le français , le niveau des troisiemes est loin d'atteindre celui du CM2 de mon époque, en orthographe, conjugaison, analyse grammaticale, syntaxe, créativité et structure des rédactions.
Alors oui, le niveau des meilleurs et des moyens a lourdement baissé, et on leur en demande chaque année un peu moins, donc il baissera encore.

Mais oui encore sur le fait que les anciens disent cela depuis toujours et que, devenant ancien, c'est notre tour.
Nous sommes depuis longtemps sur le déclin.
Vous avez déjà vu les annales du certificat d'étude de nos grands-parents ?
J'en avais trouvé dans un vide Grenier quand j'étais lycéenne.
Nous-mêmes avions des difficultés à faire les exercices car notre baccalauréat nous en demandait dix fois moins. Plus démocratique, certes, moins élitiste, ça c'est certain, mais déjà indigent ( 1989).
Nous sommes aujourd'hui face à la même marche, au même puits de néant qui nous sépare de cette génération.
Ceci dit, nos grands-parents ont émis les mêmes critiques, et nous nous en sommes sortis.
Soyons optimistes et fermons les yeux.
Ah, non, on ne peut pas, la societe et l'ascenseur social ne fonctionnent plus.

_________________
Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est c., on est c.
Contenu sponsorisé

Re: Ras le bol du manque de travail de mes élèves

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum