Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Luigi_B
Grand Maître

Que cache la tarte à la crème "apprenante" ?

par Luigi_B le Sam 22 Sep 2018 - 20:48
Une analyse aussi jubilatoire que rigoureuse de la rhétorique "apprenante" qui envahit l'école et de ses enjeux invisibles, par deux collègues avisés, Christophe Cailleaux et Amélie Hart-Hutasse : "François Taddei, héraut (plus) très discret de la « société apprenante »" sur Zilsel du 22/09/18.

On peut définir la novlangue comme un outil de domination et d’aliénation : il s’agit de vider les mots de tout sens pour voiler la réalité des politiques mises en œuvre et, dans le même temps, désarmer toute critique. L’envahissement de la sphère publique par la novlangue n’est pas une chose nouvelle, mais le champ politique et les médias (réseaux sociaux compris), à toutes les échelles, semblent aujourd’hui submergés par une expression aussi creuse intellectuellement que formatée. Dans le domaine de l’éducation, plus particulièrement de « l’innovation pédagogique » (jamais clairement définie), un expert en novlangue a su trouver l’oreille de l’institution, à savoir les Ministères de l’Éducation Nationale, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche : François Taddei
avatar
Olympias
Prophète

Re: Que cache la tarte à la crème "apprenante" ?

par Olympias le Sam 22 Sep 2018 - 20:59
Excellent article.
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Que cache la tarte à la crème "apprenante" ?

par JPhMM le Sam 22 Sep 2018 - 21:04
Merci pour ce partage.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
gauvain31
Monarque

Re: Que cache la tarte à la crème "apprenante" ?

par gauvain31 le Sam 22 Sep 2018 - 21:12
Ça y est . Philippe Meirieu a fait un petit. Et moi qui espérais la fin de la lignée..... Sad
Cath
Bon génie

Re: Que cache la tarte à la crème "apprenante" ?

par Cath le Dim 23 Sep 2018 - 9:39
C'est assez effrayant.
avatar
Luigi_B
Grand Maître

Re: Que cache la tarte à la crème "apprenante" ?

par Luigi_B le Dim 23 Sep 2018 - 9:44
Le scientifique François Taddei avait déjà expliqué en 2013 les profondes raisons de son intérêt pour un champ de recherches sans rapport avec sa formation, ses compétences ou son expérience (et dans lequel il n'a rien publié de scientifique). Quand il s'agit de l'école, François Taddei est un peu comme n'importe qui :

(Pourquoi vous vous intéressez à la pédagogie ?) En fait quand mon fils est arrivé à l'école, sa maîtresse m'a dit : "Il est charmant mais il pose des questions". Et là je me suis un peu questionné sur la pédagogie française...

Progéniture brillante et narcissisme blessé. A moins qu'il ne s'agisse en réalité... d'un petit problème d'attention ou de manque d'égard vis à vis des autres dans la prise de parole en classe.


Dernière édition par Luigi_B le Dim 23 Sep 2018 - 11:18, édité 1 fois
avatar
Rabelais
Grand Maître

Re: Que cache la tarte à la crème "apprenante" ?

par Rabelais le Dim 23 Sep 2018 - 10:12
@Luigi_B a écrit:Le scientifique François Taddei avait déjà expliqué en 2013 les profondes raisons de son intérêt pour un champ de recherches sans rapport avec sa formation, ses compétences ou son expérience (et dans lequel il n'a rien publié de scientifique). Quant il s'agit de l'école, François Taddei est un peu comme n'importe qui :

(Pourquoi vous vous intéressez à la pédagogie ?) En fait quand mon fils est arrivé à l'école, sa maîtresse m'a dit : "Il est charmant mais il pose des questions". Et là je me suis un peu questionné sur la pédagogie française...

Progéniture brillante et narcissisme blessé. A moins qu'il ne s'agisse en réalité... d'un petit problème d'attention ou de manque d'égard vis à vis des autres dans la prise de parole en classe.


En fait, la maîtresse utilisait alors aussi une métaphore pédagogique pour ne pas la blesser. je pense qu’elle voulait dire que l’enfant était encore peu socialisé et dans la toute puissance égoïste .

_________________
Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est c., on est c.
avatar
Lefteris
Empereur

Re: Que cache la tarte à la crème "apprenante" ?

par Lefteris le Dim 23 Sep 2018 - 10:57
Très intéressant , cela montre une fois de plus que le pédagogisme avec ses éléments de langage,  son  discours  sirupeux et gluant de bonnes intentions, ses lubies, son numérique partout, son "transverse management" déguisé en "travail d'équipe" ,  sont les meilleurs  alliés de l'offensive néolibérale.

Pour ceux qui ont le temps, comparer avec les volontés  exprimées par l'OCDE, et de la Table ronde des entrepreneurs (lobby européen déclaré)  pour la destruction de l'école publique. C'est éclairant.

Article du Monde Diplo de 1998 :
L’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), intervient à son tour en publiant le compte-rendu d’une table ronde qui s’est tenue à Philadelphie (Etats-Unis) en février 1996 (12). « L’apprentissage à vie, y lit-on, ne saurait se fonder sur la présence permanente d’enseignants », mais il doit être assuré par des « prestataires de services éducatifs. (…) La technologie crée un marché mondial dans le secteur de la formation. (…)



 [...] instaurer un « marché » de l’enseignement gouverné par des « économies d’échelle ».

Un an plus tard, en mai 1991, elle [la Commission europénne] franchit un pas supplémentaire: « Une université ouverte est une entreprise industrielle, et l’enseignement supérieur à distance est une industrie nouvelle. Cette entreprise doit vendre ses produits sur le marché de l’enseignement continu, que régissent les lois de l’offre et de la demande. » Plus loin, elle qualifie les étudiants de « clients » et les cours de « produits ». Et elle souligne « la nécessité (…) d’engager des actions (…) pour étendre la portée, l’impact, ainsi que les applications, de l’apprentissage ouvert et à distance (…) pour rester compétitif au niveau du marché global ». La « réalisation de ces objectifs (…) exige des structures d’éducation » qui « devraient être conçues en fonction des besoins des clients. (…) Une concurrence s’instaurera entre les prestataires de l’apprentissage à distance (…), ce qui peut déboucher sur une amélioration de la qualité des produits  . »

La suite ici :

https://www.monde-diplomatique.fr/1998/06/DE_SELYS/3786

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle, expliquée sans détours par F. Robine.

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celle des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet
avatar
William Foster
Neoprof expérimenté

Re: Que cache la tarte à la crème "apprenante" ?

par William Foster le Dim 23 Sep 2018 - 11:00
À lire !... Et à faire lire à nombre de collègues émerveillés par tous ces concepts novlinguaux Rolling Eyes

_________________
Tout le monde me dit que je ne peux pas faire l'unanimité.
"Il ne faut pas voir le mal partout où il est." Marie-Martine Schyns, ministre belge de l'enseignement obligatoire
Vérificateur de miroir est un métier que je me verrais bien faire, un jour.
avatar
Une passante
Érudit

Re: Que cache la tarte à la crème "apprenante" ?

par Une passante le Dim 23 Sep 2018 - 11:04
Si cette maîtresse est au courant de ce que sa phrase a engendré, elle doit se dire qu'elle a créé un monstre !
avatar
Luigi_B
Grand Maître

Re: Que cache la tarte à la crème "apprenante" ?

par Luigi_B le Dim 23 Sep 2018 - 11:21
Ce serait intéressant de la retrouver et de lui demander son avis, compte tenu du procès qui lui est fait sans qu'elle puisse en répondre. Un défi pour Neoprofs ?
avatar
William Foster
Neoprof expérimenté

Re: Que cache la tarte à la crème "apprenante" ?

par William Foster le Dim 23 Sep 2018 - 11:22
@Une passante a écrit:Si cette maîtresse est au courant de ce que sa phrase a engendré, elle doit se dire qu'elle a créé un monstre !

Entre « créer » et « servir de prétexte àlak’» il y a un pas qu’elle n’aura j’espère pas franchi Neutral

_________________
Tout le monde me dit que je ne peux pas faire l'unanimité.
"Il ne faut pas voir le mal partout où il est." Marie-Martine Schyns, ministre belge de l'enseignement obligatoire
Vérificateur de miroir est un métier que je me verrais bien faire, un jour.
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Que cache la tarte à la crème "apprenante" ?

par JPhMM le Dim 23 Sep 2018 - 11:45
Pour apprendre bien, n'apprenons rien.
Pour réussir tous, n'essayons rien.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
Zagara
Grand Maître

Re: Que cache la tarte à la crème "apprenante" ?

par Zagara le Dim 23 Sep 2018 - 11:46
C'est la déclinaison pour le MEN du concept de "dialogue social" développé pour le MdT par M. Pierre-André Imbert, ancien homme de gauche dans les années 1990, converti au néolibéralisme dans les années 2000, rédacteur de la loi travail de 2016.
La "société apprenante" utilise exactement les mêmes ficelles rhétoriques que le "dialogue social", qui est toujours "apaisé" et s'exerce "entre collaborateurs".

Ça recoupe aussi la marchandisation de l'éducation par l'instauration de certificats de compétences : tu paies une entreprise privée pour acquérir 1 compétence (ce qui t'enferme dans un seul poste). Ton certificat n'est valable que dans 1 grand groupe et ne dure que 3 ou 5 ans. Ça existe aux USA et c'est une catastrophe tant humaine (ça asservit le travailleur autant que le travail à la chaîne puisqu'il est dépossédé de sa qualification) qu'économique (c'est plus inefficace que d'avoir des gens pleinement qualifiés). Par contre c'est une réussite financière sur le court terme.

Comme tu dois payer régulièrement pour ré-obtenir des compétences (soit parce que ton poste est devenu obsolète, soit parce que ton certif est périmé), ça permet de dire aux politiques "regardez c'est de l'apprentissage tout au long de la vie, c'est cool". D'un point de vue civilisationnel, c'est un véritable recul : la perpétuation de la culture technique par l'éducation en est fragilisée.


Dernière édition par Zagara le Dim 23 Sep 2018 - 11:51, édité 2 fois
avatar
Ajonc35
Niveau 7

Re: Que cache la tarte à la crème "apprenante" ?

par Ajonc35 le Dim 23 Sep 2018 - 11:48
@JPhMM a écrit:Pour apprendre bien, n'apprenons rien.
Pour réussir tous, n'essayons rien.
A susurrer à l'oreille de JM Blanquer et à ses successeurs.
Belle philosophie, déjà appliquée par nombre d'élèves, ou les limites de la bienveillance.
avatar
Dalva
Doyen

Re: Que cache la tarte à la crème "apprenante" ?

par Dalva le Dim 23 Sep 2018 - 12:00
Excellent article, oui, merci Luigi. A faire tourner sans modération.


Ceci m'a fait penser à cela :
https://entreprise.maif.fr/entreprise/pour-une-societe-collaborative/decouvrir-nos-actions/nos-conferences-et-debats-a-partager/prevention-des-risques-psychosociaux-au-sein-de-leducation-nationale

Conférence proposée par la Maif (mais attention, la "Maif entreprise"), animée par "Laurence VANHÉE, fondatrice d’Happyformance, élue directrice des ressources humaines de l’année 2012 en Belgique" : ça part encore de bonnes intentions et de bons sentiments, lutter contre les risques psychosociaux, faire baisser la pression... pour être plus performant ! Si ça ne va pas, c'est de la faute du salarié... N'a qu'à moins ressentir la pression, on va lui apprendre à ne pas en souffrir pour être plus productif.

C'est amusant, parce que l'invitation à la conférence de Nancy est arrivée quasi en même temps que le Télérama du moment, dont un article s'offusque de cette tendance :
https://www.telerama.fr/idees/sois-heureux-et-travaille-quand-le-bonheur-devient-une-injonction-de-tous-les-instants,n5799510.php

(Réservé aux abonnés, mais le titre annonce la couleur...)

Voilà qui est Laurence Vanhée :
https://www.lemonde.fr/a-la-une/article/2013/04/30/le-bonheur-est-dans-le-ministere_3168707_3208.html
https://www.usinenouvelle.com/article/travailler-dans-la-joie-et-la-bonne-humeur-n-est-pas-contradictoire-avec-la-performance-rappelle-laurence-vanhee.N215663

Je sais que cela nous éloigne du sujet, mais ça procède du même dévoiement.
avatar
Orlanda
Fidèle du forum

Re: Que cache la tarte à la crème "apprenante" ?

par Orlanda le Dim 23 Sep 2018 - 14:25
Merci pour ce partage.

_________________
"Nous vivons à une époque où l'ignorance n'a plus honte d'elle-même". Robert Musil
avatar
DesolationRow
Grand Maître

Re: Que cache la tarte à la crème "apprenante" ?

par DesolationRow le Dim 23 Sep 2018 - 14:47
Taddei Rolling Eyes
Dans ma promo il y avait une fille assez brillante, qui a fait une thèse de LM, je crois, et qui maintenant est séide de Taddei (je ne sais pas comment dire ça autrement). Elle fait des conférences sur l'éducation innovante, l'empathie, la bienveillance, la réalité virtuelle et l'éducation, bla bla bla. Ça me répugne.
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Que cache la tarte à la crème "apprenante" ?

par JPhMM le Dim 23 Sep 2018 - 14:53
La bienveillance... "Veiller au Bien"... ça fait très panoptique, quand même.

http://www.neoprofs.org/t120004-bienvenue-dans-le-monde-4-0-le-topic-qui-va-vous-faire-aimer-le-numerique#4533921

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
Fires of Pompeii
Grand Maître

Re: Que cache la tarte à la crème "apprenante" ?

par Fires of Pompeii le Dim 23 Sep 2018 - 14:55
Être si brillante et si mal tourner, est-ce possible ???

_________________
Je ne dirai qu'une chose : stulo plyme.
avatar
Rabelais
Grand Maître

Re: Que cache la tarte à la crème "apprenante" ?

par Rabelais le Dim 23 Sep 2018 - 15:05
@DesolationRow a écrit:Taddei Rolling Eyes
Dans ma promo il y avait une fille assez brillante, qui a fait une thèse de LM, je crois, et qui maintenant est séide de Taddei (je ne sais pas comment dire ça autrement). Elle fait des conférences sur l'éducation innovante, l'empathie, la bienveillance, la réalité virtuelle et l'éducation, bla bla bla. Ça me répugne.
C’est le plus inquiétant , que des collègues non dénués d’intelligence puissent adhérer à ce genre de discours pédagos . J’en connais aussi, aveuglés et dictatoriaux.
Ils ne restent pas longtemps dans les classes, pas assez du moins pour confronter le discours à la réalité , c’est dommage.
Sur le papier, tout est possible. Dans la réalité, l’humain, l’adolescent, ne réagit pas positivement à la positive attitude. C’est triste, mais c’est ainsi’.

_________________
Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est c., on est c.
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Que cache la tarte à la crème "apprenante" ?

par JPhMM le Dim 23 Sep 2018 - 15:09
Discours pédagos, mais surtout discours ouvertement ultralibéraux.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
Dame Jouanne
Habitué du forum

Re: Que cache la tarte à la crème "apprenante" ?

par Dame Jouanne le Dim 23 Sep 2018 - 15:14
Cela faisait un certain temps que je m'interrogeais sur l'origine de toutes ces expressions et tournures de phrases qui envahissent l'éducation. C'est encore pire que ce que j'imaginais... On est pas sorti des ronces...
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Que cache la tarte à la crème "apprenante" ?

par JPhMM le Dim 23 Sep 2018 - 15:16
@Dame Jouanne a écrit:Cela faisait un certain temps que je m'interrogeais sur l'origine de toutes ces expressions et tournures de phrases qui envahissent l'éducation. C'est encore pire que ce que j'imaginais... On est pas sorti des ronces...
https://www.oecd.org/fr/

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
Lefteris
Empereur

Re: Que cache la tarte à la crème "apprenante" ?

par Lefteris le Dim 23 Sep 2018 - 16:41
@Fires of Pompeii a écrit:Être si brillante et si mal tourner, est-ce possible ???
Quand il y a des gamelles bien remplies, beaucoup sont prêts à tout faire. On l'a vu et on le verra encore dans toutes les dictatures. Aujourd'hui, c'st le totalitarisme marchand qui tient la corde, sans bruit de bottes , bien propret, qui fonctionne ainsi.  Ce système est peut-être même pire dans une société ou peu sont brillants, et où la masse est méthodiquement abrutie. Ces gens se cooptent, font la pluie et le beau temps. Dans une société plus largement éclairée, ils seraient noyés dans la masse, ils seraient largement contestés,  des garde-fous se mettraient en place naturellement, et cet immonde réseautage serait circonvenu.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle, expliquée sans détours par F. Robine.

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celle des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet
Contenu sponsorisé

Re: Que cache la tarte à la crème "apprenante" ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum