Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Delia
Érudit

Re: [Réforme du lycée] Carnet de lecture

par Delia le Dim 30 Déc 2018 - 17:03
Pendant qu'ils fabriquent leur carnet... ils ne lisent pas ! Gâchis d'énergie... ou comment dégoûter définitivement de la lecture, et les petits-lecteurs et les grands lecteurs !
cannelle21
cannelle21
Grand Maître

Re: [Réforme du lycée] Carnet de lecture

par cannelle21 le Dim 30 Déc 2018 - 17:19
@Delia a écrit:Pendant qu'ils fabriquent leur carnet... ils ne lisent pas ! Gâchis d'énergie... ou comment dégoûter définitivement de la lecture, et les petits-lecteurs et les grands lecteurs !

Ce que j'aime toujours chez toi, ce sont tes avis très nuancés.
Certains collègues ont expérimenté avec succès dans leur classe cette pratique au départ personnel. J'ai moi-même un journal de lecture que j'aime compléter. Que l'on critique cette réappropriation par l'institution, je veux bien, mais que l'on jette le bébé avec l'eau du bain, ça me gonfle.

_________________
Il y a des gens si bêtes que si une idée apparaissait à la surface de leur cerveau, elle se suiciderait, terrifiée de solitude.
Tivinou
Tivinou
Niveau 9

Re: [Réforme du lycée] Carnet de lecture

par Tivinou le Dim 30 Déc 2018 - 17:33
Personnellement, ce qui me gêne avec ce carnet de lecture, c'est qu'on transforme un plaisir personnel, privé, en exercice institutionnel, qui sera évalué par l'enseignant, et peut-être même au baccalauréat. Alors, je rejoins Délia: on risque de détruire encore davantage le plaisir de lire.
- Ceux qui aiment lire et font un carnet se brideront pour faire quelque chose de scolaire.
- Ceux qui n'aiment pas lire trouveront ça encore plus "lourd".
- Très peu d'élèves, finalement, s'y retrouveront: ceux qui n'auront pas besoin de cet exercice pour fixer leurs connaissances...
tannat
tannat
Habitué du forum

Re: [Réforme du lycée] Carnet de lecture

par tannat le Dim 30 Déc 2018 - 17:41
Qu'on les oblige ou non à tenir un carnet, ils lisent de moins en moins (ces œuvres que l'on nomme des classiques)... Alors, certes, ils ne lisent pas pendant le carnet mais au moins ils pratiquent un peu la lecture ainsi que l'écriture, la recherche et l'art de la citation.
D'ailleurs leur demander d'analyser la citation qu'ils auront relevée me semble une idée qu'il faudrait que je développe...

_________________
« Nous naissons tous fous. Quelques-uns le demeurent.  » Samuel Beckett
« C'est un malheur que les hommes ne puissent d'ordinaire posséder aucun talent sans avoir quelque envie d'abaisser les autres.» Vauvenargues
Iphigénie
Iphigénie
Enchanteur

Re: [Réforme du lycée] Carnet de lecture

par Iphigénie le Dim 30 Déc 2018 - 18:16
On voit bien par les réactions tranchées et contradictoires que c'est vraiment une affaire de goût personnel, ce sera pareil pour les élèves, certains s'y retrouveront, d'autant mieux que leur professeur est convaincu, évidemment, ce qui permet de faire passer bien des choses en effet, et d'autres pas du tout et prendront ou continueront de prendre le français "en grippe"...
Mais de façon générale, je regrette personnellement que l'on ramène tous les travaux intellectuels à une agitation manuelle, corporelle et numérique, et la sensibilité personnelle en obligation de dévoilement public sous peine d'être nulle, le tout au détriment de la méditation personnelle, de la simple rêverie ou de la liberté de l'intime, et que la lecture doive finalement se traduire en "actions"...

frimoussette77
frimoussette77
Grand Maître

Re: [Réforme du lycée] Carnet de lecture

par frimoussette77 le Dim 30 Déc 2018 - 18:40
Cas personnel : mon fils a lu avec plaisir le livre choisi par son enseignante. Il a parfaitement réussi le questionnaire de lecture réalisé en classe pour vérifier qu'il avait bien lu et compris le livre mais a perdu trois points parce qu'il n'a pas pris de notes pendant sa lecture. Cette fois-ci, il a pris des notes.
Hermiony
Hermiony
Esprit sacré

Re: [Réforme du lycée] Carnet de lecture

par Hermiony le Dim 30 Déc 2018 - 19:01
Je le fais en 3e, sous forme d'un défi lecture (les 6 livres à lire doivent correspondre à des items précis, ensuite, l'élève est libre du titre à lire). Au départ, ça râle, et puis les élèves se prennent au jeu, et finissent par en discuter entre eux. Ma collègue doc voit arriver au CDI des élèves qui n'y mettent jamais les pieds.
Je note ce travail et si c'est vraiment pertinent, on sélectionne les 5 meilleurs de chaque classe avec ma collègue et on leur offre un livre.

_________________
"Soyons subversifs. Révoltons-nous contre l'ignorance, l'indifférence, la cruauté, qui d'ailleurs ne s'exerce si souvent contre l'homme que parce qu'elles se sont fait la main sur les animaux. Il y aurait moins d'enfants martyrs s'il y avait moins d'animaux torturés".
Marguerite Yourcenar



« La vraie bonté de l’homme ne peut se manifester en toute pureté et en toute liberté qu’à l’égard de ceux qui ne représentent aucune force. » «Le véritable test moral de l’humanité, ce sont ses relations avec ceux qui sont à sa merci : les animaux. » Kundera, L’Insoutenable Légèreté de l’être
Eloah
Eloah
Neoprof expérimenté

Re: [Réforme du lycée] Carnet de lecture

par Eloah le Dim 30 Déc 2018 - 20:01
Cannelle, puisque tu tiens un carnet toi-même, le montrer à tes élèves leur donnera sans doute envie de se lancer ! C'est ce que je faisais avec mes petits 6è qui adoraient voir le mien, et j'en profitais justement pour leur montrer mes petits "ratés" (un dessin mal fait, une faute corrigée, etc) afin d'insister sur l'idée que ce n'est pas une course à la perfection mais un "outil" pour se poser après une lecture, réfléchir à ce qu'on a aimé ou pas, en garder un souvenir.
Poupoutch
Poupoutch
Expert

Re: [Réforme du lycée] Carnet de lecture

par Poupoutch le Dim 30 Déc 2018 - 20:15
Je me permets de donner un avis sur l'évaluation du carnet de lecture/portfolio au bac, et sur les diverses réserves que je lis ici (et que je partage, pour certaines).
Le carnet personnel (carnet de bord), je le pratique déjà en évaluation de spécialité théâtre, et, s'il apparaît souvent comme une contrainte aux élèves lorsque nous commençons à l'aborder, il rend l'évaluation très intéressante et donne au jury beaucoup de pistes pour l'entretien avec le candidat. Et, finalement, les élèves prennent pour la plupart plaisir à élaborer ce témoin de leur année, et à travailler à la fois au fond et à la forme, qui est libre. C'est pourquoi je ne serais pas si catégorique sur le carnet personnel en français.
Le problème, je crois, réside surtout dans la contrainte qui y est liée : qui dit évaluation, dit passages imposés (c'est ce que je fais quand je note de tels carnets, comme cette année avec mes TL) sinon, comment élaborer des critères de notation ? Cette uniformisation va évidemment pénaliser une partie des lecteurs et va à l'encontre de l'idée du plaisir de tenir un carnet personnel. Je ne suis pas d'accord, en revanche, pour dire que le temps passé à l'élaboration du carnet est du temps perdu :d'une part, rien ne dit que ce temps passé sur le carnet serait autrement consacré à la lecture, et je pense que souvent, le carnet prolonge au contraire le temps de lecture. D'autre part, le carnet demande aux élèves de revenir sur leur lecture, d'y apporter une réflexion, et cela, il me semble que ça fait partie de notre métier. Enfin, cela met en valeur les lecteurs réguliers, même s'ils lisent aussi des sagas populaires, parce qu'ils vont étoffer leur carnet.
Bref, je suis partagée : sur le fond, j'aime bien l'idée d'un carnet de lecture, mais je sais aussi à quel point les concepteurs des programmes sont capables de gâcher de belles idées, et crains donc que la mise en place soit décevante. Et, surtout, au vu du temps qu'on passe à lire les dossiers et carnets de bord pour les oraux de théâtre, il faut s'attendre à ce que les préparations du bac soient encore plus chargées et ça, avec les surveillances d'épreuves terminales, les corrections et le reste... Et ça, ça aurait tendance à ne pas me faire pencher en faveur du carnet de lecture...

_________________
Es ist nicht deine Schuld, dass die Welt ist wie sie ist. Es wär nur deine Schuld wenn sie so bleibt...
Voltaire
Voltaire
Niveau 6

Re: [Réforme du lycée] Carnet de lecture

par Voltaire le Mar 1 Jan 2019 - 9:53
Bonne année à tous !
J'ai toujours beaucoup lu, c'est pour moi une activité essentielle et vitale (comme Cavanna, j'en arrivais même à lire les notices de médicaments et les étiquettes d'emballage en cas de manque Wink). Pour moi, l'idée d'un carnet de lecture aurait juste été un cauchemar. Un peu comme, en tant que prof, tenir un cahier de textes (juste pour l'inspection à l'époque, et maintenant aussi comme outil de contrôle non seulement de l'institution mais aussi des parents). J'aurais trouvé ça intrusif, et perte de temps par rapport à l'activité lecture elle-même. Après, j'aimais bien parler de mes lectures, faire des exposés, c'est juste le côté systématique du carnet qui ... comment dire ... m'aurait déplu.
Delia
Delia
Érudit

Re: [Réforme du lycée] Carnet de lecture

par Delia le Mar 1 Jan 2019 - 18:01
C'est mon opinion et je la partage... Je conçois le carnet de lecture comme vérification d'une lecture imposée (il m'est arrivé de faire faire à mes élèves des carnets de bord...) mais pas pour les lectures plaisir, les lectures personnelles. Pitié, lâchez-nous la grappe, laissez-nous vivre !

_________________
Un vieillard qui meurt, c'est une bibliothèque qui brûle.
Amadou Hampaté Ba
jane pemberley
jane pemberley
Niveau 4

Re: [Réforme du lycée] Carnet de lecture

par jane pemberley le Mer 2 Jan 2019 - 9:52
Je crois que le carnet de lectures n'est pas tout à fait ce qui est proposé dans la version première des programmes (la version de novembre éditée par le snes).
Il s'agissait plutôt d'un carnet d'activités culturelles dans lequel étaient inclus lectures cursives, prolongements documentaires et autres.
Pour les cursives, il était indiqué des "écrits d’appropriation" : carnet/journal de lecture certes mais aussi toutes sortes d'écrits type invention. Cela me semblait une perspective plus ouverte et un bon moyen de garder l'invention tout en le "sortant" du bac.
Le journal de lecture est intéressant mais cela tourne vite à un résumé chapitre par chapitre et à "oooooh j'ai trop adoré quand...". Le but " faire lire/faire écrire" est atteint. Mais la correction est une épreuve.
Pour le reste, je suis assez dubitative sur le côté "personnel" : rendre compte d'exposition ou de films ou de visites de lieux culturels faits dans un cadre personnel ? ah ah. Dans mon trou de campagne -pauvre- la proposition aurait pour effet de bloquer les ronds points en gilets jaunes.
Je pense que ces activités culturelles seront celles menées par le prof dans le cadre de la classe exactement en fait comme ce que nous faisons en 1ère et que nous consignons dans le descriptif. Et à vrai dire je pense que c'est mieux de garder ce cadre de la classe parce que, bon, la plupart de mes élèves ne sont jamais allés dans la métropole distante de 130 KM donc pour le compte rendu de la visite au Centre Pompidou on va attendre.
J'ai commencé à tester sur mes seconde des éléments du nouveau programme (poésie) et une mise en place de ce carnet. L'intérêt est -je trouve pour l'instant- la valorisation de leurs préparations et recherches. Je peux envoyer en MP si certains sont intéressés.
cannelle21
cannelle21
Grand Maître

Re: [Réforme du lycée] Carnet de lecture

par cannelle21 le Mer 2 Jan 2019 - 9:55
@jane pemberley a écrit:Je crois que le carnet de lectures n'est pas tout à fait ce qui est proposé dans la version première des programmes (la version de novembre éditée par le snes).
Il s'agissait plutôt d'un carnet d'activités culturelles dans lequel étaient inclus lectures cursives, prolongements documentaires et autres.
Pour les cursives, il était indiqué des "écrits d’appropriation" : carnet/journal de lecture certes mais aussi toutes sortes d'écrits type invention. Cela me semblait une perspective plus ouverte et un bon moyen de garder l'invention tout en le "sortant" du bac.
Le journal de lecture est intéressant mais cela tourne vite à un résumé chapitre par chapitre et à "oooooh j'ai trop adoré quand...". Le but " faire lire/faire écrire" est atteint. Mais la correction est une épreuve.
Pour le reste, je suis assez dubitative sur le côté "personnel" : rendre compte d'exposition ou de films ou de visites de lieux culturels faits dans un cadre personnel ? ah ah. Dans mon trou de campagne -pauvre- la proposition aurait pour effet de bloquer les ronds points en gilets jaunes.
Je pense que ces activités culturelles seront celles menées par le prof dans le cadre de la classe exactement en fait comme ce que nous faisons en 1ère et que nous consignons dans le descriptif. Et à vrai dire je pense que c'est mieux de garder ce cadre de la classe parce que, bon, la plupart de mes élèves ne sont jamais allés dans la métropole distante de 130 KM donc pour le compte rendu de la visite au Centre Pompidou on va attendre.
J'ai commencé à tester sur mes seconde des éléments du nouveau programme (poésie) et une mise en place de ce carnet. L'intérêt est -je trouve pour l'instant- la valorisation de leurs préparations et recherches. Je peux envoyer en MP si certains sont intéressés.

Moi ça m'intéresse. Wink

_________________
Il y a des gens si bêtes que si une idée apparaissait à la surface de leur cerveau, elle se suiciderait, terrifiée de solitude.
Gilles B.
Gilles B.
Niveau 6

Re: [Réforme du lycée] Carnet de lecture

par Gilles B. le Mer 2 Jan 2019 - 10:20
@Delia a écrit: ... mais pas pour les lectures plaisir, les lectures personnelles. Pitié, lâchez-nous la grappe, laissez-nous vivre !

Je te rejoins.
J'éprouve - comme beaucoup je suppose - une sensation de liberté en lisant et ce @#€ de carnet, c'est tout sauf de la liberté.

Le professeur de mon fils (3e) a présenté la  chose en septembre et réaction immédiate du galopin: "si je dois écrire sur le livre après, je lirai moins cette année". Et il a tenu parole le salopiaud.
Pas un bouquin lu en 3 mois ! Il se contente de lire ses bd.
Ça fait plusieurs années que je me bats pour le faire lire des romans et je commençais doucement à rencontrer de petites victoires.

Inutile de préciser tout le bien que je pense de cette innovation  
doubledecker
doubledecker
Esprit éclairé

Re: [Réforme du lycée] Carnet de lecture

par doubledecker le Mer 2 Jan 2019 - 10:31
Bon, même pas honte, moi cette histoire de carnet ça me botte! Mais peut être parce que c'est quelque chose que j'ai toujours plus ou moins fait : une exposition, un film, un livre, bref n'importe quoi qui m'a touchée, énervée ou enchantée j'aime bien me poser, prendre le temps de choisir les mots qui feront que des années après je relirai ce carnet et je retrouverai les émotions d'alors. Ce n'est pas un pensum parce que j'ai toute liberté sur la forme, le contenu, bref pas de règles! Ma fille en 6e fait ça en français, c'est un cahier d'écriture, d'art et de culture. Ça ne l'a pas bridée dans son envie de lire mais là encore parce qu'elle n'est pas obligée systématiquement d'écrire sur tout ce qu'elle lit ou voit ou écoute. Mais ce qu'elle aime c'est aussi l'idée de partager avec les autres ce qu'elle découvre. Avec ce cahier il y a un enrichissement mutuel au sein de la classe en dehors de ce qu'apporte l'enseignant et c'est plutôt pas mal.

_________________
If you're not failing every now and again it's a sign you're not doing anything very innovative (Woody Allen)


La boutique de LolaDragibus : des petites choses futiles et inutiles pour embellir la vie (p'tites bricoles en tissu, papier, crochet....) : venez y jeter un oeil 😊
Iphigénie
Iphigénie
Enchanteur

Re: [Réforme du lycée] Carnet de lecture

par Iphigénie le Mer 2 Jan 2019 - 10:40
@frimoussette77 a écrit:Cas personnel : mon fils a lu avec plaisir le livre choisi par son enseignante. Il a parfaitement réussi le questionnaire de lecture réalisé en classe pour vérifier qu'il avait bien lu et compris le livre mais a perdu trois points parce qu'il n'a pas pris de notes pendant sa lecture. Cette fois-ci, il a pris des notes.
J'imagine bien mon fils qui n'a jamais pris une note en classe, jamais tenu de liste de quoi que ce soit mais a toujours beaucoup, beaucoup lu, et beaucoup retenu de ses lectures...
Je regrette que l'école finisse toujours par privilégier la docilité besogneuse à la liberté personnelle d'apprendre comme on veut, mais apprendre et se nourrir de ce qu'on apprend.
Mais bon, ça ne date pas d'aujourd'hui...Mais ça s'aggrave terriblement. Changement de paramètres...
Isidoria
Isidoria
Doyen

Re: [Réforme du lycée] Carnet de lecture

par Isidoria le Mer 2 Jan 2019 - 11:23
@jane pemberley a écrit:Je crois que le carnet de lectures n'est pas tout à fait ce qui est proposé dans la version première des programmes (la version de novembre éditée par le snes).
Il s'agissait plutôt d'un carnet d'activités culturelles dans lequel étaient inclus lectures cursives, prolongements documentaires et autres.
Pour les cursives, il était indiqué des "écrits d’appropriation" : carnet/journal de lecture certes mais aussi toutes sortes d'écrits type invention. Cela me semblait une perspective plus ouverte et un bon moyen de garder l'invention tout en le "sortant" du bac.
Le journal de lecture est intéressant mais cela tourne vite à un résumé chapitre par chapitre et à "oooooh j'ai trop adoré quand...". Le but " faire lire/faire écrire" est atteint. Mais la correction est une épreuve.
Pour le reste, je suis assez dubitative sur le côté "personnel" : rendre compte d'exposition ou de films ou de visites de lieux culturels faits dans un cadre personnel ? ah ah. Dans mon trou de campagne -pauvre- la proposition aurait pour effet de bloquer les ronds points en gilets jaunes.
Je pense que ces activités culturelles seront celles menées par le prof dans le cadre de la classe exactement en fait comme ce que nous faisons en 1ère et que nous consignons dans le descriptif. Et à vrai dire je pense que c'est mieux de garder ce cadre de la classe parce que, bon, la plupart de mes élèves ne sont jamais allés dans la métropole distante de 130 KM donc pour le compte rendu de la visite au Centre Pompidou on va attendre.
J'ai commencé à tester sur mes seconde des éléments du nouveau programme (poésie) et une mise en place de ce carnet. L'intérêt est -je trouve pour l'instant- la valorisation de leurs préparations et recherches. Je peux envoyer en MP si certains sont intéressés.
Moi aussi, je suis intéressée, si tu veux bien.
Pour ma part, je pratique le journal de lecture, de type journal intime de lecteur, depuis des années en lycée, soit pour une OI, soit pour une LC, mais pas pour toutes, cela dépend de l'oeuvre, je trouve que ça marche mieux avec une oeuvre à dévoilement progressif et/ou chute ou retournement final. Par exemple ça marche très bien pour Les Liaisons dangereuses.

Mon ordinateur est en réparation et mes photos de ce genre de travaux sont dedans, j'essaierai de penser à vous en montrer quand je le récupérerai.
Écusette de Noireuil
Écusette de Noireuil
Érudit

Re: [Réforme du lycée] Carnet de lecture

par Écusette de Noireuil le Dim 6 Jan 2019 - 9:59
Sans faire de "journal de bord" systématique il y a déjà longtemps que je demande à mes élèves (beaucoup d'entre nous le font)des travaux de compte rendu un peu " originaux" - abécédaire, musée imaginaire, carnet d'enquête- je constate que pas mal d'entre eux y prennent goût, les élèves même assez faibles qui font correctement le travail sont rassurés car au moins là dessus ils ont des notes correctes...Je pense intégrer ce genre d'exercice au carnet de bord, qui me semble en soi beaucoup moins liberticide que les oeuvres imposées... qui à ma connaissance sont toujours dans les tuyaux, non?
Je vais suivre ce fil avec intérêt en tout cas. Merci à Cannelle de l'avoir lancé, et à tous ceux et celles qui acceptent des partages!

_________________
" Les mots servent à libérer une matière silencieuse qui est bien plus vaste que les mots" (Sarraute)
Iphigénie
Iphigénie
Enchanteur

Re: [Réforme du lycée] Carnet de lecture

par Iphigénie le Dim 6 Jan 2019 - 10:29
@Écusette de Noireuil a écrit:Sans faire de "journal de bord" systématique il y a déjà longtemps que je demande à mes élèves (beaucoup d'entre nous le font)des travaux de compte rendu un peu " originaux" - abécédaire,  musée imaginaire,  carnet d'enquête- je constate que pas mal d'entre eux y prennent goût,  les élèves même assez faibles qui font correctement le travail sont rassurés car au moins là dessus ils ont des notes correctes...Je pense intégrer ce genre d'exercice au carnet de bord, qui me semble en soi beaucoup moins liberticide que les oeuvres imposées... qui à ma connaissance sont toujours dans les tuyaux,  non?
Je vais suivre ce fil avec intérêt en tout cas. Merci à Cannelle de l'avoir lancé, et à tous ceux et celles qui acceptent des partages!
Voilà, c'est le but, en effet. Merci pour l'expliciter aussi clairement.
Écusette de Noireuil
Écusette de Noireuil
Érudit

Re: [Réforme du lycée] Carnet de lecture

par Écusette de Noireuil le Dim 6 Jan 2019 - 19:37
Si cela peut permettre de distinguer les élèves volontaires des je m'en fichistes cela ne me pose pas de problème. Cela n'est d'ailleurs et de loin pas le seul intérêt tout de même.

_________________
" Les mots servent à libérer une matière silencieuse qui est bien plus vaste que les mots" (Sarraute)
Contenu sponsorisé

Re: [Réforme du lycée] Carnet de lecture

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum