Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Verdurette
Modérateur

Re: Mutation dans l'académie de Créteil : appréhensions et vagues angoisses

par Verdurette le Sam 16 Juin 2018 - 6:56
Sage décision. Ce collègue va te servir de "thermomètre" pour évaluer l'impact réel des élucubrations du Chef.
Malheureusement, si on a pu imposer la réforme du collège, c'est bien parce qu'il y avait aussi des chevilles ouvrières favorables aux EPIS et autres fariboles. Et quand c'est le grand chef sioux ...
avatar
Rendash
Bon génie

Re: Mutation dans l'académie de Créteil : appréhensions et vagues angoisses

par Rendash le Sam 16 Juin 2018 - 8:30
Bonne nouvelle, Cantor. Il faut que tu puisses prendre la température auprès de l'équipe pour savoir plus précisément dans quoi tu mets les pieds, avant de choisir ta stratégie. Pour le moment, tu ne sais pas vraiment si le CDE est un despote qui se croit éclairé, ou une baudruche qui essaie de marquer son territoire face au p'tit nouveau et qui se dégonflera ensuite. Son discours sur les disciplines est assez typique de certains chefs (ou collègues, ou syndicats), dont la place serait davantage dans un centre aéré que dans un établissement scolaire.

Pour les heures supp', ce que tu dis est plein de bon sens, naturellement ; vois avec tes collègues ce qu'ils en pensent, et comment elles sont réparties. Si ce sont des heures de cours, ça peut vite devenir lourd ; si ce sont des heures dédoublées, ce peut être très intéressant pour toi en termes de travail ; si ce sont des conneries type co-intervention (enfin, co-animation, vu le discours du CDE Rolling Eyes ) imposée de machin de projet de truc, laisse pisser, et ajuste en fonction des collègues. Et essaie de ne pas te laisser berner par le discours selon lequel le refus de prendre des HSA en pagaille est signe d'égoïsme, parce que pauvres collègues/pauvres BMP/pauvres élèves/etc. ; l'institution fait n'importe quoi, ne l'assume pas, et fait porter sous couvert de "bon sens" le poids des décisions politiques les plus salopardes sur la bonne volonté de fonctionnaires qui se font cracher dessus en permanence. La veulerie et la malhonnêteté de ce genre de choses sont institutionnalisées, maintenant, et toujours présentées comme relevant d'une gestion pragmatique ; c'est plus commode, et en fin de compte ce ne sont pas ces décideurs qui prendront le risque d'exploser en vol. A toi de voir si tu t'en sens capable, voilà tout.

Vois aussi comment tes collègues se positionnent face au CDE : s'il y a conflit, ou au contraire s'ils partagent sa façon de voir les choses, ou si ce sont juste des moutons qui disent amen à tout, ta réaction ne sera pas forcément la même. Il est possible de résister seul aux lubies d'un CDE quand on a les textes pour soi, mais il faut être solide, et se préparer non seulement à n'avoir aucun soutien de sa part, mais en plus à être plus ou moins lâché par certains collègues.


_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
Rendash
Bon génie

Re: Mutation dans l'académie de Créteil : appréhensions et vagues angoisses

par Rendash le Sam 16 Juin 2018 - 8:32
J'ajoute qu'il n'y a strictement aucun intérêt pédagogique à imposer une progression commune. Mais c'est plus commode pour des remplacements au pied levé d'une classe que l'on n'a habituellement pas, on peut imposer des RCD de cette façon. Après tout, les progrès des élèves, l'adaptation du rythme à telle ou telle classe, on s'en fout, c'est secondaire ; l'animateur se doit surtout d'être flexible.

_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
pseudo-intello
Fidèle du forum

Re: Mutation dans l'académie de Créteil : appréhensions et vagues angoisses

par pseudo-intello le Sam 16 Juin 2018 - 12:54
@pogonophile a écrit:Si LA question compliquée c'est celle des HSA, il doit bien y avoir moyen de refaire une répartition qui en absorbe une ou deux - le moyen terme négocié est sans doute préférable à forcer l'arrivée d'un BMP 3h, qui n'a certainement pas envie d'être sur trois établissements...

On ne peut pas présumer de l'avis du BMP.
Vous avez peut-être raison, en effet ; le BMP risque de ne pas être ravi de terminer son service dans un collège qui semble passablement pourri.

Mais d'un autre côté, le BMP, s'il lui manque trois heures, soit (contractuel) il sera payé moins, soit (TZR) il sera de toutes manières envoyé dans un troisième établissement (voire un quatrième, ça s'est déjà vu), peut-être plus pourri, peut-être beaucopu lpus éloigné...

Certains chefs (je ne parle pas de toi ; je ne te connais pas) ne font pas dans le sentiment quand c'est moi qui n'ai que 14 ou 16 heures à faire dans le bahut (et bim, complément), mais l'année suivante, sortent les violons et entonnent le refrain "vous n'allez tout de même pas faire venir un pauvre TZR pour une classe !?" (TZR qui pour le coup venait du bahut d'à côté et était ravie qu'une classe se libère chez nous plutôt qu'à 30 bornes).


@roxanne a écrit:Le plus inquiétant à mon sens serait pour moi la position du CDE sur votre matière et le contenu pédagogique.

Je suis d'accord, mais comme dit Verdurette, on peut toujours ne pas répondre grand chose et faire à sa sauce devant ses classes.


Je radote, mais ma première année, à 20 heures sur deux bahuts difficiles (et que des niveaux différents), je me rendais compte, quand je prenais ma guitare le week-end, que ma voix était abîmée par la semaine devant les élèves. Ben oui : quand il y a du bruit en classe, il est difficile de ne pas tomber dans le piège d'augmenter le volume.
Par la suite, j'ai eu 20 heures certaines années, mais dans des établissements moins pourris, et avec davantage d'expérience ; ça n'avait plus rien à voir.

A 15 ou 16 heures, cela n'aurait sans doute pas été miraculeux, mais bon, j'imagine que les dégâts auraient été limités. Tu es agrégé, tu as des droits, et nul ne peut contester ton choix si tu décides de les faire appliquer (et de toutes manières, une équipe et un CDE incapables de comprendre qu'un néotitulaire préfère commencer doucement pour mieux garder la tête hors de l'eau ne valent de toutes manières pas la peine d'être ménagées).


Dernière édition par pseudo-intello le Ven 22 Juin 2018 - 0:17, édité 1 fois
Bosco75
Niveau 7

Re: Mutation dans l'académie de Créteil : appréhensions et vagues angoisses

par Bosco75 le Jeu 21 Juin 2018 - 23:49
Aucune obligation de faire des heures supplémentaires au delà de l'heure statutaire obligatoire.


Dernière édition par Bosco75 le Ven 20 Juil 2018 - 13:57, édité 1 fois
avatar
Cantor
Niveau 1

Re: Mutation dans l'académie de Créteil : appréhensions et vagues angoisses

par Cantor le Ven 22 Juin 2018 - 0:15
Ayant eu en stage que des sixièmes, j'ai obtenu pour cette année deux sixièmes et deux quatrièmes, ce qui me ferait 17h pour 4 classes. Cela ne fait que deux heures supplémentaires, mais ça ne fait que deux niveaux dont l'un pour lequel j'ai déjà pas mal de choses de préparées. C'est ce que je souhaitais, donc sur ce point je suis plutôt content.
pseudo-intello
Fidèle du forum

Re: Mutation dans l'académie de Créteil : appréhensions et vagues angoisses

par pseudo-intello le Ven 22 Juin 2018 - 0:19
Une de plus seulement que ton maximum, et avec seulement deux niveaux, c'est en effet plutôt de bon augure.
Surtout deux 6e : quand on arrive, c'est plus confortable.

Si en plus tu parviens à bosser à ta manière au moins pour les 6e, et réutiliser les séances qui avaient bien fonctionné l'an dernier, ce sera encore mieux.
Contenu sponsorisé

Re: Mutation dans l'académie de Créteil : appréhensions et vagues angoisses

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum